AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-36%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
69.99 € 109.99 €
Voir le deal

 

 take your mind off + Riley

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
baby kangou
Summer Andersen
Summer Andersen
POINTS : 400
MESSAGE : 514
ICI DEPUIS : 13/12/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie & will
CRÉDITS : icemacklin

STATUT : célibataire
take your mind off + Riley - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: take your mind off + Riley   take your mind off + Riley - Page 2 EmptyMer 29 Mai 2024 - 3:01


Riley & Cooper


Cooper tapait bien dans le mile lorsqu'il mentionna que les collègues de Riley avaient l'air bien curieux. Il avait donc remarqué les petits regards posés sur yeux, peut-être même les signes qui trahissaient les questionnements sur le fait qu'ils jouent ensemble. Juste ça, le fait qu'il ait remarqué, ça suffisait à gêner Riley. Elle n'avait pas non plus envie qu'il s'imagine qu'elle avait dit quoi que ce soit sur lui. Même si bon, ce que Cooper pensait, c'était complètement hors des mains de Riley. Puis, si ça l'ennuyait, au pire il ne lui proposerait plus de jouer au billard et ne prendrait plus le temps d'avoir des conversations avec elle. Elle serait fixée assez rapidement la brune. Elle se concentra donc sur le moment présent avec ses collègues, bien qu'elle fut sous le feu des projecteurs. Bien trop à son goût d'ailleurs. Toutes ses questions, ça la rendait un peu mal à l'aise et personne ne semblait lire le mémo, enchainant les questions personnelles, discutant de sa vie amoureuse comme si elle en avait une et comme si elle n'était pas là. Ça dépassait un peu le stade de billard avec Cooper Hughes là et même si elle était ravie de changer de sujet, celui choisi ne lui convenait pas plus. Après avoir atteint la quantité acceptable de verre qu'elle pouvait consommer dans un contexte professionnel, Riley décida d'aller prendre un peu d'air dehors, ne sachant pas si elle avait envie d'y retourner. Elle s'appuya contre le mur de brique de l'établissement, profitant de l'air un peu plus frais qui annonçait l'arrivée imminent de l'hiver. Le calme, le silence, ça lui faisait un bien fou. Ça lui accordait une petite pause mentale aussi. Pause qui ne dura pas trop longtemps puisqu'elle fut dérangé. Par contre, c'était tout sauf dérangeant. C'était juste Cooper qui croisait à nouveau son chemin. Ça, ça ne dérangerait jamais Riley. « Hey. Non pas encore. Sur mon départ, par contre, je pense. » dit-elle avec un petit rire.  Elle n'avait définitivement plus envie de retourner à l'intérieur, mais elle n'avait pas dit au revoir. Ça effleura son esprit, mais elle fut vite transportée bien ailleurs par la question du policier. Elle se figea un petit instant tandis que 1000 interprétations virevoltaient dans sa tête. « Oh! Oui... Oui bien sûr. Enfin, si ça te dérange pas. Si t'as envie. » répondit-elle, pas certaine de comment bien répondre. Elle voulait avoir l'air surprise, détachée, clairement elle avait précipité un oui et elle avait peut-être l'air désespérée. Elle s'arrêta un instant avec un petit sourire un peu crispé. « Je pensais rentrer à pied. » dit-elle simplement. Effectivement, c'était sage de le faire à deux, même si c'était Bowen et qu'il n'y avait pas plus safe selon Riley. Elle n'allait quand même pas refuser sa présence. Elle se demandait quand même ce qui motivait Cooper à faire la marche avec elle, si c'était son côté policier qui ressortait, son besoin de protéger la population ou bien si vraiment, il appréciait sa compagnie. Ils firent quelques pas avant que Riley ne s'arrête sèchement. « Oh non attend! J'ai même pas dit au revoir! » s'exclama-t-elle. La dernière chose dont elle avait envie, c'était d'avoir l'air d'une sauvage. « Attend moi ici, s'il te plait. » lui indiqua-t-elle avec un sourire crispé, levant l'index en signe d'une petite minute d'attente. Manquait plus qu'il vienne dans l'entrée du bar avec elle et que tout le monde les voit rentrer ensemble. D'un pas rapide, Riley alla saluer ses collègues, puis tout le monde qui croisait son regard même s'ils ne la connaissaient pas, puis elle revint vers Cooper dehors. « On est ok. » dit-elle avec un sourire. « Merci d'avoir attendu, la dernière chose dont j'avais besoin c'était plus de questions à ton sujet. » laissa-t-elle échapper inconsciemment. La fatigue et l'alcool la rendait moins apte à trier les informations qu'elle voulait laisser sortir, visiblement et elle s'en rendit compte. « Pas que j'en aie eu beaucoup. Juste... Quelques-unes. Une ou deux. Je pense. » rectifia-t-elle.


__________________________


if comfort is a construct, I don't believe in good luck now that I know what's what
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 215
MESSAGE : 2322
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take your mind off + Riley - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: take your mind off + Riley   take your mind off + Riley - Page 2 EmptyMer 29 Mai 2024 - 11:30


Riley & Cooper


Mine de rien, la soirée fut bonne. Ça lui faisait du bien à Cooper de sortir du contexte professionnel avec ses collègues. Lui qui restait toujours à l’écart de ce genre d’événements à cause de sa vie de famille, il était content de changer un peu son quotidien. Il n’avait échangé qu’avec des personnes qu’il appréciait en plus. Il pouvait donc rentrer tranquillement, sans regretter quoi que ce soit. Avec les quelques verres d’alcool dans son sang, il faisait tout sans réellement se poser de question et surtout en analysant beaucoup moins toute la situation comme il pouvait avoir tendance à le faire. C’est bien pour ça qu’il avait proposé à Riley de la raccompagner. Juste parce que ça lui semblait être la bonne chose à faire et sans interpréter quoi que ce soit dans la situation, dans la réponse de la jeune femme ou même dans ses motivations à le faire. “Si je propose, c’est que ça ne me dérange pas du tout.” Assura-t-il en souriant à nouveau. Il acquiesça de la tête quand elle annonça vouloir partir à pied. Il plaçait ses mains dans les poches de son blouson, prêt à prendre la marche. Il n'eut pas le temps de commencer la conversation que Riley s’arrêtait brusquement après quelques pas, visiblement pressé d’aller dire au revoir à ses collègues. Un petit rire s’échappait de la bouche de Cooper alors que son regard la suivait vers l'intérieur du bar. En l’attendant, il sortait son téléphone de sa poche, vérifiant bien évidemment qu’il n’avait pas reçu de message concernant les enfants. Il croisait aussi un collègue qui quittait lui aussi le bar, alors il lui serrait la main, papotant quelques secondes avec lui avant qu’il ne rejoigne sa voiture et que Riley ne revienne. Il offrit à la jeune femme un nouveau sourire, reprenant la marche dans la foulée. Ensuite, elle lui décrocha un nouveau rire en parlant des questions de son équipe. Un rire rapidement remplacé par une petite moue alors que ça semblait la déranger un peu. “Je suis désolé, je ne veux pas te mettre dans l’embarras.” Dit-il d’abord en se grattant nerveusement la nuque. Lui n’avait pas eu de question, juste des petits sourire et des petites remarques, mais rien de bien méchant qu’il ne pouvait pas gérer. Pour Riley, c’était sûrement bien différent et il s’en rendait un peu plus compte. “C’est si étrange que ça qu’on traîne ensemble ?” Demanda-t-il de façon à moitié rhétorique. Il était plus parti dans son cheminement de pensée qu’autre chose. “J’espère que tu ne te sens pas obligée de traîner avec moi juste parce que je propose… Et encore moins à cause de mon grade.” S’empressa-t-il de dire. Il grimaçait ensuite, réfléchissant à toutes les confusions qu’il pouvait y avoir quand ça commence à fraterniser au travail. Avec toutes les histoires dans certaines entreprises, ça commençait à le faire cogiter pas mal. “J’aime être en ta compagnie, mais surtout, si ça te gêne, que t’es pas à l’aise ou quoi que ce soit, il ne faut pas hésiter à me le dire. Je comprendrais totalement.” Ajouta-t-il en lui offrant un sourire désolé. Voilà pourquoi il évitait de créer trop de liens au boulot, ça pouvait parfois porter à confusion dans sa tête. L’envie de bien faire prenait le pas sur tout. Surtout qu’il commençait à comprendre la façon d’être de Riley et ça paraissait tout à fait probable qu’elle boive un verre avec lui juste pour lui faire plaisir, même si ça la gêne.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Summer Andersen
Summer Andersen
POINTS : 400
MESSAGE : 514
ICI DEPUIS : 13/12/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie & will
CRÉDITS : icemacklin

STATUT : célibataire
take your mind off + Riley - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: take your mind off + Riley   take your mind off + Riley - Page 2 EmptyMer 29 Mai 2024 - 18:21


Riley & Cooper


Rentrer à pied avec Cooper, évidemment que ça faisait plaisir à Riley. Elle appréciait sa compagnie et n'était jamais contre un petit moment avec lui. Sauf que rentrer à pied avec Cooper c'était aussi multiplier les occasions pour elle de foirer ou de se mettre les pieds dans les plats. Elle n'avait pas besoin de contexte particulier quand il s'agissait du policier, mais là ça semblait bien prédisposé. Après un rapide aurevoir à tout le monde alors qu'elle avait complètement oublié d'annoncer son départ, Riley revint le rejoindre, gaffant une première fois. '' Oh. Non, non, c'est pas toi. '' dit-elle en secouant la tête. '' Je me mets dans l'embarras toute seule. '' précisa-t-elle avec un petit rire. Elle n'avait pas voulu qu'il se sente mal ou se sente responsable. C'était bien tout le contraire. Riley, elle ne voulait juste pas dévoiler à quiconque qu'elle le trouvait plus que cute. Malgré sa tentative pour détourner le sujet de façon moins dramatique, elle sentait que ça cogitait pas mal dans la tête de Cooper. En même temps, il n'avait pas tort. C'était si weird que ça les deux ensemble? Comme s'ils ne pouvaient pas être amis sans que tous se posent des questions. Sa question amena Riley dans une bonne réflexion également, mais alors qu'elle allait répondre un truc, Cooper enchaina. Ce qu'il proposait, ça la prit de court évidemment. Jamais elle ne s'était sentie forcé de traîner avec lui, au contraire. Elle en avait vraiment envie et c'était loin d'être imposé, de continuer parce qu'elle était mal à l'aise de lui dire non. Ses yeux s'écarquillèrent légèrement et elle sentit une certaine panique monter. C'était peut-être ce qu'elle dégageait? Ouh, là elle se sentait mal. '' Non... Bien sûr que non. '' dit-elle d'une petite voix, ne sachant pas trop comment lui démontrer le contraire. Cooper, même s'il admettait aimer être en sa compagnie, semblait l'inviter à lui dire qu'elle n'avait plus envie de le voir. Ça tournait dans la tête de Riley, l'alcool ne lui facilitant pas les choses pour réfléchir clairement. Y'avait plusieurs voies devant elle. Est-ce qu'elle avait dépassé les bornes en mentionnant les questionnements qu'elle recevait et il ne voulait pas gérer ça? Est-ce qu'elle l'avait blessé? Après un court moment de silence, qui lui avait semblé être une éternité, elle s'arrêta de marcher et poser sa main sur le bras de Cooper pour qu'il la regarde. '' Moi aussi j'aime être en ta compagnie. '' commença-t-elle afin de clarifier le tout. Elle aurait pu ajouter beaucoup, mais ça semblait être un peu too much pour le moment. '' Je ne me sens absolument pas obligé de passer du temps avec toi. Si ton grade devait influencer quoi que ce soit, il m'aurait surtout fait fuire parce que c'est un petit peu intimidant. '' dit-elle avec un petit rire gêné. Une fois tout ça bien mis au clair, Riley pu se remettre à marcher, un peu plus détendue. '' Je pense que c'est le fait que toi tu traînes avec la stagiaire qui rend tout le monde curieux. Ou jaloux, je pense que Jolène elle aurait bien aimé que vous soyiez copains. '' blagua-t-elle. Elle se permit une petite blague sur Jolène pace qu'elle l'avait bien agacé avec toutes ses questions. Ça détendait aussi l'atmosphère après tous ces malentendus.


__________________________


if comfort is a construct, I don't believe in good luck now that I know what's what
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 215
MESSAGE : 2322
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take your mind off + Riley - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: take your mind off + Riley   take your mind off + Riley - Page 2 EmptyMer 29 Mai 2024 - 23:54


Riley & Cooper


Ça ne le mettait pas forcément à l’aise cette situation, Cooper. Lui, il s’en foutait un peu du regard des autres. À moindre mesure bien évidemment. Les regards et les sous-entendus de ses collègues, il pouvait bien tanker puisqu’il n’avait rien à se reprocher dans le fond. Ce qui l’embêtait un peu plus, c'est la possibilité de mettre mal à l’aise Riley. Elle avait beau lui dire que non, il avait tellement lu et vu de choses sur les relations homme/femme qui étaient dus seulement à des positions de pouvoir qu’il se questionnait lui-même. En réalité, il n’était pas vraiment question de ça, parce que clairement, il était loin d’être son boss à Riley et il ne jouait en aucun cas de sa position. Ça lui semblait clair, pour lui, mais il était un peu rassuré quand elle venait à lui confirmer qu’elle ne sentait pas de pression et qu’elle aussi appréciait sa compagnie. Il s’était arrêté de marcher en même temps qu’elle et un mince sourire se faufila sur son visage. “Tant mieux.” Dit-il simplement dans un soupir de soulagement. S'ensuivit un petit rire alors qu’elle clarifiait un peu plus la situation en reparlant de l’influence de son grade. Elle n’avait pas forcément tort sur l’effet que pouvait avoir un titre, pourtant, la police, ce n’est pas l'armée. Il l’avait ressenti bien plus fortement à cette époque de sa vie. Peut-être que l’âge et l’expérience jouaient aussi sur sa perception des choses. Après des années à bosser dans ce genre de milieu, il n’avait plus la même appréhension des gradé que lorsqu’il sortait tout juste de l’école militaire. “Jaloux ?” Répéta-t-il en riant à la dernière phrase de la jeune femme. “J’ai pas tant l’impression d’être inaccessible comme gars, suffis de venir me parler pour être copain.” Ajouta-t-il en riant toujours légèrement. Pour autant, il n’avait pas envie que tout le monde commence à le faire. Il n’avait rien contre la collègue de Riley, après tout il ne la connaissait que de vue et de nom, mais Cooper, il ne s’était jamais senti le besoin d’être copain avec tout le commissariat. C’était un peu une fausse affirmation en fait… “Hum… Je retire ce que j’ai dit. En fait, c’est peut-être pas mal si c’est la vision que les gens ont de moi.” Dit-il en haussant les épaules. Ça lui permettait de continuer sa vie professionnelle tranquillement sans qu’on vienne le déranger ou qu’on prenne des aises avec lui sans qu’il n’ait rien demandé. “Je me fiche un peu du regard des autres, parce que je sais en qui je place ma confiance ou non, je sais avec qui j’ai envie de passer du temps ou non… Tous les petits jeux et les commérages ce n'est pas trop mon truc.” Expliqua-t-il en reprenant doucement la marche. Dans cette phrase, il incluait forcément Riley. Cooper, ce n’est pas quelqu’un qui perd son temps, il a souvent un timing pas mal serré et il n’avait pas l’impression d’avoir du temps à perdre avec les gens qui ne l'intéressent pas. S’il prenait du temps pour raccompagner Riley, c’était aussi parce qu’il valorisait ce temps passé avec elle et qu’il avait à cœur que tout se passe bien pour elle. “En tout cas, si leurs remarques sont trop gênantes et que tu préfères qu’on garde des distances, je comprendrais. Même si au final, on ne se croise pas tant que ça au boulot...” Et c’est dommage. Il ne finissait pas sa phrase là-dessus, mais le petit regard un peu déçu qu’il lançait à Riley en disait long sur son cheminement de pensée. Ça ne semblait pas correct de le dire à voix haute, surtout après cette discussion.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Summer Andersen
Summer Andersen
POINTS : 400
MESSAGE : 514
ICI DEPUIS : 13/12/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, phoebe, olive, mackenzie & will
CRÉDITS : icemacklin

STATUT : célibataire
take your mind off + Riley - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: take your mind off + Riley   take your mind off + Riley - Page 2 EmptyJeu 30 Mai 2024 - 0:48


Riley & Cooper


C'était important pour Riley de déconstruire tout de suite cette pensée que pouvait avoir Cooper sur les raisons de son malaise. C'était pas lui qui la mettait mal à l'aise, son comportement n'avait jamais été inapproprié, il n'avait jamais utilisé son grade ou sa position pour quoi que ce soit. Au contraire, il n'avait été qu'attentif à elle, à ce qu'elle avait besoin, à l'aider. Elle ne voyait même pas un monde où elle pourrait lui reprocher quoi que ce soit mis à part d'être un peu trop parfait et d'absolument pas aider ce petit crush qu'elle a. On pouvait aussi ne pas dire qu'il diminuait celui-là. C'était bien ça le problème et ce qui rendait Riley si mal. Elle n'avait pas envie que ça circule, que les gens - surtout ses collègues- s'en rendent compte et que ça vienne aux oreilles du policier. Là, for sure, il n'aurait plus envie de traîner avec elle, puis elle aurait la honte de sa vie. C'est que c'était pas une très bonne menteuse Riley, alors y'avait une limite aux réponses évasives qu'elle pouvait donner. Pour ce soir, elle pouvait tout de même détourner un peu l'attention, jetant au passage sa collègue sous l'autobus sans trop s'en rendre compte. Oops. Tant pis pour Jolène. « Hum. Tu penses? » demanda-t-elle en haussant un sourcil. C'était pas ce qu'elle avait entendu dans les couloirs et même si Cooper était très amical avec elle, il dégageait tout de même une sorte de prestance qui donnait l'impression qu'il était inaccessible. De toute façon, bien vite il se ravisa. « Je te confirme que c'est la vision que certains ont. » dit-elle avec un petit rire. Son explication suivante l'attendrit un peu. Forcément, elle se sentait en bonne position puisqu'il choisissait de passer du temps avec, la confiance devait forcément s'installer peu à peu. « Je comprends. Y'a toujours du commérages partout, par contre. Faudrait que j'apprenne à ne pas m'en soucier. » admit-elle avec un petit sourire désolé. Disons qu'elle était loin d'en être rendu là. Ça restait un objectif pour elle. Riley, elle avait toujours eu du mal à se foutre du regard des autres, elle voulait être apprécier et ne jamais donner de raisons aux autres de parler en mal d'elle. C'était un peu épuisant par moment, mais c'était juste dans sa nature. Elle y arrivait plutôt bien en s'efforçant de ne pas être au coeur des conversations. Surtout au boulot, elle voulait être professionnelle et ne pas être la messy stagiaire sur qui on lance des rumeurs chaque semaine. Y'avait quand même un monde entre ça et des petits commentaires taquins sur le fait qu'elle côtoyait pas mal le sergent Hughes. C'est bien pour ça qu'elle ne comptait pas prendre ses distances avec lui. Elle n'en avait pas envie du tout non plus. « Non ça va, je n'ai pas besoin qu'on prenne nos distances. De toute façon, comme tu dis... On ne se croise pas tant que ça au boulot alors... Ça change rien. On peut se croiser ailleurs librement. » dit-elle avec un sourire avant de se rendre compte de ce qu'elle venait de dire. « Comme ce soir ou comme l'autre soir. Des contextes imprévus. Ou prévus, si tu préfères. Mais ça peut rester imprévus. » précisa-t-elle en fronçant les sourcils, un peu gênée. Un peu plus et elle lui proposait une date celle-là. Ce petit moment avec Cooper la relançait dans une spirale de questions, sur-interprétant clairement son attitude et ses intentions sans même le vouloir.


__________________________


if comfort is a construct, I don't believe in good luck now that I know what's what
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
grand kangou
Ollie Baker
Ollie Baker
POINTS : 215
MESSAGE : 2322
ICI DEPUIS : 02/09/2022
COMPTES : Kay, le petit british + L'hyperactif, Checo + Gus, le gosse de riche
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar) magma (sign) StrangeHell (icons)

STATUT : Célibataire, bien trop attaché à ce statut pour créer quoi que ce soit.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take your mind off + Riley - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: take your mind off + Riley   take your mind off + Riley - Page 2 EmptyJeu 30 Mai 2024 - 1:30


Riley & Cooper


Il y a un monde entre le Cooper policier et le Cooper de la vie de tous les jours, c’est certain. Lui avait beau savoir comment il était en vrai, ce n’était pas le cas pour tous. Peut-être même que lui n’était plus certain de savoir vraiment qui il était dans le fond. Avec tous les changements dans sa vie depuis des années, il avait pas mal évolué et certains points de sa personnalité aussi, par la même occasion. Ce qu’il faisait là, avec Riley, c’était déjà un bon début pour se redécouvrir. En s’ouvrant aux autres, indépendamment du travail ou de son rôle de père, c’était une nouvelle vitrine sur celui qu’il était devenu. En-tout-cas, une chose est sûrs, il ne ressentait pas le besoin d’être comme ça avec tout le monde. Ça restait un gars plutôt privé et il préférait largement des relations de qualité à la quantité. “T’apprendras avec le temps, j’imagine.” Dit-il de façon bien solennelle. Il avait encore l’impression de passer pour un vieux con (ou un vieux sage, question de point de vue) avec ce genre de phrase, mais il parlait avec son expérience personnelle. Ça lui avait pris pas mal de temps à lui aussi pour mettre le regard des autres de côté. Ce n’était pas pour rien qu’il avait fini dans cette branche professionnelle. L’avis de son père avait longtemps eu un poids énorme sur lui. Aujourd’hui, son choix de carrière n’était plus guidé par son paternel, mais il lui avait fallu du temps pour que ça arrive. Pour ce qui est des commérages, ça, il n’y avait jamais été beaucoup associé. Une vie sûrement un peu trop lambda pour que ça arrive. Après tout, qu’est-ce qu’il y a d’intéressant à aller raconter sur un gars sérieux et ranger ? C’est certain que Riley, dans sa position de la plus jeune de son équipe devait attirer beaucoup plus l’attention. La petite jeune, jolie et mystérieuse de par son côté privé, forcément que ça laissait place à beaucoup d’imagination chez certains. “On verra bien.” Dit-il en souriant alors que Riley parlait de se voir en dehors du boulot. “En-tout-cas, si tu cherches quelqu’un pour faire du billard sérieusement, tu sais où me trouver… Il semblerait que j’ai besoin de pratique.” Ajouta-t-il en riant légèrement. Il rebondissait là-dessus puisque finalement, il n’avait pas d’autre exemple en tête. Ils n’avaient jamais réellement échangé sur leurs activités extra-professionnelles, alors il ne savait pas trop dans quelles circonstances ils seraient amenés à se croiser de façon imprévue. “Je ne suis pas souvent dispo, ou alors avec deux petits assistants, mais ce serait pas mal qu’on n'attende pas une prochaine promotion pour le faire sinon je ne vais que perdre.” Ajouta-t-il en riant de nouveau. Mine de rien, il avait pas mal l’esprit de compétition de petit Hughes et sachant qu’il y a du répondant en face, ça le motivait pas mal. Cela étant dit, il imaginait mal Riley lui envoyer un message pour lui proposer de faire ça spontanément. Tout comme il se voyait mal le faire lui aussi. La peur de déranger ou encore une sur-analyse de la situation comme ça avait pu être le cas quelques minutes plus tôt. Comme il avait pu le dire: ils verraient bien. Seul le temps sera témoin de tout ça. Alors qu’ils approchaient de l’immeuble de la jeune femme, il se tournait légèrement vers elle pour lui offrir un grand sourire. “Riley, c’est toujours un plaisir en tout cas.” Dit-il bien sincèrement en posant sa main contre le bras de la jeune femme pour marquer le coup. “C’était sympa de se croiser hors du bureau et sans voiture amochée.” Ajouta-t-il en riant, se permettant de rire de leur dernière rencontre puisque tout était finalement rentré dans l’ordre.

__________________________


┗ Cold heart ┛
ஃ It's a human sign, when things go wrong, when the scent of her lingers and temptation's strong. Some things look better, baby, just passin' through ஃ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
take your mind off + Riley - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: take your mind off + Riley   take your mind off + Riley - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
take your mind off + Riley
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» let it snow (riley)
» friendship never ends (riley)
» Non non je suis sage (pv Riley)
» Riley, je suis ton père - PV
» fade away (riley)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: