AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment :
Display japonaise One Piece Card Game OP-09 The Four ...
Voir le deal

 

 les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 369
MESSAGE : 533
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell Empty
MessageSujet: les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell   les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell EmptySam 1 Juin 2024 - 23:31

17h. Ma journée était formidable.. En vérité, j'm'étais fais engueulée par mon patron parce que soit disant que j'avais outre passé mes fonctions. Ouais, c'était pas l'idéal de faire un scandale en pleine réunion à la mairie, mais j'avais eu mes raisons. Cela dit, mon boss était pas d'accord avec ça. Il était vraiment remonté alors il m'avait dit qu'il allait se passer de moi aujourd'hui et demain, puis laisser passer le week-end et qu'il reviendrait vers moi lundi. Ca aurait pu m'anéantir, mais j'étais assez à l'aise avec ça. Tant pis pour lui. Parce que, même si j'étais pas irremplaçable, trouver un employé comme ça, en moins de trois jours, c'était pas évident. Et moi, j'considérais pas que j'avais fais une faute professionnelle. Il allait juste faire son caca nerveux pendant quatre jour et d'ici lundi, tout irait bien. Du coup, moi, je vivais ma meilleure vie, profitant de quatre petits jours de vacances imposées. Ouais, j'étais impertinente dans ma façon de faire, mais tant pis. J'traînais à la plage, tranquille, à bronzer sur ma serviette avec un bon livre. C'était pas le bonheur, ça en vrai? J'avais pris seulement un sac avec deux p'tits billets pour m'acheter une boisson, ma serviette et ma crème solaire. J'voyagais léger. Au bout d'un p'tit temps, bien assoiffée, j'me levais en direction du p'tit foodtruck qui bordait la plage. Il avait des canettes bien fraiche d'eau pétillante, pile dans mon budget. Sauf que j'avais pas anticipé que les 2 dollars affichés, en vérité, se transformaient en 2,50 une fois les taxes appliquées. C'était un délire ici, de rajouter les taxes seulement au passage en caisse. Tellement contre intuitif pour mon p'tit cerveau de française. J'le regardais, lui faisant les yeux doux. "J'ai que 2 dollars, vous voulez pas m'faire un p'tit geste commercial?" Le vendeur me regardait un peu circonspect. Bien sûr que non, il allait pas me faire ce cadeau là. J'tentais alors la manière un peu plus forte. "Eh bah quand j'aurais fais un malaise de déshydratation en plein devant votre boutique, vous s'srez bien embêter de vous expliquer auprès des pompiers!" C'était pas non plus la bonne manière, parce que le type voulait rien entendre. Et pis, accessoirement, il y avait du monde derrière moi. J'tournais d'ailleurs la tête, à la recherche d'un quelconque soutient de la part des clients. "Bon tant pis , i guess.."que j'dis très déçue de ne pas pouvoir m'envoyer cette cannette bien fraiche d'eau pétillante. Joan, réduite au silence, c'était pas habituel et mon égo avait pris un p'tit coup. C'est certain.

hrp :  :adibou:  :adibou:

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.


Dernière édition par Joan Duquesne le Ven 7 Juin 2024 - 0:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Maxwell Eklund
Maxwell Eklund
POINTS : 69
MESSAGE : 1005
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell Empty
MessageSujet: Re: les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell   les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell EmptyDim 2 Juin 2024 - 1:44

Une sortie a la plage s'était imposée après la journée chez toi à bosser pour l'école. Tu n'étais pas en classe aujourd'hui mais tu devais corriger des copies et préparer la sortie de fin d'année qui approchait a grand pas pour tes élèves. Tu avais grignoté un truc sur le pouce alors que tu avais tout a fait le temps de manger mais tellement concentré dans ta tâche, tu n’avais pas voulu t’en sortir trop longtemps. Puis l’après-midi était passée aussi vite que la matinée. Vers 16h tu décidais de faire une pause. Il faisait encore beau et assez chaud pour profiter de la plage. Tu pris une serviette et un bouquin pour te poser tranquillement sur le sable une petite heure ou deux en fonction de comment ta lecture te ferait passer le temps. Vers 17h tu sentais ton ventre te rappeler a l’ordre, le repas léger du midi n’avait pas suffit à te caler. Tu avais faim et il était trop tôt pour manger un vrai repas alors autant aller acheter une barre de céréales pour grignoter un petit truc et te faire patienter jusqu'au souper du soir. Tu faisais la queue lorsque tu entendais une jeune femme, deux personnes devant toi demander au caissier de lui faire un prix car elle n’avait pas assez de monnaie pour lui payer la canette. Elle se retournait vers vous mais personne ne semblait réagir. Au moment de passer en caisse, tu demandais à payer sa boisson. Une fois son graal entre les mains, tu la cherchais du regard pour t’approcher d’elle. « Tenez !  » Tu avais parlé avec une voix basse, presque timide, un mince sourire sur le visage comme pour lui montrer que tu étais sympathique. Elle avait peut-être exagéré ses propos car il ne faisait pas si chaud que ça mais tu ne la connaissait pas et peut-être qu'elle risquait vraiment de faire une syncope. « Si lui s’en moque que vous fassiez un malaise, ce n’est pas mon cas. » Tu lui offrais un grand sourire en plus de la canette, en espérant qu’elle ne prenne pas mal ton geste. Tu savais que certains n’aiment pas la charité mais tu ne pouvais pas passer à côté d’elle et l’ignorer. Et si jamais elle venait à te crier dessus, tu ne serais pas en colère pour autant. Tu pensais bien faire quoi qu’il arrive.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 369
MESSAGE : 533
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell Empty
MessageSujet: Re: les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell   les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell EmptyMar 4 Juin 2024 - 17:47

J'étais un peu remontée d'avoir du dealer avec un vendeur aussi peu compatissant. En vrai, j'avais fais un p'tit scandale, qui n'était pas du tout justifié et en fait, à peine les talons tournés, j'avais presque déjà oublier ce qu'il s'était passé. J'étais capable de monter dans les tours, très vite, mais je savais aussi redescendre en moins de deux. Si le p'tit vendeur voulait avoir ma déshydratation sur la conscience, c'était son problème. Moi j'retrouvais vers ma serviette, alors que quelqu'un m'interpella derrière moi, j'me retournais, surprise et je posais mes yeux la cannette toute fraiche que me tendait un jeune homme. J'relevais les yeux vers lui, les écarquillant au passage. "Oh mais merci, c'est super gentil." que j'dis ne sachant pas trop s'il faisait ça par charité, par pitié et si mon p'tit manège à coup de pompier avait eu un effet sur lui. L'inconnu m'arracha un rire lorsqu'il rajouta que lui ne voulait pas que j'fasse un malaise. Je prenais la cannette d'entre ses mains, délicatement et je souriais. "J'ai p'tete un peu exagéré avec le vendeur, c'était plus pour l'amadouer. J'suis désolée que ça est fonctionné sur toi, mais merci beaucoup." que j'disais avec une p'tite moue, tutoyant l'inconnu sans aucun problème. J'ouvrais la canette et je m'enfilais une grande gorgée. Puis je reprenais la parole. "C'est dingue quand même, ce vendeur là, il a le spot le plus beau de tout Bowen et il aimable comme une porte de prison. Non mais regarde autour de nous, de l'eau azur à la température parfaite, du sable fin, quelques rochers, une végétation verdoyante, et regarde le Mont Roundback, à l'arrière là, c'est quand même paradisiaque! Et il pleut presque jamais ici, toute l'année ce vendeur a une température parfaite pour rester là, pas trop chaud, pas trop froid .. et il me refuse une cannette pour 50¢, il a vraiment un truc qui tourne pas rond là dedans, si tu veux mon avis." que j'termine en tapotant ma tempe de mon index. L'inconnu allait vite se rendre compte que j'pouvais être un moulin à parole, surtout quand j'étais un peu scandalisé, j'avais tendance à vraiment prendre le lead et extérioriser ce qui me contrariait.

@Maxwell Eklund

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Maxwell Eklund
Maxwell Eklund
POINTS : 69
MESSAGE : 1005
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell Empty
MessageSujet: Re: les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell   les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell EmptyMar 4 Juin 2024 - 22:54

La jeune femme te regarde avec de grands yeux ronds et te remercie. Ton sourire s'élargit légèrement. « Ce n’est pas grand chose. » Tu bafouilles un peu. Ton coeur manque un battement, tu le sentais s'accélérer. Tu n’avais pas ressenti ça depuis longtemps, très longtemps. Tu ne savais pas si c'était son sourire, son regard, peut-être sa voix qui avait cet effet là sur toi. C'était comme ça. Tu étais comme ça et très heureux de ressentir ces émotions, parce que c'était le signe de ta guérison. « Je suis peut-être trop naïf. » Tes joues se teintaient de roses alors qu'elle venait de t’avouer qu’elle avait overreact. Elle semblait même être passée à autre chose avant que tu ne viennes la déranger. Elle bu une gorgée avant de reprendre la parole et son débit te surpris. Tu n’avais jamais vu une personne parler aussi vite, aussi longtemps. Elle venait de te déstabiliser et pourtant tu travaillais en école. Tu avais l’habitude des enfants et des questions gênantes, des vérités familiales que tu ne voulais pas forcément connaître mais que tu apprenais puisque les enfants étaient sans filtres. « A ce point ? » Toujours peu sûr de toi. Tu pensais juste que le type derrière le comptoir faisait son boulot et que s’il le faisait pour une personne et que ça s’apprenait il serait obligé de le faire pour d'autres et dans ce cas il ne pourrait jamais faire son chiffre d’affaires comme il faut. Mais en même temps, le jour où quelqu'un risquera de vraiment faire un malaise pour moins d’un dollar, tu pourras te questionner sur où va le monde. Quand est-ce qu’on doit arrêter de se soucier des autres ? En tout cas, tu ne pourras fermer les yeux. La preuve aujourd'hui, tu étais venu en aide à cette jeune inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 369
MESSAGE : 533
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell Empty
MessageSujet: Re: les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell   les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell EmptyVen 7 Juin 2024 - 0:28

Alors que j'étais repartie sur ma serviette, une homme m'interpella en me tendant la canette que je m'étais vu refuser quelques instants auparavant. J'étais vraiment surprise et j'trouvais ça vraiment adorable de sa part. J'le regarde, avec une mine vraiment souriante, parce que ce genre de p'tit mouv' de la part d'inconnu, j'trouve toujours ça vraiment charmant. J'lui dis que j'avais probablement un peu sur-réagit devant le stand, juste pour faire entendre parler de moi et lui, conclua qu'il était probablement naïf. J'secouais vigoureusement la tête, en signe de protestation. "Noon, pas du tout, j'trouve ça plutôt adorable en réalité, dans le genre solidarité et générosité, c'est très appréciable!" Et après, j'sais pas pourquoi, j'me retrouvais à râler contre ce vendeur qui avait une chance incroyable d'avoir son p'tit stand dans un cadre paradisiaque comme celui là, j'me mettais à parler, et à parler, agitant les bras. Lui, il me regardait faire mon monologue et j'me rendais compte, avec sa prise de parole, que j'avais encore overreact. J'inspirais un grand coup et je le regardais. "Faut que j'arrête de m'emporter pour un oui ou pour un non. Désolée de vous imposer ça" que j'dis avec un p'tit sourire bien consciente de prendre tout l'espace. Ca oui, ca faisait partie de ma to-do list depuis très longtemps maintenant, d'arrêter de prendre toute la place en parlant, comme un vrai moulin à parole. J'regardais à nouveau la canette qu'il venait de m'offrir, par pure bonté. "J'vous le redevrais un jour, de ça, de ce geste." que j'dis en l'agitant un peu, ma voix étant redevenu plus calme, plus posée. Fallait aussi que j'apprenne à matcher avec l'énergie de mes interlocuteurs et cet inconnu là, semblait beaucoup plus posé, beaucoup plus calme que moi. J'voulais pas qu'il en vienne à regretter son geste, pour avoir offert une canette à une zinzin, alors qu'en vérité, j'en étais pas tant une, de zinzin, j'avais juste un peu trop d'énergie à revendre.

@Maxwell Eklund

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Maxwell Eklund
Maxwell Eklund
POINTS : 69
MESSAGE : 1005
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell Empty
MessageSujet: Re: les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell   les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell EmptyLun 17 Juin 2024 - 15:49

Devant ta mine un peu défaite, la jeune femme secoua la tête en disant qu’elle avait apprécié ton geste. Un léger sourire venait se déposer sur ton visage et tu haussais doucement les épaules. « La solidarité se perd un peu de nos jours j’ai l’impression. » C'était ton sentiment, peut-être que tu te trompais et que tu passais juste à côté des actions des uns et des autres. Mais là par exemple, personne n’avait daigné payer la canette ou proposer de la monnaie pour l’aider. Tu avais été trop timide pour lui proposer lorsqu’elle était dans la boutique mais tu l’avais prise après pour la lui donner. « Vous avez tout à fait le droit de vous emporter et vous ne m’importunez pas le moins du monde. Mais c’est vrai que j’ai rarement l’occasion d'avoir quelqu’un de si intense en face de moi. » Souvent c’est plus des enfants et tu mets toujours ça sur le jeune âge de ton interlocuteur et du fait qu’il n’avait pas toujours les codes pour interagir avec les autres. Et en général tu avais plutôt tendance a fuir les interactions sociales de ce genre parce que tu ne te sentais pas toujours très a l’aise. Toujours le sentiment de ne pas avoir grand chose a répondre, de ne pas pouvoir faire la conversation et encore une fois tu avais vu juste parce que tu n’avais pas trop su répondre à ce qu’elle t’avait dit. « Oh non, il ne faut surtout pas vouloir me rendre l’appareil, je l’ai fait parce que j’ai estimé que je devais vous aider mais je n'attends jamais rien en retour ! » Tu lui avais répondu tout doucement, tu avais chaud d’un coup alors tu devais être un peu rouge. C'était gentil de sa part de vouloir être redevable mais ça te gênait au plus au point.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 369
MESSAGE : 533
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell Empty
MessageSujet: Re: les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell   les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell EmptyMer 19 Juin 2024 - 1:13

L'inconnu en face de moi était définitivement beaucoup calme et plus résonné que moi. Ca s'voyait, rien qu'à son bodylangage qu'il était plus dans la retenue, dans l'observation aussi probablement. Moi, je fonçais tête baissée, j'faisais pas attention à grand chose et c'était souvent après coup que j'me rendais compte que j'avais un peu exagérée. C'était clairement le cas, dans tout ce que j'avais fais depuis que j'avais fait un p'tit scandale au vendeur qui refusait de me vendre une cannette pour 50 misérable cent de manquant. Je hochais vigoureusement la tête à ses paroles. "Mais oui! Comment j'suis d'accord avec vous! Heureusement, il subsiste des personnes comme vous, clairsemé sur la planète terre!" J'en faisais peut-être encore un peu trop mais n'empêche qu'il avait été le seul à s'inquiéter réellement de moi. Le gars en face de moi semblait plutôt timide dans l'âme et on était si différent qu'il m'avoue même qu'il n'avait pas l'habitude de côtoyer des gens aussi intenses que moi. Ca me fit éclater de rire, rire que je tentais de garder pour moi, le contenant avec ma main devant les lèvres. "A vous entendre, on dirait que j'suis un p'tit monstre! Mais ouais, j'comprends l'idée. J'suis habitué à ce qu'on me qualifie comme ça." La vérité, c'est que c'était plus saoulante, épuisante, reloue, les vrais mots qui ressortaient. J'lui assurais à cet inconnu que j'lui revaudrais la pareille, un jour, et ça semblait pas être dans ses plans. Il parlait vraiment doucement, il avait même les joues un peu rosies, il était assez touchant en vérité. Il semblait genre, juste, la gentillesse incarnée. "J'suis certaine que si j'vous offre un jour un truc, vous n'arrivez pas à refuser, j'me trompe?" Est-ce que je l'avais bien cerné? J'en étais quasiment certaine.

@Maxwell Eklund

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Maxwell Eklund
Maxwell Eklund
POINTS : 69
MESSAGE : 1005
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell Empty
MessageSujet: Re: les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell   les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell EmptyJeu 20 Juin 2024 - 21:03

Toujours debout face à la jeune femme, tu ne pu cacher ton sourire lorsqu'elle confirmait tes propos. De façon intense toujours et tu aurais aimé être capable de pouvoir vivre les choses avec autant de passion qu'elle. Elle ne devait pas passer à côté de sa vie comme ça. A côté d'elle, tu avais le sentiment d'être un peu fade. Pourtant, tu étais plus calme, plus dans l'observation et dans la réflexion avant l'action, si tu osais enfin y passer. Ta remarque avait eu l'air de la faire rire et sa réponse te fit rougir d'avantage. « C'est peut-être une déformation professionnelle mais je n'aurais jamais osé vous qualifier de monstre. J'aurais plutôt dis très enthousiaste ! » C'était toujours compliqué pour toi d'être méchant de base avec les autres, mais alors là, avec une parfaite inconnue encore plus. Surtout qu'il n'y avait aucune raison pour que tu la traites de monstre et d'un autre qualificatif désagréable. Tu la côtoyais depuis quelques minutes à peine et pourtant elle semblait déjà te connaître. Tu hochais doucement la tête. « Non, vous avez bien raison et je serais sûrement gêné.. » Est-ce que tu pouvais être plus rouge que tu ne l'étais actuellement ? C'est possible. Cependant tu ne pouvais pas l'empêcher te t'offrir un truc en retour si tel était son désir. Tu pourrais espérer ne jamais la recroiser pour ne pas avoir à vivre cette situation mais tu n'étais pas assez extrême pour souhaiter une telle chose. Et au fond de toi actuellement, tu avais plutôt envie de recroiser sa route un jour, parce que tu étais en train de craquer sur son sourire, sur l'énergie positive qu'elle dégageait, sur le son de sa voix, sur sa façon de mettre sa main devant sa bouche pour cacher son rire. Cette sensation de papillons dans le ventre, que tu n'avais pas ressenti depuis des années et qui te donnait l'impression d'être à nouveau vivant.  
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 369
MESSAGE : 533
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell Empty
MessageSujet: Re: les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell   les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell EmptyHier à 3:13

J'étais intense, je le savais. J'le faisais pas exprès, et la plupart du temps, mes proches posaient leur main sur mon épaule, captait mon regard et me disait "Joan, du calme." Alors j'me calmais, pour une petite minute et ma personnalité reprenait vite le dessus. Le jeune homme, en face de moi, refusa tout de même à me qualifier de monstre, ce qui était plutôt appréciable. "Déformation professionnelle ? Vous travaillez dans quel domaine?" que j'demandais assez curieuse, sans vraiment me demander si ça allait le déranger que je lui pose ce genre de question. Mais j'étais toujours du genre à poser mille question, à alimenter la conversation, et j'avais pas mal de difficulté à comprendre que mon interlocuteur était vraiment gêné, j'étais à mille lieu de savoir ce qui lui traversait. Autant je décelais une certaine timidité, autant j'tentais justement, au contraire, de le mettre à l'aise avec mes p'tites interventions. J'souris doucement à ce qu'il me répondait et j'croisais les bras, lentement, réfléchissant à toute vitesse. "Alors j'vous assure que j'trouverais un truc sympa à vous offrir, histoire que vous repartiez pas avec un truc tout pourri!" J'riais doucement, imaginant lui offrir un affreux goodies bébé Yoda ou un truc du genre, mais non j'lui ferais pas ce coup là. Et pis, c'était pas dit qu'on se re-croise de si tôt, après tout, je ne l'avais jamais vu à Bowen alors que j'arpentais les rues assez régulièrement. J'le regardais, croisant son regard, et j'penchais un peu la tête, plissant des yeux. "Anyway, vous avez probablement mieux à faire, j'voudrais pas vous retenir ni vous embêter plus longtemps!" que j'dis en souriant doucement. P'tete qu'il n'osait pas me dire qu'il devait partir, après tout, il avait l'air d'être vraiment de ceux qui se font discret et qui dise oui à tout, pour ne pas froisser. C'était pas tellement mon genre à moi, me souciant clairement pas de l'image que je pouvais renvoyer. C'était à la fois une force, mais aussi une p'tite faiblesse, parce que parfois, je décelais pas les feels des autres.

@Maxwell Eklund

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Maxwell Eklund
Maxwell Eklund
POINTS : 69
MESSAGE : 1005
ICI DEPUIS : 11/11/2020
COMPTES : tiffany
STATUT : veuf, pas vraiment prêt à avancer
les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell Empty
MessageSujet: Re: les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell   les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell EmptyHier à 10:46

Tu avais mentionné une déformation professionnelle et sa curiosité l'avait poussé à te demander ce que tu faisais dans la vie. Ça ne te dérangeait pas le moins du monde d’en parler, bien au contraire. « Je suis professeur en école élémentaire et bien souvent les parents qualifient leurs enfants de monstres, mais dans 90% des cas, ils se calment en grandissant et les autres 10% ont un trouble de diagnostiqué. Mais je n’insinue en rien que vous avez un trouble ! » Jamais tu ne te serais permis une telle insinuation, déjà que tu t'étais senti mal quand elle avait parlé de monstre. Alors tu avais un peu coupé l’herbe sous le pied de la jeune femme pour éviter tout malentendu. Sa remarque te fit rire, tu sentais tes muscles se décontracter, te permettant de te relâcher. « Et comme ça après c'est moi qui vous serez à nouveau redevable ? Attention, on risque d’entrer dans une boucle ! » Vertueuse ou vicieuse, ça tu ne le saurais pas tout de suite, et encore fallait-il que vous vous revoyez et qu’elle se souvienne de ses paroles. Pour l’instant ce n'était que des mots et ça t’allait très bien comme ça. Son regard venait se poser une nouvelle fois dans le tien et tu te sentais fondre. Elle ne voulait pas te retenir plus longtemps. « Techniquement c’est moi qui suis venu vous importuner, certes avec une bonne intention mais j'aurais pu partir une fois que je vous avez donné votre boisson. » Tu venais te mordre l'intérieur de la joue, avant de reprendre de plus belle, un mince sourire sur le visage. « Alors je vous souhaite de passer une belle fin de journée ! » Le rouge avait complètement disparu de ton visage, tu sentais presque une pointe de douleur se frayer un passage jusqu'à ton cœur parce que tu ne connaissais même pas son prénom mais ça n’avait pas eu lieu d'être échangé. C'était ça aussi le jeu parfois quand on rencontre des gens, partir sans savoir si on risque de les revoir et sans savoir grand-chose d’autre. Tu tournais les talons et tu filais récupérer ta serviette un peu plus loin avant de regagner le chemin de ta maison.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 369
MESSAGE : 533
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell Empty
MessageSujet: Re: les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell   les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell EmptyHier à 20:53

D'un tempérament curieuse, j'pouvais pas m'empêcher de savoir pourquoi cet inconnu avait parlé de déformation professionnelle. Et avec ses explications tout tombait sous le sens. "Oh je vois! J'peux vous assurer que même à 15 ans, certains peuvent rester des montres! J'en connais un rayon!" Si lui était professeur en élémentaire, moi je les récupérais un peu après, non pas en tant qu'enseignante, mais je les encadrais pour des sorties sportives et culturelles, et certains étaient vraiment dopé à la bêtise. Et ça me faisait le plus souvent rire, même si parfois, mes jeunes étaient vraiment épuisants. On en convenait ensemble que quoi qu'il arrive, de toute façon, si j'avais un jour l'opportunité de lui être redevable, j'le serais et sa réflexion m'arracha un rire. "Ouais, on peut voir les choses ainsi!" Et pis, parce que j'avais un peu l'impression de le retenir, de l'importuner, j'soulignais que c'était p'tete le moment de se séparer. Il était pas contre et j'secouais la tête, "oh noon, c'était sympa de discuter avec vous." que j'dis alors qu'il me souhaitais déjà une bonne journée. "Oh, en fait, moi c'est Joan!" que j'lui dis alors qu'il s'éloignait déjà. Après tout, on avait passé un bon moment à discuter sans qu'on se donne nos prénoms. J'aimais bien pouvoir identifier les gens, mettre un prénom sur un visage. J'savais pas si on allait se recroiser ou pas, l'avenir nous le dirait. Une fois le jeune homme parti, je faisais moi aussi volte face, retrouvant ma serviette et ouvrant enfin la canette d'eau pétillante dont je me descendais la moitié d'une traite. Wo, j'étais vraiment assoiffée, il m'avait sauver d'une déshydratation, for sure, (l'exagération faisait partie de ma nature.)


@Maxwell Eklund

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell Empty
MessageSujet: Re: les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell   les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
les coïncidences n'existent pas, chaque seconde, je vois des signes partout - maxwell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» je veux vivre chaque seconde, comme si demain était la fin du monde (noa)
» je veux vivre chaque seconde, comme si demain était la fin du monde (poppy)
» je veux vivre chaque seconde comme si demain était la fin du monde (judas) - HOT
» #222 - vigilante à chaque seconde, si j'le laisse seul, mon esprit s'égare dans la pénombre - kay
» je veux vivre chaque seconde, comme si demain était la fin du monde (makayla)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: