AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Accrochage sévère - Jeff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
grand kangou
avatar
messages : 2478
ici depuis : 28/03/2017
crédits : Perlman (vava) Emu (gif Jeilynn)
double-compte : Daemon Macintosh / Jazz Dellaney
statut : en couple avec Jeff, la vie à deux se décline de mille couleurs avec le beau pompier.
MessageSujet: Accrochage sévère - Jeff   Sam 17 Nov 2018 - 23:09



" J'aimerais savoir peindre un cri comme Bacon, ou bien la peur, ce quelque chose qui me fige et me rend si vulnérable. Peindre la peur si précisément que je puisse la toucher, et ainsi la rendre inopérante, l'effacer, l'annuler de ma vie. "



Quand tu pars bosser, tu empruntes toujours la même route. Route que tu connais par cœur. Trajet que même Jeff connait. Une question d’habitude. Ou bien de facilité. Mais va savoir pourquoi aujourd’hui tu as changé de trajet. Peut être parce que tu es à la bourre. Pourtant Jeff était déjà parti bosser. Donc personne pour te retarder en te faisant trainer au lit. Tu as voulu juste profiter de quelques minutes en plus sous la douche. Du grignotage de seconde, que là tu fais de ton mieux pour rattraper. Mais tu enchaines les feux rouges. « Bordel de merde pourquoi cela n’avance pas ? » Tu soupires. Tu regardes l’heure et les minutes ont l’air d’accélérer plus vite que les autres jours. A croire que le monde entier c’est liguer contre toi. Tu entends klaxonner. De quoi te rentre plus nerveuse. Le feu passe au vert. Enfin. Et tu avances suivant la voiture qui roule un peu trop doucement à ton gout. Tu vas pour la doubler. Mais c’est le choc sur la portière côté passager. En voilà un qui a grillé un feu rouge. Le choc est violent. Percutant. Tu perds le contrôle quelques secondes. Puis tu freines. Le mec ne s’arrête pas emboutissant d'autre voiture au passage. Un vrai fou. Tu tournes le volant. Trop vite surement. Ou pas assez. Tu percutes une autre voiture cette fois côté conducteur. Ton souffle se coupe un instant. Un instant qui semble s’éterniser. D’un coup le rond point ressemble à un terrain d’apocalypse. L’alarme d’une voiture se fait entendre. Et tu te rends compte que ton airbag c’est ouvert. D’où la pression sur ta poitrine. Un gout de sang perle dans ta bouche. Ta tête semble résonner de millions de bruit. Le regard troublé. Une douleur violente dans ton torse. Tu observes le spectacle hébétée, sans trop réaliser. Des gens sortent de leur voiture. Tu essaies de faire de même mais ta porte est coincée. « Merde fait chier. » Tu réalises que ton sac est tombé du siège. Tu vois ton portable par terre. De toute façon tu ne pourras pas avoir Jeff. Quand il bosse son portable est sur off. Il fera peut être parti des pompiers qui vont intervenir. Tu voudrais pouvoir le rassurer. Mais comment pourrait-il se douter que tu seras dans l’accident ? Ce n’est pas ton trajet habituel. « Quelle conne !!! » Tu cherches à oublier la douleur qui s’étire dans ton être pour sortir de ta voiture. Mais ta ceinture reste bloquée. Tu t’acharnes un moment. Mais rien. Puis c’est ta porte qui fait de la résistance. Une odeur d’essence vient alors sérieusement titiller ton nez. Tu paniques. Un mec tape à ta vitre tu sursautes. « On a appelé les secours. Ne bougez pas. » Tu lui fais oui de la tête. Mais le fait de faire ce mouvement te donne la nausée. Tu te sens vaseuse comme si ton cerveau s’embrumait. Tu entends les sirènes. Tu vois les gyrophares au loin. « Cherchez Jeff Hogan dans les pompiers. S’il vous plait. Dites lui que sa femme est bloquée dans sa voiture. » Tu ignores s’il va le faire mais il s’éloigne. Tu poses ta tête sur le repose-tête, essayant juste d’apaiser l’angoisse. Espérant voir le visage de Jeff au travers de ta vitre. Penser à Jeff c’est la seule chose qui te rassure sur le coup.




good vibes.

__________________________

Love me
Touch me gently like a summer evening breeze. Take your time, make it slow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 410
ici depuis : 01/04/2017
crédits : Moi (vava), Emy (gif)
double-compte : Jake, Jim, Jorge & Maddie
statut : La passion est une ardeur insatiable, et plus on alimente ce feu, plus il brûle
MessageSujet: Re: Accrochage sévère - Jeff   Mar 20 Nov 2018 - 20:43

Combien de voiture ?? On est pas sûr mais le chef a dit « pas mal ». Ca veut tout et rien dire quoi. Puis il faut remettre ça à l'échelle de Bowen. Et voir la gravité selon chaque véhicule. A priori y'a qu'une voiture qui a vraiment morflé. L'état du véhicule ne témoigne pas nécessairement de l'état de la personne à l'intérieur. J'espère qu'il n'y a rien de trop grave pour qui que ce soit. Tout ça à cause d'un enculé qui a brûlé un feu. Peut-être qu'il a fait un arrêt cardiaque pile à ce moment là. Il faut pas le traiter sans savoir. Ouais enfin quelles sont les probabilités pour ce genre de truc hein ? Et bien je dirais environ C'était rhétorique oh ! Et les piétons ? Est-ce qu'il y a des piétons de touchés ? Et dans les voitures ? Des enfants ? Des bébés ?? Oh nooon les pauvres petits bouts. Bon. On arrive les mecs. Oh bah c'est quand même pas mal le carnage. Vite vite, repérons les gens le plus dans le besoin. On n'entend pas tant de pleurs ou de cris. Plus de peur que de mal j'imagine pour toutes ces personnes. Vérifions cette première voiture là. Personne à l'intérieur. Je crois qu'elle appartient à cette femme là. C'est bon, le collègue s'en occupe. Mais tout ça à cause d'une seule voiture. C'est grave. Si je le retrouve celui-là je… On a autre chose à faire là. Tiens c'est bizarre. Quoi ? Cette voiture là-bas c'est la même que MON AMOOUUURR ?!?! La plaque ? Oh bordel. Merde merde merde. Vite vite ! Restez pas plantés là ! Elle est là. C'est elle. Elle est à l'intérieur. Elle est déboussolée. Elle est inquiète. Elle est Grand Dieu il est encore plus stressé que moi ! Chérie ?! Ca va ? Bouge pas surtout ! On s'excite un peu sur la poignet de porte. Ca veut pas s'ouvriiiiir. Respirez. Respirez. Pas de panique démesurée les gars. Notre femme a l'air d'être pas trop mal. MIKE ?? Ramène l'ouvre-boîte !! Et si la voiture prend feu ? Et si notre femme fait un malaise ? Et si Ta gueule avec tes malheurs toi. Et si c'est ça je pète la vitre et je la sors de force. C'est trop dangereux. Elle a peut-être eu un grave choc à la tête et à la nuque. T'inquiète pas mon coeur je vais te sortir de là. Evite de trop bouger. Ca devrait aller vite. Aller vite. C'est que l'ouvre-boîte est très efficace. La porte va pas lui résister longtemps. Surtout qu'elle est pas super bloquée non plus. On peut déjà prévenir les ambu aussi. Bonne idée. Wendy ?? Un collier cervical s'il te plaît ! Ca a pas l'air trop grave va ailleurs au besoin ! Non non non ! Faut s'occuper de notre femme d'abord. Et si elle va pas bien. Et si Dégoût a raison. On ne veut qu'une autre personne ai des complications car nous avons été égoïstes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 2478
ici depuis : 28/03/2017
crédits : Perlman (vava) Emu (gif Jeilynn)
double-compte : Daemon Macintosh / Jazz Dellaney
statut : en couple avec Jeff, la vie à deux se décline de mille couleurs avec le beau pompier.
MessageSujet: Re: Accrochage sévère - Jeff   Jeu 22 Nov 2018 - 10:28



" J'aimerais savoir peindre un cri comme Bacon, ou bien la peur, ce quelque chose qui me fige et me rend si vulnérable. Peindre la peur si précisément que je puisse la toucher, et ainsi la rendre inopérante, l'effacer, l'annuler de ma vie. "



Coincée dans ta voiture tu attends les secours. Le mec devrait rapidement trouver Jeff. Alors tu te concentres sur cette pensée. De toute façon tu ne peux pas faire grand-chose de plus. Ta ceinture de sécurité refuse de se défaire et ta portière défoncée refuse de s’ouvrir. Tu essaies juste de ne pas paniquer malgré l’odeur assez forte d’essence qui vient te titiller. D’ailleurs cela te colle mal à la tronche et tu es prise de nausée. Tu as l’impression que tout le haut de ton corps te fait mal. Comme s’il avait été malmené, frappé, écrabouillé. C’est surement du à l’impact violent, ta ceinture a bien fait son job, te bloquant contre le siège. Et l’airbag est venu renforcer tout ça. Enfin en attendant la brulure que tu ressens est loin d’être agréable. Tout ce que tu espères c’est voir rapidement le visage de Jeff derrière la vitre. Pourvu qu’il ne soit pas trop affolé en te voyant là. Tu ne penses pas que ton état soit très sérieux, même si ta tête est un peu embrouillée et douloureuse. C’est surtout cette odeur qui est oppressante et le raffut autour de toi qui t’angoisse. Tu fermes les yeux.

Puis tu entends la voix de Jeff. Tu le regardes et tu lui souris te voulant rassurante. « Oui ça va. Un peu secoué et mal partout. » Ta voix est troublée alors que tes yeux se mouille de larmes.  « Je me sens nauséeuse. Ça sent l’essence. » Tu as du mal à ne pas faire passer ton inquiétude. « Elle est bloqué Jeff. Et je n’arrive pas à défaire ma ceinture. » Tu le regardes faire alors qu’il s’arme du fameux ouvre boite. Tu ne l’as jamais vu dans le feu de l’action. Tu sais qu’il est très professionnel. Mais tu te doutes que cela doit être compliqué à cet instant pour lui. Sauver des vies fait parti de son métier, mais là cela doit avoir un sens bien plus grand. Le temps semble s’éterniser. Alors que ton mal de tête se fait plus imposant. Jeff réussit enfin à ouvrir la porte. Tu l’entends demander un collier cervical. « J’ai envie de vo.. » Ton cœur et ton souffle s’accélèrent. Tu n’as pas le temps de finir ta phrase que tout ton petit déjeuner remonte à la surface. L’acidité venant te bruler la tranché et le geste amplifier tes douleurs au torse. Cela finit de t’épuiser. Tu laisses Jeff faire, un peu paumée, déboussolée. Tu as la sensation de n’être qu’une poupée de chiffon entre ses mains. Cela te fait flipper. Tu vois les gens s’agiter autour de toi. Tu attrapes la main de Jeff la serrant dans la tienne. Tu cherches à te rassurer. Tu ne sais pas s’il pourra rester à tes côtés, vu le nombre de voiture encastrée. Il aura peut être besoin d’intervenir sur d’autre. « J’ai mal à la tête. J’ai envie de dormir. » La sensation d’une grosse fatigue vient caresser ton corps. « Jeff tu restes avec moi ? » Une supplique plus qu’une demande, même si tu le laisseras partir si le devoir l’appeler ailleurs. Tu n'es pas la seule personne qui a besoin d'être secourue.



good vibes.

__________________________

Love me
Touch me gently like a summer evening breeze. Take your time, make it slow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 410
ici depuis : 01/04/2017
crédits : Moi (vava), Emy (gif)
double-compte : Jake, Jim, Jorge & Maddie
statut : La passion est une ardeur insatiable, et plus on alimente ce feu, plus il brûle
MessageSujet: Re: Accrochage sévère - Jeff   Dim 25 Nov 2018 - 15:49

Notre feeeeemme !! Notre femme est là-dedaaaans !! On la sort de là et on se grouille ! Putain de porte. Mon coeur ! Comment tu vas ? Mal à la tête hein ? T'en fais pas mon amour ça va aller. De l'essence ?? AH MAIS NON TOUT VA EXPLOSER !! Pas de panique, aucune flamme à l'horizon. C'est quand même pas bon. Elle a du encaisser un sacré choc. Qu'elle a pas vu arriver en plus. L'autre porte ! On pourrait essayer l'autre porte. C'est fort regarde son état là. T'inquiète pas c'est normal. C'est le choc. Ca va aller. Mais pas du tout, faut se dépêcher de la sortir de là hein. Ouvrir la porte en premier lieu. On y arrivera pas sans le matériel nécessaire. Elle essaye encore de sortir. La sortir aussi ? Ca c'est pas normal. Elle doit s'y prendre mal. Ne bouge pas et laisse moi faire. Essaye juste de rester immobile le plus possible. Parce que si elle un problème aux cervicales bah Tu te tais. On parle pas de ça. Mon coeur. Ma chérie. Oh nooon. Pourquoi ?? C'est bon les gars sortez vous les doigts du cul. C'est pas un truc grave hein. Et voila. Plus de porte. Enfin elle est juste ouverte quoi. Collier cervical maintenant. Le premier truc à faire. D'abord on pose notre main sur la sienne. On la regarde. Pour la rassurer. Ecartez-vous !! Oups. A temps. Eurk. Ignoble. Oui bah elle en peut rien. On se moque pas et on fait pas une tête dégoûtée non non non. Ca a ravivé ses douleurs en plus. Je sais que c'est pas agréable mais surtout si tu dois rendre te retient pas. Qu'on me parle même pas de ravaler son vomi je vous prie. T'es dégueulasse. Eurgh. Elle va pas bien. Elle va pas bien du tout. Ce geste là. Nous attraper la main. Elle va nous dire ses dernières volontés. Je le sens. C'est toi qui devrait les faire ducon si tu continues comme ça. On lui serre la main une deuxième fois. Et on lui passe enfin le collier. Vomis pas vomis pas. Et cette putain de ceinture là ??? Ah ça y'est. Enfin. Voyez ! Elle veut dormir ! On sait très bien ce que ça veut dire hein !! Je m'inquiète moi aussi. Mais comment ? Pourquoi ? Elle va juste peut-être s'évanouir. On a déjà vu ça. Et c'est rarement grave. Surtout t'endors pas ! Essaye de rester éveillée. Parle moi. Faut la sortir de là. Maintenant. Tout de suite. Et les autres accidentés ? Comment ils vont ? WENDY ! Bien ! Elle arrive avec un brancard. On a besoin de nous quelque part ?? Moi je m'en moque je reste avec notre femme. Il ne faut pas oublier notre boulot non plus. Oui t'inquiète pas. Je vais nulle part. Je reste là. Bon bah ... On s'écarte et on laisse la collègue faire son job. Mais on reste positionné de telle sorte qu'on peut voir notre femme. Et elle nous voir aussi. Oh nooon mon coeur. Elle me fait tellement de peine. Wendy dit que c'est rien de grave. Rien au niveau de la colonne normalement. Ouf. Allez on va te sortir de là doucement. Laisse nous faire. On oublie pas de demander à Wendy comment ça va ailleurs. Pas de blessés graves. Sauf le conducteur fou. Il a de la chance que ma femme a rien sinon je l'aurai démoli ce connard. Il était peut-être bourré. On s'en fiche pour l'instant. Concentrons-nous sur la femme de notre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 2478
ici depuis : 28/03/2017
crédits : Perlman (vava) Emu (gif Jeilynn)
double-compte : Daemon Macintosh / Jazz Dellaney
statut : en couple avec Jeff, la vie à deux se décline de mille couleurs avec le beau pompier.
MessageSujet: Re: Accrochage sévère - Jeff   Ven 30 Nov 2018 - 10:46



" J'aimerais savoir peindre un cri comme Bacon, ou bien la peur, ce quelque chose qui me fige et me rend si vulnérable. Peindre la peur si précisément que je puisse la toucher, et ainsi la rendre inopérante, l'effacer, l'annuler de ma vie. "



Le fait de savoir Jeff à tes côtés te rassure. Il saura faire les gestes qu’il faut pour te sortir de la carcasse de ta voiture. Tu reste calme. Mais l’odeur d’essence et les douleurs te rendent nerveuse et fébrile. Et puis entre les portes qui ne veulent pas s’ouvrir et ta ceinture qui est bloquée, tu as presque envie d’exploser. Heureusement que tu as mal sinon tu aurais surement piqué une colère monstre, traitant de tous les noms le connard qui t’a percuté. « Okay je ne bouge pas. » De toute façon quand tu bouges c’est pire, comme si on t’avait haché menu. Oui tu dois un peu ressembler à un steak haché. Ce qui te fait sourire. Au moins en pensant à des conneries la situation te semble moins pénible. Même si tu as l’impression que ton homme perd un peu son sang froid. Le pauvre. Puis la portière cède dans un fracas et toi tu vides ton estomac. Tu te serais bien passé de cette sensation désagréable et brulante. Tu fais oui de la tête à ses mots, de toute façon tu préfères vomir que de te retenir. Même si là tu as juste envie de sortir de ta voiture et de te retrouver dans un endroit calme. Loin de tous les bruits. De toutes les tensions et les angoisses que la situation éveille. Tu attrapes la main de Jeff comme pour t’assurer qu’il est bien présent à tes côtés. Et il en profite pour te mettre le collier cervical. Ce n’est pas super agréable ce truc mais bon vu le choc, vaut mieux pas jouer avec le feu. Tu sens la fatigue. A vrai dire plonger dans le sommeil te donne plus envie que de garder les yeux ouverts. Mais Jeff te demande de lui parler. Rester éveiller est la meilleure chose à faire. Tu le sais. « Il y a beaucoup de dégâts. Pas les voitures .. mais les gens .. » Tu n’as pas tout pigé c’est arrivé si vite, mais tu as entendu les toiles se froisser. Et tu vois bien le bordel que le carambolage a fait. « Il arrivait comme un fou .. je ne l’ai pas vu .. j’avais vert pourtant .. tout est allé si vite ..» Tu regardes Jeff, serrant toujours sa main. Tu voudrais qu’il reste au prés de toi, mais en même temps il est pompier et son devoir est d’apporter son aide. Cruel dilemme mais tu le laisseras s’éloigner s’il faut. Une infirmière arrive et son diagnostic à l’air rassurant. En tout cas ce qui est sur c’est que tu as la sensation d’être cabossée de partout. Pire que lorsque tu te frittais avec des mecs et qu’ils ne te ménageaient pas. Encore une fois tu souris. Tu préfèrerais sortir d’une bonne vieille bagarre que de la carcasse de ta voiture. Tout en te surveillant, Jeff prend des nouvelles des autres blessés. « S’il faut que tu y ailles vas y mon cœur. Je suis entre de bonnes mains. » Tu regardes Wendy qui finit de t’occulter. « J’ai la sensation d’avoir été défoncée par un troupeau d’éléphant. Putain si je tenais ce chauffard ..  je le démonterais bien .. » Même si tu as mal, un instant une étincelle de rage éclaire ton regard. « Est-ce que je vais être obligée de passer par l’hôpital ? » Ce n’est pas un endroit que tu affectionnes. Mais s’il le faut tu te plieras aux volontés des secouristes. Ils s’y connaissent bien mieux que toi. « Jeff .. je suis désolée .. je ne passe jamais par là en plus. » Tu soupires. Comme tu as été idiote sur ce coup là.



good vibes.

__________________________

Love me
Touch me gently like a summer evening breeze. Take your time, make it slow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 410
ici depuis : 01/04/2017
crédits : Moi (vava), Emy (gif)
double-compte : Jake, Jim, Jorge & Maddie
statut : La passion est une ardeur insatiable, et plus on alimente ce feu, plus il brûle
MessageSujet: Re: Accrochage sévère - Jeff   Dim 2 Déc 2018 - 21:06

Oh nooon mon coeur. Elle est malade. Ouh je me sens pas bien. Mais c'est super inquiétant qu'elle rende comme ça. Ca devrait pas arriver ! Ca lui a retourné l'estomac. C'est pas super anormal non plus. On verra ce qu'ils disent à l'hôpital. Je suis là mon amour. Je vais prendre soin de toi. Elle a bien dégusté on dirait. Panique pas chérie. Y'a rien de cassé je pense. Elle s'inquiète pour les autres alors qu'elle n'est pas bien en point. C'est bien notre femme ça. Ouais enfin fais pas genre c'est Mère Thérésa ou quoi non plus. Ca a l'air d'aller. Je pense pas qu'il y ait vraiment de blessés graves. Je dirai même que c'est la voiture de notre femme qui a le plus morflé. En dehors de celle du mec qui a foncé dans tout. Ah bah d'ailleurs elle raconte sa version des faits. Nul doute que les policiers vont lui passer un petit coup de fil. Sauf s'il y a des caméras ici. Mais je ne pense pas. Ce connard qui est passé au rouge quoi. On peut plus rouler tranquillement je vous jure. C'est quand même pas difficile de respecter un feu. Je me doute bien oui. Je sais que c'est pas toi en tort. T'y pouvais rien. C'est pas ta faute mon amour. Ne nous éternisons pas ici. Faut sortir notre femme et y aller. Et les autres personnes ? Elles ont besoin de nous ? Y'a des morts ? Et si quelqu'un est pas pris en charge assez tôt ? Les gars sont un peu partout. Puis personne nous en voudra de rester ici. Surtout qu'elle a besoin de nous. Sinon Wendy partirait en trombe et nous laisserait gérer au fond. T'inquiète pas. Si on a besoin de moi je file mais pour le moment ça a l'air d'aller. Sauf cas de force majeure moi je reste là je vous le dis. Moi aussi je le sens comme ça mais il en va de notre devoir mon vieux. Oh bah à l’écouter notre femme elle a l’air si mal en point que ça. Haha. Ca c’est elle tout craché. Doucement mon amour. Calme toi d’accord. T’auras tout le temps de t’énerver une fois sur pied. On ose à peine rire. On sait ce qui lui est arrivé d’ailleurs à ce chauffard ? Non mais les gens je vous jure. Enfin ça aurait pu être bien plus grave j’ai l’impression. Quand on regarde autour de nous c’est pas joli joli quand même. Elle veut pas aller à l’hôpital/ Non mais elle rigole j’espère. Bien sûr qu’elle va aller à l’hôpital. On plaisante pas avec ça. Tu vas y être obligée je pense oui. Simple mesure de sécurité. Et quand bien même tu veux pas, je te force. Ouais on plaisante pas avec ça. C’est pour ton bien tu comprends. Oh mais non. Elle nous demande presque pardon. C’est triste. Désolée de quoi ?? C’est quand même pas ta faute hein. Nan vraiment t’excuse pas chérie. Bon allez c’est le moment où on la sort de là. Plus vite on part à l’hôpital, plus vite on rentre à la maison. Faut quand même demander la permission au chef. Mais ouiii. On va pas se barrer comme des voleurs non plus. Allez viens. Fais attention, va doucement. On te met sur le brancard et puis on file à l’hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grand kangou
avatar
messages : 2478
ici depuis : 28/03/2017
crédits : Perlman (vava) Emu (gif Jeilynn)
double-compte : Daemon Macintosh / Jazz Dellaney
statut : en couple avec Jeff, la vie à deux se décline de mille couleurs avec le beau pompier.
MessageSujet: Re: Accrochage sévère - Jeff   Jeu 6 Déc 2018 - 9:36



" J'aimerais savoir peindre un cri comme Bacon, ou bien la peur, ce quelque chose qui me fige et me rend si vulnérable. Peindre la peur si précisément que je puisse la toucher, et ainsi la rendre inopérante, l'effacer, l'annuler de ma vie. "



Tu penses que tu n’as rien de grave. Tu te sens juste vaseuse et ton estomac te le fait bien comprendre. Et puis tu as des douleurs partout. Pire que si on t’avait tapé dessus durant des heures. Le fait que Jeff soit à tes côtés te rassure. Tu sais qu’il prendra les bonnes décisions, même s’il doit être bouleversé et quand plus il doit gérer son travail. Tu ne peux t’empêcher de t’inquiéter pour les autres accidentés, vu les voitures abimés, tu ne dois pas être la seule blessée. Mais là aussi Jeff te rassure, plus de tôle froissée qu’autre chose. Tu lui expliques un peu comment l’accident c’est passé et tu maudis le connard qui est à la base de ce merdier. Putain lui si tu le tenais tu lui ferais avaler ses dents et peut être même autre chose. Mais là tu n’es gère en état. A vrai dire que tu es juste épuisée et en plus tu te sens fautive d’avoir pris cette route. Parfois tu fais n’importe quoi. Enfin c’est fait et tu ne peux rien changer et Jeff sait très bien que ce n’est pas de ta faute. En tout cas tu te serais passée de te retrouver en bouillie. « Okay mais n’hésites pas. Je ne peux rester seule s’il le faut. » Même si cinq minutes plus tôt tu lui as demandé de rester à tes côtés. Bon sur le coup tu as un peu paniqué. Mais là cela va mieux, enfin façon de parler. Parce que pas certain que tu arrives à te lever et à marcher. Et t’énerver contre le responsable ne sert à rien et n’arrangera pas les choses. « C’est sur qu’une fois sur pied j’irais lui parler du pays. » Minerve autour du cou on t’ausculte. La case hôpital semble toute tracée même si tu n’es pas trop partante. Une sécurité pour s’assurer que tout va bien. Et sur ce coup là Jeff n’est pas avec toi, il ne te laisse pas le choix. « Okay je vais pas m’opposer à mister Bowen et encore moins quand il est en tenue de pompier. » Pas de regard coquin ou de sous entendu en parlant de tenue de pompier. Tu es loin d’avoir la tête à plaisanter sur ce sujet. Tu as juste envie de partir de là, de ne plus sentir l’odeur d’essence et de ne plus entendre ce brouhaha qui te casse la tête. Tu souris à ses mots. « Faudrait récupérer mon sac sur le siège passager et appeler le casino pour leur dire que je ne viendrais pas. » Il est temps de te mettre sur le brancard et puis direction l’hôpital. « C’est la première fois que je vais monter dans une ambulance. » L’hôpital tu connais, tu y es allée quelques fois entre tes frères et vos bagarres et puis avec celles que tu déclenchais parfois pour une broutille. Mais bon jamais en ambulance. Tu laisses les professionnels faire, remarquant à quel point ils savent manier les corps avec précaution. Pour éviter de faire mal ou bien de créer un problème de blessure plus grave. Leurs gestes sont précis et rapides mais tu y vois de la douceur. Tu regardes autour de toi c’est vraiment le bordel. Même si la minerve t’empêche de tourner la tête correctement. Tu remarques quand même que tu n’es pas la seule à être embarquée pour l’hôpital. « Je sens qu’il va y avoir la queue aux urgences. » Une petite pointe d’humour pour rassurer ton homme. On te monte dans l’ambulance, tu ignores si Jeff va pouvoir partir avec toi. En tout cas les ambulanciers s’occupent bien de toi, en un rien de temps tu as un truc au doigt pour surveiller ton cœur, un truc au bras pour la tension et même une perf. Là si tu comptais t'échapper c'est devenu impossible.



good vibes.

__________________________

Love me
Touch me gently like a summer evening breeze. Take your time, make it slow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bowenien
avatar
messages : 410
ici depuis : 01/04/2017
crédits : Moi (vava), Emy (gif)
double-compte : Jake, Jim, Jorge & Maddie
statut : La passion est une ardeur insatiable, et plus on alimente ce feu, plus il brûle
MessageSujet: Re: Accrochage sévère - Jeff   Sam 8 Déc 2018 - 20:19

C'est qu'elle en démord pas. Tu connais notre femme. Moi aussi tiens je lui ferai bien sa fête à ce trou du cul. On insulte pas tant qu'on sait pas ce qu'il s'est passé. Oui bon euh brûler un feu faut le faire. C'est pire que de l'inattention. On va déjà attendre d'être en connaissance de cause. Et je pense pas que ce soit très utile d'aller s'embrouiller non plus. On s'embrouille si on veut ouais ! Et si l'accident avait été pire hein ? Oh non. Mon amour. La femme de notre vie. C'est vrai qu'elle a encore eu de la chance. Il peut toujours y avoir des complications. Elle peut toujours La ferme. Pas de malheure. Direction l'hôpital mon coeur. Pas le choix. On veut s'assurer qu'il n'y a rien de grave. Aaah voila la voix de la raison. Et pour une fois qu'elle dit ça sans sous-entendu. Oh allez ? Même pas un petit ? Vu les circonstances en même temps. Voila. Puis t'aurais pas eu que moi sur le dos façon. Les collègues font bien leur boulot. A moins de vraiment avoir quelqu'un de trop insistant. Allez chérie. Faut se magner. Le temps de tout dégager les véhicules après. Cela en fait du bazar. On va peut-être pas pouvoir l'accompagner à l'hôpital ... J'avoue que là. Oh non. Et s'il lui arrive ... ... Quoi ?? Je stresse toujours vous savez bien ! Le casino. Ah bah j'y avais pas pensé. T'inquiète je leur sonne après. Je vais pas laisser tes affaires comme ça façon. C'est pas comme s'ils allaient nous ennuyer avec ça. Et si un voleur passe par là ? Hein ? Ca arrive ! Les gens qui font ça sont vraiment des mauvais. Les gens qui volent tout court. Même les aviat...Ok pardon. Oh mon amour ? C'est vrai ?? En même temps c'est pas une bizarerie non plus. Et on espère la dernière ! Ca dépend pourquoi remarque. Ca suffit oui. Oh ouais il risque d'y avoir plus d'attente que d'habitude à l'hôpital. On peut toujours essayer de faire passer Eilynn devant. Je dois vous rappeler qu'on a du boulot ici ? Vrai qu'il faut tout dégager et tout. Balayer. Et comme on est pas cinquante non plus. Mais alors ... Ca veut dire que ... Tu vas peut-être pas être prise de suite ça non. Mais je pense que ça ira quand même. Elle est bientôt prête à partir. Elle va tellement prendre mal le fait qu'on doit rester. Elle nous a dit qu'elle nous aimait et qu'elle comprendrait. Puis son état n'est pas grave grave. C'est pas une raison. On devrait pouvoir la suivre. Je crois que je vais pas pouvoir venir avec toi. Ca va aller ? Sinon je peux essayer de m'arranger tu sais. Mais lui donne pas d'espoir. Si jamais elle veut qu'on vienne et que c'est pas possible ? Et si elle nous déteste après ça ? Pfff non mais n'importe quoi. Wendy ?? Ah bon. Elle nous dit d'embarquer là comme ça. En tenue ? Ouais euh enfin je vais quand même demander au chef. Je reviens ! Et trente secondes plus tard, c'est un oooouuuiiiii. J'arrive mon coeur. Mon amour. Eurh. Là au moins si jamais il lui arrive quelque chose on pourra lui dire une dernière fTa gueule. Oh nooon. On va pas dire ta gueule à notre femme. Et toi aussi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Accrochage sévère - Jeff   

Revenir en haut Aller en bas
 
Accrochage sévère - Jeff
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  WALKING IN THE CITY  :: eastern district-
Sauter vers:  
circus of horrors !
Le mois de novembre arrive à grand pas et avec lui, l'horreur pour le printemps. Un cirque itinérant s'est installé non loin de Bowen, pas très loin du terrain abandonné. N'hésitez pas à y faire un petit tour et avoir la peur de votre vie !
plus d'infos par-ici.
voter pour rétro
les nouveautés du mois
recensement
idées pour pimenter vos rps !
▹ PICK-A-TOPIC
▹ RP ALEATOIRE
▹ JEUX INRP
▹ MINI-COMMUNS
▹ RPS LIBRES