AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-50%
Le deal à ne pas rater :
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif à 270° Full HD 9000 ...
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

 

 ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
En ligne
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 404
MESSAGE : 577
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho EmptyJeu 18 Avr 2024 - 18:57

19h. Cette réunion était d'une longueur infinie. On était tous regroupé, dans l'une des salles mal chauffées de la mairie. C'était une réunion importante, pour obtenir des financements pour l'association pour l'année prochaine. C'était un peu là, où tous les directeurs des asso venaient pour s'montrer sous leur plus beaux jours, pour obtenir un petit pourcentage de plus que les autres. En vrai, c'était déjà pas mal joué d'avance, les enjeux étaient pas si importants. La preuve, c'est que c'était moi qui était là. Le directeur était tombé malade la vielle et il m'avait missionné. J'sais pas trop ce que je faisais là, il m'avait un peu brieffé pour pas que je sorte de grosses dingueries. Il m'faisait confiance, là, le type, parce que j'étais pas vraiment un gage de confiance quand il s'agissait de me la fermer. J'étais même plutôt tout l'inverse. Alors, la première heure, j'avais analysé, j'avais tout suivit, un peu avachie sur mon siège, mes longs cheveux ramassés en chignon un peu destroy. J'avais pris des notes, sur un p'tit bout de papier, quand j'relevais une incohérence. On était assez nombreux autour de la table, une p'tite dizaine je dirais. Et il y avait notamment Conchobáhr. De mémoire mon directeur m'avait dit de me méfier de lui. J'lui avais jamais parlé. Il paraissait pas si vilain aux premiers abords. Mais d'après ce que j'avais compris, il était jamais très satisfait que notre asso obtiennent autant de fond que la sienne. Et là, j'avais bien relevé que la commission lui avait octroyé 4% de plus que les autres. Ca m'avait interpelé et après la présentation terminée, l'administrateur de la réunion nous donnait pas la parole. J'hésitais pas une seconde, me relevant, posant mes coudes sur la table. "Moi, j'ai un truc à dire." que j'lâche pour attirer l'attention. "Vous pouvez remettre là, la slide sur le partage du budget?" que j'dis un peu nonchalamment. J'crois que c'est précisément ça que mon directeur m'avait dit de pas faire. Mais tant pis. "Ouais, celle là merci. Bah, en fait, si j'regarde le partage de l'année dernière, j'comprends pas en fait. Pourquoi y a 4% de plus pour Conchobáhr ?" .. J'tournais le regard vers Concho, un p'tit air de défis dans les yeux. "Tu m'permets de t'appeler Conchobáhr?" J'attendais à peine sa réponse et j'me remettais dans le fond de ma chaise. "Dans le principe, ouais pourquoi pas, mais nous, on y perd près de 6000$ en fait, et y a pas de logique." Mon attitude de sale gosse, elle allait certainement pas plaire ni à l'administrateur, ni à Concho, mais c'était pas tellement mon problème à cet instant. J'fixais Concho, un peu malicieuse, mordant la pointe de bic entre les dents. Bien décidé à en découdre pour ces 6000$ de différence.

@Conchobáhr Rosenbach

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
POINTS : 385
MESSAGE : 3166
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : célibataire, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: Re: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho EmptyVen 19 Avr 2024 - 20:59

Je n’aimais pas particulièrement ce genre de réunion. En fait, je n’aimais pas ça du tout. Je m’ennuyais grandement du temps où je n’avais pas besoin de subventions ou de dons pour que mon organisme puisse continuer à rouler. À sa fondation, j’avais utilisé ma part de l’argent que j’avais gagné à la loterie avec des collègues de travail pour lancer ce rêve que j’avais. Maintenant, évidemment, il me fallait des bailleurs de fonds pour pouvoir poursuivre la mission de Head Ahead. Heureusement, ce genre de rencontre n’arrivait pas souvent. C’était tout de même assez particulier de se retrouver autour d’une table avec toutes les personnes représentantes des organismes qui cherchaient à se faire injecter des fonds. Il y avait toujours un peu (beaucoup) de ce que j’appelais du “tirage de couvertes”. Tout le monde en voulait toujours un peu plus pour eux. Cette année, j’avais soumis une demande de financement béton, et je pense que c’est ce qui faisait en sorte que pour une fois, c’était Head Ahead qui ressortait du lot avec quelques milliers de plus que les autres. Cette position avantageuse me faisait plaisir pour le compte en banque de l’organisme, mais pas pour ma présence à cette table. Je sentais bien la tension, quand les chiffres furent présentés. J’avais surtout senti le regard de Joan sur moi. Généralement, c’était son patron qui était là, et franchement il n’était pas bien mieux. J’avais pensé qu’avec une autre personne pour représenter les Adventure Seekers, on se prendrait moins la tête ce soir, mais non. Joan semblait tout autant prête à mordre que le directeur de son organisme de riches. Je soupirai quand elle posa ses coudes sur la table, prenant la parole alors que ce n’était pas le moment. Je me calai un peu plus dans ma chaise tournante alors qu’elle demandait qu’on remette la slide sur le partage du budget. Je me doutais bien de la direction que ça prendrait, tout ça. « Oh, tu fais comme tu veux, Joan. T’es bien partie de toute façon. » Il était rare que j’adopte ce genre d’attitude, mais quand il était question de mon organisme et de sa reconnaissance, j’étais prêt à mordre, moi aussi. « Bien sûr, qu’il y a une logique. La logique c’est que votre clientèle, chez Adventure Seekers, elle est très capable de payer un membership qui rattrapera ce 6 000$, ou d’payer des frais de participation à vos activités, pour que ça vous coûte moins cher. » Dis-je en me redressant sur ma chaise. Je commençais déjà à suer dans ma chemise. J’aimais pas, mais vraiment pas, la confrontation. « À Head Ahead, les jeunes s’vident déjà le fond des poches pour avoir de quoi se mettre sous la dent. Je ne leur ferai pas payer un membership, ça c’est certain. » Me défendis-je.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 404
MESSAGE : 577
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: Re: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho EmptyMar 23 Avr 2024 - 21:42

Mon directeur, il m'avait dit de bien me méfier de Concho. J'le connaissais un peu, on s'était déjà croisé à quelques événements, quand les assos de Bowen se réunissaient. Il y avait toujours un peu d'animosité entre nous, mais c'était pas désagréable. Comme si, on s'cherchait un peu. J'aimais bien les défis, j'avais pas tellement froid aux yeux et ça m'dérangeait pas le moins du monde que de prendre la parole avec nonchalance devant cette assemblée, simplement pour relever ce que tout le monde avait vu mais n'osait dire à voix haute. J'voyais pas, pour le principe, pourquoi l'asso de Concho aurait plus de fond. C'était pas dans la lignée de la mairie. Faut croire qu'il avait bien bossé son dossier Concho, et j'me faisais un malin plaisir de le mettre face à ce favoritisme évident. Mon directeur, il m'avait quand même dit d'y aller mollo. Surtout si les fonds acquis étaient suffisant. Et clairement, ils l'étaient. C'était simplement par pur esprit de compétition, juste pour confronter Concho, comme si j'avais ce p'tit besoin d'aller le chercher. J'lui adressais un demi-sourire, teinté d'une belle ironie quand il me disait que j'étais bien partie. J'déroulais mon truc puis j'regardais Concho se débrouiller avec ça, bien satisfaite de le voir prendre la parole. J'm'étais recalée dans ma chaise, le défiant un peu de regard, mordillant toujours le bout de mon stylo entre les dents. J'écoutais son argumentaire, dans le fond, il avait raison, mais pour le principe, j'allais à son encontre. "Ah mais, j'remets pas en cause le superbe travail que vous faites à Head Ahead." que j'dis, relevant les yeux vers les autres membres de la réunion. "On est tous d'accord pour dire que ce genre d'asso doit exister, et on te remercie tous, Concho, pour c'que tu fais." Ca c'était la première partie, le p'tit lissage, le p'tit mot qui va bien, juste pour pas perdre la face mais mes argumentaires, généralement, ils avaient un revers. "Mais, j'trouve ça juste étonnant, tu vois, qu'une asso qui prône l'égalité et le partage, s'attire la couverture à elle, juste pour récolter plus de fond." Je savais parfaitement, dans l'idée, que oui, nos membres étaient bien capables de couvrir cette perte, j'pense que mon directeur allait m'incendier quand il aurait vent de ma prise de paroles, mais j'fonçais, juste pour le titiller un peu, pour voir. Par pur esprit de curiosité. "J'trouve que ça feat pas tellement avec c'que tu dégages de valeurs, tu saisis?" que j'dis clairement provocante, plissant un peu les yeux, avec un p'tit sourire en coin. Pour l'instant, les autres se taisaient pas mal, même le leader de la réunion semblait simplement assister à notre échange, à notre petite bataille d'égo.

@Conchobáhr Rosenbach

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
POINTS : 385
MESSAGE : 3166
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : célibataire, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: Re: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho EmptyLun 27 Mai 2024 - 15:19

Rien que sa façon de me regarder tout en mordillant le bout de son style, ça me mettait hors de moi. Je gardai toutefois le contrôle, autant dans le ton de ma voix que dans mon positionnement, puisque ce n’était pas le temps de décrédibiliser mon organisme juste pour tenir tête à Joan. Il fallait que j’aie l’air plein d’assurance, pas plein d’arrogance. En même temps, elle faisait exprès de venir me chercher, Joan, et j’avais bien envie de rentrer dans son jeu. Je ne manquai certainement pas d’attaquer un peu son association, cela dit, puisqu’elle remettait en question le montant auquel nous avions droit cette année. Les mots qui sortirent ensuite de sa bouche auraient pu me calmer un peu, mais non, j’tombais pas dans sa bullshit, je savais fort bien ce qu’elle était en train de faire. Je la fixai donc, les yeux légèrement plissés parce que je tombais pas si facilement dans le panneau, alors qu’elle me remerciait pour le travail qu’on faisait à Head Ahead. En plus, en balayant la salle du regard, elle essayait aussi de s’acheter le respect des autres autour de la table. Bordel, elle savait ce qu’elle faisait, et elle m’énervait encore plus pour ça. « On prône plutôt l’équité et le partage. » Rectifiais-je, pour ensuite expliquer là où ça faisait toute la différence. « T’sais, l’image des trois personnes qui veulent regarder un match mais dont la vue de deux personnes est obstruée parce qu’elles sont trop petites ? Head Ahead, clairement, a besoin de deux caisses pour s’élever suffisamment et garder la tête hors de l’eau, ou au-dessus de la rambarde, si on reprend l’image. Adventures Seekers n’a pas besoin des deux, parce que les gens qui fréquentent votre association, ils ont déjà des avantages de plus que ceux qui fréquentent Head Ahead. Avec juste une des caisses, c’est bon, ça peut continuer de rouler, parce que vous avez d’autres options. On ne peut pas juste dire “voilà vous allez tous avoir le même montant” quand on sait que les besoins des organismes sont différents. » Avais-je balancé, en gesticulant tantôt en imitant des guillements, tantôt en déposant mon index sur la table, etc. Je continuai : « Et je ne dis pas qu’Adventures Seekers n’a pas besoin d’une aide financière ou ne devrait pas en recevoir. J’y crois, à la mission de votre association. Je pense que les jeunes ont effectivement besoin de bouger pour être en santé, de repousser leurs limites pour se découvrir, et de sortir de leur zone de confort pour s’épanouir. J’aimerais d’ailleurs qu’un jour, les jeunes qui fréquentent Head Ahead puissent se joindre à des aventures de ce genre-là mais pour le moment, c’est pas possible, pour le moment ils sont trop en mode survie pour penser à faire une escapade d’une journée en surf ou en montagne. Ils ont rien dans le ventre, ils ne se concentrent pas à l’école, ils ont la tête trop pleine de misère pour pouvoir s’amuser comme devraient le faire des ados. C’est pas d’une grande aventure dont ils ont besoin, c’est d’un répit, d’un safe space. C’est la base, quoi, pour un enfant. Et on devrait prioriser ça, en tant que société. » Je repris mon souffle. Je m’étais un peu emporté, ouais. Et j’avais pas tout à fait fini. « Je sais pas ce que je dégage comme valeurs, selon toi, mais en tout cas tout ce que je viens de te dire, j’y crois, et fort, et je vais toujours me battre pour faire valoir ça. C’est même pas d’argent dont j’te parle, là, c’est juste … » Ça touchait une corde sensible, chez moi, ce sujet. « C’est juste important que nos jeunes aient un endroit loin de leurs parents abusifs, loin des querelles qui ne les concernent pas, loin des problèmes d’adultes qui se déversent sur eux. Un endroit inclusif et accessible. Que ce soit Head Ahead pour un autre. ‘Faut juste garder ça en tête. »

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 404
MESSAGE : 577
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: Re: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho EmptyMer 29 Mai 2024 - 14:55

Je l'avais un peu chercher Concho là. J'frétillais un peu sur ma chaise, après l'avoir titillé, j'le regardais avec un air nonchalant et j'le quittais pas des yeux lorsqu'il se mit à en mode monologue, déballant probablement tout ce qu'il avait sur le coeur. J'le trouvais assez charismatique là, Concho, j'vais pas mentir. J'me redressais un peu sur ma chaise, parce que tout ce qu'il disait, ouais, il avait parfaitement raison. J'le savais. Mon directeur le savait. Et j'allais probablement me faire défoncer quand ce dernier allait apprendre que j'avais tenu tête à Concho à cette réunion. J'l'écoutais, en silence. Tout le monde l'écoutait en silence d'ailleurs, les yeux rivés vers lui. Son discours, il était vrai, sur toute la ligne. Et ca allait devenir assez difficile de contrecarrer ses arguments. Son asso, c'était pas la même mission que la notre. Lui, il aidait vraiment les jeunes à s'en sortir, et défendre Adventure Seekers là, c'était quasi impossible. Perdre comme ça, devant Concho, est-ce que j'en avais vraiment envie? J'savais plus trop. Ma raison et mon professionnalisme me hurlait d'arrêter, de lâcher prise mais mon égo lui, il était piqué. C'était le p'tit sheitan sur mon épaule qui me disait de ne pas me laisser faire, pour quelques milliers de dollars, juste par principe. Concho termina son argumentaire, laissant planer un p'tit silence. Je prenais alors le temps de m'étirer, comme si je sortais enfin d'un ennui long et douloureux. "Mmmh, désolée hein, je pandicule pas par ennui, loin de là, c'était fort intéressant ton p'tit manifeste là." que j'dis avec un p'tit sourire satisfait. Et ouais, c'était l'égo qui avait gagné la bataille contre la raison. "On a bien compris Concho, là où tu voulais en venir. P'tete à l'avenir, ça s'rait bien de .." J'faisais un mouvement de mes deux mains qui se rapprochait, avec une p'tite mimique probablement bien agaçante pour lui. "..de raccourcir un peu, tu vois?" J'retournais mon attention vers les autres, lâchant un grand soupire, face à leur silence. "Bon, baah si tout le monde est d'accord pour octroyer gracieusement $6000 de plus à Head Ahead, qu'il en soit ainsi." J'levais les deux mains au dessus de la table, comme si j'me rendais. "Faudra juste pas venir chounier, l'année prochaine, quand ils en auront pris 5000 de plus. J'aurais prévenu." J'tournais le regard vers Concho, toujours assez provocante, mon p'tit air de peste ne me quittait définitivement pas. J'me penchais vers lui, lui parlant à voix basse, alors que le leader de la réunion reprenait la parole. "Content, je suppose?" J'levais les yeux vers lui, plongeant mes iris dans les siennes. J'restais toujours penchée vers lui et cette fois ci, j'murmurais d'une voix totalement imperceptible pour les autres. "T'es hot quand tu t'agaces, Concho." que j'lui lâchais, un p'tit air amusé sur le visage. Ouais là, tout ça, c'était un jeu pour moi. J'me doutais bien que Concho allait pas me suivre là, il prenait tout ça très à coeur à juste titre, mais moi, j'avais juste fais mon  p'tit numéro et très honnêtement, j'trouvais ça parfaitement normal que son asso soit financée plus que les autres. Mais de là à lui dire ça, droit dans les yeux, y avait un monde.

@Conchobáhr Rosenbach

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
POINTS : 385
MESSAGE : 3166
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : célibataire, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: Re: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho EmptyMer 29 Mai 2024 - 20:08

Je venais de m’ouvrir complètement, de me mettre à nu, dans toute ma vulnérabilité, le coeur sur la main, à un tas de personnes d’associations différentes et devant la fondation. J’avais pas trop réfléchi à tout ce discours que je venais de leur vomir sur la table. C’était venu comme ça, c’était sorti d’un seul coup. C’est que Joan était vraiment venue me chercher, profondément, là où il ne fallait pas trop venir gratter sous peine de justement avoir à faire à ce côté combatif de ma personne. Je n’étais pas reconnu pour la confrontation. Je n’aimais pas ça. Sauf que là, je n’allais certainement pas resté assis à me faire rentrer dedans sans rien dire. J’avais voulu défendre Head Ahead, cet organisme qui était mon bébé mais qui était aussi devenu bien plus que ça. Cet organisme n’était pas sur pied pour moi. Il l’était pour tous les jeunes pour qui je voulais réserver un meilleur sort que celui que j’avais eu à leur âge. C’est pour cette raison que l’insolence de Joan me mettait à ce point en colère. Mon p’tit manifeste, c’est tout ce qu’elle trouvait à en dire ? Je serrai un peu la mâchoire, contrôlant ma réaction pour qu’elle n’ait pas la satisfaction de voir qu’elle m’atteignait. « J’aurais pu faire plus court, c’est vrai, Joan, mais je voulais être bien certain que tu comprennes, parce que visiblement t’as un peu de mal à suivre quand il est question de prioriser selon les enjeux sociaux. » Les couteaux volaient bas, autant d’un côté comme de l’autre, et les gens autour de nous commençaient à chuchoter entre eux ou à se lancer des regards. Le malaise était palpable, l’ambiance tendue. On allait tous les deux se tirer dans le pied, à continuer ces enfantillages à la con. Personne n’osa ajouter quoi que ce soit quand Joan accepta d'octroyer ce montant supplémentaire à Head Ahead, ne manquant pas d’ajouter son petit grain de sel pour la prochaine année. Joan se pencha vers moi pour continuer la bataille en murmures, pendant que l’animateur se raclait la gorge et reprenait la parole - et tentait de reprendre le contrôle. Je me tournai vers elle, et à voix basse, je répondis : « Bah, ouais. J’ai gagné, après tout. » Je lui renvoyai un sourire fendant, satisfait, fier. C’était pas tout à fait comment je me sentais, car je détestais ce qui venait de se passer, mais je ne voulais pas perdre la face devant elle. Son directeur allait en entendre parler, de ça, elle pouvait en être certaine. D’une voix presque imperceptible, Joan ajouta, me fixant de ses yeux hypnotisant, que j’étais hot quand je m’énervais. Alors là, elle arriva à me désarçonner complètement. Pris de court, je rougis d’abord, avant de balbutier : « Je … je sais pas à quoi tu joues, Joan, mais … » Je marquai une pause, tentant de chasser l’embarras. « … C’est pas une partie d’échecs, pour moi. » Lâchais-je, encore un peu dérouté par la tournure.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 404
MESSAGE : 577
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: Re: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho EmptyVen 31 Mai 2024 - 11:43

J'trouve ça un peu galvanisant en réalité de chercher mon collègue. Enfin, c'est pas vraiment mon collègue, ça pourrait davantage s'apparenter à un adversaire là, au vu de ce qu'on s'envoie dans la tête. C'est moi qui ait commencé, je sais. Mais c'était trop tentant. Et même si au début j'étais assez convaincue qu'il s'agissait d'une bonne idée, j'me rendais compte très vite que sur le fond, Concho avait parfaitement raison. Son argumentaire était béton, ça semblait assez logique dans le fond, mais j'avais pas voulu perdre la face. J'avais pas rebondit sur le fond de son discours, mais davantage sur sa longueur. Et j'y avais mis du coeur et de l'ironie. Concho, il ne se laissait pas facilement déstabiliser. Et sa réponse m'arracha un sourire narquois, elle était bien trouvée, il avait du répondant ce p'tit gars là, il commençait à me plaire de plus en plus. Parce que ouais, tout ça, pour moi, c'était davantage une sorte de jeu. Lui, il prenait ça à coeur, j'le savais bien alors j'avais fini simplement en levant les bras, comme si j'étais vaincue, mettant en garde tout le monde pour l'année prochaine. C'était officiel maintenant, j'allais me faire défoncer par Dereck, mon patron. C'était impossible qu'il n'entende jamais parler de cette histoire. J'sais pas exactement ce que j'risquais mais faire parler de moi comme ça, dans une réunion aussi importante, c'était pas malin. Cela dit, j'me targuais pas d'être maline là. J'étais juste bien enthousiasme à l'idée d'me payer une p'tite tranche de Concho. Il était suffisamment entrer dans mon jeu, j'en étais satisfaite et j'laissais alors la parole au leader de la réunion, qui avait clairement perdu sa prestance. Ca avait foutu un p'tit froid, une p'tite gêne, mais j'me laissais pas déstabiliser. En revanche, glisser quelques mots à Concho, discrètement, pour poursuivre la p'tite bataille, ça, ça me plaisait bien. Il était réceptif à mes premiers mots, se targuant d'avoir gagner. Donc ouais, en dessous de son image de gars bien sous tout rapport, donnant corps et âme pour son asso, il y avait aussi un p'tit égo qui avait été piqué par mes mots et qui était bien satisfait d'avoir gagné, comme il l'avait dit. Alors, venu de nul part, juste pour voir à quel point j'pouvais le déstabiliser, j'lui lâchais, avec un p'tit regard provoquant qu'il était vraiment hot. J'étais satisfaite, très satisfaite, d'le voir un peu prit de court. Il balbultait presque, cherchant ses mots. J'crois même qu'il rougissait un peu. J'plissais les yeux, comme pour me délecter de cette réaction qu'il m'offrait là. Le grand et charismatique Concho, réduit à la gêne par une p'tite nana teigneuse sortie de nul part. Ca avait d'la gueule comme scénario. Il tenta de se rattraper me parlant de partie d'échec. J'soutenais son regard, sans perdre la face, sans perdre mon p'tit air malicieux sur le visage. "Il s'agit pas d'échec Concho, on parle d'un sujet sérieux j'te rappelle, le financement tout ça..." que j'disais toujours à voix basse, ignorant complètement la suite de la réunion. Faire comme si j'avais pas dit qu'il était hot, ignorer mon p'tit rentre-dedans, peut-être simplement pour mieux piquer juste après. J'sais pas trop à quoi je jouais, j'étais un peu en roue libre en réalité. Il avait un p'tit truc qui m'attirait Concho, j'sais pas si c'était son sérieux, son professionnalisme, son charisme, ou tout simplement le fait qu'il était juste canon, (soyons honnête) mais il m'laissait pas indifférente. "J'imagine que tu comptes en parler à Dereck, de tout ça.." que je lui dis sachant parfaitement qu'il avait déjà penser à prévenir mon boss aussi vite que possible "Y a rien que j'puisse faire pour empêcher ça?.." que j'disais toujours en murmurant. Est-ce que j'insinuais des trucs? Bien évidement que oui, mais le pouvoir des mots, le pouvoir de l'insinuation me permettait quoi qu'il advienne, de renverser la tendance à tout moment. C'était sneaky de ma part, j'le savais bien. Mais j'crois que ça m'amusait pas mal, voilà tout.

@Conchobáhr Rosenbach

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
POINTS : 385
MESSAGE : 3166
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : célibataire, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: Re: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho EmptySam 1 Juin 2024 - 12:36

Je n’avais jamais autant eu hâte à la fin d’une réunion de ce genre et pourtant, je détestais ce genre de rencontre et j’voulais tout le temps filer en douce. C’est dire à quel point cette altercation avec Joan était venue me chercher. J’avais peut-être eu l’air en contrôle et plein d’assurance pendant mon discours, mais c’est juste parce que c’était un sujet que je connaissais et qui me tenais à cœur. J’avais été capable d’enchaîner les mots grâce à ça. Autrement, je me serais liquéfié sur place, le Concho d’avant serait ressorti et j’aurais très bien vite mon trou. Il était pas trop loin, d’ailleurs, le Concho d’avant. Il était dans mon cœur qui se débattait dans ma poitrine, il était dans le nœud que j’avais dans la gorge, il était dans l’anxiété grandissante à chaque fois qu’un regard se posait sur moi. Et il y en avait pas mal, là, de regards qui s’attardait sur le duo que Joan et moi formions désormais, même si c’était dans un sens très négatif. J’inspirai discrètement, avant d’expirer de la même manière, tentant d’m’auto-réguler. Joan n’aida rien de la suite, en me reprenant alors que je parlais d’échecs, comme si c’était moi qui prétendais jouer à un jeu, alors que c’était plutôt d’elle dont je parlais. Je fronçai les sourcils, dans la confusion totale. Elle y arriver, à me décontenancer totalement, si c’était son objectif. « Quoi !? Mais c’est toi qui … » Je secouai la tête, soupirai de mécontentement, presque inaudible, avant de détourner le regard. Ne pas lui accorder davantage d’attention, voilà qui me semblait une meilleure idée. Mais Joan revenait à la charge, avec sa proposition désarmante et déplacée, pour que je ne parle pas de tout ça a Dereck, son patron. Je tournai la tête vers elle. « Je suis en couple. » Affirmais-je sur la défensive, sans avoir cherché à savoir ce qu’elle suggérait exactement, ça me paraissait clair mais je venais carrément de me mettre les pieds dans les plats si c’était pas ça. Et elle aurait toutes les raisons du monde d’être choquée et de le faire savoir aux autres, là. Fuck. Comme pour essayer de changer de sujet ou d’amoindrir la chose, je dis : « J’en parlerai pas à Dereck, ok !? Y’aura bien quelqu’un d’autre qu’ici qui s’en chargera, de toute façon. Tu ne passes pas trop inaperçue. » Autant par ses paroles que par son physique, d’ailleurs, je pouvais pas m’empêcher de me dire, moi aussi, qu’elle avait cette manière de regarder qui pouvait autant m’énerver que me séduire. Mais j’étais en couple, hein. Même si ça n’allait pas fort fort.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 404
MESSAGE : 577
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: Re: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho EmptySam 1 Juin 2024 - 18:04

Cette réunion prenait une tournure vraiment particulière. J'crois que le leader du meeting allait être bien content de clôturer la séance. D'ailleurs, je ne l'écoutais plus du tout. J'avais fais ce que j'avais à faire, à savoir faire parler de moi, prendre de la place, et maintenant, je m'attelais à faire du rendre dedans à Concho, juste pour m'amuser. En fait, c'qui me faisait continuer, c'était de le voir un peu perdu, de chercher ses mots et de pas trop savoir comment réagir. Est-ce que c'est juste qu'il était pas habitué à devoir dealer avec le genre d'énergumène que j'étais ou est-ce qu'il était troublé par autre chose? C'était assez difficile à définir, mais alors que j'avais dit qu'il était hot, lançant clairement le discussion vers cette pente un peu glissante, j'arrivais à retourner la tendance, en lui disant que quand même, c'était bien sérieux tout ça. Lui, il s'insurgea et j'le regardais, avec une belle dose de malice dans les yeux, très satisfaite de mon p'tit coup. Et pis, ça s'arrêtait pas là, parce que j'lui demandais si j'pouvais faire quoi que ce soit pour empêcher qu'il ne me balance à Dereck. Et j'le faisais clairement sur un p'tit ton d'allumeuse, comme si les possibilités pouvaient s'étendre au délà du professionnalisme. Et sa réponse, pile dans ce que je voulais, ne tarda pas à tomber. Il était en couple. J'écarquillais un peu les yeux, comme si j'étais choquée de sa réponse. "Mais enfin, Concho, qu'est ce que tu avais en tête?" que j'lui demande, avec mon p'tit air faussement outrée. Bien évidemment, il allait voir que j'me jouais de lui. J'avais clairement activité mon mode peste et j'me faisais un malin plaisir d'lui lancer des regards à la limite du félin. Et puis, il reprit la parole, comme pour tenter de se rattraper. "J'le sais que ça va se savoir, et Dereck s'ra pas content." que j'dis comme pour approuvé ses paroles dans une petite moue boudeuse. "Tu t'es bien fait remarqué toi aussi, mais toi, t'es le preux chevalier qui défend la bonne cause." On continuait de parler à voix basse, et clairement, tout ce que pouvait raconter le leader ne m'intéressait plus. J'suis toujours penchée vers lui, j'pouvais même sentir les effluves de son parfum. "T'as marqué des points ce soir, tu pourras me remercier plus tard, autour d'un verre par exemple." Brouiller les pistes, reculer pour mieux sauter, pour mieux insinuer des trucs. J'sais pas quelle bête m'avait piqué ce soir, mais j'avais clairement mis ma target sur Concho. "En tout bien tout honneur, évidemment." que j'rajoutais, murmurant presque, toujours entre la malice et la séduction. J'avais pas spécialement anticiper cette tournure là, moi, à la base, j'voulais juste partager quelques milliers de dollar. Voilà tout.

@Conchobáhr Rosenbach

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
POINTS : 385
MESSAGE : 3166
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : célibataire, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: Re: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho EmptySam 1 Juin 2024 - 20:19

Les regards se tournaient vers nous de temps en temps, des yeux tantôt désapprobateurs, tantôt curieux. Heureusement, je pense que personne ne nous entendait parler à voix basse. Ce qu’il se disait aurait pu me coûter quand même assez cher, aussi, niveau réputation. Disons que ce n’était pas mon meilleur coup, de tout de suite croire que Joan me faisait des suggestions déplacées. En même temps, je ne les avais pas acceptées, au contraire je lui avais tout de suite affirmé que j’étais en couple - même si je ne savais plus trop si ce serait vrai pour encore bien longtemps, malheureusement. Seulement, en voyant l’air faussement outré, exagéré, de Joan, je compris qu’elle se foutait de ma gueule, aussi. Cette femme pouvait vraiment en faire voir de toutes les couleurs, visiblement. « Oh, arrête, tu sais très bien ce que t’as dit. » Répliquais-je, un peu irrité, un peu sur la défensive. Pour me sortir de ce merdier, je lui assurai que je n’en parlerais pas à son patron. De toute façon, que ce soit moi ou un autre (et il y en aurait certainement un autre qui le ferait), le résultat était le même. En autant qu’elle se fasse un peu remettre à sa place, la Joan, ça m’allait. « T’avais qu’à rien dire, alors. » Sa moue boudeuse ne me faisait aucun effet. C’était son problème. « C’est juste grâce à toi, ça, Joan. » Lui dis-je avec un sourire satisfait, alors qu’elle relevait qu’on m’avait remarqué, moi aussi, mais pour de meilleures raisons. En vrai, je pense pas que ça changerait quoi que ce soit au niveau de ma réputation ou d’quoi. On verrait bien vite que pour plein d’autres trucs, je n’arrivais pas à me tenir debout comme je l’avais fait là. Je retomberais bien vite aux oubliettes et ça m’allait totalement. Quelque chose qui ne tombait pas dans l’oubli, c’était l’insistance de Joan à propos de moi, ce que je ne comprenais pas trop, d’ailleurs. Ça sortait de nulle part. On se connaissait à peine. Dans un murmure, je répondis : « J’sais pas pourquoi, mais j’ai comme ce feeling que t’es pas du genre à n’pas en avoir, des intentions inappropriées. » Moi, j’pourrais bien l’inviter en tout bien tout honneur, mais j’avais comme l’impression que ses plans à elle, c’était pas ça. Je ne savais pas quels étaient ses objectifs, d’ailleurs, puisqu’elle savait que j’étais en couple et qu’en plus, elle m’avait clairement prouvé ce soir qu’on était dans des clans adverses. « J’me trompe ? » Demandais-je en plongeant mon regard dans le sien.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 404
MESSAGE : 577
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: Re: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho EmptyLun 3 Juin 2024 - 21:16

J'prenais définitivement un malin plaisir à brouiller un peu les pistes avec Concho. J'me la jouais séductrice ou outrée, selon, juste pour continuer d'voir jusqu'où il pourrait aller. Lorsqu'il me disait qu'il était en couple, j'écarquillais les yeux, faussement choquée mais lui, il voyait très clair dans mon petit jeu et j'pouvais m'empêcher de ricaner quand il me disait que je savais très bien ce que j'avais voulu sous-entendre. Toujours avec mon regard de féline, je levais un peu les yeux vers le plafond de la salle de réunion. "Ok, j'plaide coupable." Lui montrant que oui, j'avais voulu sous-entendre bien des choses en lui proposant ce qu'il voulait pour acheter son silence. Et quand bien même j'aurais réussi à le faire taire lui, j'pouvais pas imposer ça à tous les autres membres de la réunion. J'le savais que Dereck allait être mis au courant et j'savais aussi que j'étais un peu foutu. J'me contentais de hausser les épaules lorsqu'il me suggérait que je n'avais qu'à me taire. Me taire, c'était pas dans mes habitudes, c'était même une fâcheuse tendance que j'avais là, à toujours l'ouvrir pour un oui ou pour un non. Et Concho souligna que c'était grâce à moi qu'il avait marqué des points. "C'est pour ça qu'un p'tit merci, ça serait pas de trop, tu vois." que j'disais, toujours malicieusement. Est-ce que comptais vraiment sur le fait que Concho me remercie pour le p'tit scandale que j'avais fais éclater? Bien évidemment que non. Par contre, lui suggérer de m'offrir un verre en tout bien tout honneur, ça, ça me semblait jouable. Mais Concho émettait quelques réserves, notamment sur mes propres intentions. J'me la jouais à nouveau très innocente, hochant la tête lorsqu'il me demandait s'il se trompait. "T'as tout faux Concho. Disons que ce verre, ça pourrait être l'occasion pour toi d'me remercier, et moi d'me faire pardonner." Un tête à tête avec Concho ? J'avais aucune idée de comment ça pourrait évoluer, j'étais joueuse, probablement beaucoup plus que lui. On avait des intérêts différents, vis à vis de nos associations, et j'lui avais montré ce soir là, que j'pouvais être une adversaire. C'était bien culotté de ma part de lui suggérer ça. "Après, j'veux pas te forcer la main hein. J'veux surtout pas que madame Rosenbach voit ça d'un mauvais oeil." En vérité, j'en avais un peu rien à faire de sa petite amie. J'la connaissais pas. Et pis, à ce stade, même si j'pouvais pas nier le fait que Concho était séduisant, dans l'idée, j'avais pas spécialement envie de plus avec lui. C'était juste un p'tit jeu, un truc un peu sneaky. Mais j'dois bien avouer que la joute verbale qu'on avait pu avoir m'avait quand même pas mal galvanisée. Concho, avant ce soir, c'était surtout le président de Head Ahead, de qui notre association était censée se méfier. J'reprenais le bout de mon stylo entre mes dents, toujours ce p'tit regard un peu provoquant, malicieux, l'invitant clairement au défi.

@Conchobáhr Rosenbach

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
POINTS : 385
MESSAGE : 3166
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : célibataire, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: Re: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho EmptyMar 4 Juin 2024 - 22:09

Ce regard de féline qu’elle me faisait, clairement il ne me laissait pas indifférent. Joan avait beau avoir été des plus détestables pendant cette rencontre, il n’en reste pas moins qu’elle était extrêmement jolie. Ce petit jeu de séduction (qui n’était qu’à sens unique soit dit en passant) me déboussolait un peu pas mal. J’avais été en contrôle pendant toute la durée de la réunion, c’était pas le moment de perdre la carte pour ses beaux yeux, cependant. « Faut pas charrier, quand même. » Dis-je en haussant un sourcil, alors qu’elle demandait des remerciements pour la vitrine qu’elle m’avait offerte. Ouais, mon petit discours avait peut-être été positivement remarqué, mais j’allais quand même pas lui dérouler le tapis rouge pour m’avoir offert cette opportunité de faire valoir mon point. J’aurais préféré prendre l’argent et prendre mon trou, aussi, comme à chaque année. Joan relança son petit jeu en proposant que je l’invite pour un verre. « Depuis quand on remercie une personne pour un truc que cette même personne a à s’faire pardonner ? » Fis-je remarquer, relevant l’incohérence de son discours. J’pense que Joan, elle se fichait pas mal de la logique derrière. Tout ce qu’elle voulait, c’était me faire rougir ou m’faire bégayer ou m’déboussoler, j’sais pas. En tout cas, elle réussissait un peu tout ça. « C’est pas que Madame Rosenbach en aurait nécessairement quelque chose à faire. C’est surtout que Monsieur Rosenbach ici présent n’a pas trop envie de passer davantage de temps avec une femme qui souhaite l’écraser. » Est-ce que Pippa se poserait des questions, si j’allais prendre un verre avec une fille d’une autre association, un peu sortie de nulle part ? Sûrement que dans le contexte actuel de notre relation, ça passerait un peu moins bien. Sachant qu’on ne tenait qu’à un fil, elle et moi, c’était pas trop le moment d’aller semer des doutes. Je lui jetai un coup d’œil alors qu’elle me regardait, son stylo-bille dans la bouche. Je détournai le regard, ne sachant franchement plus où me mettre, et ça devait la faire jubiler. L’animateur de la réunion annonça enfin la fin de la rencontre et je m’empressai de me lever et de ramasser mes affaires.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 404
MESSAGE : 577
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: Re: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho EmptyJeu 6 Juin 2024 - 11:35

Il était pas facile à envouter, Concho. Autant ça avait été un jeu d'enfant pour le faire sortir de ses gongs en suggérant que son asso s'attirait à elle tous les fonds disponibles, autant lui faire du charme s'avérait un peu plus compliqué. Cela dit, peut-être que c'était l'enchaînement des deux, l'un après l'autre, qui rendait le second impossible. Ouais, c'était ça, sans l'ombre d'un doute mais j'étais un peu trop impétueuse pour m'en rendre compte. Tout le bodylangage de Concho m'envoyait des signaux, comme si ça lui f'sait rien, ou pas grand chose. Il avait commencé un peu par bégayer mais il s'était rattrapé et là, c'était plus des haussements d'épaules, de sourcils et un ton un peu plus ferme qu'il employait. Fallait que j'me rende à l'évidence, on irait pas boire de verre ce soir. Mais pourquoi j'y tenais tant au juste. J'en avais aucune idée, ça m'avait juste pris, comme une envie venue de nul part et j'avais tenté plusieurs stratégies pour le faire dire oui. Mais il semblait bien droit dans ces bottes Concho. J'minaudais lorsqu'il me demandait pourquoi il devrait me remercier et moi m'excuser, pour la même action. "Dans mon mindset à moi, c'est tout à fait possible." que j'dis en souriant, mais consciente que oui, ça ne faisait aucun sens.  J'en avais pas trop de logique ce soir, oscillant entre une quasi agressivité lors de notre débat, des p'tits yeux de félin, et de l'impertinence. Alors qu'il m'avait dit être en couple, j'me positionnais faussement dans le bon camp, assurant que je ne voulais surtout pas que sa compagne voit tout ça d'un mauvais oeil. Il répliqua qu'il en voulait pas passer plus de temps avec moi et je notais au passage que visiblement sa femme n'en aurait apriori rien à faire. Ca faisait beaucoup d'info là et j'me résignais, levant les deux bras en signe d'abandon. "J'ai pas voulu t'écraser Concho, juste rétablir l'égalité, mais up to you, j'te laisse tranquille." J'lui lançais encore quelques regards en coin, avec une p'tite mine amusée et minaudante mais rien de plus. La séance fut levée par le leader et aussitôt Concho était debout, en train de ramasser ses dossiers. J'restais assise quelques instants, le laissant prendre de l'avance. J'avais bien compris que j'l'intéressais pas, ou du moins qu'il n'avait strictement pas envie de passer du temps en ma compagnie. J'le laissais quitter la salle, j'lui adressais pas un mot de plus. Peut-être que la prochaine fois, j'lui ferais de vraies excuses. Peut-être.

rp clos.

@Conchobáhr Rosenbach

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty
MessageSujet: Re: ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho   ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
ce nouveau monde est trop dangereux pour l'humain imparfait qu'j'suis - concho
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» on était beau souvent, quand on souriait pour rien, on s'aimait trop pour s'aimer bien (kay)
» Juste un nouveau monde - Libre
» et le coeur vierge de tout passé, nous ouvrirons les yeux sur un nouveau monde. (Antoine)
» un monde pour demain (nora)
» Le repos oui et ma passion pour tout le monde[Zack]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: