AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.


 

 #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 282
MESSAGE : 26536
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyDim 2 Juin 2024 - 22:06

Ce soir, c'est le genre de soir qui n'arrive qu'une fois dans l'année, et encore. C'est le genre de soir où tu décides de prendre soin de toi et surtout du temps pour toi. Depuis que tu es devenue maman, il est plutôt rare que tu aies une soirée sans aucun enfant. Là, on ne parle pas d'une seule soirée mais également d'une nuit. William est chez Milo et Zoé dort chez Carter car elle et Thaïs sont inséparables. Vivre ensemble, ça ne leur suffit pas, visiblement. Tu les comprends, étant toi-même inséparable de Tahlia. Bref, après avoir pris un long bain durant lequel tu as lu et pris simplement le temps d'apprécier le silence, tu sors avec un simple peignoir sur le dos. Tu en profites pour te faire un masque avant de te diriger vers la cuisine où tu cherches de quoi grignoter lorsque tu entends du bruit dans l'entrée. Tahlia est de sortie ce soir avec son bel italien et Perry tu ne l'as pas vu de la soirée. Tu es à peu près persuadée qu'il n'est pas dans l'appartement. Ni lui, ni ses filles. Vous n'avez pas remplacé Conchobáhr alors lorsque la porte d'entrée s'ouvre, tu te diriges vers celle-ci, prudente. T'es même presque tentée de prendre une batte de baseball au cas où mais tu te dis que ce serait un peu excessif. Par chance, il s'agit simplement de ton ex-colocataire qui revient... avec ses valises. « Oh bébé... » Souffles-tu, peinée pour lui en le voyant débarquer avec toutes ses affaires. Cela ne peut vouloir dire qu'une chose. « Viens par ici. » Ajoutes-tu en te dirigeant vers Conchobáhr et en lui tendant les bras. Tu l'enlaces, imaginant bien toute la peine qu'il doit ressentir à cet instant précis. L'échec de son couple et de sa vie de famille rêvée doit être vraiment difficile à vivre. « Dis-moi ce que je peux faire pour t'aider. » Finis-tu par dire en te détachant doucement de son étreinte. S'il a envie de regarder un film, de jouer à un jeu vidéo, de sortir ou encore de boire une bouteille entière de tequila, tu es de la partie. Tout ce qu'il veut, tu lui donneras.

__________________________

underworld •• This is what happens when you listen to the voices of the underworld. They crawl into your soul and rot you from the inside.

 
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
POINTS : 325
MESSAGE : 3140
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : célibataire, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyDim 2 Juin 2024 - 22:27

On avait bien essayé, Pippa et moi, de recoller les pots cassés. On avait pris une pause, du temps chacun de notre côté, du temps sous le même toit mais sans se mettre de pression, en se donnant l’espace pour réfléchir. Ça faisait un peu plus de deux mois, seulement, que nous vivions ensemble avec Alizée. Et pourtant, deux petits mois, ça avait suffit pour tout faire éclater. Les querelles, les remises en question, les constatations. Pippa et moi n’avions pas le même rythme de vie, pas les mêmes attentes, pas les mêmes habitudes. Si ça avait fonctionné jusqu’à maintenant, c’était parce qu’on fonctionnait justement séparément. Nous étions forcés d’admettre, aujourd’hui, que notre amour reposait sur un idéal, qu’on ne pouvait atteindre dans le monde réel. C’est avec tristesse que ce soir, après une discussion lasse et triste, on avait convenu que c’était sans doute mieux, pour nous deux, pour nous préserver, de s’arrêter là. Avant que la situation ne s’envenime. Avant qu’on ne développe des sentiments négatifs à l’égard de l’autre. On aurait pu rester ensemble pour Alizée mais au fond, c’était pire. Il valait mieux, pour Alizée, de choisir de ne plus être ensemble, avant que tout ne dérape. J’avais donc fait mes valises, ou du moins l’essentiel pour les prochains jours. J’avais un sac à dos et deux sacs de sport bien remplis. Sans même y réfléchir à deux fois, j’avais pris la direction du #17. Je savais que ma chambre m’y attendait, pour y avoir dormi à quelques reprises pendant cette « pause » des dernières semaines. Ce serait sans doute sans grande surprise que mes colocataires me verraient débarquer. Ils devaient s’attendre à ça, moi qui avais mauvaise mine depuis plusieurs semaines. Je soupirai avant de tourner la poignée de porte et d’entrer. Autant je m’ennuyais de cet endroit, autant y revenir marquait effectivement un échec dans ma vie sentimentale et familiale. Un autre. Je fus rapidement rejoint par Freja, curieuse de savoir qui débarquait, sans doute. Je fis une moue chagrinée alors qu’elle comprenait assez vite ce qui se passait. Je laissai les deux sacs tomber à mes côtés, je retirai mon sac à dos que je laissai également choir derrière moi, et j’enlaçai la norvégienne. « Désolé de débarquer comme ça sans prévenir. » Je savais bien ce que Freja allait me répondre, mais je tenais à le dire quand même. Je soupirai dans son cou alors qu’elle me demandait ce qu’elle pouvait faire pour m’aider. Je me détachai également de notre étreinte. « M’faire oublier à quel point j’n’arrive jamais à trouver une stabilité ? » Dis-je avec un ton de voix las. « Aide-moi juste à oublier, pour ce soir, Freja. » Lâchais-je faiblement. J'dealerais avec tout le reste de mes sentiments demain.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 282
MESSAGE : 26536
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyDim 2 Juin 2024 - 22:47

Dans le genre "histoire d'amour qui ne fonctionne pas malgré de réels sentiments amoureux", tu es sans doute la championne du monde. Tu ne comptes plus le nombre de fois où ta relation avait tout pour fonctionner et où, finalement, les choses ont dérapé. Aujourd'hui, tu en es venue à penser que le problème vient essentiellement de toi. Alors, la situation actuelle de Conchobáhr, tu connais. Tu l'as vécue et plus d'une fois. La seule différence, ce sont les enfants qui sont au milieu de cette séparation. Mais un enfant s'adapte bien plus vite qu'on ne le pense, finalement. Et puis, n'est-ce pas mieux de voir ses parents heureux mais séparés plutôt qu'ensemble mais malheureux ? « C'est chez toi ici. » Réponds-tu simplement. Ce n'est pas parce qu'il est parti pour emménager avec Pippa qu'il a perdu sa place au #17. Bien au contraire. S'il y a bien quelque chose qui est ancré, c'est que tous les quatre, vous aurez toujours votre place peu importe les événements de la vie et les changements qui vont avec. S'il y a bien une constante, c'est votre colocation et votre amitié qui s'apparente plus à une vraie famille aujourd'hui. Peinée de le voir dans cet état, tu cherches à tout prix à le faire sourire au moins une fois. Tu es prête à tout si c'est pour que Concho se sente un tout petit mieux. « Bon, t'as la reine de l'instabilité devant toi. » Réponds-tu avec un sourire en coin, amusé. « Laisse-moi me mettre quelque chose sur le dos puis je m'y mets. » Ajoutes-tu, bien décidée à relever le défi. Tu te diriges vers ta chambre où tu enfiles un pyjama assez léger. Puis, tu passes par la salle-de-bains pour retirer le masque que tu as sur le visage, terminant par un rapide petit coup d'eau. Quelques minutes plus tard, tu es de retour dans le salon où Concho s'est installé. « Tu sais quoi ? On va se la faire à la Grey's Anatomy. » Tu souris avant d'aller dans le bar de l'appartement d'où tu sors une bouteille de Gin orange. « Bois. » Dis-tu en tendant la bouteille à ton désormais colocataire. Tu prends ton téléphone que tu relies à l'enceinte connectée de la maison et lances ta playlist hangover. Sans réfléchir, tu te mets à danser, lui tendant la main pour qu'il te rejoigne. Le but n'est pas de danser correctement mais juste de se défouler pour se vider la tête.

__________________________

underworld •• This is what happens when you listen to the voices of the underworld. They crawl into your soul and rot you from the inside.

 
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
POINTS : 325
MESSAGE : 3140
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : célibataire, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyDim 2 Juin 2024 - 23:12

Comme je m’y attendais, Freja m’assura que c’était chez moi, ici. Et heureusement. Je n’aurais pas su où m’en aller, ce soir, si je n’avais pas le #17 où revenir, si je n’avais pas Freja, Tahlia et Perry vers qui me réfugier. J’avais de la chance, dans ma malchance, d’être si bien entouré. D’avoir des gens si précieux sur qui je pouvais compter. J’avais de la chance, aussi, que Freja ait été là ce soir. Visiblement, ce n’était pas le cas de Tahlia et de Perry puisqu’aucun des deux ne nous rejoignit. J’interrompais visiblement un moment de self-care chez la norvégienne, mais elle ne dit rien, et je ne soulevai pas. Je n’avais pas le cœur à la taquiner sur ce masque qu’elle portait, même si c’aurait été mon genre, en temps normal (ou alors, j’aurais demandé qu’elle m’en fasse un à moi aussi, mais je n’étais pas dans la vibe du self-care, plutôt dans celle de l’autodestruction. « On règne sur tout un royaume, alors, toi et moi. » Répondis-je avec un faible sourire. Le roi et la reine de l’instabilité. Le couple que nous avions déjà formé en témoignait très bien, d’ailleurs. Ça avait été si doux pourtant, elle et moi, mais ça avait chaviré aussi. Comme quoi, même une relation saine, c’était pas possible ni pour l’un ni pour l’autre, alors encore moins ensemble. « Ok, je t’attends au salon. » Je la laissai aller se changer et s’enlever son masque. De mon côté, j’allai porter mes bagages à mon ancienne (actuelle ?) chambre et j’allai m’asseoir sur la causeuse. « Les rôles nous vont bien. Christina et Meredith sont pas non plus des modèles de stabilité. » Dis-je avec un sourire, sachant fort bien où elle voulait en venir. Grey’s, c’était un classique du #17, après tout. Un parmi tant d’autres. « J’ai interrompu ta petite soirée tranquille, on dirait, hein. J’espère que tu ne m’en voudras pas demain matin. » Après tout, elle me tendait une bouteille de gin et je ne comptais pas la boire seul. Je l’attrapai et je la débouchonnai, avant d’en boire une grande lampée. J’attrapai la main de Freja une fois la musique retentissant entre les murs du #17, et je me mis à danser sans trop rouspéter. Danser, ça m’avait toujours délivré, après tout. Pas pour rien que j’en avais fait ma passion, et mon métier. Là, je dansais pour faire sortir tout le méchant, me défoulant, gesticulant, sautillant, tournant la tête de tous les côtés. Je ne m’arrêtais que pour boire et tendre ou reprendre la bouteille à Freja, qui s’laissait aller autant que moi. Et elle atteignit son objectif : après un moment, un éclat de rire s’échappa d’entre mes lèvres.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 282
MESSAGE : 26536
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyLun 3 Juin 2024 - 12:53

Tu souris faiblement aux mots de Conchobáhr. Tu t'en passerais bien, d'être la reine de ce royaume. Lui aussi, sans doute. Tout ce que vous cherchez, finalement, tous les deux, c'est une stabilité amoureuse, une constante. Vous n'avez jamais trouvé cela auprès de vos partenaires et pourtant, l'un comme l'autre, vous avez essayé. « Au moins on règne ensemble. » Finis-tu par dire pour essayer de dédramatiser un peu la situation. Ensemble, tu sais que vous êtes plus forts. C'est pour cette raison que tu te donnes comme mission de lui changer les idées ce soir. De le faire sourire. Pour ça, rien de mieux qu'une petite immersion dans la vie de Cristina et Meredith. Un classique au #17 comme bien des séries d'ailleurs. Mais Grey's Anatomy a une petite saveur particulière à tes yeux. C'est le genre de séries à la Friends que tu pourrais regarder en boucle. Même si elle est rendue à vingt saisons aujourd'hui. « Non enfin sauf lorsque Meredith et Derek ont vraiment compris qu'ils étaient fait l'un pour l'autre. » Un couple qui a vécu des choses mais qui te fait rêver, quelque part. Enfin, jusqu'à cet événement tragique (dont on va éviter de spoiler tout le monde). « T'es plutôt qui ce soir ? Cristina ou Meredith ? Ou Izzie ? » Demandes-tu en arquant un sourcil. T'as toujours détesté Izzie, de ton côté. « Ce n'est pas grave, j'aime toujours passer du temps avec toi. » C'est véridique. Autant tu aimes avoir du temps pour toi, autant les soirées avec Conchobáhr se sont faits rares ces derniers mois. Un peu moins depuis qu'il navigue entre le #17 et chez Pippa mais ce n'était pas pareil. Après quelques minutes, tu lances ta playlist destinée à te faire bouger les fesses et commences à danser, tendant la main à ton colocataire. Ayant la danse dans la peau, il ne faut pas longtemps à Conchobáhr pour se mettre dans le mood. Lorsque tu l'entends rire, ton rire se joint au sien. Tout ton corps se balance, tes cheveux allant dans tous les sens. C'est si bon de lâcher prise. Encore plus avec une bouteille de Gin orange qui descend à vue d'oeil. « Tu sais ce que j'ai toujours rêvé de faire ? » Demandes-tu en laissant planer le suspens. « Un porté à la dirty dancing... » Un chef d'oeuvre, ce film, à tes yeux.

__________________________

underworld •• This is what happens when you listen to the voices of the underworld. They crawl into your soul and rot you from the inside.

 
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
POINTS : 325
MESSAGE : 3140
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : célibataire, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyMar 4 Juin 2024 - 3:54

Je m’en passerais bien aussi, d’être le roi de ce royaume. J’étais un grand romantique, après tout. J’aurais voulu ma petite famille bien rangée et mon amoureuse stable, la même depuis le lycée pourquoi pas. Ouais, on était bien loin de ça, maintenant que j’ai à la mi-trentaine et que tout venait, encore une fois, d’éclater. Au moins, on régnait ensemble, comme le disait Freja. Je lui souris. « C’est quand même pas mal, de t’avoir comme reine. Mon sort aurait pu être bien pire. » Dis-je pour me consoler, avec humour. Freja, elle, tentait de se consoler avec l’idée qu’elle trouverait peut-être le Derek à son Meredith comme dans la série, et je grimaçai légèrement. « Ouais mais bon on sait toi et moi ce qui les attendait. » Et ça ne m’intéressait pas, mais alors pas du tout, de vivre ça. Je préférais encore me séparer d’un commun accord plutôt que de vivre ce qui se passait dans la série (mais on va pas spoiler non). Je réfléchis quand elle me demanda quel personnage j’étais, ce soir. « Aucune, je suis clairement Amelia Shepherd. » Lâchais-je, en m’identifiant pas mal plus à ce personnage même si elle n’était pas dans la original gang. Elle était un malaise ambulant, elle avait des relations amoureuses foireuses, elle était un peu chaotique mais ambitieuse, bref, ouais, elle me parlait pas mal comme personnage. Freja lança sa playlist et sans attendre et sans gêne, on se mit à danser au rythme de la musique. J’envoyais ma tête et mes bras dans tous les sens, c’était du twist, du hip-hop et du twerk tout ça à la fois, jusqu’à ce que Freja s’arrête net, me parlant de son rêve de toujours : faire un porté à la dirty dancing. Je ris. « Mais nooon, t’as jamais essayé ? » En bon danseur, évidemment que c’était un mouvement que j’avais déjà réalisé. « Allez, girl, c’est ce soir que ça se passe. On réalise ton rêve. » Je reculai de quelques pas, allant au bout du salon, et je tendis mes bras. « Go ! » Freja s’élança dans mes bras et je la hissai au bout de mes bras, sauf que bon, c’était peut-être l’alcool, la fatigue, peut-être aussi l’esprit qui était ailleurs, mais je calculai mal le truc et la tête de Frej’ se cogna un peu au plafond. Pour couronner le tout, en reculant pour avoir une position stable, je mis le pied sur un jouet pour enfant qui traîner, et je tombai vers l’arrière. C’est ainsi que je tombai avec la norvégienne au-dessus de moi, avant d’éclater de rire en raison du ridicule de cette scène. « Est-ce que ça va !? » Arrivais-je quand même à demander entre deux éclats de rire.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 282
MESSAGE : 26536
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyMer 5 Juin 2024 - 22:18

Il serait doux, ce royaume aux côtés de Conchobáhr. Aussi doux que votre relation l'a été, sans doute. Si celle-ci s'est terminée de façon un peu plus chaotique, tu ne retiens que le bon malgré tout. Il t'a tant apporté et tu es persuadée qu'il ne le soupçonne même pas. Tu lui adresses un léger sourire, pour toute réponse. Ce n'est pas avec toi qu'il aurait aimé partager ce royaume mais plutôt avec Pippa. L'échec de cette relation doit résonner en lui encore une fois. A tel point qu'il se compare à Amelia Sheperd qui enchaine les relations chaotiques et sans avenir. « J'adore Amelia mais, ouais, elle a du boulot en terme de relations. » Tu ne vois pas Concho comme ça. Tu le vois plutôt comme quelqu'un n'ayant pas beaucoup de chance en amour. C'est impossible de ne pas l'aimer et n'importe quelle femme serait chanceuse de partager sa vie avec lui. Pour l'avoir vécu, tu peux l'attester. Bref, ayant l'envie de lui changer les idées et de le faire sourire, tu enclenches une playlist et vous commencez rapidement à bouger dans tous les sens. Très vite, les rires se mêlent à la partie. C'est bon de passer du temps avec ton ami. Du vrai temps. Complètement emportée par la situation, tu mentionnes le fameux porté de Dirty Dancing que tu n'as jamais pu essayer, faute de partenaire. Ou faute de situation pouvant amener ce porté, plutôt. Evidemment, le danseur est partant et est prêt à exécuter ce mouvement immédiatement. Tu te recules pour prendre de l'élan, le regardant se placer comme il faut. « Fais gaffe, j'ai pris un peu de poids ces derniers temps. » Précises-tu. Ce n'est pas un kilo ou deux qui risquent de déstabiliser Concho, tu en es sûre. Avec ses gros muscles, il a tout pour te porter. Sûre de toi, tu t'élances ayant totalement confiance en ton colocataire. Tu n'aurais peut-être pas dû et tu t'en rends compte lorsque le haut de ton crâne frappe le plafond. Très vite, tout ton corps est secoué dans tous les sens avant de piquer vers le sol. Tu te sens tomber même si ça ne dure qu'une fraction de seconde. En tombant, tu donnes un léger coup de coude sur le visage de l'homme. Tu ris à pleines dents, complètement hilare, l'alcool aidant. « Il aurait peut-être fallu le demander avant de rigoler. » Rétorques-tu, faussement choquée. Tu n'es pas crédible car tu as encore des soubresauts tellement tu as rigolé. « Je vais bien, j'aurai juste une bosse demain. » Plaisantes-tu. « Et toi ? Mon coude ne t'a pas trop assommé ? » Ne bougeant pas de votre position, tu t'étires un peu pour inspecter son visage, déplaçant un peu ses cheveux de ta main pour vérifier sa tête. Tu ne voudrais pas avoir amoché son si beau visage. Tu ne sais pas si c'est l'alcool qui parle ou non mais il est vraiment beau Conchobáhr. Non pas que tu l'avais oublié mais, ce soir, ça te frappe davantage.

__________________________

underworld •• This is what happens when you listen to the voices of the underworld. They crawl into your soul and rot you from the inside.

 
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
POINTS : 325
MESSAGE : 3140
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : célibataire, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyVen 7 Juin 2024 - 16:09

Et justement, j’en avais, du boulot, en termes de relations. Je n’arrivais jamais à conserver la douceur bien longtemps, et pourtant, toutes mes relations débutaient si belles et si saines. J’ignorais ce que je faisais pour que tout dégringole ensuite. En même temps, je devais bien faire quelque chose de mal, après tout j’étais le dénominateur commun de toutes ces relations ratées. « Yup. » Avais-je tout simplement répondu avec un léger rire, même si bon, c’était de moins en moins drôle, tous ces échecs amoureux (ça ne l’avait jamais été, drôle, en vrai). Ce qui était un peu plus léger et amusant, c’était ce moment avec Freja, à lâcher mon fou et mon fun, dansant avec elle comme si personne ne regardait (et, à moins de voisins un peu creepy l’autre bord du bloc, normalement personne ne regardait). Rapidement, Freja me confia son rêve caché, celui de faire le portée de Dirty Dancing. Je pouvais bien lui offrir ça, hein, ça ne me semblait pas si compliqué, d’autant plus que je l’avais déjà réalisé avec d’autres personnes. Le truc, c’est que la norvégienne, elle était quand même assez grande, et j’avais pas calculé ça par rapport à la hauteur de notre logement. « Tu m’arrêtes ça tout de suite. » Avais-je dit quand elle me parla de son poids. Je secouai la tête, avant de me préparer à la réceptionner et à la lever dans les airs. Tout aurait très bien pu se passer, si le plafond n’avait pas été aussi bas, et si on avait pas pris la mauvaise habitude de laisser tous les jouets de nos enfants traîner partout. En quelques secondes, Freja se cognait la tête et moi, j’tombais à la renverse, l’entraînant avec moi. Elle m’assena un solide coup de coude au passage, qui m’arracha un rauque cri de douleur. Ça ne m’empêcha pas de rigoler, sans relâche, de ce qui venait de se passer. « Pardon. » Lâchais-je après que Freja m’ait reproché (sans m’en vouloir réellement), d’avoir demandé si ça allait après avoir éclaté de rire. « Je vais bien aussi. J’aurai juste une bosse demain. » Dis-je, reprenant mot pour mot ce qu’elle venait de dire. Je me massai un peu le front, là où y’avait eu l’impact, et Freja déplaça mes cheveux à cet endroit pour vérifier que tout était ok. Je souris, replaçant ses cheveux à elle derrière son oreille gauche, puisque sinon ils tombaient sur mon visage. Après toutes ces années à la connaître, sa beauté me coupait encore le souffle à chaque fois que je m’y attardais. C’était probablement le gin orange avalé trop rapidement qui m’faisait un peu perdre la carte, et cette attirance que j’avais et que j’aurais toujours envers la norvégienne, mais je relevai un peu la tête pour venir poser mes lèvres sur les siennes. Je réalisai rapidement ce que j’étais en train de faire et je posai ma tête de nouveau sur le plancher. « Aaah … shit, excuse-moi. J’aurais pas dû. »

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 282
MESSAGE : 26536
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptySam 8 Juin 2024 - 22:26

Ton but, en voyant Conchobáhr débarquer à la colocation avec ses sacs, a tout de suite été de lui changer les idées, de revoir ce sourire que tu aimes tant. D'entendre son rire si communicatif. Tu l'as toujours trouvé rayonnant, Concho, c'est ce qui le qualifie à tes yeux. C'est un vrai rayon de soleil que tu chéris d'avoir dans ta vie. Alors, le voir au plus bas, te peine énormément. Tu ne peux expliquer à quel point il compte à tes yeux. C'est pour cette raison que tu proposes d'utiliser l'antidépresseur de Grey's Anatomy. Cette façon si spéciale qu'ont les personnages de gérer leurs peines, leurs tristesses, leurs difficultés. Vous dansez, sans penser à ce qu'il se passe autour de vous ni de ce qu'on pourrait penser de vous. Vous dansez juste. Et qu'est-ce que ça fait du bien. Sur une idée folle, vous vous lancez dans un porté à la Dirty Dancing qui tourne mal. C'est beaucoup moins beau que dans le film et surtout, ça termine en tête contre le plafond et coude dans le visage. Vous riez parce que l'alcool minimise sûrement la douleur mais tu espères que, demain, vous n'en aurez pas de traces. « Il va falloir mettre de la glace alors. » Réponds-tu simplement sans pour autant te lever. Tu vérifies que tu ne vois aucun hématome sur son visage, dégageant ses cheveux avec douceur. Ton colocataire en fait de même avec tes cheveux et, alors que vos regards se croisent l'espace d'une seconde, tu sens ses lèvres venir se poser contre les tiennes. Tu es surprise mais tu ne le repousses pas. Clairement, ce n'est pas le bon moment mais, à quelque part, ça te fait du bien de le retrouver comme ça. Tu ne sais pas l'expliquer mais tu auras toujours ce petit truc en plus pour Conchobáhr. « Ne t'excuse pas. » Souffles-tu en souriant. « Mais tu n'es pas bien et... j'voudrais pas passer pour celle qui en profite. » Sous-entendu, dans une autre situation, tu ne te serais pas retenue de répondre à son baiser. « Mais ça reste toujours agréable cette proximité avec toi. » Ajoutes-tu en caressant doucement sa joue.

__________________________

underworld •• This is what happens when you listen to the voices of the underworld. They crawl into your soul and rot you from the inside.

 
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
POINTS : 325
MESSAGE : 3140
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : célibataire, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyDim 9 Juin 2024 - 2:30

Étant le roi et la reine de l’instabilité, il aurait été surprenant que ce porté se déroule à la perfection. Il avait évidemment fallu qu’on tombe à la renverse, c’était écrit dans le ciel que cette idée, qui nous semblait bien merveilleuse, allait basculer. Comme le couple que nous avions un jour formé. Et pourtant, mon esprit embrouillé de ce soir aurait tout donné pour retourner à cette année-là. La fin de mon histoire avec Freja avait peut-être été bien désastreuse et déchirante, mais je ne gardais que de beaux souvenirs de cette relation. Elle était probablement ma plus belle relation, au fond, puisqu’elle alliait un peu tout : la passion, l’amitié, la douceur. Ce que j’avais eu avec Ally (la passion), avec Zelda (l’amitié) et avec Pippa (la douceur), tout ça s’était retrouvé dans ma relation avec Freja, ce qui en avait fait, au fond, une relation amoureuse presque idéale. Ou alors étais-je en train, encore une fois, d’idéaliser ce qui m’avait filé entre les doigts ? Je n’aurais su dire, et de toute façon mes pensées étaient déjà ailleurs et me conduisaient à ce baiser que j’échangeai avec elle. Je me rendis rapidement compte de mon erreur, même si ça ne semblait pas en être une sur le moment. « C’est moi qui ai l’impression d’en profiter. T’as bu au moins le tiers de cette bouteille de gin. » Et moi un autre tiers. « Tu sais, avec toi, il n’est jamais question de ne pas être bien. Tu m’fais toujours aller mieux, Freja. » Avec ou sans danse à la Grey’s Anatomy. Je caressais son épaule alors qu’elle passait doucement sa main sur ma joue. Je souris, après avoir soupiré. Il y avait une certaine nostalgie qui m’habitait. « Est-ce que t’es encore amoureuse de lui ? De Woody, j’veux dire. » Demandais-je. Après tout, il était la raison de notre rupture. Parce que je savais que Freja ne pourrait jamais m’aimer pleinement, pas tant qu’il était dans le portrait. Ça ferait bientôt quatre ans, notre rupture. La situation avait peut-être changée.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 282
MESSAGE : 26536
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyDim 9 Juin 2024 - 21:06

Pour toi aussi, votre relation reste un doux souvenir. La fin n'a pas été comme tu l'aurais imaginé, malheureusement, et ce par ta faute. Si ta relation avec Woody n'était pas venue assombrir le tableau, tu es persuadée que vous auriez pu continuer cette relation pendant longtemps. Vous étiez bien ensemble et c'est peut-être l'alcool qui aide mais tu te sens nostalgique ce soir. Conchobáhr aussi, visiblement, puisque ses lèvres viennent trouver les tiennes. Tu es surprise mais tu ne cherches pas à le repousser. Tu vois son geste comme le geste d'un homme en peine de coeur, tout simplement. « Ça va, je suis totalement consciente de ce que je fais et de ce que je dis. » Le rassures-tu en souriant. Difficile de te croire après ce porté totalement désastreux qui n'était vraiment pas l'idée du siècle. « Toi aussi. Je me sens toujours bien quand tu es là. » Avoues-tu. Même avant que vous vous lanciez dans une relation amoureuse, Concho possédait déjà ce pouvoir. Ce pouvoir de te faire sourire et de t'apaiser. Durant votre relation, ce sentiment n'a fait que s'accroitre. Par après, suite à votre rupture, il a fallu le temps mais il est revenu, encore une fois. Ce soir en est la preuve. A sa question, tu relèves les yeux vers lui, ne sachant pas réellement quoi lui répondre. Tu te glisses finalement à ses côtés, couchée sur le sol. Ta tête vient se poser sur son épaule et ta main cherche la sienne, vos doigts s'entrelaçant. « Je crois que je l'aimerai toujours, oui. Mais ce n'est plus comme avant... cela fait des années qu'il ne s'est plus rien passé entre lui et moi. J'ai évolué, changé. Lui aussi. Nos chemins ont fini par prendre des directions différentes, je pense. » Expliques-tu sans pour autant être certaine de ce que tu affirmes. On parle de Woody, ton coeur a toujours balancé avec lui.

__________________________

underworld •• This is what happens when you listen to the voices of the underworld. They crawl into your soul and rot you from the inside.

 
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
POINTS : 325
MESSAGE : 3140
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : célibataire, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyLun 10 Juin 2024 - 3:41

J’étais persuadé, moi aussi, que si Woody n’avait pas existé, Freja et moi aurions pu être endgame, même. Il n’y avait pas d’ombre au tableau, dans notre relation, hormis celle de celui qui avait depuis presque toujours gâché mon existence. Je pensais, après le lycée, m’être débarrassé de lui, mais non. Il continuait année après année à me hanter, d’une différente manière. Je lui en voulais, sans même qu’il ne le sache, sans doute, de m’avoir volé ce que Freja et moi avions de si précieux. Je savais que la norvégienne aurait voulu poursuivre notre relation, malgré son coeur en déséquilibre. Ça avait été mon choix, de ne pas être le second. Ça avait été mon choix, de ne pas un jour me faire remplacer par celui que je détestais. J’avais décidé de me protéger en avance. C’est sans doute pour cette raison que, la tête embrouillée, j’avais demandé à Freja si elle était encore amoureuse de lui. Je voulais savoir si j’avais eu raison de mettre fin à notre relation. Si, quatre ans plus tard, elle était encore accrochée à lui, alors j’aurais confirmation d’avoir pris la bonne décision. La brunette se glissa à mes côtés, couchée au sol. Nos doigts s’entrelacèrent. La tête posée sur mon épaule, elle ne me regardait pas, lorsqu’elle me dit, à nouveau, qu’elle l’aimerait toujours. Le reste de sa réflexion me laissait pensif. Je gardai le silence, les yeux rivés vers le plafond. Tant de pensées se bousculaient, tant de sentiments s’arrachaient la place. Ce baiser n’était pas anodin. Quelque part, mon coeur revenait toujours vers Freja, après s’être égaré. Un peu comme elle revenait toujours vers Woody. Quel triste constat. C’aurait été si simple si ça avait été moi, son étoile du Nord. Et elle la mienne. « Qu’est-ce que tu vas faire, alors ? Tu garderas toujours une place pour lui, même quand tu seras avec une autre personne ? » Je trouvais cela injuste pour l’autre personne. J’avais été dans cette position. Mais au fond, avais-je fait la même chose avec Pippa ? « J’pense que je commence à comprendre que … si j’ai eu du mal à quitter le #17, c’est évidemment parce que je vous adore tous les trois, et avec tous les enfants, mais aussi parce que … ce que Woody est pour toi … c’est ce que tu es pour moi. P’t’être bien que t’es ma personne. Et que j’arriverai jamais à totalement lâcher prise. » Admis-je, le gin aidant probablement à laisser aller ces confidences.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 282
MESSAGE : 26536
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyLun 10 Juin 2024 - 21:26

Malgré les mots lourds de sens que tu t'apprêtes à prononcer, tu prends le temps de te poser à côté de Conchobáhr et d'entrelacer tes doigts aux siens. Maintenant qu'il a posé ses lèvres contre les tiennes, tu as besoin de garder cette proximité. Tu ne peux pas l'expliquer mais son contact te rassure. Avec lui, tu as l'impression que tu pourrais tout affronter. Qu'est-ce que tu vas faire ? C'est bien la question qui te trotte en tête depuis toutes ces années. Tu ne seras jamais indifférente en la présence de Woody, c'est une certitude. Mais tu aimerais, parfois, te détacher de l'emprise qu'il exerce encore sur toi sans le savoir. Sans le vouloir, même, peut-être. « Ce n'est pas ce que je veux, non. » Dis-tu dans un premier temps pour rassembler tes idées. « J'en ai beaucoup parlé avec Tahlia et, pour elle, quand le moment se présentera réellement, j'arriverai à mettre de côté mon passif avec Woody. Je ne sais pas si elle a raison mais c'est ce que j'espère parce que je n'ai pas envie de passer toute mon existence à penser au passé et à des "et si". Ou alors, toutes mes relations seront vouées à l'échec et j'en ai déjà perdu assez jusqu'ici. » Le premier dommage collatéral ayant été Conchobáhr. Et c'est sans aucun doute la relation que tu regrettes le plus d'avoir perdue. D'avoir gâchée. En entendant ses mots, tu te sens à la fois touchée et triste d'être cette personne pour lui, surtout s'il est désireux d'avancer. Tu sais ce que c'est et ce n'est pas du tout ce que tu lui souhaites. Tu te redresses un peu, te posant sur un coude pour le regarder. « Tu sais, je ne crois pas que je suis la personne de Woody. Alors je sais ce que c'est que de s'accrocher dans le vide. Je ne veux pas être ça pour toi. Je ne veux pas être celle qui t'empêche d'être heureux. Tu mérites plus que quiconque de trouver le bonheur, le vrai. » Tu ne peux pas être plus sincère dans tes mots. « Mais, tu sais, je crois que si je m'étais finalement remis en couple avec Woody après notre histoire, tu serais toujours resté dans un coin de ma tête toi aussi. Je crois que je n'ai jamais lâché prise moi non plus. » Finis-tu par dire, le regard aussi lourd de sens que tes mots.

__________________________

underworld •• This is what happens when you listen to the voices of the underworld. They crawl into your soul and rot you from the inside.

 
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
adm h
Conchobáhr Rosenbach
Conchobáhr Rosenbach
POINTS : 325
MESSAGE : 3140
ICI DEPUIS : 06/03/2016
COMPTES : woody & jackson & isaiah & elmo & nova & oskár
CRÉDITS : whovian (a) & sarasvati (s)

STATUT : célibataire, papa de Maxwell (2016), Lara (2019) et Alizée (2023), de trois mères différentes
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyMar 11 Juin 2024 - 3:04

Le regard toujours rivé sur le plafond, à défaut de pouvoir regarder Freja étant donné notre position au sol, je l’écoutai me dire que ce n’est pas ce qu’elle désirait, d’avoir Woody, constamment, dans un coin de son cœur, malgré les années qui passaient. Elle me partagea une conversation qu’elle avait eue avec Tahlia. Ça me fit légèrement sourire, puisqu’avec Tahlia, j’avais parlé de Freja, de cette relation vers laquelle je semblais si souvent revenir. Maintenant, je savais que c’était de Woody dont Freja parlait à notre colocataire. Ça ne faisait que confirmer que nos astres n’étaient pas enlignés. Qu’ils ne le seraient probablement jamais. Après tout, si Tahlia avait raison, cela signifiait que le moment ne s’était pas réellement présenté pour elle. Je n’étais pas ce moment. « Quand tu dis moment, tu veux dire une personne. La personne qui te fera tourner la page ne s’est pas encore présentée à toi. » Ça me faisait mal de l’admettre, puisque c’était aussi de prendre conscience que notre amour n’avait pas été assez fort pour s’élever au-dessus de son histoire avec Rutkowski. Je n’avais plus rien à perdre, au fond, dans cette conversation, et c’est sans doute pour cette raison - et motivé par le gin - que j’avouai à Freja qu’elle, elle était ma personne, celle qui à la fois me permettrait toujours de me remettre du passé, mais celle aussi qui m’y garderait, dans le passé, si nous n’étions pas ensemble. La preuve : je venais tout juste de quitter ma nouvelle demeure avec Pippa, il n’y avait pas plus frais comme rupture, et pourtant c’est contre les lèvres de la norvégienne que je cherchais du réconfort. C’est dans le brouillard de mon amour pour elle que je préférais me perdre. J’aurais dû pleurer Pippa, à la place, je ressassais les maux de ma relation avec Freja. Lorsque cette dernière se redressa, pivotant pour s’appuyer sur son coude et me regarder, je posai mes mains sur mon ventre, demeurant allongé sur le dos. Je ne tournai que la tête vers elle. Ses mots, ses mots étaient déroutants. J’ignorais ce qu’elle m’envoyait comme message. Je recevais des mixed signals, ou alors, je commençais à nager dans l’ivresse, trop pour capter quoi que ce soit. À propos de sa dernière affirmation, je lâchai : « Ne me dis pas des trucs pareil, Freja. C’est un plan pour que je veuille t’embrasser à nouveau et cette fois, je n’aurais pas l’intention d’arrêter. » Je laissai quelques secondes en suspens. « Mais alors, sois honnête … est-ce que c’est ce que je fais, en m’accrochant à toi ? Je m’accroche au vide ? » La mince porte d’espoir qu’elle avait ouverte, c’était le moment de l’ouvrir complètement, ou de la refermer à jamais.

__________________________


saw a girl that I used to know, it's funny how a heart moves on. she's got a home and a family, I get the feeling she's forgotten me. people leave their mark and go like footprints in a winter snow. (@KODALINE)
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 282
MESSAGE : 26536
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) EmptyMar 11 Juin 2024 - 21:18

Il y a bien des sujets que tu abordes avec Tahlia. Tahlia est à la fois ta confidente, ta meilleure amie voire même ta soeur. Votre relation a pu être, par le passé, conflictuelle mais ce n'est plus du tout le cas aujourd'hui. Au contraire, tu dirais même que vous êtes plus proches que jamais. Alors oui, tu as pu parler de ta relation avec Woody comme celle que tu as partagée avec Conchobáhr. Mais cela, il l'ignore. « Je ne vois pas les choses comme ça. Ou alors, je suis vraiment la personne la plus difficile au monde. » Réponds-tu à propos de cette fameuse personne qui bouleversera les choses. Tu as entretenu une belle relation avec Concho et, plus récemment, une douce relation avec Kirra. Avec cette dernière, ce n'est pas l'ombre de Woody qui a plané sur votre relation mais plutôt votre incompatibilité. Et si l'ombre du jeune Rutkowski n'a pas plané sur ta dernière relation, est-ce que cela veut dire que tu t'en éloignes, finalement ? Tu n'en es pas certaine puisque tu sens toujours ton corps et ton coeur réagir à la présence de Woody, quoi que tu fasses. On peut peut-être dire, alors, que malgré cette attirance qui restera probablement toujours là, à quelque part, tu parviens tout de même à t'investir dans quelque chose de nouveau. En entendant les mots de Conchobáhr, tu te redresses sur un coude afin d'affronter son regard. Vous vous dites des choses bien trop importantes, tu as besoin de le voir et de déceler ce qu'il se passe à l'intérieur de lui à travers son regard. Avec Concho, vous avez toujours eu une certaine facilité à discuter, à communiquer. Néanmoins, certaines choses sont parfois compliquées à expliquer. C'est un peu ce qu'il se passe pour toi et ta relation avec Woody. Ou plutôt, pour ces sentiments que tu gardes toujours à l'intérieur de toi. Tu souris à sa réponse, prête à lui répliquer alors ne t'arrête pas mais n'en as pas le temps car il reprend. « Je ne crois pas mais je ne peux pas te l'affirmer à cent pour cent. Je ne dirais pas qu'il y a un vide entre nous. » Tu cherches tes mots. « Ce que je ressens pour toi, ce sera toujours là. » Dis-tu en montrant ton coeur d'un geste de la main. Ça ne disparaitra jamais, c'est une certitude. « Ce que je peux t'affirmer, par contre, c'est que lors de ma relation avec Kirra, je n'ai jamais pensé à me remettre avec Woody et pourtant, je le côtoyais encore... Un peu moins à cause de la naissance de Will mais quand même. Je ne suis plus à la même place aujourd'hui qu'il y a quatre ans, ça, c'est une certitude. » Expliques-tu malgré que les choses semblent encore un peu floues pour toi. L'alcool n'aide sans doute pas à éclaircir tes esprits, qui plus est. « Mais, tu sais, tu sors tout juste d'une relation avec Pippa qui a compté. Qui compte encore sans doute. Est-ce vraiment le bon moment pour aborder un sujet aussi important ? En ayant bu, en plus ? Je ne repousse pas la discussion, je t'assure. Je suis totalement ok d'en parler mais je pense que ton esprit, et ton coeur, sont encore auprès de Pippa là. » C'est sans doute trop tôt pour en discuter même si tu ne peux pas nier l'attirance que tu éprouves toujours à son égard.

__________________________

underworld •• This is what happens when you listen to the voices of the underworld. They crawl into your soul and rot you from the inside.

 
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
Contenu sponsorisé
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty
MessageSujet: Re: #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)   #17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
#17 - i'm fallin’ apart right in front of you, can't you see (conja)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» darkness right in front of me -r.
» #17 - take my breath, can you take me there (conja)
» can we come back from this (conja)
» hot - Like a fantasy in front of me (April)
» maybe you can show me how to love (conja) - HOT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: appartements-
Sauter vers: