AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)

Aller en bas 
AuteurMessage
adm h
Maliyan Mawukura
messages : 126
ici depuis : 07/04/2019
crédits : lux aeterna (a) & beloved (s)
double-compte : woody & lennox & isaiah & concho
statut : célibataire, père de deux magnifiques enfants sauvages.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: ↠ son animal totem est l'aigle, comme son prénom l'indique ↠ adepte de l'escalade en solo intégral (solo climbing) ↠ habite une maison centenaire avec ses deux enfants et sa mère ↠ pratique la chasse dans le plus grand respect des animaux ↠ fait de la plongée libre (free diving) et retient de plus en plus longtemps son souffle sous l'eau ↠ part souvent en randonnée avec ses deux enfants ↠ enchaîne les petits boulots peu payants sans jamais rester bien longtemps ↠ est endetté jusqu'au cou ↠ n'a jamais pris l'avion, n'a jamais voyagé ailleurs que dans le Queensland ↠

as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptyMar 9 Avr 2019 - 3:11

T’avais les joues rouges, t’avais un peu trop chaud alors que tu ne portais qu’un débardeur noir, t’avais presque plus de voix à force d’avoir crié devant le match de rugby qui passait à la télévision du bar. Aaron était à peu près dans le même état que toi, et pour que l’un et l’autre en soyez à cette étape-là, il fallait qu’à quelque part, vous ayez un peu abusé. Lorsque le match tira enfin à sa fin après la prolongation, tu jetas un coup d’œil à l’horloge du bar au-dessus de vos têtes. Première fois que tu daignais la regarder depuis le début de votre soirée improvisée. « Shit. » T’avais déjà téléphoné à Althea un peu à la dernière minute, comme à ton habitude, lui demandant si elle était disponible pour garder Lowa et Miro pour quelques heures après ton travail. Adorable comme elle était, elle avait accepté sans chigner, sauf que là, tu dépassais un peu les limites, Mali. Tu lui avais dit que tu rentrerais avant vingt-deux heures, mais voilà que les aiguilles dépassaient déjà ces chiffres-là, et t’étais encore ici, ta facture ouverte, prête à recevoir d’autres demandes déraisonnables. Tu te tournas vers Aaron. « J’dois faire un appel, et après, I gotta get out of here. » Tu sortis dehors, laissant l’air t’aérer un peu l’esprit embrouillé. Tu composas le numéro de la blonde et laissa sonner deux coups avant d’entendre sa douce voix à l’autre bout du fil. « Hey, Alt’. C’est Mali … Écoute, euh … J’suis embêté, là, mais … j’ai pas vu l’heure passer et je suis pas encore parti, euhm … tu peux attendre une vingtaine de minutes encore ? Je suis vraiment désolé, j’ai pas vu l’heure passer. » Répétas-tu, ayant sans doute déjà oublié que cette excuse-là avait été donnée quelques secondes plus tôt. Difficile pour elle de refuser, Lowa et Miro étaient sans doute couchés, ta mère n’était pas à la maison, elle était un peu prisonnière de la situation. Tu rentras donc juste pour reprendre ta chemise que t’enfilas rapidement, la laissant déboutonnée, avant de saluer Aaron et de lui ordonner de ne pas prendre sa moto pour revenir. Toi, tu décidas de faire le trajet de retour à pieds, sans trop réaliser que ça ajouterait bien une quinzaine de minutes d’attente pour Althea. T’étais pas fiable, t’avais aucune notion du temps, mais après trois années à jouer ce rôle de sauveuse dans ta vie, la jeune Reynolds était sans doute habituée. Bien plus tard, trop tard, tu ouvris doucement la porte grinçante de la maison centenaire, manquant de t’écraser au sol en te prenant dans les nombreux souliers dans l’entrée. L’équilibre, après autant de verres, ce n’était plus trop ton fort. Sans doute alarmée par le vacarme, Althea arriva dans le hall d’entrée. Tu mis ton index sur ta bouche. « Chuuut. » La narguas-tu, te moquant davantage de toi-même, en fait. Tu la rejoignis. « Merci d’être restée plus longtemps. J’espère que ça n’a pas bousculé des projets que t’avais. » Lâchas-tu avec ton haleine de rhum s’échappant d’entre tes lèvres engourdies.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
it takes a lot to know a man, it takes a lot to understand the warrior, the sage, the little boy enraged, it takes a lot to know a man, a lot to know, to understand the father and the son, the hunter and the gun. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
Althea Reynolds
messages : 816
ici depuis : 06/06/2018
crédits : mon amour de justine ♡ (avatar), sial (signature)
double-compte : l'agent secret britannique carter, l'américain sexy peter, la sulfureuse grecque harmonie, l'italien séducteur allen, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & la belle australienne izzy.
statut : un mystère pour tout le monde
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptySam 13 Avr 2019 - 3:20

Tu n'avais plus envie de bosser dans ce foutu club. Depuis plusieurs jours, voir même plusieurs mois, tu songeais à trouver un autre travail. Mais à quoi bon ? Tu n'étais bonne dans rien d'autre que ça finalement, ce qui te faisais rester et persister. Mais à côté, tu gardais les enfants de Maliyan. Avec le temps, il était devenu un ami, un confident. Une figure paternelle pour toi. Parce que depuis votre rencontre au club, il était très avenant et toujours très protecteur envers toi. Lowa et Miro, tu les considérais comme ta famille. Ces deux enfants étaient d'une gentillesse incroyable. Tu avais déjà fais du baby-sitting, back in England. Jamais cela n'avait été aussi facile qu'avec les enfants Mawakura. Tu en apprenais tout le temps sur leurs uses et coutumes et tu te demandais qui est-ce qui gardais qui de temps à autres. Ce soir, le père de famille t'avait réquisitionné pour garder les petits et tu avais tout de suite accepté. De plus, tu étais perdue dans ta tête avec tes sentiments pour Adrian qui naissaient petit à petit en toi et tu ne savais plus où donner de la tête. Alors parler d'autre chose, voir d'autre gens ne pouvaient te faire que du bien. Il était assez tard, et tu avais couché les enfants pour ne pas qu'ils prennent un mauvais rythme. La soirée avait été çà base de jeux de société et de barres de rigolades. Et c'est ce que tu préférais. Alors que tu venais de sortir de la chambre de Miro, ton téléphone sonna et tu voyais la tête de son père s'afficher sur ton téléphone. Tu attendais de partir plus loin pour ne pas le réveiller et répondre à cet appel. « Salut, Mali ! » répondis-tu au téléphone. « Ne t'inquiètes pas, j'ai tout mon temps. J't'attends patiemment sur le canapé » dis-tu avant de rire légèrement. Tu n'allais pas laisser les enfants seuls après tout. Et puis, tu n'avais rien à perdre de rester quelques minutes de plus. Comme tu venais de dire à l'homme au bout du fil, tu allais t'installer sur le canapé et tu airas quelques instants sur les réseaux sociaux. Quelques minutes plus tard, tu entendais du bruit venant de dehors. Un peu paniquée, tu allais vers la porte et tu fus soulagée d'y croiser Mali. « J'ai eu peur » répondis-tu au jeune homme alors qu'il posait son doigt sur sa bouche. La situation te faisait légèrement rire. « Je n'avais pas de projets, et j'suis bien dans cette maison c'est plus grand que chez moi » dis-tu avant de te sortir de la porte pour le laisser entrer chez lui. Tu posais ton téléphone dans le salon et tu te tournas vers lui. « T'as passé une bonne soirée au moins j'espère ? » demandas-tu au père de famille.

__________________________


☽☽ on sèche les cours, la flemme marque le quotidien. être en couple, ça fait mal que quand t'y tiens. même si j'ai rien à prouver, j'me sens un peu seul. j'ai toujours pas trouvé la pièce manquante du puzzle. en possession d'drogues, les jeunes sont fêtards. quelle ironie d'mourir en position fœtale. je viens à peine de naitre, demain j'serai vieux, mais j'vais tout faire pour être à jamais ce rêveur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adm h
Maliyan Mawukura
messages : 126
ici depuis : 07/04/2019
crédits : lux aeterna (a) & beloved (s)
double-compte : woody & lennox & isaiah & concho
statut : célibataire, père de deux magnifiques enfants sauvages.
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
: ↠ son animal totem est l'aigle, comme son prénom l'indique ↠ adepte de l'escalade en solo intégral (solo climbing) ↠ habite une maison centenaire avec ses deux enfants et sa mère ↠ pratique la chasse dans le plus grand respect des animaux ↠ fait de la plongée libre (free diving) et retient de plus en plus longtemps son souffle sous l'eau ↠ part souvent en randonnée avec ses deux enfants ↠ enchaîne les petits boulots peu payants sans jamais rester bien longtemps ↠ est endetté jusqu'au cou ↠ n'a jamais pris l'avion, n'a jamais voyagé ailleurs que dans le Queensland ↠

as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptySam 13 Avr 2019 - 6:15

Tu avais laissé Aaron sur son tabouret du bar, tu savais qu’il se sortirait tout seul de cette galère alcoolisée dans laquelle vous vous étiez lancés à deux. Ce n’était pas la première fois et ce ne serait certainement pas la dernière non plus. Tu avais regagné ta maison, slalomant dans les rues de la ville sans vraiment t’assurer de prendre le chemin le plus rapide. Tu jouais avec les lignes du trottoir, tu titubais de temps à autre, mais l’important était que tu avais atteint ta destination finale. Tu étais rentré chez toi dans un vacarme un peu prévisible, et Althea ne tarda pas à arriver dans le hall d’entrée pour s’assurer que tout allait. Ses traits paniqués se détendirent bien vite en te voyant, ce qui te fit sourire un peu plus encore. « J’vois ça. » Dis-tu alors qu’elle affirmait avoir eu peur. Tu ris un peu, avant de retirer tes grosses bottines qui n’avaient franchement pas leur place autre part qu’en montagnes. Tu la rejoignis au bout de l’entrée et t’excusas de ton retard, et pour ses plans à l’eau, le cas échéant. Heureusement, elle n’avait rien de planifié, alors tu pouvais tout de suite te sentir un peu moins coupable. Ça lui ferait un peu plus d’argent en poches, c’est tout. « T’es la bienvenue quand tu veux. » Répondis-tu quand Althea t’apprit qu’elle se sentait bien, ici, dans cette maison plus grande que chez elle. Une fois habitué aux planchers de bois centenaires qui craquaient sous chacun des pas et aux grincements des portes trop vieilles, il était vrai que cette maison avait son charme. Et puis, au fil des années, t’avais rénové la plupart des pièces. « J’étais avec Aaron alors forcément, t’imagines bien … » T’aimais tellement ce mec un peu bizarre, décalé. Tu ris rien qu’à te remémorer certains épisodes de la soirée. « Et toi ? Miro et Lowa t’ont laissé un peu d’énergie au moins ? » Tu esquissas un sourire, tu savais que tes enfants ne tenaient pas du voisin quand il était question de bouger. La pomme n’était pas tombée bien loin de l’arbre. Ils étaient téméraires, comme tu l’avais été et continuais de l’être. Althea avait au moins cette capacité à les recentrer, un peu. Elle arrivait à les faire tenir en place et à lancer des échanges qui pouvaient durer des heures. Elle captait leur attention à travers les mots et les jeux, ce que peu de gens arrivaient à faire. Quand tu la voyais, avec eux, tu ne pouvais t’empêcher d’avoir un pincement au cœur. C’était con, tu le savais bien, elle n’avait que vingt-quatre ans. C’était cependant plus fort que toi, parce qu’elle était la seule femme qui avait été aussi proche de tes enfants depuis que leur mère était partie. Évidemment, tu ne comptais pas là-dedans ta propre mère, leur grand-mère, qu’ils avaient toujours connue et aimée. Ils seraient anéantis lorsqu’elle quitterait ce monde, tôt ou tard, alors c’était d’autant plus important que tu les laisses un peu plus s’entourer d’autres repères. Mais Althea, elle n’était pas qu’un repère pour Miro et Lowa, elle était aussi un repère pour toi, bien plus que ce que tu voulais bien l’admettre.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
it takes a lot to know a man, it takes a lot to understand the warrior, the sage, the little boy enraged, it takes a lot to know a man, a lot to know, to understand the father and the son, the hunter and the gun. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baby kangou
Althea Reynolds
messages : 816
ici depuis : 06/06/2018
crédits : mon amour de justine ♡ (avatar), sial (signature)
double-compte : l'agent secret britannique carter, l'américain sexy peter, la sulfureuse grecque harmonie, l'italien séducteur allen, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & la belle australienne izzy.
statut : un mystère pour tout le monde
Afficher

➳ TELL ME MORE

▹ anecdotes
:

as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptySam 20 Avr 2019 - 12:24

Si tu avais eu le temps de faire quoi que ce soit lorsque tu avais entendu les bruits de pas sur le perron de la porte, tu aurais surement attrapé une poele à frire telle Raiponce et tu aurais frappé la première personne venue te faire si peur. Mais heureusement, ce n'était que le père des enfants que tu gardais. Et tant mieux d'ailleurs. La main sur le coeur, tu lui appris qu'il t'avais fais peur. « Plus jamais tu me fais peur comme ça » répondis-tu avant de rire légèrement. Tu n'avais rien planifié ce soir, heureusement parce que Mali t'avait demandé de rester plus longtemps pour garder Lowa et Miro. Tu étais bien dans cette grande maison qui devait surement faire une dizaine de fois la taille de votre appartement avec Rosa. Et tu aimais te perdre dans cette maison, tu t'y sentais comme chez toi après tout. C'était un peu ta deuxième maison. « Me dis pas ça, j'vais finir par déménager ici sinon » ajoutas-tu avec un léger rire. C'est vrai, tu aimais les grands espaces et encore plus perdus en forêt. Là, la maison avait son charme. Même si elle grinçait de temps à autre, qu'elle avait ses petits défauts, tu l'aimais comme ça. Tu demandais ensuite à l'homme s'il avait passé une bonne soirée et évidemment tu connaissais la réponse, mais tu préférais demandé. Il était avec son meilleur ami dans un bar donc forcément que c'était un bon moment qu'il avait passé. « Je vous vois bien tous les deux, tiens. Bon si t'as passé une bonne soirée c'est le principal » répondis-tu avec un sourire à Mali. « Ohh, t'inquiète pas pour moi. Après une soirée de jeux de sociétés, de lecture, et d'amusement je vais mieux depuis qu'ils sont au lit » répondis-tu en riant. Mais tu les aimais beaucoup ses enfants. Et le père aussi d'ailleurs. Il était un peu comme une forme de paternité que tu n'avais jamais eu mis à part Maddox qui est ton plus grand frère. Mais tu avais eu un coup de foudre amical pour ce père de famille lorsqu'il avait travaillé au club quelques mois plus tôt et vous aviez très vite accroché. Heureusement, il te laissait garder ses enfants quand même. Mais c'était toujours un plaisir de lui rendre ce service.

__________________________


☽☽ on sèche les cours, la flemme marque le quotidien. être en couple, ça fait mal que quand t'y tiens. même si j'ai rien à prouver, j'me sens un peu seul. j'ai toujours pas trouvé la pièce manquante du puzzle. en possession d'drogues, les jeunes sont fêtards. quelle ironie d'mourir en position fœtale. je viens à peine de naitre, demain j'serai vieux, mais j'vais tout faire pour être à jamais ce rêveur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Afficher

as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: maisons-
Sauter vers:  
The Writers a encore frappé !
Non ils n'ont pas disparu, bien au contraire, TW s'est même renforcé en embauchant deux personnes de plus. Mais ils se demandent si vous, vous n'avez-vous pas oublié que vous pouviez leur envoyer des rumeurs ? N'hésitez plus !
clique pour leur envoyer un mp.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ RPS LIBRES