AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-42%
Le deal à ne pas rater :
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
319.99 € 549.99 €
Voir le deal

 

 après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya

Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
POINTS : 12
MESSAGE : 2479
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @jamesandthemoon

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya Empty
MessageSujet: après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya   après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya EmptyMer 10 Avr 2024 - 1:00

17h. J'traînais chez ma mère, pour l'après-midi. J'avais repris un peu l'habitude d'aller la visiter depuis que Rori était revenue. Ma soeur, elle avait toujours le chic pour me traîner jusqu'à la maison familiale. Alors je zonais, sur la terrasse, en train de faire des kickflips avec ma planche de skate, tandis que ma mère et ma soeur discutaient. Je les écoutais pas toujours, j'avais juste l'oreille qui trainait parfois. Mais bien souvent, mon esprit partait un peu ailleurs. La dernière pensée en date bien intrusive: la pause que j'vivais avec Leyla. J'parlais pas de ça, sauf à Alexis. Pour les autres, j'restais évasif. Parce que j'voulais pas donner trop d'importance à cette parenthèse. J'étais délibérement amoureux d'elle et j'savais pas comment dealer avec le fait qu'elle partage ses sentiments entre moi et un autre type. J'étais perdu dans mes pensées tandis que j'entendais ma mère qui parlait d'un retour en ville. J'm'arrêtais net. "Attends quoi ?? Inaya, elle est revenue à Bowen?" J'écarquillais les yeux. "Mais bordel, pourquoi on m'dit jamais rien dans cette maison?" J'm'étais rapproché de ma mère et de ma soeur et j'avais chopé toutes les infos. Ma mère avait croisé celle d'Inaya quelque part en ville et elle avait appris son retour. "Mais j'dois ABSOLUMENT la revoir!" que j'dis alors que j'avais déjà dégainé mon téléphoner pour lui envoyer un vocal. "Alors comme ça, on dit pas à son Jaja qu'on est retouuuuur?"

On avait échangé un peu, par vocaux toujours, jusqu'à ce qu'on tombe tout à fait d'accord tous les deux pour se capter, aussi vite que possible. Et comme j'avais aucune notion de patience, j'avais réussi à la convaincre que "aussi vite que possible" c'était tout de suite. J'déposais un baiser sur la joue de ma mère, et j'grimaçais faussement quand j'en donnais un à ma petite soeur avant de filer de la maison, ma planche de skate déjà sous mes pieds. On s'était donné rendez vous au croisement de Brisbane St et Kennedy St. En moins de deux, j'y étais, j'étais vraiment impatient de la retrouver, ça allait faire tout drôle en vrai, ça devait faire trois-quatre ans peut être même plus qu'on ne s'était pas vu. J'étais pas inquiet, j'étais juste complètement sur-excité. Et depuis ma séparation - ma pause d'avec Leyla, c'était bien la première fois que j'ressentais cette énergie. Ce truc naturel qui m'avait quitté ces dernières semaines. J'me calais au croisement, et j'attendais, reprenant mécaniquement mes kickflips. Juste pour faire passer le temps un peu plus vite.

@Inaya Delaunay :coeur:

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Anonymous
Invité
après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya Empty
MessageSujet: Re: après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya   après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya EmptySam 13 Avr 2024 - 16:27

J'étais en train de flâner dans le quartier, profitant de l'après-midi paisible. La douceur du soleil caressait ma peau tandis que je déambulais, perdue dans mes pensées. Finalement depuis mon retour à Bowen je n'avais pas vraiment pris le temps de redécouvrir les lieux qui ont bercé mon enfance. Ma robe printanière flottait légèrement autour de moi, laissant entrevoir quelques courbes suggestives, mais je n'y prêtais guère attention, contrairement à la majorité des passants.

Soudain, mon téléphone vibra, me sortant de ma rêverie. C'était un message vocal d'Elijah, mon ami d'enfance. Sa voix pleine d'excitation résonna dans mes oreilles, me faisant sourire.  L'idée de le retrouver me remplit d'une chaleur familière, une lueur d'anticipation dans mes yeux. Rien que sa voix enjouée et surexcitée sur le vocal qu'il m'avait laissé me remplissait d'un enthousiasme débordant.

Avec une impatience palpable, je lui répondis rapidement, acceptant son invitation à se retrouver au croisement de Brisbane St et Kennedy St. Déjà, j'imaginais la joie de nos retrouvailles, le bonheur de partager à nouveau ces instants complices.

D'un geste rapide, j'ajustai ma robe, vérifiant machinalement mon apparence. Je ne voulais pas paraître négligée devant Elijah, même si notre amitié dépassait largement les apparences.

En quelques minutes j'arrivai au rendez-vous convenu, mes pas pressés résonnant sur le trottoir. Là, je le vis, en train de faire des kickflips avec sa planche de skate, son énergie contagieuse éclatant dans l'air. Il n'avait pas changé, comme s'il était toujours l'adolescent de ses souvenirs. Un sourire radieux étira mes lèvres alors que je m'approchais de lui, une aura de sensualité mêlée à une innocence naturelle émanant de ma silhouette.

"Mouai, après tout ce temps je pensais quand même que tu te serais amélioré" j'espérai créer la surprise en sortant ça de nul part après une arrivée que je pensais discrète. Bon, en réalité, Elijah n'avait pas à rougir de ses talents, loin de là, c'est pour ça que j'osais ce genre de remarque.

"Mon Jajah !" m'exclamai-je joyeusement, une étincelle de bonheur dans les yeux. "Tu ne changes vraiment pas, toujours aussi impulsif et plein de vie et... Toujours pas de barbe ?!?" Je lui lançai un regard complice, laissant planer un léger parfum de mystère autour de notre rencontre imminente.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
POINTS : 12
MESSAGE : 2479
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @jamesandthemoon

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya Empty
MessageSujet: Re: après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya   après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya EmptyMer 17 Avr 2024 - 2:51

A l'instant où j'avais su qu'Inaya était dans le coin, c'est comme s'il fallait impérativement mettre tout sur pause. Techniquement, j'étais censé attendre mon frère et sa fille, chez ma mère, mais bon, eux, j'les avais déjà vu quelques jours auparavant. Alors qu'Inaya, ça faisait des années. Et très clairement, j'avais bien besoin de ça, de cette nouvelle présence, de renouer avec le p'tit brin de nostalgie, en ce moment. Ca avait suffit à me re-motiver. Certes, il m'en fallait pas des masses pour faire rennaître le soleil en moi, mais là, que ça soit Inaya qui était à l'origine de ça, c'était inattendu, donc encore plus agréable. J'avais skaté, jusqu'au croisement, j'étais un peu avance alors j'm'occupais. Comme j'faisais toujours. Des figures de skate que je perfectionnais, juste pour mon bon plaisir. A l'époque du lycée, j'avais eu ma p'tite heure de gloire mais j'avais tout arrêté. J'avais gardé ça juste pour le plaisir. Mais j'me débrouillais bien. C'était indéniable. Cela dit, si on cumulait le nombre d'heure où je m'entraînais, par semaine, on devait être proche des six heures. C'était surtout l'impatience là, qui dictait mes gestes et enfin, j'entendais sa voix. Wo. Le shot de nostalgie. On avait été si jeunes tous les deux. On avait été si proches aussi. C'est marrant, parce qu'elle et moi, physiquement, on featait pas tellement. Elle, élégante, toujours bien maquillé, apprêtée et moi plus dans l'esprit Vans et casquette à l'envers. Mais ça avait été notre force ça, à tous les deux. Aller au delà des préjugées, au delà des apparences. Aussitôt que mon regard se posait sur Inaya, et que ses paroles me parvenaient, j'arrêtais mon kickflip et j'laissais rouler le skate un peu plus loin. Un large sourire s'afficha sur sur mon visage, j'crois même que j'avais les yeux qui pétillaient. "Moi qui pensais t'impressionner, c'est bien loupé!" J'lâchais un p'tit rire et je m'approchais d'elle, réduisant les quelques mètres qui nous séparait. Sa réflexion sur mon absence de barbe, ça me fit éclater de rire. Pas de doute, c'était bien le retour de notre duo, toujours des p'tites pics, mignonnes et bienveillantes, juste pour montrer qu'on s'aimait beaucoup. J'passais machinalement ma main sur mon menton dénué effectivement de barbe. "J'ai la jeunesse éternelle que veux-tu!" Puis j'plissais un peu les yeux, comme si je scrutais son visage à elle. "J'pourrais te faire une blague sur une ride inexistante, mais nan, t'es toujours aussi jolie" que j'dis alors que je m'approchais encore, finalement pour ouvrir mes bras, les enroulant autour de son dos pour venir la serrer contre moi. C'était surtout ça, que j'avais voulu faire, la prendre dans mes bras. J'la serrais, respirant son parfum fleuri. "Comment j'suis content que tu sois là, Nana." Ouais, on était Jaja et Nana. Très original hein et pourtant, c'est comme ça qu'on s'était appelé, durant nos années lycées. Et j'étais bien heureux de renouer avec ça. Genre, vraiment.

@Inaya Delaunay

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
Contenu sponsorisé
après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya Empty
MessageSujet: Re: après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya   après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
après avoir fait l'tour du monde, tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - inaya
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» après avoir fait l'tour du monde tout c'qu'on veut, c'est être à la maison - aura
» Tout ce qu'on veut, c'est être à la maison ı Maximilian
» Tout le monde sait comment on fait des bébés, mais personne sait comment on fait des papas [Maëlys]
» Max & Tayron ◘ Etre beau-père c'est comme être père et avoir la responsabilité d'une destinée.
» ❥ Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer, Pandore.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: