AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-44%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, PC)
86.99 € 155.01 €
Voir le deal

 

 brother you’re such a jerk (pv Beck)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Invité
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyLun 10 Avr 2023 - 22:19

Début de soirée tranquille. J'ai viré des p'tits branleurs qui ont décidé d'en venir aux mains. Cogner librement fait du bien. J'crois que j'ai pété un ou deux doigts à un type. J'suis allé pissé et me faire un shoot d'héro avant de retourner à mon poste. Y a de la gonzesse ce soir. Je vais surement m'en baiser une ou deux à l'arrière, dans la ruelle. Ou p't'être me trouver un mec qui viendra me faire du bien.

Enfin... Ça c'était avant que j'crame mon putain de frangin dans la boite. Fais chier. J'ai pas qu'ça à faire de le surveiller. Rien à foutre, c'est un client lambda. Je lui f'rais pas de cadeau. Mais je sens qu'il va gâcher ma soirée. Il sait pas s'tenir, c'est bien mon frère... Faudrait p't'être qu'un jour j'ui donne des cours... Qu'j'ui apprenne quelques trucs parce qu'il me fait honte parfois.


Dernière édition par Bastian Kavinsky le Mer 12 Avr 2023 - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
MESSAGE : 2941
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyLun 10 Avr 2023 - 22:33

Ce soir j’étais seul à bien me faire chier chez moi. Emi est de garde et Stacy encore dans ses putains d’études. Elle est beaucoup trop sérieuse parfois, Alexis n’a pas répondu à mon texto et y’a personne en vrai. Je n’ai pas mis trop de temps avant de me décider à sortir et cette fois je vais faire différent, je pense que je vais aller au A&Y, voir si je pourrais pas me choper une fille. J’ai pas envie d’être sage ce soir et je ne le serais pas. Je me suis déjà enfilé un peu d’alcool avant de partir pour le bar histoire que ça ne me coûte pas un bras rendu là-bas.

En arrivant, je suis content de ne pas voir Bastian, il aurait été capable de me dire d’aller ailleurs pour pas me voir la gueule. J’suis peut-être tombé sur un de ces soirs de congé et tant mieux. J’ai pas envie de me faire chier plus que je ne me fais déjà chier. Je commence par aller au bar pour prendre quelques shots et en plus j’ai même réussi à m’infiltrer dans une tournée. J’aime bien et je ne dis jamais non à de l’alcool gratuit. Je sais plus à quelle quantité d’alcool j’en suis, mais je me sens vraiment très bien actuellement, léger et je ris un peu pour rien, normalement si j’en suis à ce stade c’est que j’en ai bu une bonne quantité. J’ai trouvé une jolie blondinette, j’ai un faible pour celle-ci qu’est-ce que vous voulez, j’essaye d’y aller graduellement, mais je n’ai aucun tact et je commence à la draguer, draguer comme je sais si bien le faire en beurrant bien épais et en lui faisant du rentre dedans. Ce que je n’avais pas vu, c’était le mec à côté d’elle qui ne semble pas aussi content de ma présence et on commence à s’engueuler. Je le repousse alors qu’il essaye de reprendre sa copine avec lui. “P’TÊTRE QUE SI TU LA BAISAIS COMME IL FAUT ELLE SE LAISSERAIS PAS DRAGUER PAR N’IMPORTE QUI TA COPINE.” J’ai bu, c’est clair que je ne serais pas discret. Je le regarde avec un air de défi tout en me rapprochant de sa copine. Ça peut grave dégénérer cette histoire….
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyMar 11 Avr 2023 - 14:50

On m’informe qu’y a du grabuge à l’intérieur. Deux alcoolos qui seraient prêts à en v’nir aux mains. Va y avoir un peu d’action ! J’vais casser des dents et castrer des connards. J’entre en furie à l’intérieur et cherche mes cibles. J’pousse au passage des crétins trop cons pour me laisser la place. Pas d’temps à perdre. J’fini par arriver devant un trio. Je soupire en voyant qui se trouve en face de moi.

- Beckam… Espèce de pauvre sous merde ! Tu bouges pas d’là j’reviens m’occuper d’toi !!

Je choppe l’autre type qui tente de me faire comprendre la situation. Que c’est mon frangin qui cherche la merde pas lui.

- Pauvre connard, t’es autant coupable. T’es viré tu dégages d’là. Et la prochaine fois que tu touches à cette p’tite sous merde, j’te bute. On touche pas à c’mec c’est clair ?

Je lui fais un clef d’bras et je le tire jusqu’à dehors. J’le pousse et il tombe à terre. Un coup de pied pour le faire rouler et le virer. J’attends qu’il se lève et je lui fous mon poing dans la gueule alors qu’il m’informait vouloir récupérer sa meuf. Il finit par s’éloigner. Je ferme la porte et retourne à l’intérieur, droit sur ce qui me sert de frère. Je l’attrape par l’oreille et tire dessus.

- Toi aussi tu vires d’ici ; t’aurais pu choisir n’importe quel endroit pour tremper ta nouille mais t’as choisi là où j’bosse. T’as aucun respect ! Tu m’fais honte !

Je tire son oreille pour le traîner à ma suite jusqu’à l’extérieur.


Dernière édition par Bastian Kavinsky le Mer 12 Avr 2023 - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
MESSAGE : 2941
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyMar 11 Avr 2023 - 15:16

Le mec devant moi ne veut pas lâcher le morceau, ça fait quoi que ce soit sa copine ? J’en ai rien à foutre moi, elle ne semblait pas contre que je me rapproche d’elle. Voilà qu’il se met à gueuler comme un putois et qu’il me menace, j’ai envie de rire. Il pense que je peux pas me défendre ? Je m'avance donc vers lui, relevant le menton en le regardant dans les yeux. Il est plus petit que moi. Il tente de me pousser et je le repousse avant qu’il me touche. Puis la voix de mon frère qui me parvient à l'oreille. Je soupire, les insultes évidemment, la sous-merde bla bla bla… Je lève les yeux au ciel. « Merde, J’me chargeais de lui la ! » il m’enlève tout plaisir à le sortir, je sais que je vais me faire sortir aussi, mais j’en profite pendant que l’autre n’est pas là pour le rapprocher de sa meuf. C’est dans un moment comme ça que les cartes d’affaires auraient marcher ! je ris en repensant à l’idée que j’avais eu avec les gars du gdpc. « Si tu veux avoir la nuit de ta vie chérie tu ne devrais pas rester avec une merde comme lui ! » Mes mains avaient finalement atteint son cul, quand elle s’en va en revoyant Bastian réapparaître.

« Putain tu fais chier Bastian ! » J’ai l’impression que l’oreille va décoller de ma tête. Je tente de frapper mon frère pour qu’il me lâche. « Je suis capable de marcher lâche moi merde ! J’savais pas que tu travaillais ce soir. » Je suis bien obligé de le suivre jusqu’à l’extérieur, j’ai l’habitude de toute façon de me faire jeter des bars. Je le frappe pour qu’il me lâche une fois qu’on est dehors. « Tu dis que jte fais honte mais c’est toi qui me donne l’air d’un gamin à me tirer par l’oreille merde ! »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyMar 11 Avr 2023 - 16:35

J’prend pas la peine de répondre à mon frangin et j’m’occupe de l’autre type. J’le vire et le cogne une ou deux fois. J’voulais le cogner plus et bien plus longtemps mais je dois m’occuper de mon autre problème. Ce p’tit con qui m’pourri la vie à essayer de m’imiter. Mais il ne sera jamais qu’une pâle copie de moi. Il m’a pris la place de cadet il veut quoi d’plus? Ça lui suffit pas? Faut qu’il vienne jouer au bad boy sur mon terrain? Les choses fonctionnent pas ainsi. J’retourne donc le voir.

- J’fais chier? Tu t’fous d’ma gueule? C’est toi qui m’oblige à intervenir car tu sais pas tenir !

J’l’attrape par l’oreille et l’entraîne dehors. Pendant qu’on marche, il me frappe plusieurs fois alors j’tire plus fort son oreille et je lui donne un coup dans l’ventre. Une fois dehors il me frappe. J’ui met une droite.

- T’as qu’à pas te comporter comme tel là où j’bosse. Pas foutu draguer correctement et de boire sans être complètement bourré. T’es pathétique. Tu joues à quoi?

On dirait moi en tellement plus fade. En tellement plus coloré. Mon monde est noir, pas de gris, pas de blanc. Juste du noir. Mais lui… pfff il me fait pitié à jouer les gros durs.


Dernière édition par Bastian Kavinsky le Mer 12 Avr 2023 - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
MESSAGE : 2941
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyMar 11 Avr 2023 - 18:31

Si on m’avait donné une médaille chaque fois que je faisais le con. Je pense que ma caravane aurait les murs complètement remplis. J’en aurais encore plus si c’était à chaque fois que j’avais fait chier Bastian. Je sais que je l’énerve par le simple fait de mon existence, il ne s’est jamais gêné pour me le dire ou me le faire sentir. Je ne peux pas faire grand chose de plus que subir cette honte qu’il me fou. Il me fait chier quand il s’y met, je l’ai pas obligé à intervenir non plus j’aurais pu lui en foutre une à cet autre imbécile qui savait pas comment s’occuper d’une nana.  « J’sais me tenir, c’est l’autre qui est trop con. »

Il me traîne vers l’extérieur et je le frappe pour qu’il me lâche, ce qui ne fait que lui faire prendre une emprise plus serrée et je reçois par la même occasion un coup dans le ventre. Je plis légèrement sous le coup, le souffle coupé. Une fois dehors, j'ai le droit à une droite en pleine gueule. Je recule de quelques pas avant de cracher le sang que j’ai en bouche. J’me suis mordu la langue au passage.

« J’ai pas vu le gars arrête. Sans l’autre elle aurait pas dit non ! » Je réplique, incapable de me la fermer. Surtout pas devant Bastian, je ne fais que le provoquer de toute façon. Je me redresse et je dois lever légèrement la tête. Il me fait chier à être plus grand, plus vieux que moi à se croire tellement mieux que moi. « Je joue à quoi ? Mais t’es sérieux ? À ce que je sache j’ai le droit de faire ce que je veux ! J’suis encore capable de marcher,  je n'ai pas bu tant que ça ! » Bon, c’est pas tellement vrai, on s’en fou. « De toute façon c’est toujours la même chose avec toi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyMer 12 Avr 2023 - 11:18

J'éclate de rire. Il sait s'tenir ? Y s'fout d'ma gueule ! S'il savait l'faire j'aurais pas eu b'soin d'intervenir. On m'aurait pas prév'nu qu'y avait un problème dans la salle. Non mais quel con.

- Alors pourquoi on m'a prév'nu quelqu'un foutait la merde ? Quand t'as vu qu'la p'tite dame était accompagné fallait abandonné. T'as pas l'niveau, tu fais pas l'poids.

Faut qu'il arrête de s'croire meilleur qu'les autres, qu'il arrête de faire son intéressant. J'veux pas un jour l'retrouver dans un caniveau avec un couteau dans l'corps. J'suis l'seul à pouvoir le cogner et l'insulter. Quand quelqu'un l'fait et qu'chui pas loin ou que j'le découvre, j'm'arrange pour retrouver l'type et le passer à tabac. J'ai beau n'pas l'aimer, le jalouser, je s'rais toujours là à veiller sur lui...

J'fini par l'trainer dehors en tirant sur son oreille. Plusieurs coups et je le relâche. Il crache du sang. Ça m'fait rien. J'm'en tape de l'faire saigner. C'est pas la première ni la dernière fois qu'ça arrive.

- Quand tu l'as vu t'aurais du arrêter. Mais tu sais pas t'arrêter. Faut revoir ta technique pour choper une gonzesse. T'es vraiment naze.

Je hausse un sourcil et le regarde. Petit sourire en coin. Eh oui gamin, j'suis plus grand, plus fort... T'y peux rien... Je le choppe par le col de son haut et le force à reculer pour qu'son dos rencontre le mur. J'le maintiens ainsi.

- Tu fais pas c'que tu veux là où j'bosse. Que j'y sois ou pas. T'empeste l'alcool. On dirait un de ces ado qui veut jouer au vilain garçon, qui s'pense plus fort que l'alcool. Même pas capable d'reconnaitre que t'es bourré. T'es pathétique.

Quand j'suis bourré, j'le reconnais, j'assume. J'fais pas semblant. J'tente pas d'me rassurer. J'me met rarement une mine. J'picole dur ça c'est sur. Mais j'préfère la drogue... Ma douce compagne qui coule dans mes veines... Qui réchauffe mon corps si froid et insensible... J'approche mon visage du sien.

- Toujours la même chose avec moi ? Oh p'tit frère est malheureux parce que j'l'aime pas ? Faut t'en prendre aux parents, j'ai jamais demandé à c'que tu débarques dans ma vie et m'la pourrisse ! C'est d'ta faute si j'ai tout perdu. D'ta faute si je suis comme ça. Alors pour ça... Merci. Dans l'fond ouais. Merci pauvre merde de m'avoir rendu comme ça.

Y a pas qu'lui, mais ça j'le tais. Même s'il sait mon histoire. Tout l'monde sait qu'jai tué ma gonzesse et mon bébé. Il avait quinze piges, mais con comme il est j'sais pas s'il a compris. J'ai disparu deux ans. J'ai pas prév'nu. Mais tout l'monde en a parlé...
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
MESSAGE : 2941
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyMer 12 Avr 2023 - 15:10

Comment ça j’fais pas l’poids ? Il s'fout d' ma gueule ? Il sait pas que le charme Kavinsky j’sais en user ? J’ai un taux de réussite assez impressionnant quand j’me compare à mes potes. Si l’autre con avait pu le voir, on en serait pas là. C’est l’autre qui ne faisait pas le poids et c’est moi qui se fait chier ? « Tu dis que j’fais pas l’poids, mais l’autre c’était un nain de jardins qui se croyait supérieur aux autres. Ça ne lui aurait pas fait de tort que j’lui r’fasse le portrait. Arrête de me prendre pour une chose fragile ! » Il me traîne dehors comme si j’étais encore un gamin du primaire en me tenant par l’oreille. Il me fait chier à me traiter de la sorte. Je le frappe, il me frappe et je crache du sang. J’en suis pas à mes premières fois à me faire frapper par lui, j’ai l’impression qu’il se fait un plaisir de le faire chaque fois qu’il le peut ou que ses poings le démange. J’ai toujours été son punching-ball préféré. « Je l’ai pas vu, je regardais les boulés d’la meuf, tu pense que je me concentrais sur le « minions » qui était dans les parages. Non j’sais pas m’arrêter quand j’veux m’ vider les couilles t’es content de le savoir ? » Il ne sait pas s’qui s’passe dans ma vie. Ni les struggles que je vis. J’ai besoin de me vider la tête, de penser à autre chose. L’alcool n’est qu’une béquille, le sexe aussi, mais j’ai besoin de cette béquille. J’ai besoin de ça pour me sentir bien. J’ai pas envie de tous ces sentiments qui me puent au nez. Je le défie en me redressant en lui disant que j’fais ce que je veux. Mon dos rencontre le mur.

« J’tiens encore debout, j’ai été plus bourré que ça dans ma vie Bastian. Ouvre les yeux, c’est qui l’plus pathétique de nous deux ? C’est toi qui m’tiens contre un mur parce que j’ai voulu m’amuser ! » J’appuie ma tête contre le mur, j’essaye même pas d’en défaire de l’emprise. Je sais qu’il va me cogner encore si j’me débats. J’ouvre les yeux quand je sens son souffle plus près de mon visage. « C’est ce que je disais c’est toujours la même chose. Tu me reproches la seule chose sur laquelle j’ai jamais eu de contrôle. Tu penses que j’ai choisi de v’nir au monde ? De te pourrir la vie comme tu dis si bien ! Ça fait un quart de siècle faudrait que tu en revienne à un moment donné de la place que j’t’ai sois disant voler ! » Même les parents ne voulaient pas vraiment d’moi. Ils étaient trop vieux pour ça ! J’lui donne un coup dans les côtes pour qu’il me lâche. « Fou moi la paix ! »
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyMer 12 Avr 2023 - 16:31

Putain mais quelle tête de con ! Foutre ça sur l'dos d'l'autre. J'ai tel'ment l'impression d'me voir parfois... Mais une pâle copie d'moi... J'préfère rien répondre et le sortir d'là. On s'frappe un peu et il me donne tellement envie d'rire. Un bon rire moqueur... Il a pas vu l'type. Mais quand l'autre s'est mis à causer, il n'aurait pas du insister. Ou l'retrouver dehors pour lui casser la gueule. Putain pas dans la boite ! C'est tout c'que j'demande.  

- Mais j'm'en tape qu'tu veuille t'vider les couilles mec. Fais c'que tu veux ! Mais sans déclencher de baston dans ma boite ! J'veux pas débordement ici. J'veux pas qu'y ait des problèmes au A&Y c'est clair ? Tu veux t'vider les couilles avec une cliente ? Tu l'fais d'façon correct ! Ou t'attends de t'la chopper dehors.

Je le plaque au mur et l'maintiens avec ma main sur son col. Je serre la mâchoire et lui jette un regard noir. J'frappe le mur juste à côté de son visage.  

- Moi ? Pathétique ? J'déclenche pas une baston parc'que j'ai les couilles pleines. J'te tiens là parce que t'as merdé dans ma boite ! On m'a d'mandé de virer deux pauvres types ! C'que j'ai fait !

Pathétique... Non mais j'ten foutrais ! Pauvre merde multicolore. Même s'il marque un point. J'sais bien qu'il a pas d'mandé à naitre. J'sais bien qu'j'devrais passer au dessus ! Mais putain il capte rien ce crétin. C'est un putain d'aveugle !

- J'te détest'rais toujours frangin ! Tu m'l'as volé cette place ! J'suis dev'nu invisible! Et donc j'ai commencé à merder pour qu'on m'remarque ! Pour qu'on m'rassure mais non ! Y en avait toujours que pour le Becky... Le p'tit bébé trop mignon ! Mais allez tous vous faire enculer !!! J'existe putain !

Son coup dans les cotes est le geste de trop... J'ui fous un poing dans la gueule, direct sur la pommette gauche.

- Me touche pas pauvre merde ! Tente même pas d'faire quoi qu'ce soit !

Nouveau coup d'poing dans la gueule et j'le lâche.

- C'est toi qui m'provoque ! J'tai juste sorti d'là et j'ai tenté d'te faire comprendre pourquoi mais t'es sourd et aveugle, t'es pas capable de r'connaitre tes torts ! J't'ai viré car TU as merdé !

En disant le TU je tapote sa poitrine avec mon index plusieurs fois.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
MESSAGE : 2941
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 1:44

Tu sais Beck que ça ne sert à rien de rouspéter avec ton frère… Mon cerveau le sait, mais moi je suis incapable de fermer la gueule, je dois avoir le dernier mot de la conversation. Pousser un peu plus loin encore mon humiliation, me faire sortir comme ça par mon frère. Je pense que j’aurais préféré une clé de bras ou un coup de pied au cul. J’aurais pas eu l’air aussi attardé à essayer de me tortiller pour qu’il lâche sa prise sur mon oreille. C’est que ça fait mal ducon. “Il n'aurait même pas osé cogner, il n'avait pas de couilles pour ça. Les gens paniquent pour rien dès qu’on lève le ton. J’fais pas toujours des problèmes ou je passe et je sais comment me trouver une meuf merci ! J’ai pas besoin de tes conseils à la con. Attendre dehors, ça fait pas un peu creepy encore et puis il est ou le plaisir dehors ?” Moi, j’ai besoin de m’amuser, si je suis venu ici, c’est parce que je me faisais chier chez moi. Je me retrouve rapidement plaqué au mur et je soutiens le regard de mon frère autant que possible. Fronçant les sourcils, jamais il ne me prend au sérieux, il me croit encore tout faible et braillard, mais je sais me défendre. Je sursaute lorsqu’il cogne le mur juste à côté de mon visage. “Bah bravo, tu te sers de tes gros bras pour écouter les ordres de ton supérieur. Tu veux une médaille avec ça ? Y’en avait PAS de baston. Pas encore en tout cas, il ne faut pas faire tout un plat avec ça. ” Je lève les yeux au ciel, toujours inconfortable dans la position actuelle. Puis je crache mon venin, lui rappelant que j’y suis pour rien moi dans cette histoire. J’ai pas demander aux parents de baiser… Beurk, j’ai un haut le coeur à y penser et de me mettre au monde. J’ai même longtemps pensé qu’il aurait mieux valu qu’il ne m’ai pas conçue vu comment l’autre désespère de perdre sa place. “Invisible toi ? Tu veux rire de moi ou quoi ? Après on dit que JE suis drama queen, aller princesse, t’as jamais rien vu ? Le p’tit Becky comme tu dis il voulait donc pouvoir suivre son frère. Bah non, j’étais qu’une merde pour toi, comme une crotte de chien qui collait sous tes semelles. J’ai toujours dérangé, les parents ne voulaient pas plus de moi que toi. Ouvre les yeux Bastian.

Je donne un coup pour qu’il me lâche pour faire sortir la rage que je ressentais en ce moment. L’alcool ne fait qu’amplifier ce sentiment. Ma famille c’est mes amis, ce sont ceux qui m’accompagnent à tous les jours de ma vie, les autres n’en ont rien à faire du dernier Kavinsky. J’aurais pas dû, en fait, j’aurais dû savoir que j’allais m’en prendre encore plein la gueule, ma tête suit le mouvement que son poing à insuffler. Puis un autre, quand il me lâche, je sens que mes jambes flageolent, je me retiens au mur pour pas m’écraser au sol j’ai la tête qui tourne. Je ne le regarde même pas quand il me parle, son doigt qui me tapote la poitrine en même temps. “J’ai merdé ok t’es content maintenant ? Je l’ai dit, tu vas pouvoir retourner bosser en paix. ” Je me redresse, les jambes toujours un peu molle, puis je fais quelques pas pour m’éloigner de Bastian. Je crache à nouveau au sol, la bouche pleine de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 13:24

Putain qu'il m'pète les couilles. Il comprend rien d'chez rien. On a du l'bercer trop près du mur et il a perdu des neurones. Quel abruti franchement.  

- Mais t'en sais rien connard ! Et quand on m'demande d'intervenir c'est pour éviter les problèmes. C'est calme dedans alors ta gueule. J'fais juste ma job comme on m'le demande. Faut pas faire fuir les clients. Le plaisir dehors ? T'es sérieux frangin ? T'as jamais baisé dans une ruelle ? On t'a jamais pompé entre deux bagnoles ? Ou démoli l'cul dans un hall d'immeuble ? J'suis déçu... Voilà c'qu'tu dois découvrir au lieu d'foutre la merde à mon boulot !

Il sait pas comment s'occuper ben il va découvrir ça ailleurs. Ouais j'garde pas ma langue dans ma poche, j'parle de cul comme j'parle de bouffe ou du temps. C'est un sujet comme un autre et j'mâche pas mes mots. Mais ce connard m'énerve de plus en plus et pour m'calmer j'frappe le mur à côté d'sa gueule. Il a eu peur, parfait.  

- Pauvre merde ! J'suis l'mec de la sécu, bien sur qu'j'me sers de mes gros bras. J'suis pas payé pour faire la discut... Y'ALLLAIT AVOIR !!! Vaut mieux prév'nir que guérir non ?

Pour lui rien est grave. Mais mon job, j'y tiens. J'peux m'droguer, baiser, picoler et cogner. Le boulot d'rêve et j'veux pas l'perdre. Surtout pas à cause de ce mec qui m'sert de frère. Un sale connard qui fait tout pour m'pousser à l'cogner. C'est encore sa faute.  

- J'voulais pas q'tu m'suives, j'aime pas les clébards. Ouais t'es la merde qui colle au cul alors qu'on fait tout pour la r'tirer. J'ouvre les yeux et c'que j'vois me débecte. Le géniteur aurait du s'vider dans la bouche de notre génitrice. Elle t'aurait croqué et tu s'rais jamais arrivé. Mais t'es là... Et j'fais avec...

Ouais j'parle de ça avec lui... Oui j'ui donne l'image de maman entrain d'pomper papa. Cela m'fait sourire mais ça n'enlève pas la haine et la colère que j'ressens alors je le cogne. Une fois, deux fois. J'me r'cule un peu en le lâchant. Mon doigt tape sa poitrine quand j'parle. Il laisse faire.  

- C'que j'veux entendre c'est qu'tu vas t'tenir à carreaux. Qu'tu vas plus rejouer au con ici. Ailleurs j'm'en branle mais pas ici.

J'le retiens pas. J'sors une clope et j'l'allume. Il crache du sang, encore. J'ai pourtant été sage dans les coups...
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
MESSAGE : 2941
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 15:04

C’est plus fort que moi j’éclate de rire, je peux pas croire que je suis là dehors presque posé contre ce mur avec mon frère qui essaye de me faire la morale ou en train de me dire comment m’y prendre pour choper une meuf. Comme si j’avais besoin de conseil pour ken de la zouiz (oui c’est une référence à Elijah). Je sais comment faire et depuis assez longtemps. Il est convaincu que j’aurais fait le trouble à l’intérieur de la boîte de nuit à cause de ce p’tit merdeux qui voulait pas lâcher le morceau sur une fille beaucoup trop belle pour lui. Puis au pire, je lui aurais juste emprunté ce soir, j’ai pas besoin de m’encombrer avec cette nana. “Tu m’prends vraiment pour un bon à rien incapable. Bien sûr que j’ai baiser dans une ruelle et que je me suis fait pomper à des endroits improbables. Jamais je ne me suis fait défoncer le cul par exemple, jte le laisse, les gros bras musclés trop peu pour moi. J’ai pas besoin de découvrir bien d’autre chose, alors je vais au bar que j’ai envie d’aller. ” J’arrête de rire quand il frappe le mur à côté de moi, j’ai bien du mal à prendre les choses au sérieux, encore plus dans l’état où je suis, j’en tiens déjà une bonne couche. Là-dessus, Bastian est plus sérieux que moi, j’ai du mal à garder un job plus de quelques semaines, c’est déjà surprenant que celui de livreur pour le café tienne encore. “Bon ben t’es content, tu as pu me cogner en prime et me foutre la honte.” Sauf que maintenant, ce n’est plus une question de ce que j’ai fait ou pas dans ce club, ni des choses futiles. On remonte à beaucoup plus loin, au début même de mon existence, là où il a commencé à me détester alors que je ne peux pas changer grand-chose à cette histoire, je suis là et je ne retournerais certainement pas à l’expéditeur. “J’suis presque désolé pour toi. Que tu sois aussi con et borné. J’peux rien y faire, j’suis là et j’ai pas l’intention de disparaître pour tes beaux yeux.” On s’ressemble pas, physiquement on pourrait facilement passer pour deux étrangers, si ce n’est de nos yeux. J’suis content quand il finit par me lâcher, je m’éloigne un peu de lui, crachant par terre, j’me suis mordu la langue encore une fois et ça fait mal. J’tire à mon tour mon paquet de clopes et m’en allume une. J’lui fait un doigt d’honneur. “J’te ferais pas de promesse ou essayer de te faire plaisir. T’es complètement cinglé de penser ça. J’ai d’ja avoue que j’avais fais le con, tu m’en fera pas dire plus.” Mon visage semble engourdi, mais j’le tâte pareil pour vérifier que j’ai rien de brisé.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 15:25

Ça l'amuse c'que j'dis ? Son comportement m'donne encore plus envie d'le cogner. J'aime pas qu'on rigole ainsi. Sa façon d'me parler m'agace au plus au point. J'dois m'contrôler. J'peux pas tuer un autre de mes proches. J'veux pas r'tourner en zonz même si c'était plutôt sympa.  

- Encore heureux qu't'as baisé ! Manquerait plus qu'mon frère soit un de ces mecs coincés. Mais tu rate quelque chose. Les orgasmes du cul sont les meilleurs... Surtout avec les gros bras musclés... Y a rien d'meilleur qu'on s'occupe de toi d'cette façon. Par contre... T'iras pas au bar q'tu veux... Celui-ci t'iras qu'si tu t'tiens bien. Sinon la prochaine fois, j'srais moins tendre.

Il va finir par avoir de sacré problèmes. Venant d'moi bien sur. Frère ou pas ça change rien. C'est pire même. J'ai beau l'surveiller, faire gaffe qu'il lui arrive rien, si j'dois le cogner j'le frais. C'qu'il est insupportable quand il a trop bu ! Encore plus que d'habitude. J'répond pas à sa p'tite provoc de bas étage. Un rictus apparaît sur mes lèvres.   

- Faut jamais être désolé... Une autre erreur qu'tu fais.

J'sais qu'il a pas l'intention d'partir, ce s'rait trop beau pour être vrai. Faut toujours qu'il soit pas loin alors qu'la ville est assez grande pour nous deux. J'ui montre mon cul quand il me fait un doigt.

- La prochaine fois... Si tu merde à nouveau... J'te f'rais aucun cadeau. On est p't'être de la même famille, mais c'qui coule dans tes veines c'est pas la même chose qu'moi. On n'a rien en commun si c'n'est l'nom de famille. R'tiens bien une chose beckam, pour moi t'es juste d'la merde de licorne qui s'nettoie facilement. J'aurais aucune pitié pour toi si j'dois t'démolir parce que tu joues au con dans mon club. T'as toujours pas compris qu'tu dois m'éviter... J'espère que quand tu l'comprendras, il s'ra pas trop tard.

Parce qu'à m'énerver comme il le fait... J'vais perdre le contrôle... Et il finira sur une civière ou les deux pieds dans la tombe. On contrôle pas la noirceur, on contrôle pas le vide... Il nous englouti et c'est tout.

Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Beckham Kavinsky
Beckham Kavinsky
MESSAGE : 2941
ICI DEPUIS : 03/01/2023
COMPTES : Leewana, Lewis, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Cheekeyfire

STATUT : J’aurais dû savoir que toi et moi on s’retrouverait… j’aurais dû savoir que tu serais encore là ! (Beckacy)
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 15:58

Je le provoque en riant, mais il avait juste à pas dire de conneries. Comme si moi Beckham Kavinsky était un petit puceau ! AH AH AH ! Elle est bien bonne, j’ai oublié depuis longtemps le nom du trois-quart de mes conquêtes depuis que j’ai commencé à coucher. La seule chose que je n’ai jamais essayé, c’est avec un autre homme et personnellement, je ne vois pas ce qu’il peut y avoir d’attirant en un homme. Je ne comprendrais jamais, je respecte ceux qui choisissent cette voie, mais moi j’embarque pas là-dedans. “Tu me connais mal alors. ” Moi coincé ? Très, très drôle, j’suis certain qu’il y est jamais allé lui au bar nudiste de la ville… Même Stacy y est allée et elle est en limite du coincé en temps normal. J’fais semblant de vomir quand il me parle des orgasmes du cul. “J’passe mon tour quand même, mon cul restera vierge ! Depuis quand t’es tendre toi ? » J’ai jamais eu de relation avec ma famille comme celles qu’on peut voir dans les films. Il y a toujours eu cette tension, cette haine même, entre nous. Jamais proche, jamais complice. J’ai une meilleures relations avec mes amis qu’avec lui. C’est pas faute d’avoir essayé plus d’une fois, mais les liens de sang qu’est ce que ça veut dire en vrai ? J’me le demande bien ! « J’ai dit que j’étais presque désolé ! C’est pas la même chose ! » Je m’éloigne de quelques pas avant de l’envoyer promener avec un doigts d’honneur. Puis j’allume une clope, le provoquant encore une fois. J’arrive pas à arrêter de parler, je veux avoir le dernier mot. “De toute façon, ça toujours été ton but d’me démolir, tu as toujours tout fait pour ça. J’pense que j’en ai l’habitude avec le temps. J’suis moin con que j’en ai l’air, tu as juste jamais été capable de le voir parce que tu me déteste. ” J’m’éloigne encore pour m’en aller, j’ai plus envie d’y voir la gueule, j’ai plus envie de me faire chier. J’sais juste même pas où j’vais aller ou ce que je vais faire.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 16:15

J'éclate franchement d'rire. J'le connais pas ? Mais j'veux pas l'connaitre. Le peu qu'je vois me dégoute. Il est trop édulcoré, trop pathétique. Trop faible. Même pas capable de réagir correctement quand son grand frère l'cogne.  

- J'veux pas t'connaitre. Tu m'intéresses pas. C'que j'connais d'toi m'plais pas.

Tant mieux qu'il passe son tour. Ça change pas ma vie. J'suis pas aussi prude et coincé qu'lui. Moi j'vie, enfin... J'essaie de m'sentir vivant alors j'enchaine les expériences. Avec des femmes, avec des hommes, à plusieurs... Bar nudiste, club libertin... J'ai tout fait. Tout... Parce que j'ai b'soin d'me rappeler parfois qu'j'suis vivant... Parce que j'l'oublie bien souvent... J'soupire à c'qu'il dit.   

- T'as vraiment envie d'crever ? Pourquoi j'suis tendre ? P't'être parce que j'laisse quand même une chance aux types que j'connais. J'suis un monstre sans cœur mais pas sans... Sans... J'ai pas l'mot. Non en fait j'suis juste un monstre sans cœur.

Presque désolé et désolé c'est pareil. Y a c'foutu mot dedans. Celui que les faibles utilisent. Faut jamais demander pardon et jamais être désolé. On peut avoir pitié mais ça s'arrête là. Désolé c'est pour les faibles, pour ceux qui croient aux conneries des contes de fée. Putain... Pourquoi il s'barre pas ? Pourquoi il ferme juste pas sa gueule ?

- Mon but ? J'ai pas d'but dans la vie si ce n'est... Ça t'regarde pas. Mais ouais t'démolir en fait partie. C'est même pas qu'j'te déteste en vrai... Juste.. Tu m'indiffères, tu m'exaspères, t'es juste un moustique qu'on entend voler autour de nous et dont on arrive pas à se débarasser... Ce nuisible qui court dans les murs... T'es là et on doit faire avec... Mais... Cela ne m'empêche pas de v'nir parfois t'cogner pour t'rappeler de dégager d'ma vue.

Il bouge enfin... Il semble avoir compris qu'il doit dégager d'là. Il était temps... À moins qu'il n'ait pas encore eu sa dose de méchanceté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty
MessageSujet: Re: brother you’re such a jerk (pv Beck)   brother you’re such a jerk (pv Beck) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
brother you’re such a jerk (pv Beck)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» why i'm a jerk ? -r.
» what to do if you want to be a jerk ft. elijah
» stop acting like a jerk (kaï)
» Beck - It's all about you and me...
» Here we are, don't turn away now [Beck]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: