AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-22%
Le deal à ne pas rater :
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming 23,8″ Full HD
139.99 € 179.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €

 

 (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
adm h
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGE : 10149
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize & Sara & Ash
CRÉDITS : @Tiktok ♡ (gif @constellation)

STATUT : It's you, it's always been you - Alba

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah (7 ans), il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyMar 10 Mai 2022 - 15:54


Mai 2022

Il était déjà tard, Léo avait regardé l’heure sur son téléphone et décidé qu’il était temps de rentrer chez lui. Il avait assez gâché de son temps dans cet endroit qu’il n’avait même pas réussi à apprécier. Il était arrivé à l’heure prévue, vers vingt-et-une heure. Et il lui avait fallu une bonne demi-heure et un ou deux appels infructueux pour comprendre qu’on lui avait posé un lapin. Il avait horreur de ça, surtout qu’il avait calé sa soirée en fonction de ça, il avait laissé Jonah à sa mère pour un client un peu trop exigeant qui avait expressément demandé à venir faire un shooting photo au Cabaret. En temps normal il n’acceptait plus ce genre de contrat, il n’était plus ce jeune photographe qui a besoin de se faire un nom, aujourd’hui se payait le luxe de n’accepter que les contrats qui l’intéressaient. Mais pour ce client-là, un vieil ami de la famille, qui avait de l’influence dans le monde de la communication, qui avait aidé à le lancer quand il était encore débutant et qui ne voulait que lui et personne d’autre, Léo avait fini par dire oui. Tout avait été organisé, une salle privatisée, une danseuse payée assez grassement. Tout ça pour que le client ne daigne pas se pointer ! Emerson était dégouté, il avait ruminé face à son verre toute la soirée. Mais puisqu’il était là et qu’il n’avait encore jamais mis les pieds au Delirium, il était resté un peu, il avait pris un premier verre avec la danseuse, qui avait fini par le convaincre qu’il avait bien droit à un remontant, entendons-nous, pas un remontant liquide, mais plutôt une danse privée un peu trop dénudée dans cette fameuse salle prévue pour le shooting. Il l’avait suivi, sans trop savoir s’il se réjouissait ou non de ce traitement de faveur, seulement il avait fini par poser un billet sur la table après quelques minutes seulement, elle avait du talent, c’était certain, mais il n’était pas d’humeur, ce n’était pas son truc et puis, à la regarder se déhancher face à lui, il pensait plus à Alba qu’autre chose et ça, ce n’était pas un bon plan. Le moral en berne il était retourner s’accouder au bar et avait enchaîné quelques autres verres, assez pour que son esprit s’embrume un peu, mais pas suffisamment pour oublier son vague à l’âme. Il était donc quasiment vingt-trois heure lorsqu’il décida de rentrer chez lui, il avait trop d’alcool dans le sang pour conduire sa voiture mais il s’en sentait capable. Et puis de toute façon il n’y avait personne pour le ramener. Il passa devant la billetterie et salua la personne au guichet sans y faire attention. Avant de revenir sur ses pas. Tahlia ? Il s’approcha, pas trop sûr de lui. Pourtant c’était bien la jeune flic qui lui faisait face. Qu’est-ce que tu fais là ? C’est pas très raccord avec ta déontologie de vendre des places pour ce genre de lieu, si ?! Si ça se trouve elle était sous couverture…

__________________________

I"Is that alright ?"
Maybe it's time to let the old ways die. It takes a lot to change a man, it takes a lot to change your plans. And a train to change your mind.[


Dernière édition par Léo Emerson le Ven 22 Mar 2024 - 0:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
grand kangou
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGE : 11561
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyJeu 2 Juin 2022 - 17:20

Que s'était-il passé pour que Tahlia soit là, à l'accueil du cabaret, une pomme de terre à la main qu'elle embrassa langoureusement sous les rires de sa collègue ? Mais attention, ce n'était pas n'importe quelle pomme de terre, c'était Signore Potato – en hommage à ses goûts particuliers envers les italiens – probablement seul être sur Terre à contrer le terrible célibat de la brune ! Oui, c'était parti de là. Du célibat de Tahlia. Un célibat qui contrariait bien plus certaines personnes que la principale intéréssée. Mais elle en avait marre, marre de répéter qu'elle était bien toute seule. Peut-être était-ce simplement parce qu'elle ne disait pas vraiment la vérité. Elle n'était pas bien toute seule. Elle était juste détruite, le cœur en miettes et sa confiance en petits morceaux. Mais ce soir, il n'y avait pas que son cœur et sa confiance qui allaient en prendre un coup, sa réputation aussi. Alors qu'elle avait les lèvres encore posées sur sa pomme de terre, elle entendit son prénom. Et ce fut comme dans les dessins animés, pendant ces moments pleins de suspense quand le personnage se retournait doucement pour faire face à l'arrivée impromptu d'un autre personnage. Là, c'était pareil. Tahlia regarda le nouvel arrivant, sa pomme de terre contre ses lèvres et se figea en voyant... « Léo ! » Sa collègue gloussa de plus belle et s'éloigna afin de laisser Tahlia et sa honte. Tahlia et sa pomme de terre cuite qu'elle croqua pour faire croire qu'elle avait une petite faim, mais la scène avait été bien trop visible pour que cela passe inaperçue. Elle regarda le jeune homme, abandonnant sa pomme de terre en faisant comme si rien ne s'était passé, haussant les sourcils en entendant les mots du jeune Emerson. « Ma déontologie a toujours été un peu bancale, il faut croire que j'ai finalement sombré vers le côté plus obscur. » dit-elle avec un léger sourire. Il ne devait pas être au courant qu'elle avait quitté la police. « En revanche, toi, ça m'étonne moins de te voir par ici. » Ce n'était pas une attaque. Même si elle l'avait moins côtoyé, elle avait quand même suivi de loin les frasques de Léo. Et ce qu'elle pouvait, c'était qu'il était loin de l'ado empoté qu'il avait été avec elle (et inversement !). Elle se leva de sa chaise et fit le tour pour sortir de la pièce dédiée à l'accueil. « Tu t'apprêtais à rentrer ? »

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
adm h
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGE : 10149
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize & Sara & Ash
CRÉDITS : @Tiktok ♡ (gif @constellation)

STATUT : It's you, it's always been you - Alba

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah (7 ans), il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyJeu 9 Juin 2022 - 16:49

Ce n’était pas une vision banale que celle de la brune, les lèvres cellées à une pomme de terre, dans un baiser passionné. C’était même totalement inattendu. Déjà de la trouver elle, à cette place et dans cette situation de surcroit. Mais cette apparition eut pour effet de faire sourire Léo qui était pourtant d’humeur morose, il rit même, en voyant à quel point elle était gênée face à lui. Cela faisait bien quelques mois qu’il n’avait pas croisé Tahlia et ce soir elle était la dernière personne qu’il pensait rencontrer, lui qui envisageait plutôt de s’écrouler dans son lit dans les minutes qui suivraient son départ du Cabaret. Il regarda d’un œil distrait la collègue s’éloigner alors qu’il conservait ce sourire amusé au coin des lèvres, il garderait longtemps cette vision de la jeune flic qui semblait vouloir cacher la preuve de sa bêtise ! Pas sûr que tu m’ais un jour embrassé avec autant de fougues ! Il rit carrément, ramenant à leur bon souvenir ces quelques semaines de pseudo relation qu’ils avaient partagée quand ils étaient gamins. Pour être honnête il ne s’en souvenait pas vraiment, il devait avoir quoi, quinze ans, elle était encore plus jeune à l’époque, ils découvraient le sentiment d’attirance et les relations amoureuses, ils avaient flirté, ils s’étaient dits en couple, mais à cet âge-là, pouvait-on vraiment parler de couple, ou même d’histoire d’amour ? Ils étaient si maladroits, si novices, qu’il ne valait mieux pas trop se souvenir des détails. Tu as toujours été un peu rebelle oui, mais je n’irais pas jusqu’à dire que c’est obscur. Seulement… surprenant ! Il n’avait pas encore compris qu’elle avait quitté la police, mais ça viendrait sûrement plus tard. Il s’offusqua presque, grimaçant. C’était logique, Léo le séducteur, on ne pouvait que s’attendre à le croiser dans un lieu pareil, il ne faisait pas tâche dans le paysage. Seulement, en vérité, il n’était pas vraiment à l’aise dans ce genre d’endroit, il n’aimait pas plus que ça le voyeurisme, le fait de regarder les filles danser. Et même si on prônait la démarche artistique, ici, il s’agissait, mine de rien, de corps payés pour se montrer dénudés. C’est pas vraiment c’que tu crois. Elle aurait pu dire la même chose, avec son baiser langoureux à une patate. Oui, je rentre, j’avais un rendez-vous pro mais visiblement on m’a posé un lapin. Je n’ai plus rien à faire ici. Il hésita un instant avant d’ajouter. Sauf si tu as deux minutes pour m’expliquer ce que tu fais ici, je t’offre un verre volontiers. Ça faisait bien des années qu’ils n’avaient pas discuté tous les deux, ils n’étaient pas amis, ils étaient devenus de simples connaissances avec le temps, mais il fallait avouer que la présence de Tahlia face à lui piquait sa curiosité. Et au moins, si elle acceptait, sa soirée n’aurait pas été totalement foutue en l’air.

__________________________

I"Is that alright ?"
Maybe it's time to let the old ways die. It takes a lot to change a man, it takes a lot to change your plans. And a train to change your mind.[
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
grand kangou
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGE : 11561
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyLun 20 Juin 2022 - 15:05

Cet épisode aurait pu faire partie de son top 5 des moments les plus gênants, mais honnêtement, Tahlia préférait en rire. D'autant plus que Léo avait directement su briser la glace en rappelant les baisers qu'ils avaient pu échanger, eux deux, durant leur jeunesse. « J'avais quoi, quatorze ans ?! J'étais une novice... J'ai appris des choses depuis. » dit-elle avec un sourire sur le bout des lèvres. Elle apprenait tellement qu'elle s'était retrouvée avec cette pomme de terre contre les lèvres. Son célibat commençait à lui monter à la tête, la pauvre! Quoiqu'il en soit, pomme de terre mise de côté et collègue qui s'était enfuie, l'attention de la brune était totalement portée sur le jeune Emerson. Emerson qui semblait bien surpris de la voir ici. « Tu ne sais pas encore que je suis surprenante ? » répondit-elle, malicieuse. Tahlia en avait fait des choses dans sa vie qui allaient à l'encontre de ce qu'on attendait d'elle, elle était tombée amoureuse de personnes à l'opposé d'elle, elle s'était mise dans des situations délicates pour être en accord avec ses valeurs, avec ce qu'elle était au plus profond d'elle. Alors, non, ce n'était pas surprenant qu'elle soit là. C'était juste que Léo ne savait pas vraiment ce qu'elle était devenue, ce qu'elle avait traversé, même si – comme il venait de le dire – il avait déjà pu voir la facette rebelle lorsqu'ils étaient en couple. Et s'il y avait bien une facette qu'elle connaissait de Léo, c'était le côté charmeur – parfois contre son gré – du jeune Emerson. Ce n'était pas surprenant de le voir ici. Ce n'est pas vraiment c'que tu crois. La brune arqua un sourcil, comprenant bien vite qu'il était là pour un rendez-vous pro. Rendez-vous pro qui n'avait pas abouti puisqu'il s'était fait poser un lapin. « Comment peut-on poser un lapin à Léo Emerson ?! » dit-elle faussement abasourdie, même si pour le coup, c'était purement professionnel. Mais cela ouvrait de nouvelles perspectives. Tahlia n'avait peut-être pas envie de le laisser filer aussi facilement. Pourtant, ce fut Léo qui lança l'invitation en premier. « J'ai une bien meilleure idée. Je finis dans cinq minutes. Attends-moi à l'extérieur... » Elle n'avait juste pas envie de rester sur son lieu de travail. Elle lui adressa un sourire et partit dans le bureau derrière l'accueil pour informer sa collègue qu'elle s'en allait. Et cinq minutes plus tard, elle fut effectivement à l'extérieur, ses yeux verts cherchant la silhouette de Léo. Arrivant à sa hauteur et toujours un sourire sur le bout des lèvres, elle montra la bouteille d'alcool et les gobelets qu'elle avait pris au bar. « J'ai pris de quoi nous désaltérer, je pense qu'on a pas mal de choses à se dire. » Ils trouvèrent un endroit où s'installer et Tahlia servit les premiers verres. Quand elle lui tendit son verre, elle l'observa et reprit : « Alors, raconte-moi ce que tu es devenu ? »

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
adm h
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGE : 10149
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize & Sara & Ash
CRÉDITS : @Tiktok ♡ (gif @constellation)

STATUT : It's you, it's always been you - Alba

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah (7 ans), il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyMar 28 Juin 2022 - 14:33

S’il avait voulu être lourd, Léo aurait pu demander à en avoir la preuve, quant à ce que Tahlia insinuait avoir appris avec le temps. Mais il se contenta d’un sourire amusé, il n’était pas forcément d’humeur à la drague. Il était évident qu’elle avait changé depuis, avec les années il y avait prescription sur leur maladresse d’adolescents. C’était d’ailleurs plutôt curieux, presque drôle de savoir qu’ils avaient été si mauvais à l’époque alors qu’aujourd’hui Léo était considéré comme un coureur et que Tahlia n’était pas en reste en termes de réputation. Comme quoi, on évoluait, en bien ou non, c’était une autre question. Je ne suis pas sûr de vraiment savoir qui tu es, pour être honnête ! Qu’il avouait sans trop de gêne, ils ne se côtoyaient pas assez pour ça. D’ailleurs elle aussi elle faisait des raccourcis faciles, ceux que tout le monde faisait sur lui, par rapport à cette réputation qui le précédait et qu’il traînait même comme un boulet à la cheville. Emerson le charmeur, l’homme à femmes, qui ne se contentait jamais d’une seule. Il ne pouvait pas l’en blâmer, finalement elle non plus, elle ne le connaissait pas. Il roula des yeux en riant malgré tout, avant de rencontrer la brune il n’était clairement pas d’humeur à rire de cette situation, qui l’irritait au plus haut point, mais le fait de la croiser avait fait retomber un peu la colère. Il restait un peu agacé, mais aussi, finalement, presque content de pouvoir discuter un peu avec elle. Visiblement tout respect se perd ma pauvre demoiselle ! Il entrait même dans son jeu, se déridant sur le sujet. Il en profitait donc pour lui proposer un verre, une pause, mais elle fit encore mieux, l’invitant à l’attendre, sa journée se terminait. Il hocha donc la tête et s’éloigna jusqu’à sa voiture, il fouilla dans la boite à gants, cherchant un paquet de cigarettes qui y traînait toujours, pour les moments de creux. Et quand il l’eut trouvé il sortit attendre Tahlia en se posant contre un petit muret en face du cabaret. Il s’alluma sa clope et la fuma en fixant le parking sans le voir, l’esprit dans le vague, dans les souvenirs de son adolescence, ceux, bien plus récents, plus douloureux aussi, d’Alba. En passant par son emploi du temps du lendemain et la liste de courses qu’il allait devoir faire avant le week-end, un véritable bordel sur lequel il n’était pas du tout concentré. Il releva la tête en voyant une silhouette se rapprocher de plus en plus de lui et sourit en voyant la jeune femme brandir les verres et la bouteille, elle avait pensé à tout. Ils s’installèrent un peu plus loin encore, plus au calme, on pouvait entendre les vagues sur la plage au loin. Tous les deux sur leur table de pique-nique en bois, les pieds sur les bancs, comme des adolescents, elle qui servait l’alcool dans des gobelets en plastique, il y avait comme un air de déjà-vu, d’une époque révolue où tous les soucis d’adultes ne les concernaient pas encore. Il la voyait qui l’observait en lui tendant son verre, Léo soutenait son regard, curieux de savoir ce qu’elle pensait de lui, encore surpris du revirement de cette soirée. Il trinqua avec la brune avant de boire une gorgée puis haussa les épaules. Tu vois, le grand voyageur qui voulait faire tour du monde que j’étais, qui voulait quitter Bowen coûte que coûte… je suis toujours là ! Avec un gamin et quelques emmerdes en plus. Et toi ? T’as quitté la police alors ? Il n’en revenait pas, s’il avait bonne mémoire c’était son rêve de gosse à Tahlia, d’entrer dans la police, de faire quelque chose de bien.

__________________________

I"Is that alright ?"
Maybe it's time to let the old ways die. It takes a lot to change a man, it takes a lot to change your plans. And a train to change your mind.[
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
grand kangou
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGE : 11561
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyLun 8 Aoû 2022 - 16:50

Il n'était pas sûr de vraiment savoir qui elle était, lui disait-il. Tahlia esquissa un sourire en coin alors qu'elle répondit directement : « Je suis une personne formidable, cela va sans dire. » C'était dit avec beaucoup d'auto-dérision, évidemment, et son sourire le montrait plus que bien. Sans doute s'était-il simplement arrêté aux on-dits, à la réputation pas toujours fameuse qu'elle avait traîné. Un peu comme elle faisait avec lui, inconsciemment. Mais il fallait dire que Léo traînait lui aussi une bien belle réputation. Mais qui était-elle pour juger, finalement ? Elle n'était pas son amie, elle n'était pas de son entourage. Juste une vieille connaissance avec qui il avait eu un béguin d'ado pendant deux semaines, à tout casser. Depuis, ils s'étaient simplement croisés sans prendre le temps de s'arrêter et de discuter l'un avec l'autre. Alors, elle préférait s'amuser de sa fameuse réputation en lâchant que c'était un sacrilège de mettre un lapin à Léo Emerson. Et il y avait une part de vérité dans ses mots. Léo était un de ces hommes sur lesquels on se retournait. Il dégageait un charisme fou. Heureusement, il ne le prit pas mal, se permettant même de rebondir sur le respect qui se perdait de nos jours. « Mon dieu, c'était nos parents qui disaient ça ! On a donc, nous aussi, sombré vers le côté obscur ?! » plaisanta-t-elle, sourire aux lèvres. Mais oui, ils avaient vieilli, eux aussi. Se mettant d'accord sur le verre à partager, Tahlia laissa partir Léo, le temps pour elle de terminer son service, de récupérer l'attirail pour boire et rejoindre le jeune Emerson. Quand elle le retrouva, ils s'installèrent sur cette table de pique-nique, en bord de plage, qui avait dû voir passer plus d'une âme en quête de compagnie, confidences au bout des lèvres. Une fois l'alcool servi, le regard observateur, la jeune femme lança la conversation. Ce n'était pas un qu'est-ce que tu deviens lancé avec banalité. Elle voulait savoir qui était devenu l'adolescent maladroit. Elle voulait savoir si tout ce qu'elle entendait était réel ou non. Peut-être qu'au fond, elle savait qu'il y avait une part de vérité dans tout ce qu'elle entendait, mais elle se doutait aussi qu'il y avait sûrement des choses bien plus profondes. Simplement parce qu'elle le vivait, elle aussi. Elle l'écouta avec attention, ses yeux verts ne le quittant pas, alors que ses lèvres s'étiraient en entendant le constat de sa vie. Constat qui faisait un sacré écho chez Tahlia. Quand il lui retourna la question, notamment sur sa carrière de policière, elle secoua la tête. « J'ai été virée. J'avais le choix entre ma carrière et l'amour. J'ai choisi l'amour. » Elle marqua un silence, buvant une gorgée de sa boisson avant de reprendre : « Tu vois, la grande justicière qui voulait quitter Bowen et arpenter l'Australie pour faire le bien, se retrouve encore ici, totalement engluée. Avec une gamine et des emmerdes en plus. » Elle haussa les épaules avant d'ajouter : « J'étais obligée de reprendre tes mots parce que c'est clairement la même chose pour moi. Tu as tout dit. » Et c'était étrange de se dire qu'ils étaient peut-être au même stade. Ils n'avaient pas la même histoire mais la finalité était identique. « Qu'est-ce qui te garde ici, du coup ? Ton fils ? »

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
adm h
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGE : 10149
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize & Sara & Ash
CRÉDITS : @Tiktok ♡ (gif @constellation)

STATUT : It's you, it's always been you - Alba

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah (7 ans), il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyJeu 1 Sep 2022 - 16:01

Léo sourit à son tour, évidemment qu’elle était formidable, il n’en doutait pas une seconde. Seulement entre la Tahlia qui hésitait à l’embrasser il y a vingt ans et celle qu’il avait face à lui aujourd’hui, il y avait tout un monde ! Mais il apprécia ce trait d’humour, il aurait pu faire le même. Les raccourcis faciles il connaissait bien, il les essuyait bien trop souvent d’un revers de la main quand ça le concernait. Mais lui, n’en faisait-il pas aussi, même s’il détestait ça ? C’était souvent la facilité, de s’arrêter aux rumeurs, à la réputation, pour éviter de gratter la surface, c’était ce qu’on faisait tous un peu, il fallait être honnête. Il n’en tenait donc pas rigueur à Tahlia et visiblement elle faisait de même. Ce soir ce serait peut-être l’occasion d’apprendre à se connaître, sans intermédiaires, en faisant fi des préjugés. Parce que si Léo était cet homme charismatique, il restait néanmoins ce gamin de Bowen qui avait grandi dans le même cadre qu’elle, dans cette même petite ville où jamais rien ne se passe mais où quelqu’un trouve toujours quelque chose de croustillant à raconter. Il haussa les épaules. Evidemment qu’il avait vieilli, il était passé du côté obscur depuis un moment, depuis quelques six années que Jonah avait vu le jour. Et ces phrases qu’il raillait par le passé, celles que ses parents lançaient et face auxquelles il roulait des yeux, il les disait à son tour. La roue tournait et eux avec, c’était la dure réalité. Toi peut-être pas, mais moi si, visiblement ! Et ce soir ça lui foutait presque la trouille. Il était père, il était surtout paumé, largué par sa copine, la mère de son fils, la femme qu’il aimait, encore une fois ils s’étaient séparés, encore une fois ils n’avaient pas réussi à se comprendre et ils y laissaient des plumes. Il songeait à tout ça et à bien d’autres choses moins prises de tête, un sacré bordel dans sa tête, quand Tahlia le rejoignit. Ils faisaient face à la mer, on aurait dit deux adolescents qui échappaient à leurs parents, un peu comme à la grande époque, cette pose un peu régressive, Léo se dit que ça pouvait lui faire du bien finalement. Il ne s’attendait pas à ces grand yeux verts posé sur lui, à cette fille qui l’écoutait attentivement comme si ce qu’il lui racontait avait une réelle importance. Il n’avait pas l’habitude, généralement c’était lui qui faisait parler les gens et qui écoutait. Et pourtant il parlait, sans trop savoir ce qu’il racontait, il parlait de voyages avortés, de rêves un peu revus à la baisse. Est-ce qu’il en était triste ? Est-ce qu’il avait l’impression d’avoir raté sa vie ? Pas pour autant, disons que le chemin était un peu différent que ce lui qu’on s’imaginait une fois qu’on était lancé dessus. Il lui retourna évidemment sa question et il fut surpris par sa réponse si franche. Ses yeux bleus questionnaient la brune, ainsi donc elle était amoureuse, c’était déjà mieux parti pour elle que pour lui. Il rit alors qu’elle le paraphrasait. J’aurais choisi l’amour aussi. L’amour c’est toujours des emmerdes et on fonce dedans tête baissée. Il était songeur, curieux d’en savoir plus sur elle, pensant aussi à sa propre histoire, ils se faisaient finalement écho, c’était étrange. Il espérait juste que ça se finisse mieux pour elle que pour lui. Oui, mon fils je pense. Sa mère aussi. Il lui serait aujourd’hui impossible de quitter Bowen, encore moins qu’avant, maintenant qu’Alba vivait ici, maintenant qu’il était conscient qu’il l’aimait, malgré tout le mal que ça lui faisait de l’admettre. Il n’était pas dans l’optique de la récupérer, parce qu’elle lui avait fait trop de mal, mais il ne pouvait plus partir, bien qu’il en aurait eu besoin pour se reconstruire. Il avala une gorgée du liquide qui lui piqua la gorge avant d’ajouter. Je suis toujours revenu à Bowen en fait. Je disais que je détestais cette ville, on pense toujours que c’est mieux ailleurs quand on est gamin. Mais c’est pas si mal, Bowen, en fait. Il lui avait fallu quelques années pour arriver à ce constat, mais il l’admettait volontiers maintenant, après avoir parcouru le monde, on n’était jamais mieux qu’à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
grand kangou
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGE : 11561
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyLun 16 Jan 2023 - 16:47

Si on lui avait dit qu'elle finirait sa soirée, devant le cabaret, sur l'une de ces vieilles tables souvent squattées par des adolescents, en compagnie de Léo Emerson, Tahlia ne l'aurait pas vraiment cru. C'était étrange de se dire que finalement, dans cette petite ville de Bowen, leurs chemins ne s'étaient plus jamais vraiment croisés, alors qu'ils auraient pu se retrouver à chaque coin de rues ou par le biais de leurs entourage commun. Mais non, ils avaient gardé leur distance, se contentant simplement de quelques nouvelles par les biais des Writers, des on-dits et rumeurs de toute sorte. Alors, oui, Tahlia s'était forgée une image probablement fausse de Léo. Mais ce soir, et son regard le témoignait, elle l'écoutait avec une grande attention, prête à détruire tous les préjugés qu'elle portait sur lui. L'un et l'autre avaient une chose en commun : ils avaient l'habitude d'être jugés. Pourtant, ce soir, face à cette bouteille d'alcool et ces deux gobelets en plastique, ils étaient prêts à tordre toutes ces rumeurs, à parler en toute honnêteté. Tahlia ouvrit d'ailleurs les festivités en parlant de son licenciement au sein de la police. Elle aurait pu sortir toutes les excuses possibles, mais elle avoua ce pour quoi elle avait été obligée de quitter son poste : l'amour. L'Amour avec un grand A, celui qui faisait vibrer, se dépasser, empoisonner parfois l'esprit au détriment de la raison. Oui, cet amour, Tahlia l'avait vécu et portait le nom de Ciàran. Et si c'était à refaire, elle le referait de la même façon. La brune esquissa un sourire quand Léo lui confia qu'il aurait choisi l'amour, lui aussi. « Enfin quelqu'un d'insensé qui me comprend. » Oui, insensé. Pour vivre un amour comme celui-là, il fallait être insensé. « Je crois qu'on les aime, ces emmerdes. » dit-elle, songeuse. Visiblement, l'un comme l'autre aimait replonger dedans malgré les erreurs et les douleurs. Et cette douleur, c'était bête, mais Tahlia la ressentait dans les mots de Léo alors qu'il évoqua la mère de son fils. Elle ne rebondit pas à l'instant même, préférant l'écouter encore un peu, l'écouter parler de Bowen, de son retour ici, en se disant que ce n'était pas si mal par là. « C'est chez nous. » conclut-elle, comprenant parfaitement ce qu'il disait, comprenant ses envies d'ailleurs, ses rêves de gamin et le besoin de revenir là où tout avait commencé. Elle but une gorgée de son verre puisque se risqua à demander : « Tu en es où avec la mère de ton fils ? » Elle avait vu passer quelques rumeurs à leur sujet, sans vraiment s'y pencher. Mais il évoquait lui-même quelques instants auparavant les emmerdes dus à l'amour. Sans doute la mère de son fils était l 'une des belles raisons qui lui donnaient envie de replonger continuellement et inlassablement.

Désolée pour le retard (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia 909211931

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
adm h
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGE : 10149
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize & Sara & Ash
CRÉDITS : @Tiktok ♡ (gif @constellation)

STATUT : It's you, it's always been you - Alba

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah (7 ans), il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyVen 14 Avr 2023 - 16:36

Il sourit, un brin songeur, est-ce que c’était vraiment sensé que de choisir l’amour ? C’était peut-être la chose la plus folle, la plus déraisonnée. Ça n’avait parfois aucun sens et il arrivait que ça fasse un carnage, pourtant l’être humain semblait aimer ce genre de torture, parce qu’il y revenait sans cesse, un monde sans amoureux c’était un monde qui ne tournait pas. Alors oui, Léo était insensé et ce n’était pas prêt de s’arrêter. Soit on les aime, soit on est masochistes, ça dépend du point de vue. Qu’il conclut en portant son gobelet à ses lèvres. Bowen, il y revenait toujours, cette ville avait toujours été son port d’attache, la seule véritable constante dans sa vie. Il y avait autant de souvenirs heureux que tristes, il avait enterré quelques proches, trop peut-être, pour un homme de son âge, il avait célébré quelques mariages et vu naître les enfants de ses amis d’enfance, le sien aussi. Sans son fils où serait-il actuellement ? Et si Grace n’avait pas perdu leur enfant ? Et si Blanche n’avait pas été forcée d’avorter ? Lui qui n’avait jamais voulu devenir père, il était pourtant destiné à l’être et à penser à ce qu’aurait été sa vie avec les enfants qu’il ne verrait jamais naître. A une époque il s’était senti véritablement heureux, loin de cette ville, une année où il n’en avait jamais ressenti le manque et même s’il avait fini par revenir, ce n’était pas par envie, mais plus pour avancer, pour dire au revoir à des fantômes qu’il avait trop longtemps négligé, néanmoins il regrettait encore d’avoir quitté Bangkok, s’il n’était pas parti, tout aurait été différent, il en était certain. Alors qu’il songeait à Alba, durant cette période idyllique, la question de Tahlia le ramena durement à la réalité. Elle vient de me quitter. J’imagine que ça me pendait au nez. Il releva la tête, presque fièrement. Tu sais, jamais encore on ne m’avait largué … à part toi peut-être ? C’était toi ou moi ?! Il tournait sa situation à la dérision, faisant le parallèle avec une histoire vieille de plus de dix ans dont il ne se souvenait même pas vraiment de la fin tellement elle était devenue anecdotique. Pourtant sous son air fier et fanfaron, il peinait à cacher qu’il était malheureux. Il leur resservit une rasade d’alcool et l’invita à trinquer. Ca se fête, non ?! Un premier vrai chagrin d’amour. Il grimaça alors que ses yeux brillaient un peu trop. Ce n’était que le début d’une période d’excès et de cuites à répétitions. Dis-moi que l’amour a triomphé pour toi, histoire que l’ambiance ne soit pas totalement plombée. Mais quelque chose lui disait que pour elle non plus, ça ne s’était pas bien terminé.

C'est mon tour d'être désolée melting

__________________________

I"Is that alright ?"
Maybe it's time to let the old ways die. It takes a lot to change a man, it takes a lot to change your plans. And a train to change your mind.[


Dernière édition par Léo Emerson le Mer 26 Juil 2023 - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
grand kangou
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGE : 11561
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyVen 14 Juil 2023 - 18:44

« Je préfère dire qu'on n'aime pas la facilité, ça sonne mieux que de dire qu'on est masochistes. » répondit-elle avec un rire mi-figue, mi-raisin. Ciàran avait été le premier à lui dire qu'il ne lui apporterait que du mauvais, et pourtant, elle avait foncé la tête la première. Et cela avait été sa plus belle décision, parce qu'elle avait vécu l'amour avec un grand A, celui si passionnel, où les corps et les esprits ne faisaient qu'un. Et cette histoire ne s'était pas terminée parce que l'italien était un oiseau de mauvais présage, non. Lui qui pensait n'apporter que du malheur lui avait donné le plus beau des bonheurs. Mais c'était un bonheur auquel elle n'avait pas le droit. La chute avait été brutale et le départ de Bowen avait été, semblait-il, la meilleure solution. Qu'est-ce qu'elle regrettait son choix ! Aujourd'hui, elle était de retour, oui, mais totalement démunie. Ils étaient chez eux, et même si parfois ils venaient à se sentir bien loin de Bowen, la ville les ramenait toujours. Bien trop curieuse, Tahlia tenta d'en savoir plus sur l'histoire de Léo, sur ses amours, sur la femme qui lui avait donné un enfant. Une femme qui venait de le quitter. Oups... Elle grimaça quelque peu, gardant ses yeux verts sur le jeune Emerson qui gardait la face, en faisant un peu d'humour. Ou plutôt il minimisait la situation, comme s'il enfilait un masque pour ne pas montrer ses émotions. « C'était toi... Tu ne répondais plus à mes textos. J'ai dû panser mon petit cœur tout blessé. » dit-elle, avec amusement. Elle était surtout retournée dans les bras de son petit ami bien trop toxique pour elle... Elle reprit son sérieux et demanda : « Pourquoi elle t'a largué ? Enfin... si tu veux en parler... » Elle ne voulait pas qu'il se sente obligé de mettre des mots sur quelque chose qui le malmenait. Parce qu'elle n'était pas dupe, Tahlia. Elle voyait qu'il avait mal. Peut-être parce que cela faisait écho à sa propre souffrance. Ils trinquèrent alors à cette malheureuse rupture, avec dépit, la brune secouant la tête en entendant sa dernière phrase. « Malheureusement, il n'y a pas de happy end, non plus... » commença-t-elle à dire, son cœur se serrant douloureusement. Elle aurait pu en rester là, mais si elle voulait que Léo se dévoile, fallait aussi qu'elle donne un peu d'elle. Elle lâcha un lon soupir : « Il y avait cet homme qui, dès la première rencontre, m'a totalement faite chavirer. C'était... passionnel. On était comme deux aimants. Je veux dire, dès qu'on essayait de s'éloigner l'un de l'autre, tout nous ramenait finalement de plus belle. On a tous les deux trompés nos moitiés... » C'était un baiser qui avait fait beaucoup de mal. « … mais finalement, ça nous a remis sur le chemin de l'un et de l'autre. Je suis tombée enceinte de lui, on s'est mis ensemble. C'était beau, c'était parfait. Trop parfait pour nous. » Elle marqua une pause et but une gorgée d'alcool. « J'ai perdu le bébé après cinq mois de grossesse. J'ai complètement perdu pied, j'ai rejeté Ciàran, j'ai embarqué ma fille et j'ai quitté Bowen. Quand je suis revenue, pleine de regrets et avec l'envie de lui dire à quel point je l'aimais, il était parti de la ville. Disparu. Evaporé. Sans laisser aucune trace. » En emportant un bout d'elle à tout jamais. Elle regarda Léo, les yeux trahissant toute son émotion encore bien vive. « Et me voilà ici à m’apitoyer sur mon sort. Désolée de plomber un peu plus la soirée... » Elle tenta à son tour un peu d'humour : « C'est con, parce qu'on avait quand même du succès au lycée. Je ne sais pas du tout à quel moment ça a vrillé... »

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
adm h
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGE : 10149
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize & Sara & Ash
CRÉDITS : @Tiktok ♡ (gif @constellation)

STATUT : It's you, it's always been you - Alba

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah (7 ans), il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyMar 1 Aoû 2023 - 17:37

Le rire de Léo s’éleva, amusé, autant par la réponse de Tahlia que parce qu’il y avait mieux que masochiste, en effet ! T’as raison, on n’aime pas la facilité, c’est ça ! Il n’avait aucune idée de quelle était la situation amoureuse de son ex, surtout après tant d’années. Lui, il s’était arrêté à cet artiste peintre de pacotille qui lui servait de meilleur ami, quand ils étaient gamins, à l’époque il était persuadé qu’il se passait un truc entre eux, qu’ils étaient ensemble ou qu’ils finiraient par l’être un jour, visiblement il s’était planté. C’était étrange de parler de sa vie amoureuse avec Tahlia, Léo se sentait obligé de faire de l’humour, pour ne pas montrer à quel point ça le touchait. Parce qu’il était au fond du trou, ça se voyait, il n’était pas frais quand il avait croisé la brune, il avait déjà quelques verres dans le nez, noyer son chagrin dans l’alcool, c'était pathétique, mais ça avait le mérite de fonctionner, au moins d’anesthésier la douleur, de faire l’autruche. Pathétique et dans le déni, c’était du grand Léo, tout simplement. Je t’ai rendu service en te ghostant, n’en doute pas ! Même si c’était teinté d’humour, Wates apportait sa pierre à l’édifice, elle prouvait que dès ses premiers émois, Léo n’avait jamais rien fait correctement. Après elle, il y avait eu Blanche, le masterpiece de toutes ses bêtises, elle l’avait aimé comme une âme en peine depuis leur plus jeune âge, elle lui avait offert sa première fois, son cœur si tendre, pour qu’il joue avec, durant des années, la quittant et revenant sans cesse, jusqu’à ce qu’il mûrisse enfin et qu’il arrête de la torturer. Mais Alba, elle jouait dans la même cour que lui, si elle l’aimait, elle n’était pas dépendante de son photographe de malheur, elle se battait avec les mêmes armes et elle avait fini par gagner la bataille. C’était terriblement douloureux, un chagrin d’amour, il le réalisait. Elle n’avait pas confiance en moi. J’peux pas l’en blâmer, j’ai pas toujours été correct envers elle, c’est le moins que je puisse dire. Et même si cette fois j’ai tout fait pour que ça marche, elle se méfiait. Elle m’a trompé et elle est partie. Il ne mentionna pas la grossesse, ça ne servait à rien, de toute façon avec ou sans, elle serait partie, depuis qu’elle avait croisé Léo avec Grace à cette terrasse de café, tout avait déraillé. Ça déraillait déjà avant, mais ça avait été l’élément déclencheur, celui qui l’avait précipité dans les bras de Concho. Il écouta l’histoire de Tahlia sans la couper, bouleversé, peiné pour elle, pour ce Ciàran qui ne saurait peut-être jamais combien elle l’aimait. Léo, c'était un romantique au fond, un amoureux de l’amour, alors il aurait voulu que ça se termine bien pour eux. Son récit lui fit penser à Grace, c’était inévitable, cette grossesse non voulue qui rapproche les deux amoureux, qui les pousse à tenter le tout pour le tout. Et la perte du bébé qui les éloigne. Il en était passé par là avec Darwin, et elle aussi était partie. Il était persuadé que ce bébé qui ne verrait jamais le jour avait été le vrai point de rupture, même quand ils avaient tenté de recoller les morceaux, quelques mois plus tard, rien n’avait plus jamais été pareil et ils s’étaient quittés, presque d’un commun accord. Ils se fixèrent tous les deux, Tahlia et Léo, leurs regards brillaient de la même émotion, ils étaient visiblement retournés par ces histoires. Non, c’est moi qui suis désolé, pour toi. Tu mérites une putain d’histoire d’amour Tahlia, une histoire qui te rende heureuse et pas malheureuse au point de boire ici avec moi en faisant le bilan de nos vies amoureuses misérables ! Il but une nouvelle gorgée, une longue gorgée qui l’étourdit légèrement. Avant qu’il ne sourît. Heureusement qu’ils avaient de l’humour à revendre ! Tu veux dire, comment ça a vrillé, pour chacun de nous ? Parce que j’ai ma réponse, pour mon propre cas. J’aime trop les femmes et en même temps, j'ai une trouille folle de m’engager. Alors évidemment, à un moment ça coince !  Il fixa la nuit comme s’il réfléchissait profondément, alors que pas du tout, son esprit tournait à vide, seule une connerie lui venait en tête, une connerie qui le fit rire. Avec notre propension à tout foutre en l’air, on est peut-être fait l’un pour l’autre tiens ! Il n’y croyait pas une seconde, même si la brune était une femme très attirante, ça il en était conscient.

__________________________

I"Is that alright ?"
Maybe it's time to let the old ways die. It takes a lot to change a man, it takes a lot to change your plans. And a train to change your mind.[
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
grand kangou
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGE : 11561
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyJeu 2 Nov 2023 - 15:23

S'il y en avait deux qui n'aimaient pas la facilité, c'était bien Léo et Tahlia, effectivement. Et leurs échecs amoureux en étaient la preuve. Même quand tout aurait pu bien se passer, ils faisaient tout capoter, comme si l'herbe était plus verte ailleurs. Et c'était l'éternel recommencement, fragilisant à chaque fois leur cœur jusqu'à la fois où ils le donneraient à quelqu'un qui pourrait le détruire en un geste. Cette fois semblait leur être arrivé, à tous les deux, puisqu'ils se trouvaient là, à cette table, à cacher leur chagrin au fond des verres d'alcool, en faisant de l'humour douteux qui ne dupait personne. « Rendre service, je ne sais pas. Je suis retournée vers un vrai con après toi. » Un vrai de vrai, qui n'avait pas que brisé son cœur, à Tahlia, mais qui avait tout arraché chez elle, telle une tempête. Mais ça, c'était une vieille histoire pour laquelle elle avait mis des années à se reconstruire. C'était à oublier. Ce qui les malmenait, en revanche, était des histoires bien plus actuelles, dont les cicatrices étaient bien trop fraîches. Léo se confia à elle, sur cette histoire qui avait manqué de confiance, qui avait subi quelques écarts de conduite et qui avait mené vers l'échec. Elle ne savait pas qu'il parlait d'Alba. La Alba de Freja. La Alba de Concho. Mais dans cette histoire, elle avait eu le dernier mot. « Tu l'avais trompé ? » demanda-t-elle pour savoir d'où venait ce manque de confiance. « Et si elle revenait, là, tu retournerais vers elle ? » Elle était là, toute la question. Foncerait-il de nouveau dans cette histoire ? Sûrement que oui. Tout comme elle le ferait avec Ciàran, s'il réapparaissait dans sa vie. Ciàran, dont elle raconta l'histoire, l'émotion s'entendant dans sa voix et se lisant dans ses yeux voilés par le spectre de cet amour perdu. Elle n'était pas bonne pour réchauffer l'ambiance. Mais les mots de Léo lui arrachèrent un sourire désabusé. « Je l'ai eu ma putain d'histoire d'amour. Je ne m'en suis juste pas rendue compte à temps. Au fond, je mérite d'être là à faire le bilan désastreux de ma vie amoureuse. » Si ça n'avait pas été avec Léo, ça aurait été avec un autre. Parce qu'elle était à ce stade critique où elle ne voulait plus s'engager, où elle n'arrivait pas à imaginer un autre homme à ses côtés. Il avait tout d'elle, absolument tout. Alors non, elle ne voulait pas se trouver ailleurs qu'ici, à faire le point avec Léo Emerson. C'était d'ailleurs amusant quand on comparait leur situation actuelle avec les adolescents qu'ils avaient été, populaires. Qu'avaient-ils fait pour en arriver là ? Léo, lui, avait déjà toute sa réponse. Un amour des femmes. Et une peur de s'engager. Tahlia fit une moue d'approbation. « Mouais... en effet, ça ne matche pas trop avec une histoire d'amour ! » Elle se fit songeuse, et reprit : « Je crois que j'ai la même trouille que toi, en vrai. Peut-être pas le même amour pour les hommes, enfin pas autant, mais cette trouille d'aller plus loin avec quelqu'un, ouais. C'est peut-être une histoire de vulnérabilité. Mettre son cœur dans les mains d'une autre personne, ça peut effrayer. » Ils se ressemblaient beaucoup, finalement. Et d'ailleurs, Léo en fit référence avec une belle touche d'humour. Tahlia posa ses yeux verts sur lui, en riant : « Mon dieu, non ! » Non pas qu'il n'était pas attirant, ni rien. Mais c'était juste voué à l'échec. « Notre histoire ne tiendrait même pas une semaine. Tu me tromperais ou je te tromperai allègrement. Ce serait à celui qui irait le plus loin dans la connerie, et je pense qu'on serait bons à ce jeu. » Elle rit de nouveau et but une gorgée d'alcool, avant d'ajouter : « Toi et moi, ce serait pour une nuit. Pas pour la vie. »

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
adm h
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGE : 10149
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize & Sara & Ash
CRÉDITS : @Tiktok ♡ (gif @constellation)

STATUT : It's you, it's always been you - Alba

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah (7 ans), il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyMer 15 Nov 2023 - 15:58

Il en avait entendu parler, de ce mec qui avait détruit Tahlia, mais à l’époque Léo dealait déjà avec ses propres conneries. Et puis ils étaient gamins, lui, il ne prenait pas conscience de ce que les autres autour de lui pouvaient subir. Aujourd’hui, il ne s’en souvenait que vaguement, il se disait juste que si la pauvre était restée avec lui elle aurait subi tout autant. Le jeune Emerson de l’époque n’était pas tendre avec les filles, il jouait avec comme un chat avec des petites souris. Lui qui avait toujours été un gamin craintif, dans l’ombre de son père, il lui avait fallu rencontrer Woody et se prendre pour les rois du monde avec lui, pour qu’il se sente puissant. Ensuite, il avait compris qu’il pouvait plaire aux filles et alors, il s’était senti pousser des ailes, ce n’était pas un portrait flatteur, il fallait bien l’avouer, mais c’était la vérité. Il n’avait jamais fait tellement de mal, il rugissait plus qu’il ne mordait, mais il n’avait pas fait de bien non plus. Aujourd’hui, la maturité l’avait-elle rendu meilleur homme ? Il avait des doutes, du moins il commençait juste à s’assagir, à tout juste trente-cinq ans, il serait temps ! En parlant d’être meilleur, la question de Tahlia le fit réfléchir une seconde et la réponse le surprit, même lui. Non, je ne l’ai jamais trompé. Ceci dit, le tableau n’en était pas plus flatteur. J’en ai trompé une autre, avec elle. Elle savait donc que j’en étais capable. Mais ce n’est pas ça, c’est peut-être même pire finalement. Je l’ai laissée, par deux fois, j’ai choisi ma liberté, ou bien juste une autre vie, au lieu d’elle. La première fois, je l’ai laissée enceinte. Je l’ignorais, mais c’est pas mieux. Et quand elle est venue m’annoncer sa grossesse, je lui ai claqué la porte au nez. Parce que j’avais peur. C’était terrible pour Léo de réaliser à quel point il avait gâché sa plus belle histoire d’amour. Il se trouvait cruel et pitoyable de pleurer sur son sort ce soir alors qu’il avait mérité tout ce qu’il lui arrivait. Il méritait même bien pire. Il esquissa un sourire triste. J’imagine, oui. Il n’imaginait rien, il le savait, il pourrait passer sa vie à attendre Alba à présent. Maintenant qu’il avait réalisé qu’il ne voulait qu’elle, maintenant qu’il n’avait plus peur de ça. Ce qui lui faisait peur, en revanche, c’est que ce soit trop tard, qu’ils se soient fait trop de mal, qu’ils aient trop essayé et que plus rien ne reste de cette histoire, mis à part un immense gâchis et beaucoup de regrets. Non, clairement, Tahlia et Léo n’étaient pas doués pour remonter le moral l’un de l’autre, au contraire, la peine de l’un faisait écho à celle de l’autre, c’était pire que tout ! Il leva son verre à la conclusion de la brune. À nos vies amoureuses désastreuses alors ! Derrière ce ton enjoué, il y avait beaucoup d’amertume, qu’il noya dans une nouvelle rasade. La bouteille se vidait à vue d’œil. Il était lucide sur ce qui n’allait pas chez lui et Tahlia le lui confirma, ce qui lui arracha un rire amusé. Il haussa un sourcil en la dévisageant. Ne me la fais pas à moi, t’as la même réputation que moi au sujet de ton tableau de chasse. Qu’il répliqua faussement moqueur. Disons que c’était plus ancré dans le genre masculin, de dire qu’on aimait les femmes, c’était moins politiquement correct pour une femme, ça faisait vite croqueuse d’hommes. Mais lui, Léo, il s’en foutait totalement, que l’ancienne flic aime les hommes, qu’elle prenne du bon temps, ou que ce soit juste des rumeurs. C’était d’ailleurs tout l’intérêt de cette conversation, tordre le cou aux commérages. Ouais, avouer que t’as ton cœur qui bat trop vite, qu’il déborde même, et le confier à cette personne, c’est prendre le risque d’être vulnérable, c’est carrément flippant. Cette fois-ci, il était parfaitement sérieux, peut-être un peu trop même, après une nouvelle gorgée de poison, il retrouva sa légèreté, ne croyant pas une seconde à ce qu’il disait, mais juste parce que ça le faisait rire. D’ailleurs la réaction de Wates était tout aussi drôle, il vit ses grands yeux verts s’arrondir et son non sortait du fond de son cœur. C’est peut-être le secret en fait, se tromper allègrement et en être conscient, être ok avec ça. À ça non plus, il n’y croyait pas, il savait bien que ce genre de relation existait, le polyamour et autres relations multiples, il le respectait, mais ce n’était pas pour lui, il était bien trop possessif et exclusif. Il alluma une nouvelle clope en fixant le vide. Avant que Tahlia ne complète sa réponse d’une façon qu’il n’avait pas vu venir. Il tourna la tête dans sa direction, la fixa d’un regard brillant de trop d’alcool et d’autre chose, quelque chose de nouveau, d’inattendu. Ce fut furtif, comme un battement de cœur un peu plus rapide, il tira sur sa clope et en souffla doucement la fumée. Puis, il haussa les épaules. T’es pas libre pour la vie, moi non plus. Va pour une nuit. Il avait cet air nonchalant, il la défiait, même, mais quelque part l’idée de l’embrasser ne lui déplaisait pas.

__________________________

I"Is that alright ?"
Maybe it's time to let the old ways die. It takes a lot to change a man, it takes a lot to change your plans. And a train to change your mind.[
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
grand kangou
Tahlia Wates
Tahlia Wates
MESSAGE : 11561
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyLun 18 Déc 2023 - 22:19

Oui, elle se souvenait du duo que Léo formait avec Woody. Ils en avaient eu, des casseroles, derrière eux. Il y en avait eu des larmes à cause d'eux. Mais aux yeux de Tahlia, ils restaient toujours meilleurs que celui à qui elle avait donné son coeur, la toute première, et qui l'avait détruite, sur tous les plans. Puis les déboires s'étaient enchaînés, parfois au nom de l'amusement, souvent au nom de la peur de l'engagement. Sur ce point-là, ils se rejoignaient, Léo et Tahlia. Alors qu'il lui disait n'avoir jamais trompé la mère de son enfant, il révéla l'avoir abandonné à deux reprises, par peur. Parce qu'il pensait que sa liberté lui apportait bien plus. Et voilà qu'aujourd'hui, il était là, devant un verre, à se dire que oui, si elle lui donnait une chance, il irait vers elle. "Tu as encore peur, là, maintenant ? Ou tu serais prêt à construire une vraie relation avec elle ?" Elle esquissa un léger sourire et reprit avec douceur : "Parce que si c'est le cas, si t'es vraiment sûr de toi, faut que t'ailles lui dire." Ce n'était peut-être pas trop tard. Il y avait des histoires qui devaient, malheureusement, être démaillées avant d'être retissées, plus solidement. Même si cela faisait parfois très mal. C'était cette douleur qui les amenait ici, ce soir, à trinquer au nom de leurs relations amoureuses désastreuses. Elle but une longue gorgée afin de se remettre un peu de baume au coeur. La discussion tenta de se faire plus légère alors qu'ils évoquaient ce qui clochait chez eux. La répartie de Léo, concernant l'amour des hommes de Tahlia, la fit sourire et répondre aussitôt : "Ouais, mais pour toi, ça fait glorieux. Moi, ça me fait plus passer pour une putain." Elle avait eu le droit à ce joli nom d'oiseau, marqué au fer rouge en elle et qui la touchait bien plus qu'elle ne laissait entrevoir. Alors qu'elle expérimentait juste, Tahlia. Elle hocha la tête à ses prochains mots, soupirant simplement : "ça rend vulnérable, oui, mais qu'est-ce que c'est bon aussi d'avoir quelqu'un qui te comprend, d'avoir quelqu'un sur qui t'appuyer parce qu'il te connaît sur le bout des doigts..." Elle parlait avec sérieux, elle aussi. Trop de sérieux pour la soirée ! Heureusement, Léo lança une boutade, comme quoi, ils étaient peut-être faits pour être ensemble, eux, les deux boucans de l'amour. Tahlia réfuta aussitôt, en faisant des caisses, en disant qu'ils iraient droit dans le mur en se trompant allègrement. Ce qui serait peut-être la solution, d'après Léo. La brune secoua la tête, en riant joyeusement : "Pas pour moi. Je suis trop jalouse pour ça, désolée." Elle termina son verre et prit la bouteille pour remplir de nouveau leurs verres. Non vraiment, pour la vie, ce n'était pas possible. Pour une nuit, en revanche... Alors qu'elle lança cette provocation, elle ne s'attendait pas à ce que Léo rebondisse dessus. Le regard qu'ils échangèrent, ces mots, l'alcool dans les veines, c'était le cocktail parfait pour éveiller une douce chaleur en elle. Le regardant avec défi, elle murmura, se penchant légèrement sur la table et réduisant la distance : "Chez toi ou chez moi ?" Jouait-elle ou était-elle sérieuse ? Seule la suite le dirait...

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
adm h
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGE : 10149
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize & Sara & Ash
CRÉDITS : @Tiktok ♡ (gif @constellation)

STATUT : It's you, it's always been you - Alba

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah (7 ans), il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia EmptyMar 9 Jan 2024 - 19:31

Il n'était pas fier de son comportement, Léo, il ne l'avait jamais été. Peut être quand il était gamin, avec Woody et qu'ils se prenaient pour les rois du monde, peut-être, à cette époque là, avait-il le sentiment d'être puissant de d'être façon. Mais il savait que c'était mal, il n'était pas stupide. Aujourd'hui, adulte, avec les différentes expériences qu'il avait vécues, il savait qu'il se comportait souvent comme un sombre crétin, mais ça ne l'avait pas empêché de recommencer, plusieurs fois, avec la même personne parfois. Comme quoi il n'apprenait jamais de ses erreurs. Quoi que, cette fois, avec Alba, c'était peut-être celle de trop, celle qui lui avait fait prendre conscience que ça ne se finirait pas toujours bien pour lui. Il avait toujours eu de la chance, Léo, avec Blanche, qui le reprenait à chaque fois malgré ses conneries, avec les filles qui craquaient pour sa belle gueule. Mais avec Alba ça n'avait pas suffit, elle était trop indépendante, trop fière, pour se faire avoir. J'étais prêt avant qu'elle parte ! J'étais prêt, cette fois… Il failli lâcher un juron mais s'était retenu. Il lui en voulait tellement, à Alba, autant qu'il comprenait ses peurs, autant qu'il s'en voulait à lui-même. C'était un mélange complexe de sentiments. Clairement, même s'il l'aimait comme un fou, il lui faudrait un moment pour faire confiance à nouveau. Il écouta Tahlia qui semblait  vouloir qu'il se batte, qui avait envie d'y croire, peut-être plus que Léo lui-même, à ce moment-là. Hmmm. Qu'il grogna en avalant une nouvelle gorgée. Il verrait… un jour il lui dira, oui, un jour l'amour triomphera, mais pas ce soir-là, ni le lendemain, il faudrait deux ans pour qu'ils se retrouvent. La discussion devint plus légère, du moins en apparence, les deux ex s'entendaient sur leurs amours désastreux et sur leurs réputations peu flatteuses. Emerson lâcha un rire en passant la main dans ses cheveux. Glorieux, au moins oui ! T'en fais pas, ça changera bientôt de camp, le modèle d'homme macho coureur de jupon n'est plus tellement en vogue. Il ne s'était j'aimerais considéré comme macho, heureusement, coureur, peut être un peu, malgré lui. Mais il était bien conscient qu'il avait, sans le vouloir, suivi les pas de son père. On t'a qualifiée de putain ? J'hallucine. T'es une putain de femme libre, oui ! Qu'il entende quelqu'un traiter une femme de putain, il s'en indignerait toujours. Ce soir il était désabusé, un amoureux éconduit, alors pour il n'allait pas en faire l'apologie et glorifier la vulnérabilité, il détestait ça, se sentir vulnérable, c'était se sentir faible. Pour moi, vulnérable ça sonne avec misérable. Qu'il répondit en dodelinant de la tête. Encore une fois ils rendirent le sujet plus léger, Léo joua faussement le joli cœur à l'intention de Tahlia et ensemble ils riaient à une utopique relation polygame. La brune était catégorique, elle était trop jalouse, décidément, ils se ressemblaient beaucoup ! C'est sûr, il faudrait me partager, je comprends que tu sois jalouse. Qu'il squanda en coulant un regard plein de sous entendus sur elle, avant d'éclater de rire. Et dans cette badinerie plus si innocente, ils instaurèrent un jeu un peu plus dangereux. Tahlia se rapprocha de lui et Léo ne savait plus tellement s'ils jouaient encore ou non. Son sourire se figea légèrement, il la fixa de ses yeux brillants d'alcool. Chez toi. Sa voix se voulait assurée, plus rauque. Il chercha à poser la bouteille vide entre eux et sa main rencontra celle de l'ancienne flic. Le contact de sa peau chaude, c'était peut-être ce dont il avait besoin, là.

__________________________

I"Is that alright ?"
Maybe it's time to let the old ways die. It takes a lot to change a man, it takes a lot to change your plans. And a train to change your mind.[
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
Contenu sponsorisé
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty
MessageSujet: Re: (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia   (hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(hot) Think of me in the depths of your despair + Tahlia
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» there is beauty in a failure, and there are depths beyond compare (freja)
» Melody from the depths of the soul (Kyle / Gemma)
» you're (not) okay (tahlia)
» #24 - i'll be there for you cause you're there for me too (tahlia)
» and in the end, we both win – tahlia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: time machine :: explore the past-
Sauter vers: