AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.


 

 parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 13
MESSAGE : 135
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne Empty
MessageSujet: parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne   parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne EmptyMer 17 Avr 2024 - 18:03


joan duquesne

feat. adèle exarchopoulos
me, myself & i
› NOM : Duquesne, ce qui m'a valu pendant de longues années, au lycée, le joli surnom de "La Dudu". Pour certains, c'était golri, pour moi un peu moins. Cela dit, j'saurais pas trop dire pourquoi, mais ça collait bien avec moi. J'm'y suis faite avec le temps. Aujourd'hui, il persiste encore quelques uns de mes amis de l'époque pour qui je serais éternellement "La Dudu."
› PRÉNOM : Joan. Techniquement, je porte le prénom de mes grands-mères aussi. Vieilles traditions familiales. Alors j'le dirais là, une fois, mais que ça vous donne pas l'droit de l'utiliser contre moi, plus tard. Joan Simone Ghislaine. Voilà, contents?
› ÂGE : Je viens de fêter mes 28 ans. J'crois que j'suis pas mal ok avec mon âge. En fait, j'vois plein de mes proches qui angoissent du temps qui passe. Moi, j'crois que ça m'concerne pas trop. P'tete que j'disais pas la même chose quand j'aurais quarante ans, mais c'est pas demain. D'après mes calculs.
› NATIONALITÉ : Française. J'ai dans l'idée d'un jour, tenter d'me faire naturaliser australienne, parce que cet endroit là, Bowen, j'm'y sens bien. J'ai plus tellement envie de retourner en France. J'y ai fais mon temps. Paris, la banlieue, c'est plus ce dont j'ai envie.
› ORIGINES : française pure souche, j'crois bien. Ma mère est d'origine du sud de la France, mon père est picard.
› JOB/ETUDE : J'ai fais des études d'infirmière. Mes parents étaient dans le milieu médical, ça m'semblait bien logique. J'ai exercé un peu en France, avant mon départ, et j'ai pas ultra bien vécu l'expérience. Ici, depuis que je suis arrivée, j'ai trouvé un poste dans une association qui organise des sorties culturelles et sportives pour les ados, j'encadre des groupes, c'est cool, et bizarrement, j'ai un bon feeling avec eux. Ils m'aiment bien, et j'les trouve étonnement malins pour leur âge. Ouais, j'faisais partie de cette frange de la population qui pensait que les bébés/enfants/ados, c'était des neuneus. Mais j'me suis trompée, faut croire.
› STATUT : Célibataire. J'ai eu des p'tites histoires, à droite et à gauche, mais ça a jamais vraiment fonctionné. Au lycée, j'traînais toujours avec des gars, et j'étais plus "la meuf marrante" qu'autre chose donc pas tellement dans leur viseur. Ca m'allait. Et puis, en grandissant, ouais, j'ai eu des p'tites histoires. Mais jamais rien de bien sérieux.
› GENRE : J'suis une femme. Tout ce qui a de plus banal. Même si ma mère adore dire que j'suis un garçon manqué, sûrement parce que j'traîne essentiellement avec des gars et que j'parle avec une franchise très certainement trop masculine pour elle. Bref. Ma mère, son avis, on s'en cogne non?
› SEXUALITÉ : J'ai toujours été attirée par les hommes. Après, j'suis pas genre complètement hypnotisée par eux. Généralement, leur p'tite drague à deux balles, ça me fait plus rire qu'autre chose. On m'cueille pas avec des phrases randoms. Faut un peu plus. Un charme, une intelligence. Un truc quoi.
› TES FINANCES : Moyennes, j'dirais. On a jamais manqué de rien chez les Duquesne, c'était pas l'opulence non plus. Et puis, là, avec mon p'tit salaire d'employée à l'asso, ça m'permet de vivre en colocation et d'assurer les à-côtés.
› GROUPE : j'dirais spring. J'me laisse vivre, j'me pose pas trop de questions. Ca semble bien feater avec qui je suis.
› CREDITS : av @alcaline

what about me
pas évident de résumer sa vie à quelques anecdotes. en vrai, j'pourrais dire des trucs random, du genre, j'me balade essentiellement à vélo parce que j'ai fais une overdose des transports en commun quand j'étais à Paris. Je pourrais vous dire que j'ai passé la totalité de mes vacances d'été dans la maison de famille dans le sud de la France. Je pourrais vous dire que je déteste cuisiner mais que j'adore manger. Je pourrais vous dire que j'ai deux frères et une soeur et que c'est définitivement eux qui manque le plus depuis que je suis ici. Je pourrais vous dire que je parle couramment anglais et que j'ai appris cette langue en quasi autodidacte parce que je ressentais, dès mon adolescence, que j'aurais des envies d'ailleurs. J'pourrais vous dire que j'piquais en douce les mixtapes de mon grand frère jusque parce que j'trouvais que ça me donnait un style d'écouter des chansons de grands. J'pourrais vous dire tout ça. Mais, est-ce que c'est vraiment intéressant? J'veux dire, parler de soi comme ça, j'trouve que c'est bien prétentieux. J'suis pas du genre à me donner de l'importance. Ou alors si j'le fais, j'le fais discrètement. Comme la fois où j'suis partie, après mes études, toute seule en Australie. J'voulais bien évidemment qu'on s'dise "Wahou, Joan, elle est téméraire d'entreprendre ce voyage" mais j'le faisais avec intelligence, vous voyez? J'ai jamais étalé ma vie sur les réseaux, j'aime pas ça. Mon téléphone, il m'sert juste à envoyer des vocaux et appeler mes potes. Et j'ai pas spécialement peur de dire aux autres que c'est merdique, la manière dont ils agissent. Que ce soit avec leur téléphone ou avec autre chose. J'me fais pas spécialement des potes, j'peux parfois avoir l'air un peu trop franche, parfois rough, souvent impoli ou sarcastique. J'le fais pas exprès. C'est probablement pour ça que j'avais essentiellement des potes gars quand j'étais jeune. J'étais trop mordante pour les filles. Mais j'l'ai entretenu ça, volontairement, parce que les histoires de filles, les trucs de chipotage, j'trouve ça boring à souhait. La franchir, l'honnêteté, y a que ça qui compte. Et si t'es pas ok avec, c'est pareil. Wo, pourquoi je m'énerve comme ça d'un coup? Ouais, j'ai encore des p'tits efforts à faire, pour paraître un peu moins .. un peu plus équilibrée, j'dirais. Mais j'y travaille. Promis. Pas pour vous hein. Pour moi.




__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Joan Duquesne
Joan Duquesne
POINTS : 13
MESSAGE : 135
ICI DEPUIS : 16/04/2024
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - orso - poppy
CRÉDITS : @lumossole

STATUT : célibataire
parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne Empty
MessageSujet: Re: parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne   parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne EmptyMer 17 Avr 2024 - 18:04

en construction


milo putskowski - ami et crush d'enfance
archie harding - coloc' et sibling relationship


à vous bibi

__________________________



"j’contemple ma feuille, j’vois plus d'étoiles mais des astérisques, j’ai du mal à classer mon seum dans une case précise, étrangement seule dans une foule très dense"(c)endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Milo Putskowski
Milo Putskowski
POINTS : 0
MESSAGE : 13060
ICI DEPUIS : 03/09/2018
COMPTES : zach, april, fede, haley, percy, eliot & jake
CRÉDITS : bavboulentertainment (avatar), exordium (signature), tay-swifts (gif sign)

STATUT : alone in the dark (&young single father)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: milo est né dans le sud de la france ‹ son skate est son meilleur ami, il en fait depuis ses 10 ans ‹ son passe temps, c'est la musique, il est guitariste dans un groupe qu'il a monté avec quelques amis ‹ le brun a des tocs, comme vérifier si la porte est bien fermé ou si la lumière est bien éteinte avant de partir ‹ sa mère est décédée à cause d'un mec bourré en voiture, il était dans cette même voiture ‹ sa mère l'a protégée pour ne pas qu'il ai de séquelles, elle en est décédée à l'hôpital quelques heures plus tard ‹ son péché mignon, c'est le pop-corn, il pourrait en manger n'importe quand ‹ son père lui a appris à jouer de la guitare lorsqu'il était enfant, pour qu'il pense à autre chose que la mort de sa mère ‹ il est fils unique, mais il a toujours rêvé d'avoir des frères et soeurs ‹ milo considère ses amis comme sa famille ‹ il a un problème, il est addict au coca-cola, il pourrait en boire des litres et des litres ‹ malheureusement, c'est un gros fumeur, il fume presque un paquet par jour ‹ il a fait une cure de désintoxication où il a tenu 695 jours sobre, avant de faire une rechute ‹ maintenant, il est sobre depuis le 26 avril 2021
parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne Empty
MessageSujet: Re: parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne   parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne EmptyMer 17 Avr 2024 - 19:36

j’me pose la :01:

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t15739-instagram-de-milooow
Contenu sponsorisé
parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne Empty
MessageSujet: Re: parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne   parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
parfois j'écris des pages dans mon sommeil et mes rêves deviennent souvenirs - joan duquesne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ça fait 28 fois qu'j'vie les mêmes saisons où que j'sois sur terre la même question - joan duquesne
» Les souvenirs sont parfois trompeurs... (Blake/Eanna)
» (Bessie) parfois de mauvais souvenirs peuvent en devenir des bons.
» (f) “L'histoire s'écrit en tournant les pages.”
» #112 - le sommeil éternel c'est pour les princesses, réveille moi, je préfère les méchants (Basabi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: let me know you :: manage your life :: liens-
Sauter vers: