AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
en ce moment à bowen
Ce jeudi 31 octobre à 18h, venez embarquer dans un merveilleux bateau de croisière pour une soirée inoubliable ! Une soirée qui s'annonce amusante, frissonnante et même ... terrifiiaaante ! » rendez-vous ici pour plus d'infos.
Notre blog The Writers cartonne et fait couler presque plus de larmes que d'encre. Mais, même si c'est un succès, nous aimons également quand c'est VOUS qui contribuez à sa réussite. Alors n'hésitez pas à nous envoyer vos rumeurs juste ici.

Partagez
 

 as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)

Aller en bas 
AuteurMessage
Maliyan Mawukura
me, myself & i

Maliyan Mawukura

MESSAGES : 506
ICI DEPUIS : 07/04/2019
CRÉDITS : stolas (a) & beloved (s)
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo
STATUT : père de deux magnifiques enfants sauvages ayant récemment sauté le pas avec Ella ♥️
adm h
as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptyMar 9 Avr 2019 - 3:11

T’avais les joues rouges, t’avais un peu trop chaud alors que tu ne portais qu’un débardeur noir, t’avais presque plus de voix à force d’avoir crié devant le match de rugby qui passait à la télévision du bar. Aaron était à peu près dans le même état que toi, et pour que l’un et l’autre en soyez à cette étape-là, il fallait qu’à quelque part, vous ayez un peu abusé. Lorsque le match tira enfin à sa fin après la prolongation, tu jetas un coup d’œil à l’horloge du bar au-dessus de vos têtes. Première fois que tu daignais la regarder depuis le début de votre soirée improvisée. « Shit. » T’avais déjà téléphoné à Althea un peu à la dernière minute, comme à ton habitude, lui demandant si elle était disponible pour garder Lowa et Miro pour quelques heures après ton travail. Adorable comme elle était, elle avait accepté sans chigner, sauf que là, tu dépassais un peu les limites, Mali. Tu lui avais dit que tu rentrerais avant vingt-deux heures, mais voilà que les aiguilles dépassaient déjà ces chiffres-là, et t’étais encore ici, ta facture ouverte, prête à recevoir d’autres demandes déraisonnables. Tu te tournas vers Aaron. « J’dois faire un appel, et après, I gotta get out of here. » Tu sortis dehors, laissant l’air t’aérer un peu l’esprit embrouillé. Tu composas le numéro de la blonde et laissa sonner deux coups avant d’entendre sa douce voix à l’autre bout du fil. « Hey, Alt’. C’est Mali … Écoute, euh … J’suis embêté, là, mais … j’ai pas vu l’heure passer et je suis pas encore parti, euhm … tu peux attendre une vingtaine de minutes encore ? Je suis vraiment désolé, j’ai pas vu l’heure passer. » Répétas-tu, ayant sans doute déjà oublié que cette excuse-là avait été donnée quelques secondes plus tôt. Difficile pour elle de refuser, Lowa et Miro étaient sans doute couchés, ta mère n’était pas à la maison, elle était un peu prisonnière de la situation. Tu rentras donc juste pour reprendre ta chemise que t’enfilas rapidement, la laissant déboutonnée, avant de saluer Aaron et de lui ordonner de ne pas prendre sa moto pour revenir. Toi, tu décidas de faire le trajet de retour à pieds, sans trop réaliser que ça ajouterait bien une quinzaine de minutes d’attente pour Althea. T’étais pas fiable, t’avais aucune notion du temps, mais après trois années à jouer ce rôle de sauveuse dans ta vie, la jeune Reynolds était sans doute habituée. Bien plus tard, trop tard, tu ouvris doucement la porte grinçante de la maison centenaire, manquant de t’écraser au sol en te prenant dans les nombreux souliers dans l’entrée. L’équilibre, après autant de verres, ce n’était plus trop ton fort. Sans doute alarmée par le vacarme, Althea arriva dans le hall d’entrée. Tu mis ton index sur ta bouche. « Chuuut. » La narguas-tu, te moquant davantage de toi-même, en fait. Tu la rejoignis. « Merci d’être restée plus longtemps. J’espère que ça n’a pas bousculé des projets que t’avais. » Lâchas-tu avec ton haleine de rhum s’échappant d’entre tes lèvres engourdies.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
it takes a lot to know a man, it takes a lot to understand the warrior, the sage, the little boy enraged, it takes a lot to know a man, a lot to know, to understand the father and the son, the hunter and the gun. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Althea Reynolds
me, myself & i

Althea Reynolds

MESSAGES : 1409
ICI DEPUIS : 06/06/2018
CRÉDITS : mayumi (avatar), sial (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, le journaliste australien arthur, la sulfureuse grecque harmonie, la chanteuse déchue australienne sasha, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : en couple avec le célibat, jusqu’à ce que la mort les sépare
grand kangou
as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptySam 13 Avr 2019 - 3:20

Tu n'avais plus envie de bosser dans ce foutu club. Depuis plusieurs jours, voir même plusieurs mois, tu songeais à trouver un autre travail. Mais à quoi bon ? Tu n'étais bonne dans rien d'autre que ça finalement, ce qui te faisais rester et persister. Mais à côté, tu gardais les enfants de Maliyan. Avec le temps, il était devenu un ami, un confident. Une figure paternelle pour toi. Parce que depuis votre rencontre au club, il était très avenant et toujours très protecteur envers toi. Lowa et Miro, tu les considérais comme ta famille. Ces deux enfants étaient d'une gentillesse incroyable. Tu avais déjà fais du baby-sitting, back in England. Jamais cela n'avait été aussi facile qu'avec les enfants Mawakura. Tu en apprenais tout le temps sur leurs uses et coutumes et tu te demandais qui est-ce qui gardais qui de temps à autres. Ce soir, le père de famille t'avait réquisitionné pour garder les petits et tu avais tout de suite accepté. De plus, tu étais perdue dans ta tête avec tes sentiments pour Adrian qui naissaient petit à petit en toi et tu ne savais plus où donner de la tête. Alors parler d'autre chose, voir d'autre gens ne pouvaient te faire que du bien. Il était assez tard, et tu avais couché les enfants pour ne pas qu'ils prennent un mauvais rythme. La soirée avait été çà base de jeux de société et de barres de rigolades. Et c'est ce que tu préférais. Alors que tu venais de sortir de la chambre de Miro, ton téléphone sonna et tu voyais la tête de son père s'afficher sur ton téléphone. Tu attendais de partir plus loin pour ne pas le réveiller et répondre à cet appel. « Salut, Mali ! » répondis-tu au téléphone. « Ne t'inquiètes pas, j'ai tout mon temps. J't'attends patiemment sur le canapé » dis-tu avant de rire légèrement. Tu n'allais pas laisser les enfants seuls après tout. Et puis, tu n'avais rien à perdre de rester quelques minutes de plus. Comme tu venais de dire à l'homme au bout du fil, tu allais t'installer sur le canapé et tu airas quelques instants sur les réseaux sociaux. Quelques minutes plus tard, tu entendais du bruit venant de dehors. Un peu paniquée, tu allais vers la porte et tu fus soulagée d'y croiser Mali. « J'ai eu peur » répondis-tu au jeune homme alors qu'il posait son doigt sur sa bouche. La situation te faisait légèrement rire. « Je n'avais pas de projets, et j'suis bien dans cette maison c'est plus grand que chez moi » dis-tu avant de te sortir de la porte pour le laisser entrer chez lui. Tu posais ton téléphone dans le salon et tu te tournas vers lui. « T'as passé une bonne soirée au moins j'espère ? » demandas-tu au père de famille.

__________________________


☽☽ on sèche les cours, la flemme marque le quotidien. être en couple, ça fait mal que quand t'y tiens. même si j'ai rien à prouver, j'me sens un peu seul. j'ai toujours pas trouvé la pièce manquante du puzzle. en possession d'drogues, les jeunes sont fêtards. quelle ironie d'mourir en position fœtale. je viens à peine de naitre, demain j'serai vieux, mais j'vais tout faire pour être à jamais ce rêveur

Revenir en haut Aller en bas
Maliyan Mawukura
me, myself & i

Maliyan Mawukura

MESSAGES : 506
ICI DEPUIS : 07/04/2019
CRÉDITS : stolas (a) & beloved (s)
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo
STATUT : père de deux magnifiques enfants sauvages ayant récemment sauté le pas avec Ella ♥️
adm h
as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptySam 13 Avr 2019 - 6:15

Tu avais laissé Aaron sur son tabouret du bar, tu savais qu’il se sortirait tout seul de cette galère alcoolisée dans laquelle vous vous étiez lancés à deux. Ce n’était pas la première fois et ce ne serait certainement pas la dernière non plus. Tu avais regagné ta maison, slalomant dans les rues de la ville sans vraiment t’assurer de prendre le chemin le plus rapide. Tu jouais avec les lignes du trottoir, tu titubais de temps à autre, mais l’important était que tu avais atteint ta destination finale. Tu étais rentré chez toi dans un vacarme un peu prévisible, et Althea ne tarda pas à arriver dans le hall d’entrée pour s’assurer que tout allait. Ses traits paniqués se détendirent bien vite en te voyant, ce qui te fit sourire un peu plus encore. « J’vois ça. » Dis-tu alors qu’elle affirmait avoir eu peur. Tu ris un peu, avant de retirer tes grosses bottines qui n’avaient franchement pas leur place autre part qu’en montagnes. Tu la rejoignis au bout de l’entrée et t’excusas de ton retard, et pour ses plans à l’eau, le cas échéant. Heureusement, elle n’avait rien de planifié, alors tu pouvais tout de suite te sentir un peu moins coupable. Ça lui ferait un peu plus d’argent en poches, c’est tout. « T’es la bienvenue quand tu veux. » Répondis-tu quand Althea t’apprit qu’elle se sentait bien, ici, dans cette maison plus grande que chez elle. Une fois habitué aux planchers de bois centenaires qui craquaient sous chacun des pas et aux grincements des portes trop vieilles, il était vrai que cette maison avait son charme. Et puis, au fil des années, t’avais rénové la plupart des pièces. « J’étais avec Aaron alors forcément, t’imagines bien … » T’aimais tellement ce mec un peu bizarre, décalé. Tu ris rien qu’à te remémorer certains épisodes de la soirée. « Et toi ? Miro et Lowa t’ont laissé un peu d’énergie au moins ? » Tu esquissas un sourire, tu savais que tes enfants ne tenaient pas du voisin quand il était question de bouger. La pomme n’était pas tombée bien loin de l’arbre. Ils étaient téméraires, comme tu l’avais été et continuais de l’être. Althea avait au moins cette capacité à les recentrer, un peu. Elle arrivait à les faire tenir en place et à lancer des échanges qui pouvaient durer des heures. Elle captait leur attention à travers les mots et les jeux, ce que peu de gens arrivaient à faire. Quand tu la voyais, avec eux, tu ne pouvais t’empêcher d’avoir un pincement au cœur. C’était con, tu le savais bien, elle n’avait que vingt-quatre ans. C’était cependant plus fort que toi, parce qu’elle était la seule femme qui avait été aussi proche de tes enfants depuis que leur mère était partie. Évidemment, tu ne comptais pas là-dedans ta propre mère, leur grand-mère, qu’ils avaient toujours connue et aimée. Ils seraient anéantis lorsqu’elle quitterait ce monde, tôt ou tard, alors c’était d’autant plus important que tu les laisses un peu plus s’entourer d’autres repères. Mais Althea, elle n’était pas qu’un repère pour Miro et Lowa, elle était aussi un repère pour toi, bien plus que ce que tu voulais bien l’admettre.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
it takes a lot to know a man, it takes a lot to understand the warrior, the sage, the little boy enraged, it takes a lot to know a man, a lot to know, to understand the father and the son, the hunter and the gun. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Althea Reynolds
me, myself & i

Althea Reynolds

MESSAGES : 1409
ICI DEPUIS : 06/06/2018
CRÉDITS : mayumi (avatar), sial (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, le journaliste australien arthur, la sulfureuse grecque harmonie, la chanteuse déchue australienne sasha, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : en couple avec le célibat, jusqu’à ce que la mort les sépare
grand kangou
as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptySam 20 Avr 2019 - 12:24

Si tu avais eu le temps de faire quoi que ce soit lorsque tu avais entendu les bruits de pas sur le perron de la porte, tu aurais surement attrapé une poele à frire telle Raiponce et tu aurais frappé la première personne venue te faire si peur. Mais heureusement, ce n'était que le père des enfants que tu gardais. Et tant mieux d'ailleurs. La main sur le coeur, tu lui appris qu'il t'avais fais peur. « Plus jamais tu me fais peur comme ça » répondis-tu avant de rire légèrement. Tu n'avais rien planifié ce soir, heureusement parce que Mali t'avait demandé de rester plus longtemps pour garder Lowa et Miro. Tu étais bien dans cette grande maison qui devait surement faire une dizaine de fois la taille de votre appartement avec Rosa. Et tu aimais te perdre dans cette maison, tu t'y sentais comme chez toi après tout. C'était un peu ta deuxième maison. « Me dis pas ça, j'vais finir par déménager ici sinon » ajoutas-tu avec un léger rire. C'est vrai, tu aimais les grands espaces et encore plus perdus en forêt. Là, la maison avait son charme. Même si elle grinçait de temps à autre, qu'elle avait ses petits défauts, tu l'aimais comme ça. Tu demandais ensuite à l'homme s'il avait passé une bonne soirée et évidemment tu connaissais la réponse, mais tu préférais demandé. Il était avec son meilleur ami dans un bar donc forcément que c'était un bon moment qu'il avait passé. « Je vous vois bien tous les deux, tiens. Bon si t'as passé une bonne soirée c'est le principal » répondis-tu avec un sourire à Mali. « Ohh, t'inquiète pas pour moi. Après une soirée de jeux de sociétés, de lecture, et d'amusement je vais mieux depuis qu'ils sont au lit » répondis-tu en riant. Mais tu les aimais beaucoup ses enfants. Et le père aussi d'ailleurs. Il était un peu comme une forme de paternité que tu n'avais jamais eu mis à part Maddox qui est ton plus grand frère. Mais tu avais eu un coup de foudre amical pour ce père de famille lorsqu'il avait travaillé au club quelques mois plus tôt et vous aviez très vite accroché. Heureusement, il te laissait garder ses enfants quand même. Mais c'était toujours un plaisir de lui rendre ce service.

__________________________


☽☽ on sèche les cours, la flemme marque le quotidien. être en couple, ça fait mal que quand t'y tiens. même si j'ai rien à prouver, j'me sens un peu seul. j'ai toujours pas trouvé la pièce manquante du puzzle. en possession d'drogues, les jeunes sont fêtards. quelle ironie d'mourir en position fœtale. je viens à peine de naitre, demain j'serai vieux, mais j'vais tout faire pour être à jamais ce rêveur

Revenir en haut Aller en bas
Maliyan Mawukura
me, myself & i

Maliyan Mawukura

MESSAGES : 506
ICI DEPUIS : 07/04/2019
CRÉDITS : stolas (a) & beloved (s)
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo
STATUT : père de deux magnifiques enfants sauvages ayant récemment sauté le pas avec Ella ♥️
adm h
as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptyJeu 2 Mai 2019 - 2:43

T’étais pas du genre à faire des promesses que tu ne pouvais pas tenir, pas même de toutes petites innocentes promesses comme celle-là. Tu savais fort bien que t’étais tellement bruyant, imprévisible et irréfléchi que tu risquais de foutre la trouille à Althea encore et encore, surtout si ça devenait une habitude pour toi t’étirer les soirées de cette façon. Tu esquissas tout de même un sourire, le regard rieur. « Je vais essayer. » Tu lui devais au moins ça. Tu t’approchas de la jolie blonde, qui releva son amour pour cette grande maison dans laquelle tu avais mis tellement de cœur, de temps et d’énergie. Sans doute que ça se ressentait à travers ses murs, qui vibraient sous les échos des rires de ta famille. Elle avait une âme, cette maison. « J’en connais deux qui seraient ravis de ça. » Dis-tu avec un rire. Enfin, trois. Certes, Lowa et Miro seraient forcément fous de joie d’avoir Althea presque en tout temps avec eux. Ils l’aimaient tellement. Mais toi aussi, Mali, t’aurais ce petit bonheur de savoir que tu pourrais la voir à tous les jours, avoir ce sourire niais sur le visage en la regardant jouer avec tes enfants, croiser son regard brillant et te sentir jeune à nouveau. Mais c’était bête, ce n’était qu’une idée lancée dans les airs sans que ni l’un ni l’autre n’essaie de la rattraper. Ça n’avait pas lieu d’être, même si ce scénario avait quelque chose de doux et d’attrayant. Althea te demande alors comment avait été ta soirée et, comme toute soirée en compagnie d’Aaron, t’en revenais avec la tête bien plus légère. « J’espère qu’ils ont pas trop protesté avant d’aller dormir. » Tu secouas légèrement la tête. Il fallait vraiment les vider de toute leur énergie, ces deux-là, pour espérer les endormir à une heure convenable pour leur âge. Tu pris finalement le temps d’enlever tes bottes et de les laisser dans l’entrée, avant de passer à la cuisine adjacente, suivi d’Althea. « Je sais pas pour toi, mais moi, j’suis pas prêt d’aller dormir, alors je vais me servir un verre de scotch. Tu te joins à moi ? » Proposas-tu en sortant déjà deux verres de ton vaisselier, prévoyant.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
it takes a lot to know a man, it takes a lot to understand the warrior, the sage, the little boy enraged, it takes a lot to know a man, a lot to know, to understand the father and the son, the hunter and the gun. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Althea Reynolds
me, myself & i

Althea Reynolds

MESSAGES : 1409
ICI DEPUIS : 06/06/2018
CRÉDITS : mayumi (avatar), sial (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, le journaliste australien arthur, la sulfureuse grecque harmonie, la chanteuse déchue australienne sasha, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : en couple avec le célibat, jusqu’à ce que la mort les sépare
grand kangou
as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptyMar 7 Mai 2019 - 14:33

Tu avais eu peur à l’entente de quelqu’un qui marchait étrangement sur le perron de la maison. Surement tu aurais du attraper un objet pour lui jeter dessus. Tu protégerais ces enfants plus que ta propre vie. Tu les considérais un peu comme ton petit frère et ta petite soeur, alors qu’ils étaient totalement différent de toi. Mais tu les aimais tellement. Mali s’excusa de son entrée plus que fracassante mais tu ne lui en voulait pas pour ça. Après tout, c’était chez lui, il faisait ce qu’il voulait dans cette maison. Tu adorais être ici, entre ces murs. Tu réfléchissais beaucoup dans cette dernière, sur ta vie, sur comment avancer dans celle-là. « Seulement deux ? Même pas trois ? » demandas-tu à Mali en faisant la moue. Tu ris légèrement mais tu savais que si tu emménageais dans cette maison, tout le monde serait content, parce que tu t’entendais bien avec chaque membre de la famille. Et tu adorais cette vision de famille unie comme ça. Mais jamais tu ne voudrais t’imposer entre la famille Mawakura, tu ne le voulais pas. Tu n’étais que la petite anglaise baby-sitter qui prenait soin de cet endroit comme elle le pouvait. « Non, tu sais quand je suis là ils ne rechignent jamais à aller au lit » avouas-tu avec un sourire. « Enfin après trois histoires chacun, bien sûr » finis-tu par dire avant de rire. Les enfants du brun étaient toujours sur-excités et ça même quand c’était l’heure du couché. Mais tu avais toujours plus d’un tour dans ton sac et tu arrivais à tes fins. Tu suivais Mali dans la cuisine et il se servit un verre de scotch et tu le regardais sortir deux verres. « A croire que j’ai pas le choix » dis-tu en riant légèrement. « Sers moi la même chose » répondis-tu avec un sourire. Il était très important dans ta vie, ce Mali. Et tu pouvais toujours compter sur lui, quoi qu’il arrive.

__________________________


☽☽ on sèche les cours, la flemme marque le quotidien. être en couple, ça fait mal que quand t'y tiens. même si j'ai rien à prouver, j'me sens un peu seul. j'ai toujours pas trouvé la pièce manquante du puzzle. en possession d'drogues, les jeunes sont fêtards. quelle ironie d'mourir en position fœtale. je viens à peine de naitre, demain j'serai vieux, mais j'vais tout faire pour être à jamais ce rêveur

Revenir en haut Aller en bas
Maliyan Mawukura
me, myself & i

Maliyan Mawukura

MESSAGES : 506
ICI DEPUIS : 07/04/2019
CRÉDITS : stolas (a) & beloved (s)
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo
STATUT : père de deux magnifiques enfants sauvages ayant récemment sauté le pas avec Ella ♥️
adm h
as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptyJeu 9 Mai 2019 - 1:44

Tu ris lorsqu’Althea s’indigna que tu ne t’inclues pas dans ceux qui se réjouiraient de la voir habiter ici, avec vous. « T’as raison, ma mère aussi serait ravie. » Tu savais bien qu’elle ne parlait pas de ta mère, ce qui te faisait encore plus rire dans ta barbe. Tu n’avais pas besoin de lui dire que toi aussi, ça te rendrait tellement heureux de l’avoir plus souvent ici. Tu espérais qu’elle le savait, ça. Lorsqu’elle te dit que Miro et Lowa n’avaient pas rechigné, après trois histoires chacun bien sûr, tu secouas la tête de gauche à droite en souriant. « Ils sont trop gâtés. » Tu quittas enfin le hall d’entrée pour rejoindre la cuisine. T’aurais probablement dû te servir un verre d’eau mais à la place, tu sortis la bouteille de scotch ainsi que deux verres, dans le doux espoir qu’Althea ne parte pas tout de suite de chez toi. « T’as toujours le choix, tu sais bien. Disons juste que … je te rends très accessible le meilleur choix à faire. » Tu souris. T’avais déjà les idées pas très claires, alors forcément ça influençait tes gestes, pas nécessairement pour le mieux. Heureusement que tes enfants dormaient paisiblement. Tu aurais détesté qu’ils te voient autant light-headed. Tu dégriserais sans doute assez vite s’ils sortaient de leur chambre pour t’accueillir, mais tout de même, tu préférais éviter d’être dans cet état en leur présence. C’est pour cette raison que lorsque tu sortais, tu rentrais généralement assez tard, justement pour t’assurer que Miro et Lowanna ne seraient pas encore debout. T’étais irresponsable dans ton irresponsabilité, si on veut. En même temps, t’avais tellement donné, t’avais travaillé avec acharnement, pour eux, pour vous, pour que vous puissiez mener une sorte de belle vie à votre manière. T’avais bien le droit à des soirs de congé, de temps à autres. Bref, tu tiras la chaise à côté de toi pour qu’Althea vienne s’asseoir à tes côtés alors que tu lui versais un verre de scotch bien rempli, comme le tien. Tu posas la bouteille entre vous deux, et leva ton verre. « À toi, ‘Thea. T’es certainement la meilleure chose qui soit arrivée à notre petite famille. » Le regard brillant, tu la regardas un moment, avant de porter le verre à tes lèvres et de tremper celles-ci dans le liquide doré.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
it takes a lot to know a man, it takes a lot to understand the warrior, the sage, the little boy enraged, it takes a lot to know a man, a lot to know, to understand the father and the son, the hunter and the gun. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Althea Reynolds
me, myself & i

Althea Reynolds

MESSAGES : 1409
ICI DEPUIS : 06/06/2018
CRÉDITS : mayumi (avatar), sial (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, le journaliste australien arthur, la sulfureuse grecque harmonie, la chanteuse déchue australienne sasha, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : en couple avec le célibat, jusqu’à ce que la mort les sépare
grand kangou
as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptySam 11 Mai 2019 - 1:52

Lorsque Mali avoua finalement que sa mère serait aussi heureuse de t’avoir parmi eux, tu fis la moue un instant. « J’suis sûre que le plus content, ça serait toi quand même » dis-tu en lui tirant la langue avant de joindre ton rire au sien. C’est vrai que tu serais heureuse de vivre avec cette famille, parce qu’ils étaient tous tellement attachant. Tu n’aimais pas les au-revoir, même s’ils étaient fréquent. Miro et Lowa étaient pour toi les petits frères et soeurs que tu n’avais pas eu la chance d’avoir. Et c’est pour ça que tu les chérissais autant. « Ils le méritent » ajoutas-tu plus sérieusement. Lorsque le brun se dirigea vers la cuisine, tu ne pouvais t’empêcher de le suivre, ne voulant pas quitter cet endroit aussi vite. Et puis tu aimais tellement la compagnie de Maliyan que tu n’allais pas t’enfuir aussi vite. « C’est un très bon choix, t’as raison » dis-tu avec un léger rire. Il vous servait alors deux verres et tu attrapais le tien. Certes, il avait assez bu de son côté pour la soirée mais il n’avait pas de soucis à se faire. Les enfants étant au lit, le jeune homme avait bien mérité une petite coupure. Et toi aussi, parce que tu avais accompli la tâche qu’il t’avait donné. Tu aimais beaucoup cet homme, tu t’étais attachée très vite. Mais quand tu t’attaches, tu n’es pas prête de lâcher la personne. Et ça, tu penses qu’il l’a compris avec le temps. En levant son verre, Mali porta un toast en ton honneur. C’était touchant, agréable. Tu ne pouvais t’empêcher d’arborer ce magnifique sourire qu’on te connait si bien. « Mali… Vous êtes la meilleure chose qu’il me soit arrivé » avouas-tu avec toujours ce sourire planté sur ton visage. Tu portais le verre à tes lèvres et avalais une gorgée. Grimaçant par l’alcool qui entrait dans ton oesophage, tu reposais le verre sur le comptoir. En ce moment, tu n’avais pas envie de te prendre la tête, de réfléchir à quoi que ce soit. Tu venais de perdre quelqu’un, mais tu t’efforçais de dire que ça irait mieux le lendemain. Ton regard se tournait vers ton compagnon de boisson. « Sinon, t’as des trucs à me raconter ? Ca fait longtemps qu’on a pas eu un moment comme celui-là pour discuter » dis-tu avec un sourire au coin de tes lèvres. Tu repris le verre pour prendre une gorgée et celle-ci passait beaucoup mieux que la précédente.

__________________________


☽☽ on sèche les cours, la flemme marque le quotidien. être en couple, ça fait mal que quand t'y tiens. même si j'ai rien à prouver, j'me sens un peu seul. j'ai toujours pas trouvé la pièce manquante du puzzle. en possession d'drogues, les jeunes sont fêtards. quelle ironie d'mourir en position fœtale. je viens à peine de naitre, demain j'serai vieux, mais j'vais tout faire pour être à jamais ce rêveur

Revenir en haut Aller en bas
Maliyan Mawukura
me, myself & i

Maliyan Mawukura

MESSAGES : 506
ICI DEPUIS : 07/04/2019
CRÉDITS : stolas (a) & beloved (s)
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo
STATUT : père de deux magnifiques enfants sauvages ayant récemment sauté le pas avec Ella ♥️
adm h
as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptyDim 12 Mai 2019 - 2:46

Le plus content, tu ne savais pas, mais tu serais certainement au même niveau que Miro et Lowa. La présence d’Althea avait toujours eu le don de t’apaiser, de te faire sentir en confiance et de te faire sentir léger. Elle avait de ces sourires qui désamorcent les plus grandes inquiétudes. Tu ris donc à ses paroles, et encore plus lorsqu’elle te tira la langue. « Tu prendrais pas la grosse tête, un peu ? » Demandas-tu en t’avançant vers la jeune femme et en écartant tes pouces de tes index afin de les poser tout autour de la tête de la blonde, en riant, feignant d’en mesurer la circonférence. Tu te reculas en riant, une fois la blague passée, et tu te dirigeas vers la cuisine après avoir déclaré que tes enfants étaient bien trop gâtés. Autant par Althea, que par ta mère, que par toi-même. Vous n’aviez pas la situation financière la plus facile et pourtant ils ne manquaient absolument de rien. Ils avaient l’amour, la vitalité, la liberté, la soif d’apprendre et les ressources pour ce faire. Tu jetas un regard brillant derrière ton épaule, en direction d’Althea, lorsqu’elle affirma avec sérieux qu’ils le méritaient. Elle avait raison. Ils le méritaient. Ils étaient magiques, Miro et Lowa. Mais heureusement qu’ils dormaient, là, autrement tu n’aurais pu proposer à leur gardienne de prolonger encore plus cette soirée. T’en avais terriblement envie. L’idée d’aller t’allonger seul dans ton lit ne t’égayait guère, alors si tu pouvais profiter un peu plus encore de sa compagnie, tu t’accrocherais à ce moment. Tout autant que tu t’accrochais à elle depuis qu’elle était entrée dans vos vies. D’ailleurs, en portant un toast, tu en profitas pour souligner l’importance qu’Althea avait, par des mots soigneusement choisis qui traduisaient toute l’affection que tu lui portais. Un sourire contagieux anima son visage, ce qui eut le même effet sur toi alors que vos verres tintaient ensemble. Lorsqu’elle te renvoya le compliment, ce n’était pas que ton sourire qui souriait, mais tes yeux aussi. Ces derniers restèrent un moment posés sur Althea alors qu’elle prenait une gorgée de son verre, grimaçant légèrement. Tu conservas un doux sourire tout en la dévisageant, avant qu’elle ne pose son verre et que tu portes le tien à tes lèvres. « C’est vrai, ça fait un moment qu’on ne s’est pas retrouvés vraiment entre adultes. » Il y avait toujours Miro et Lowanna pour teinter vos conversations d’une touche enfantine. Tu haussas doucement les épaules. « J’me suis fait renvoyer du boulot que j’avais trouvé à l’hôpital, je ne sais pas si je t’avais dit. » Tu secouas légèrement la tête de gauche à droite en riant faiblement. « [i]I really don’t think there’s anything out there that’s a good fit for me. » Tu tentais de ne pas trop t’en faire avec ça, même si les factures ne se payaient pas toutes seules, au moins tu arrivais toujours à te retrouver rapidement un emploi. « C’est pas mal tout ce qu’il y a de nouveau … J’espère que t’as de meilleures anecdotes que ça à me raconter, toi. » Dis-tu en lui relançant donc la balle, avant de reprendre ton verre entre tes mains pour en boire une gorgée.  

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
it takes a lot to know a man, it takes a lot to understand the warrior, the sage, the little boy enraged, it takes a lot to know a man, a lot to know, to understand the father and the son, the hunter and the gun. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Althea Reynolds
me, myself & i

Althea Reynolds

MESSAGES : 1409
ICI DEPUIS : 06/06/2018
CRÉDITS : mayumi (avatar), sial (signature)
COMPTES : l'agent secret britannique carter, le journaliste australien arthur, la sulfureuse grecque harmonie, la chanteuse déchue australienne sasha, le frenchie musicien milo, le marin canadien florian & le cavalier australien theo.
STATUT : en couple avec le célibat, jusqu’à ce que la mort les sépare
grand kangou
as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptyMar 24 Sep 2019 - 0:35

« Moi ? La grosse tête ? Jamais j’oserais » répondis-tu avant de rire légèrement. Il était vraiment un membre de ta famille, maintenant. Vous vous étiez dirigé tous les deux vers la cuisine pour prendre un verre. Assise derrière le comptoir, tu pris le verre que Mali venait de te servir. Tu étais bien tombé dans cette famille, comme si tu en avais trouvé une deuxième. Et c’était tellement réconfortant. Tu voyais Miro et Lowa grandir, avoir un vrai père et une grand mère toujours là pour s’occuper d’eux. Secrètement, tu étais un peu jalouse. Parce que tu n’avais pas eu ce genre de relation avec ton père, sachant que tu ne savais pas qui il était, et surtout qu’il ne devait pas savoir qu’il avait deux enfants. Tu chassais ces idées noires de ton esprit et tu trinquais avec le brun au fait que vous vous étiez rencontré. Vous ne vous étiez pas retrouvé seuls depuis très longtemps, tous les deux. Les enfants étaient toujours dans vos pattes. C’était un peu la raison de tes allés et venus ici, pour eux. « Oh, je ne savais pas ! Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » demandas-tu lorsque Mali te confia qu’il avait été renvoyé de son travail actuel. Tu savais qu’il avait du mal à grader un emploi mais tu ne te doutais pas de ce qu’il venait de te confier. « Mais si, tu vas trouver quelque chose qui te conviendra parfaitement, j’en suis sûre ! Laisse-toi le temps » ajoutas-tu lorsqu’il se plaignait du fait de ne jamais trouver un emploi qui lui allait. Tu comprenais totalement, parce que tu étais dans ce même état d’esprit. Ton boulot, tu n’en pouvais plus. « Ma vie n’est pas forcément croustillante. J’aimerais bien changer de boulot, mais danser en sous-vêtement, c’est tout ce que je sais faire » dis-tu en haussant les épaules disgracieusement. Alors tu portais ton verre à tes lèvres, pour ne boire une gorgée avant de le laisser tomber sur le bar. « J’ai… j’ai peut-être rencontré quelqu’un aussi » ajoutas-tu avec un léger sourire sur les lèvres en pensant à Luka. Tu étais heureuse à ce propos, et tu aimais le montrer. Ca n’arrivait pas vraiment souvent.

__________________________


☽☽ on sèche les cours, la flemme marque le quotidien. être en couple, ça fait mal que quand t'y tiens. même si j'ai rien à prouver, j'me sens un peu seul. j'ai toujours pas trouvé la pièce manquante du puzzle. en possession d'drogues, les jeunes sont fêtards. quelle ironie d'mourir en position fœtale. je viens à peine de naitre, demain j'serai vieux, mais j'vais tout faire pour être à jamais ce rêveur

Revenir en haut Aller en bas
Maliyan Mawukura
me, myself & i

Maliyan Mawukura

MESSAGES : 506
ICI DEPUIS : 07/04/2019
CRÉDITS : stolas (a) & beloved (s)
COMPTES : woody & jackson & isaiah & concho & elmo
STATUT : père de deux magnifiques enfants sauvages ayant récemment sauté le pas avec Ella ♥️
adm h
as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) EmptySam 28 Sep 2019 - 5:04

Tu arquas simplement un sourcil, sourire aux lèvres, en l’entendant te dire que jamais elle n’oserait prendre la grosse tête. Tu passas finalement à la cuisine, suivi de près par Althea qui accepta volontiers de prendre un verre avec toi. Vous étiez tous les deux adultes, et il n’était pas rare que vous finissiez les soirées de gardiennage par une consommation, tout en parlant de vos soirées respectives. Elle te parlait de ses jeux avec Miro et Lowanna, et tu lui parlais de tes conneries avec Aaron. Ça faisait toutefois longtemps que ça n’était pas arrivé et tu comptais bien prendre le temps de prendre de ses nouvelles. Tu appréciais beaucoup Althea, sans doute bien plus que tu ne le devrais. C’est d’abord de toi dont tu parlas, toutefois, mentionnant au passage que t’avais perdu ton job à l’hôpital. « J’étais apparemment pas assez ponctuel. Je sais, c’est surprenant. » Dis-tu, sarcastique, parce qu’Althea mieux que n’importe qui savait que le respect des horaires, ce n’était pas trop ton truc. La preuve, t’étais toujours en retard quand tu revenais de tes soirées, l’obligeant trop souvent à rester plus longtemps que prévu. Heureusement, elle ne s’en plaignait pas. « Ouais, en attendant j’ai Cleo qui m’en veut à mort parce que c’est elle qui m’avait trouvé ce job et elle dit que ça la fait mal paraître, que je me sois fait virer. » Tu haussas les épaules en soupirant avant de prendre ton verre et d’en boire une gorgée. Puis, tu t’intéressas davantage aux histoires d’Althea, que t’espérais plus joyeuses que les tiennes. À l’entendre parler, ce n’était pour le moment pas vraiment le cas, au contraire. « Dis pas ça. La preuve, t’es tellement douée avec Miro et Lowa. Un job qui implique de travailler avec des enfants, t’aimerais pas ça ? » Tu l’aurais bien vue prof’ avec les tout-petits, même professeur de danse pourquoi pas. Elle savait bouger, elle le disait elle-même. Quand elle ajouta qu’elle avait peut-être rencontré quelqu’un, tu souris pour elle, même si ça te fit un petit pincement au cœur. Comme si on te la volait, alors que c’était complètement ridicule comme pensée. « Oh, vraiment ? Qui est l’heureux élu ? » Demandas-tu en ravalant ta fierté, toi qui avais laissé ton esprit te jouer des tours.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
it takes a lot to know a man, it takes a lot to understand the warrior, the sage, the little boy enraged, it takes a lot to know a man, a lot to know, to understand the father and the son, the hunter and the gun. ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
me, myself & i

Contenu sponsorisé

as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty
MessageSujet: Re: as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)   as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
as you try to explain who's at fault for your mistakes (althea)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: maisons-
Sauter vers: