AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 what i’m doing here ? -r.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
adm f
avatar
messages : 455
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: what i’m doing here ? -r.   Jeu 2 Nov 2017 - 21:32

Tu finissais par arriver dans les rues résidentielles. Tu ne savais pas combien de temps tu allais devoir marcher à côté de ta moto. Depuis le temps qu’elle te jouait de mauvais tours, tu aurais dû la changer. Mais elle avait comme une grande valeur sentimentale. Tu te souvenais avoir dit à Jeff que tu ne la bichonnais peut-être pas autant que lui devait le faire, mais elle comptait pour toi. C’était la première moto que tu t’étais offerte après  avoir eu ton permis alors tu n’imaginais pas juste pouvoir la bazarder comme ça, comme si de rien n’était. Mais tu ne pouvais pas non plus la stocker chez toi, tu n’avais qu’une seule place de parking et tu te voyais mal y mettre deux motos, à moins de pouvoir la faire dormir dans le garage de tes parents mais c’était le bordel dedans et tu n’avais pas le courage de le ranger un minimum juste pour lui faire une place. Tu aurais bien appelé une dépanneuse pour demander un coup de main, ou peut-être Nate s’il n’était pas occupé mais ton téléphone était déchargé. Tu l’utilisais tellement peu souvent que tu oubliais parfois de le prendre ou de le mettre en charge. Tu aurais dû t’en débarrasser pour de bon mais c’était relativement pratique pour prendre des nouvelles de Jaeden, pour appeler Aaron, pour voir Heather aussi. Les seules fois où tu l’utilisais, c’est quand tu voulais voir quelqu’un. Ce qui était assez espacé dans l’année. De loin, tu reconnaissais une silhouette que tu connaissais assez bien pour l'avoir vu plus d'une fois. C'était Aaron. Mais il n'était pas seule, une femme sur le pas de sa porte. Tu restais là où tu étais, tu étais plutôt à couvert, il ne pouvait pas te voir. Tu aimais bien ça, voir sans être vu. Ce qui te donnait l'avantage et tu étais curieuse. D'après ce que ton frère avait dit à propos de lui l'autre fois, comme quoi il aurait peur des femmes, ça te faisait étrange d'en voir une devant chez lui. Surtout qu'ils avaient l'air proche. Tu aimerais bien pouvoir continuer ton chemin mais dans ta situation actuelle, il était le plus à même de te venir en aide alors tu allais attendre sagement que l'autre s'en aille. Pour peu qu'elle parte un jour.

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 318
ici depuis : 11/06/2016
double-compte : Flynn Morgan
statut : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: what i’m doing here ? -r.   Jeu 23 Nov 2017 - 23:52

Mauvais endroit... Mauvais moment...
Quand les nerfs déjà à bloc finissent par éclater.
explosion
&
témoin
J'ai commencé à prendre l'habitude de ce vide que je commence à ressentir depuis le départ de ma fille. Cependant certaine chose s'arrange, grâce à mes potes, Jeff, Jaeden et Nelligan. Me changer les idées avec eux m'a aider à appeler ma fille plus souvent, et me rend compte peu à peu, qu'elle ne me hait pas autant que j'aurais pu le penser. La seule chose que je n’arrivais pas à changer, c'est mon chiffre d'affaires concernant mon garage. Il est bas, beaucoup trop bas, et il va sérieusement falloir que je trouve une solution à mon problème. Et cette solution, elle n'est pas venue après avoir repeint le garage. Aujourd'hui, je me suis donc consacré la journée à relever la pente de cette crise, ne pouvant pas me permettre financièrement de fermer. Parce que si je ferme, je ne pourrais pas rester ici, ce qui veut dire que je dois revivre chez Judith. Et elle a beau loger Cosima, il est pour moi hors de question que se voient tous les jours celle qui m'a mise au monde. Surtout à mon âge, merde quoi. Vous voyez un mec de 38 piges vivre chez sa mère ? Non, c'est bien ce qui me semblait.

Alors que j'avais le nez plongé dans les papiers et écran d'ordinateur. Tellement concentré que je n'en ai pas bu une seule bière. Une sonnette, oui une putain de sonnette me fait sursauter de fou. Un peu comme si j'allais tomber de ma chaise. Bordel, mais qui est-ce qui peu bien sonner à ma porte un dimanche matin ?! Cette situation, étrangement, me rappel la fois où j'ai trouvé Cosima devant ma porte. Une petite fille de trois ans, triste, perdus, avec une pancarte autour de son coup qui disait que j'étais son père. Je venais tout juste de me faire mes tatouages au bras. La douleur était supportable, mais pas le choc de savoir que j'étais papa d'une petite fille de trois ans. Je me lève et fini par ouvrir la porte et voit une femme. Ok... Génial. Bon, sans doute une cliente qui n'a pas compris que les garages sont fermé le dimanche. Mais je ne vais pas faire ma fine bouche.

« Aaron ? »

Euh... Ouais, c'est mon prénom, noté sur ma carte d'entreprise et ?

« Tu ne me reconnais pas ? »

Hein ?! Quoi ?! Mais c'est quoi ce bordel encore ?! Je fronce les sourcils et grimace pour la regarder de haut en bas. Fine, châtain foncé, yeux verts, robe moulante, un physique typique de garce qui rêve de la jeunesse éternel. Je croise les bras et essaye de fouiller dans ma mémoire.

« Chuis censé je suppose, mais ce n'est pas le cas. »

Ça pue cette histoire... Et tout se confirme quand elle s'approche de moi, mais genre beaucoup trop. Elle ce COLLE à moi la meuf ! Et non, je n'exagère pas ! Tout son corps collé à moi ! Un peu comme si elle essayer de me chauffer pour me persuader que je la connais. Sauf que pour moi ça va trop loin, la pousse violemment les yeux ronds.

« Oh ! Mais tu te prends pour qui ?! »

Et comme toute logique, comme toute femme qui se doit, elle s'énerve. Parce qu'elle n'a pas eu ce qu'elle souhaite, même si je ne sais pas tellement quoi pour le coup. 

« Putain ! Aaron ! C'est moi Thaïs putain ! La soirée d'il y a plus de 18 ans ! »

Je fronce les sourcils et la regarde froidement les bras croisé.

« Tu fais exprès c'est obligé, tu ne peux pas oublier ce genre de chose ! »

Je grimace et soupir d'agacement.

« Peu importe de qui t'es, tu n'as aucun droit de me toucher comme ça. »

Je réfléchis et fouille dans ma mémoire. En même temps plus de 18 ans... C'est un peu abusé non ? Mais attend... Cosima... Elle a 18 ans. Tout commence à s'éclairer lentement, et la réponse de toute cette embrouille ne me plaît pas, mais alors ne me plaid pas du tout. D'un ton froid et haineux, je finis par rompre le silence, qui j'espère, était gênant pour elle.

« Qu'est-ce que tu me veux ? »

On couche ensemble lors de notre jeunesse. On était à peine majeur, elle tombe enceinte et ne me prévient pas alors qu'elle avait mille moyens de me le communiquer. Elle me déclare comme étant le père dans mon dos et trois ans après, elle me laisse aux pieds de ma porte notre gosse pour disparaître dans la nature. Elle me connaissait bien, et il n'était pas difficile de deviner que je n'étais pas du tout fait pour être père. J'ai galéré à mort, n'ai pas su quoi faire et ai du plus d'une fois demandé de l'aide à Judith.

« Je viens récupérer Cosima. »

C'est à ce moment-là que le temps se fige, je vois rouge. Je ris nerveusement et le regarde comme si j'allais la tuer, la maintenant, de suite.

« Tu es en train de me dire... Que... Après être tombé enceinte, accouché de notre enfant sans me prévenir. Jusqu'à même me déclarer comme étant le père. Me donnant la PUTAIN de responsabilité de m'occuper d'un gosse que tu laisses SEULE, devant ma porte. Tu OSES revenir comme une fleur pour venir la récupérer maintenant qu'elle est majeure ? »

Qu'elle entre, qu'elle essaye de la forcer de venir avec elle. Le fait qu'elle vive chez sa grand-mère est enfin de compte une bonne chose ! Je la saisie par le col, fou de rage, les yeux ronds remplis de haine et la rapproche violemment de moi. 

« Maintenant donne moi une seule bonne raison de ne pas te briser les jambes-là de suite. »

Pas de réponse, sont regarde se tire sur le côté un peu comme si elle implorait du regard un passant pour lui demander de l'aide. Je suis son regard et vois une personne auquel je ne m'attendais pas à voir. Tiffany, la femme avec qui j'ai envie de sympathiser, mais que je fuis suite à une méfiance des femmes que j'ai acquis à cause de la femme que je tiens en ce moment même. Je lâche Thaïs en la poussant en arrière, je n'étais pas calmé pour autant, mais je ne veux pas non plus me donner en spectacle.

« Dégage maintenant salle garce. »

Parce que oui, il faut dire ce qu'il ait, à mes yeux elle n'était qu'une garce, une garce au point que j'en avais oublié son nom et son visage.

« Non ! Pas sans celle qui m'appartiens !»

Bah tiens donc... Parce que ma fille est un objet pour elle? J'inspire un grand coup prêt à éclater.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 455
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: Re: what i’m doing here ? -r.   Ven 1 Déc 2017 - 16:51

Tu ne savais pas vraiment pourquoi tu t'étais cachée. Enfin si, tu ne voulais pas être vu et tu voulais pouvoir l'espionner doucement sans qu'il ne se passe quoique ce soit. La curiosité mal placée, ça n'aidait pas toujours. Ce à quoi tu ne t'attendais pas en revanche, c'était une dispute. Tu ne savais pas qui s'était mais tu pouvais entendre des bribes de la conversation. Le volume sonore était élevé et tout le quartier pouvait les entendre si on tendait un peu l'oreille et qu'on ne faisait pas trop de bruit. Tu avais déjà eu des accès de colère de ce genre là avec des petits-amis ou des ex petits-amis mais c'était toujours impressionnant d'en être le témoin. Tu ne cherchais pas vraiment à tendre l'oreille pour comprendre ce qui pourrait être dit. Tu te contentes juste de regarder de loin, en essayant de ne pas trop te faire remarquer. Mais autant dire que ce n'était pas vraiment réussi. Elle avait tourné le regard et semblait t'appeler à l'aide. Ce qu'Aaron remarquait rapidement et lui aussi tournait son regard vers toi. Pour une fois, tu te sentais mal, comme si tu n'étais pas à ta place. Et tu avais eu envie de disparaître. Tu ne voulais pas prendre parti parce que tu ne savais pas ce qu'il se passait entre eux et ce n'était pas ton combat. Par contre, si ça venait à mal tourner, tu n'hésiterais pas une seule seconde pour les rejoindre et les séparer. Le ton était vite monté. Voyant que tu ne bougeais pas et sûrement en lisant la colère d'Aaron dans son regard, la femme fit quelques pas en arrière. Jurant en criant à qui voulait bien l'entendre, qu'elle allait revenir et que rien de tout ça n'était fini. Après qu'elle se soit éloignée, qu'elle ait disparu de ton champ de vision, tu t'approchais de la maison d'Aaron. « Ça avait l'air d'être un sacré spécimen ! » ajoutais-tu pour essayer de détendre l'atmosphère qui semblait lourd, comme un orage prêt à exploser. Tu ne savais pas si être dans les parages semblait être une bonne idée mais tu n'avais pas vraiment choisi ton moment. C'était plutôt inopiné qu'opportun. « Je ne te dérange pas ? » demandais-tu toujours aussi doucement, tu voulais vraiment que la pression se relâche. Mais tu étais encore à chercher tes mots, à éviter de sourire, de rire, de faire une mauvaise blague parce que tu ne connaissais pas si bien Aaron que ça. Par contre, s'il était méchant sans raison avec toi, tu n'hésiterais sûrement pas à le remettre à sa place. Tu avais connu assez de vieux cons dans ta vie pour ne pas te laisser marcher dessus et tant pis si tu venais à rompre ton amitié avec lui.

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 318
ici depuis : 11/06/2016
double-compte : Flynn Morgan
statut : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: what i’m doing here ? -r.   Lun 1 Jan 2018 - 21:41

Il faut que je me calme
Mais très honnêtement ça ne sera pas évident.
inspire
&
expire
J'ai envie de la tuer. Je vois rouge, mes mains en tremblent et j'avais la putain de sensation que seul la violence pouvait calmer cette colère. Je la saisie par le col et tente de me retenir de lui faire du mal. Depuis que j'ai dû m'occuper de ma fille Cosima, j'ai toujours évité d'être violent. Et même si ma fille n'était pas encore la avec moi, une petite voix à l'intérieur de moi me supplie de ne pas céder à la violence. Pourtant... Pourtant, j'en avais furieusement envie. Cette nana a détruit ma vie tout comme avec le temps, elle l'a rendue involontairement un poil plus joyeux. Et maintenant que je me remets à peine de tout ça, tout en essayant de sortir la tête de l'eau concernant mes emmerdes dans mon entreprise. Elle se ramène pour pourrir de nouveau ma vie en réclament de récupérer ce qui est devenue une des choses les plus précieuses. Mon emprise sur elle se serre et je cède peu à peu à l'envie de lui faire du mal. Mais quand son regard se tire sur le côté, je tourne le regard à mon tour et vois Tiffany. Le simple fait de la voir me ramène à la raison. Pour une raison que j'ignore, la savoir ici me décourage complètement à faire ce genre d'acte pour des raisons plus qu'absurde. Je commence à flipper à l'idée qu'elle s'interpose et qu'involontairement, je lui face du mal. C'est complètement con, parce que cette femme, j'ai toujours cherché à l'éviter. Je l'ai toujours considéré comme étant dangereuse par le simple fait qu'elle était coole et que passer des moments avec elle était sympas. J'ai cherché plusieurs moyens pour qu'on ait plus à se voir, et voilà qu'un simple regard me fait craindre de lui faire du mal. Je finis alors par lâcher Thaï en la poussant en arrière. Je lui demande de partir, elle refuse. C'est alors que les yeux ronds et poing fermé, je m'approche d'elle et par peur elle finit par partir en promettant qu'elle reviendra. Je soupire de soulagement, même si je n'étais pas calmé pour autant jusqu'à ce que Tiffany me rejoigne.

« Ça avait l'air d'être un sacré spécimen ! »

Je ferme les yeux et pince les lèvres pour inspirer et expirer un grand coup. Elle n'a rien fait elle n'est responsable de rien, il ne faut pas qu'elle subisse donc ma colère. Je lui réponds alors dans un soupir bas et un peu perturbé par ce qui viens de se produire.

« Ouais... »

Un spécimen, mon expérience d'un soir m'a montré la dangerosité de la gente féminine, mais plus le temps passe et plus je me pose la question. Est-ce qu'elle n'est pas la seule à être un cas à ce point ? Car toutes les fois où j'ai pris le risque de parler avec une femme, ça n'a pas mal tourné à ce point. Il ne s'est même rien passé du tout. L'atmosphère ce calme, je me calme doucement à mon tour quand Tiffany reprend la parole d'un air tout aussi calme.

« Je ne te dérange pas ? »  

Je hausse les sourcils comme si je venais de me réveiller d'un mauvais rêve. Je secoue la tête et la regarde paumer bouche entre ouverte le cœur battant encore à mille à l'heure par la colère qui se remet à peine de la situation. L'idée de savoir que cette garce revienne me met déjà dans un état de stress et de colère.

« Non... Non-non. Entre, c'est ouvert. T'as besoin de quoi ? »

Je regarde sa moto un peu perdue.

« T'es... Tombé en panne ? Tu voulais boire un coup ? Ou... T'as besoin d'autre chose ? »

Je ne sais pas trop ce qui me prend à essayer d'être sympas, mais on voit bien que ça me perturbe. Je soupire et me frotte la nuque.

« S'cuse moi je suis un peu... Ouais, laisse tomber le garage est ouvert pour y déposer ta moto. On boit un coup et chuis tout dispos juste après... Si ça ne te dérange pas. »

Elle verra les photos de ma fille et peut en apprendre un tas de choses d'un coup en entrant chez moi. Mais j'avais vraiment besoin d'une bière avant de commencer quoi que se soit. 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 455
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: Re: what i’m doing here ? -r.   Ven 12 Jan 2018 - 23:40

Tu ne savais pas ce qui t’avait pris de t’approcher de la maison pour venir voir comment il allait. Ce n’était pas vraiment ton genre d’aller te mêler de choses qui ne te concernaient pas, surtout quand c’était pour un homme que tu ne connaissais pas vraiment. Tu avais vu Aaron plusieurs fois mais tu ne savais pas si tu pouvais vraiment le qualifier d'ami parce que vous ne parliez pas vraiment. Tu le voyais pour boire une bière et faire de la moto. Mais en comparaison, tu avais sûrement plus parlé à Jeff lorsque tu l'avais croisé sur la route qu'à Aaron sur les trois dernières fois où vous vous étiez vu. C'était comme si tu avais eu envie de changer la donne. Tu avais osé faire une petite remarque sur la femme en question sans savoir si ça allait passer ou non. Si c'était sa femme par exemple, ça pourrait ne pas passer. Il te semblait vraiment étrange. Déjà qu'en temps normal, tu l'avais toujours trouvé étrange, là c'était encore quelque chose de différent. Comme s'il était troublé par ce qui venait de se passer. Il te questionnait sur ta présence ici et tu semblais hésitante d'un coup. Comme si tu voulais faire marche arrière. « Mmmh.. Ma moto oui. » ajoutais-tu avec une petite voix, encore perdue dans tes pensées. Tu devrais remettre en cause ton questionnement plus tard, pour le moment, il semblait vraiment t'inviter à boire un coup chez lui. Ce qui te fit tilter. Jamais un jour tu n'avais pensé être invitée chez lui ou l'inviter chez toi. Même si tu ne savais pas définir votre relation, tu pensais qu'elle n'irait jamais jusqu'à une telle étape. D'un coup, tu ressentais comme une certaine méfiance, s'il venait à te raconter sa vie ? Tu n'étais pas de très bons conseils en général, Sara ne peut plus en témoigner mais tu ne l'avais jamais vraiment aidé. Et en même temps, tu étais partagée avec l'idée de découvrir cette facette d'Aaron, de peut-être découvrir un homme vraiment différent de ce qu'il a l'habitude de montrer. « Si ça te dérange dis-le, j'appellerais un dépanneur, j’veux pas m’imposer surtout ! » affirmais-tu doucement, tu ne voulais vraiment pas l'obliger à te faire entrer chez lui, à bidouiller ta moto parce qu'elle te faisait encore une merde. Tu allais devoir la changer, peut-être que tu pourrais demander son avis à Aaron, il s'y connaissait bien et ça pourrait être sympa d'avoir son avis sur ce que tu pourrais acheter.  

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 318
ici depuis : 11/06/2016
double-compte : Flynn Morgan
statut : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: what i’m doing here ? -r.   Lun 19 Fév 2018 - 22:48

Zappons les précuasions envers les femmes
Parce que de toute façon je ne peux pas tomber plus bas.
dépité
&
gênée?
Shooté, je suis complètement shooté. Ailleurs, pas bien, je revivais à cet instant même les pires moments de ma vie. Je tente de garder mon sang-froid mais ça me fait poser mille questions à Tiff complètement... Conne ? Non la connerie venait du fait que je ne la laissais pas répondre. Un peu comme si j'étais en panique. Et je vois bien que mon comportement ça a l'air de pas mal la perturber. Y'a qu'à l'entre parler quand elle affirme qu'elle est ici pour sa moto. Dans le fond, si c'est vraiment pour ça elle tombe plus que bien, rien de tel qu'une réparation pour me changer les idées. Penser à autre chose que cette garce pour que je puisse à tête reposer trouver un moyen pour être certain qu'elle ne trouve pas et ne nuise pas ma fille, Cosima. Alors que j'étais en mode vape, perturbée, limite torturé comme un emo de merde, une phrase me fait descendre sur terre. 

« Si ça te dérange dis-le, j'appellerais un dépanneur, j’veux pas m’imposer surtout ! »

Impulsivement voir même par automatisme, je fronce les sourcils en la fixant. Pourquoi elle pense que ça dérange ? C'est vrai que... Quand on y réfléchit bien. On se croise plein de fois sans trop parler des masses pour autant. Du coup, bah, vas-y pour deviner que j'ai toujours été du genre cash. Je ne la quitte pas des yeux et lui dit dans un plus grand sérieux.

« J'admets que, malgré le fait qu'on se croise souvent, on ne se parle pas des masses. Mais je peux t'assurer d'un truc. »

Je lève le doigt pour souligner l'importance de mes mots actuels.

« Jamais de la vie, je m'empêche de dire quand quelque chose me dérange ou me gêne ou ne m'arrange pas. Peut importe si ça peu ne pas plaire. Et je suis encore moins du genre à proposer quelque chose qui me dérange. »

Un mec cash, en général soit c'est apprécier soit c'est détesté. Moi de mon côté, j'en ai rien à battre, je préfère être critiqué dans tous les sens que d'entrer dans un moule pour plaire à tout le monde. Je soupire et regarde le vide en haussant les épaules, les mains dans les poches.

« Après si ça te gêne à toi d'attendre à l'intérieur, c'est toi qui vois. »

Je me dirige vers ma porte d'entrer et laisse la porte ouverte. J'entre dans la cuisine et m'ouvre une bière tout droit sortie du frigo et fixe les photos de moi et ma fille au loin de temps de voir ce que Tiff à l'intention de faire le temps que je bois ma sainte bière. Oui tout à fait, sainte bière, parce que peu importe les circonstances, au moment de la dégustation elle me fait sentir automatiquement mieux. Plus qu'à espérer que ça durera une fois la bière finie... Parce que bordel, revoir cette nana me mets dans ce genre d'état. Affolant, le diable en personne ce n'est pas croyable, elle a beaucoup trop d'emprise sur moi sans que je le veuille vraiment. Je veux m'en défaire, j'ai pensé réussir, mais pas tant que ça quand je vois dans quel état à me fait de savoir qu'elle veut récupérer Cosima. J'aurais beau l'oublier, passer à autre chose, elle trouvera toujours le moyen de réapparaître quand on ne s'y attend pas et donner un second coup de maître pour qu'on se retrouve bien en rogne contre elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 455
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: Re: what i’m doing here ? -r.   Jeu 1 Mar 2018 - 17:57

Tu ne comptes plus les fois où tu vois Aaron. Tu le vois et c'est tout. Pourtant, depuis votre rencontre dans le bar il y a presque un an et demi de cela, tu le croisais souvent en ville. Peut-être parce que tu cherchais à le voir, lorsque tu lui proposais de faire une ballade en ville en moto et finir par boire une bonne bière bien fraîche. Mais dans le fond, qu'est-ce que tu savais vraiment de lui ? De sa vie ? Et lui alors, de la tienne ? Tu avais dévoilé ton métier, tu lui avais parlé de ton emménagement récent, de ton chien aussi, mais c'était que des petits détails, rien de très important. Rien qui ne lui permettaient d'en apprendre vraiment plus sur l'enfance que tu as eu, sur ta vision de la vie ou sur tes anciens amoureux. Tu estimais que ça ne le regardais pas ou alors que ça ne l'intéresserait pas. S'il y avait bien une chose que tu aimais dans votre relation, c'est qu'elle était légère. Tu ne te voyais pas de disputer avec lui demain pour n'importe quoi. « Non, ça me va ! » Sans plus attendre, tu rentrais dans sa maison, fermant la porte derrière toi. Tu jetais quelques coups d'oeil un peu partout pour jauger sa décoration. C'était un garçon assez sobre, même s'il n'était pas banal. Tout ça parce qu'il ne rentrait pas dans le moule du mannequin top modèle qui en fait baver plus d'une. Heureusement que tu ne t'arrêtais pas non sur ces critères là parce que ça ferait de toi une femme vraiment superficielle. Tu étais loin de l'être. Tu arrivais dans la cuisine où il se trouvait, une bière à la main. Ce qui te fit sourire. Il y avait vraiment un sens des priorités chez lui, que tu affectionnais tout particulièrement. « C'est déjà la deuxième fois qu'elle me lâche dans les pattes, mais j'ai essayé ce que Nate m'a dit et ça fonctionne pas ! » Tu ne savais pas d'où venait le problème et tu espérais qu'il le trouve rapidement. Enfin pas trop vite non plus parce que si tu pouvais l'aider à s'occuper l'esprit l'espace de quelques heures, ça ne te dérangerait pas. Tu ne seras pas la première à aborder le sujet, mais visiblement, la visiteuse avait eu le don de le mettre hors de lui. 

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 318
ici depuis : 11/06/2016
double-compte : Flynn Morgan
statut : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: what i’m doing here ? -r.   Jeu 1 Mar 2018 - 20:20

Tout viens petit à petit
On va retenter le coup, se détendre et oublier. Marre de me prendre la tête!
ouvert
&
approche
Je suis entré chez moi pour me boire une bière. J'en ai fait une priorité absolue parce que j'en ai cruellement besoin. Penser à autre chose avec de la mécanique et une bière, c'est le seul remède que je me suis trouvé. À peu près similaire pour la fois ou j'ai retrouvé Cosima devant ma porte. Mais la, c'est différent, complètement différent. Quand j'ai vu la petite ça m'a mis des responsabilités des emmerdes comme je les déteste, mais avec le temps, j'étais parvenu à trouver des bons côtés. J'ai fini par s'attacher à ma fille, a passer de bon moment avec elle. Mais cette situation là était irrattrapable. Aucun moyen possible pour que ce contact devienne agréable. Surtout, quand on sait de qui on a affaire. À une femme assez garce pour abandonné sa fille a un mec qu'elle a baisé il y a trois ans, pour ensuite réclamer à la récupérer quand celle-ci à la majorité. Ça pue et c'est obligé que ce ne soit pas tiré d'une bonne intention. Après avoir mis les choses au clair, Tiffany finit par entrer. J'ouvre alors le frigo et lui tend une bière que j'ouvre et bois quelques gorgées de la mienne pendant qu'elle prend celle que je lui offre. Une fois tout ça de fait je m'appuie contre le mur et me concentre sur elle. Non pas parce qu'elle me gênait, non parce qu'étrangement la regarder et me dire qu'elle est là me fait oublier mon emmerde actuel. Elle reprend du coup la parole en parlant de son souci de moto. Je souris sincèrement, je savais, je savais dans le fond qu'elle dirait les mots justes pour que j'oublie cette nana qui me prend la tête. Je bois une courte gorgé de ma bière avant de lui répondre.

« Qu'est-ce que tu y as fait du coup ? Peut-être que le problème ne vient pas de là où tu es intervenue. Elle s'est arrêté comment ta bécane ? »

Je bois encore quelque gorgé et regarde la fenêtre un peu comme si je veille à ce qu'elle ne revienne pas. Et aussi pour surveiller sa moto par la même occasion. C'est ce que je lui répondrais si jamais elle me demande. La tension en moi commence à peine à baisser dans cette histoire, peut être que je lui en parlerai si j'en ressens le besoin. Mais pour le moment, ce n'est pas le cas, à mes yeux ça va plus l'embêter qu'autre chose. Je sais juste que si elle demande, je ne serai pas réticent à lui expliquer. 

« Bientôt fini ma bière, je mettrai ta moto dans mon garage et je te regarde ça de suite. »

Je bois encore quelque gorgé et jette ma bouteille vide et me dirige à l'extérieur pour bouger sa moto après les explications de la situation à Tiffany. Sa moto date, sans doute une pièce en particulier d'user. Une fois dans le garage j'ouvre la porte de ma maison qui donne sur le garage pour que Tiffany puisse me rejoindre si son cœur lui en dit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 455
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: Re: what i’m doing here ? -r.   Sam 24 Mar 2018 - 13:17

Il y avait bien sûr des questions qui te trottaient dans la tête, mais des questions bien trop personnelles pour que tu te permettes de les lui poser. Avec Aaron, vous vous entendiez bien mais c'était tout. Alors quand il t'ouvrait une porte de sortie pour ne pas à avoir à lui demander quoique ce soit, tu le prenais sans plus attendre. Il voulait savoir quel était le problème, ce que tu avais fait et comment ça s'était passé. Tu rassemblais tes idées rapidement pour lui donner les informations nécessaires. Ce ne serait pas très long puisque tu n'y connaissais rien mais ça serait toujours ça de pris. « J'ai vérifié les câbles au niveau de la batterie, la dernière fois c'est de là que venait le problème. » Oui, quand tu disais quelques manips, tu avais juste regardé deux câbles, ce n'était pas non plus quelque chose de vraiment impressionnant. Tu n'avais pas appris grand chose avec Nate parce que ça t'avait plus gonflé qu'autre chose. Tu n'étais pas vraiment du genre patiente, et lorsqu'il fallait attendre et voir, ça te rendait folle. Bien souvent tu demandais à ce que ça soit vite fait et tu t'obliges à attendre puisqu'il n'y a rien de plus à faire. « Elle a fait un bruit sourd et après plus rien. » ajoutais-tu rapidement en voyant que tu avais oublié de lui donner toutes les réponses à ses questions. Peut-être que ça venait d'un autre endroit oui, tu n'en savais rien, c'est d'ailleurs pour ça que tu avais envie de rester. Tu voulais bien retenter une nouvelle fois d'attendre et peut-être que ça te donnerait l'occasion de parler avec lui, d'une façon sincère pour une fois. « J'pourrais t'assister pour comprendre le problème ? » La mécanique ce n'était pas un truc qui te bottait autant que ta cousine. Tu regrettais vraiment le fait qu'elle soit partie parce qu'elle ne pouvait plus te donner de coup de main pour la remettre en marche. Heureusement, maintenant il y avait Aaron, qui pouvait prendre sa place, même si lui, tu le paierais sûrement pour son coup de main. Il avait quand même un business à faire tourner et il ne pouvait pas tout faire gratuitement.

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 318
ici depuis : 11/06/2016
double-compte : Flynn Morgan
statut : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: what i’m doing here ? -r.   Dim 1 Avr 2018 - 16:18

Voilà ça vient ça vient...
Cette détente tant apprécier grace à la bière et la mécanique... Merci Tiff'.
concentré
&
ouverte
Me concentrer sur sa moto plus sa bière me permet de mettre cette putain d'histoire de côté. Et vu que c'est quand même un gros truc que je ne peux pas ignorer, bah ça va être dur de zapper. Bien heureusement comparé à tout à l'heure chuis calmé. En parler ne me dérangera pas et ne pas en parler ne me dérangera pas plus que ça. Chuis pas neutre à la situation parce que je ne pourrais pas fuir éternellement, trouver une solution est primordiale, mais avant tout, on répare la moto de Tiff. Je prends note de sa vérification ainsi que la description de la panne et entre sa moto dans mon garage et lui ouvre l’accès en ouvrant la porte qui lie la maison et le garage. Je la laisse me rejoindre pendant que je réfléchis à la cause la plus logique d'un arrêt si subit de sa moto. Pour moi, il était évident que ça provenait de la batterie, il fallait que je m'assure de la date de cette batterie et si quelque chose ne l’empêche pas de se charger pendant que la moto roule. Alors que je prends mon testeur de batterie, je me tourne brièvement vers Tiff pour répondre à sa demande.

« Ouais bien sûr. Y'a pas de problème. »

Je m’accroupis à son petit bijou et branche mon appareil que sa batterie pour vérifier si elle est bonne. Et comme je m'y attendais, elle est morte. 

« Ta batterie est morte. Je vais essayer de comprendre pourquoi. Parce que ce n'est pas censé te lâcher d'un coup comme ça. T'as eu du mal à la démarrer avant de partir ? »

Après avoir la réponse à ma question, je continue à diagnostiquer la moto et y effectue quelques tests en expliquant comme je peux au fur et à mesure le pourquoi du comment je fais ça à sa moto. Je trouve la situation plutôt drôle parce que ça me rappelle des bon moment avec ma fille Cosima. Elle aussi voulait apprendre à réparer les motos et elle me regardait faire pour comprendre au mieux le fonctionnement de ces petits bijoux. J'en ris même connement tout seul. Et inspire un grand coup, cette garce n'aura pas ma fille, j'y laisserai ma vie s'il le faut. Je secoue la tête et regarde Tiff et ris de nouveau bêtement.

« S'cuse moi, j'expliquais tout pareil à ma fille quand je réparais les voitures et bécane avec elle. Du coup, le faire avec toi m'a rappeler ces bon moment avec elle qui me font sourire comme une con. »

Je souris encore comme un abrutis et regarde encore quelques détails. Sa moto consomme trop de batteries, se contenter de la changer ne réglera pas définitivement le problème, mais seulement la retarder. Je vérifie une dernière pièce et soupir plutôt tracassé de constater qu'il faudra que je garde sa moto le temps que je reçois quelques pièces. Mais au cas où je finis par me lever et commence à fouiller dans les pièces que je me garde juste au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 455
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: Re: what i’m doing here ? -r.   Mar 1 Mai 2018 - 20:40

A peine avait-il jeté un coup d'oeil à la machine qu'il avait déjà un pronostic. C'était son métier après tout mais tu ne t'attendais pas à savoir sur la seconde qui suivait. Au moins, il n'aurait pas besoin de chercher pendant des heures et de prendre le temps de la démonter pour vérifier chacune des pièces. Par contre, s'il n'avait pas de batterie de rechange, elle allait devoir rester là pendant quelques jours, le temps que ça arrive. « C'est bien ma veine ça ! » pestais-tu contre toi-même que contre lui. Ce n'était pas sa faute et puis pour le moment il n'avait rien dit sur les délais d'attente. Peut-être qu'il aurait ce qu'il faut et tu n'aurais que quelques heures à attendre. Ça tu pouvais le faire, tu l'avais déjà fait l'autre fois chez Nate. Puis une fois qu'il aurait fini, il pourrait même t'accompagner pour une balade, si cela le tentait. « Non, il n'y a rien eu d'étrange, c'est sur la route que ça a commencé et après plus rien. » répétais-tu doucement, lassée par toute cette histoire. Il fallait que tu penses à changer de bécane. Tu l'aimais bien mais elle commençait à avoir pas mal de kilomètres au compteur, il serait temps pour toi de t'ouvrir à la nouveauté. Tu l'écoutais, hochant la tête alors qu'il te parlait de ta fille. Tu savais qu'il en avait une, il l'avait déjà introduite par le passé mais tu t'étais abstenue de toute question. « Ce sont des moments précieux. Elle a quelle âge ta fille, si c'est pas trop demandé ? » Tu ne voulais pas abuser non plus de sa gentillesse. Tu découvrais déjà son intérieur, la disposition de ses meubles. Avec Aaron, c'était un peu comme rentrer dans son jardin secret. C'était un peu nouveau pour toi, dans votre relation à tous les deux. Vous deveniez presque de vrais amis.

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 318
ici depuis : 11/06/2016
double-compte : Flynn Morgan
statut : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: what i’m doing here ? -r.   Sam 16 Juin 2018 - 0:15

Après le pluie... Viens le beau temps.
JAMAIS je n'aurais cru dire ce genre de connerie un jour...
pensif
&
renouveau
Quand j'y repense et qu'on oublie ce qui s'est passé tout à l'heure, ça fait bizarre de voir Tiff chez moi l'air de rien. Sans arrière pensé ni pour l'un ni pour l'autre. Je n'aurais jamais pensé qu'une telle chose pouvait arriver un jour. Et pourtant non seulement ça arrive, mais en plus de ça je ne me sentais pas angoissé comme j'ai pu l'être avant. C'est un peu comme si j'oubliais que Tiff était une nana et que j'étais en réalité avec une amie. Et ça me faisait chier que mon premier diagnostique la mette dans l’embarras, à choisir, j'aurais préféré lui donner une bonne nouvelle, mais... Nan. 

« T'inquiète, je vais trouver une solution. »

Et je commençais déjà à y réfléchir. La seule solution que je vois la de suite, c'est aller voir un fournisseur e batterie pour que je puisse la changer de suite. Mais ce qui m'intrigue le plus c'est qu'elle se sois arrêté d'un coup, qu'aucun indice indiquait que c'était bien la batterie qui était morte. Faudra que je face à quelque vérification une fois la batterie changée. Après, il y a aussi l'ancienneté de la moto qui joue pas mal dur le problème... Alors que j'étais en train de faire les dernières vérifications et regarde sur mon téléphone le fournisseur le plus proche, Tiff se met à poser des questions sur ma petite mouflette. 

« Elle a 18 ans, elle vit chez sa grand-mère Judith à deux heures de Bowen. »

Je trouve un fournisseur pas mal ou je peux réserver la batterie souhaitée de suite par téléphone. Coup de chance la batterie dont j'ai besoin est disponible. Je plisse les yeux et crispe ma mâchoire en repensant à cette peste qui ose venir chez moi pour me la reprendre l'air de rien. C'est moi qui l'ai éduqué comme je pouvais ! Moi qui l'ai nourrie et appris à aimer les bonnes choses ! Il était pour moi hors de question qu'elle me la reprenne comme ça, quitte à lui casser la gueule, voir même lui péter les jambes. 

« La nana que t'as vu tout à l'heure, c'est celle qui l'a mise au monde dans mon dos. Pour ensuite l'abandonner devant ma porte alors qu'elle avait que trois ans. »

Je me remémore encore cet instant, je venais tout juste de finir mes tatouages au bras et au torse. J'avais beugé bien comme il faut quand j'ouvre la porte torse nu pour y voir une petite fille en pleure, avec un papier stipulant que j'étais le père de cette gamine. Je n'ai jamais vérifié ça, et je me voyais mal la mettre dans un orphelinat ou autre connerie dans le genre. Au départ, c'était la putain de galère, mais au fur et à mesure qu'elle a grandit je m'y suis attaché à cette mouflette. Je regrette qu'elle ne vive plus avec moi, mais avec ce qui vient de se passer ce n'est pas plus mal. Je fais les yeux rond et ris nerveusement par la colère.

« Et là elle s'imagine qu'elle peut me la reprendre l'air de rien ! »

J'inspire un grand coup ne voulant pas l'emmerder plus avec ça et change de suite de sujets.

« Bon, on a 20 minutes à peine pour aller chercher la batterie qu'il me faut. Tu montes à moto avec moi, ça ne te dérange pas ? Ce sera plus rapide. »

Au pire des cas, je prendrai la voiture, mais c'est moins évident pour se garer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm f
avatar
messages : 455
ici depuis : 08/02/2016
double-compte : lily-a, CJ, xavier, sunny, maxwell, lorenzo, mathilda
statut : célibataire
MessageSujet: Re: what i’m doing here ? -r.   Lun 9 Juil 2018 - 14:45

Il n'avait pas de bonne nouvelle à te donner en premier lieu, ce n'était guère rassurant mais tu savais que c'était le genre de chose qui pouvait arriver. Tu avais souvent l'impression que ca n'arrivait qu'à toi. Tu avais laissé cette information de cote pour lui poser une question plus personnelle et il n'hésitait pas une seconde à te répondre. « Ce n'est plus vraiment une enfant ! » Quand il t'avait précisé avoir une fille, tu avais pensé à quelque chose de plus petit, comme un petit morveux pas plus âgé de 6 ans. Savoir qu'il avait en réalité une jeune adulte de dix-huit ans ce n'était pas la même chose. Cela te paraissait moins étrange, plus acceptable. Tu n'aurais pas d'enfants à gérer dans les pattes. Même si pour le moment il n'y avait pas l'ombre d'une relation amoureuse entre lui et toi. Tu secouais vivement la tête, ce n'était pas de cette façon là que tu l'imaginais. Ça non ! Il était très gentil, tu ne pouvais pas dire le contraire mais il passait à peine le stade de l'amitié. Faut pas pousser mémé dans les orties, non plus. Tu j'écoutais te parler de la fille que tu avais pu voir sur le pas de sa porte auparavant. La mère de sa petite qui venait lui chercher des poux. Il n'avait peut-être pas été commode mais elle devait sans doute le mériter « Je suis pas avocate mais il me semble quand même qu'au delà un certain délai, les droits parentaux peuvent être enlevés dans ce genre de cas. » Pas que tu avais vraiment envie de te mêler de ce qui ne te regarde pas mais tu avais déjà entendu des histoires similaires. Après c'était encore différent, sa fille avait un certain âge, elle aurait surement son mot à dire et bien souvent on ne va pas vers la personne qui nous a abandonné mais plus vers la personne qui a pris soin de nous pendant des années. « Non, ca me va très bien, surtout si ça peut me sauver la mise ! » Tu n'avais pas souvent l'habitude de te retrouver à l'arrière en moto mais ça n'allait pas te faire de mal. C'était ça ou rester là à attendre qu'il revienne. Au moins tu pourrais profiter de la balade.

__________________________

it won't kill ya
♛ i know as the night goes on you might end up with someone so why do i bite my tongue? oh, i wanna know ya i'm lookin' around the room is one of those strangers you? and do you notice me too? oh, I wanna know ya rogers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: what i’m doing here ? -r.   

Revenir en haut Aller en bas
 
what i’m doing here ? -r.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: maisons-
Sauter vers:  
digne d'un conte de fée...
Le temps d'une soirée, la salle de fêtes a donc été transformée en hall digne d'un royaume. Beauté, richesse, lumière et ambiance féérique, tout pour vous plonger dans un univers surréel.
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES