AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-36%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
69.99 € 109.99 €
Voir le deal

 

 With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyMar 31 Oct 2023 - 1:00


Tahlia & Tommy
tw: alcoolisme, dépression


Cette mise à pied, ça avait été le coup de massue. La goutte d’eau qui avait fait déborder le vase. Pour ça, il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même, Tommy. Il aurait voulu en vouloir à Percy, ressentir de la colère contre lui et reporter toute la faute sur l’incompréhension de son manager. Pourtant, il était comme vide. Cette colère, ça aurait été une émotion. La petite flamme qui aurait été synonyme de vie dans cette carcasse qu’il laissait à l’abandon. Toutes ces années, à faire semblant, à garder un semblant de sourire pour les autres et à cacher ses émotions, ça l’avait vidé, Tommy. Tout seul, comme un grand, il avait creusé, encore et encore jusqu’à toucher le fond. Cette mise à pied, c’était bel et bien le fond pour lui. Parce que sans son boulot, il n’avait plus vraiment de raison de se lever. Son bateau, ce projet qui aurait dû l’aider à reprendre du poil de la bête, il en était au même point depuis des mois. Il avait élu domicile là, pourtant, il aurait dû avoir l’envie de finir ses travaux. À la place, il se retrouvait à errer dedans, vacillant de bouteille en bouteille, incapable de donner la date du jour. Il pouvait bien avoir passé trois jours comme une semaine là-dedans, ses horaires de vie ne lui permettant plus d’avoir une quelconque notion. Même son chien, son compagnon de vie, il avait fini par le déposer chez ses parents, prétextant que la peinture du bateau serait nocive pour lui. Il mentait à tout-va, pour s’isoler encore un peu plus chaque jour. Pour ne pas changer, il se retrouvait affalé dans sa cabine qu’il n’avait même pas pris le temps de fermer. N’importe quelle personne qui montrait sur le pont du bateau aurait bien le loisir de le découvrir avachi, bouteille à la main, le regard vide et la mine blafarde. Sans une once de motivation à se cacher. C’était peut-être ça le signe ultime : ne plus avoir la force de cacher quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 305
MESSAGE : 11049
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyJeu 2 Nov 2023 - 18:27

Tommy avait été mis à pied. Quand Tahlia avait appris cela, elle avait prêté une oreille encore plus attentive. Et ce qu'elle craignait, elle l'entendit bien vite arriver. Alors que ses collègues demandaient si certains avaient des nouvelles du jeune O'Brian, il fut terrible d'entendre que personne ne pouvait répondre à cette question par l'affirmative. Et tout le monde restait là ? Comme ça ? Sans rien faire ? Tahlia aurait sans doute dû aller voir Percy et lui dire que c'était une mauvaise idée, mais elle finit par comprendre que ce n'était qu'un intermédiaire de plus. Alors, elle avait récupéré ses affaires et quitté le bar, prenant la direction d'Eastern District où elle savait qu'il avait son bateau. Elle l'avait appris, par différentes sources plus ou moins éloignées, puisque l'un et l'autre n'arrivaient plus vraiment à communiquer ensemble. Depuis cette nuit. Cette putain de nuit qui avait foutu un sacré coup à leur amitié. Bien sûr, ils s'étaient vus à plusieurs reprises, se saluant brièvement, mais elle ne se souvenait même plus de la dernière fois où ils avaient eu une vraie conversation. Et pourtant, elle était là, en chemin jusqu'à son bateau, parce qu'elle ressentait le besoin d'aller frapper chez lui, de voir comment il allait, quitte à se faire remballer. En route, elle s'arrêta chez un petit traiteur pour prendre à manger, de quoi réchauffer l'ambiance et au cas où il n'avait pas fait de vrai repas depuis un moment. Parce qu'elle savait ce que c'était de sombrer. Pas avoir un petit coup de mou, non, mais tomber au fond du gouffre et de s'y complaire. Oublier toute notion du temps. Oublier tous les besoins vitaux : manger, boire, voir des gens, communiquer. Leur histoire n'était pas la même, certes, mais ils se ressemblaient bien plus qu'ils ne le pensaient, Tommy et Tahlia. Ils avaient tous les deux vécu la perte d'un enfant, vécu des écarts de conduite, la perte d'un boulot, un éloignement de l'entourage. Elle était aussi passée par là. Et elle avait mal réagi. Elle avait craqué suite à tout cela, s'enfermant dans des substances artificielles qui lui laissaient croire qu'elle était heureuse, alors qu'en réalité, ce n'était que de la poudre aux yeux. Elle savait que chacun réagissait de manière différente, mais elle voulait s'assurer que Tommy ne tombe pas, lui aussi, dans ses travers. Mais même en se préparant à une telle éventualité, elle n'était sûrement pas prête à voir ce qui se passait réellement pour Tommy. Quand elle arriva près du bateau et qu'elle vit de la lumière dans la cabine, elle appela : « Tommy ? » Pas de réponse. Elle attendit encore quelques longues secondes et se décida à monter sur le pont, se dirigeant vers la cabine. Il était là. Affalé sur la banquette, bouteille dans la main, avec une mine épouvantable, blanchâtre, les cernes apparentes. Il n'était plus que l'ombre de lui-même. « Hey... Tommy... » souffla-t-elle en descendant les quelques marches, restant dans l'encadrement de la porte. « Je passais par là et... » Elle secoua la tête. Non, elle ne passait pas par là, par hasard. « Enfin, non, j'ai su ce qu'il s'était passé avec le Wojna's et je voulais voir comment tu... » Allais ? Mal, évidemment. Elle ne savait pas comment expliquer sa présence, de la bonne manière. Elle ne voulait pas empiéter sur son territoire, être de trop ou aller trop loin. Surtout après tant de temps à s'éviter. Son regard s'arrêta sur cette bouteille presque vide qu'il tenait, avant de remonter jusqu'à son visage. « … je peux entrer ? »

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
Anonymous
Invité
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyLun 6 Nov 2023 - 22:52


Tahlia & Tommy
tw: alcoolisme, dépression


Une descente aux enfers, on ne s’y prépare jamais. C’est un voyage plus ou moins long. Un périple dans lequel on s’engage sans en avoir vraiment conscience. Les signes étaient là pourtant, et ce, depuis longtemps. Ce n’était pas une question de jour pour Tommy, mais une question d’année. Il avait cru s’en sortir, remonter la pente, trouver de nouveau goût aux choses, mais sans affronter réellement ses problèmes, il s’était simplement voilé la face. La chute, elle n’en était que plus dure. Isolé par choix, sans boulot et s’en perspective d’avenir, il n’était plus que l’ombre de lui-même, et même elle, elle commençait à s’effacer peu à peu. Sans goût à rien soif au whisky qu’il tenait dans les mains, la seule solution qu’il avait trouvée était d’endormir son corps. Anesthésier son cerveau pour effacer provisoirement la douleur. Perdu dans le néant dans ses pensées, il n’avait même pas entendu la voix qui l'appelait de l'extérieur. Cette voix qui se rapprochait néanmoins et qui le fit peu à peu remonter à la surface. Alors que la voix de Tahlia se faisait de plus en plus proche, il finit par remonter le regard vers elle. Incapable de cacher son état, comme il avait tant tenté de le faire auparavant. “Hum… Le wojna’s… Ouais. Les nouvelles vont vite.” Vite, c’était bien relatif. N’ayant plus vraiment de notions du temps depuis la perte de son travail, il ne pouvait pas forcément juger la rapidité de transmission des infos. Puis, il connaissait la relation de Tahlia et Percy, alors il se doutait bien de sa source. “Fais comme tu veux…” Répondit-il tout de même, assez indifférent. Il n’avait pas forcément la force de discuter avec quelqu’un, mais il n’avait pas non plus la force de la mettre dehors, comme si une petite partie de lui, enfoui bien au fond, ressentait un besoin de compagnie. “C’est Percy qui t’envoie ?” Demanda-t-il un peu amer. Il comprenait bien les raisons de son manager, aucune rancœur n’était pointée vers lui. Celui qu’il blâmait pour tout ça, c’est lui et rien que lui-même. Douloureusement, il se redressait un peu, les muscles endormis d’avoir été dans cette position trop longtemps. Et le regard rivé sur Tahlia, il apportait de nouveau sa bouteille jusqu’à ses lèvres. “Libre à toi de trouver un verre et de te joindre à moi.” Dit-il ensuite, pas certain de la réception de cette proposition.
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 305
MESSAGE : 11049
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyJeu 9 Nov 2023 - 18:51

C'était bête, mais cette descente aux enfers, elle n'était pas si inattendue. Elle savait que Tommy traînait sa tristesse, la dissimulait avec ces masques qu'il enfilait chaque jour. Mais la douleur était là, lancinante, constante, prête à frapper dès le premier instant de faiblesse. Elle planait sur lui, comme une épée de Damoclès. Et le coup de grâce était arrivé. Le voir ainsi, confiné dans son bateau, bouteille en main, blafard, c'était le revers de tant d'années à vivre seul avec ses démons. Et c'était dur à voir. Les nouvelles allaient vite, disait-il. "Je crois surtout que ça a troublé tout le monde..." La mise à pied de Tommy faisait parler. Tout le monde s'était attendu à cela, tout le monde se doutait qu'il n'était pas bien, mais personne n'avait fait en sorte de le secouer avant que cela n'arrive. Pas même Percy. Percy que Tommy évoqua. "Non. Je ne suis pas envoyée par lui." lâcha-t-elle aussitôt. Elle avait été son amie, avant d'être la petite amie de Percy. "Il n'a pas besoin de moi pour ça. S'il a envie de te voir ou de te contacter, il le fera par lui-même." Elle savait que la décision avait affecté Percy, qu'il avait fait cela pour le bien du groupe et pour faire réagir Tommy. Mais pour Tahlia, ce n'était pas la meilleure solution. Faisant quelques pas dans la cabine, elle resta néanmoins plantée devant la porte, ne sachant pas tellement quoi faire. Elle regarda Tommy se redresser quelque peu, avant d'aussitôt amener la bouteille à ses lèvres. Et là, il lui proposa de se joindre à lui, de partager un verre. Elle secoua doucement la tête : "ça ira, merci." Elle n'avait pas envie de participer à cela. D'un signe de la tête, elle montra la bouteille. "Tu devrais peut-être lever le pied, au moins pour aujourd'hui, non ?" Et comme elle ne voulait pas qu'il la prenne pour la donneuse de leçon, elle s'empressa d'ajouter : "Sur le coup, ça semble être la solution de facilité. La plus tentante. Celle qui fait moins mal. Mais ça ne l'est pas. Je te l'assure, ça ne l'est vraiment pas. Avec ça, le réveil est deux fois plus rude." Elle déposa le paquet contenant la nourriture achetée plus tôt sur la table, avant de murmurer : "Je m'inquiète énormément pour toi, Tommy." Voilà, elle était surtout là pour ça...

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
Anonymous
Invité
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyLun 13 Nov 2023 - 0:25


Tahlia & Tommy
tw: alcoolisme, dépression


Qu’on parle sur lui, Tommy n’en avait plus vraiment quelque chose à faire. Il n’avait plus vraiment la force de se cacher, de cacher son addiction ou de cacher sa douleur. C’est un homme meurtri et résigné qui se tenait face à Tahlia. Alors il soupirait, levant simplement les yeux au ciel quand elle évoquait “tout le monde”. Ça allait être dans certaines discussions quelques jours avant que la vie ne reprenne son cours et que plus personne ne pense à ça. “Peu importe. Si tu peux lui dire de ne pas le faire, ça m'arrangerait.” Balança-t-il alors qu’elle réfutait avoir été envoyée par Percy. Il n’avait pas de rancœur contre lui, il savait très bien que le seul responsable de l’histoire, c’est lui et rien que lui-même. S’il précisait tout ça à voix haute, c’est simplement pour avoir la paix. La dernière chose qu’il se sentait de faire, c’est recevoir des gens inquiets chez lui. Il avait simplement envie qu’on lui fiche la paix. Il ne ressentait pas la force de se battre pour faire partir les gens, comme il n’avait pas la force de dire à Tahlia de partir, alors ça l’arrangeait que personne ne vienne. Ainsi, il pouvait faire sa vie tranquillement, boire comme il en ressent l’envie et ne répondre de rien. Le commentaire de son amie ne fit que confirmer ce besoin d’être seul. Il soupira longuement, écoutant ses paroles qu’à moitié, en aucun cas prêt à écouter réellement ces paroles. Il relevait les yeux vers elle, attendant la fin de sa phrase pour apporter une nouvelle fois sa bouteille jusqu’à ses lèvres en guise de provocation. Pas vraiment d’humeur à écouter des discours qu’il connaît déjà, l’ancien pompier se braquait toujours un peu plus. “Pourquoi tu t’inquiètes au juste ? Ce n'est pas vraiment comme si on s’était beaucoup parlé depuis quelque temps.” Dit-il sèchement. Ils étaient autant fautifs l’un que l’autre au sujet de leur éloignement. Leur amitié, elle semblait si loin maintenant, elle semblait appartenir à une autre vie. “Mais c’est bon, t’es venue, tu m’as dit d’arrêter, tu peux repartir avec la conscience tranquille. On se reparlera dans 6 mois.” Pour ponctuer sa phrase, il lui fit un petit signe de main. Ce n’était pas juste comme réaction, mais il n’était clairement pas en état d’avoir le recul qu’il faut sur la situation. Il avait réussi à l’avoir quand Marcus était venu, mais là, il était encore plus enfoui que jamais. Les mots de son amie, ils auraient pu avoir un impact, tout ce qu’elle lui disait, il se l’était déjà dit lui-même. Le truc, c’est que pour se rendre compte de tout ça, il faut en ressentir l’envie. Il faut avoir une raison de se lever le matin pour s’inquiéter de l’état dans lequel on le fait. Là, il ne ressentait même plus l’envie d’aller surfer. La cabine du bateau devait bien le refléter d’ailleurs. “J’suis fatigué de faire comme si tout allait bien. J’suis fatigué de faire comme si ces leçons de morale avaient un quelconque poids sur moi. Alors, s’il te plaît, si tu comptes enchaîner, ne le fais pas.” Dit-il ensuite pour s’éviter d’autres commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 305
MESSAGE : 11049
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyLun 27 Nov 2023 - 16:15

Comme elle s'y attendait, l'humeur de Tommy était à l'image de ce qu'il renvoyait. C'était l'ours dans sa tanière. Alors qu'il pensait qu'elle avait été envoyée par Percy – ce qui n'était pas le cas – il se permit de mettre le gérant du Wojna's dans l'histoire. « Tu sais, il ne l'a pas fait de bon cœur. » défendit-elle. Alors si Percy avait envie de voir Tommy, elle ne l'arrêterait pas. Au contraire, elle le pousserait. Mais Percy n'était pas le seul à avoir le droit à sa réflexion. Sèchement, le jeune O'Brian lui demanda pourquoi elle s'inquiétait pour lui, en lui renvoyant son absence ces derniers mois, pour ne pas dire années. « Même si pour toi, ce n'est pas le cas, pour moi, tu es encore mon ami. Et je ne peux pas laisser de côté mes amis, quand ils sont mal » Tant pis, s'il ne l'acceptait pas. Elle était là. Avec sa loyauté et son altruisme, elle était là. Elle garda ses yeux sur lui, impassible alors qu'il continuait sur sa lancée, lui balançant qu'elle avait fait sa bonne action de la journée et qu'elle pouvait donc s'en aller. Elle préféra même pas rebondir sur ces mots, se contentant de croiser les bras contre sa poitrine et de s'appuyer sur le plan de travail de la cabine, les pieds bien ancrés pour montrer qu'elle ne bougerait pas. Et elle resta là. Silencieuse. Pendant de longues secondes. Et puis Tommy reprit la parole. Et il s'ouvrit. Pour la première fois, il mit des mots sur son mal-être. Il était fatigué de faire comme si tout allait bien. C'était la première fois qu'elle l'entendait dire cela, avec de tels mots. Bien sûr, sa douleur était palpable. Mais l'exprimer, c'était une autre étape. Elle garda ses yeux verts sur lui, attendant qu'il termine de parler avant de secouer la tête, doucement : « C'est là que tu te trompes sur toute la ligne. Je ne suis pas là pour enchaîner les leçons de morale, Tommy. » Elle haussa les épaules et reprit : « Ce que je t'ai dit là, ce n'est pas une leçon de morale, c'est juste le vécu d'une femme qui a sombré, elle aussi. Moi aussi j'étais fatiguée des on-dits, des questions à la con, de faire comme si tout allait bien. Alors que j'avais juste envie d'envoyer valser tout le monde. Alors que j'avais juste envie de foutre tout mon monde en l'air. » Elle marqua un temps d'arrêt avant d'ajouter, songeuse, les yeux perdus dans ses souvenirs : « En vrai, j'avais juste envie qu'on me dise que j'avais le droit d'aller au plus bas, que c'était normal de sombrer, d'avoir mal comme un chien. » Au lieu de la faire culpabiliser. « C'est en allant dans l'obscurité la plus palpable qu'on trouve la force de rebondir. Et je sais qu'au fond de toi, cette force, tu l'as aussi. Faut juste laisser le temps de composer avec sa douleur, parce que je ne vais pas te mentir, elle est là, elle restera là et elle fera à jamais partie de toi. » Elle montra la bouteille d'un signe de la tête : « Tous ces paradis artificiels, ça ne fait que repousser cette étape. Si tu as envie de tomber dans tout ça, quelque temps, ok, je pense qu'on le fait tous à un moment ou un autre, mais ne laisse pas la bouteille prendre le dessus sur toi et t'éteindre. Parce que ça, ce serait un putain de gâchis. »

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
Anonymous
Invité
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyLun 4 Déc 2023 - 1:15


Tahlia & Tommy
tw: alcoolisme, dépression


Un nouveau soupir passait les lèvres de l’Australien à l’évocation des intentions de son ancien manager. Tahlia le défendait, à raison, mais Tommy n’avait pas encore le recul nécessaire pour bien le prendre. Tout comme il n’était pas encore dans un état d’esprit suffisamment bon pour bien prendre la visite de la brune. Dans d’autres circonstances, ça lui aurait fait plaisir cette visite. C’était une bonne occasion de renouer cette amitié qu’ils semblaient perdre peu à peu au fil des ans. Pourtant, l’ancien pompier était las, il semblait bien incapable de faire quelconque effort, perdu dans cette envie de s’isoler du monde. Il ne s’attendait clairement pas à déclencher un tel flux de paroles chez Tahlia, ses mots n’ayant qu’un but : la faire abandonner et tourner les talons. Il soupira donc, gardant tout de même une oreille relativement attentive à ses mots. “J’ai le droit de sombrer ou pas ? Parce que ça reste relativement contradictoire ce que tu dis là.” Dit-il finalement, après qu’elle ait fini de parler. Elle parlait de sombrer et de retrouver une force là-dedans, mais en même temps, il ne fallait pas se laisser totalement prendre par l’alcool. Là, il jouait au con Tommy, voyant parfaitement où elle voulait en venir, mais pas prêt à l’écouter non plus. “T’as trouvé une force, tant mieux pour toi Tahl, félicitations.” Ajouta-t-il en relevant les yeux vers elle, en plus de quoi, il applaudissait ironiquement. Clairement, il n’était pas prêt à faire les efforts nécessaires pour se sortir du trou dans lequel il était. Il n’avait pas la foi nécessaire et à ce moment-là, il était bien convaincu ne jamais l’avoir. “C’est facile à dire pour toi de toute façon. T’as ta fille. T’avais une raison de ne pas t’enfoncer complètement. Moi qu’est ce que tu veux que je fasse ? Le seul truc bien dans ma vie actuellement, c’était peut-être bien mon boulot et je l’ai perdu.” Dit-il en soupirant de nouveau. Malgré les remarques et l'accueil des plus froids, il se retrouvait bien plus loquace que d’habitude. Tahlia réussissait mine de rien à lui faire mettre des mots sur ses ressentis. “Et tu veux savoir le pire dans tout ça ? C’est que ça ne me fait rien du tout.” Plus honnête que ça, il ne pouvait pas. Son corps et son âme semblaient anesthésier pour tout. Anesthésier ou simplement vidé entièrement de toute émotion. Il se sentait vide comme jamais. Comment trouver la force de se relever quand on a aucun but dans la vie ? “Je ne vois vraiment pas le but dans tout ça… Ça fait bien longtemps que je ne trouve plus de but et franchement, je ne sais même pas comment je pourrais en trouver un, un jour.” Conclut-il dans un haussement d’épaule las. Son boulot de cuisinier, il l’avait exercé un temps, plus pour s’occuper l’esprit qu’autre chose. Qu’il l’ait encore ou non, ça ne changeait pas tant de chose à sa vie finalement. S’il ne pouvait plus distraire son esprit par le travail, il lui restait toujours les bouteilles.
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 305
MESSAGE : 11049
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyLun 18 Déc 2023 - 22:20

Il faisait sa mauvaise tête, Tommy. Elle le savait. Elle le connaissait quand même un peu. Et il savait que ces attaques, ces piques, c'était aussi pour la faire partir. Mais c'était une tête brûlée, Tahlia. Et têtue, de surcroît. "Tu n'as rien écouté de ce que j'ai dit." dit-elle en levant brièvement les yeux au ciel et lâchant un léger soupir. "Tu sais bien ce que je veux dire." Qu'il sombre, ok. Mais pas au point qu'il flirte avec l'extrême, le point de non-retour. Parce que c'était tellement facile de tomber dans cet extrême. Par contre, alors qu'elle avait parlé de son vécu et de cette force qu'elle avait fini par retrouver, les mots de Tommy, là, lui causèrent un petit pincement au coeur. Ce félicitations, lâché comme une provocation, bah ouais, il faisait mal. Mais il mettait le doigt sur un point important : Tahlia avait sa fille, la plus belle personne pour rebondir. "Oui, c'est vrai, j'ai ma fille. Mais la douleur, je l'ai quand même ressentie." La même douleur que lui. Elle n'était pas pour comparer leurs histoires, juste montrer qu'elle était une oreille qui pouvait entendre, qui pouvait comprendre. Même si Tommy ne voulait aucunement de sa présence ici, il finit quand même par se confier, par parler de but. De but perdu, avec le boulot au Wojna's. Tahlia n'était pas d'accord. Le boulot au Wojna's, ce n'était pas un but, c'était juste le dernier fil qui l'empêchait de sombrer, parce que chaque matin, il devait être en forme pour tenir son service. Rien de plus. Elle le laissa parler, sans l'interrompre, sentant son coeur se serrer davantage alors qu'il exposait, pour une fois, son mal-être, ce vide qui régissait sa vie. Quand il termina, elle laissa le silence s'installer quelques secondes, parce que c'étaient des paroles lourdes de sens, qui voulaient dire énormément. Quand elle reprit la parole, la douceur colorait ses mots : "Tu en as parlé à quelqu'un, de tout ça ?Que ce soit un psy ou une personne qui aurait vécu la même chose que toi ?" Elle ne savait pas s'il était accompagné, Tommy. Sans doute, non, vu tout ce qu'il semblait garder en lui, bien qu'il disait être vide, dénué de tout but. A ce propos... "Tu sais, je crois que tu peux en avoir des buts. Faut juste accepter de les entrevoir, dans tout ce brouillard." D'un signe de la main, elle montra la cabine. "Ton bateau, Tommy... Je sais que c'était ton rêve. Alors, retape ce bateau et pars de Bowen, que ce soit pendant une semaine, un mois, trois ou six. Je sais que tu as plein de souvenirs, que tu as ta famille, ici. Mais c'est aussi une cage dorée. S'en éloigner quelque temps, ça peut parfois faire du bien, aussi. " Sans doute ne voulait-il pas l'entendre, mais si cette idée pouvait rester dans un coin de sa tête et le faire réfléchir, ce serait une petite victoire.

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
Anonymous
Invité
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyLun 8 Jan 2024 - 17:44


Tahlia & Tommy
tw: alcoolisme, dépression


Il n’était pas en état de recevoir qui que ce soit Tommy. Voilà bien des jours que ce n’était plus le cas. Tahlia avait pris le risque de venir le voir, mais elle ne devait pas savoir à quel point il allait être désagréable et au bout du rouleau. Il n’écoutait pas vraiment, lâchait des petites remarques sans se soucier de comment elles allaient être perçues et surtout, il n’en faisant qu’à sa tête, pas décidé à écouter qui que ce soit. Sa condition mentale l'empêchait clairement de voir les choses autrement que l’image qu’il avait déjà. Tahlia, elle pouvait le comprendre, c’est certain. Il le savait bien, au fond. Mais il avait aussi besoin qu’elle comprenne que se relever de tout ça, ce n’est pas possible pour tout le monde. Il en arrivait même à se confier un peu sur son ressenti. Ça restait bien faible, juste le discours d’un homme qui n’a plus le goût à rien. Il semblait perdre un à un chacune des choses qui le rendait heureux, alors à quoi bon se relever si c’est pour retomber dans un pattern similaire juste après ? “La seule personne qui a vécu la même chose que moi, on se parle plus depuis longtemps.” Dit-il dans un soupir. Ne répondant pas pour le psy, il se doutait qu’elle comprendrait que non, il n’en a pas vu. Pour la personne qui a vécu la même chose que lui, bien évidemment qu’il parlait de Joséphine, mais la situation avec elle avait toujours été bien trop compliqué. Son regard retombait sur son verre qu’il faisait tourner entre ses doigts. Il soupirait en écoutant les conseils de Tahlia, ne trouvant plus aucun goût à réaliser quoi que ce soit, même pas ce rêve de voyager. “Ce bateau, c’est comme mon boulot au wojna’s, j’sais même pas si ça a été un rêve un jour. C’est juste une manière de ne plus penser. C’est mon alternative à ça.” Dit-il en soulevant son rêve. Qu’il soit en train de bricoler, de retaper son bateau ou qu’il cuisine, c’était simplement une façon d’occuper son esprit comme il occupe ses mains. Une façon de ne plus vraiment penser et de laisser son corps et ses mouvements faire tout pour lui. “Je ne vois pas bien l’intérêt de faire tout ça… Ça ne sert plus à rien.” Conclut-il en apportant son verre à ses lèvres. Tommy avait toujours eu un but dans la vie, aider les autres. C’était ce qui l’avait animé toute son enfance, jusqu’à ce qu’il devienne pompier. C’était son plus grand rêve, celui qui lui donnait une raison d’aller bosser. Il avait eu ensuite Amélia et sa perspective du monde avait changé. Il avait gardé ce rêve d’aider les autres, mais il le faisait aussi pour elle. Sans ces deux choses-là dans sa vie, il ne voyait pas bien ce qui pouvait encore le motiver. Sentant les larmes monter dans ses yeux, il plaça sa main sur son visage, luttant contre les émotions. “C’est égoïste… Mais j’en peux plus de faire semblant.” Admit-il, sa voix brisée par la fatigue et l’émotion. Il se rendait aussi compte que tout ce qu’il avait fait jusque-là, c’était pour sa famille et ses amis, mais aucunement pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 305
MESSAGE : 11049
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyMer 17 Jan 2024 - 11:04

La seule personne qui a vécu la même chose que moi, on se parle plus depuis longtemps. Son coeur se serra face à cette phrase. Elle savait qu'il parlait de Joséphine, que cette épreuve avait éloigné de Tommy, alors que tout le monde les voyait finir leur vie ensemble. Cela rendait la situation encore plus terrible. Le jeune O'Brian avait tout perdu, absolument tout. Il était certain que Tahlia, avec ses idées balancées comme-ci, comme ça, ne tapait pas dans le mille. Mais elle essayait. Elle n'était pas psy et elle ne cherchait pas analyser la situation. Elle essayait juste de le maintenir à flots, peut-être maladroitement, mais avec le peu de moyens qu'elle avait et son coeur pur. Parce qu'elle tenait à lui, tout simplement. Mais Tommy rejetait tout ce qu'elle disait, la laissant encore plus démunie qu'à son arrivée. Son bateau, son boulot, ce n'était pas ses rêves, c'était juste les derniers fils qui l'empêchaient de tomber. Que pouvait-elle répondre à cela ? Rien. Depuis qu'elle était arrivée, il était enfin parvenu à la faire taire. Les yeux verts de la brune se voilèrent de tristesse face à l'abandon de Tommy. Elle pouvait sortir la carte de la famille, des amis, des gens qui tenaient à lui. Mais lui, qu'en était-il de lui ? Toute sa vie, il tiendrait pour les autres, mais lui, il était brisé à jamais. On ne se relevait pas d'un tel événement, on survivait, tout simplement. Mais étrangement, et alors qu'elle croyait qu'il allait se fermer comme une huître, il finit par dire une phrase. La phrase qui était celle à retenir, parce qu'elle le concernait, lui. Le voir lutter contre ses émotions, c'était déchirant. Il était sur un fil, tel un funambule. Tout doucement, elle souffla : "Alors, ne fais plus semblant. Laisse tout sortir, Tommy. Ce n'est pas égoïste." C'était lui, ses émotions, sa douleur. S'il voulait pleurer, qu'il pleure. S'il voulait hurler, qu'il hurle. S'il voulait se murer dans son silence, qu'il se taise. Elle n'était pas là pour le juger, bien au contraire.

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
Anonymous
Invité
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyMer 17 Jan 2024 - 20:02


Tahlia & Tommy
tw: alcoolisme, dépression


Le néant. Voilà ce qu’il ressentait, Tommy. Un vide intersidéral qui engloutissait tout son être. Toutes ces années, à vivre du bonheur des petits moments semblaient effacées de sa mémoire. La lumière avait laissé place à l’ombre, transformant chaque petit souvenir joyeux en une peine immense. C’est comme si son cœur avait cessé de fonctionner il y a de ça quelques années et qu’il ne trouverait jamais la recette pour le remettre en jour. Toutes ces années, à vivre du bonheur des petits moments semblaient effacées de sa mémoire. Pas vraiment. Il avait tenu tellement de temps dans une machine brisée que les dommages semblaient à présent irrécupérables. Il avait tellement fait semblant, pour les autres et peut-être aussi pour lui-même, pour essayer de se voiler la face, qu’il n’avait jamais vu ses problèmes en face. Le problème, c’est que cette énergie, celle qui lui avait permis de tenir toutes ces années, elle manquait à présent. À bout de souffle, il se sentait baissé les bras petit à petit et cette discussion avec Tahlia, c’était le premier signe de tout ça. Les derniers mots de son amie eurent l’effet d’une bombe sur Tommy. Comme s’il n’était plus capable de tenir et qu’il fallait juste le pousser un peu. Elle aurait pu dire n’importe quoi, ce n’était plus qu’une question de secondes avant que les larmes ne montent pour remplir complètement ses yeux. Machinalement, l’Australien prit son visage entre ses mains, réflexe ultime avant que les sanglots ne commencent. “Je… Je peux plus…” Tenta-t-il après quelques secondes, sa voix se brisant sur chaque mot. L’air commençait à lui manquer. Sa cage thoracique se compressait petit à petit. Il n’avait même plus le courage de regarder son amie, se recroquevillant un peu plus sur lui-même. “J’ai… plus… la force.” En fait, impossible de dire si ces quelques mots, baragouinés entre deux larmes, étaient à destination de Tahlia ou de lui-même. S’il n’était pas en train de toucher le fond, ça y ressemblait bien. Le flot de larmes ne s’arrêtait plus et il en oubliait presque la présence de la brune, bien trop pris par ce tsunami d’émotions.
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 305
MESSAGE : 11049
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyJeu 18 Jan 2024 - 22:26

Depuis la mort d'Amelia, Tommy s'était muré derrière une carapace. C'était tellement plus simple. Plus simple que d'avouer aux autres et à lui-même que rien n'allait. Et maintenant que ses derniers repères s'effondraient, sa carapace s'effritait, elle aussi. Il ne fallait pas grand chose pour asséner le dernier coup, pour que sa carapace explose en morceaux. Il ne pouvait pas continuer ainsi, à cacher, à rejeter sa douleur, à la réprimer au travers des bouteilles d'alcool. Tahlia lui avait alors soufflé de se laisser aller, mais elle était persuadée qu'un silence aurait également fait le travail. Il était à fleur de peau, Tommy. Le moindre mot l'aurait fait basculer. Pourtant, alors qu'elle s'attendait à ce qu'il craque, elle fut submergée par la douleur qui émanait de lui. C'était violent. C'était étourdissant. ça faisait mal. Elle avait toujours vu Tommy comme un roc. Le voir aussi vulnérable et en souffrance, c'était rude. Il abdiquait. Il avait atteint le fond du gouffre. Elle aurait pu rester dans son coin et attendre, simplement attendre, se faire oublier  (bien qu'il l'avait déjà probablement oublié). Elle aurait pu juste être là. Mais silencieusement, elle fit quelques pas et se glissa sur la banquette à ses côtés, poussant au passage la bouteille d'alcool qu'il avait daigné reposer. Alors qu'il était recroquevillé sur lui-même, le visage entre les mains, le souffle malmené par les sanglots, elle passa doucement son bras sur ses épaules, sa main allant resserrer le bras de Tommy. Tant pis s'il la repoussait, elle se sentait juste capable de faire ça à ce moment. Juste ça et murmurer dans un souffle : "T'es pas tout seul, Tommy." C'était obscur pour lui, mais il devait garder quelque part dans sa tête qu'il avait des personnes sur qui s'appuyer. Sa soeur. Son cousin. Ceux face à qui il avait enfilé son masque. Et puis elle était là, elle aussi, s'il le souhaitait. Si lui n'avait plus la force, d'autres l'auront pour lui. Il fallait juste qu'il l'entende et qu'il l'accepte. Il fallait juste lui laisser le temps. Du temps pour lui et que pour lui.

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
Anonymous
Invité
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyDim 11 Fév 2024 - 3:04


Tahlia & Tommy
tw: alcoolisme, dépression


La bombe à retardement qu’il était, depuis des années, montrait finalement des signes d’une explosion imminente. Encore imbibé d’alcool, au bord du gouffre, émotionnellement, il aura suffi de le pousser un peu pour qu’il s’effondre. Elle n’avait pas eu besoin de beaucoup de mots, Tahlia. Elle était juste arrivée au bon moment. Ou au pire, ça dépend du point de vue. En-tout-cas, Tommy se sentait tomber, encore un peu plus, dans le gouffre de ses émotions et avoir une amie à ses côtés, c’est sûrement ça qui l’aidait un peu à se lâcher. Même s’il ne contrôlait plus rien, l’Australien avait sûrement besoin de ça, plus qu’il ne l’aurait cru ou admit. Sentir le bras de Tahlia l'envelopper, ça ne faisait que déclencher d’autres sanglots. Des larmes inévitables pour un homme au bout du rouleau, mais un homme qui accueillait enfin la présence de quelqu’un. Instinctivement, il se détendait un peu, enfin prêt à recevoir la chaleur de son amie. Il serait bien incapable de dire combien de temps il restait comme ça, en pleurs, avec elle à ses côtés, acceptant juste la peine comme elle venait, mais il finit tout de même par se calmer naturellement. “Merci…” Murmura-t-il tout en essayant les dernières larmes qui coulaient sur ses joues. Les mots étaient durs à formuler, mais il espérait sincèrement qu’elle comprenne dans son mince remerciement à quel point il était reconnaissant de sa présence. “Je suis pas facile… Je sais.” Bredouilla-t-il en relevant le regard vers elle. Il affichait un mince sourire désolé, conscient qu’elle aurait très bien pu le laisser là tout seul après ses tentatives de la repousser. “Mais merci d’être là.” Ajouta-t-il, finalement. Avec le temps, Tommy s’était isolé tout seul, se coupant de ses amis un à un. Tahlia n’avait pas fait exception là-dedans, mais l’avoir là, à ses côtés, ça comptait vraiment pour lui. Il avait mis un certain temps avant de le percuter, trop pris dans sa tristesse, pourtant, il semblait enfin comprendre le bien que ça pouvait lui faire d’accepter d’être vulnérable de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 305
MESSAGE : 11049
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Bambieyestuff (ava) / Golondrina (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : Tu fais tourner, de ton nom, tous les moulins de mon cœur (ciàran)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) EmptyMer 14 Fév 2024 - 18:30

Voir quelqu'un pleurer, c'était déstabilisant. On se sentait vite démuni, sans savoir quoi dire, quoi faire. Mais elle était peut-être là, la vraie attitude. Peut-être qu'il y avait besoin de rien dire, de ne rien faire. Juste être là et accueillir les émotions de l'autre, sans jugement et sans que la pitié n'entre en jeu. Il n'y avait rien de pire que de la pitié. Etrangement, les sanglots de Tommy furent un soulagement pour Tahlia. Enfin, il lâchait prise. Il n'était pas aussi vide qu'il ne le pensait. Pour une fois, il laissait exploser sa douleur. Il y avait encore quelque chose en lui, quelque chose qui s'accrochait. Et elle voulait qu'il s'accroche, même quand tout sombrait autour de soi. Elle lui laissa tout le temps qu'il voulait, restant juste près de lui, son bras sur ses épaules, silencieuse. Ce fut la voix de Tommy qui brisa le silence. Alors qu'il essuyait ses larmes, il la remercia. Elle n'attendait pas ça. Il n'avait pas besoin de la remercier. Elle lui adressa un léger sourire, alors que du dos de sa main, elle alla essuyer la larme qui coulait encore sur sa joue. Tahlia, quand on la connaissait bien, quand elle vous comptait dans son entourage, c'était une bulle de douceur. « Je ne te demande pas d'être facile. Pas alors que rien n'est facile en ce moment. » Elle ne lui en voulait pas d'avoir été dur avec elle, d'avoir tenté de la repousser. Elle connaissait le Tommy qu'il avait été, elle connaissait sa bienveillance et sa gentillesse. Elle savait que s'il agissait de la sorte, c'était parce qu'il avait mal. Mal au plus profond de son être. Elle n'était personne pour l'accabler de tout cela. A ses derniers mots, elle se permit néanmoins de rajouter : « Je serai toujours là, Tommy. Je sais que ça n'a pas été tout rose entre nous, qu'on s'est dits des choses pas très sympathiques. Mais tu restes mon ami. Peu importe l'heure, le jour, si tu as besoin, je veux que tu saches que je suis là. » A l'écouter s'il le voulait. A le conseiller. A lui tendre une main. Ou juste à être là, silencieuse, à côté de lui. S'il le voulait bien sûr. Alors, elle lui demanda : « Est-ce que je peux faire quelque chose pour toi ? » Là, maintenant. Ou pour demain. Ou n'importe quand.

__________________________





I found in you
what was lost in me

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
Contenu sponsorisé
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty
MessageSujet: Re: With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)   With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
With a heavy heart always see the darkest days my dear (Tahlia)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (hot) it's just my soul responding to the heavy heart I'm holding -r.
» #302 Heavy in the morning [Elijah]
» Would you save my heart ? ( Tahlia)
» you wanna rip my heart out, baby, be my guest (tahlia)
» bad days build better days ((gabriella belloua))

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: