AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
It looks like a lot of people are here because they have a tough past. Bowen seems to be, like, a new beginning. A way to start a new life, you know. - Oscar J. Fielding

Partagez | 
 

 last chance to get out of line (aaron)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
membres du mois
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 226
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Dim 20 Aoû 2017 - 3:14

Ouais! Enfin!
Il a enfin compris!
L'arrangeur
&
Le timide
Il a insisté le bougre, mais faut savoir une chose. Personne, je dis bien, personne, n'a réussi à me faire changer d'avis. Personne et encore moins changer d'idée. Quand j'ai décidé d'un truc, j'y reste cramponné jusqu'au bout et sans regret. Mais là pour le coup... Non seulement, il a l'air de vouloir faire en sorte que je m'amuse, mais en plus de ça, il tente de me persuader du contraire de ma vision des femmes. Allant limite acclamer que sa femme et la meilleure et que les femmes ne sont pas comme je le pense. Bordel de merde, mais quelle naïveté, pourquoi est-ce qu'ils me disent tous ça au juste hein ? Pourquoi je suis la seul à voir la vérité la dessus ? Je le regarde d'un air exaspéré et surtout pas convaincue. Pas toute pareille...C'est ça ouais. 

« Tu peux penser ce que tu veux sur les nanas Nelligan, mais tu ne pourras pas me faire changer d'avis. »

Comme ça, le sujet est clos. Et je ne voulais pas m'attarder la dessus, déjà qu'il me faisait de la peine de ne jamais avoir pris la peine de penser à lui... Alors si en plus de ça, je dois m'attarder sur le fait qu'il est, comme pas mal de monde, dans le faux complet sur les femmes... Heureusement, il se met à réfléchir à ce dont il a vraiment envie. Un petit moment plus tard, il dit enfin ses désirs personnel. Conduire ne voiture de course sur un circuit. J'hausse les sourcils comme surpris. Je ne m'attendais pas à ça, au départ, j'aurai carrément soupçonné qu'il mentait. Mais il n'a aucun intérêt à le faire pour ce genre d'activité. 

« Hey, mais c'est vachement cool ça ! »

Je commence donc à réfléchir aux possibilités. On trouve toujours ce genre de trucs dans les agences de voyage étrangement ou au super marché. Un flyer que tu payer pour pouvoir faire ce que tu peux niveau voiture de course et tout. 

« J'ai un pote qui fait ça, mais il est là ou j'habitais avant à deux heures d'ici... »

Je réfléchie encore un moment, si on tente de le faire dans les alentours ça va coûter une blinde. Mais si on va aller voir Nathan, il nous fera un prix et on pourra toujours le faire de suite. Je regarde l'heure et grimace. Va falloir faire ça un autre jour...

« Bon voilà ce que je te propose. Soit on fonce à une agence pour que tu puisses en faire de suite, mais ça coûte une blinde. Soit j'appelle mon pote et on s'organise une autre journée pour faire ça a sont circuit pour moins cher. T'en pense quoi ? »

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Nelligan Malinowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: lexi malinowski (soeur) ⋄ lily-anaëlle hadley (wife) ⋄ lola cooper (colocataire et ex-copine) ⋄
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 2745
ICI DEPUIS : 25/04/2014
CRÉDITS : shiya & signature par endlesslove & gif de profil par Sophie <3
DOUBLE-COMPTE : ⋄ woody rutkowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ married to lily-anaëlle, the love of his life, and will soon be a father
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Sam 26 Aoû 2017 - 3:25

Bien sûr que son épouse était la meilleure, il ne l’aurait pas mariée dans le cas contraire. Pour lui, à ses yeux, elle était la meilleure. Il était tout ce qu’il avait un jour cherché, et surtout il avait tellement attendue. Lily-Anaëlle était comme faite pour lui, et Nelligan n’en revenait toujours pas qu’il ait pu trouver celle qu’il considérait comme son âme sœur à un si jeune âge. Qu’ils se soient retrouvés dans la même ville, à grandir ensemble, cela relevait du miracle. Un magnifique miracle. Était-ce de la naïveté ? Peut-être pour certains, peut-être pour Aaron, mais Nelligan était convaincu, lui, que c’était tout simplement l’amour. Dans sa tête, rien ne pourrait plus jamais arriver entre eux, entre Lily-Anaëlle et lui, parce qu’ils avaient traversé tellement d’épreuves, pris tellement de distance pour ensuite enfin se retrouver, que dorénavant un seul chemin s’offrait à eux : celui du bonheur. Alors si Aaron entendait les pensées de Nelligan, il se moquerait ouvertement de lui ou lui mettrait une bonne claque derrière la tête, mais tant pis. C’était ce que Nelligan croyait dur comme fer. Si certaines femmes n’en valaient pas la peine, d’autres méritaient qu’on se batte pour elles. Aaron semblait toutefois bien solide dans sa position, refusant de se joindre à l’utopie de Nelligan. Ce dernier leva donc les mains en l’air, à la hauteur de ses épaules. « D’accord, d’accord, j’abandonne. » Il esquissa un léger sourire. Il ne voulait pas creuser plus loin, insister davantage. Après tout, qui sait ce qu’Aaron avait vécu avec les femmes pour avoir une telle opinion de celles-ci. Plutôt que de continuer sur ce début, l’homme proposa finalement à Nelligan de réellement penser à ce qu’il voulait faire, genre pour de vrai. Le trentenaire fit défiler un tas d’idées dans sa tête, certaines trop raisonnables, d’autres irréalisables, puis il finit par dévoiler son envie de faire des courses de voiture sur un circuit. Aaron sembla bien surpris de cette réponse. Agréablement surpris. « Ouais, tu trouves ? » Demanda Nelligan, heureux de voir qu’Aaron trouvait ça aussi cool que lui. Enfin, il avait un feedback positif ! Réfléchissant au possibilité, l’homme lui proposa finalement deux options, l’une qui impliquait de le faire dès aujourd’hui mais de payer cher, ou d’attendre et de profiter d’un prix beaucoup plus avantageux. C’était peut-être aujourd’hui sa journée pour profiter de l’absence de Lily-Anaëlle, mais il y en aurait d’autre. Il n’était pas en cage, il aurait toutes les libertés du monde, ou presque, au sein de son mariage. Parce qu’ils se faisaient confiance, parce qu’ils n’avaient pas besoin de plus. « Allons-y pour le circuit de ton pote ! J’roule pas sur l’or, surtout pas après un mariage, ça coûte cheeer ! » Bon, une autre porte grande ouverte pour Aaron et ses critiques, mais tant pis. Nelligan avait voulu se marier, maintenant il assumait. « Tu penses qu’on pourrait l’avoir pour quand ? » Demanda-t-il, excité par cette idée.

__________________________

I think I landed where where there are miracles at work
WITH A HEAD FULL OF DREAMS
Revenir en haut Aller en bas
membres du mois
avatar

Aaron A. Grant

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: Cosima est ma fille
ANECDOTES: pas se laisser faire chier par des bouzeux
ABOUT MEMESSAGES : 226
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : en couple avec la bière, alcoolique pour la vie.
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Jeu 7 Sep 2017 - 21:14

Surprise en suprise
Quand on se base que sur les apparences
Organisateur
&
L'évolutif
C'est cool ça, le grand gaillard va enfin de compte pouvoir faire une chose dont il a envie lui. Il a fallu biiiiiiiiiiiiieeeeeeeeeeeeeennnnnnnnnnnnnn insisté, mais on a fini par réussir sans mal. Un sourire amusé ne parvient pas à quitter mon visage. J'étais content de parvenir à le faire sortir de son foutu cocon. Parce que mine de rien ça fait peine à voir, ce pauvre garçon qui a sans doute toute sa vie mis les désirs des autres avant les siennes.  

« Ouais, tu trouves ? »  

« Bah ouais. T'as déjà constaté que je suis le genre franc parlé de toute façon non ? J'te l'aurais dit si j'aurais trouvé ça naze. »

Je commence à lui raconter quelques possibilités mettant en évidence que j'avais une connaissance qui pouvait lui faire un prix à deux heures d'ici. On serait tous les deux gagnants s'il va chez mon pote. Lui, il économise un max et moi, je vais pouvoir aller voir Cosima. Bon ça inclus que je vais devoir me supporter Judith, mais bon... Ça va faire perpette qu'elle ne m'a pas vu avec un peu de chance elle sera moins chiante que d'habitude. Du moins, je l'espère fortement.  

« Allons-y pour le circuit de ton pote ! J’roule pas sur l’or, surtout pas après un mariage, ça coûte cheeer ! »

Euh.... Que dire après ce genre de truc ? Je ris nerveusement et commence à chercher le numéro de mon pote.

« Raison de plus de ne pas se marier tiens. »

Parce que même si admettons qu'un jour, je reparle aux femmes. Il est hors de question pour moi que je me marie un jour. Parce que comme l'a si bien dit Nelligan : ça fait perdre au taqué de fric et en plus de ça, on se retrouve enchaîner à sa femme et pour finir ça met une responsabilité que j'ai, perso, toujours préférer fuir. Je passe outre ne jugeant pas utile d'en rajouter une couche pour dire qu'il a été ; pour moi, con de se marier aussi tôt. Ouais, non, tords de se marier tout court en fait. Parce que bon, il fait jeune, mais il a presque mon âge le petit Nelligan. C'est un adulte, il fait ce qu'il veut et dieu merci, je ne suis pas son père. Sinon il y avait de quoi s'inquiéter mine de rien.  

« Tu penses qu’on pourrait l’avoir pour quand ? »

Je lui montre alors mon portable avec un contact ouvert du nom de Nathan.

« J'l'appel tant que t'es la pour qu'on voit une date ensemble. Y'aura deux heures de route, mais t'inquiète, c'est pour ma pomme, je vais en profiter pour aller voir ma fille. »

J'appelle devant lui mon pote sachant pertinemment qu'il répondra. Nathan est un petit foufou ancien cascadeur jusqu'à ce qu'un accident l'oblige à s’arrêter définitivement dans le métier. Il est resté dans les courses automobiles et à ouvert son propre circuit pour se faire de l'argent et assouvir comme un peu son manque d'adrénaline. Le téléphone sonne à peine trois fois qu'il décroche en hurlant.

« AAAAAAAAAROOOOOOOOOOOON T'ES VIVAAAAAAAANNNNNNT ! »

Il a crié si fort que je suis presque sûr que Nelligan l'a entendue.

« Yo Nathan. Toujours pas la voix niquée à force de gueuler ? »

« Jamais. »

Je ricane un petit coup et vais dans le vif du sujet histoire de ne pas faire attendre Nelligan.

« Dit moi Nath' t'a un week-end ou une journée de libre pour qu'un pote puisse conduire une de tes bagnoles sur son circuit de course ? »

« Attend, je vais voir mon cahier de réservation et jte dis ça de suite. »

J'attends un petit moment et en profite pour me pencher vers Nelligan.

« C'est quoi t'es disponibilité en général ? »

J’attends sa réponse et reprends l'appareil. Nathan me cite des jours de disponible que je lui dicte.

« Alors il y a trois places libres la semaine prochaine. Le mercredi, le samedi et le dimanche. Ta une préférence ? »

Revenir en haut Aller en bas
adm h
avatar

Nelligan Malinowski

MORE
TELL ME MORE ABOUT YOU
MES LIENS: lexi malinowski (soeur) ⋄ lily-anaëlle hadley (wife) ⋄ lola cooper (colocataire et ex-copine) ⋄
ANECDOTES:
ABOUT MEMESSAGES : 2745
ICI DEPUIS : 25/04/2014
CRÉDITS : shiya & signature par endlesslove & gif de profil par Sophie <3
DOUBLE-COMPTE : ⋄ woody rutkowski & lennox nowakowski & isaiah gartshore-nairn & maxence kearse & concho rosenbach & august wojnarowski & naveen arslanian
STATUT : ⋄ married to lily-anaëlle, the love of his life, and will soon be a father
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   Ven 8 Sep 2017 - 3:49

Touché. Encore une fois, Aaron marquait un point. Évidemment qu’il ne se serait pas gêné pour faire comprendre à Nelligan que son idée était carrément nulle à chier. Après tout, même s’il l’avait suivi – et même conduit – jusqu’au cabaret de danseuses burlesques geeks, il ne s’était pas retenu pour dire à quel point il trouvait cela franchement étrange. Même une fois sur place, Aaron s’était plutôt montré réticent à toute cette idée. À force de le voir ainsi repousser les femmes, Nelligan en était venu à la conclusion qu’il devait préférer les hommes. Il n’avait aucun problème avec ça, mis à part qu’il s’était senti un peu coupable d’avoir proposé cette activité-là. Si ça avait été le contraire, si Nelligan avait dû aller regarder des hommes se trémousser quasiment à poil devant lui, il aurait été bien mal à l’aise lui aussi. « Ouais, j’ai cru le comprendre ! » Lança Nelligan en riant à propos du franc-parler d’Aaron. Si au début ça l’avait plutôt perturbé, il se surprenait à réaliser que c’était plutôt une qualité qu’il appréciait chez l’homme. C’était direct, certes, et Nelligan allait devoir apprendre à se faire un peu plus confiance malgré les opinions bien fixées de son nouvel ami, mais malgré tout il n’en était plus autant intimidé. Encore un tout petit peu, quand même. Ayant donc statué sur l’idée des courses de voiture, Aaron tenta maintenant de trouver une manière de mettre tout ça en place. Le mieux était de pouvoir payer moins cher, et ce même s’ils devaient remettre la séance à une autre fois. Nelligan n’hésita donc pas très longtemps avant d’accepter la proposition du trentenaire d’aller chez son ami. Il prétexta que le mariage avait coûté cher, alors s’il pouvait économiser là-dessus, ce serait pas mal. Un rire s’échappa d’entre les lèvres du geek quand Aaron ajouta cela à ses raisons de ne pas se marier. « Vu comme ça … » Dit-il, pour plaisanter de son côté. Il ne regrettait absolument pas d’avoir mis le paquet, ça avait donné une journée parfaite à Lily-Anaëlle et lui, et ils en gardaient de magnifiques souvenirs. Impatient de réaliser un autre de ses rêves, Nelligan demanda alors à Aaron quand est-ce qu’ils pourraient réserver une heure, ou deux, ou plus, sur le circuit. « Oh, t’as une fille ? » Demanda Nelligan, surpris d’une telle révélation. Il ne cacha d’ailleurs pas son étonnement, dans sa voix. Disons qu’il n’imaginait pas trop Aaron en père de famille, d’autant plus qu’il pensait encore qu’il ne jouait pas dans la bonne ligue pour ça. L’homme téléphona finalement à son ami, et Nelligan eut un mouvement de recul en entendant le cri à l’autre bout du fil. Il détourna le regard et termina sa bière en regardant les femmes plus loin, qui étaient avec d’autres clients. Aaron attira son attention de nouveau quand il se pencha vers lui pour lui demander ses disponibilités. « Les week-ends, de préférence. J’ai des cours la semaine, mais sinon ça peut se faire en soirée, aussi. » Dit-il. Il aurait encore plus l’air d’un gamin, là, à dire qu’il allait encore à l’école à son âge. Tant pis, Aaron devait déjà avoir bonne idée de sa personne de toute façon, alors un point négatif de plus ou de moins ! Ce dernier raccrocha et lui proposa trois plages horaires. « Va pour samedi ! » Dimanche, c’était jour de repos, pas vrai ? Non, surtout, c’était jour de relaxation avec Lily-Anaëlle … pas le moment d’aller faire de la vitesse sur des circuits automobiles.

__________________________

I think I landed where where there are miracles at work
WITH A HEAD FULL OF DREAMS
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MORE
ABOUT ME
MessageSujet: Re: last chance to get out of line (aaron)   

Revenir en haut Aller en bas
 
last chance to get out of line (aaron)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: northern District :: bar-resto-
Sauter vers:  
retour vers le futur
Qui n'a jamais rêvé de faire un bond dans le futur pour connaître son avenir ou pour tout autre chose ? Allez, avouez-le ! Et bien, à Bowen, c'est désormais possible !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
le recensement
les scénarios attendus