AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Endless game (Ciàran)

Aller en bas 
AuteurMessage
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGES : 10449
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Endlessly epic (ava), Wiise (sign)
COMPTES : Ella, la mère célibataire débordée
STATUT : All I want is the taste that your lips allow (carlia)
Endless game (Ciàran) Empty
grand kangou
MessageSujet: Endless game (Ciàran)   Endless game (Ciàran) EmptyJeu 4 Avr 2019 - 21:58

Northern district, un lundi midi. Une voiture se gara près d'un entrepôt. Dans cette voiture se trouvait Tahlia. Tahlia, qui recherchait Ciàran. La brune ne l'avait pas vu depuis leur dernière soirée ensemble, quelques mois auparavant. Il lui avait fait comprendre qu'il ne souhaitait plus la voir et c'était ce qu'elle avait fait, même si cela lui coûtait énormément, aujourd'hui encore. Elle s'était habituée à sa présence, à ses confidences, à ce lien qui les avait surpris, l'un et l'autre. Le fait qu'ils se soient éloignés de cette manière laissait un goût amer chez Tahlia, même si elle ne le disait pas. Seulement, aujourd'hui, elle n'avait pas d'autre choix que de le voir. De nouveaux dossiers étaient arrivés ce matin au commissariat et un nom, un seul nom lui avait sauté aux yeux. Adreani. Tahlia avait eu le temps de mettre la main dessus avant ses collègues et elle l'avait épluché toute la matinée. Il regroupait des informations, des photos, des comptes-rendus d'enquêtes policières italiennes et qui concernaient pleinement la famille Adreani. La famille Adreani qui serait sensiblement en lien avec la mafia italienne. La mafia. C'était probablement la pièce du puzzle qui manquait à Tahlia, qui faisait écho à ces mois d'enquêtes sur Ciàran, quand elle voulait le faire tomber. Mais alors qu'elle devrait avoir le sentiment du travail accompli, la jeune femme se sentit coupable. Coupable d'avoir attiré l'attention sur lui. Coupable d'avoir impliqué la police dans les petites affaires de l'italien. Voilà pourquoi elle se trouvait là aujourd'hui, sur son temps de pause, le dossier en main. Décidément, Tahlia n'arrangeait pas son cas... Elle entra dans l'entrepôt et fit quelques pas, bien vite arrêté par un homme qui lui demanda ce qu'elle voulait. « Je viens voir Ciàran Adreani. » Elle avait pris soin de retirer sa veste de police, pour ne pas trop attirer le regard. Un regard qui se fit suspicieux malgré tout, chez cet homme qui lui affirma que Ciàran était dans son bureau mais qu'il était très occupé. « Je n'en ai pas pour longtemps, ne vous inquiétez pas. » rétorqua-t-elle, avec un ton déterminé, en avançant de nouveau afin de lui montrer qu'il n'avait pas le choix. D'un signe de la main, Tahlia montra un couloir pour lequel l'homme approuva silencieusement, dépité. La brune s'avança dans le couloir annexe, passa devant diverses pièces jusqu'à arriver à un bureau. Là, Ciàran s'y trouvait, particulièrement concentré. Elle tapa deux coups sur la porte. Quand il releva la tête et qu'il posa ses yeux marrons – un poil surpris – sur elle, elle ne put retenir un léger sourire sur ses lèvres. Ce serait mentir de dire qu'elle n'était pas contente de le voir. « Salut Ciàran . » lança-t-elle, doucement, portant son regard sur lui. « Tu as cinq minutes à m'accorder ? »

__________________________

Take my hand, take my whole life too
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise


Dernière édition par Tahlia Wates le Dim 19 Mai 2019 - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciàran Adreani
MESSAGES : 780
ICI DEPUIS : 05/08/2016
CRÉDITS : moi (av) & bat'phanie (sign)
COMPTES : freja, maddox, isaac, alix & tom.
STATUT : père célibataire, divorcé.
Endless game (Ciàran) Empty
adm h
MessageSujet: Re: Endless game (Ciàran)   Endless game (Ciàran) EmptyJeu 11 Avr 2019 - 19:52

Coincé dans ton bureau depuis plus de deux heures maintenant, tu es concentré sur la comptabilité de ton entreprise. L’officielle, pas l’officieuse. Parce que même si cette entreprise de textiles n’est qu’une couverture pour toi, il te tient à cœur de la faire fonctionner malgré tout. C’est une petite fierté personnelle même si ce n’est pas le boulot dont tout le monde rêve. Fonder son entreprise, ça reste un gros investissement et puisque tu n’es pas capable de faire confiance à quelqu’un d’autre que toi, tu te charges seul de la comptabilité de ta société et de toute la paperasse qui s’y rapporte. Avec le départ de Jim et surtout à cause des raisons qui l’ont poussé à partir, tu as décidé d’embaucher quelqu’un de la mafia pour t’aider à gérer les coups de téléphone, l’accueil des fournisseurs et tout ce qui se rapporte à de l’administratif. Au moins, tu n’as plus peur d’être surpris en pleine transaction mafieuse puisque ton employé fait partie de ce réseau, lui aussi. C’est donc Livio, qui attire ton attention alors qu’il semble discuter avec quelqu’un. Tu n’as pas vraiment le temps d’écouter davantage cette discussion puisque des bruits de pas approchent déjà en direction de ton bureau. Tu relèves le regard lorsque la porte s’ouvre sur Tahlia, étonné de la voir ici après votre dernière discussion qui mettait un « terme » à votre relation, amitié, tu ne sais pas vraiment comment nommer ce que vous partagiez tous les deux. Malgré ton étonnement, tu ne manques pas de lui offrir un léger sourire, heureux de la voir après tout ce temps. « Tahl’. » Dis-tu simplement, hochant la tête à sa question. « Viens t’asseoir. » Ajoutes-tu en détaillant la brune du regard. Cela fait quelques mois, maintenant, que vous ne vous êtes plus vus alors tes yeux ne peuvent s’empêcher de détailler chaque trait de son visage, chaque petite ridule, chaque détail. Comme s’ils désiraient s’imprégner de la jeune femme pour se souvenir précisément de son visage pour les jours à venir. Car malgré sa relation avec Carter, malgré ce qu’il se passe entre Harmonie et toi, tu gardes une certaine affection pour Tahlia. Tu ne l’expliques pas mais maintenant qu’elle est là, devant toi, tu remarques facilement que ce petit truc en plus que vous partagiez quelques mois plus tôt n’a absolument pas disparu. En tout cas, de ton côté. « Qu’est-ce que c’est ? » Demandes-tu en montrant du regard le dossier qu’elle tient en mains. Est-ce qu’il est là, finalement, le fameux jour où la policière te fait tomber ? Où elle te met devant le fait accompli en exposant chacun de tes délits ? Maintenant que tu as pris tes distances, Tahlia n’a plus aucune raison de te protéger et même si tu as du dossier sur elle, toi aussi, quelque chose te dit que ça ne rivalisera sûrement pas avec ce qu’elle possède, elle. Mais plutôt que de montrer ton inquiétude, tu restes là, neutre, figé.

__________________________

in the bad times i fear myself
Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15925-instagram-de-ciaran-ciaran_ad
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGES : 10449
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Endlessly epic (ava), Wiise (sign)
COMPTES : Ella, la mère célibataire débordée
STATUT : All I want is the taste that your lips allow (carlia)
Endless game (Ciàran) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: Endless game (Ciàran)   Endless game (Ciàran) EmptyLun 15 Avr 2019 - 12:04

Quand cela concernait Ciàran, il fallait croire que la brune perdait toute raison. Elle était tout bonnement incapable d'expliquer pourquoi elle se rendait à cet entrepôt, dossier en main, alors que sa place était au commissariat, à tenter de faire l'autruche en attendant que l'italien se fasse attraper. Faire l'autruche. Un acte que Tahlia aurait dû faire à plusieurs reprises dans sa vie et qui lui aurait évité de se prendre des murs. Et qui lui éviterait de refaire la même erreur aujourd'hui... Cela allait lui retomber dessus, d'une façon ou d'une autre. Soit on se rendait compte que la taupe au commissariat était Tahlia, soit Ciàran lui mènerait la vie dure pour avoir lancé un tel dossier contre lui. Elle ne savait pas quelle option était la pire. La brune n'était pas dupe. Même si elle s'était éloignée de l'italien, elle avait souvent émis quelques pensées à son égard. Comment allait-il ? Comment allait Gabriel ? Tant de questions auxquelles elle avait voulu avoir des réponses, mais pour lesquelles elle n'avait jamais osé envoyer de messages. Il avait été clair la dernière fois. Et il savait mieux que quiconque qu'elle ne courait pas après les personnes. Mais elle était là aujourd'hui, malgré tout. Et quand elle vit ce sourire naître sur les lèvres de l'italien, elle ne put s'empêcher d'avoir le même sur les siennes. Alors qu'il l'invita à s'asseoir, la brune hocha la tête et prit place face à lui. « Merci. » souffla-t-elle, ravie qu'il lui laisse le temps de s'expliquer sur sa présence Posant le dossier sur le bureau, elle releva la tête et croisa le regard de Ciàran. Il la détaillait. Elle le détaillait aussi. Observatrice. Songeuse. Elle s'était complètement trompée sur lui. Jamais elle n'aurait pu croire que la famille Adreani avait un quelconque lien avec la mafia italienne. Mais cela changeait-il pour autant son regard sur lui ? Elle n'en était pas certaine, et là était toute la dangerosité de leur lien. Ciàran faisait jongler Tahlia entre sa bonne conscience – professionnelle, éthique – et cette envie de ne pas lui causer du tord. S'il était vraiment rattaché à la mafia, il jouait suffisamment avec le feu. Inutile d'ajouter la fliquette de Bowen dans l'équation. Ce n'était pas son but. Comme quoi ce petit truc en plus était toujours là, malgré l'éloignement. Et Tahlia se détestait de n'avoir aucun contrôle sur cela. Le bel italien la sortit de ses pensées alors qu'il lui demanda ce qu'elle avait en main, son regard se portant aussi sur ce dossier. Un dossier qu'elle lui tendit. « C'est ce que l'on a reçu ce matin au commissariat... » D'un signe de la tête, elle l'invita à l'ouvrir, à regarder chacune des preuves, chacun des rapports d'enquêtes sur la famille italienne de Ciàran, sur les soupçons sur les membres mafieux qui composaient ce clan. Elle lui laissa de longues minutes pour prendre connaissance de chaque page qui alimentait le dossier. Jusqu'à ce que sa voix vienne troubler le silence qui s'était instauré : « C'est vrai tout ça ? Tout ce qu'il y a dans ce dossier ? »

__________________________

Take my hand, take my whole life too
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciàran Adreani
MESSAGES : 780
ICI DEPUIS : 05/08/2016
CRÉDITS : moi (av) & bat'phanie (sign)
COMPTES : freja, maddox, isaac, alix & tom.
STATUT : père célibataire, divorcé.
Endless game (Ciàran) Empty
adm h
MessageSujet: Re: Endless game (Ciàran)   Endless game (Ciàran) EmptyMer 15 Mai 2019 - 16:58

Revoir Tahlia, pouvoir la détailler du regard, t’attardant sur ses lèvres l’espace d’une seconde, voir son sourire naitre sur celles-ci, ça t’a manqué. Peu importe que tu ne le montres pas ou que tu tentes de te convaincre du contraire, c’est la vérité. Ce n’est que maintenant que la policière ne fait plus partie de ta vie que tu te rends compte à quel point elle pouvait l’embellir. A quel point elle pouvait amener quelques rayons de soleil dans ton monde souvent trop sombre. Mais puisqu’elle a décidé de donner une chance à sa relation avec Carter, de lier sa vie à la sienne, en quelque sorte, tu t’es promis de respecter cela en prenant tes distances. De ton côté, tu as continué ton petit bout de chemin notamment avec une autre brune mais là n’est pas le sujet. A cet instant précis, ton regard se concentre surtout sur le dossier que la policière a entre les mains. Un dossier qu’elle ne tarde pas à te tendre lorsque tu l’interroges à ce sujet. Tu fronces les sourcils en apprenant que ça vient du commissariat et davantage encore lorsque tu tournes les pages, découvrant de nombreux éléments qui pèsent contre toi et contre des membres de la mafia pour laquelle tu travailles. Tu relèves le regard pendant une brève seconde pour sonder celui de Tahlia. Tu ne peux t’empêcher de te poser mille-et-une questions, te demandant si la jeune femme y est pour quelque chose, si elle a aidé à monter ce dossier ou non. Si tout ce que vous aviez avant de prendre des chemins différents, c’était du bluff, ou non. Mais la question qu’elle te pose répond plus ou moins à tes interrogations. Elle ne semble pas croire à tout ça et pourtant, tout t’incrimine à travers ce dossier. « Si je réponds oui, tu vas m’arrêter ? » Demandes-tu en arquant un sourcil, refermant le dossier au même instant. « Je crois que tu connais déjà la réponse Tahl’… » Ajoutes-tu en soupirant doucement. Tu n’as pas envie de lui mentir mais l’omertà t’interdit d’avouer tes crimes. Alors tu sondes simplement son regard pour voir si celui-ci va changer maintenant qu’elle a compris à qui elle a à faire. Maintenant qu’elle a vu le monstre que tu es. Néanmoins, la démarche de Tahlia n’est pas très claire dans ton esprit. Pourquoi t’a-t-elle donné ce dossier ? Pourquoi te montrer toutes ces preuves ? Est-ce pour te mettre devant le fait accomplit ou pour t’aider en se détournant de son éthique, de son travail ? Afin d’être fixé, tu demandes : « Pourquoi m’amener ce dossier ? »

__________________________

in the bad times i fear myself
Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15925-instagram-de-ciaran-ciaran_ad
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGES : 10449
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Endlessly epic (ava), Wiise (sign)
COMPTES : Ella, la mère célibataire débordée
STATUT : All I want is the taste that your lips allow (carlia)
Endless game (Ciàran) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: Endless game (Ciàran)   Endless game (Ciàran) EmptyDim 19 Mai 2019 - 18:04

Avec le nombre de personnes qu'il y avait au commissariat, il avait fallu que ce soit le regard de Tahlia qui se pose sur le nom qui trônait sur ce dossier. Le hasard faisait parfois bien les choses et donnait surtout une bonne raison pour que la policière cherche à croiser le chemin de l'italien. Ne plus le voir du jour au lendemain avait tout de même affecté la brune, qui s'était habituée à l'avoir dans sa vie. Sa raison était légitime, pourtant, mais difficile à avaler malgré tout. Aujourd'hui, elle se cachait donc derrière ce dossier pour justifier sa venue. Mais au fond, elle sentait une certaine impatience, mêlée à une pointe d'appréhension, à l'idée de le revoir. Les preuves qui incriminaient Ciàran et qui se trouvaient dans le dossier qu'elle avait en main semblaient bien loin dans l'esprit de la brune. Alors, évidemment, quand elle arriva dans cette pièce et qu'elle vit ce regard sombre se poser sur elle, elle ne put retenir ce sourire qui prit place sur ses lèvres. C'était comme ça avec Ciàran, il y avait toujours un sourire en coin qui illuminait le visage de la brune. Mais elle ne pouvait laisser cet instant flotter davantage. Ciàran aborda la raison de sa venue, en montrant son dossier, qu'elle finit par lui tendre. Elle l'observa alors qu'il découvrait les différents documents, ses sourcils se fronçant au fur et mesure qu'il tournait les pages. Au bout de quelques minutes, la voix de Tahlia vint rompre le silence. Elle ne lui posa qu'une question. Une question toute simple. La réponse de Ciàran lui fit lever les yeux au ciel, alors qu'elle répondit instantanément : « D'après toi ? » Croyait-il que Tahlia allait l'arrêter s'il venait à avouer tous ses crimes un jour ? La comptait-il dans le rang de ses ennemis ? L'italien finit par reprendre la parole, jouant sur les sous-entendus. Tahlia avait la réponse, effectivement. Tout était devenu plus clair quand elle avait lu les premières phrases du dossier. Ou peut-être l'avait-elle toujours secrètement su, préférant se voiler la face et jouer la niaise qui ne savait rien. « Je crois, oui. » souffla-t-elle en gardant son regard ancré sur lui. Etrangement, ce n'était pas un regard dégoûté qu'elle posait sur lui. Gêné, dérouté peut-être, mais pas dégoûté. Il fallait dire qu'elle avait eu son lot dernièrement, en apprenant que Carter lui-même avait dû tuer au nom du MI6. Tahlia aussi n'était pas blanche comme neige. Et puis, à vrai dire, elle n'avait fait que survoler le dossier sur Ciàran, préférant ne pas trop s'attarder dessus. Elle n'était de toute façon pas objective dans cette affaire. Alors, quand il lui demanda pourquoi elle avait amené ce dossier, elle répondit aussitôt : « Pour que tu puisses assurer tes arrières. » Elle haussa les épaules. « Même si nous ne sommes plus aussi proches qu'avant, je n'ai pas envie de te voir derrière les barreaux. Ne me demande pas pourquoi, c'est comme ça... » Tant pis pour l'éthique. Cela faisait longtemps qu'elle l'avait mise de côté. « Surtout que c'est de ma faute s'il y a un dossier qui est arrivé jusqu'ici. J'en avais fait la demande, il y a quelques mois. » Puis elle avait fini par découvrir qui il était, avait partagé tant de confidences qui avaient fini par l'éloigner de son but principal. Mais le mal était fait, malgré tout.

__________________________

Take my hand, take my whole life too
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciàran Adreani
MESSAGES : 780
ICI DEPUIS : 05/08/2016
CRÉDITS : moi (av) & bat'phanie (sign)
COMPTES : freja, maddox, isaac, alix & tom.
STATUT : père célibataire, divorcé.
Endless game (Ciàran) Empty
adm h
MessageSujet: Re: Endless game (Ciàran)   Endless game (Ciàran) EmptyLun 20 Mai 2019 - 0:10

Alors que tu tournes les pages du dossier apporté par Tahlia, tu relèves la tête l’espace d’une seconde et tombes sur son regard perçant. Un regard qui semble capable de lire au plus profond de ton âme. Un regard qui a souvent hanté tes nuits avant que votre relation soit balayée par la vie amoureuse de la policière. Tu ne lui en veux pas d’avoir choisi l’amour parce que, de ton côté, tu n’aurais pas pu lui apporter tout ça. Mais quelque part, dans un coin de ta tête, tu regretteras toujours que votre relation n’ait pas été plus loin. Un rictus se dessine au coin de tes lèvres en voyant la brune lever les yeux au ciel à cause de ta question. « Je dirais que non. » Réponds-tu en sondant le regard de Tahlia, dérivant jusqu’à ses lèvres inconsciemment le temps d’une fraction de seconde. Quand elle te demande si tout ça est vrai, si ce dossier reflète bien qui tu es, tu sais que la policière possède déjà la réponse. Mais quelque part, elle n’ose peut-être pas encore l’admettre, elle préfère peut-être se voiler la face pour ne pas rendre les choses plus compliquées encore, entre vous. Finalement, comme tu t’en doutais, Tahlia reconnaît avoir déjà la réponse à sa question mais étonnamment, alors que son regard est ancré sur le tien, il ne change pas. Ou du moins, tu ne vois pas de déception dans son regard comme tu l’imaginais. « Qu’est-ce que tu penses de tout ça ? » Demandes-tu finalement en la fixant de la même façon qu’elle te fixe. Même si tu n’as jamais tué personne de tes mains, tu en as déjà donné l’ordre donc cela revient au même. Tu es quelqu’un qui aime faire souffrir les autres, les torturer même, manipuler les esprits et jouer avec le feu. Tout ça à la fois. Tu t’es nettement calmé depuis que Gabriel est entré dans ta vie mais tout ça, ça fait partie de toi. Alors tu pensais que Tahlia te verrait comme un monstre, ce que tu es, mais ce n’est pas le cas. Et tu as du mal à comprendre pourquoi. Tout comme le fait qu’elle te confie ce dossier, tu ne connais pas ses motivations, c’est encore très flou dans ton esprit et c’est pour cette raison que tu l’interroges à ce sujet. « Merci… » Dis-tu en fronçant les sourcils, toujours un peu perdu. « Et ton travail, tu ne risques pas d’avoir des problèmes ? » Demandes-tu avant que Tahlia ne t’explique qu’elle est à l’initiative de ce dossier. Tu ne peux pas vraiment l’en blâmer puisque tu as déjà enquêté sur elle, toi aussi. « Je vais pas dire que je suis étonné parce que je m’en doutais un peu… Mais j’ose espérer que notre relation n’était pas basée que sur une enquête. » Dis-tu en haussant légèrement les épaules. Si c’était le cas, la policière ne t’aurait pas remis ce dossier n’est-ce pas ? Cela prouve bien que malgré l’éloignement, elle se soucie toujours de toi. Et toi d’elle.

__________________________

in the bad times i fear myself
Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15925-instagram-de-ciaran-ciaran_ad
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGES : 10449
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Endlessly epic (ava), Wiise (sign)
COMPTES : Ella, la mère célibataire débordée
STATUT : All I want is the taste that your lips allow (carlia)
Endless game (Ciàran) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: Endless game (Ciàran)   Endless game (Ciàran) EmptyLun 20 Mai 2019 - 21:52

Se trouver face à Ciàran aujourd'hui était déroutant. Elle avait un goût amer quand elle se rappelait leurs regards échangés, leurs sourires dissimulés et leurs confidences qui avaient amené à une certaine confiance. Elle aurait donné beaucoup pour ne retrouver qu'un bref instant ce lien qu'ils avaient. Elle avait choisi le sérieux d'une relation, mais elle savait aussi qu'elle se trouvait face à sa plus grande tentation. Une tentation aux doux accents italiens. Tout ce qui concernait Ciàran était déraisonné. Comme sa présence aujourd'hui, avec ce dossier qu'elle lui avait remis et dont elle attendait confirmation. Ils se provoquèrent un instant sur une éventuelle arrestation, s'il venait à confirmer que tout était vrai. « Bonne réponse. » murmura-t-elle simplement. Mais en parlant de réponse, Tahlia connaissait celle qu'elle attendait depuis un moment. Au fond, elle se doutait qu'il était rattaché à une organisation mafieuse. Une raison pour laquelle elle devrait fuir, ou au moins éprouver un semblant de déception, de dégoût, de peur à son égard. Mais il n'avait rien de tout cela. Ce qui sembla étonner Ciàran qui lui demanda ce qu'elle pensait de tout cela. « Qu'est-ce que tu voudrais que je pense, Ciàran ? Tu voudrais que je te vois comme un monstre ? » Ce serait sûrement la facilité. La normalité. « Je n'ai pas envie d'en savoir plus que ce que je sais actuellement. C'est mieux comme ça. De toute façon, je ne suis pas la mieux placer pour te juger, pour te dire que c'est mal. » Elle ne savait pas comment réagir, à vrai dire. Elle était tiraillée, perdue face à tant d'aveux qui avaient fini par miner Tahlia. Alors, elle se raccrochait sur ces bons côtés qu'elle avait vu de Ciàran et préférait faire l'autruche en ne voulant pas totalement savoir dans quoi il était impliqué. Elle avait eu sa réponse, c'était tout ce qu'elle voulait. Elle avait mis le point final sur l'affaire Adreani, sur ces mystères qui l'entouraient. Elle l'avait attendu, ce moment. Elle avait longuement espéré être la première à le faire tomber. Mais maintenant qu'elle avait les cartes en main, elle jouait la carte du joker et bouleversait le jeu. Elle lui redonnait la main. Elle le protégeait. Ciàran semblait perdu quand il comprit ce qu'elle faisait, quand il sut ses intentions. Elle se mit à rire quand il demanda si elle allait avoir des problèmes au boulot. « Tu parles à une future ex-policière. Je crois que plus rien ne peut m'atteindre. » Tahlia sentait que le vent tournait, que les doutes se portaient de plus en plus sur elle. Maintenant, c'était à elle de voir comment elle allait organiser sa sortie. Attendre qu'on abatte le coup final ou avouer ses tords. Comme aujourd'hui, alors qu'elle lui avouait être à l'initiative de ce dossier. L'italien le savait déjà, comme elle s'en doutait. Il connaissait Tahlia et son entêtement. Mais ce fut sa dernière phrase qui la fit réagir. « Au début, si. Je rêvais de te faire tomber. » répondit-elle d'abord. « Mais malgré tout, je suis là aujourd'hui, à te remettre toutes les preuves que j'ai pu monter contre toi. Tu ne penses pas que c'est le meilleur moyen de te montrer que notre relation n'était pas basée que sur une enquête ?» Elle reposa son regard sur lui et haussa les épaules. « Je ne suis pas ton ennemie, Ciàran. Et je ne le serais jamais... » C'était une promesse silencieuse qu'elle lui faisait là. La promesse de garder sa véritable identité pour elle.

__________________________

Take my hand, take my whole life too
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciàran Adreani
MESSAGES : 780
ICI DEPUIS : 05/08/2016
CRÉDITS : moi (av) & bat'phanie (sign)
COMPTES : freja, maddox, isaac, alix & tom.
STATUT : père célibataire, divorcé.
Endless game (Ciàran) Empty
adm h
MessageSujet: Re: Endless game (Ciàran)   Endless game (Ciàran) EmptyLun 20 Mai 2019 - 22:16

Tu voudrais que je te vois comme un monstre ? Peut-être bien, finalement. Les choses seraient plus simples si Tahlia était dégoûtée de toi, de ton comportement, de tes agissements. Elle s'éloignerait pour de bon et tirerait un trait sur votre semblant d'histoire. De cette façon, la brune ne demeurerait plus dans ta tête et les questions qui se raccrochent à elle non plus. Ce serait plus simple si la policière te voyait comme ça, oui, comme un monstre. Mais dans le fond, ce n'est pas réellement ce que tu veux. Tu sais qu'elle arrive à voir plus loin, qu'elle est capable de te déchiffrer comme peu de gens sont capables de le faire. Et ça, c'est sans doute parce que tu lui as donné beaucoup de ta personne durant ces quelques mois où vous avez passé plus de temps que nécessaire tous les deux. « Ce serait sûrement plus facile si tu me voyais comme ça... » Dis-tu en fixant le regard de la jeune femme. « Peut-être que c'est mieux comme ça, oui. Mais ne te rabaisse pas, tu vaux mieux que moi et que la plupart des gens. » Ajoutes-tu, le regard sombre. En côtoyant Tahlia, tu as pu voir à quel point c'est quelqu'un de bien, à quel point c'est une femme qui gagne à être connue. Malheureusement, à cause de ton problème d'attachement, tu n'as pas pu lui prouver ni même lui rendre le quart de ce qu'elle t'a donné, elle. D'ailleurs, la policière te prouve une fois de plus qu'elle est capable de beaucoup pour protéger les autres. Ce dossier, il est à toi désormais et tu ne sais pas encore comment prendre ce "cadeau" offert par Tahlia mais tu te promets de l'en remercier plus tard. Peut-être pas aujourd'hui mais un jour ou l'autre, tu trouveras un cadeau à la hauteur du sien. « Comment ça, tu vas démissionner ? Je croyais que tu aimais ce que tu faisais. » Dis-tu en fronçant les sourcils alors que Tahlia t'explique qu'elle va bientôt quitter son travail. Ou quelque chose dans ce genre-là. « J'espère que tu ne fais pas ça à cause de ce dossier... » Ajoutes-tu en passant une main dans tes cheveux. La policière t'avoue finalement être à l'origine du dossier et tu ne peux t'empêcher de lui demander si votre relation ne se résumait qu'à ça : une enquête. Tu supposes que non au vu de sa présence ici, dans ton bureau, mais tu veux l'entendre de sa bouche. « Si, je suppose. » Dis-tu pour répondre à sa question. « Mais je n'ai pas envie que tu aies des emmerdes à cause de moi, Tahl'... Je tiens toujours à toi malgré... tout ce qu'il s'est passé et je m'en voudrais si tu avais des problèmes par ma faute. » Avoues-tu en soupirant légèrement, incapable de détacher ton regard du sien si envoûtant, si hypnotisant. Il n'y a que le regard de Tahlia qui est capable de te percer à jour de cette façon et c'est sûrement ce qui te manque le plus dans votre relation.

__________________________

in the bad times i fear myself
Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15925-instagram-de-ciaran-ciaran_ad
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGES : 10449
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Endlessly epic (ava), Wiise (sign)
COMPTES : Ella, la mère célibataire débordée
STATUT : All I want is the taste that your lips allow (carlia)
Endless game (Ciàran) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: Endless game (Ciàran)   Endless game (Ciàran) EmptyLun 27 Mai 2019 - 16:42

C'était donc ça. C'était donc son statut de mafieux qu'il sous-entendait, quand il lui disait qu'il n'était pas ce qu'elle pensait de lui. Toute son aura mystérieuse se résumait à cette occupation plus obscure que celui de simple gérant d'une entreprise de textile. Tahlia n'avait jamais eu affaire à ce monde où l'erreur n'était pas permise. Après tout, elle n'était qu'une petite policière dans une petite ville australienne. Elle n'était pas plongée dans ce monde-là, qui la dépassait sûrement de trop. Qui la dépassait encore plus depuis qu'elle avait croisé le chemin de Ciàran. Oui, elle aurait dû le voir comme un monstre. Mais elle n'y parvenait pas, même si ce serait bien plus facile pour l'un comme pour l'autre, comme l'énonça Ciàran. « Il faut croire que je n'aime pas la facilité. » se contenta-t-elle de répondre dans un demi-sourire, soutenant son regard qu'il fixait. Mais en entendant la suite de ses paroles, Tahlia secoua la tête, ne croyant pas forcément à ce qu'il disait. On lui avait sobrement rappelé qu'elle ne valait rien et ses paroles restaient gravées dans sa tête. « Il n'y en a pas un qui vaut mieux que l'autre. Toi et moi, nous sommes pareils, Ciàran. » Tahlia ne faisait pas partie d'une mafia, elle n'avait jamais blessé ou torturé quiconque. Mais elle avait trahi la police, à plusieurs reprises. Elle avait fait du mal à des amis pour couvrir ses propres erreurs. Elle n'avait peut-être pas fait couler de sang, mais elle n'était pas blanche non plus. Et c'était peut-être ce qui la poussait de plus en plus vers la porte de sortie du commissariat. Ce qui sembla étonner Ciàran. Il n'était pas le seul à avoir cette réaction quand elle sous-entendait une possible reconversion. « Non, je ne fais pas ça à cause du dossier. J'étais fichue depuis un moment déjà. » Depuis Shelby sûrement. Mais Ciàran était la cerise sur le gâteau. Mais pour Tahlia, c'était l'occasion de rattraper son erreur. Elle avait été à l'origine de ce dossier. Il était donc normal qu'elle lui redonne ce qui, finalement, lui appartenait. Et puis, elle le faisait aussi par attachement, parce qu'elle ne lui voulait aucun mal.  Et c'était important pour Tahlia que Ciàran le sache. Elle tenait à ce qu'il ne voie pas leur relation comme une simple enquête. Il y avait eu plus. Elle reposa son regard sur lui, surprise par le pas qu'il fit en avouant qu'il tenait à elle. C'était bien des paroles qu'elle n'aurait jamais pensé entendre de la bouche de l'italien. Elle n'espérait rien de sa part mais c'était toujours bon d'entendre ça. « Moi aussi je tiens toujours à toi, Ciàran. Et c'est bien pour ça que je m'en voudrais s'il t'arrivait quelque chose à cause de ce fichu dossier. Moi, ce n'est qu'une histoire de boulot. Toi, tu as un fils. Et je ne veux pas arracher Gabriel à son père... » Parce qu'il y avait Gabriel dans l'histoire et cela changeait encore plus la donne. Tahlia avait moins à perdre que lui. « Promets-moi juste de faire attention. De ne pas trop attirer l'attention sur toi ces prochains mois. D'accord ? » demanda-t-elle, doucement. Qu'elle ne fasse pas tout cela pour rien.


10 000ème message pour toi :14:

__________________________

Take my hand, take my whole life too
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciàran Adreani
MESSAGES : 780
ICI DEPUIS : 05/08/2016
CRÉDITS : moi (av) & bat'phanie (sign)
COMPTES : freja, maddox, isaac, alix & tom.
STATUT : père célibataire, divorcé.
Endless game (Ciàran) Empty
adm h
MessageSujet: Re: Endless game (Ciàran)   Endless game (Ciàran) EmptyMar 28 Mai 2019 - 22:09

La facilité, c’est un mot que tu ne connais pas. Rien n’a été facile dans ta vie que ce soit dans ton travail, dans ta vie de famille ou encore dans ton rôle de père. Mais tu t’es habitué à cette vie complexe et au fond, elle te convient. Vivre à mille à heures, c’est ce dont tu as besoin. Cela te permet de ne pas trop penser, de ne pas te prendre la tête avec des questions que tu ne devrais pas te poser. Comme les questions qui concernent Tahlia, justement. Ces questions ont été relayées au second plan avec l’arrivée d’Harmonie dans ta vie mais elles n’ont pas disparu pour autant. Du moins pas complètement. Tu ne peux t’empêcher de te demander et si ? Tu ne peux t’empêcher d’avoir envie d’embrasser ses lèvres qui semblent crier après les tiennes quand tes yeux se posent l’espace d’une seconde sur celles-ci. C’est plus fort que toi et tu ne sais pas si ce sentiment, ce désir, disparaitra un jour, ou non. « Moi non plus. » Réponds-tu du tac-au-tac avec un léger rictus aux lèvres. Il n’est plus nécessaire de souligner à quel point vous vous ressemblez, Tahlia et toi mais tu n’es pas d’accord quand elle rétorque qu’il n’y en a pas un qui vaut mieux que l’autre. A tes yeux, si. A tes yeux, la policière n’a rien à voir avec le monstre que tu es. Mais elle semble se persuader du contraire et tu ne comprends pas. Tu voudrais qu’elle se voie à travers tes yeux mais c’est impossible, malheureusement. Et ce n’est pas à toi de lui montrer sa vraie valeur mais bien à Carter, à présent. « J’pourrais te contredire mais j’ai l’impression que ce débat va durer dix ans, si je le fais. » Plaisantes-tu en secouant légèrement la tête. Elle est têtue, Tahlia, tout comme toi. Mais tu n’as pas envie de gâcher ces quelques minutes passées avec elle dans un débat stérile. Tu fronces les sourcils lorsque la policière t’explique sa situation compliquée, notamment au travail. Elle t’affirme que ce n’est pas à cause de ce dossier, que ça remonte à bien plus longtemps et si tu as connaissance de quelques petits manquements, tu ne pensais pas que c’était si « grave ». « Je suis désolé, Tahl’. » Réponds-tu, le regard toujours sombre. Tu sais à quel point ce changement de cap doit la toucher, elle qui a toujours mis beaucoup de cœur à exercer son métier. Et si tu pensais qu’elle t’emmènerait avec elle, dans sa chute, tu te trompais complètement. En t’apportant ce dossier, Tahlia vient plutôt de te sauver la mise. Et pour ça, tu auras toujours une dette envers elle. « C’est… waw. » Dis-tu. Toi qui perds difficilement tes moyens d’habitude, là, la policière vient juste de te couper le souffle. « Merci. Je ne sais même pas comment te remercier. » Ajoutes-tu en soupirant légèrement. Quand elle te demande de lui promettre de faire attention, tu hoches doucement la tête. Tu peux au moins faire ça pour elle même si, concrètement, tu t’es déjà beaucoup calmé ces derniers mois avec l’arrivée de Gabriel dans ta vie. Enfin si on met de côté cette fameuse fois où tu as reçu un coup de couteau. « Je te le promets. J’te dois au moins ça. » Affirmes-tu en soutenant toujours son regard dans lequel tu pourrais te noyer.

HJ:
 

__________________________

in the bad times i fear myself
Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15925-instagram-de-ciaran-ciaran_ad
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGES : 10449
ICI DEPUIS : 14/03/2016
CRÉDITS : Endlessly epic (ava), Wiise (sign)
COMPTES : Ella, la mère célibataire débordée
STATUT : All I want is the taste that your lips allow (carlia)
Endless game (Ciàran) Empty
grand kangou
MessageSujet: Re: Endless game (Ciàran)   Endless game (Ciàran) EmptyJeu 30 Mai 2019 - 22:34

Tahlia n'avait pu empêcher un sourire en coin étirer ses lèvres quand Ciàran lui avoua que lui aussi n'aimait pas la facilité. « Bizarrement, ça ne m'étonne pas. » répondit-elle, une lueur amusée dans son regard . Malgré les barrières qu'ils s'étaient imposés l'un et l'autre, il fallait avouer qu'ils se connaissaient. Qu'ils se connaissaient même bien. Et c'était sûrement cela qui rendait leur relation si difficile. Alors que Tahlia aurait dû s'éloigner de lui, son chemin finissait toujours par rejoindre celui de Ciàran. Au fond, c'était parce qu'elle le voulait bien. Le hasard n'avait rien à voir dans cette histoire. Elle le provoquait, cet hasard. Elle voulait croiser cet italien qui malmenait son esprit, qui mettait sa raison au placard dès qu'il apparaissait dans une pièce. C'était physique, chimique, et bien loin de l'éthique qu'elle s'imposait. Elle oubliait qu'elle faisait partie de ceux qui devaient faire tomber des gens comme lui. Rien que pour cela, elle ne valait pas mieux que lui. Ciàran ne semblait pas d'accord avec cela, ce qui fit sourire Tahlia qui se disait qu'elle avait au moins une bonne image à ses yeux. Une image trompeuse, vraisemblablement. Un léger rire s'échappa donc de ses lèvres alors qu'il évoqua le débat futile dans lequel ils pouvaient s'embarquer. « Je crois bien, en effet. Évitons de perdre du temps pour ça. » Ils étaient aussi têtus l'un que l'autre, alors oui, ce débat aurait sûrement duré trop de temps. Et leur temps était compté, de toute manière. Alors, elle avoua sa situation extrême au boulot, lui faisant comprendre que le dossier de Ciàran n'était pas la seule épée de Damoclès qui pesait au-dessus de sa tête. Il y avait d'autres dossiers avant. Elle s'était embourbée dans une situation qui l'avait dépassée, mais elle ne le regrettait pas. Pas tout de suite, du moins. Elle haussa les épaules quand Ciàran lui dit qu'il en était désolé. « L'avantage, c'est que je ne ferais pas la crise de la cinquantaine en plaquant mon boulot. » répondit-elle, en surjouant un air léger pour cacher son désarroi. C'était fait. Point final. Il fallait passer à autre chose. Et Ciàran devait accepter ce dossier et oublier le fait qu'il pouvait lui apporter des ennuis. Les ennuis de Tahlia seraient moindres à côté de ce qu'il perdrait, lui. Outre sa liberté, il perdrait la garde de son fils. Et Gabriel, lui, grandirait sans son pilier. L'enjeu était trop gros. Tahlia voulait garder cela pour elle mais elle fut obligée de le dire pour que Ciàran comprenne que c'était son choix. Elle fut surprise de sa réaction. C'était la première fois qu'elle le voyait si touché.Lui qui était toujours si assuré ne savait même pas quoi répondre. Il n'y avait rien à répondre, de toute manière. Il fallait juste accepter. Ne pas chercher à la remercier. « Je n'attends rien en retour, Ciàran. Vis juste ta vie librement. » Elle voulait qu'il préserve cette liberté qui le caractérisait tant, loin des ennuis policier. Elle hocha la tête quand il lui promit néanmoins de faire attention, ne pouvant dévier son regard du sien. « Parfait. » murmura-t-elle, avec un sourire. Elle savait qu'il tiendrait sa promesse. Peut-être pas pour elle, mais pour son fils. Et c'était tout ce qui comptait.  « Bon... je crois que je vais y aller. » Elle se releva, récupéra son sac avant de poser son regard sur lui. Elle sembla hésiter à dire ce qu'elle s'apprêtait à dire : « Je suis contente de t'avoir vu aujourd'hui. Il ne faut pas croire, mais ça me manque de ne plus te voir comme avant... » Elle ne le disait sans aucun reproche. Elle avait juste besoin de le dire. De dire que malgré Carter, malgré leur dispute, il était une personne qui comptait pour elle. Qui compterait sûrement encore longtemps.


:coeur:

__________________________

Take my hand, take my whole life too
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciàran Adreani
MESSAGES : 780
ICI DEPUIS : 05/08/2016
CRÉDITS : moi (av) & bat'phanie (sign)
COMPTES : freja, maddox, isaac, alix & tom.
STATUT : père célibataire, divorcé.
Endless game (Ciàran) Empty
adm h
MessageSujet: Re: Endless game (Ciàran)   Endless game (Ciàran) EmptyMer 12 Juin 2019 - 22:13

Du temps, vous en avez trop peu, Tahlia et toi, à ton goût. Du temps, tu en voudrais davantage avec la brune mais tu sais que pour le bien de son couple, il vaut mieux garder cette distance que vous avez instaurée depuis quelques semaines maintenant. De ton côté, ta relation avec Harmonie évolue de jour en jour mais ça n’efface en rien ce qu’il existe entre la policière et toi. Et tu as un peu l’impression que malgré toutes les distances que vous mettrez entre vous, ce petit truc en plus ne s’effacera jamais réellement. « Ouais, on en a déjà trop peu. » Dis-tu, le regard plus sérieux que tu ne le voudrais. Alors que Tahlia plaisante sur son changement de carrière, tu sais qu’au fond, elle en souffre. Même si elle essaie de montrer que ça ne l’atteint pas, tu sais que ce n’est qu’une façade. Tu le sais parce que tu agis de la même façon, toi aussi. Vous vous ressemblez sur bien des points, c’est un fait, même si Tahlia est bien meilleure que toi à tous les niveaux. « Tu ne me la feras pas à moi, celle-là. » Réponds-tu en soupirant doucement. « Tu n’es pas obligée de faire comme si ça ne t’atteignait pas, Tahl’. » Pas avec toi, en tout cas. Tu veux que, durant les rares moments que vous passez ensemble, elle puisse être elle-même. Avec ses forces et ses faiblesses. Mais ce n’est pas ton rôle, ni ta place, alors tu peux comprendre qu’elle ne veuille pas se montrer vulnérable devant toi. Sans doute le fait-elle avec Carter. Quand la policière te fait cadeau de ce fameux dossier, tu ne peux masquer ta surprise. Tu ne pensais pas qu’elle se mettrait en porte-à-faux pour toi. L’aurais-tu fait, pour elle ? Aurais-tu risqué ta place, ton travail ? Tu n’en es pas certain mais la réponse tend plus vers le oui que vers le non. « Je m’sens quand même redevable. Alors je te rendrai la pareille d’une manière ou d’une autre. » C’était une certitude, que Tahlia le veuille ou non. Lorsqu’elle se lève pour s’en aller, tu ne peux qu’être déçu. Déçu que ce moment entre vous n’ait pas duré plus longtemps. Déçu que vous n’ayez pas pu discuter d’autres choses, des choses plus légères, plus agréables. Sans réfléchir, tu te lèves à ton tour pour venir contourner ton bureau, te retrouvant à un mètre à peine de la brune. « Moi aussi, ça me manque. Mais je me dis que c’est pour un mieux, pour toi du moins. » Réponds-tu avec un faible sourire avant de la suivre à l’extérieur de ton bureau et jusqu’à la porte d’entrée de l’entrepôt. « A bientôt, peut-être. » Dis-tu en laissant la brune quitter ton bureau avec un léger goût amer, un goût de trop peu qui ne te quitta pas de la journée.

Fin du sujet :coeur: On se mp pour le suivant ? héhé

__________________________

in the bad times i fear myself
Il ne faut pas trop se protéger, sinon on ne ressent plus rien. Notre cœur devient de glace, on n'est plus qu'un mort vivant et la vie perd à jamais toute saveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aa-retro.com/t15925-instagram-de-ciaran-ciaran_ad
Contenu sponsorisé
Endless game (Ciàran) Empty
MessageSujet: Re: Endless game (Ciàran)   Endless game (Ciàran) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Endless game (Ciàran)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: stories have been told-
Sauter vers: