AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

 

 One still in love while the other one's leavin' + Marcenny

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
adm h
Marcus O'Brian
Marcus O'Brian
POINTS : 0
MESSAGE : 2389
ICI DEPUIS : 12/01/2016
COMPTES : Léo, Charlize & Sara
CRÉDITS : @fürelise

STATUT : divorcé de Penny, craque pour son amour de jeunesse, Ann
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty
MessageSujet: One still in love while the other one's leavin' + Marcenny   One still in love while the other one's leavin' + Marcenny EmptyJeu 16 Mai 2024 - 0:12

tw sur tout le sujet : mention d'alcool et de comportement addictif.

Newton s'était enfuie et Marcus ne l'avait pas remarqué avant que son téléphone ne sonne. Ce n'était pas nouveau, en soi cet animal était parfaitement libre de ses faits et gestes. C'était un accord tacite entre eux, il venait quand il voulait voir Marcus, il avait toujours à manger et à boire qui l'attendaient toujours, mais il fallait quand même qu’il se montre de temps en temps, histoire que le barman ne s’inquiète pas pour lui. C'était l’accord parfait, Marcus n'avait pas le temps de s’occuper d'un animal de compagnie, comme un chien qu'il devrait sortir régulièrement. Ça lui convenait d’avoir ce chat qui allait et venait, cette présence discrète mais régulière, qui savait parfois se montrer affectueuse. Et puis il fallait avouer que Newton était arrivé à un moment où le jeune homme qu’il était à l’époque traversait une sale période. Il venait de racheter le Elm, avait perdu tout espoir que sa femme lui revienne, il buvait plus que de raison et un jour il avait trouvé ce chaton dans sa chaufferie. Une toute petite boule de poils dont il s’était occupé, ça lui avait changé les idées. Depuis le félin avait bien neuf ans, ils avaient vécu quelques péripéties, clairement Marcus était son humain plus que Newton était son chat, mais ça fonctionnait ainsi. Quand, quelques heures plus tôt, l’ancien scientifique avait reçu ce message d'un numéro inconnu, il s'était un peu inquiété, heureusement la personne qui l'avait trouvé semblait plutôt cool. Il espérait vraiment que le chat sauvage, peu habitué à un intérieur domestique, n’ait pas détruit son logement. Il allait donc le récupérer, partager une bière et rentrer tranquillement chez lui. Il avait demandé à Sierra de gérer derrière le comptoir pour ce soir, cet après-midi avait été assez fou, sa salle avait été comble durant un moment pour cause de match de rugby et il n'avait pas réussi à se libérer comme il l'avait promis à l'inconnu. Il réalisait d'ailleurs qu'avec tout ce remue-ménage il n'avait pas pensé une seconde à lui demander son nom, pour la politesse, on repassera. Il lui semblait que c'était une femme, mais même ça, il en doutait. De toute manière ça n'avait que peu d'importance. Il arriva à l'adresse indiquée, se demandant bien ce que son idiot de chat avait chassé pour terminer aussi loin de chez lui. Il sonna et attendit avec sa caisse vide dans une main et son pack de bières, d’une brasserie locale, dans l'autre.

@Penelope Ward :33:

__________________________

smile like you mean it
Looking back at sunsets on the East side. We lost track of the time
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23420-obrian_elmstreet
bowenien
Penelope Ward
Penelope Ward
POINTS : 0
MESSAGE : 124
ICI DEPUIS : 28/04/2024
CRÉDITS : Crépuscule

STATUT : Divorcée
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty
MessageSujet: Re: One still in love while the other one's leavin' + Marcenny   One still in love while the other one's leavin' + Marcenny EmptyJeu 16 Mai 2024 - 17:13


Penny n'a jamais été très fan des chats mais elle ne les repousse pas pour autant quand elle en croise un. C'est pourquoi quand ce chat passa par sa fenêtre, elle ne le mit pas dehors. Chat errant ou chat perdu ? Un chat ne se perdait jamais vraiment mais elle aperçut un collier et une médaille. Donc... chat 'perdu'. Elle put l'approcher assez facilement d'ailleurs et elle put également lire ce qu'il y avait sur sa médaille : un numéro de téléphone.
Que faire ...? Le mettre dehors afin qu'il retrouve son chemin tout seul ou appeler ce numéro ?
Hm. S'il y avait ce numéro c'est qu'il n'en était pas à sa première fois et qu'il avait sûrement du mal à retrouver son chemin quand il s'échappait. Allez... Sms !
Et dès le premier échange avec le ou la propriétaire, la blonde sut qu'elle avait vu juste. Ce chat semblait s'enfuir (très) souvent.
Quelques messages plus tard et ils se mirent d'accord pour se rejoindre chez Penny. N'ayant rien pour transporter le chat, c'était ce qui semblait le mieux.

La personne au bout du téléphone semblait être un homme au vu de la tournure des messages. Peu importe au final. Penny venait de revenir sur Bowen, cette personne - homme ou femme - pourrait peut-être devenir un nouvel ami ? Hormis un peu de famille, elle ne connaissait plus personne dans la ville qui avait pourtant été la sienne. Marcus ne voulait plus qu'elle fasse partie de sa vie... C'était dur à encaisser mais elle le comprenait. Elle retournerait dans son bar un jour ou l'autre, c'était une certitude. Elle lui laissait juste un peu (beaucoup !?) de temps avant de le faire.
Bref. Un nouveau message venait d'arriver : le/la propriétaire du chat arriverait dans quelques minutes maintenant.
A peine eut-elle le temps de dire ouf que l'on sonnait déjà à la porte. "Tu vas bientôt retrouver ta maison." dit-elle au chat qui en avait strictement rien à faire. Et sans plus attendre, elle ouvrit la porte armée de son plus beau sourire accueillant. Sourire qui laissa place bien trop rapidement à une bouche ouverte et des yeux écarquillés. "Je rêve..." Non non, elle ne rêvait pas. Le propriétaire était bel et bien un homme et en plus, c'était Marcus... !!! Pourquoi fallait-il que ce soit son chat sérieusement ? "Bah entres..." dit-elle en se poussant pour le laisser entrer. Moment de gênance extrême... 
Elle referma la porte derrière lui et se dirigea vers la cuisine ouverte qui donnait sur le salon. "Il est sur le rebord de la fenêtre." dit-elle d'un air détaché en montrant le chat d'un geste de la main. Elle évitait de le regarder. Elle ne voulait plus se prendre la tête avec lui. Oh mon dieu ! Penny eut soudain une idée en tête : il n'allait tout de même pas croire qu'elle avait kidnappé son chat ou un truc du genre quand même ??


@Marcus O'Brian

__________________________


   
Love... Live... Enjoy...
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Marcus O'Brian
Marcus O'Brian
POINTS : 0
MESSAGE : 2389
ICI DEPUIS : 12/01/2016
COMPTES : Léo, Charlize & Sara
CRÉDITS : @fürelise

STATUT : divorcé de Penny, craque pour son amour de jeunesse, Ann
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty
MessageSujet: Re: One still in love while the other one's leavin' + Marcenny   One still in love while the other one's leavin' + Marcenny EmptyJeu 16 Mai 2024 - 23:03

Il fallait avouer que cette proposition de prendre un café était un peu particulière quand on y pensait, mais Marcus n’avait pas été plus que dérangé que ça par l’idée. En soi, il pouvait bien faire ça pour la personne qui avait retrouvé son chat et qui, en plus, avait dû s’en occuper toute une demi-journée. D’ailleurs, au lieu du café, ça s’était transformé en bière, puisqu’on était à présent bien avancé dans la soirée. Le barbu n’était absolument pas affolé à l’idée de passer un petit moment en compagnie d’un ou d’une inconnu.e. Après tout, il faisait ça tous les jours en servant à son comptoir, en faisant la conversation avec des personnes qu’il connaissait à peine. Il était même très doué pour ça et savait mettre à l’aise n’importe qui, parce qu’il était capable d’aborder n’importe quel sujet, du plus sérieux au plus puéril. Il pouvait parler d’actualité, de sport, de physique quantique, d’art, d’histoire et même de poésie. Il savait vous conter Bowen, cette ville qu’il adorait et vous convaincre de la visiter. Il pouvait également vous parler longtemps de rhum ou de houblon. C’était ce qui faisait sa force, à Marcus, en plus d’être intelligent, il était cultivé. Et si tout ça ne vous intéressait pas, il était simplement capable d’écouter, sa patience n’avait aucune limite, pendant ce temps-là, il s’occupait de remplir votre verre. Alors clairement, une bière avec cette personne, ça ne devrait pas être sorcier. Il se présenta à la porte, confiant et en même temps fébrile de savoir si son chat avait réellement retourné l’appartement. Quand on lui ouvrit, son sourire s’effaça. Il aurait pu s’attendre à tout, sauf à tomber nez à nez avec Penelope. Visiblement, ils tombaient des nues tous les deux. Pas toi… ⁣ Lâcha-t-il dans un soupir. Sur les quelques milliers d’habitants qui habitaient cette ville, il avait fallu que Newton atterrisse chez Penny, sérieusement ? Il aurait pu croire qu’elle l’avait enlevé volontairement, mais elle ne savait pas que son ex avait un chat, à moins qu’elle l’ait espionné… Et quand bien même, il semblait qu’elle soit tout autant sous le choc que lui. S’il y avait une chose pour laquelle Penny n’était pas douée, c’était joueur la comédie, ça le barman le savait bien. Alors non, c’était un véritable fruit du hasard, une malheureuse coïncidence. Il resta planté là, à la fixer durant quelques secondes, avant qu’elle ne l’invite à entrer. De toute façon il n’avait pas le choix, s’il voulait récupérer son félin, il devait bien au moins entrer quelques minutes. Il pénétra alors chez son ex-femme, la suivit dans la cuisine, effectivement Newton était bien là, posé à la fenêtre, hermétique à l’attitude froide des deux humains. Marcus posa les bières sur le plan de travail et se dirigea rapidement vers son chat. Alors l’affreux, qu’est-ce que t’es venu faire par ici ? Qu’il lui demanda en sachant pertinemment que l’ingrat ne lui répondrait pas. Il se laissa néanmoins caresser, il n’était absolument pas farouche, surtout pas avec O’Brian. On va rentrer à la maison mon gros. Il attrapa le chat pour le mettre dans la caisse. Puis il se retourna vers Penny qui n’avait pas bougé. Merci de m’avoir contacté. Encore désolé pour le dérangement. Il ne comptait pas rester, pas alors que c’était elle, le souvenir de leurs retrouvailles, comme un méchant cauchemar, lui revenait en tête. Et il n’avait pas envie de revivre le même genre de moment.

@Penelope Ward

__________________________

smile like you mean it
Looking back at sunsets on the East side. We lost track of the time
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23420-obrian_elmstreet
bowenien
Penelope Ward
Penelope Ward
POINTS : 0
MESSAGE : 124
ICI DEPUIS : 28/04/2024
CRÉDITS : Crépuscule

STATUT : Divorcée
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty
MessageSujet: Re: One still in love while the other one's leavin' + Marcenny   One still in love while the other one's leavin' + Marcenny EmptyVen 17 Mai 2024 - 15:49


Penelope était à l'aise en société. Elle aimait parler aux diverses personnes qu'elle pouvait croiser. Et dans son métier c'était plutôt une force d'ailleurs.
Alors rencontrer une nouvelle personne ne lui faisait aucunement peur. L'excitation était plutôt de mise en fait. Pas l'excitation à laquelle vous pensez... Celle d'une nouveauté proche. L'excitation de rencontrer la personne propriétaire de ce chat qui n'était pas farouche. Et fort heureusement pour son propriétaire, il n'avait pas causé de dommages. Si cela avait été le cas, Penny ne l'aurait probablement pas gardé, prétextant que l'animal avait de nouveau pris la fuite. Mais ce ne fut pas le cas donc.
L'heure avançait et le café proposé se transforma en bière vu l'heure. C'était encore mieux non ?
D'ailleurs, l'inconnu sonnait déjà à la porte. Mais quelle ne fut pas la surprise de la blonde quand elle découvrit qui se trouvait de l'autre côté... Son ex mari.
Bien entendu, elle ne s'attendait pas du tout à le voir lui. Et si elle avait que ce serait lui, elle n'aurait probablement pas gardé le félin.
Aussi heureux l'un que l'autre de se retrouver (ironie quand tu nous tiens...), Penny invita Marcus à entrer pour récupérer son fauve.

Sans plus attendre, Marcus mit le chat dans sa prison portative avant de remercier la blonde. Wow ...! Un merci... Elle n'en demandait pas tant. Enfin si mais bon... Ahem. Bref.
"T'inquiètes. C'est normal. Et il ne m'a pas dérangé" Oui, elle aurait fait ça pour n'importe qui d'autre.
Et alors qu'il semblait sur le départ et qu'elle ne cherchait pas à le retenir plus que ça... le regard de la blonde atterrit sur les bières. "Ce serait quand même dommage de ne pas les boire non ...?"
Après leurs retrouvailles de l'autre soir, elle n'avait pas envie plus que ça de se retrouver seule avec lui. Elle n'avait pas envie qu'il lui dise des méchancetés. Mais... c'était Marcus... Comment ne pas vouloir rester avec lui ne serait-ce qu'un instant ? Dès qu'elle le voyait, elle ressentait cette attraction omniprésente. Elle soupira tout en le regardant et se résigna. A essayer de le faire rester... "Allez... reste. Juste le temps de les boire..." Petite trêve ...??


@Marcus O'Brian

__________________________


   
Love... Live... Enjoy...
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Marcus O'Brian
Marcus O'Brian
POINTS : 0
MESSAGE : 2389
ICI DEPUIS : 12/01/2016
COMPTES : Léo, Charlize & Sara
CRÉDITS : @fürelise

STATUT : divorcé de Penny, craque pour son amour de jeunesse, Ann
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty
MessageSujet: Re: One still in love while the other one's leavin' + Marcenny   One still in love while the other one's leavin' + Marcenny EmptyLun 20 Mai 2024 - 23:56

Ça faisait quelques semaines déjà, que la vie de Marcus avait rebasculé. Que Penelope était réapparu dans sa vie avec fracas. Sa main était soignée depuis, mais lui il n’en menait pas large pour être honnête. Ce soir-là lui avait laissé un goût métallique dans la bouche, un gout de sang, de dégoût de lui-même, d’envie de tout envoyer promener, encore. Ce soir-là, il était sorti de son bar une heure après Penelope, le temps de nettoyer la salle et de vider proprement la bouteille qu’ils avaient déjà bien entamée ensemble. Il avait trop bu, pleuré en même temps, fumé dans cet endroit qu’il clamait pourtant non-fumeur, il avait ri aussi, un rire nerveux, un peu fou, face à cette bouteille qui descendait. Il avait quitté le Elm en titubant pour rejoindre son appartement vide, tristement vide. Penny lui avait demandé un baiser, un seul et il le lui avait refusé, au nom de la trahison, au nom de Ann aussi. Mais qu’est-ce qu’il en avait eu envie néanmoins, de l’embrasser, à pleine bouche, à en perdre le souffle, en collant son corps contre le sien. De basculer dans un vertige, dans un état second, d’oublier un instant qu’elle l’avait quitté, qu’elle lui avait fait tant de mal. Un baiser au nom de leur amour bafoué, ç'aurait été plutôt juste, quelque part. Mais il avait dit non. Il en était fier, de lui avoir résisté, pour la première fois de sa vie, de ne pas avoir cédé à sa pire tentation. Mais face au silence de son logement, il se sentait seul et en manque. Alors, il avait pris ses clés et filé chez Ann. Il avait frappé chez sa compagne au milieu de la nuit et elle l’avait accueilli avec son délicieux minois froissé de sommeil et il avait fondu dans ses bras. Il devait puer l’alcool et la honte de se réfugier chez elle alors qu’il avait eu envie d’une autre. Et quelle autre ! Son Némésis, sa plus dangereuse rivale. Ann, dans sa grande bonté, n’avait rien demandé, seulement qu’ils aillent se coucher et il l’avait suivie, main dans la main. Il s’était déshabillé puis lové contre elle, dans sa chaleur il s’était senti mieux et il s’était endormi d’un sommeil plein de cauchemars. Les nuits suivantes n’avaient pas été meilleures, il avait souvent pensé à Penny et l’idée qu’elle ne soit revenue que pour lui pourrir la vie avait fini par faire son chemin, s’infiltrant en lui tel un poison. Et plus il y pensait plus il buvait, c’était un cercle vicieux. Jusqu’à ce qu’il se retrouve face à elle, la dernière personne à qui il aurait pensé. Il avait envie de faire demi-tour aussi sec, malheureusement il fallait d’abord qu’il récupère son chat. Il ne perdit pas de temps, traversa la cuisine, attrapa Newton qui devait se douter qu’il avait fait une connerie monumentale parce qu’il se laissa faire sans broncher pour finir dans sa caisse. Il remercia Penelope du bout des lèvres, il restait bien élevé mine de rien et ciao bonsoir. Mais la blonde ne l’entendit pas de cette oreille, déjà elle avisait le pack de bières que le barman avait apporté. Marcus secoua la tête. À quoi tu joues encore ? J’ai du travail. Il trouvait l’excuse la plus mauvaise, ils savaient tous les deux qu’il avait accepté de boire une bière dans leurs messages. En vérité, la perspective de passer un moment à discuter des fuites répétées de son félin avec une inconnue lui plaisait bien, pas plus tard que cinq minutes plus tôt. Mais à présent, celle de rester coincé chez son ex-femme l’enchantait beaucoup moins. Il s’avançait vers la sortie tandis qu’elle insistait à nouveau. Main sur la poignée de la porte, il soupira. Une seule, après j’m’en vais. Il se retourna, posa la caisse au sol et ouvrit la porte pour que Newton ressorte s’il en avait envie. Puis s’approcha du plan de travail, laissant le maximum de distance entre Penny et lui.

@Penelope Ward

__________________________

smile like you mean it
Looking back at sunsets on the East side. We lost track of the time
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23420-obrian_elmstreet
bowenien
Penelope Ward
Penelope Ward
POINTS : 0
MESSAGE : 124
ICI DEPUIS : 28/04/2024
CRÉDITS : Crépuscule

STATUT : Divorcée
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty
MessageSujet: Re: One still in love while the other one's leavin' + Marcenny   One still in love while the other one's leavin' + Marcenny EmptyMar 21 Mai 2024 - 20:40


Ca faisait des années qu'elle voulait revenir sur Bowen mais qu'elle manquait de courage pour ça. Et finalement, elle avait réussi à revenir. Affronter son passé et en prendre toutes les responsabilités. Elle ne savait pas trop à quoi s'attendre en revenant mais elle se doutait que ce ne serait pas simple. Tout quitter, LE quitter... tout abandonner, L'abandonner LUI... Pensait-elle réellement qu'il accepterait de la revoir et qu'il suffirait d'un beau sourire ou de quelques pleurs pour tout effacer ? Elle y croyait un peu... Elle en avait l'espoir en tout cas.
Mais après cette soirée de "retrouvailles", elle ne savait plus vraiment quoi faire. Bien sûr qu'il lui en voulait ! Comment pouvait-il en être autrement ? Bien sûr que la revoir devait lui faire revivre des moments bien sombres et douloureux. Pour elle aussi d'ailleurs... à moindre mesure certainement.
Devait-elle vraiment repartir et le laisser tranquille ? Elle devrait peut-être oui... Mais maintenant qu'elle était là, maintenant qu'elle était revenue, maintenant qu'elle affrontait enfin ses erreurs... elle ne pouvait plus partir. Elle ne voulait plus partir comme ça, sans aucune raison, sur un coup de tête. Elle avait mûri Penny. Et même s'il ne voulait plus d'elle en tant qu'amante/amoureuse/femme, elle pourrait peut-être faire partie de sa vie autrement ?
Pour le moment c'était encore trop frais, trop tôt. Mais elle ne s'avouait pas vaincue la blonde. Il leur fallait digérer, à eux deux, cet instant de retrouvailles qui avait déjà tout chamboulé dans leur vie actuelle.

Prendre du recul, faire autre chose, s'occuper... nouer de nouvelles amitiés peut-être ? Et peut-être que c'était ce chat qui le lui permettrait ???
Eh bien non en fin de compte... Pourquoi avait-il fallu que ce chat lui appartienne à lui sérieusement ?  Etait-ce cela que l'on appelait le destin ? Le karma ? Le fait que, peu importe ce qu'ils fassent, ils finissent toujours par se retrouver ou se recroiser ? Fallait-il se résigner ? Accepter ? Ou tout rejeter ?
Tout dans le comportement de Marcus indiquait qu'il ne voulait pas rester et même si elle en souffrait une nouvelle fois, Penny le comprenait très bien. 
Elle lui proposa malgré tout de boire les bières qu'il avait ramené. "Stop. Arrêtes." Elle soupira avant d'ouvrir le pack de bières. "Y'a même pas 5 minutes t'étais prêt à t'enfiler le pack de bières avec la personne qui avait retrouvé ton chat et maintenant t'es débordé ?" Elle poussa un long soupir. "J'sais très bien que t'as pas envie d'être là. J'ai pas envie que tu sois là non plus. Mais on en est là malgré tout." Elle sortit son décapsuleur alors qu'il se résignait à boire une seule et unique bière. Elle en ouvrit deux et lui en tendit une. "Et si, pour un court instant, on faisait une trêve ?" Elle lui en demandait déjà beaucoup, elle le savait. Mais il fallait qu'ils désamorcent un peu tout ça. Qu'il accepte petit à petit qu'elle était revenue à Bowen. "J'compte plus repartir tu sais. Alors plus vite tu t'habitueras à ce que je vive à Bowen, mieux ce sera je pense. Non ?" Façon de voir les choses...





@Marcus O'Brian

__________________________


   
Love... Live... Enjoy...
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Marcus O'Brian
Marcus O'Brian
POINTS : 0
MESSAGE : 2389
ICI DEPUIS : 12/01/2016
COMPTES : Léo, Charlize & Sara
CRÉDITS : @fürelise

STATUT : divorcé de Penny, craque pour son amour de jeunesse, Ann
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty
MessageSujet: Re: One still in love while the other one's leavin' + Marcenny   One still in love while the other one's leavin' + Marcenny EmptyMer 22 Mai 2024 - 0:23

À présent que Penny était revenue, tout changeait pour Marcus. Parce qu'il savait qu'elle marchait dans les rues de leur passé, qu'elle était là, quelque part, pas bien loin. Qu'elle respirait à nouveau le même air que lui. Et s’il avait attendu fébrilement son retour, à présent ça ne sonnait plus réellement comme une bonne nouvelle. Le barman était en pleine reconstruction, il avait enfin décidé de tirer un trait sur son ex-femme, d’avancer sans elle. Ann l’y aidait grandement. Elle venait de s’installer à Bowen et ça faisait des semaines qu'il se demandait comment lui proposer qu'ils emménagent ensemble. Il attendait le bon moment, un dîner au restaurant, n’importe quoi pour marquer le coup. Et voilà qu'à force d’attendre, une Penelope sauvage avait refait son apparition. Depuis il fallait bien avouer que le projet de dîner romantique avait pris un coup dans l’aile, le bel australien était trop occupé à se souler quasiment tous les soirs en se demandant s’il détestait son ex-femme et si oui, pourquoi elle avait toujours autant d’attractions sur lui. C'était un vaste programme. Alors se retrouver chez elle ce soir, ça le mettait face à ses nombreuses questions, à ses doutes et surtout au danger. Voilà pourquoi son premier réflexe fut de la fuir, le plus rapidement possible. Et puis elle lui demanda de rester. Il trouva d’abord l’excuse la plus stupide, qui la fit réagir au quart de tour. Il se retourna vivement. Tu préférerais que je te dise que je préfère retourner bosser plutôt que de passer dix minutes avec toi ? Je te laisse les bières t'en fais pas. Il pouvait être con si elle le voulait, il avait appris, déjà répété son rôle des dizaines de fois, celui de l’homme détaché qui la renvoie sur les roses à tous les coups. Celui du sale type qui s’en fou, un rôle de composition taillé exprès pour elle. Sauf qu'au fond il n'était pas comme ça, Marcus et que si elle insistait, il ne savait pas résister longtemps. La blonde avoua ne pas vouloir qu’il soit là non plus, ça c'était nouveau. Il l’écouta avec un peu plus d’intérêt. Il poussa un soupir, accepta une bière, une seule, qu’elle s’empressa de lui décapsuler. Il s’en saisit en esquissant une moue dubitative quant au fait qu'ils fassent une trêve. Avant d’afficher un rictus moqueur. Il avala une gorgée de sa bière avant de répondre. Je crois que j’ai saisi, oui. Mais tu vois, Bowen est assez grande pour que, même moi, je ne connaisse pas tous ses habitants. Ça veut dire qu'on n'est pas forcés de se côtoyer. Encore moins de se croiser. Si ? Il la toisait de son regard bleu lagon, puis lâcha un nouveau soupir. Tu étais où pendant toutes ces années ? C'était la première question qui lui passait par la tête. Mais pas une question si anodine que ça, puisqu’elle l’avait longtemps obsédé. Où était Penelope, pourquoi il n'arrivait pas à retrouver sa trace ? Comment pouvait-on disparaître ainsi ? Il l'avait cherché, en vain. Pourquoi chercher à ce point à se volatiliser au lieu de simplement dire les choses ? Elle s’en était donné, du mal, pour qu'il ne la retrouve pas.

__________________________

smile like you mean it
Looking back at sunsets on the East side. We lost track of the time
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23420-obrian_elmstreet
bowenien
Penelope Ward
Penelope Ward
POINTS : 0
MESSAGE : 124
ICI DEPUIS : 28/04/2024
CRÉDITS : Crépuscule

STATUT : Divorcée
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty
MessageSujet: Re: One still in love while the other one's leavin' + Marcenny   One still in love while the other one's leavin' + Marcenny EmptyMer 22 Mai 2024 - 18:49


Elle soupira encore une fois. "Oui je préfèrerai que tu me dises ça. Parce que c'est la vérité." Même si ça ferait mal. Après tout ce qu'il lui avait dit la dernière fois, elle n'était plus à ça près. Et de toute façon, Penny avait toujours eu ce trait de caractère franc, quitte à ce que ça déplaise alors elle attendait la même chose des autres. A quoi bon tourner autour du pot pour dire la même chose ? A quoi bon mentir quand on savait que la vérité finissait par éclater un jour ou l'autre ? "Et j'en ai rien à carrer de tes bières." Au moins c'était dit.
Elle savait très bien qu'il était sur le point de craquer la dernière fois. Il était prêt à succomber une dernière fois au charme de la blonde. L'embrasser... Mais il y avait renoncer. Parce qu'il avait quelqu'un dans sa vie. Ok. Tant mieux pour elle, sa 'copine'. Et pour lui. "Ouais on n'est pas obligés de se croiser ça c'est clair mais essaies malgré tout de t'enfoncer dans le crâne qu'on 'risque' quand même de se croiser sans le vouloir. Que ça te plaise ou non." Comme là, par exemple.
Oui, Penny semblait un peu désagréable. Mais après tout, nous sommes le reflet des gens à qui l'on parle non ? Autant la première fois, elle avait joué la carte des excuses et du mal-être. Autant là, elle en avait pas envie. Et Penny ne se forçait jamais à rien. La fois précédente, elle était toute aussi sincère que ce soir.

Elle but alors une gorgée de sa bière et sortit un paquet de chips qu'elle ouvrit et déposa entre eux deux. Elle aussi gardait cette distance pour aujourd'hui. Elle ne voulait pas le braquer une nouvelle fois. Elle voulait juste qu'il s'habitue à ce qu'elle soit dans les parages. Plus ou moins loin.
"J'ai parcouru le monde sans jamais vraiment me poser."
Elle se radoucit un peu Penny. Peut-être que cette fois Marcus était disposé à parler un peu ? Voyons voir... "Et toi du coup... tu as racheté le Elm si j'ai bien compris ?" Ce n'était peut-être pas la meilleure des conversations. Peut-être qu'il s'énerverait à nouveau. Mais elle essayait. Elle espérait encore qu'ils puissent au moins être amis. L'espoir fait vivre après tout ...



@Marcus O'Brian

__________________________


   
Love... Live... Enjoy...
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Marcus O'Brian
Marcus O'Brian
POINTS : 0
MESSAGE : 2389
ICI DEPUIS : 12/01/2016
COMPTES : Léo, Charlize & Sara
CRÉDITS : @fürelise

STATUT : divorcé de Penny, craque pour son amour de jeunesse, Ann
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty
MessageSujet: Re: One still in love while the other one's leavin' + Marcenny   One still in love while the other one's leavin' + Marcenny EmptyMer 22 Mai 2024 - 23:37

C'était une mauvaise idée, que Marcus reste. Pour tout un tas de raisons. Il y a avait évidemment cette attirance toujours présente, qui représentait un danger pour le barman et sa douce américaine, mais aussi simplement pour lui. Parce qu'il y avait trop de rancœur, trop de peine, accumulée depuis trop d’années, encrée dans sa chair comme un tatouage indélébile. Alors il serait pire de succomber à la tentation de son corps juste parce qu'elle était celle à qui Marcus n’avait jamais su résister. C'était également une mauvaise idée parce qu'il l’avait proprement viré de son bar, quelques semaines plus tôt et qu'il y avait énormément de colère en lui, trop pour que ce soit agréable, pour l'un comme pour l'autre, de passer un moment ensemble. Mais Penelope était tenace, elle trouvait les mots pour le faire rester, du moins s’attarder le temps d’une bière, avant de redevenir ce courant d'air dans sa vie. Ce soir, elle était différente de la nuit précédente. Moins douce, moins docile, au diable la séduction, il l'avait froissé et elle lui en voulait. Grand bien lui fasse, elle touchait au moins du doigt ce qu’il avait pu ressentir. Elle avait compris qu’elle n'était plus sur un piédestal pour l’ancien physicien. C’est la vérité aussi que j’ai du travail, j'ai juste pris un peu de temps pour venir chercher mon chat. Il n'était pas menteur, Marcus, mais le Elm était toujours une bonne excuse. Il roula des yeux alors qu'elle exposait un peu trop fermement l’hypothèse qu'ils se croisent à Bowen. Pour lui ce ne serait sûrement pas un hasard. C'est sur que si tu traines malencontreusement autour du Elm, effectivement, on devrait se croiser, ouais. Le sarcasme dans sa voix était palpable. Mais elle n'avait pas tort, même Newton les avait réunis alors qu'elle habitait à l'autre bout de la ville. Si le sort s'acharnait ainsi sur eux, ils finiraient par se croiser, il n'y avait pas de doute. Il essaya alors de se radoucir, puisqu'il avait accepté de rester, autant ne pas rendre la situation trop désagréable. Le monde, rien que ça. Il haussait les sourcils, lui qui avait si peu voyagé, à peine quitté Bowen. Plus le temps passait, plus il se dit qu’ils n'avaient définitivement rien en commun, Penelope et lui. Il hocha la tête en esquissant un mince sourire, parler de ce bar, c'était comme parler d'un enfant pour lui, il prenait toujours beaucoup de plaisir à aborder le sujet. Ce n'était pas un tabou, qu'il ait changé de vie du jour au lendemain. Ce qui était plus délicat, c'était la raison, le déclic qui avait occasionné ce revirement. C'est une telle surprise ? Je m’y suis toujours senti chez moi. J'étais pas fait pour passer ma vie dans un labo. Lui il découvrait le monde en discutant avec les autres et ça lui convenait très bien.

__________________________

smile like you mean it
Looking back at sunsets on the East side. We lost track of the time
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23420-obrian_elmstreet
bowenien
Penelope Ward
Penelope Ward
POINTS : 0
MESSAGE : 124
ICI DEPUIS : 28/04/2024
CRÉDITS : Crépuscule

STATUT : Divorcée
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty
MessageSujet: Re: One still in love while the other one's leavin' + Marcenny   One still in love while the other one's leavin' + Marcenny EmptyJeu 23 Mai 2024 - 18:49

Ils avançaient tous les deux. Pas de la façon dont elle aurait voulu mais ils avançaient malgré tout. Une dizaine d'années séparait le moment où elle était partie à maintenant alors il fallait du temps. Pour accepter qu'elle soit revenue. Pour accepter qu'elle ne parte plus. Pour accepter qu'elle soit là, dans son sillage... ou dans la même ville du moins. C'était loin d'être gagné et leurs retrouvailles avait un goût encore amer dans sa bouche. Mais elle avait comprit néanmoins toute la rancoeur qu'il avait. C'était normal. Et après tout, elle ne lui avait donné aucune explication. Aucun indice sur l'endroit où elle était partie.
Elle s'était juste dit à un moment qu'elle devait lui rendre sa liberté et envoyer les papiers du divorce. Pour qu'il puisse refaire sa vie s'il le souhaitait. Qu'il puisse se remarier peut-être.. même si cette pensée lui faisait mal. Elle ne devait plus être égoïste Penny. Elle devait penser à lui avant de penser à elle. C'était lui qui avait morflé plus qu'elle. Pas le contraire. Même si ça n'avait pas été une croisière plaisir pour elle non plus.
"Ouais... ok..." Effectivement, il pouvait avoir du travail. Elle ne le niait pas. Mais qu'il admette quand même que si ça n'avait pas été elle, il aurait pris du temps avec plaisir pour récupérer son félin. Bref...

Elle souffla bruyamment une nouvelle fois avant de prendre une grande inspiration. "Et pour ton chat on en parle ? J'étais du côté du Elm quand il est venu se fourrer entre mes pattes peut-être ? Non ! J'étais chez moi ! A l'autre bout de la ville ! J'ai pas demandé à recueillir ton putain de chat sérieux !" Et si elle avait su, nul doute qu'elle ne l'aurait certainement pas laissé rentrer chez elle. Ou elle l'aurait mit dehors à la limite.
Elle était prête à faire la trêve le temps d'une bière ou deux mais c'était loin d'être gagné vu l'attitude qu'il adoptait. Ok il lui en voulait c'était un fait. Ok, fallait qu'il digère qu'elle revienne dans sa vie comme ça mais bordel ... !!! Elle fulminait là !
Elle reprit ses esprits et tenta de se calmer. C'est là qu'il décida d'amorcer un semblant de conversation normale. Mieux vaut tard...
Elle lui avoua avoir parcouru le monde et il lui demanda ensuite si cela l'étonnait qu'il ait finalement repris le bar. Désamorçage de bombe en cours...? "Oui et non. Je sais que tu as toujours adoré passé du temps dans ce bar mais ..." Elle sourit légèrement en pensant au passé. "... je sais que tu aimais aussi la physique et que devenir chercheur te tenait à coeur." Elle se doutait du pourquoi de l'arrêt de ses études et préféra changer de sujet. Mais pour parler de quoi ? Son regard se posa alors sur le chat. "Il s'appelle comment ton chat au fait ?" Ouais, c'était bien comme sujet ça. Simple, sans prise de tête. Parfait !

@Marcus O'Brian

__________________________


   
Love... Live... Enjoy...
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Marcus O'Brian
Marcus O'Brian
POINTS : 0
MESSAGE : 2389
ICI DEPUIS : 12/01/2016
COMPTES : Léo, Charlize & Sara
CRÉDITS : @fürelise

STATUT : divorcé de Penny, craque pour son amour de jeunesse, Ann
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty
MessageSujet: Re: One still in love while the other one's leavin' + Marcenny   One still in love while the other one's leavin' + Marcenny EmptyVen 24 Mai 2024 - 0:24

Marcus s’en souvenait de ce jour, de cette enveloppe épaisse qui dépassait de sa boîte aux lettres. Il avait remarqué le tampon d'un cabinet d’avocat et son cœur avait cogné fort dans sa poitrine. Il avait tout de suite compris, du moins il s'était douté qu’il ne pouvait y avoir que deux possibilités, soit une expropriation pour une raison X ou y, ou bien un divorce. Mais il penchait plus pour la deuxième option. Et effectivement, bonne pioche. Qu'on se le dise, il n’y avait rien d’aussi froid et pragmatique qu’un dossier de divorce, seuls les noms de son épouse et le sien pouvaient donner un ton un peu moins impersonnel. Il avait cherché des indices, le cabinet d’avocat était situé à Sydney, ça lui faisait une belle jambe. Et l’adresse de Penelope était étrangement la même, officiellement, sur ce papier en tout cas, elle résidait toujours avec Marcus, dans l’appartement d’Irene. Peut-être une c’aurait pu être une raison valable pour invalider tous ces papiers, le fait que non messieurs dames, elle ne vivait plus ici ! Elle avait déserté le domicile conjugal depuis plus de dix ans. Mais Marcus n’avait pas pinaillé, à force, il avait bien compris qu'elle ne voulait pas qu'il retrouve sa trace et surtout qu'elle ne voulait plus de lui. Ce soir-là il s’était saoulé, un peu comme tous les autres me direz-vous, mais rapidement, avec l’alcool le plus fort et le plus mauvais qu’il avait trouvé. Il avait descendu les bouteilles sans réfléchir pour s’abrutir rapidement et oublier. Et puis, aussi rapidement, il avait rendu tout un tas de bille sur le tapis persan de sa grand-mère. Cette connerie l'avait rendu malade pendant plusieurs jours où il avait été littéralement incapable d’ouvrir son bar, cloué au lit. Heureusement, Leo, sa serveuse de l’époque, l’avait remplacé sans broncher. Quand il s'était enfin senti mieux, il avait signé tous les papiers sans même les lire et envoyé le dossier dans la foulée. Jamais Marcus n’aurait cru revoir son ex-femme, c'était l’une des raisons qui le rendait si mauvais envers elle. Il fronça le nez en observant le pauvre Newton qui se faisait agresser sans avoir rien demandé. Ou presque, tout était pas mal de sa faute sur ce coup ! En tout cas, il s'était trouvé une place bien douillette sur le canapé de la blonde et semblait ronronner de bonheur, ce traître. Surveille ton langage ! C'était pas un putain de chat quand tu me proposais gentiment de te faire offrir un café. Elle retournait bien vite sa veste quand elle le voulait ! Marcus décida finalement de se radoucir, sans pour autant enterrer la hache de guerre. Seulement ce serait peut-être un moyen d'avoir des réponses à ses questions. Il esquissa un rictus. C'était ce que tout le monde pensait, qu’il voulait devenir chercheur. Mais avait-il seulement eu le choix ? Élève excellent, poussé par ses professeurs, admiré par sa famille et sa granny adorée, pouvait-il réellement décevoir tout ce monde ? Il s’était mis énormément de pression, le jeune homme, pour embrasser cette carrière de prodige. Mais personne ne lui avait jamais vraiment demandé si ça le rendait heureux. Il l'avait même cru, un temps, que c'était ce qu'il voulait. La vérité, pourtant, c'était que son moyen de décompression, les moments où il était le plus heureux, ce soit derrière ce vieux bar. Et si en plus la fille qu’il aimait, Penny, était là à le regarder autrement que comme le nerd de service, alors il était aux anges. Il haussa les épaules. Je n’ai jamais fait de grandes découvertes scientifiques en l’occurrence. Si ç'avait été le cas, peut-être que… bref, ma vie c'est ce bar à présent. Et un peu l’université, toujours, puisqu'il n'avait pas tout plaqué. Il avait tout de même son master en poche et derrière lui quelques années de thèse, assez pour qu’il donne des cours de soutien et remplace des professeurs absents de temps en temps. Ça lui suffisait largement. Il but une nouvelle gorgée tandis que Penny le questionnait sur le nom de son chat. Newton. C'est pas tellement mon chat, c'est lui qui s'est incrusté. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu’il regardait l’animal dormir. Tu fais quoi dans la vie ? Puisque t’es pas infirmière. Clin d'œil à la soirée précédente. Effectivement, ne pas trop aborder les sujets ici fâchent, juste en faire les contours, c'était moins de tensions.

__________________________

smile like you mean it
Looking back at sunsets on the East side. We lost track of the time
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23420-obrian_elmstreet
bowenien
Penelope Ward
Penelope Ward
POINTS : 0
MESSAGE : 124
ICI DEPUIS : 28/04/2024
CRÉDITS : Crépuscule

STATUT : Divorcée
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty
MessageSujet: Re: One still in love while the other one's leavin' + Marcenny   One still in love while the other one's leavin' + Marcenny EmptyVen 24 Mai 2024 - 18:38


Le chat n'y était pour rien... Mouais... C'était vite dit quand même. S'ils se retrouvaient tous les deux dans l'appartement de la blonde c'était bel et bien à cause de lui tout de même ! Quand Marcus lui demanda de surveiller son langage, elle roula des yeux vers le ciel. Comme s'il ne disait jamais de gros mots lui... Mais bien sûr ! "Ouais peut-être... tout comme toi qui n'était pas débordé de travail." Et bim ! Retour à l'envoyeur. Un point partout. Il pouvait lui renvoyer la balle autant de fois qu'il le voulait, il était tout aussi versatile qu'elle sur ce coup-là.
De la rancoeur, de la colère, de l'amertume... tout ça se mêlait et on sentait bien que c'était tendu entre eux. Mais allez savoir pourquoi, ils décidèrent d'une petite trêve. Ils arrivaient enfin à parler sans se crier dessus, cherchant à savoir ce que l'un et l'autre était devenu au fil des années passées. "Parce que t'en as pas eu le temps." lui répondit-elle en haussant les épaules. "Après... il est jamais trop tard non plus. Si tu veux te consacrer de nouveau à la physique, c'est encore possible." Y'a jamais rien d'impossible dans la vie à ce qu'il parait.
Penny n'arrivait pas à savoir s'il avait des remords rapport à ça ou s'il était plutôt content de son choix. Enfin choix... c'était vite dit.
"Newton ?" répéta-t-elle en écho. "Tu vois que la physique fait encore partie de ta vie..." lui dit-elle alors en souriant. "Il s'est incrusté mais tu ne l'as pas repoussé pour autant." Elle but une nouvelle gorgée de bière avant de reprendre." Parles-moi un peu de physique. Quelles sont les grandes avancées de ces dernières années ?" Elle adorait l'écouter en parler il y a quelques années. Elle n'y comprenait rien à rien mais il était animé par une sorte d'étincelle et de flamme qui faisait briller ses yeux clairs et elle se noyait dedans, l'écoutant avec adoration et admiration. Il aimait ça, vraiment.
Ce qu'elle faisait ? Elle sourit un peu en coin avant de lui répondre. "Je suis organisatrice évènementiel. Soirées... fêtes en tout genre... salons professionnel...  C'est assez divers et varié et j'aime ça." Pas le temps de s'ennuyer avec ce boulot. "Tu organises des soirées au Elm de temps en temps ?" Espérons qu'il ne croit pas qu'elle se place pour en organiser une. Loin d'elle cette idée !



@Marcus O'Brian

__________________________


   
Love... Live... Enjoy...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty
MessageSujet: Re: One still in love while the other one's leavin' + Marcenny   One still in love while the other one's leavin' + Marcenny Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
One still in love while the other one's leavin' + Marcenny
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maybe the wolf is in love with the moon and each month it cries for a love it will never touch. † Kolby
» I love the way you heal me, love the way you kill me (Niels)
» If you need love, well then ask for love. {Kat & Riley} (terminé)
» [hot] Love to love you baby | Pv Meike
» (haran) love me, say that you love me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: appartements-
Sauter vers: