AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 3164
ici depuis : 25/02/2017
crédits : delreys. (vava) tumblr (gif)
double-compte : J. Eilynn Standford / Jazz Dellaney
statut : en couple et terriblement amoureux de son homme.
MessageSujet: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Mar 4 Sep 2018 - 17:17



" Un orage, comme la vie en amène inévitablement dans un couple, même entre les grands cœurs qui s'estiment et qui s'aiment profondément, vient souvent troubler la plus belle des harmonies. "


Quand Deamon rentre à la villa, Devan est occupé au téléphone. Il se fait discret pour ne pas le déranger. Le saluant juste par l’envoie de baiser d’un geste de sa main. Accompagné d’un clin d’œil coquin. Il comprend vu la teneur de la discussion qu’il parle du futur lieu de leur projet. A son retour de tournée le pianiste est allé visiter l’endroit avec son amoureux. Endroit parfait pour abriter leur projet de restaurant et de salle de concert. Depuis ils en parlent souvent, Devan est un peu voir beaucoup stressé par cette histoire. Il y a de quoi cet idée va apporter pas mal de changement dans leurs de couple. Et les priver de quelques heures en couple. Mais il y aura aussi pas mal d'avantage comme le fait de moins partir en tournée pour Deamon. Et d'être son propre patron pour Devan. Les choses se mettent en place doucement même si une bonne partie de l’argent est réunie. Tout n’est pas encore parfait. Et là il a même la sensation que tout n’est pas tout rose vu l’intonation de la voix de son homme. Il voudrait en savoir plus mais préfère lui laisser gérer la discussion et avoir des explications après. Pas la peine de venir mettre son grain de sel au risque d’empirer les tracasseries. Alors que c’est peut être trois fois rien. Du coup il le laisse tranquille et il s’éloigne pour aller dans la cuisine. Il y a un peu de panique du coup il se décide de ranger. Cela fera plaisir à Devan et lui lèvera une part de boulot, même si la cuisine reste le domaine privilégié de son amoureux. Il est vrai que depuis qu’ils sont ensemble la cuisine est devenu un des royaumes de Devan, Deamon occupe plus le rôle d'arpète que celui de roi. Rôle qu’il tient avec beaucoup de fierté et d’amour. Et puis c’est tellement agréable de faire des choses à deux. Une façon de passer plus de temps de partage. Du coup le pianiste se fait d’abord un café tout en sifflotant. Il languit que cette conversation se termine pour savoir ce qui a été dit. Il s’inquiète un peu de sentir le ton monter. Mais rien d’alarmant. Il range quelques petites choses notamment des plats en verre. Il ne fait pas attention et accroche le fil électrique de son mixeur dans les plats. Et boum. Le mixeur tombe entrainer par le poids de son moteur et explose par terre. C’est un ustensile que Devan se sert beaucoup pour lier ses sauces ou monter ses crèmes. En plus il est neuf et c’est un professionnel donc il coute assez cher. Deamon soupire et se baisse pour ramasser le bordel qu’il a mis d’ailleurs dans son mouvement il entraine la pile de plat comme ça le tableau est complet. Lui qui voulait bien faire, il a fait tout le contraire. Bon les plats ce n’est pas grave, ils sont à lui. Mais cela le fait chier pour le mixeur. Le cuisinier prend tellement soin de ses affaires que là. Enfin il se met à ramasser quand il entend Devan gueuler même jurer. « Un souci Dev ? » Silence. Il se doute qu’il a du entendre le bruit de la chute. Même s’il était au téléphone cela n’a pas du passer inaperçu. Mais est-il en rage contre son interlocuteur ou contre le pianiste et la connerie qu’il vient de faire ? Il va pour sortir de la cuisine pour aller chercher l’aspirateur. Et son homme se trouve face à lui. Pas avec sa tête des grands jours. Ni celle des jours ou tout peut se pardonner avec un gros câlin. « Tu as une drôle de tête. Et ne t’inquiète pas je vais tout ramasser et je t’achèterais un nouveau mixeur. Désolé j’ai voulu bien faire. » Il pensait que la pilule passerait avec un sourire en prime. Mais bon là va falloir user d’une bonne grosse dose de pommade  pour calmer la tempête qui s’annonce.



good vibes.

__________________________


:coeur1: Le Double D :coeur1:
" L'amour est un mélange et de miel et de fiel. Il faut, pour être heureux, être aimé quand on aime, et l'amour pour son prix ne veut que l'amour même. L'amour est une douce flamme qui réchauffe, et un feu qui brûle. "


Dernière édition par Daemon Macintosh le Ven 21 Sep 2018 - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 6863
ici depuis : 22/07/2016
crédits : Morrigan
double-compte : Andreas & Aedhan.
statut : Il commence à se faire à sa vie de couple. C'est qu'il l'aime son Daemon.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Jeu 20 Sep 2018 - 23:48

daemon ∞ devan
« Bonjour, Devan Matthews. Je vous ai appelé il y a deux jours pour fixer un rendez-vous mais je n’ai pas réussi à vous joindre. » Voilà quelques semaines qu’il avait son projet en tête. Il avait visité plusieurs locaux jusqu’à tomber sur celui qu’il lui fallait. Celui qui lui semblait parfait. Il avait réfléchi un moment, parce que c’était ce qu’un adulte faisait. Il avait visité plusieurs fois, d’abord tout seul puis avec Daemon qui allait faire partie du projet. Et finalement, sans grosse surprise, il s’était décidé. C’était cet endroit qu’il voulait pour son restaurant. Alors après l’accord de son homme, il avait tenté plusieurs fois de joindre le propriétaire pour fixer un rendez-vous pour l’état des lieux et ce genre de trucs administratifs. A chaque fois il était tombé sur le répondeur. Agacé, il avait toutefois tenté d’être patient et de ne rien montrer à Daemon surtout. Pour être un bon gérant, il allait devoir faire preuve d’une grande patience et d’un sang-froid à toute épreuve. Aujourd’hui, on lui répondait enfin. « Monsieur Matthews, bonjour ! J’ai été très occupé, j’en suis désolé. Avant toute chose, j’ai quelque chose à vous dire… » Ca ne sentait pas bon. Pas du tout. Sans même entendre la fameuse révélation, son poing se serra. « On m’a fait une meilleure offre. Je l’ai cédé hier. » La colère qui commençait à monter. Garde ton calme Devan. Ne l’insulte pas. « Mais vous m’aviez dit que tout était bon et qu’il était pour moi. J’avais commencé à me projeter, c’était l’endroit parfait ! » L’homme s’excusa sans grande conviction. Tout ça pour de l’argent. Devan proposa alors plus mais le propriétaire annonça qu’il était trop tard et que le contrat était déjà signé. Sûrement la goutte de trop. « Vous êtes sérieux ? Et vous n’avez pas jugé utile de me prévenir ? »

Il s’apprêtait à insulter le propriétaire quand un grand bruit se fit entendre dans la cuisine. Il tendit légèrement l’oreille pour voir si tout allait bien pour Daemon et poursuivit sa conversation. Enfin, termina sa conversation. « Gros con ! Vous n’avez qu’à vous étouffer avec votre contrat ! » On avait dit patience et maturité… Mais Devan était vraiment dégoûté. Comme si le monde se dressait contre lui pour empêcher ce projet.
Quand il raccrocha, furieux, Daemon était là. Il avait une sale tête. Devan le regarda de haut en bas pour vérifier qu’il ne s’était pas blessé, et fronça les sourcils en entendant ses mots. « Un nouveau mixeur ? » Il rangea son téléphone et fila dans la cuisine pour observer les dégâts. En effet, plus de mixeur. Il se retourna de nouveau vers lui, l’air en colère. « Bordel Dam tu sais combien ça coûte ces trucs ?! T’es une vraie cata quand tu t’y mets ! Je veux pas de ton fric, je veux pas de ton aide, je me débrouille tout seul ! » Ok, ça c’était dit. Il tenait beaucoup à cet appareil parce qu’il avait économisé longtemps pour se l’acheter et qu’il avait refusé que Daemon participe à l’achat. C’était un peu sa fierté dans cette maison où il n’avait rien payé. Mais au point de gueuler comme ça… Il était possible que ce soit à cause de l’autre gros con. De toute façon depuis qu’il avait décidé de monter ce projet, il était sur les nerfs. Et stressé. Ca ne lui réussissait pas vraiment. Aujourd’hui, il explosait. « Cette cuisine c’est la seule pièce qui m’appartient un peu dans cette baraque alors j’aimerais autant que tu t’en éloignes si c’est pour casser tout ce qui s’y trouve ! C’est si compliqué à comprendre ? Merde hein. »
Code by Silver Lungs

__________________________



It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 3164
ici depuis : 25/02/2017
crédits : delreys. (vava) tumblr (gif)
double-compte : J. Eilynn Standford / Jazz Dellaney
statut : en couple et terriblement amoureux de son homme.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Dim 30 Sep 2018 - 11:47



" Un orage, comme la vie en amène inévitablement dans un couple, même entre les grands cœurs qui s'estiment et qui s'aiment profondément, vient souvent troubler la plus belle des harmonies. "


Daemon comprend vite que l’échange téléphonique entre Devan et son interlocuteur n’est pas spécialement rose. Plutôt que d’attendre et de gêner, il file dans la cuisine pour ranger un peu. Il sait que cette pièce c’est le territoire de son homme, mais il se dit qu’il lui rendra service. Hors c’est tout le contraire qui se passe puisqu’en voulant ranger les plats il fait tomber le mixeur de Devan. Puis ses plats. Il reste con sur le coup se disant qu’il aurait du mettre ses mains dans ses poches. Mais bon la connerie est faite. Va falloir la réparer et l'assumer maintenant. Ranger et surtout expliquer la situation. Vu les mots de Devan et l’intonation de sa voix dans sa dernière phrase, cela risque fort d’être compliqué. La communication téléphonique vire au drame et au clash. Daemon avale difficilement sa salive, il sait à quel point son homme tient à ses affaires. Cela sent le roussi. Et le regard que Devan pose sur le pianiste renforce cette sensation de malaise. La tempête va éclater et c’est Daemon qui va en faire les frais. Bon il l’a peut être mérité mais le coup de téléphone est surement le déclencher de cette colère qui se dessine sur le visage du cuisinier. Va falloir qu’il la joue fine, enfin s’il y arrive car son homme n’a pas l’air d’avoir envie de négocier ou de s’apaiser.

Daemon lui laisse le temps de regarder les dégâts, il lui a proposé d’acheter un nouveau mixeur mais c’est plutôt resté en travers de la gorge de Devan. Allait savoir pourquoi ? « Je suis conscient de combien ça coute Dev et je n’ai pas fais express de le faire tomber. Je voulais juste te filer un coup de main. Cela peut arriver à tout le monde. Pour moi mon fric c’est aussi ton fric. » Le pianiste essaie de garder une voix calme car il ne veut pas que cette histoire prenne une proportion démente. Il sait que son homme est à cran depuis qu’il c’est lancé dans le projet de monter son restaurant. Malgré tout les paroles de Devan le blessent, mais il ne le montre pas. Pour lui tout est en commun l’argent comme la maison, chose qui n’a pas l’air d’être encore accepté par Devan. Il pensait qu’avec le temps il comprendrait mais cela n’a pas l’air d’être encore le cas. Et Devan renchérit en parlant une fois de plus de la seule pièce qui lui appartient un peu. « La cuisine la seule pièce qui t’appartient un peu ? Tu sais que tu es blessant quand tu dis ça. Putain cela me tue ce genre de réflexion à deux balles. C’est plutôt tes réactions qui sont difficiles à comprendre. Merde tu es chez toi. Cette maison est autant à toi qu’à moi. Tu le sais et c’est gavant de t’entendre dire ce genre de phrase. » Sa voix perd son calme, il s’emporte alors qu’il ne le voulait pas. Daemon a horreur de se disputer avec Devan. Cela le fait souffrir et lui fait peur. Parce qu’il se dit que vu son foutu caractère il pourrait se barrer pour des mots mal interprétés. « Je vais la foutre en vente cette baraque et on va en chercher une que l’on paiera en part équitable comme ça tu ne me feras plus chier avec cette histoire de fric. C’est puéril merde. » L’argent Daemon en a, il l’a durement gagné mais le partager avec Devan ne lui pose aucun problème. Comme partager les frais du projet du restaurant ou de racheter le mixeur qu’il a accidentelle cassé. Le pianiste ne comprend pas cet entêtement de son homme face à ce point là. Il a la sensation que parfois Devan jalouse le fait que son compte en banque soit plus gonflé que le sien. Et ça lui fait mal. Il se baisse pour ramasser le verre. Oubliant même que son homme était au téléphone quand il est rentré. Mais est-il utile de mettre ce sujet sur le tapi vu l’état d’énervement de Devan ? Si c’est important il lui en parlera, enfin c’est ce que ce dit le pianiste.

good vibes.

__________________________


:coeur1: Le Double D :coeur1:
" L'amour est un mélange et de miel et de fiel. Il faut, pour être heureux, être aimé quand on aime, et l'amour pour son prix ne veut que l'amour même. L'amour est une douce flamme qui réchauffe, et un feu qui brûle. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 6863
ici depuis : 22/07/2016
crédits : Morrigan
double-compte : Andreas & Aedhan.
statut : Il commence à se faire à sa vie de couple. C'est qu'il l'aime son Daemon.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Lun 15 Oct 2018 - 18:46

daemon ∞ devan
Si cette dispute partait d’absolument rien, elle permettait d’éclaircir un point qui persistait dans le crâne de Devan. Il ne se sentait pas à sa place dans cette maison et il ne s’y était jamais senti. Parce que jamais dans sa vie il n’aurait cru vivre dans un endroit pareil, parce qu’il n’avait rien payé, rien décoré. Il ne voulait pas spécialement déménager. Ca ne le dérangeait pas d’habiter ici avec Daemon. Cette villa, il avait travaillé dur pour l’avoir, il la méritait et jamais Devan n’aurait voulu le faire déménager. Simplement, il ne se sentait pas encore comme chez lui ici. Sauf dans la cuisine dans laquelle il avait rapidement pris le contrôle en installant tout son équipement et en investissant dans de l’électro-ménager – comme ce mixeur. Dans d’autres circonstances il aurait râlé deux minutes et aurait refusé que Daemon le remplace, par fierté. Mais là, sachant qu’on mettait son rêve à rude épreuve, il pétait juste un câble. Le pauvre pianiste prenait pour le mec qui louait le local… Le pauvre. « Je te demande pas de mettre en vente ta baraque Daemon ! J’m’en fous d’être chez moi ou pas chez moi. Je dis juste qu’ici, à part la cuisine, tout est à toi. On n’a même pas changé la déco depuis que j’suis arrivé. » Ca aurait pu suffire pour qu’il se sente chez lui. Mais Devan n’en avait pas forcément fait la demande. Il se sentait juste… entretenu par Daemon. C’était ça qui l’énervait. Parce que lui, il n’avait pas mérité tout ce luxe, il n’avait pas lutté pour l’avoir. Il s’était déjà fortement battu pour ce foutu local qui lui passait sous le nez, mais pour rien d’autre dans cette baraque. La salle de sport, le grand piano… Tout ça, il ne méritait pas.

Alors que Daemon ramassait ses conneries, il soupira. Devan allait besoin de se calmer. De relâcher la pression et d’évacuer sa colère autre que sur son homme. « J’vais aller courir. Ca me calmera. » Il aurait pu l’aider à ramasser mais il préférait s’éloigner avant de dire d’autres choses qu’il pourrait regretter par la suite – même si c’était déjà un peu tard pour ça. Il fila dans la chambre pour se changer et enfiler un short et un haut de sport, ainsi que ses baskets. Il n’avait plus pris le temps de courir depuis un moment mais aujourd’hui il avait besoin de se dépenser.
Code by Silver Lungs

__________________________



It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 3164
ici depuis : 25/02/2017
crédits : delreys. (vava) tumblr (gif)
double-compte : J. Eilynn Standford / Jazz Dellaney
statut : en couple et terriblement amoureux de son homme.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Sam 20 Oct 2018 - 18:24



" Un orage, comme la vie en amène inévitablement dans un couple, même entre les grands cœurs qui s'estiment et qui s'aiment profondément, vient souvent troubler la plus belle des harmonies. "


Daemon essaie de calmer le jeu, pour que cette discussion ne parte pas en vrille. Mais c’est loupé Devan se met sur la défensive et les propos fusent. Au point que le pianiste en vient à parler de vendre la maison, il ne supporte plus que son homme ne se sente pas chez lui. Ou alors juste dans la cuisine. Cela le blesse énormément. Et puis en arriver là pour un simple mixeur même s’il vaut la peau du cul, le pianiste trouve cela idiot voir puéril. « Non tu ne t’en fous pas sinon tu ne m’en mettrais pas plein la gueule pour un mixeur. A croire que tu es juste le chef cuisinier ici. PUTAIN CA ME SOULE. » Sa voix s’emporte. Il ne peut s’empêcher de se dire que jamais cela me marchera entre eux si Devan garde cette optique. Et encore moins bosser ensemble, cela risque d’être plus un carnage qu’autre chose. Et cela lui fait mal de penser ce genre de chose. « Tu as emmené ce que tu avais et on a ajouté aux choses qui y étaient. Je ne vois pas le problème. Ou alors il y a autre chose qui te turlupine. Mais si c’est un souci de déco je peux tout virer. Je n’en ai rien à foutre des meubles. Ce que tu ne comprends pas c’est que tu es MA MAISON. Toi et juste TOI. » Daemon part se servir un verre qu’il boit cul sec. Il essaie de ne pas laisser ses pensées partir dans un tas de chemin pour éviter l’agonie de cette discussion qui le fait carrément chier. Surtout qu’elle est infondée. Un mixeur. Il n’arrive pas à y croire. Il ramasse les morceaux de verres tout en fulminant sa rage. « C’est ça va te calmer. » Il ne le regarde même pas. Trop blessé pour avoir envie de le retenir. Il entend juste la porte claquer. Il se taille en jetant les morceaux dans la poubelle, la tête préoccupée par cette dispute débile.

Daemon aussi a besoin de ce calmer. Alors après avoir soigné sa main il va dans sa salle de musculation. Mais il se lasse vite et sa coupure mal placée lui fait mal. Il retourne dans le salon et se sert un autre verre. Il se met au piano et ses doigts s’emportent dans une musique violente et déchirante. Bien loin de celles qu’il joue habituellement mais il est accablé par cette dispute. Il n’en sort qu’une chose. Devan ne se sent pas chez lui dans cette villa. Et cette idée le tue. Mais jouer fait aussi saigner sa main. Alors il file dans son garage pour récupérer des cartons vides. Il les ramène à la villa et commence à virer ses affaires. Même des petits meubles qu’il peut porter. Puis il appelle l’agence à qu’il a acheté la maison demandant si quelqu'un pourrait passer pour faire une évaluation du montant. « Pas de souci je suis dispo après demain à dix heures. » Il entend la porte s’ouvrir. Surement Devan qui revient, mais il ne compte pas aller vers lui. « Oui c’est assez pressé. Plus vite vous l’aurez estimé, plus vite je pourrais la mettre en vente. Je peux même voir pour laisser quelques meubles et en effet la salle de sport restera surement équipée tel quelle est. » Daemon voit son homme s’avancer, il va être heureux de voir le bordel dans la maison. En plus il a tâcher de sang certains cartons. Mais il continue sa conversation. « Je vous remercie et je vous dis à après demain alors. Merci de me faire passer en priorité. Au revoir. » Il raccroche et se sert un autre verre. Sans adresser la parole à Devan, lui en voulant pour son comportement et cette dispute idiote.


good vibes.

__________________________


:coeur1: Le Double D :coeur1:
" L'amour est un mélange et de miel et de fiel. Il faut, pour être heureux, être aimé quand on aime, et l'amour pour son prix ne veut que l'amour même. L'amour est une douce flamme qui réchauffe, et un feu qui brûle. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 6863
ici depuis : 22/07/2016
crédits : Morrigan
double-compte : Andreas & Aedhan.
statut : Il commence à se faire à sa vie de couple. C'est qu'il l'aime son Daemon.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Dim 28 Oct 2018 - 22:17

daemon ∞ devan
Devan mettait souvent du temps à reconnaître ses erreurs – quand il le faisait. Mais cette fois, ce fut assez rapide. Sa petite course lui remit les idées en place et en fait, il passa plus de temps à réfléchir qu’à courir. Il avait été con. Méchant. Il avait haussé le ton devant Daemon alors que le pauvre avait juste fait preuve de maladresse. Un mixeur ça n’était pas grand-chose, ça se rachetait alors il avait été vraiment injuste. Mais cette histoire de local ça l’avait retourné. Il savait qu’il n’en trouverait pas d’aussi bien et il avait l’impression que son rêve s’effondrait déjà alors qu’il n’avait même pas vu le jour. Devan n’était pas toujours aussi pessimiste mais ce restaurant ce serait la seule grande chose qu’il ferait de sa vie. Bon d’accord, il avait fait une tournée de concert avec Aiden et ça avait plutôt bien marché mais ça avait été tellement éphémère ! C’était très loin maintenant. Liam était papa, il avait un magnifique petit garçon et il avait même vaincu la cécité. Il avait fait tellement de choses bien dans sa vie, des choses dont il pouvait être fier, que Devan l’enviait un peu. Et se comparait toujours à lui. Il n’était pas à la hauteur. Il ne savait même pas gérer la pression de son propre projet.

Enfin. Il avait longuement réfléchi à tout ça puis était retourné à la villa avec la ferme intention de s’excuser. Oui, ça n’arrivait pas souvent mais cette fois il était clairement en tort. Enfin, lui et le propriétaire du local aussi… Cependant tout ne se passa pas comme il l’aurait pensé. Quand il rentra, Daemon était au téléphone et le sol était plein de cartons. Devan fronça les sourcils en comprenant très vite ce qu’il se passait : Daemon prenait toute cette histoire TROP au sérieux et tentait de mettre sa villa en vente. Devan se sentit d’autant plus mal. Il ne pouvait pas le laisser faire ça, Daemon avait travaillé très dur pour se l’acheter et c’était chez lui. Enfin, chez eux. « Tu fais quoi là ? Tu vas pas vendre ta baraque Daemon. » En parlant il remarqua la main de Daemon qui saignait un peu. Il soupira et alla chercher le kit de soin dans la salle de bains. En revenant dans la pièce principale, il se posa en face de lui et attrapa sa main pour le soigner, sans franchement lui laisser le choix. « Avant que tu dises quoique ce soit, j’voulais te dire que je suis désolé. J’aurais pas dû réagir comme ça. C’est qu’un mixeur. Et cette maison, c’est aussi la mienne. Ouais, j’suis peut-être un peu gêné parce que j’ai pas participé à l’achat. Mais elle représente ta réussite et je vais pas te l’enlever. Alors j’aimerais que tu rappelles et que tu annules ce rendez-vous. On est bien ici. Tu veux que je te dise ? Depuis que Lennox et Andreas sont là avec leur chien, j’ai même envie d’en adopter un pour qu’il rajoute un peu plus de vie. » Leur petite boule de poils était trop mignonne et ça donnait des envies à Devan ! « Si j’étais énervé, c’est parce que j’ai eu le propriétaire du local pour le resto au téléphone. Il l’a loué à quelqu’un d’autre. »
Code by Silver Lungs

__________________________



It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 3164
ici depuis : 25/02/2017
crédits : delreys. (vava) tumblr (gif)
double-compte : J. Eilynn Standford / Jazz Dellaney
statut : en couple et terriblement amoureux de son homme.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Mer 31 Oct 2018 - 15:59



" Un orage, comme la vie en amène inévitablement dans un couple, même entre les grands cœurs qui s'estiment et qui s'aiment profondément, vient souvent troubler la plus belle des harmonies. "



Daemon laisse partir Devan, les tripes retournées par les mots échangés. Il y a des choses avec lesquelles il a du mal. Et cela le rend fou que Devan ne se sente pas chez lui. Qu’il parle toujours de la part financière alors que pour le pianiste ce n’est pas l’essentiel. En tout cas il est perturbé et perdu. Même malheureux. Cette dispute laisse un gout amer dans sa bouche et il essaie de le chasser de toutes les façons possibles. Comme lever des affaires à lui pour laisser de la place à d’autres qu’ils pourront acheter ensemble. Et même voir pour vendre sa villa. A vrai dire ce ne sont que des pierres. Un tas de pierre. Et il préfère le sacrifier plutôt que de perdre l’homme de sa vie. Alors il se démène au téléphone pour avoir un rendez vous et faire les choses le plus rapidement possible. Il ne veut plus que sa villa se mette entre Devan et lui. Ni son argent non plus.

Daemon entend rentrer Devan, mais il ne fait pas cas de cette arrivée. Il continue son appel sans cacher de quoi il parle. Il était prêt à tout pour que leur couple marche. Bien sur il est logique d’avoir des disputes et il est conscient qu’il y en aura. Encore plus s’ils bossent ensemble comme c’est prévu, même si pour le moment tout ne se passe pas comme Devan le voudrait. Et c’est là qu’il se souvient du coup de fil que son homme était en train de donner quand il est entré. Il ne s’était pas attardé sur la discussion préférant se montrer discret. D’où le fait qu’il soit parti en cuisine. Ce qui au final n’avait fait que jeter de l’huile sur le feu. Il est perdu dans ses réflexions quand Devan lui demande ce qu’il était en train de faire. « Je fais ce que j’ai à faire. Et c’est ma baraque et donc mon problème. » Sa voix est plus froide qu’il ne le voudrait. Mais il est encore bousculé par cette prise de bec débile. Le pianiste en a oublié sa main qui saignait. Ce qui n’a pas échappé à son homme. Il revient avec le nécessaire pour le soigner. Il va pour le rembarrer mais il se laisse faire. Ils ont assez fait de dégâts comme ça. Devan ne lui laisse pas le temps d’en placer une. Il s’explique. Il s’excuse. Il parle même de chien avant de donner le pourquoi de sa réaction. Daemon l’écoute. Il s’adoucit mais rester blesser au fond de lui. La peur que cela se reproduise est présente. « Je suis désolé pour local. Je sais qu’il te plaisait beaucoup. » Il est sincère. «  Il n’y a pas moyen de négocier. » Peut être de renchérir ou carrément acheter. Daemon a les fonds mais cela risque de tiquer du côté de Devan. « Mais pour la villa je ne sais pas. Tu dis ça maintenant mais cela risque fort de rester une sorte de déclencheur de dispute. Pour toi elle représente ma réussite et je ne veux pas que ma réussite bousille notre vie de couple. Parce que les disputes il y en aura d’autre Dev. » Il vient plonger son regard dans celui de son homme. « Et encore plus si on bosse ensemble. La fatigue, les nerfs, une connerie on aura plein de facteurs déclencheurs. Alors peut être que la vendre en évitera un. » Une logique pour le pianiste. Il soupire, sur le coup il ne sait pas trop. A voir si Devan saura le faire changer d'avis.



good vibes.

__________________________


:coeur1: Le Double D :coeur1:
" L'amour est un mélange et de miel et de fiel. Il faut, pour être heureux, être aimé quand on aime, et l'amour pour son prix ne veut que l'amour même. L'amour est une douce flamme qui réchauffe, et un feu qui brûle. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 6863
ici depuis : 22/07/2016
crédits : Morrigan
double-compte : Andreas & Aedhan.
statut : Il commence à se faire à sa vie de couple. C'est qu'il l'aime son Daemon.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Mer 31 Oct 2018 - 23:06

daemon ∞ devan
« Non c’est trop tard ils ont déjà signé les papiers. Il n’a pas fait marcher la concurrence et n’a pas laissé l’occasion de surenchérir, ils doivent sûrement se connaître. » Il haussa les épaules, lassé. Devan avait l’impression qu’il ne trouverait plus jamais un local où il parviendrait à se projeter autant. En fait c’était peut-être ça son souci : se projeter. C’avait toujours été difficile pour lui mais maintenant qu’il était en couple, maintenant qu’il avait des projets, ça lui semblait plus difficile encore. Effrayant. C’était peut-être pour ça qu’il n’arrivait pas à se dire qu’ici, c’était aussi chez lui. Comme s’il gardait une certaine barrière dans cette vie à deux. Mais il ne voulait pas que Daemon vende. « Tu peux pas vendre Dam. Justement, cette maison c’est ta réussite, ta carrière. Et moi j’suis fier de toi. Fier du travail que tu as accompli pour payer tout ça. En plus… Comment on aurait fait pour héberger tes amis si on n’avait pas été dans cette villa ? C’est pas toutes les maisons qui peuvent accueillir deux personnes et un chien turbulent. » Il disait turbulent mais il s’était pris d’affection pour la chienne malgré tout. La présence du couple parmi eux lui avait fait un effet bénéfique par rapport à sa peur de l’engagement, il en avait en tout cas l’impression. Les deux hommes allaient bientôt se marier et bien sûr, Daemon et Devan étaient invités.
Il s’occupa au mieux de la main de son amoureux avant d’y déposer un léger baiser. Puis il releva les yeux vers Daemon et lui fit les yeux doux. Il n’y avait qu’un seul vrai moyen pour faire craquer Daemon : la proximité. Que ce soit de la tendresse ou de la provocation, tout ce qui touchait au charnel plaisait beaucoup à son homme et le rendait plus enclin à arrêter de bouder. Alors il se rapprocha un peu de lui et colla son front à celui de son homme, sa main se posant sur sa cuisse. D’accord, c’était peut-être mesquin comme méthode mais il connaissait son homme par cœur. « Tu ne peux pas vendre cette maison. Qui voudrait d’une baraque où on a fait l’amour dans toutes les pièces ? Oh attends… pas toutes. » Il se pencha pour murmurer à son oreille : « Et si on allait se réconcilier dans la salle de sport ? »
Code by Silver Lungs

__________________________



It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 3164
ici depuis : 25/02/2017
crédits : delreys. (vava) tumblr (gif)
double-compte : J. Eilynn Standford / Jazz Dellaney
statut : en couple et terriblement amoureux de son homme.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Jeu 1 Nov 2018 - 17:49



" Un orage, comme la vie en amène inévitablement dans un couple, même entre les grands cœurs qui s'estiment et qui s'aiment profondément, vient souvent troubler la plus belle des harmonies. "



Aux mots de Devan, Daemon comprend vite qu’il n’y a plus d’espoir par rapport au lieu qui semblait idéal pour leur projet. Il sent la déception et les regrets de son homme. Mais garde encore en bouche le gout amer de leur dispute. « On en trouvera un autre. Je suis sur même qu’il sera mieux. » Il se veut rassurant. Son but n’est pas de l’enfoncer même si cette situation lui fait peur pour l’avenir. Il ne sait pas comment ils pourront fonctionner correctement, si Devan continue à tourner le dos à son argent ou à ce qu’il a pu faire avec. Acheter quelque chose même à part égale risque de compliquer leur vie. En tout cas sur le coup le pianiste est paumé. Il croit en leur couple, mais ce qui vient de se passer l’a ébranlé. Cela se sent et sentant dans ses paroles et dans ce qu’il pense faire par rapport à sa villa. Devan essaie de démonter tous ce que Daemon avance. Mais il garde une certaine distance et son regard  est plein de doute. « Je ne sais pas comment prendre tout ça. Même si tu as été surement bousculé par l’appel et le fait que l’établissement nous échappe. J’ai peur. Et il suffit d’avoir une chambre d’ami pour recevoir ou héberger les gens que l’on aime. On n’a pas besoin de plus. Je n’en sais rien. » Le pianiste passe sa main dans ses cheveux, il est fébrile. Il sait que son homme l’aime et que leur amour est sincère et fort. Mais là c’est complexe.

Devan soigne la main de Daemon avant de le regarder avec des yeux amoureux. Dans d’autre circonstance le pianiste aurait craqué. Leurs disputes se finissent la plupart du temps en opérations câlins. Mais cette fois il n’a pas envie de craquer. Lui l’instigateur des gestes indécents et insolents. Il reste sage comme pour faire passer un message. Faire comprendre qu’il a été blessé. Même quand son homme joue la proximité et initie d’avantage le contact charnel. Il fait celui qui reste insensible, une façon aussi de pousser Devan à la provoquer d’avantage. La main sur sa cuisse lui fait un peu plus d’effet. Son amoureux connait tous ses points faibles et la luxure en est un. Et pas des moindre. Ses mots lui soutirent un sourire. « Je ne suis pas d’accord avec toi .. » A son tour il vient murmurer contre l’oreille de son homme. « Cela peut être un avantage .. les futurs acheteurs pourraient être fiers de dire que dans leur maison Daemon Macintosh et Devan Matthew ont laissé leurs essences jouissives dans toutes les pièces. Sauf dans la salle de sport. Faudra que l’on remédie à cela avant de vendre. » Il pose un baiser contre le lobe de ton oreille. « Tu as un autre argument mon cœur. » Il commence à lâcher prise. Le mixeur a été la goutte de trop. Le pianiste sait qu’il y en aura d’autre. Mais selon ce que lui propose son homme comme sport il pourrait bien se laisser tenter. Il est trop accro à son homme pour refuser une joute charnelle. Pour refuser de le pardonner. Il risque juste de le faire maronner un peu avant de céder. Après Devan a des atouts et il sait s’en servir.




good vibes.

__________________________


:coeur1: Le Double D :coeur1:
" L'amour est un mélange et de miel et de fiel. Il faut, pour être heureux, être aimé quand on aime, et l'amour pour son prix ne veut que l'amour même. L'amour est une douce flamme qui réchauffe, et un feu qui brûle. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 6863
ici depuis : 22/07/2016
crédits : Morrigan
double-compte : Andreas & Aedhan.
statut : Il commence à se faire à sa vie de couple. C'est qu'il l'aime son Daemon.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Ven 2 Nov 2018 - 18:28

daemon ∞ devan
Waw. Daemon qui ne cédait pas totalement aux avances de Devan, alors l’heure était grave ! En général seul un regard un peu coquin suffisait à le faire partir au quart de tour. Malgré tout Devan savait qu’il n’allait pas tarder à craquer, qu’il cherchait seulement à résister pour se donner un genre. Quand Daemon demanda s’il avait un dernier argument, Devan hocha la tête. Et un argument de taille. Il se recula un peu, la main de Daemon dans la sienne. « C’est ici qu’on a laissé parler nos corps pour la première fois après nos retrouvailles. Je ne voulais pas te pardonner mais tu m’as convaincu et c’est dans cette villa que nous nous sommes vraiment retrouvés. J’pense que ça compte. C’est vrai, je suis pas toujours un grand sentimental et parfois j’ai du mal à me sentir chez moi. Mais cette villa fait partie de notre histoire et je m’en rends compte maintenant que tu veux vendre. On peut remplacer des meubles mais pas des souvenirs. » Il déposa un baiser sur sa main. Bizarrement, il sentit que cet argument faisait mouche. Il connaissait son homme et Daemon était largement plus sentimental que lui. Puis, cassant un peu le moment romantique comme toujours, Devan se leva et retira son t-shirt avec un petit sourire. « Je vais aller continuer ma séance de sport dans la salle... A toi de voir si tu veux m'y rejoindre. » Il lui fit un clin d'oeil et prit la direction de la salle sans manquer de rouler du cul comme une parfaite petite bitch. Il allait craquer. C'était certain.
Code by Silver Lungs

__________________________



It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 3164
ici depuis : 25/02/2017
crédits : delreys. (vava) tumblr (gif)
double-compte : J. Eilynn Standford / Jazz Dellaney
statut : en couple et terriblement amoureux de son homme.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Sam 3 Nov 2018 - 10:39



" Un orage, comme la vie en amène inévitablement dans un couple, même entre les grands cœurs qui s'estiment et qui s'aiment profondément, vient souvent troubler la plus belle des harmonies. "



Daemon n’a pas l’intention de rendre la tâche facile à Devan, même face à ses yeux amoureux et au langage que d’un coup son corps distille. Il se pose des questions, il veut être sur que c’est vraiment ce que souhaite son homme. Garder la villa. Pour éviter une autre dispute à cause de ce tas de pierre. Alors le pianiste argumente la réponse du cuisinier, lui demandant de trouver le petit truc en plus qui pourrait le faire changer d’avis. Il l’écoute tout en le regardant dans les yeux. Et les paroles prononcées le touchent, Devan qui revient sur leurs retrouvailles, sur la nuit de son pardon. Et sur les souvenirs que renferment ces murs. L’essence même de leur couple. A cet instant il a envie de l’embrasser, de le dévorer même. Mais il continue à jouer le jeu du "je réfléchis". Même si son regard clair le trahit. « C’est un argument de poids en effet. J’aime tous les souvenirs que l’on s’est fait ici et il y en aura peut être d’autre plus beaux. Je vais étudier cette possibilité. Mais toi de ton côté faudra aussi que tu fasses des efforts. Il ne faudra pas que tu es peur d’avoir envie d’ajouter ta touche personnelle. De revoir la déco ou changer les meubles. Je n’y pense pas parce que bon ce n’est pas une priorité pour moi. Mais si toi tu en as besoin n’hésite pas. » Il veut que Devan se sente vraiment chez lui.

Daemon approche son visage de celui de son homme comme pour l’embrasser mais il lui souffle juste quelques mots. « Deviendrais-tu romantique mon cœur ? » Il lui sourit heureux de le voir craquer de la sorte. Le pianiste ne s’attend à ce que son homme quitte son tee-shirt et le laissant là, après un sourire et un clin d’œil pour se rendre dans leur salle de sport. Devan en profite pour le narguer de ses mots et de son roulement de fesses parfaitement divin. Daemon se met à rire lui lançant un coussin du canapé. « Mais quel provocateur vous êtes monsieur Matthew !! » Il le siffle même. « Au fait vous comptez enlever votre pantalon pour faire du sport ? Parce que je pourrais être très intéressé dans ce cas.  » Il se racle gorge et puis il se lève pour le suivre, précipitant son pas pour le rattraper. Daemon est à ses côtés en un rien de temps. Il attrape Devan par la taille et le colle contre le mur. « Tu sais que tu me rends fou quand tu marches de cette façon. » Le pianiste s’empare de ses lèvres pour un baiser doux et romantique. Puis il plonge ses yeux dans ceux de son homme. « Je t’aime Dev. » Ses mains glissent sur les courbes de Devan avec envie, elles se font peu à peu indécentes. Il oublie la dispute et le fait qu’ils n’ont plus de local. Ils en reparleront plus tard. Là tout ce que Daemon veut s’est croqué son homme, le faire sombrer dans le plaisir et sombrer avec lui. « Alors tu veux commencer par quel sport mon cœur ? » Même s’il en a une petite idée.


good vibes.

__________________________


:coeur1: Le Double D :coeur1:
" L'amour est un mélange et de miel et de fiel. Il faut, pour être heureux, être aimé quand on aime, et l'amour pour son prix ne veut que l'amour même. L'amour est une douce flamme qui réchauffe, et un feu qui brûle. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 6863
ici depuis : 22/07/2016
crédits : Morrigan
double-compte : Andreas & Aedhan.
statut : Il commence à se faire à sa vie de couple. C'est qu'il l'aime son Daemon.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Sam 3 Nov 2018 - 22:58

daemon ∞ devan
Devan romantique. Et puis quoi encore ! Bon. Ok. Ca lui arrivait. Mais il se prenait au jeu de la vie à deux. Il songeait au mariage, un peu plus difficilement aux enfants. A voyager ensemble, à devenir vieux ensemble. A tout faire à deux. C’était assez fou quand on y repensait. Dix ans sans se voir, et maintenant ils filaient le parfait amour. Les soupçons s’étaient envolés, Devan n’avait absolument plus peur qu’il n’aille voir ailleurs. C’était Daemon l’homme de sa vie. Il en était persuadé. Les autres ne l’intéressaient plus, c’était même comme s’ils ne l’avaient jamais intéressé. « J’te parle de sexe et tu trouves ça romantique toi ! » fit-il dans un sourire. Bien sûr ce n’était pas de ça dont Daemon parlait mais plutôt du souvenir qu’il avait évoqué, mais Devan n’assumait pas trop son côté romantique. Il trouvait même ça ridicule. « Le pantalon il faudra me l’enlever… » Il ne tarda pas à être rejoint par son homme, probablement très excité par cette idée. Il se laissa coller contre le mur avec beaucoup de plaisir, passant ses bras autour du cou de Daemon. Devan répondit au baiser et sourit. « Je t’aime aussi Daemon. Et… on pourrait commencer par des pompes ! » qu’il dit avec un immense sourire juste pour l’embêter. Il se détacha de lui, attrapa sa main et l’emmena donc dans la grande salle de sport. Qui avait une salle tout équipée chez lui, sérieusement ? Et comment était-ce possible de n’y avoir pas encore fait l’amour ? « J’espère qu’Andreas et Lennox ne vont pas rentrer trop tôt… » Leur présence ne dérangeait pas Devan mais il était vrai que parfois, ils arrivaient au mauvais moment… Et réciproquement d’ailleurs.

Il attrapa Daemon par les épaules et le fit s’asseoir sur le banc de musculation. Là, il se posa sur lui et l’embrassa langoureusement tandis que ses mains commençaient à le déshabiller. « Je te laisse le choix… Je te prends, ou tu me prends. Choisis bien. »
Code by Silver Lungs

__________________________



It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 3164
ici depuis : 25/02/2017
crédits : delreys. (vava) tumblr (gif)
double-compte : J. Eilynn Standford / Jazz Dellaney
statut : en couple et terriblement amoureux de son homme.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Dim 4 Nov 2018 - 15:59



" Un orage, comme la vie en amène inévitablement dans un couple, même entre les grands cœurs qui s'estiment et qui s'aiment profondément, vient souvent troubler la plus belle des harmonies. "



Daemon titille Devan. Même si son homme ne veut pas l’avouer, surement par fierté mal placée, il sait très bien qu’il l’est un peu romantique. Ou qu’il le devient à force de le fréquenter. Bon le pianiste ne va pas se ramener avec un bouquet de roses rouges à chaque occasion. Son homme finirait par lui envoyer ses poêles à la figure.  Mais il est vrai qu’il aime se laisser emporter par ce côté de sa personnalité. Alors si cela déteint sur Devan c’est plus que parfait.  « C’est ça fait genre que tu n’as pas saisi. » Et il lui sourit à son tour. « Parce que tu crois que je vais me gêner pour ça. » En un rien de temps ils se retrouvent l’un contre l’autre. Avec la même envie, se laisser couler. Profiter de l’instant et gouter à nouveau à la chair de l’autre. Après tout la salle de sport n’avait pas été baptisée par une de leur joute charnelle. Et sur ce coup là c’était Devan qui le poussait aux vices. Comment résister. « La porte à une clé suffi de la fermer. Et puis tu auras qu’à être discret quand tu jouiras petit cœur. » Après tout ils sont chez eux et ni Lennox, ni Andreas ne sont plein de leurs galipettes. Il lui fait un clin d’œil et laisse ses mains s’approprier ses courbes. Il aime le sentir frissonner sous ses caresses qui se font de moins en moins sages. Mais c’est le but de l’exercice sportif, un petit entrainement qui leurs permet de garder la forme.

Devan passe à la vitesse supérieure et pose le fessier de Daemon sur le banc de musculation. Il l’embrasse et commence à la dévêtir. « Tu attaques fort. » Mais ce n’est pas pour lui déplaire au pianiste. « C’est tout choisi mon amour. Je te prends et s’il te reste des forces tu me prendras après. » De quoi motiver son homme à tenir la distance. Mais pour le moment ils n’ont pas de souci sur ce terrain là. Ils sont autant avides qu’il y a dix. Leurs joutes se sont juste teintées de maturité, de sensualité, et d’amour. Ce qui les rend unique. Daemon s’attaque au pantalon de Devan, le virant rapidement ce qui lui donne libre accès. Il en profite pour s’emparer de la virilité de son homme. Une façon de lui montrer qu’il ne lui en veut pas. Et que ce n’est pas quelques mots, sur le moment perturbant, qui vont venir leurs gâcher cet instant sportif.



good vibes.

__________________________


:coeur1: Le Double D :coeur1:
" L'amour est un mélange et de miel et de fiel. Il faut, pour être heureux, être aimé quand on aime, et l'amour pour son prix ne veut que l'amour même. L'amour est une douce flamme qui réchauffe, et un feu qui brûle. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 6863
ici depuis : 22/07/2016
crédits : Morrigan
double-compte : Andreas & Aedhan.
statut : Il commence à se faire à sa vie de couple. C'est qu'il l'aime son Daemon.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Ven 9 Nov 2018 - 21:49

daemon ∞ devan
Voilà qu’ils avaient désormais essayé toutes les pièces de cette maison ! Et la salle de sport, ils l’avaient plutôt bien essayée… Deux fois même, deux magnifiques rounds dont Devan se délectait encore, bien installé dans les bras de son amoureux. Ils avaient terminé leur joute charnelle au lit car s’ils étaient adeptes des baises sauvages, ils aimaient aussi se faire des câlins après l’amour. Surtout après une dispute ! Il soupira de soulagement contre Daemon, se tournant et se retournant dans ses bras. Vendre cette maison lui paraissait impensable. Ils y avaient vécu tellement de choses ensemble, et Devan voulait en vivre tant d’autres. Sans forcément trop aller loin dans l’avenir… Des gosses seraient heureux de vivre ici. Il espérait que cette réconciliation ait viré l’idée de la tête de Daemon mais juste pour en être sûr, il voulut en reparler. « Tu vas rappeler l’agent hein ? Lui dire que tu as changé d’avis et que tu ne veux plus vendre. » Il ne voulait pas lui forcer la main, après tout Daemon avait peut-être vraiment envie de déménager. Mais si ça devait arriver, il devait le faire pour lui, et non pour Devan. « J’suis vraiment désolé, tu sais. J’ai peut-être pas fait assez d’efforts pour me sentir chez moi ici… j’en ferai plus. » Il savait qu’il n’avait plus besoin de se faire pardonner. Pour autant… Il avait encore un atout dans la main. Alors il se redressa, déposa un baiser bien langoureux sur les lèvres de Daemon et sourit. « L’amour ça donne faim… Tu devrais te lever si tu as envie de voir ton homme cuisiner… Tout nu sous son tablier. » Est-ce qu’il invitait Daemon pour un troisième round ? Les connaissant, ça ne serait pas étonnant… Leur libido était légèrement plus élevée que la normale ! Toujours l’un sur l’autre – et ça n’était même pas une expression. Il se releva alors, tout nu, et se dirigea dans la cuisine pour enfiler son tablier. Ils auraient presque pu aller dans un camp de naturiste tous les deux tant ils passaient de temps à poil dans la maison ! Mais impossible, l’un comme l’autre étaient trop jaloux…
Code by Silver Lungs

__________________________



It was a big big world, but we thought we were bigger pushing each other to the limits, we were learning quicker by eleven smoking herb and drinking burning liquor. Never rich so we were out to make that steady figure — 7 years, Lukas Graham.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar

➳ TELL ME MORE ABOUT YOU

▹ anecdotes
:

▹ portrait chinois
:
messages : 3164
ici depuis : 25/02/2017
crédits : delreys. (vava) tumblr (gif)
double-compte : J. Eilynn Standford / Jazz Dellaney
statut : en couple et terriblement amoureux de son homme.
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   Dim 11 Nov 2018 - 18:48



" Un orage, comme la vie en amène inévitablement dans un couple, même entre les grands cœurs qui s'estiment et qui s'aiment profondément, vient souvent troubler la plus belle des harmonies. "


La joute a été délicieuse et terriblement torride. Comme toujours. Ils ne sont jamais en panne d’inspiration et de force pour partager un moment charnel. Ils en sont accord parfait. Mais ils aiment aussi la tendresse et la sensualité après la luxure, du coup ils se retrouvent dans leur chambre. Leurs gestes et leurs baisers se font plus doux, plus amoureux. Daemon en a encore des papillons dans le ventre et le frottement de la peau de Devan contre la sienne le fait frissonner. Il aime cette plénitude qu’ils partagent. Cela lui fait oublier la dispute idiote qu’ils ont eue. A vrai dire, Daemon vivrait bien d’amour et d’eau fraiche avec Devan tous les jours de l’année s’il le pouvait. Son amoureux revient sur le point épineux, la vente de leur maison. Enfin de la maison du pianiste vu que c’est comme ça que le conçoit son homme. « Je vais appeler l’agent oui. J’ai fais ça sur un coup de tête parce que c’est tout ce qui m’est passé à l’esprit à ce moment là. » Il se tourne et vient plonger ses yeux dans ceux de son homme. « Je sais que tu es désolé et je ne t’en veux pas. Je veux juste que l’on mette quelque chose au clair à ce sujet. Je souhaite que tu te sentes vraiment chez toi ici. On va faire des aménagements et des changements en conséquence dans un premier temps. Et si cela ne colle pas on verra pour la vendre ensemble parce que je ne conçois pas ce genre de projet sans toi. Et on cherchera un autre nid d’amour. Il ne faut pas que ce genre de connerie vienne nous pourrir la vie. Okay. » Il pose un baiser contre ses lèvres. « Quand au lieu pour poser le restau on va repartir en recherche, je vais en jeter deux mots à mon agent. Même s’il est plus branché villa, il connait du monde. On garde espoir de ce côté là. » Mais pour le moment ils ont d’autres priorités. Et vu l’invitation que vient de lancer Devan, Daemon a rapidement d’autres idées en tête. « Si tu me prends par les sentiments là. Difficile de refuser pareille invitation. » Le pianiste regarde son homme se lever, il le siffle même. « Ton cul putain il me rend dingue. » Il se lève rapidement, enfile un boxer. Une touche de vêtement pour rester décent. Son homme aura son tablier. Et il rejoint Devan dans leur cuisine, bavant avec désir sur sa silhouette. « C’est quoi le menu ? » Mais vu le regard que Daemon lance à son homme, un regard qui glisse avec envie sur ses courbes. Devan n’a pas de doute à avoir sur ce que le pianiste compte dévorer. Même s’il ne dira pas non à un petit plat de son amour de cuisinier. Pourvu que Lennox et Andreas arrive très en retard.



good vibes.

__________________________


:coeur1: Le Double D :coeur1:
" L'amour est un mélange et de miel et de fiel. Il faut, pour être heureux, être aimé quand on aime, et l'amour pour son prix ne veut que l'amour même. L'amour est une douce flamme qui réchauffe, et un feu qui brûle. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une étincelle et c'est l'explosion. feat Devan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: southern district :: maisons-
Sauter vers:  
circus of horrors !
Le mois de novembre arrive à grand pas et avec lui, l'horreur pour le printemps. Un cirque itinérant s'est installé non loin de Bowen, pas très loin du terrain abandonné. N'hésitez pas à y faire un petit tour et avoir la peur de votre vie !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES