AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 move your body -r.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
adm f
avatar
messages : 1329
ici depuis : 17/08/2016
double-compte : anae ๑ anka ๑ jaeden ๑ grace
statut : lonely heart
MessageSujet: Re: move your body -r.   Mar 4 Sep 2018 - 23:42

Quel genre de douleur ressentait-il lorsqu'il était au sol ? Est-ce qu'il en ressentait une, ou l'évanouissement aidait à calmer son mal ? La blonde n'y connaissait rien en cette maladie et elle était incapable de la comparer avec celle qui partageait son quotidien depuis deux longues années. Deux ans, c'était ridicule à côté d'Adrian qui devait supporter la maladie depuis sa jeunesse. Dans un certain sens, il lui donnait du courage de combattre et de ne pas laisser une maladie prendre le contrôle de sa vie, de ses émotions. Même si c'était temporaire, il ne fallait pas qu'elle se laisse emporter par la déprime qui s'enroulait doucement à elle depuis le début de son traitement. Elle ne voulait pas changer à cause de ça. « Je suppose qu'il est temps pour toi de prendre un autre rendez-vous, non ? » Soufflait-elle avec un peu de tristesse dans la voix, elle était simplement peinée que la vie de son ami devait être rythmé par les effets des médicaments qu'il devait prendre. Elle qui était généralement contre les médicaments, elle savait que parfois, c'était nécessaire et inévitable. C'était sûrement pour ça qu'elle avait acceptée après plusieurs années de prendre son traitement. « Les peurs ne se contrôlent pas, il ne voulait que ton bien alors quelque part, je le comprends, mais tu as bien fait d'être un enfant déterminé. » Empêcher un enfant de jouer ne l'aidait pas, ça pouvait le mettre à l'écart, ça pouvait le frustrer. Son enfance à elle avait été l'extrême opposée à côté, elle n'avait jamais eu à s'amuser, puisque pour sa mère, voir les sourires de ses enfants lorsqu'ils s'amusaient étaient ce qu'elle trouvait de plus beaux. « Je ne t'en veux pas d'avoir gardé ça secret, loin de là. » Elle n'avait qu'évoquer que très peu sa maladie, qu'une seule fois à son premier ex-mari et un membre de sa famille avait fait fuir un bruit dans le reste des Joseph. C'était trop compliqué d'assumer et c'était trop difficile pour les autres d'aborder le sujet avec elle. Pourtant, elle était une femme avec qui on pouvait parler de tout et n'importe quoi. Mais pas de ça, visiblement. « Un, si je te le demande, c'est que ça ne me dérange pas. Deux, tu ne me dérangeras jamais Adrian ! » La blonde essayait de ne pas donner un côté trop sérieux à la conversation, parce que c'était ce dans lequel elle était moins douée. La blonde restait silencieuse quelques secondes, regardant autour d'elle avant de se demander si elle devait porter ses affaires pour lui laisser tout le temps de retrouver ses forces. Mais elle ne voulait pas non plus le gêner et lui donner un titre d'assisté.

__________________________


i’ll prepare the flower way
for you i could pretend like i was happy when i was sad. for you i could pretend like i was strong when i was hurt. i wish love was perfect as love itself. i grew a flower that cant be bloomed in a dream that cant come true. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 200
ici depuis : 16/10/2017
crédits : yavanna
double-compte : lily-a, cj, xavier, tiffany, maxwell.
statut : célibataire
MessageSujet: Re: move your body -r.   Dim 4 Nov 2018 - 19:48

Tu le savais pourtant, ton traitement n'était jamais définitif, il n'aurait sans cesse le besoin d'évoluer. Ou du moins tant que ta maladie ne serait pas stabilisé. Sauf que stabiliser l’épilepsie relevait du mystère, puisque ça touchait le cerveau. Le cerveau c'est ce qu'il y avait de plus complexe à réparer. Et même à comprendre, bien que la technologie permettait de faire des miracles. On avait juste pas encore trouvé le tien. « Tu as parfaitement raison, j’appellerais à la première heure demain. » Pour aujourd'hui, tu allais te glisser dans ton lit et dormir. Il y avait toujours le contrecoup de la fatigue, un des indicateurs lors que tu avais une crise seul. Ainsi que la perte de mémoire. Tu reportais un peu mais tu savais que demain matin, tu décrocherais ton téléphone pour prendre un rendez-vous rapidement. Et vu la situation, tu savais que tu l'aurais dans les deux semaines à venir. Cela pouvait être dangereux pour toi. « Avec le recul moi aussi, mais quand t'as 6 ans, tu trouves ça injuste et tu te demandes pourquoi il te punit autant alors que t'es plutôt sage. » C'était assez difficile de comprendre ça lorsque tu étais plus jeune. Puis un jour tu grandis, tu échanges avec ton père et tu comprends qu'il t'aime, qu'il ne veut pas que tu coures le moindre risque tant qu'on ne savait pas si ton traitement était vraiment fiable. Il avait vécu trop de crises qu'il avait peur que la prochaine ne soit fatale. Tu ne pouvais pas lui en vouloir d'avoir peur, même toi tu étais effrayé. Aujourd'hui encore. « Tu ne devrais jamais dire jamais, peut-être qu'un jour je serais vraiment pénible et tu regretteras ce que tu dis ! » ajoutais-tu en rigolant, tu savais bien qu'il t'en faudrait beaucoup pour qu'elle puisse en avoir marre de toi. Andeana était la personne la plus gentille que tu avais rencontré, tu avais beaucoup de respect et d'affection pour elle. Une personne dont tu adorais la compagnie.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
move your body -r.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: western district :: complexe sportif-
Sauter vers:  
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement