AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

 

 if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 21
MESSAGE : 22197
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : self love gang (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyDim 17 Sep 2023 - 15:35

On aurait pu penser que leur relation durait depuis une éternité tant les flammes semblaient intenses entre eux, tant ils avaient l’air persuadés de ce qu’ils désiraient pour leur histoire. Et pourtant, les cicatrices de l’ancienne relation de Sahar étaient encore fraîches, quand bien même Levi s’affairait à vouloir les refermer, les panser pour ne plus les voir suinter. Il n’y avait pas tant besoin de mots pour que la serveuse puisse comprendre qu’il ferait tout son possible pour être à la hauteur de ses attentes, pour devenir son acolyte de toujours, son partenaire de vie, prêt à affronter vents et marées, sa main éternellement liée à la sienne. Il n’y avait aucunement besoin de craindre le rythme affolé de leur dévotion, puisqu’ils semblaient tous les deux sur la même longueur d’onde, n’ayant aucune envie de ralentir la cadence juste pour rentrer dans les cases du politiquement correct. « Je sais pas ce qui te fait dire ça. J’suis jamais rassasié avec toi. » Glissa-t-il, l’air provocateur, lui qui ne cherchait même plus à mesurer ses mots, n’en voyant d’ailleurs plus aucune utilité, Sahar étant la seule à pouvoir entendre ce genre de vérités. Et Levi aurait pu jurer qu’elle n’avait pas besoin de ce genre de confirmation pour reconnaître les stigmates de son désir, ceux qui se lisaient dans le creux de ses iris, dans les regards qu’il lui adressait, à chaque fois un peu plus insistants. Il mentirait s’il admettait ne pas apprécier sa manière de lui faire sentir qu’il occupait une place désormais centrale dans son quotidien, reconnaissant sans mal cette envie de lui montrer que le monde s’effaçait lorsqu’ils étaient ensemble. Loin de lui l’idée d’avoir voulu ramener Oskár au centre de leur conversation, conscient que ça n’était ni le moment, ni le lieu pour ré-ouvrir ce débat qui ne les mènerait à rien. Levi avait d’ailleurs rapidement coupé court à ce début de mots maladroits, hochant simplement la tête aux mots rassurants de son amante, n’ayant aucunement besoin d’entendre ses justifications alors qu’elle lui avait déjà prouvé à plusieurs reprises qu’il pouvait avoir l’esprit tranquille. Il s’était joué ouvertement de la tension qui les surplombait, pressant sa cuisse dans un geste presque trop tendre pour être innocent, se rendant rapidement compte de l’effet qu’il pouvait avoir sur sa partenaire. Et ses excuses, faussement innocentes et tout juste prononcées, ne firent que confirmer combien il aimait provoquer son désir, en tout temps, le tester jusqu’à le voir céder. Décidant de s’accorder un minimum de répit, ils tentèrent l’un comme l’autre de finir le repas sans le moindre débordement, bien que l’atmosphère était toujours chargée de cette tension électrique inévitable. « Tant mieux. » Rétorqua-t-il, plus que satisfait de savoir que le plat concocté avait fait son effet, lui qui cherchait sans arrêt à lui plaire, par tous les moyens possibles. Il prit l’initiative de débarrasser la table une fois leurs assiettes vidées, laissant à Sahar la possibilité de prendre de l’avance pour s’éclipser sous la douche. Et il était clair qu’il ne s’était pas éternisé à la corvée, préférant de loin rejoindre rapidement sa favorite qui lui manquait déjà cruellement, sa peau brûlant d’envie de retrouver la sienne. Aussi discret qu’une ombre, Levi se glissa sous l’eau à son tour, immédiatement happé par le besoin de recouvrer à son corps, de le sentir au plus près du sien, comme s’il s’agissait d’une question de vie ou de mort. Ses bras ne perdirent pas de temps pour l’emprisonner dans leur cocon protecteur, profitant de leur proximité pour lui délivrer toute l’attention qui grouillait en lui. « Même deux minutes sans toi, c’est un enfer. » Murmura-t-il à hauteur de son oreille, le visage suspendu au niveau de son cou, jusqu’à ce que la brune ne décide de faire volte face, leurs regards se confrontant de nouveau. Et ce fut à son tour de se sentir défaillir sous les caresses contrôlées de Sahar, son cœur loupant probablement plus d’un battement à chaque attention délivrée, de la tendresse de ses lèvres pressées contre son torse avant de rejoindre les siennes. Sans surprise, il ne résista absolument pas à ce nouveau contact, laissant sa bouche caresser la sienne avec avidité, sa paume remontant à hauteur de son visage pour y insuffler davantage de passion. « Le fais jamais. » Souffla-t-il dans la foulée, refusant l’idée même qu’elle puisse un jour passer à autre chose. Elle le bouleversait, à chaque prise de parole, lui qui n’était plus qu’une âme désireuse d’être accaparée par la sienne, entièrement, sans concessions. « J’en ai rien à faire non plus. On n’a pas à avoir honte de se vouloir. J’veux jamais que ça s’arrête, toi et moi. » Lâcha-t-il finalement, en profitant pour l’embrasser encore une fois, faisant finalement glisser ses lèvres le long de sa mâchoire, ses mains longeant ses flancs pour finalement se lier dans son dos. « Serre-moi contre toi. » Supplia-t-il, le myocarde au bord des lèvres, plus vulnérable que jamais.

__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 18
MESSAGE : 9581
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : mαtoumαtoufαit (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyDim 17 Sep 2023 - 18:01

là aussi, tu mentirais si tu affirmais que tu n'aurais pas souhaité que les évènements se passent autrement entre levi et toi. non pas dans ce qu'il résultait de votre relation, mais dans les conséquences venues automatiquement enceindre pas mal de vos agissements. ce revirement tout juste amorti, faisait-il automatiquement de toi une mauvaise personne? non pas que tu en aies spécialement quelque chose à secouer sahar, néanmoins, et au vu des circonstances, la question pouvait effectivement se poser. et même si tu ne pouvais adhérer aux voix s'élevant pour prétendre que tout avait été prémédité, tu savais de ton côté, que rien ne l'avait été. toi la première, tu fus surprise par la tournure que s'était octroyé le lien que tu entretenais avec l'anglais jusqu'ici. t'avais pas davantage envisagé de lui devenir entièrement dépendante, au bout de quelques jours, seulement. t'avais pas imaginé plus qu'autrui, que naitrait de cette promiscuité un besoin quasi-viscéral de le posséder jusqu'à défoncer toutes les limites. mais puisque tu n'étais pas en mesure de revenir sur les faits s'étant déjà déroulés, tu n'avais d'autres choix que d'approuver aux répercussions qui en émanaient. en d'autres termes, t'allais pas réfuter le point le plus flagrant, qui consistait à le désirer jusqu'à totalement en égarer le contrôle de toi-même. la preuve étant, que tu ne cherchais même plus à t'en cacher, à tel point que levi lui-même semblait s'évertuer à se jouer de cette faiblesse tout juste maîtrisée. ton âme ô combien tiraillée par chaque éloignement qu'il t'imposait. une frustration relativement fulgurante, s'emparant entièrement de toi, à chaque contact rompu, même pour une courte durée. et toi-même, tu n'aurais pas été capable de poser des mots, quant à ce sentiment profondément déconcertant, que tu n'avais jamais été habituée à autant de proximité avec autrui. de tout simplement rien, tu vrillais à plus que la normale. de l'effrontée, particulièrement je-m'en-foutiste, se révélait l'amante transie, sur le point de consacrer, pas moins que sa vie entière au regard d'un seul et même homme. effectivement, tu t'apprêtais à t'faire plus dévouée que jamais, définitivement grisée à l'idée d'adhérer pour la première fois à cette promesse, que de lui dédier chacune de tes nuits. l'anglais, tu en étais convaincue, ne réalisait peut-être pas l'ampleur qui se rattachait à cette volonté que de le posséder entièrement. l'image que tu véhiculais au premier abord, n'étant que la partie émergée de l'iceberg. mais dorénavant, tu faisais le choix de ne plus te dérober à tes véritables intentions, à l'image d'aujourd'hui, où les langues finissaient par se délier, pour simplement laisser place aux confidences les plus impromptues. un penchant déjà exacerbé qui continua de s'intensifier, à l'arrivée de levi, venu comme prévu te rejoindre à l'intérieur de la cabine de douche. ta cage thoracique au bord de l'implosion, tu avais presque était en mesure de sentir ton corps t'abandonner complètement, alors qu'il fut lui-même, soudainement enrobé de cette aura considérablement apaisante émanant de ton amant. et autant l'admettre immédiatement, ce n'était certainement pas les mots qu'il prononça, qui viendraient apaiser ton calvaire. « comment, on en est arrivés là? » demandas-tu, visiblement amusée par le constat qui avait été élaboré. effectivement, vous veniez de franchir toutes les extrêmes, parmi lesquelles, il n'existait pas de demi-mesure. puis tu pivotas légèrement sur toi-même, impatiente peut-être, de lui faire de nouveau face. tes doigts redessinant les pourtours de son échine, tandis que tes pulpeuses trouvèrent refuge au même instant, contre sa peau parfaitement immaculée, avant de remonter jusqu'aux siennes. et il n'avait pas fallu de grand-chose, d'une main perchée sur ton visage, pour que tu manques une fois de plus de défaillir. « j'en serai incapable. » admis-tu, dans un souffle à peine étouffé. l'instant s'avérait dorénavant propices aux confidences, de celles notamment, que tu n'avais jamais daigné, auparavant. vouloir de lui, ne relevait pas uniquement d'un désir tout juste maîtrisé, puisque tu comptais également ce dernier, tel un partenaire de vie, dont tu ne souhaitais définitivement plus te passer. « j'ignore comment il est possible d'être à ce point accroc à quelqu'un, mais bordel, je pourrai littéralement me damner pour toi, levi. » renchéris-tu sans faire de détour, tandis que ta bouche, s'avérait déjà sur le point de réitérer, en percutant la sienne de plein fouet, ton être tout en entier se surprenant dans la foulée à frissonner, au passage de ses pulpeuses venues dévier au niveau de ta mâchoire, ses mains, s'égarant contre ton épiderme, momentanément réchauffé par la température de l'eau. lèvre pincée, tu réfutas en une fraction de seconde à un soupir, potentiellement susceptible de s'faire la malle, consciente à l'idée que tu ne pourrais éternellement prendre sur toi. et dans un élan pour le moins inattendu, l'anglais t'implora presque de le serrer contre toi, ce que tu fis sans attendre, en le ramenant au plus proche de toi, tandis que ton dos, se heurtait désormais à la paroi de douche. tes bras l'enveloppant plus intensément que jamais, tes lippes recouvrèrent aux siennes, au travers d'une réciprocité brulante et foncièrement évocatrice du désir insatiable qui te consumait. « t'es à moi, tout comme chaque parcelle de ta peau. » un murmure habilement glissé entre ses lèvres, qu'une moue relativement enjôleuse parut hanter pas moins, que la totalité de tes traits. la pression de tes mains, continua quant à elle de s'intensifier contre sa chair, ton faciès, disparaissant momentanément au creux de son cou, avant de continuer sa descente à hauteur de son épaule, que tu acculas d'attentions plus ou moins délicates, comme si tu tentais d'illustrer tes propos précédents. « j'te veux tellement. » renchéris-tu faiblement, un rictus joueur, faisant instantanément écho à tes écarts quelques-peu provocateurs. l'esprit un peu sadique, il serait fabuler de prétendre que tu n'appréciais pas de tirer sur la corde sensible.                            


__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 21
MESSAGE : 22197
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : self love gang (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyDim 17 Sep 2023 - 19:57

C’était aussi parce-que ce revirement de situation avait posté Sahar dans une situation délicate que Levi souhaitait la soutenir, envers et contre tout. Et ça passait par cette envie inédite de lui prouver qu’en aucun cas, elle avait pris une mauvaise décision, lui qui désirait lui montrer combien il ne jurait déjà que par elle et ce fait continuerait de s’aggraver au fil du temps. Levi, il ne craignait absolument pas de sombrer dans la folie, l’acceptant sans hésitation si elle portait son nom. Parce-qu’il était convaincu que leur histoire en valait le coup, le ressentant jusque dans la profondeur de son épiderme, celle de ses entrailles, déjà prêt à se damner pour leur donner ne serait-ce qu’une seule chance. Il savait aussi que l’intensité de ce qu’il éprouvait n’avait rien d’anodin, lui qui peinait d’ailleurs à appréhender chaque émotion, visiblement exacerbée par la sincérité de leurs échanges toujours plus brûlants. Et Levi, il avait compris sans trop de mal que leur relation trouvait son essor dans cette authenticité pure, presque inégalable, eux qui semblaient vouloir s’offrir l’univers entier pour se satisfaire l’un et l’autre. C’était aussi la raison pour laquelle Levi avait souhaité instaurer ces nuits éternellement partagées, où ils pourraient se délecter sans limite de leurs présences mutuelles, qui semblaient les apaiser au-delà de toute raison. Ils se rendirent bien vite compte que la moindre distance instaurée devenait difficilement supportable, comprenant sans détour à quel point ils étaient atteints, le poison de leur attachement se répandant vilement dans leurs veines. Et aussi fou que ça puisse paraître, ils semblaient tous les deux l’accepter, réduits à se confronter à un manque presque viscéral lorsque leurs êtres se laissaient distancer par le vide. Levi, il accéléra la cadence, dans le simple but de retrouver au plus vite l’âme qui le faisait chavirer, finissant à son tour de se délester de la moindre couche de vêtement pour s’engouffrer dans la cabine déjà réchauffée. Et sans plus attendre, l’anglais se laissa bercer par ses envies les plus intimes, que de s’accaparer entièrement le corps de sa favorite qu’il enserra contre le sien, lui faisant comprendre à quel point il était obsédé par tout ce qu’elle était. « J’en sais rien. Et je m’en fous complètement. » Souffla-t-il à son tour, un brin d’amusement dans la voix alors qu’il laissa Sahar se retourner, laissant la possibilité à leurs lèvres de se retrouver dans un baiser enivré, à la hauteur de leurs intentions non dissimulées. « J’espère bien. » Murmura-t-il à la lisière de sa bouche, sa main délicatement posée sur son visage alors que ses yeux ne cessaient de redessiner ses traits, son autre main dévalant ses courbes pour se nicher dans le creux de ses reins. « J’veux qu’il y ait que moi, toujours. » Avoua-t-il avant que leurs lèvres ne se percutent à nouveau, déchaînées de passion, menaçant de se dévorer jusqu’à en perdre leurs souffles. Levi, il se savait tout proche du précipice, fait qui ne le réfrénait pourtant pas, puisqu’il continuait de s’embraser avec elle, tentant son désir en laissant ses paumes recouvrir l’intégralité de ses courbes, comme s’il lui montrait qu’elle lui appartenait entièrement. Et ce fut un soulagement sans nom qui s'empara de lui lorsque Sahar céda à sa supplication, l’enserrant contre elle jusqu’à ce que leurs deux enveloppes corporelles ne viennent buter contre la paroi de la douche. Il ne résista pas non plus à l’appel de ses lèvres qui s’échouèrent contre les siennes, Levi y admettant plus d’intensité lorsque sa langue tenta habilement la sienne. « Rien qu’à toi. Fais ce que tu veux de moi. » Insista-t-il, une lueur joueuse traversant l’azur de son regard, lui qui souffla plus intensément aux baisers de Sahar parsemés sur sa peau qui ne demandait qu’à recevoir toute son attention. « Tu me veux ici, ou dans la chambre ? » Murmura-t-il, sans même dissimuler ce besoin urgent de la faire sienne encore une fois, son visage s’enfouissant contre son cou qu’il accabla de pressions appuyées pour y laisser son empreinte, ses mains effleurant une énième fois ses hanches pour finalement recouvrir sa chute de reins.

__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 18
MESSAGE : 9581
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : mαtoumαtoufαit (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyLun 18 Sep 2023 - 16:13

et pourtant tu le savais, tout ne coulerait pas éternellement de source, des simplicités d'aujourd'hui, émanerait possiblement les difficultés de demain. votre relation, ne resterait pas aussi idyllique qu'elle n'y paraissait et ça, malheureusement tu ne pourrais en nier l'évidence. tu n'étais certainement pas en train de parler de la solidité de vos sentiments, ni même des conséquences de vos prises de décisions relativement hâtives de ces précédentes semaines. seulement, le fait était que levi, n'avait été témoins de tes penchants les plus méphitiques, qu'au travers de phases, particulièrement superficielles. effectivement, si toi tu avais déjà aperçu l'anglais complètement défoncé, tu ne pensais pas te tromper en affirmant que l'inverse, ne s'était pourtant pas encore produit, ou du moins, à échelle différente. sous couvert que toi, ça n'avait rien d'un élan spontané, d'un agissement ponctuel duquel on se remettait généralement le lendemain. toi, c'était pire encore, puisque tes écarts, ne connaissaient manifestement pas de fin. des années entières à te complaire par-delà le chaos, en ne te limitant pas à quelques consommations occasionnelles de temps à autre. plus que les stupéfiants, l'alcool, restait de loin un fléau face pour lequel, tu avais cessé depuis longtemps, d'entrevoir la moindre issue favorable. de plus, comment justifier des rassemblements auxquels tu t'avérais contraintes de participer, plus ou moins régulièrement? possiblement avais-tu déjà abordé le sujet une première fois, de manière plutôt sommaire sans avoir envisagé au préalable, cette éventualité pour que ce dernier, ne devienne un jour, bien plus qu'un vulgaire collègue. loin d'imaginer également, que peut-être à son tour, il deviendrait une addiction, dont tu ne parviendrais jamais plus à te défaire. de celles que tu continuerais sans arrêt d'alimenter, et qui t'amènerait par conséquent, à franchir toutes les limites. tu voulais faire de lui une obsession prépondérante, une dépendance de tous les instants, à laquelle tu n'aurais d'autres choix que de te soumettre. et aussi lunaire était l'esquisse, que tu t'apprêtais dorénavant à n'exister qu'au travers de ton amant, sur le point déjà, de lui consacrer ta vie entière, et autant de tes nuits. il relèverait à tes yeux d'une priorité absolue, et pour laquelle tu pourrais bien aller jusqu'à te damner. de l'effrontée à la promiscuité relativement limitée, tu deviendrais l'amoureuse transie, dont l'existence ne tarderait pas à graviter entièrement autour de la sienne. et ce soir, tu espérais plus que jamais lui prouver l'étendue de ta dévotion, combler également à ce manque particulièrement insoutenable, qui tentait de s'insinuer au moindre écart, même de courte de durée. et quel n'avait pas été ton soulagement, lorsque furtif, le barman t'enveloppa de son aura considérablement sécurisante. une approche tout à fait anodine, mais en faveur de laquelle, tu pouvais déjà sentir ton palpitant s'agiter. tu aurais pu ainsi rester vautrée pas moins que l'éternité entière, néanmoins tu pivotas légèrement sur toi-même, afin de lui faire de nouveau face, un rictus joueur pointant au creux de tes lèvres. mais à ses mots, tu ne répondis rien, te délectant par dessus tout de l'effluve pour le moins exquis qui émana de ses lippes, lorsqu'elles percutèrent les tiennes. il n'avait pas fallu de grand-chose pour que ton rythme cardiaque s'accélère, ton être tout entier soumis à ses deux billes d'un azur immaculé, autant qu'à son souffle foutrement enivrant, venu lui aussi s'écraser à hauteur du tien. sans parler de l'emplacement de ses mains, les tiennes redessinant habilement les pourtours de son échine, au même instant. « j'vais faire de toi ma priorité levi. j'te consacrerai ma vie entière, j'te le jure. » admis-tu, sans faire de détour, tandis que tu t'exécutas aussitôt, lorsque ce dernier, t'implora presque de le serrer contre toi. tu n'avais effectivement pas perdu de temps, pour le ramener au plus proche de toi, ton dos butant au passage contre la paroi de douche, tandis que vos lèvres se lièrent à nouveau, par-delà un baiser d'une intensité profondément implacable. vos langues, s'empressant à chacune de se confondre par-delà une harmonie quasi-parfaite, où l'écho insoutenable de ce désir irrépressible, qui ne demandait qu'à être assouvi. et tu resserras ton étreinte de tes doigts qui s'enfoncèrent toujours plus fermement dans sa chair, peinant dans la foulée à réfréner un soupir, plus que jamais évocateur de cette envie de le posséder à l'infini. « c'que je veux de toi? hm, ça signifie dans ce cas, que tu ne vois aucun inconvénient, à c'que je t'attache, pour faire ce que j'ai envie? » soufflas-tu, enjôleuse au possible, l'acculant sans discontinuer d'une ribambelle d'attentions plutôt stratégiques, et dont tu te délectais silencieusement, de l'effet prodigué. « partout. » venais-tu de renchérir sur le ton de la provocation, avant de manquer cruellement d'en égarer le contrôle de toi-même, lorsque le visage de ton amant, disparu à hauteur de ton cou. « j'suis pour qu'on bouge. l'endroit est trop étroit pour que j'te montre à quel point j'te veux, comme il se doit. » murmuras-tu laborieusement, l'une de tes mains venue se faufiler à hauteur de sa nuque, que tu encerclas presque immédiatement, alors même que ton corps, réagissait sans filtres, à l'approche des siennes. tu voulais le posséder levi, mais plus que jamais, tu aspirais à le faire correctement. tu crevais d'envie de lui attester de ton dévouement de la meilleure manière qu'il soit, et l'espace, ne s'y prêtait finalement, pas tant que ça.     

__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 21
MESSAGE : 22197
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : self love gang (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyLun 18 Sep 2023 - 18:17

Il était évident que les prémices de leur romance étaient pour le moment idéales, sans ombre au tableau et il aurait été naïf de penser que leur relation serait à tout jamais idyllique. Rien que par leur force de caractère et par leurs besoins d’excès, il était aisé de deviner que les embûches finiraient tôt ou tard par se dresser sur leur chemin. Il y avait encore des aspects qu’ils préféraient l’un comme l’autre ne pas relever pour l’instant, désirant dans un premier temps profiter de ces sensations nouvelles qui s’offraient à eux maintenant qu’ils pouvaient consumer leur désir commun d’être ensemble. Ils le savaient pourtant, que ces aspects encore dissimulés surgiraient à un moment donné, sans doute redouté, et qu’ils n’en seraient probablement pas épargnés. Si Levi ne l’admettait pas encore devant elle, il savait que leurs addictions respectives viendraient probablement s’insinuer entre eux, la peur de voir Sahar sombrer sans pouvoir se relever le prenant déjà aux tripes. Puisqu’il était maintenant question de leur vie à deux, il était évident que l’anglais ferait tout en son pouvoir pour ne pas laisser son âme-sœur s’engouffrer dans le néant. Jamais il ne le pourrait, jamais il ne se le pardonnerait. Il se savait prêt à tout pour la sauver, quitte à lui offrir sa propre vie si ça signifiait épargner la sienne. Le manque d’elle était un fléau qu’il commençait d’ores-et-déjà à appréhender, le cœur à la dérive dés que celui de sa partenaire s’en éloignait. Et ce fut aussi la raison pour laquelle il ne perdit pas une minute de plus pour s’engouffrer à l’intérieur de la cabine de douche, enserrant son corps contre le sien, se délectant de chaque sensation que lui procurait son toucher. Et Levi, il savait parfaitement qu’il aurait pu y laisser sa vie, juste pour goûter à l’éternité de ce moment qui valait bien plus que tout l’or du monde à ses yeux. Ses lèvres goûtèrent aux siennes, comme s’il s’agissait de leur premier baiser, chaque échange possédant ce goût de délivrance, à la fois unique et inégalable. Et chaque centimètre carré de son épiderme semblait frissonner sous l’effleurement de ses doigts habiles, qui s’appropriaient sa peau comme jamais, lui confirmant que son être entier avait été façonné pour ses mains. Les siennes ne s’étaient pas gênées pour s’approprier son corps nu, en redessinant ses contours qu’il jugeait parfaits, lui qui aurait pu passer sa vie à apprendre chaque courbure de son anatomie. « Ça sera toujours que nous deux, personne d’autre, promis ? » Murmura-t-il au creux de ses lèvres, le cœur emballé par ces promesses d’éternité qu’ils semblaient prononcer pour la première fois, sans même en évaluer l’impact. Il n’était désormais plus question de réfréner quoi que ce soit, puisqu’ils se savaient tous les deux liés pour toujours, le corps et l’âme marqués au fer rouge. Et ce fut dans un énième baiser, bien plus torride, qu’ils scellèrent leur attachement marqué, leurs langues se cherchant par-delà une danse ô combien endiablée, faisant écho à ce désir brûlant dont ils semblaient victimes. Levi avait évidemment senti que son corps commençait à le trahir, lui qui s’était jusque-là évertué à réprimer chaque soupir d’envie, ses lèvres réfugiés dans le cou de sa partenaire. « J’te rappelle que c’est moi qui ai lancé cette idée de menottes. » Rétorqua-t-il, un sourcil arqué traduisant sa malice et cette manière pas très éthique de vouloir repousser leurs limites, Levi pinçant sa lèvre alors que Sahar se jouait de lui à la perfection, parfaitement consciente du brasier qu’elle alimentait à chaque attention prodiguée. « Ça me va. J’sais pas si ça se voit, mais j’suis en train de mourir de chaud ici. » S’amusa-t-il, sa bouche pressant son cou à quelques reprises, avant qu’ils ne décident de quitter la cabine de douche ensemble, Levi se contentant d’une serviette nouée à hauteur de sa taille pour rejoindre leur cocon. Il ne tarda pas à prendre place sur le matelas, faisant mine de garder ce dernier tissu qui couvrait l’éloge de son désir, son regard ne manquant pas de provocation alors qu’il dévalait les courbes de son amante. « Viens là. » Souffla-t-il, tendant la main pour l’inciter à le rejoindre, le corps déjà bouillonnant à l’idée de s’abandonner à elle.

__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 18
MESSAGE : 9581
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : mαtoumαtoufαit (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyLun 18 Sep 2023 - 22:02


__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 21
MESSAGE : 22197
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : self love gang (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyMar 19 Sep 2023 - 20:28


__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 18
MESSAGE : 9581
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : mαtoumαtoufαit (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyMer 20 Sep 2023 - 22:48


__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 21
MESSAGE : 22197
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : self love gang (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyJeu 21 Sep 2023 - 22:33


__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 18
MESSAGE : 9581
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : mαtoumαtoufαit (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyVen 22 Sep 2023 - 23:20


__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 21
MESSAGE : 22197
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : self love gang (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptySam 23 Sep 2023 - 23:57


__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 18
MESSAGE : 9581
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : mαtoumαtoufαit (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyDim 24 Sep 2023 - 17:23


__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 21
MESSAGE : 22197
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : self love gang (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyLun 25 Sep 2023 - 1:45


__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
POINTS : 18
MESSAGE : 9581
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : mαtoumαtoufαit (αvαtαr), vocivus, gif (profil). wαldosiα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyMar 26 Sep 2023 - 15:19


__________________________


echoes of your name inside my mind.
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
POINTS : 21
MESSAGE : 22197
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : self love gang (av), awona (sign), cheekeyfire, ethereal, vocivus (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 EmptyMar 26 Sep 2023 - 17:49


__________________________

born to be
yours
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
Contenu sponsorisé
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)   if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi) - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
if i lay here, would you lie with me and just forget the world? (levi)
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» (livio) Would you lie with me and just forget the world ?
» if i just lay here, would you lie with me and just forget the world ? (woody)
» #116 Would you lie with me and just forget the world ? + 18 (Carter)
» look what you're doing to me (levi)
» for a moment (levi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: