AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -16%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
669 €

 

 le paradis en otage du sable dans les rouages - will

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
le paradis en otage du sable dans les rouages - will Empty
MessageSujet: le paradis en otage du sable dans les rouages - will   le paradis en otage du sable dans les rouages - will EmptyLun 19 Fév - 13:14

16h. Depuis quelque semaines déjà, depuis que c'était reparti avec Will, j'me sentais beaucoup mieux. J'me sentais entière, sereine. J'passais pas mal de mon temps avec Lane aussi, pour tenter d'lui redonner un peu le sourire. Mais surtout, j'avais repris beaucoup plus sérieusement à me remettre dans le travail. Ca me manquait pas mal de pas bidouiller sur mon ordinateur, de tenter des trucs. C'était en rien comparable avec ce que je faisais avant, pour la boite de mon père, mais j'm'y remettais. J'passais mon temps dans ma chambre, dans l'appartement que j'partageais avec Lewis, sur mon ordinateur, casque vissé sur la tête. Ca me faisait du bien. Et puis, j'avais pris aussi l'habitude, vers 15h, chaque jour, d'aller jusque chez Will pour kidnapper Trempette le temps d'une balade. Il était ok avec ça Will, bien évidemment. Le p'tit golden retriever avait le droit à sa p'tite balade quotidienne, moi ça me faisait sortir et tout le monde était heureux. J'marchais, tranquillement, sur le port de Bowen, Trempette au bout de la laisse. La musique dans les oreilles, le soleil de l'été sur mon visage, j'étais au climax. Jusqu'à ce qu'un énorme chien sans laisse déboule de derrière un bâtiment, fonçant droit sur nous, en aboyant comme un forcené. La scène se passa en moins de trois secondes, Trempette, affolée, se mit à courir à toute vitesse et la laisse m'échappa. Le gros chien se mit à la courser et moi, je paniquais. J'me suis mise à courir aussi, en tentant de rappeler Trempette, mais j'crois qu'elle m'entendait pas. J'sentais la panique serrer mon coeur et j'arrivais pas à la suivre. Le gros chien disparu de mon champ de vision, Trempette aussi. J'entendais plus rien. J'courais à travers les entrepôts, appelant le chien de toutes mes forces. J'passais alors plus d'une dizaine de minute à harpenter le quartier, et j'sentais les larmes qui remontaient le long de ma gorge. J'prenais mon téléphone, je tentais d'appeler Will mais il ne répondit pas. Alors j'lui envoyais un vocal. Paniquée, au bord des larmes. "Will, c'est Poppy. Will, j'suis désolée. Trempette. Y a eu un gros chien. Et elle est partie. J'ai lâché sa laisse, j'ai pas fais exprès. J'la retrouve pas. J'suis désolée. Tu peux venir? J'suis au port. J'vais la retrouver. J'vais tout faire pour." A peine le vocal envoyé que j'continuais à l'appeler, de toutes mes forces, et mes larmes débordèrent de mes yeux. J'me sentais tellement fautive. J'me sentais tellement mal. Et Trempette, qui était toute seule. Probablement paniquée elle aussi. La p'tite balade tranquille venait de se transformer en un truc vraiment pas cool. Et j'savais pas comment j'allais m'en sortir.

@Will Hughes

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 9
MESSAGE : 336
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
le paradis en otage du sable dans les rouages - will Empty
MessageSujet: Re: le paradis en otage du sable dans les rouages - will   le paradis en otage du sable dans les rouages - will EmptyVen 23 Fév - 15:39


Will & Poppy

La cloche annonçant la fin des cours venait de sonner, mais Will n'était pas encore prêt à quitter l'école. Il avait des trucs à corriger, des trucs à préparer pour le lendemain, un peu comme il faisait tous les jours. Il essayait de ne pas se ramener de boulot à la maison, histoire de profiter de ses soirées avec Poppy ou à relaxer. C'était tout un défi et comme il n'était pas trop doué pour s'y prendre à l'avance dans sa planif, il devait souvent rester, mais il était habituellement assez efficace. Habituellement. Là, il avait comme un boost d'énergie. Avec l'école bien vide d'élèves, il avait mis un peu de musique sur son ordi et dansait sur sa chaise, gigotant au rythme d'une chanson de Drake. Vous comprendrez bien que Will, il n'avançait pas DU TOUT dans les choses qu'il devait faire. Une trentaine de minutes passèrent et il n'avait toujours rien fait. Il était même tellement dans le vibe de sa musique qu'il n'entendit pas son téléphone vibrer sous sa pile de trucs à corriger. Après un p'tit moment - et quelques chansons What a Face - il se décida finalement à regarder son téléphone pour voir l'heure et vu qu'il avait un appel manqué de Poppy, puis un message vocal de sa part. Un grand sourire d'imbécile apparu sur son visage, avant de disparaître une fois le vocal bien entamé. Son coeur de papa venait de s'arrêter là. Sa p'tite Trempette, elle était vachement importante pour lui. Poppy aussi, mais c'était pas elle qui était perdu dans Bowen là. Ni une ni deux, Will remballa ses trucs en vitesse et quitta l'école en courant, sautant dans sa voiture pour aller vers le port. Il espérait qu'elle y était toujours, mais vraiment il aurait pu sillonner la ville sans problème pour les trouver les deux. Il se gara en fou furieux, probablement dans une zone interdite avant de courir, même pas certain de la direction dans laquelle était Poppy. Il aurait pu l'appeler, ça aurait été logique, mais il courra jusqu'à ce qu'il la retrouve. « Pops! » lui cria-t-il au loin. C'est un Will bien essoufflé qui s'arrêta devant elle. « Trempette, tu l'as trouvé ? Tu l'as vu ? » lui demanda-t-il le regard un peu désemparé. C'était pas de sa faute à Poppy, elle n'avait pas fait exprès, mais la rassurer, c'était pas la première chose qui lui vint en tête là. Il pensait juste à son chien, perdu, pas aux sentiments de Poppy et au fait qu'elle devait se sentir horrible. « T'es restée dans les environs? Elle est p'tête rendu loin là. » souligna-t-il en regardant partout autour. Il fit un petit signe de la tête à Poppy, se dirigeant vers vers la rue en marchant d'un pas rapide. Y'avait pas de temps à perdre, pas le temps de ménager Poppy non plus.




__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
le paradis en otage du sable dans les rouages - will Empty
MessageSujet: Re: le paradis en otage du sable dans les rouages - will   le paradis en otage du sable dans les rouages - will EmptyVen 23 Fév - 16:48

Chaque seconde qui s'écoulait, ça me semblait être une éternité. C'était vertigineux. Vous savez, dans les films, quand tout tourne autour du personnage principal quand il est dans une mauvaise passe? Bah j'ressentais ça, exactement ce sentiment là, que tout m'échappe et que tout virevolte autour de moi. J'm'entends respirer, j'entends mon coeur qui frappe contre mes tempes et j'ressens beaucoup d'appréhension là. C'est la panique. Et j'cours, un peu partout. Mon regard se pose sur tout, tout ce qui peut s'apparenter à un chien. J'l'appelle, des dizaines de fois. Et mes larmes se mêlent à ma voix, et Will qui ne répond pas. Et Will qui ne vient pas. Le temps me semble infini, j'me sens comme dans une boucle interminable, et j'suis à bout de souffle. J'ai les joues rouges, ma vision se trouble à chaque nouvelle salve de larmes alors à chaque fois, j'les chasses d'un revers de manche, parce que j'dois pouvoir voir, pouvoir la trouver. Elle a pas pu se volatiliser. Et je m'en veux tellement. J'continue de courir, et finalement, au bout d'une bonne vingtaine de minutes depuis le vocal envoyé à Will, j'entends enfin sa voix au loin. J'me retourne, j'suis soulagée qu'il soit là mais encore plus paniqué parce que depuis tout ce temps, je l'ai pas retrouvé. "Will" que j'dis en me précipitant vers lui. Il a l'air tout aussi inquiet que moi. "Nan, j'la cherche, partout, j'les appelé, des dizaines de fois, j'ai fais le tour du port, des bâtiments, j'sais pas où elle est." Will, il a pas le temps d'me rassurer, en même temps, j'le comprends. Il n'a rien pour me rassurer maintenant. La priorité, c'est Trempette. Je m'en voudrais à vie s'il devait lui arriver quelque chose. Il me fait un signe de tête pour m'indiquer de le suivre et je lui emboite le pas. "J'ai fais le tour du port et un peu des rues autours. J'suis pas allé voir près du parc, là bas." que j'dis pour tenter d'apporter un p'tit quelque chose à l'édifice, mais j'me sens bien inutile là. J'suis un peu soulagée de plus être toute seule à la chercher, deux paires d'yeux, c'est pas de trop. J'chasse à nouveau une vague de larmes. Alors qu'on traverse une rue, en direction de ce fameux parc, j'lâche quelques mots, sans m'en rendre compte. "Tu faisais quoi ? C'était long tout ce temps là depuis que j't'ai envoyé le vocal." C'était peut-être pas le moment de parler de ça, ça pourrait juste déclencher une embrouille et on avait pas besoin de ça à cet instant, mais c'était sorti tout seul. Je m'étais sentie tellement isolée pendant ces vingts minutes. Désemparée. J'continuais de regarder un peu partout et sans attendre la réponse de Will, je reprenais ce que je faisais depuis de looongues minutes. A savoir, crier "Treeeempette!" à travers les rues de Bowen.

@Will Hughes

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 9
MESSAGE : 336
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
le paradis en otage du sable dans les rouages - will Empty
MessageSujet: Re: le paradis en otage du sable dans les rouages - will   le paradis en otage du sable dans les rouages - will EmptyMar 5 Mar - 19:42


Will & Poppy


En entendant le message de Poppy, c'était certainement la panique et l'inquiétude qui avait primé chez Will. Trempette, c'était son bébé et juste de l'imaginer perdue quelque part, toute seule, ça lui brisait le coeur. C'était un mec sensible, Will, il ne savait pas toujours comment bien le montrer, mais là c'était ce côté là qui ressortait tandis qu'il se précipitait vers le port, là où Poppy lui avait dit être. Il n'avait pas pensé au fait que Poppy aussi devait être morte d'inquiétude et au fait qu'elle devait se sentir mal. C'était pas ça qui était important dans le moment, même si ça aurait peut-être dû l'être un peu. Nan Will était bien focus sur son chien et ferait tout pour le retrouver. Bien vite il se met en mode solution, c'est pas le gars le plus organisé, mais l'intention est là. Faut rayer les endroits faits par Poppy, mais pas complètement parce qu'un petit chien, ça bouge quand même pas mal. « T'as pas fait le parc? Trempette adore les parcs, on a p'tête une chance ! » indique-t-il sans se rendre compte qu'il y a une petite saveur de reproche dans sa phrase. Genre le parc aurait dû être l'un des premiers endroits à vérifier, mais bon. Poppy aussi y va de son petit reproche tandis qu'elle mentionne le temps de réponse pas trop rapide à Will. Il se retourna vers elle, un peu piqué. « Quoi? Je bossais Poppy, tu l'sais. » lui répondit-il un peu sèchement. C'était pas le moment d'lui dire qu'il dansait et chantait en même temps, de toute façon c'était pas important comme détail. Même sans cet interlude, il aurait mis le même nombre de temps pour voir et répondre à son vocal. « TREMPETTTEEEEE » se mit-il à crier lui aussi. Après quelques minutes à gueuler, Will - n'étant pas le mec le plus persévérant du monde - commençait déjà à se décourager. Ses deux mains sur ses tempes, il regardait autour sans trop savoir quoi faire. « J'pourrais peut-être appeler Coop, qu'il vienne nous aider avec les enfants. » suggéra-t-il comme un p'tit gamin. Fallait qu'il apprenne à gérer ça sans son frère quand même, il avait d'autres chats à fouetter. Tout en continuant à marcher, il se tourna légèrement vers Poppy. « Comment ça t'as lâché sa laisse Pop... J'ai pas compris dans ton message. » lui demanda-t-il un peu de façon désespérée. C'était plus simple pour lui de chercher à comprendre pour potentiellement trouver un coupable que de juste penser à Trempette qu'il ne reverrait peut-être jamais.


__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
le paradis en otage du sable dans les rouages - will Empty
MessageSujet: Re: le paradis en otage du sable dans les rouages - will   le paradis en otage du sable dans les rouages - will EmptyMar 12 Mar - 16:07

C'était la panique et à ce moment là, chaque seconde me paraissait des lustres. Will, il avait mis un temps incalculable à arriver et j'm'étais sentie tellement seule. J'me sentais aussi terriblement coupable et j'avais pas mal peur pour la petite Trempette. C'était le chien de Will, mais j'le considérais aussi un peu comme le mien. J'la promenais souvent, et depuis qu'on s'était remis ensemble avec Will, j'traînais beaucoup plus souvent chez lui et par extension, j'voyais Trempette quasiment tous les jours. S'il devait lui arriver quelque chose, j'm'en voudrais toute ma vie. Quand Will arrive enfin, c'est encore plus la panique. Il est pas tendre, j'le comprends, il veut la retrouver le plus vite possible. J'lui dis que j'ai pas regardé dans le parc et sa réflexion, elle sonne comme un reproche. "J'ai pas pensé non." que j'réponds un peu sèchement. Forcément, la situation là, elle est critique et on est pas débordant de mignonnerie comme d'habitude. Chacun y allait de son petit reproche parce que j'lui disais entre deux enjambées vers le parc qu'il avait mis bien du temps à arriver. Je haussais les épaules à sa réponse. J'rajoutais rien, parce que je voulais pas aller vers un clash, mais quand même.. son téléphone avait du sonner, il aurait dû l'entendre. On était au milieu du parc, nos yeux balayaient chaque recoin, on l'appelait sans relâche, et Will s'immobilisa. Il cherchait une solution. Il suggéra d'appeler Cooper. J'secouais la tête. "On va se débrouiller tout seul, Will, viens." que j'lui dis, reprenant une seconde le lead et lui attrapant la main pour continuer d'avancer dans le parc. "TREMPETTEEEEE!" que j'hurlais, toutes les trois minutes. On s'était relâché la main et alors que j'étais à quelques mètres de lui, il me lança encore un reproche. J'le prenais comme ça. Mon regard, il était assez noir sur le moment. J'fronçais un peu les sourcils. "J'ai lâché sa laisse pour le fun." que j'disais avec une belle dose d'ironie dans la voix. Il cherchait à me rendre coupable, j'le sentais, et ça me rendait encore plus mal. J'laissais quelques secondes de silence, puis je soupirais. "Y a un gros chien qu'est arrivé, de nul part, et Trempette a paniqué et j'ai pas réussi à maintenir la laisse. J'ai.. j'ai pas fais exprès." que j'dis alors que ma voix s'étouffe un peu. J'sens que j'ai la gorge serrée. J'ai croisé les bras, et j'continue d'avancer, cherchant Trempette des yeux. J'suis en colère, et inquiète, et j'me sens coupable. Un mix de feels pas tellement chouette. J'me sens désespérée. Au loin, j'crois voir un masse beige, entourée de deux personnes. "C'est pas elle, là bas?" que j'dis en plissant des yeux pour tenter de voir plus loin tout en pointant un chien au loin. P'tete que des gens l'ont trouvé. J'reprends espoir alors qu'on s'approche dans cette direction.

@Will Hughes

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 9
MESSAGE : 336
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
le paradis en otage du sable dans les rouages - will Empty
MessageSujet: Re: le paradis en otage du sable dans les rouages - will   le paradis en otage du sable dans les rouages - will EmptyVen 22 Mar - 15:11


Will & Poppy


Forcément, la situation escaladait un peu. Trempette, c'était le bébé de Will, mais c'était aussi devenu le bébé de Poppy. Elle s'en occupait, elle aussi, elle passait pas mal de temps à l'appart de Will depuis qu'ils étaient revenu ensemble. Elle devait être bouleversée, elle aussi, mais Will, il ne pensait pas à ça. Il pensait à lui, à sa peine. C'était pas volontaire, mais ouais, ça créait des p'tites flammèches lorsqu'ils commencèrent, chacun leur tour, à se poser des petites questions subtilement dirigées vers l'accusation. Poppy est un peu sèche, Will sur la défensive, c'est clairement loin de leurs habitudes mais ils sont en mode crise là, pas le temps de gérer autre chose. Will, c'est pas un habitué des crises. Il en gère un peu au lycée avec ses élèves, mais jamais dans sa vie personnelle. Il y est si peu habitué qu'il a envie d'appeler Cooper pour un peu d'aide, pour savoir quoi faire. Évidemment, Poppy trouve ça un peu con. Elle ne le dit pas, mais c'est évident et pour le coup, elle a bien raison. « Ouais, tout seul, ok. » dit-il en secouant la tête, se laissant guider par Poppy qui l'amène plus loin dans le parc. Elle criait sans relâche, lui aussi, mais rien à faire, aucun signe de Trempette. Ça amenait Will un peu plus profond dans le trou qu'il était en train de se creuser alors qu'il posa la question de trop à Poppy. Ça ressemblait à un reproche, c'était vrai. C'était même sûrement un peu le cas.  Sa réplique ironique, elle piquait un peu, évidemment. Will, c'était pas un con. Enfin... Parfois si, mais pas maintenant. « Pops... » commença-t-il en soupirant, se sentant mal de sa question. Il l'avait bien vu à son ton que ça ne lui avait pas fait plaisir. « Je sais je... » commença-t-il alors qu'elle commençait à avancer. Bon. Ce serait pour plus tard les excuses. Will se sentait con, mais il ne pouvait pas oublier son objectif principal : retrouver son chien. Arranger les choses avec Poppy, ce serait pour après. Le numéro 1 se passerait peut-être plus vite que prévu parce que la rousse semblait avoir remarqué son pelage au loin. Will, il plisse des yeux un peu pour mieux voir et ouais, lui aussi il pense que c'est elle. Sauf qu'il ne va pas attendre qu'elle s'enfuie à nouveau ou pire, que les gens la kidnappe, oh que non. Il se met à courir à toute vitesse vers eux, plein d'espoir. En arrivant un peu en sauvage devant le couple et le chien, il se rend bien compte que c'est pas Trempette. C'est pas elle et vraiment, il a juste réussi à les effrayer. « J'suis désolé, j'pensais que c'était mon... Mon chien. » dit-il dépité. Alors que Poppy arrive, le rattrapant, il donne un coup dans une poubelle, il est en colère Will, mais aussi triste et inquiet. C'est pas un mec violent, même que la poubelle elle se renverse pas, il réussi juste à se faire un peu mal aux orteils. « Bordel de merde! » s'écrit-il en ajoutant quelques autres jurons. Clairement, il n'est pas trop habitué à dealer avec ce genre d'émotions ni ce genre de situations. et il ne gère pas trop bien. Il se laisse tomber sur l'herbe, incapable de regarder Poppy à ce moment-là, se prenant plutôt le visage entre les mains. « Je sais pas quoi faire. » souffla-t-il. C'était pas le plus débrouillard, Will, il avait besoin qu'on lui dise quoi faire.


__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
le paradis en otage du sable dans les rouages - will Empty
MessageSujet: Re: le paradis en otage du sable dans les rouages - will   le paradis en otage du sable dans les rouages - will EmptyLun 1 Avr - 17:23

C'était tendu. C'était une question de vie ou de mort. Enfin, j'exagérais peut-être un peu mais quand même, c'était Trempette. Le chien de Will, son p'tit trésor et par extension, depuis qu'on s'était remis ensemble et qu'on passait beaucoup beaucoup de temps tous les deux, j'm'étais vraiment attaché à cette boule de poils. Ca me fendait le coeur de l'imaginer toute seule, perdue et apeurée. J'espérais surtout que le gros chien qui nous avait poursuivit ne l'avait pas blessée. J'imaginais le pire et la tension montait. C'était une urgence extrême et Will, il était pas tellement tendre dans ces questions. Je l'étais pas non plus cela dit. J'me sentais piquée au vif quand il me demandait comment j'avais pu lâcher la laisse. Je m'en voulais terriblement et j'voyais bien que Will, son but premier, c'était pas qu'on s'engueule. J'me radoucissais un peu, j'prenais sur moi, l'idée c'était pas qu'on s'embrouille lui et moi, l'idée c'était de retrouver Trempette, au plus vite. Tout allait vite, on marchait à toute vitesse dans le parc et on hurlait autant qu'on pouvait. Mais il s'passait rien. Jusqu'à ce que j'aperçoive un chien lui ressemblant un peu plus loin. J'le disais à Will qui hésitait pas une seconde avant de courir en direction des gens. J'lui savais, courant moins vite que lui. Le temps que j'arrive à sa hauteur, j'avais capté que non, ce n'était pas Trempette. Le désespoir commençait à nous prendre. Will, il perd un peu son sang froid, il donne un coup de pied dans une poubelle qui vacille à peine. Il est en colère. J'le vois. Et j'me fais la réflexion que c'est bien la première fois que j'le vois dans cet état là. Il s'assoit dans l'herbe, il ne me regarde pas. J'reste debout, juste derrière lui, et j'regarde partout, autour de moi. Lui, il semble abandonner. Il souffle, il semble perdre pied. J'soupire à mon tour, j'tente de trouver des solutions, j'tente de faire le point. Nos options, elles sont pas hyper nombreuses. A part continuer à chercher, à l'appeler, j'vois pas trop. Puis, j'ai une idée, ça va pas résoudre le problème immédiatement mais ça pourrait nous aider. J'sors mon téléphone et j'm'accroupis à côté de Will. "J'vais poster une annonce sur mes réseaux, avec la photo de Trempette. Ca pourrait p'tete nous aider." J'pianote à toute vitesse sur mon téléphone, j'joins mon message avec une belle photo de Trempette. "Tu peux partager. P'tete que quelqu'un l'a vu." En moins de trois minutes, c'est posté et j'range mon téléphone avant de poser ma main sur l'épaule de Will. "Faut qu'on continue à chercher Will. On peut pas abandonner comme ça." que j'lui dis doucement, pour tenter d'instaurer un semblant de contact entre lui et moi. Pour qu'on redevienne une team. Plutôt que d'se balancer des reproches. J'me redresse et j'lui tends la main. Plantant mon regard dans le sien. "Tu viens? On peut aller voir vers la plage, Trempette adore aller là bas." que j'lui dis comme pour lui donner du courage et un peu d'espoir.

@Will Hughes

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 9
MESSAGE : 336
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
le paradis en otage du sable dans les rouages - will Empty
MessageSujet: Re: le paradis en otage du sable dans les rouages - will   le paradis en otage du sable dans les rouages - will EmptyLun 8 Avr - 17:31


Will & Poppy


C'était pas une grande ville, Bowen, mais aujourd'hui, Bowen, New York, Seattle, Brisbane, c'était du pareil au même pour Will. C'était trop grand pour une Trempette toute seule en cavale. Il avait l'impression qu'il ne la reverrait jamais, surtout lorsque son dernier espoir s'envola en fumée, alors que Poppy pensait l'avoir repérer. C'était l'état le plus près du désespoir qu'il avait ressenti et c'était bien la première fois d'sa vie qu'il se sentait comme ça. Will, c'était pas un mec habitué aux grandes émotions. Avant aujourd'hui, la plus grande émotion ressentie avait certainement été sa tristesse lors de sa rupture avec Poppy. Ça datait de quatre ans et depuis, il avait tenté par tous les moyens d'plus jamais être atteint comme ça. C'est certain que le départ de la femme de Coop avait fait mal aussi, mais c'était pas sa vie à lui qui s'était effondrée, c'était pas pareil. Avoir de la compassion pour quelqu'un et vraiment avoir l'impression que tout s'écroule, ça se compare pas. Là, c'était un peu dramatique pour la situation, mais Will, il était loin d'être au top après avoir bien vu que c'était pas son chien et s'être écroulé sur l'herbe. Heureusement, Poppy elle savait être son roc, même s'il n'était pas le plus supportable en ce moment. Elle s'accroupit près de lui et sortit son téléphone, proposant un truc pas si bête. « Ouais c'est... C'est une bonne idée ça. » dit-il en levant le regard vers elle, sortant son téléphone en même temps. Il partagea son post, même s'il n'avait pas un grand following, savait-on jamais. Poppy posa sa main sur son épaule et ça eut un effet calmant presque immédiatement. C'était ça, sa relation avec Pops. Pas des engueulades, pas des reproches, juste du soutien. Il la regarda sa lever et attrapa sa main, prêt à continuer, avec elle. « J'te suis. » dit-il en se levant aussi. Elle était prête à partir Poppy, mais Will tira sur sa main pour l'arrêter et la ramener vers lui. « Merci. » lui dit-il bien sincère, l'attirant contre lui pour déposer un baiser sur ses lèvres. Clairement, Poppy n'avait pas mérité les reproches plus tôt. C'était pas des excuses, ça il prendrait le temps de bien les faire une fois Trempette retrouvée, mais c'était important qu'elle sache qu'il appréciait sa présence et les efforts dans la recherche. Puis aussi, qu'elle reste avec lui même s'il n'avait pas été le plus agréable. Ils reprirent leur chemin vers la plage, prêts à scruter les alentours. Will, il n'avait plus trop espoir. Il ne le mentionna pas à voix haute, mais il n'avait plus la même combativité pour chercher. C'est sans grandes attentes qu'il regardait un peu partout sur la plage avant de voir, finalement, une bonne masse beige courir et jouer, au loin sur le sable, avec deux enfants. Will s'arrêta un instant, regardant Poppy. « Tu penses que..? J'veux dire y'a pas 50 000 golden à Bowen non plus. » dit-il presque en chuchotant. Le chien était loin, mais il ne voulait pas le faire fuir non plus. C'est plutôt le contraire qui se produit parce qu'en s'avançant, Trempette reconnu la voix de son maître et se dirigea vers eux en courant, accueillant Will comme tout bon gros chien le faisait, avec entrain et amour. Il était content Will, soulagé surtout.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Poppy Watkins
Poppy Watkins
POINTS : 15
MESSAGE : 768
ICI DEPUIS : 13/06/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - joan
CRÉDITS : (c)rainbow-stars

STATUT : c’est peut être pas le bout du monde, mais auprès d’toi je me sens bien, du vent d’hiver jusqu’à l’automne, dis moi qu’on s’aime jusqu’à la fin (will)
le paradis en otage du sable dans les rouages - will Empty
MessageSujet: Re: le paradis en otage du sable dans les rouages - will   le paradis en otage du sable dans les rouages - will EmptyVen 12 Avr - 17:08

J'étais pas spécialement habituée à gérer ce genre de problème. C'était un peu la panique et généralement, au fil de notre histoire, c'était souvent plutôt Will qui merdait dans un truc, qui faisait une gaffe, une maladresse et puis moi, j'm'activais pour arranger les choses, pour trouver des solutions. C'était jamais bien grave, mais dans ces moments là, normalement, j'arrivais à trouver d'la stabilité, j'arrivais à prendre les rennes. Là, avec la disparition de Trempette, c'était surtout une belle dose de culpabilité que je ressentais. Parce que c'était de ma faute si elle s'était enfuie. Et en fait, j'étais pas habituée à endosser ce rôle là, de celle qui a fait merdé. Alors j'me mettais un peu sur la défensive à chaque question de Will que j'trouvais pas mal orientée vers la culpabilité. Et puis, alors que je voyais que Will il perdait espoir, j'avais repris le lead. J'avais puisée c'qui fallait de force pour tenter de trouver des solutions. Ca commençait déjà par un post sur les réseaux avant d'aller soutenir Will, physiquement, avec ma main sur son épaule, pour lui redonner de l'espoir. J'en avais plus tellement mais j'avais pas envie d'abandonner. J'pourrais pas rentrer à l'appartement, et faire comme si de rien. C'était pas possible. C'était pas envisageable. Will prit ma main pour se relever et j'suggérais d'aller voir du côté de la plage. Alors qu'on allait pour s'mettre en route, je sentais la main de Will me tirer et il m'attira contre lui. J'me retrouvais tout proche, alors qu'il capturait mes lèvres, pour un baiser qui me fit un bien fou. Ca m'trottait dans la tête le semblant d'embrouille qu'on avait eu, les p'tits pics un peu vilain qu'on s'était envoyé, ça nous ressemblait pas. J'souris, tendrement, posant ma main contre son dos. Une petite étreinte, un petit merci, un petit baiser et on s'remettait en route. La plage, elle était pas mal grande, mais c'était plat, la visibilité était bien dégagée et alors que les espoirs étaient morts, Will attira mon attention vers une masse beige un peu plus loin. J'plissais les yeux, mettant ma main en visière pour me cacher du soleil qui commençait à décliner dans le ciel. Je hochais la tête. "Ca ressemble pas mal à Trempette ça ouais.." effectivement, des Golden beiges, c'était un banger dans les chiens, mais pas au point que chaque citoyen de Bowen en ait un. On avançait, lentement vers eux, jusqu'à ce que le miracle opère et que Trempette finisse par reconnaître la voix de Will et se dirige vers nous en courant. Mon p'tit coeur se serra, de soulagement et de bonheur de la revoir. Alors que Will s'était déjà accroupie pour accueillir son chien comme il se devait, j'tardais pas à le rejoindre, caressant le chien, attrapant ensuite son museau entre mes mains. Mes yeux, bien bien humides d'émotions, ne quittaient plus la boule de poil. Automatiquement, j'prenais cette voix un peu niaise que j'avais quand je m'adressais à elle. "Baaah alors Trempette, ma p'tite bichette, j'suis désolée, tellement désolée... Qu'est ce que je suis contente de te revoir.." que j'disais alors que je continuais à caresser son museau frénétiquement. Elle, elle semblait être au climax de sa vie, de nous avoir retrouvé. C'était un beau p'tit moment rien que nous trois. Alors qu'on était toujours au petits soins pour Trempette, j'regardais Will, soulagée mais aussi terriblement désolée. "J'suis désolée, Will vraiment." J'baissais un peu les yeux, parce que j'étais pas fière de lui avoir fait vivre cette épisode.

@Will Hughes

__________________________

'j'aimerai que tu cèdes à mes propositions, éloignons-nous d'ici, prends ça comme une mission, devenons invisibles
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 9
MESSAGE : 336
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
le paradis en otage du sable dans les rouages - will Empty
MessageSujet: Re: le paradis en otage du sable dans les rouages - will   le paradis en otage du sable dans les rouages - will EmptyDim 9 Juin - 13:49


Will & Poppy


C'était pas son genre à Will de perdre son sang froid. C'était totalement son genre d'être complètement clueless dans une situation, de ne pas savoir quoi faire, mais de paniquer et même de s'énerver contre quelqu'un, ça non. Encore moins contre Poppy. Cooper, Trempette et Poppy, c'était son monde alors forcément, il ne ferait jamais rien pour se les mettre à dos (ouais même Trempette). Là, c'est la peur de perdre son chien qui avait primé sur tout. Poppy elle avait été un dommage collatéral parce qu'elle était présente et... Un peu responsable. C'était elle qui était en compagnie du chien quand même. Ça restait un accident, mais Will n'en était pas encore là dans son cheminement dans sa tête. Après de longues minutes de recherche et d'inquiétude, ils retrouvèrent finalement le golden, près de deux enfants. Will se figea, tout comme Poppy, puis il l'appela. Elle le reconnut immédiatement, bien sûr et courra vers eux. S'ensuivit des p'tites retrouvailles plutôt émotives pour tout le monde tandis que Will lui repris sa laisse entre les mains, plus question de la laisser partir. Ils la caressèrent en silence, jusqu'à ce que Poppy le brise, un peu honteuse. Will soupira en la regardant et passa son bras droit autour de ses épaules pour l'attirer contre lui. « Arrête, c'est moi qui suit désolé. J'ai été con avec toi. » lui dit-il avant de la serrer contre lui. Trempette, c'était leur chien, pas qu'à lui. Poppy, elle avait été tout aussi troublée de la perdre, évidemment c'était pas fait exprès. Des accidents, ça pouvait arriver à tous. Il ferma les yeux, Poppy contre lui et Trempette contre ses jambes. Bordel ça avait été toute qu'une journée. Rouvrant ses yeux, il déposa un baiser sur la joue de Poppy, quand même en se sentant coupable de l'avoir fait sentir de la sorte. « J'achète le repas pour m'faire pardonner? » demanda-t-il avec un petit air de chien battu, le genre auquel on peut rien refuser. Il pointa ensuite son index vers Trempette et pris un air faussement sévère. « Et toi, interdit de nous refaire ça. » dit-il avant de juste la caresser avec sa main. Tout finissait pour le mieux, finalement. Ils pouvaient rentrer à l'appart et continuer leur petite vie sans devoir pleurer la perte de Trempette et sans s'engueuler encore. Poppy et Will qui s'engueulent, ça ne fonctionnait pas, c'était pas leur genre. Will, il allait être aux p'tits soins pour se faire pardonner, c'était certain.

hrp : rp clos je pense loulou? bibi le paradis en otage du sable dans les rouages - will 2269043814  


__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
le paradis en otage du sable dans les rouages - will Empty
MessageSujet: Re: le paradis en otage du sable dans les rouages - will   le paradis en otage du sable dans les rouages - will Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
le paradis en otage du sable dans les rouages - will
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» racaille du bac à sable - freja
» un pied dans les flammes un autre dans la glace - alma
» Chaque grain de sable raconte une histoire. ( Orson
» #17 tu m'trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites, et les virages. (tahlia)
» Dans mon esprit tout divague, je me perds dans tes yeux (fedetícia ♡)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: