AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal
Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

 

 #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
baby kangou
Detlev Schröder
Detlev Schröder
POINTS : 77
MESSAGE : 616
ICI DEPUIS : 18/03/2023
COMPTES : Beckham, Leewana, Lewis et Lilyann
CRÉDITS : Selly

STATUT : Célibataire
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso EmptyMer 31 Mai 2023 - 16:16

Mercredi après-midi, je suis en congé pour la journée et ce matin je suis allé faire ma séance de sport au gym non loin de chez nous. J’ai l’habitude d’y aller quand je suis en repos, parce que je peux faire une routine d’entraînement plus complète et j’évite de faire trop de bruit pour les colocs. Je me vois mal faire de la corde à sauter au loft ou encore de me mettre à bûcher dans mon sac de frappe alors qu’il est tôt et que j’ai du mal à dormir ! J’ai garder des habitudes d'entraînement bien que je ne pratique plus la boxe de manière aussi régulière qu’avant, il m’arrive d’avoir envie de faire de l’argent facile et de vouloir recommencer à faire quelques combats illégaux, mais on dirait que je me sentirais mal de le faire. Arielle ne sera pas toujours là comme ce fameux soir pour prendre soin de moi si jamais ça tourne mal ! J’avais bien ressenti son incompréhension face à cette pratique.

Maintenant, j’étais bien peinard dans le canapé en train de manger une pizza bien grasse ! Elle était tellement bonne, j’en rêvais depuis des jours et j’ai tenu bon, sauf que là ! J’avais pas su résister à l’appel ! En voyant arriver Orso je lui montre la boîte de pizza. « Si t’en veux il en reste ! » Je termine mon morceau avant de me lever pour aller me laver les mains et éviter de foutre des traces de graisse partout. Comme à l’habitude, je suis torse nu, Arielle est probablement immunisée à la vue d'hommes à moitié à poil avec Orso et moi qui se balade toujours comme ça ! Avant qu’Orso ne me passe un commentaire je rajoute. « Même si j’ai bouffé plein de pizza, je reste le plus beau des deux ! Alors essaye même pas de me convaincre du contraire ! » Je rigole en me lavant les main à l’évier de la cuisine. 

@Orso Luciano
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm h
Orso Luciano
Orso Luciano
POINTS : 338
MESSAGE : 1190
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy - joan
CRÉDITS : @ineffablepremades

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: Re: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso EmptyMer 31 Mai 2023 - 19:10

J'quittais les bords de la rivière après une après-midi en compagnie d'un groupe d'amateurs de canyoning. C'était vraiment chouette, même si, là, fallait avouer que l'eau devenait de plus en plus froide. On était à quelques semaines de fermer pour l'hiver, j'redoutais toujours un peu cette période. Parce que ce boulot là, il m'occupait bien l'esprit et il permettait d'me maintenir en forme. Là, pendant la longue période hivernale, j'allais devoir bien me prendre en main pour pas: d'une perdre ma musculature avantageuse, de deux replonger dans les méandres de la drogue. J'y pensais pas encore vraiment, j'avais cette facheuse tendance à prendre chaque problème seulement quand il se présentait à moi, sans rien anticiper. J'revenais donc à l'appartement vers 18h. J'posais mon sac dans l'entrée, et j'apercevais mon coloc, Detlev, qui s'goinfrait une pizza avachi dans le canapé. J'le saluais d'un signe de la main avant d'm'approcher de lui. Il me proposa une part de pizza. J'hésitais un peu. C'est pas facile de résister à l'appel d'la tentation comme ça, alors j'me posais dans le fauteuil en face et alors que j'étais en train d'tendre la main pour attraper une part, sa réaction me fit rire. J'le toisais d'un regard amusé. "T'en a mangé combien? Parce que clairement là, on voit bien, quand t'es assis, qu't'as un petit bourelet qui déborde." Bien sûr que c'est pas vrai, c'est juste pour le mettre en rogne que j'dis ça. Finalement je repose la part de pizza et je m'étire dans le fauteuil, bien fier d'pas avoir craquer alors que lui, oui. Entre nous, c'est toujours comme ça. Moi j'suis en t-shirt là, - pour une fois. Contrairement à Detlev, qui comme souvent, expose ses muscles. Faut dire que nous deux, on est toujours en compétition. Alors que Detlev est en train d'se laver les mains, j'peux pas m'empêcher de rentrer dans son jeu, à savoir qui est le plus beau. "C'est clairement moi le plus beau et le plus musclé. Tu l'sais bien. C'pour ça que tu manges d'la pizza, c'est pour te consoler." J'marque une pause et je rajoute. "Tu sais aussi bien que moi que j't'éclate au concours de pompes." En vrai, j'en sais rien, un jour c'est lui qui gagne, un autre c'est moi. Ce qui est sûr, c'est qu'on finira jamais d'se pouiller par rapport à ça. J'peux pas m'empêcher de toujours le défier, parce que c'est comme ça. On est deux coqs qui partageons la même basse-court. (Attention, je dis pas qu'Arielle fait partie d'la basse-court. Sinon, elle a encore me faire les yeux noirs.) J'dis ça parce qu'on vit sous le même toit et qu'il n'y a de la place que pour un seul vrai beau gars. Et le beau gars, c'est moi.

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28132-orsoluci-insta
baby kangou
Detlev Schröder
Detlev Schröder
POINTS : 77
MESSAGE : 616
ICI DEPUIS : 18/03/2023
COMPTES : Beckham, Leewana, Lewis et Lilyann
CRÉDITS : Selly

STATUT : Célibataire
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: Re: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso EmptyLun 5 Juin 2023 - 12:25

Le portrait que je donnais en ce moment n’avais rien du mec ultra sportif ou en forme. J’avais plus l’air d’être une patate de sofa qui boit de la bière et se nourrit exclusivement de pizza ! Mais personne ne sait que ça fait trois jours que je repousse la tentation de la pizza ! En vrai, ça dérange qui si j’en mange ? J’ai bien le droit non et moi je sais que j’ai passé des heures à la salle de sport à suer comme un gros porc à frapper dans un ballon et sauter à la corde. Je savais par contre que Orso il passerait un commentaire sur le fait que je me bourre dans la malbouffe. Orso et moi c’est toujours comme ça, comme deux frères ont peut pas s’empêcher d’envoyer des piques à l’autre en espérant qu’il va mordre à l’hameçon. « Un bourrelet ? » Je demande en me levant, tout le monde a un bourrelet quand il est échoué comme une baleine sur une plage ! Debout, le  dit bourrelet disparaît derrière mes abdos ! Je me lave les mains et fais comme si je chialais, ouais ouais lui plus beau ? « Toi c’est simplement tes origines qui joue pour toi, les allemands ont l’air trop dur ! » Avec notre accent et notre air fâché même quand on dit des choses douces et romantiques. Un ich liebe dich ne sonne doux qu’à l’oreille d’un allemand. Je lâche un Pfff ! Je peux le défoncer quand il veut le mec ! Non, en vrai, on est assez similaire, c’est jamais le même qui gagne. « Tu veux qu’on en fasse un concours maintenant ? » J’essuie mes mains sur le linge à vaisselle et rigole, je suis toujours prêt à faire une compétition avec lui. « Mais à la corde à sauter tu as aucune chance contre moi ! Ça je te le garantie ! On se fait de l’espace pour voir qui est le meilleur de nous deux ? » Je suis déjà prêt à pousser le divan ! On a pas de juge, mais on est assez bon joueur en général !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm h
Orso Luciano
Orso Luciano
POINTS : 338
MESSAGE : 1190
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy - joan
CRÉDITS : @ineffablepremades

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: Re: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso EmptyMer 7 Juin 2023 - 17:47

La compétition, entre Detlev et moi, elle avait commencé à l'instant où on s'était rencontré. Ca avait tout de suite matché entre lui et moi et surtout, on avait trouvé cette ligne conductrice de notre relation: lequel était le plus fort et le plus beau? Alors c'était clairement un débat sans fin, bien qu'il soit évident que ça soit moi. (What a Face) A l'instant où j'étais rentré à l'appartement, j'avais trouvé Detlev en plein flagrant délit de mal-bouffe. L'histoire du bourrelet là, c'était juste pour le piquer au vif et forcément ça avait marché. Il s'était relevé vite fait et j'avais ris. "Ouais, j'crois bien qu'j'en ai vu un." que j'lui répond avec une mine amusée. Finalement, il part dans la cuisine et notre petite combat de coq continue. Il se planque derrière l'avantage que j'tire des origines italiennes. C'est vrai que le p'tit charme italien, ça marche bien avec les nanas, mais cela dit, le côté un peu gars brut allemand, ça fonctionne aussi tout aussi bien. J'ris à ses mots. "C'est vrai que naturellement, j'suis assez charmant." J'vais pas lui faire la fleur d'lui faire un compliment surtout que là, c'qui se prépare c'est un vrai concours de bonhomme. Detlev, il est toujours partant pour ça. "Un peu que j'veux! J'me sens bien en forme là!" que j'réponds en me levant d'un bon du fauteuil tout en contractant mes bras comme pour l'impressionner. Ouais, à cet instant, j'me sens comme un putain de paon qui fait roue. Detlev, il me défis à la corde à sauter. "Ouais, c'est un truc de nana la corde à sauter!" que j'marmonne, parce qu'il sait bien que c'est pas mon fort d'faire tourner la corde comme ça. Une fois sur deux, je m'emmêle les pinceaux. Ni une ni deux, dans un même geste, on décale le canapé dans le coin d'la pièce. Heureusement qu'Arielle n'est pas là, parce que je sais qu'elle lèverait les yeux au ciel. J'prends le temps aussi de retirer mon t-shirt. En bas, j'suis en short, c'est idéal pour faire de l'exercice. En plus ça tombe bien, j'ai encore pas mal d'énergie à dépenser. "On commence par un concours de pompes? T'es ok?" J'lui laisse pas le temps de répondre. La règle est simple, on fait des pompes jusqu'à ce que l'un n'en puisse plus. C'est presque indécent ce débordement d'énergie. Comme des gamins, on dormira mieux ce soir, une fois bien fatigué. J'me mets en position, bien camper sur mes mains, Detlev à côté. "Ready? TOP!" On est tellement habitué à faire ça qu'on s'cale tout de suite au même rythme et on s'met à enchaîner, sans les compter, parce que là, il s'agit juste d'être meilleur que l'autre.

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28132-orsoluci-insta
baby kangou
Detlev Schröder
Detlev Schröder
POINTS : 77
MESSAGE : 616
ICI DEPUIS : 18/03/2023
COMPTES : Beckham, Leewana, Lewis et Lilyann
CRÉDITS : Selly

STATUT : Célibataire
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: Re: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso EmptyJeu 8 Juin 2023 - 13:03

Il y a des personnes avec qui on connecte facilement et j’ai eu la chance de connecter aussi facilement avec Arielle qu’avec Orso. En vrai, c’est un peu comme si je les avais connus toute ma vie durant, j’ai l'impression que nous avons tous eu des parcours un peu particulier, bien qu’on ne parle pas spécialement de ça entre nous. Arielle et Orso se connaissait depuis quelques années déjà, Sauf que je n’avais pas l’impression d’être mis à part pour autant, avec Arielle ça avait cliquer sans que je ne comprenne pourquoi, mais avec Orso nous avions tout de suite commencer à faire des combats de coq, c’était plus fort que nous. Deux gars assez en forme et qui aimait bien se prouver qu’il était capable d’en faire plus que l’autre. Dès qu’un mangeait de la malbouffe, l’autre n’était pas bien loin derrière pour se moquer ou pour l’encourager à continuer en prétextant qu’il allait mieux paraître que l’autre. Cette fois, c’était moi qui était pris en flagrant délit. Je me redresse pour montrer que je n' ai pas de bourrelets, rentrant mon ventre au possible pour qu’on ne voit que mes abdos. Je lui fais un doigt d’honneur avec un grand sourire aux lèvres pendant que je me rends à la cuisine pour me laver les mains. “Ouais, c’est dommage que ça se gâche dès que tu ouvres la bouche ! ” Je sais qu’il a son succès avec les filles et probablement plus qu’il ne le sait lui-même, mais je n’irais pas dire qu’il est plus beau que moi. J’suis pas d’accord avec ça. On s’entend rapidement pour se faire un concours de pompes et sa réaction quand je parle de corde à sauter me fait bien rire. “Ne viens surtout pas dire ça à une bande de boxer tu vas te faire défoncer mon gars ! Ton jeu de pied n'est pas à niveau c’est pour ça que tu fais ta chochotte ! ” Nous poussons le canapé à l’écart pour avoir plus de place et Orso se déshabille comme s’il voulait show off que lui aussi en a des abdos. On se place rapidement côte à côte pour commencer le concours et on se cale rapidement sur le même rythme, nous n’allons pas particulièrement vite, mais à un bon rythme quand même, en ce moment c’est l’endurance qui compte pas le nombre de pompes que l’on fait. Je ne sais pas combien on en a fait, mais je sais qu’on en a fait pas mal, mes bras commencent à trembler. Je n’ai pas envie de lâcher le premier, mais je commence à grimacer sous la douleur. “Putain…

__________________________

Pamplemousse power


Voir la vie en rose, embrasser la vie en rose ! :siva:  daylight
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm h
Orso Luciano
Orso Luciano
POINTS : 338
MESSAGE : 1190
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy - joan
CRÉDITS : @ineffablepremades

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: Re: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso EmptyJeu 8 Juin 2023 - 20:23

La coloc, depuis que Detlev avait posé ses valises dans la dernière chambre de libre, c'était l'fun. C'est pas que j'm'ennuyais avec Arielle hein, mais disons qu'avec elle, on faisait pas des concours de pompes et de cordes à sauter. C'était plus calme, plus sérieux. Et là, Detlev, il avait apporté un p'tit vent de fraicheur, une p'tite ambiance de compétition, et ça me plaisait fortement. On était toujours à s'surveiller l'un et l'autre, sur celui qui mangeait d'la mal-bouffe, celui qui allait le plus s'entraîner, celui qui avait les bras les plus saillants, bref, deux gamins qui font une guerre d'égo. Et puis, généralement, c'est accompagné de petites piques. J'le fais chier avec un bourrelet inexistant et lui, il me lance que mon charme italien s'perd quand j'l'ouvre. J'me marre, et j'lui lance un p'tit fuck bien placé, avec mon air faussement en colère. Ouais, c'était bien sorti son truc là. J'peux pas rivaliser. Cela dit, j'le charrie juste derrière avec la corde à sauter et ça l'pique dans l'vif. Je hausse les épaules. J'cogne un de mes poings dans la paume de mon autre main. "Les boxeurs, j'les éclate!" Ouais en vrai, c'est bien faux. Même si j'suis bien taillé, j'suis pas tellement bagarreur. La boxe, les sports de combat, ça a jamais été mon truc. Moi ma came, c'est l'escalade. Du coup, forcément, tous les deux, on développe pas les mêmes compétences.  En deux temps, trois mouvements, on lance un concours de pompe. Ca sera pas la dernière épreuve. Puisque de doute évidence, le perdant voudra une revanche. Il y a de fortes chances qu'on reste là, à faire des concours jusqu'à la tombée de la nuit et que ce soit Arielle qui en rentrant nous retrouve à faire les cons au milieu du salon et sonne la fin d'la séance. On s'met en place, et à mon top, on démarre les pompes. On les enchaîne, en même temps, à une allure assez soutenue mais pas trop, juste pour tenir bien dans la longueur. Les trente premières passent comme une lettre à la poste, après, ça commence à chauffer un peu dans les pectoraux, mais j'tiens bon. J'entends Detlev qui commence à râler. "C'est la.." une pompe "..pizza ça ..." une autre pompe, "..mon gars." Une autre pompe, putain là ça devient vraiment dur. Mais j'veux pas lâcher, j'veux pas qu'il gagne ce premier round. Les pompes, c'est mon point fort. J'peux pas perdre la face. "Putain.." que j'lâche moi aussi, dans un effort de plus en plus douloureux. Mais j'continue, notre rythme il ralentit bien là, on les a pas compter, mais on démérite pas. Et puis, c'est aussi une bonne manière d'se tenir en forme.

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28132-orsoluci-insta
baby kangou
Detlev Schröder
Detlev Schröder
POINTS : 77
MESSAGE : 616
ICI DEPUIS : 18/03/2023
COMPTES : Beckham, Leewana, Lewis et Lilyann
CRÉDITS : Selly

STATUT : Célibataire
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: Re: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso EmptyDim 11 Juin 2023 - 10:01

Nous sommes vraiment trois personnes complètement différentes à la coloc, mais trois personnes qui connecte bien ensemble, une chance que nous avons Arielle qui est capable de nous ramener à l’ordre. C’est la seule fille et aussi la plus sérieuse des trois, mais j’ai beaucoup d’affection pour elle, nous avons connecté de manière forte alors qu’on se connaissait même pas et j’ai confiance en elle plus que j’ai en bien des gens que je connais depuis plus longtemps. Orso c’est de la compétition constante entre nous, mais je suis certain qu’on pourrait parler de truc plus sérieux entre nous s’il le fallait. Mais en ce moment, on avait besoin de prouver qu’on était des mecs des vrais, savoir qui de nous deux arrivait à torcher l’autre au niveau des pompes, deux vrais gamins qui s'envoient promener à coup de petits fuck bien inoffensifs. Quand il me dit que les boxeurs il les éclate, je me met à rire, je pense que Orso sait se défendre, mais j’ai quand même des doutes. “For the kill with the skill to survive… ” Je hausse les épaules avant de pousser le divan avec lui et on se place, on commence à faire notre compétition, on a un bon rythme, assez soutenu mais pas trop non plus, sauf que je commence à sentir mes bras flancher, pour moi je murmure. “His palms are sweaty, knees weak, arms are heavy… ” J’essaye de me convaincre qu’il va tomber avant moi, mais je sens de plus en plus mes bras trembler, je ne les avais pas épargné lors de mon entraînement du matin et là je les poussais encore à leur limites. Je finis par lâcher et je m’écroule au sol, me tournant rapidement sur le dos pour reprendre mon souffle. “ Les Dieux du Stade peuvent se rhabiller… ” Je n’ai pas dit mon dernier mot, je ne peux pas m’avouer vaincu. Je me redresse et je regarde mon pote, je ne peux accepter la défaite. “Pas sûrs de finir vieux… ” Je me lève pourtant pour aller à ma chambre chercher des cordes à sauter. Je reviens vers lui et lui en lance une. Je ne m’avoue pas vaincu !

__________________________

Pamplemousse power


Voir la vie en rose, embrasser la vie en rose ! :siva:  daylight
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm h
Orso Luciano
Orso Luciano
POINTS : 338
MESSAGE : 1190
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy - joan
CRÉDITS : @ineffablepremades

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: Re: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso EmptyMar 13 Juin 2023 - 19:21

Quand j'avais vu Detlev pour la première fois, ça avait tout de suite cliqué entre nous. J'étais bien content d'accueillir un nouveau membre dans la coloc et Arielle me l'avait bien vendu, m'assurant que c'était un chouette type. Eh bah elle s'était pas trompé. On avait accroché très vite et en l'espace de quelques jours, on avait lancé les hostilités en matière de compétition. Faut dire que Detlev, il était super bien taillé, sportif, comme moi en fait. On s'reconnaissait l'un dans l'autre et on avait toujours cette petite envie de briller, d'être le plus beau, le plus musclé. Juste pour fanfaronner un peu. Clairement, quand il s'agit d'me battre, j'suis pas le meilleur. Les sports de combat, ça a jamais été ma tasse thé. En fait, quand j'étais encore en Italie, j'm'en suis pris pas mal des droites par les types qui me réclamait de l'argent, alors l'idée d'me reprendre des coups sur un ring, ça me tentait pas trop. Mais là, il s'agit pas d'se battre, il s'agit juste d'être le meilleur dans l'enchaînement des pompes. Et ça, c'est ma came. Avec l'escalade, c'est surtout le haut du corps qui se développe et des pectoraux, j'en ai à la pelle. Alors, on s'lance dans la compétition, on est à deux doigts de craquer, presque en même temps, mais j'crois que j'le devance un peu, parce que j'me dis que c'est pas possible de lâcher maintenant. Pas sur les pompes. Parce que je sais qu'après, la corde à sauter, ça va m'avoir. Finalement, Detlev capitule et s'effondre au sol. J'finis la dernière que j'avais commencé, dans un gros effort qui s'entend à mon râle. Et puis, j'rejoins Detlev, reprenant mon souffle, j'sens mes bras qui sont bien douloureux. J'ris à ce qu'il dit entre deux respirations. "Orso 1 - Detlev 0." Mais j'vois bien que Detlev, il n'a pas dit son dernier mot. Il s'relève et il file dans sa chambre pour revenir avec deux cordes à sauter. J'le regarde en coin, amusé. "Allé, histoire que tu puisses raccrocher au score." En corde à sauter, j'ai toujours été plutôt mauvais. J'me débrouille hein j'peux tenir tête à Detlev, mais pas très longtemps. J'sais pas, il y a un problème avec cette corde, j'suis sûr. On démarre, au début, j'me sens bien, j'trouve un bon ryhtme mais j'sais que ça va pas durer longtemps. C'est pas une question d'endurance, c'est une question de coordination. Pourtant, il m'en faut aussi en escalade, mais c'est probablement pas tout à fait les mêmes compétences qui sont en jeu. Alors, après deux bonnes minutes, mon pied droit s'emmêle dans la corde et j'me retrouve à devoir abandonner. J'défais la corde de mes pieds et j'regarde Detlev. "Ouais, ok, t'es le king en corde à sauter, il n'y a pas dire !" C'est de bonne guerre entre nous de toute façon. On compte les points, mais une fois la compétition terminée, on passe à autre chose. On est pas du genre rancunier lui et moi. "On s'met en équilibre sur les mains et le premier qui flanche, il perd, ok?" Ouais là, ça parfait un peu en couille. Ca serait tout de même très drôle qu'Arielle débarque là, avec nous, en équilibre sur les mains en plein milieu du salon. Mais bon, on est plus à ça près avec elle.

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28132-orsoluci-insta
baby kangou
Detlev Schröder
Detlev Schröder
POINTS : 77
MESSAGE : 616
ICI DEPUIS : 18/03/2023
COMPTES : Beckham, Leewana, Lewis et Lilyann
CRÉDITS : Selly

STATUT : Célibataire
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: Re: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso EmptyJeu 15 Juin 2023 - 16:44

Je n’avais jamais eu d’ami comme Orso, j’en avais eu des amis, mais pas des comme lui. Maintenant, on s’amusait à se compétition tout le temps, qui est le plus beau, le plus fort et sans cesser de se chamailler. Rien de méchant, mais je crois que c’est parce qu’on savait qu’on avait un adversaire de taille chacun, je n’avais pas de mal à admettre qu’il était bien foutu Orso, il était super bien bâti et il avait une gueule à faire flancher toutes les femmes qu’il croisait. Même Arielle ne résistait pas vraiment à son charme, je l’avais bien remarqué et je pense qu’il n’y avait qu’Orso pour ne pas le voir au fond. Je n’en parlais pas, parce que ce n’était pas à moi de le faire. Maintenant, nous étions rendu au sol en train de faire des pompes pour voir lequel de nous deux est le plus fort, nos sports sont différents l’escalade travaillant principalement ses bras, tandis que la boxe est considéré comme un entraînement plus complet puisqu’on travaille vraiment tout le corps de différentes manières, il a souvent plus de chance que moi avec les pompes. Même que là, je ne tiens plus et je finis par m’écrouler et il tombe juste après moi, le bâtard, il ne tenait pas plus que moi, j’ai juste flanché avant ! Je me relève pour aller chercher la corde à sauter dans ma chambre. “Tu fanfaronnes beaucoup trop pour que je ne laisse ce combat à ce point.” Oh que non, je ne me laisse pas démonter sans répliquer, je lui donne une des cordes et je me place et on commence à sauter, j’ai l’habitude il faut le dire, mais je ne peux m’empêcher de sourire quand après deux minutes il lâche l’affaire. Je continue un peu mon jeu de pied avant de lâcher la corde. “Merci de le reconnaître, il va bientôt me falloir une couronne.” C’est loin d’être fini, on est capable de continuer encore longtemps, il faut dire qu’on pourrait presque considérer ça comme une seconde séance de sport. “Parfait ! Ensuite on fait les redressements assis ! ” Histoire de garder nos abdos de statues grecs. “un, deux, trois… ” On se met sur les mains, les pieds dans les airs, l’équilibre c’est pas toujours ce qu’il y a de plus facile et on a déjà les bras mort quoi. Je ne veux pas lâcher le premier encore une fois.

__________________________

Pamplemousse power


Voir la vie en rose, embrasser la vie en rose ! :siva:  daylight
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm h
Orso Luciano
Orso Luciano
POINTS : 338
MESSAGE : 1190
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy - joan
CRÉDITS : @ineffablepremades

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: Re: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso EmptyVen 16 Juin 2023 - 17:49

On s'était bien trouvé lui et moi. J'aimais tellement l'énergie qu'on dégageait ensemble et même si on passait le plus clair de notre temps à se confronter avec des défis sportifs, on savait qu'on était là, l'un pour l'autre. D'une manière beaucoup plus sincère et profonde que cette compétition. Mais pour l'heure, on était focus. On enchaînait les épreuves, c'était serré. On avait chacun une très bonne condition physique et chaque combat était difficile à gagner. Pour l'instant, on était ex-æquo. L'avantage aussi avec tout ça, c'est qu'on continuait de tailler nos corps, on continuait de s'entraîner et on s'motivait l'un et l'autre, juste pour pas perdre la face. Après avoir gagné la première manche, finalement j'laissais la suivante à Detlev. La corde à sauter, c'était vraiment pas mon truc. J'lui décernais le titre de king et Detlev il fanfaronna. J'secouais la tête. "Un king avec autant de modestie, c'est beau!" J'ris avant de lui proposer une nouvelle épreuve. L'équilibre. Ca, en vrai, je maîtrise mais faut bien avouer que la série de pompe juste avant nous à bien endoloris les bras. Detlev, avant de donner le décompte, il envisage la suite. Bordel, mais j'crois qu'on va jamais vraiment s'arrêter. J'me prépare, soufflant un grand coup, plaçant mes mains devant moi, prêt à tenir l'équilibre. A la fin de son décompte, j'me mets en équilibre sur les mains. C'est vraiment pas évident, mais j'arrive à trouver un peu de stabilité. Mes jambes elles sont clairement pas bien tendues, mais j'tiens. On reste là, quelques dizaines de seconde, bien concentré. Mais j'finis par vaciller un peu, j'suis obligé de déplacer mes mains pour retrouver d'la stabilité. "Putain, j'ai les bras qui sont morts laaa!" que j'me mets à râler. Le fait de parler, ça me déconcentre et j'me sens tomber sur le côté. "Raah, fais chier!" J'me retrouve à tomber sur le hanche, j'regarde Detlev qui continue quelques secondes avant de revenir sur ses jambes. "Ok, le prochain, là, j'vais rien lâcher, t'es mort mec!" En fait, le plus dur, c'est qu'on enchaîne, sans pause. J'me positionne prêt à fait des redressements assis jusqu'à ce que mort s'en suive. Pour l'instant, les abdos, on les a pas encore trop sollicité, ils sont tout neufs, alors j'pense que la bataille va être acharnée. Detlev se met en position aussi, "Ready? Un, deux, trois!" Bras croisés sur le torse, on se redresse jusqu'à nos genoux, en rythme encore une fois. Putain, là on est parti très vite, mais pour l'instant, on tient le truc, ça commence à chauffer un peu mais j'sens que là, j'lâcherais pas. Mais j'sais aussi que Detlev, avec son mental d'acier, il est capable d'aller bien loin.

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28132-orsoluci-insta
baby kangou
Detlev Schröder
Detlev Schröder
POINTS : 77
MESSAGE : 616
ICI DEPUIS : 18/03/2023
COMPTES : Beckham, Leewana, Lewis et Lilyann
CRÉDITS : Selly

STATUT : Célibataire
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: Re: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso EmptyDim 18 Juin 2023 - 12:11

Être sérieux en compagnie d’Orso c’est carrément impossible. J’aime bien jouer les coq, le mec qui se trouve trop beau et trop bien fait. Je ne suis pas un vantard sinon, je sais que je ne suis pas mal et que j’ai des atouts que les femmes aiment bien regarder. Agnes me le disait tout le temps, quand je me mettais torse nu elle me faisait comprendre que les autres femmes ne regardait que moi, un peu comme le meme ou le mec en couple se tourne pour voir l’autre meuf passer. Mais je n’avais d’yeux que pour elle, je trouvais que j’avais de la chance, parce que la plus belle femme du monde m’avait choisi moi, malgré ma connerie. J’apprenais à vivre de nouveau et à rire avec mes colocs, jouant les bogoss à vouloir toujours être le meilleur et c’était chouette. “C’est quoi ça la modestie ? ” Demandais-je en riant, nous n’étions pas modeste ni l’un ni l’autre, à toujours se faire passer pour le king. Heureusement que j’avais un truc que je savais que je pouvais torcher l’italien, lui il me battait sans mal dans l’eau simplement parce que j’avais une phobie de l’eau. C’était impensable pour moi de le suivre dans ces moments-là. On passe maintenant à l’équilibre, je ne suis vraiment pas sur de moi sur ce coup, mes bras sont épuisés après les pompes, mais il faut ce qu’il faut. C’est pas vrai que je vais abandonner, ça beau être mon deuxième workout de la journée. Il faut bien que je la brûle cette pizza que j’ai englouti un peu plus tôt. Je lance le décompte et je me lève sur les mains. Les jambes le plus droite possible, je grimace sous la douleur, mais je tiens et je suis soulagé de l’entendre gueuler que ça fait chier. Je redescends quelques secondes après lui, le visage rouge. “Detlev 2 Orso 1 ! Tu crois vraiment que je vais te laisser gagner aussi facilement ? ” Il est mort, on se place maintenant sur le dos pour la prochaine épreuve, on risque de laisser des cernes de sueurs sur le sol, si Arielle nous voit comme ça elle va être découragée. Quand il donne le signal, on commence, une chance quand même qu’on avait pas trop forcé sur les abdos, on cale le rythme l’un sur l’autre, mais comme deux mongols on plie comme pas possible, le torse allant presque toucher les genoux et pas seulement les coudes. Je ne sais pas combien de temps ça fait, mais plus ça va plus ça chauffe, je sens les gouttes de sueurs me dégouliner sur les tempes et même dans les yeux. Putain, je peux pas lâcher pour m’essuyer, je vais perdre le rythme, mais ça brûleeeee. On va être à égalité si je lâche, ça peut pas, il va falloir qu’on trouve autre chose après. “Putain, j’ai l’impression qu’ils sont rendu en pierre mes abdos ! ” Arg… ça fait mal, j’en fais encore quelques uns jusqu’à ce que mon corps refuse de se soulever encore une fois. “Tu fais chier putain… Men, il me faut de l’eau. ” Je prends deux secondes pour reprendre mon souffle avant de me tourner sur le ventre pour me mettre à genoux et me lever plus facilement. Je vais prendre une bouteille d’eau et une serviette pour m’essuyer le front. “La chaise ou la planche ? On est égalité, ça ne marche pas.

__________________________

Pamplemousse power


Voir la vie en rose, embrasser la vie en rose ! :siva:  daylight
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
adm h
Orso Luciano
Orso Luciano
POINTS : 338
MESSAGE : 1190
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy - joan
CRÉDITS : @ineffablepremades

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: Re: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso EmptyMer 21 Juin 2023 - 17:09

On sait, l'un comme l'autre, qu'on est pas désagréable à regarder. Faut dire qu'on entretient le truc, on aime faire du sport, on aime se pavaner torse nu à longueur de temps et c'est devenu un jeu entre nous. On est assez incontrôlable quand il s'agit de compétition et là, on y va faire fort. On enchaîne les épreuves, sans presque aucune pause, on compte juste les points et c'est ultra serré. J'viens à l'instant de perdre l'épreuve de l'équilibre. J'pensais que j'aurais pu tenir un peu plus longtemps mais j'crois qu'on avait beaucoup trop forcé sur les bras, juste avant. Alors j'finis par tomber sur la hanche, et Detlev en profite pour faire un petit point sur les scores. Il le fait parce qu'il a un point de plus et qu'il est ravi de pouvoir le souligner. "Ouais ouais, dans moins d'une minute, j'vais recoller au score, j'te préviens!" Ca sonne pas comme menaçant, parce que tout ça, c'est qu'un jeu. En vrai, là, j'commence à être bien crever. Mais on a pas le temps de niaiser, parce que la compétition, ça attend pas. Et j'suis beaucoup trop impatient de savoir qui de nous deux va remporter la victoire. On embarque pour une session infernal de redressements assis, l'un en face de l'autre, comme ça j'peux voir sa p'tite gueule à chaque fois qu'on se relève et ça me donne d'la motivation pour la suite. En vrai, on fait pas les choses à moitié, ça rigole pas, on enchaîne à une bonne vitesse. On tient bien la marrée, parce que nos abdos ont été assez épargnés jusque là. J'reste silencieux, bien focus sur mon mouvement, parce que je sens que Detlev là, il est en train de craquer. J'cale bien ma respiration pour sentir la douleur le moins possible, mais bordel ça brûle. Finalement, Detlev ne se redresse pas, et il râle. J'en fais une dernière, juste pour assoir ma victoire. Et puis je m'effondre, sur le dos, pour reprendre mon souffle. "2 partout mon pote, la dernière, elle va être terrible!" Detlev prend le temps de boire de l'eau, c'est pas un bête idée, surtout que la dernière manche va être décisive. Alors tandis qu'on est en train de se désaltérer, Detlev propose la chaise ou la planche. Je réfléchis un peu. "La chaise ça serait cool, ça va durer un peu plus longtemps que la planche, du coup, ça sera aussi une bataille psychologique!" que j'lui dis en pointant ma tempe de mon index. Parce que le sport, ça passait aussi par le mental. On s'remet en place, on a trouvé chacun un endroit dans l'appartement contre lequel on peut se placer. J'ai encore bien chaud des efforts précédents, mais j'la sens bien cette dernière manche. J'cale mes fesses contre le mur et j'regarde Detlev, qui m'fait face, sur le mur d'en face. "T'es prêt Bro? Un.. deux .. trois!" Et là, silence, on s'cale bien, on vérifie chacun que l'autre est bien en angle droit et l'attente peu débuter. Généralement, les deux premières minutes sont faciles, mais ça peut vite devenir bien douloureux. On a l'air un peu con là, immobiles contre nos murs, mais comme toujours, c'est bien marrant la compagnie de Detlev.

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28132-orsoluci-insta
baby kangou
Detlev Schröder
Detlev Schröder
POINTS : 77
MESSAGE : 616
ICI DEPUIS : 18/03/2023
COMPTES : Beckham, Leewana, Lewis et Lilyann
CRÉDITS : Selly

STATUT : Célibataire
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: Re: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso EmptyDim 9 Juil 2023 - 17:00

Nous étions intenable et attention, il n’y avait aucun alcool dans notre sang en ce moment. Nous n’avions pas fumé ou encore consommé quoi que ce soit. C’était simplement notre connerie naturelle qui refaisait surface en ce moment. Deux vrais paons à se pavaner et à montrer nos abdos comme des trophées. Un peu plus et on les plaquait d’or nos abdos. Notre compétition on la fait à force égale, il n’y a pas un de nous deux qui est plus en forme que l’autre et souvent on finit par avoir des scores similaires et il n’y a jamais de gagnant véritable. De toute façon, aucun de nous n’est vraiment prêt à accepter un échec. Je me fais un plaisir de lui rappeler le pointage et évidemment qu’il va me rattraper, je commence quand même à avoir mal un peu partout, quoi qu’on a pas encore travaillé les abdos. Même si je les ai fait le matin, ce n’est pas eux que j’ai vraiment stimuler dans les dernières minutes. On commence à faire les redressements assis, mais j’abdique avant lui pour cette fois, lui laissant une victoire. On décide pour l’épreuve finale de faire la chaise et on s’installe chacun sur un mur, ayant l’autre dans notre champ de vision, histoire qu’il n’y ai pas de triche sur le jeu. “Tu sais c’est pas si grave si tu lâches, je t’en voudrais pas ! ” Les cuisses commencent à me chauffer et je ne sais pas si je vais être capable de tenir encore bien longtemps. Je tente de ne pas grimacer pour ne pas montrer ma faiblesse. Je le regarde et je pense qu’il est dans le même état de misère que moi. Je ne peux pas me replacer sinon c’est de la triche et puis là, ma jambe commence à trembler, qu’elle traîtresse celle-là. C’est à ce moment que je flanche, ma jambe me lâchant et je tombe sur le cul. “Putain Bro, t’as des cuisses d’acier ou quoi ?” Je me relève et m’approche de mon bro, claquant sa main dans la mienne. Puis un sourire en coin, je me précipite vers la salle de bain. “Le perdant prend sa douche en premier ! ” Puis je ferme la porte à clé, non mais c’est qu’il fait chaud et que je pue.


Fin

__________________________

Pamplemousse power


Voir la vie en rose, embrasser la vie en rose ! :siva:  daylight
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty
MessageSujet: Re: #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso   #12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
#12 - Putain comme chuis bo (I'm pretty, I'm pretty, I, I, I'm pretty) |Orso
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chuis bouréééé
» tiffany - j'suis parti frais comme un gardon, j'suis rentré fumé comme un saumon
» why don't we run into the night like the sun won't ever come up? (orso)
» you broke me first (orso)
» 227# pretty, pretty please...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: