AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

 

 take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 3
MESSAGE : 334
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty
MessageSujet: take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)   take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) EmptyLun 12 Juin 2023 - 19:08

7h am. Le soleil n'était levé que depuis quelques minutes, vingt pour être plus précis. J'étais pas toujours du type lève-tôt, mais quelques fois de temps à autre, j'y prenais goût, allant faire la promenade à Trempette dans le plus grand calme de la plage. Trempette, c'était mon chien, un mignon golden retriever de 4 mois. Il était encore bien surexcité à chaque balade, mais on travaillait là-dessus. L'air était fraîche, il y avait un petit vent, mais avec un short et un hoodie, c'était parfait. J'en avais même profité pour courir un peu, ressentant le besoin de me dégourdir les jambes tandis que Trempette jouait à courir après les vagues. J'avais osé lui retirer sa laisse, comme y'avait personne je voyais pas le mal, mais plus on avançait, plus j'pouvais apercevoir une silhouette au loin et si je la voyais, clairement Trempette aussi. Je n'eus même pas le temps de me poser la question, ma petite bête blonde fila à toute allure en sa direction. Il était un peu mouillé en plus donc j'osais même pas imaginer le carnage lorsqu'il commencerait à se secouer. De l'eau, du sable et probablement un peu de bave aussi. Merde. Je me mis à courir en direction de la silhouette, qui se transformait peu à peu en jeune femme blonde. Même si je courais plutôt vite, il était déjà trop tard quand j'arrivai sur les lieux. '' Je suis vraiment désolé, il aime un peu trop les gens. '' dis-je avec un petit rire gêné. Lorsqu'elle releva la tête, j'eus comme un deux secondes d'hésitation - ou d'absence - alors que je me rappelais un peu trop de ce regard. '' Toi, ici? '' demandai-je surpris. Bon, pas la chose la plus intelligente à dire hein. '' Hanna, c'est ça? '' questionnai-je avant de me mettre à rire. Clairement pas la deuxième chose la plus intelligente à dire non plus, prétendre d'avoir oublié son nom. À voir sa tête, elle était bien d'accord. '' C'est une blague, Sierra. '' dis-je finalement avec un sourire. Mine de rien, j'étais plutôt content de la voir là. '' C'est un drôle de hasard ça. Tu vis à Bowen ou t'es en voyage? '' demandai-je toujours un peu sous le même air, c'est-à-dire, un peu ébahi de la voir là devant moi.  

@Sierra Miles

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
POINTS : 6
MESSAGE : 263
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : @icemacklin (av), alcara (sign&ban), sebegifs (gif)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty
MessageSujet: Re: take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)   take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) EmptyVen 16 Juin 2023 - 21:11

Réveil réglé sur six heures trente du matin la veille, alors qu'elle sait très bien qu'elle se maudira au petit matin Sierra. Mais ça fait trop longtemps qu'elle n'a pas au moins fait une tentative pour démarrer la journée du bon pied. Trop longtemps qu'elle n'a pas fait quelques postures de yoga, alors qu'elle ne ratait jamais sa séance lorsqu'elle était encore chez elle. Avant que tout vole en éclat. Déprimée depuis son arrivée à Bowen, la blonde ne sort pas du lit avant midi, forcée et contrainte par ses besoins vitaux, ce qui a le don d'agacer tout particulièrement ses grands parents. Maintenant elle a ce travail, au Elm Street, elle espère que les vieux commenceront à lui lâcher la grappe, peu à peu. Non, au fond elle espère surtout que ce cauchemar finira par s'arrêter. Qu'elle retournera à New York très bientôt, que tout redeviendra comme avant. Espoir fou mais bien conservé, pour l'instant. Le réveil pique, comme prévu. Mais elle se fait violence, Sierra, se prépare pour une séance de yoga matinale. Elle se met en route pour la plage, si y a au moins un truc sympa à Bowen c'est l'océan, elle doit bien le reconnaître. Par chance, la maison des vieux n'est pas trop loin. Le soleil se lève alors qu'elle commence à enchainer quelques postures sur son tapis posé sur le sable. Face aux vagues, elle se sent presque paisible, Sierra. Tranquillité dans la posture de l'arbre alors troublée par l'arrivée énergique d'un chiot qui manque de la faire tomber. Les sourcils qui se froncent, bouffée d'agacement qui monte. La jeune femme est bien trop à fleur de peau ces derniers temps, s'énerve pour des choses qui feraient rire toute personne normale. Le maitre accourt rapidement derrière l'animal et alors qu'il s'excuse Sierra le reconnait. Will. Rencontré en voyage quelques temps auparavant. Putain mais la planète entière se donnait le mot pour se réunir dans ce trou paumé, c'était quoi le problème ? Il semble alors la reconnaitre également avant de se tromper de prénom. Cette erreur achève de coller une expression pour le moins agacée sur le visage de Sierra. Une blague, soi-disant. "Haha." Très faible effort pour prétendre que c'est un rire sincère. Elle croise les bras sur sa poitrine et grimace. "Qui viendrait en voyage ici ?". Elle arque un sourcil. "Toi peut-être du coup ?" La matinée avait commencé pleine d'ambitions mais il semblerait que le naturel revienne au galop. Fragile équilibre que l'état mental de Sierra ces derniers temps, bousculé simplement par la course effrénée d'un petit chiot.   
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 3
MESSAGE : 334
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty
MessageSujet: Re: take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)   take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) EmptyJeu 22 Juin 2023 - 22:50

J'aimais bien Bowen, c'était une petite ville sympa. Petite était exactement le bon mot pour la décrire par contre, on faisait vite le tour. Je m'étais installé ici pour être avec Cooper, mon grand frère, mais aussi parce que j'avais eu un bon coup de coeur pour l'endroit et le pays. J'me retrouvais tout de même bien loin de Seattle et son ambiance. Ça faisait aussi changement de tout ce que j'avais pu visiter lors de mes voyages. C'était presque difficile à croire que j'aime autant cette ville, mais le plus grand charme c'était surtout les gens qui y étaient. Une fois bien entouré, ça rendait la tâche de partir bien plus difficile et donc, c'était pas un problème pour moi de m'y être établi. Par contre, je pouvais comprendre que c'était pas le cas de tout le monde, surtout sans avoir un support system. En vivant ici, j'avais pris des petites habitudes routinières - chose qui ne me ressemblait pas nécessairement avant - mais ça me faisait bien plaisir maintenant. Par exemple, venir courir avec Trempette sur la plage. C'était un truc qu'on faisait régulièrement. Par contre, tomber sur des gens que j'avais rencontré lors d'un voyage en Asie, ça c'était peu courant. C'est surtout Trempette qui l'avait trouvé, moi j'avais fait que lui courir après. J'étais donc tombé face à face avec Sierra. Une belle blonde pleine d'ambitions, mais qui aujourd'hui me semblait peu de bonne humeur. Du moins, pas d'humeur à rigoler. C'est un petit air agacé qui prend place sur son visage alors que mon humour - douteux, je l'accorde - ne rend pas l'effet désiré. « C'est vrai qu'il y a peu de voyageurs par ici. » concédai-je avec un petit rire. « Non moi j'y vis maintenant! » lui répondis-je, ne perdant pas mon sourire face à son air grognon. C'était pas vraiment la Sierra dont je me rappelais en tout cas. « Du coup, tu vis ici aussi? » demandai-je en fronçant légèrement les sourcils. « Et clairement, ça te fait pas plaisir. » ajoutai-je rapidement avec un petit sourire en coin. Elle me semblait bien amer face à Bowen, comme si on l'avait forcé. Je lançai un regard à Trempette, qui s'était couché dans le sable à nos pieds. « J'suis désolé s'il t'as dérangé, il apprend encore. » expliquai-je avec un petit air désolé. J'voyais pas comment on pourrait lui en vouloir, mignon comme il était ce petit golden, mais Sierra avait peut-être une aversion pour les chiots. Je soupirai légèrement, content d'être là malgré l'ambiance. J'me rappelais avoir passé un bon moment en sa compagnie, on avait discuté pas mal et je l'avais trouvé plutôt impressionnante. « J'suis surpris, mais content de te voir. » lui dis-je en la regardant, en l'observant un peu même. Son visage était comme fermé, affichant un air sévère. Dans mes souvenirs, elle souriait un peu plus.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
POINTS : 6
MESSAGE : 263
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : @icemacklin (av), alcara (sign&ban), sebegifs (gif)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty
MessageSujet: Re: take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)   take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) EmptyLun 26 Juin 2023 - 20:37

Alors que l'air clairement réfractaire de la jeune femme pourrait décourager Will -ou du moins lui retirer le sourire qu'il aborde-, il n'en est rien pour l'instant. Il concède que peu de voyageurs viennent dans le coin. Même si Sierra n'en sait rien en réalité, trop peu de temps s'étant écoulé depuis son arrivée, dont une bonne partie passée enfermée dans sa chambre, cela ne la surprend pas. Bien trop dégoutée de cet endroit pour y voir le moindre charme, à part la plage, en effet. Mais faut croire qu'on ne peut même pas y être tranquille à sept heures du matin, apparemment. Elle hausse légèrement les sourcils lorsqu'il lui explique vivre ici. Décidément ce bled avait du succès parmi ses connaissances, il fallait croire. Orso, puis maintenant Will, ça en serait presque troublant ces coïncidences. Et elle pourrait l'être, troublée ou même amusée, si en cet instant elle était capable d'être autre chose que grognon, malheureusement. "Ouais, je vis ici aussi, depuis peu." Elle hausse les épaules en poursuivant. "C'est probablement un des pires trucs qui me soit arrivé dans ma vie donc non, bof plaisir." Ton froid, c'est comme si elle énonçait un simple fait et elle apparait cette fois-ci plus détachée qu'agacée. Probablement car elle risquerait d'éclater en sanglots si elle ne contrôle pas ses émotions à l'énonciation de cette vérité. Elle habite ici, désormais. Sentence sans appel. Sierra baisse les yeux sur le chiot alors que Will s'excuse une nouvelle fois pour son comportement peu discipliné. Elle hausse alors encore les épaules, réalisant maintenant que sa réaction était légèrement excessive. "Non, j'ai surtout été surprise. Je t'avoue que je pensais être tranquille en venant ici à cette heure." Le ton est plus aimable bien qu'encore fermé. Elle relève les yeux vers lui, ne sachant pas trop quoi répondre à sa dernière phrase. Partagée entre s'adoucir ou laisser encore parler son agacement, qui la tient férocement ce matin. "Oui, c'est une sacré coïncidence. On est bien loin de l'Asie là..." Référence au pays dans lequel leurs chemins s'étaient croisés, elle était alors dans de bien meilleures disposition, à ne pas en douter. L'Asie était loin dans un sens physique bien sûr, mais la Sierra qu'elle était alors à l'époque était loin aussi, désormais, pense-t-elle. Constatation qui la rend triste et ça se lit surement un peu sur son visage, à la blonde.

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 3
MESSAGE : 334
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty
MessageSujet: Re: take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)   take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) EmptyMer 5 Juil 2023 - 16:53

J'sais pas si c'était le lever du soleil, la plage ou l'énergie de Trempett, mais rien ne semblait pouvoir me faire perdre ma bonne humeur ce matin. Sierra et son air grognon en serait p'tête l'exception. Je sais que je ne la connais pas beaucoup, après tout on s'est croisé qu'une fois en voyage, c'était comme un moment hors du temps d'ailleurs, mais il me semble qu'elle avait pas cet air. En même temps, c'était peut-être la particularité du moment qui l'avait rendu de bonne humeur cette fois-là et là maintenant, c'était son humeur habituelle. C'était un peu moins charmant du coup, mais qui étais-je pour juger, c'était p'tête juste un mauvais matin aussi. Dans tous les cas, elle était ici et ça lui plaisait visiblement pas. « Ah, tant que ça? Bowen t'as si mal accueilli? » lui demandai-je en arquant un sourcil. J'comprenais qu'elle puisse ne pas avoir eu envie de vivre dans une si petite ville, mais que ce soit la pire chose qui lui soit arrivé me semblait un peu dramatique. Ça me semblait être un terrain glissant, je changeai donc le sujet, rapportant mon attention et la discussion sur Trempette et son comportement un peu foufou. « Et... On perturbe ta tranquillité. » remarquai-je en accrochant sur ce mot. « On peut retourner d'où on vient si tu préfères. » ajoutai-je avec un petit rire. J'étais pas trop du genre à take a hint habituellement, mais là il était dur à ignorer. J'espérais tout de même que Sierra ne me prenne pas au mot, j'le disais surtout par politesse. Mais ouais ce serait rude de sa part d'me dire vas-t-en. J'lui fis tout de même comprendre que j'étais content de la voir, malgré les mois qui avaient passé. « Ouais bon. On est plus près ici qu'aux États-Unis. » lui dis-je à la blague. Pas certain qu'elle la trouve drôle, mais bon, moi j'me fis rire. Pour une courte durée quand même, ça restait pas la blague de l'année. « Si ça te dérange pas que je pose la question... Pourquoi t'es ici si t'as pas envie? » la questionnai-je. Sierra elle m'avait  semblé être la fille qui savait exactement ce qu'elle voulait et qui ne laissait pas personne lui dire quoi faire.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
POINTS : 6
MESSAGE : 263
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : @icemacklin (av), alcara (sign&ban), sebegifs (gif)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty
MessageSujet: Re: take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)   take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) EmptyLun 24 Juil 2023 - 23:10

Elle grimace à sa question, puisqu’elle pense que même si tous les habitants de Bowen l’avaient accueilli en fanfare avec des colliers de fleurs, ça n’aurait rien changé au sentiment que lui inspirait le fait d’être ici. D’habiter ici, même, désormais, ville natale de sa mère qui devenait sienne après l’avoir tellement trouvée nulle pendant son enfance. Au fond ce n’était pas tellement la ville le problème, même si elle faisait bien sûr pâle figure à côté de New-York, mais plutôt ce que cela signifiait pour elle, d’être ici. La perte de toute sa vie entière symbolisée par son déménagement ici, la cerise sur le gâteau. Elle hausse alors simplement les épaules à sa question sans répondre et il semble comprendre de toute manière qu’il vaut mieux changer de sujet, Will. À moins que ce soit simplement l’air peu engageant de la blonde qui le pousse à essayer un autre angle d’approche. Dans d’autres circonstances elle aurait probablement été heureuse de revoir cet acolyte de voyage mais aujourd’hui (ou même ce mois-ci ?) il est peine perdue d’espérer que quelque chose la rende heureuse. Son ton s’adoucît cependant lorsqu’ils parlent du chiot. « Pffff t’en fais pas, en vrai ma tranquillité est morte et enterrée depuis un moment maintenant. » Les angoisses l’assaillent régulièrement depuis son arrivée à Bowen, bien qu’elle fasse tout pour les contrôler -du yoga matinal par exemple- mais ce n’est pas chose simple. « La plage est à tout le monde. » répond-t-elle simplement, n’acquiesce pas sa suggestion de retourner de là d’où ils viennent mais ne la refuse pas non plus, c’est sûrement le mieux qu’elle peut faire, ce matin. Il est de bonne humeur manifestement Will, rigole à sa propre blague qu’elle n’est même pas sure de comprendre, Sierra. Son visage reste de marbre, probablement pas d’humeur et elle pourrait presque faire un commentaire sur la qualité de la blague mais elle se retient, car elle doit bien avouer qu’il est bien gentil le bougre, alors qu’il aurait pu fuir depuis bien longtemps de cette conversation. Elle soupire à sa question et sans trop réfléchir la voilà qui s’assoit sur le sable à côté de Tempête. C’est vrai qu’il est mignon, ce chiot. Elle fixe l’océan alors qu’elle hausse les épaules une énième fois. « C’est une longue histoire. J’ai eu des problèmes familiaux. Pour la faire courte, on est ruinés. Alors mon père nous a envoyé chez mes grands parents, dans ce… maudit bled. » Le ton est neutre et froid, une nouvelle fois pour éviter de craquer et fondre en sanglots à la moindre fissure qu’elle laisserait apparaître. Le « nous » est elle et son petit frère, problèmes familiaux à base de sombres magouilles financières qui auront fini par expédier le paternel derrière les barreaux. Histoire sincère déversée d’une traite, marrant de voir à quel point c’est sorti facilement, comme si la gentillesse de Will inspirait la confiance, finalement. Elle caresse le chien, les yeux toujours sur l’océan.

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 3
MESSAGE : 334
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty
MessageSujet: Re: take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)   take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) EmptyLun 11 Sep 2023 - 3:48


J'étais pas spécialement à l'aise avec le mal être des autres en général. J'étais du type content d'être content un peu tout le temps, j'aimais m'entourer de gens qui étaient similaires, j'aimais rire, parler de trucs légers. C'est pas que je manquais de profondeur ou d'empathie, juste que je gérais mieux les sentiments positifs que négatifs. Et là, Sierra, elle dégageait pas mal de ce dernier et j'avoue, j'savais plus où me mettre. J'étais incertain si j'devais quitter ou rester et continuer à faire l'effort de faire la conversation. Clairement, fallait que j'abandonne l'idée de la faire rire, ça ne se passerait pas ce matin. J'me contentai donc de faire un sourire un peu bête alors qu'elle mentionna que la plage était à tout le monde. Elle ne m'avait pas chassé à coup de pied dans le sable quand même, c'était pas mal. J'pris donc ça pour une invitation à rester, mais je vis à son visage que l'invitation n'était valide que si j'évitais les blagues débiles. J'aurais presque pu dire un oui cheffe oui, mais l'ambiance était suffisamment tendue comme ça, autant m'taire. Enfin, c'était l'intention première, mais ça non plus c'était pas ma force alors je tentai une question un peu personnelle, bien conscient du risque qu'il y avait là. Et pourtant. Sierra s'assoit dans le sable avec Trempette et donc, j'fais de même. J'suis peut-être pas doué pour dealer avec les émotions négatives des gens, mais je sais tout de même avoir une oreille attentive quand c'est le temps et vu l'air de Sierra, c'est le temps là. « J'suis désolé pour toi. J'imagine pas comment tu dois te sentir de pas avoir le contrôle sur ta propre vie. » lui dis-je avec un air compatissant. « J'comprends que t'aies pas envie d'être là. » admis-je en regardant l'océan à mon tour. Comme Poppy à son arrivée. Elle avait fini par aimer la ville quand même, j'osais espérer que ce soit aussi le cas pour Sierra. « Quand tu dis ''nous'', t'as un frère ou une soeur? Ça aide un peu de pas être seule? » lui demandai-je sincèrement curieux. Dans ma tête, tout était plus facile si j'avais Cooper avec moi. C'était bien pour ça que j'avais opté pour l'Australie. C'était peut-être pas le cas pour tout le monde, par contre.  


hrp:

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
POINTS : 6
MESSAGE : 263
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : @icemacklin (av), alcara (sign&ban), sebegifs (gif)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty
MessageSujet: Re: take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)   take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) EmptyLun 25 Sep 2023 - 0:08

Elle a fini par s'adoucir un peu, la blonde. C'est peut-être grâce à la bonne humeur persistante du jeune homme en face d'elle, au final. Peut-être même grâce à ses blagues qu'elle trouvait pourtant plus que passables. Elle aurait pu, continuer à être désagréable. Faire fuir définitivement Will. Se comporter comme une garce, elle savait faire, la princesse. Elle était d'ailleurs surprise qu'il soit toujours là, à lui parler. Mais c'était peut-être aussi grâce à ça, qu'elle en était venue à s'adoucir. Il était resté. A poser des questions, tenter des traits d'humour. Et apparemment c'était juste ça, la clef de la carapace de Sierra, ce matin. La voilà qui s'assoit sur le sable, à côté de Tempête. Elle dépose les armes. Drapeau blanc. Pour la première fois depuis son arrivée ici, elle confie les circonstances de son déménagement. Non pas qu'elle ait parlé à beaucoup de gens depuis son arrivée, en vérité. Mais tout de même, elle avait toujours imaginé la honte qu'elle ressentirait d'expliquer la situation à quelqu'un. Surtout quelqu'un qui avait connu l'ancienne elle. C'était le cas de Will sans trop l'être puisqu'ils ne s'étaient connus que brièvement, en fait. Peut-être qu'il n'avait pas trop cerné le côté princesse New-Yorkaise, la dernière fois. Après tout elle avait d'autres facettes, Sierra, même si elle n'en avait pas forcément conscience. Will l'imite, s'assoit à côté d'elle et sa réponse se veut compatissante. C'est bateau, c'est sûr, mais ça fait étrangement un peu de bien à entendre. Les yeux rivés sur l'océan, elle ne le regarde pas, mais un petit sourire sans joie se dessine sur les lèvres et elle hoche la tête légèrement lorsqu'il dit alors comprendre pourquoi elle ne veut pas être là. C'est le moins qu'on puisse dire, oui. "J'ai un frère. Il est petit. Il a dix ans. Et... si, ça aide. Mais j'veux être là pour lui, pas l'inverse." Son frère, Toby, oui, c'était probablement la dernière raison qui faisait qu'elle se levait encore le matin, Sierra. Qu'elle tentait de ne pas entrer en conflit ouvert avec son grand-père. Elle voulait qu'il soit le plus heureux possible, Toby, dans cette situation infernale. Qu'il ne manque de rien. Et malheureusement ce n'était pas elle qui pouvait subvenir à ses besoins. Pas elle qui pouvait mettre un toit au dessus de sa tête et à manger dans son assiette. Elle savait que c'était le mieux pour lui, qu'ils soient venus ici, à Bowen. Malgré tout le mal que ça pouvait lui faire, à elle. Elle enfilait un masque devant le garçon, essayant d'être là pour lui, du mieux qu'elle le pouvait. Elle reporta son regard sur le chien, toujours heureux de simplement exister, probablement comme tous les chiens. "Il est mignon. Il s'appelle comment ?" demande-t-elle en croisant le regard de Will. Le moment confidence est peut-être terminé. Ou c'est peut-être simplement une pause. Une diversion. Faut dire que ça ne lui ressemble pas vraiment à Sierra, de confier ses faiblesses à quelqu'un. Mais Will est engageant, elle doit bien reconnaître ça. La confidence est venue naturellement. Elle n'est juste pas sure de vouloir continuer sur cette lancée. Pas sure de vouloir s'exposer, encore plus. "Comment t'es arrivé ici, alors ?" qu'elle l'interroge, partagée entre l'envie de faire durer la diversion et une sincère curiosité.

hrp:

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 3
MESSAGE : 334
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty
MessageSujet: Re: take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)   take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) EmptyLun 23 Oct 2023 - 3:22

On aurait probablement pu me dire de read the room avec Sierra ce matin. Sauf que si j'avais fait ça, j'me serais pas arrêté pour lui parler. J'aurais continué mon chemin, évitant les retrouvailles parce qu'elle semblait de mauvais poil. C'était pas ma spécialité de lire l'ambiance, prenant trop souvent pour acquis que les gens pouvaient être d'humeur changeante et donc, soudainement aller mieux en compagnie de quelqu'un qui était joyeux. C'est juste que la vie ne fonctionnait pas comme ça, c'était pas si easy. J'sentais tout de même qu'au fil de la conversation, la blonde se détendait un peu. P'tête que j'arrivais à la distraire avec mes bêtises et mon sourire débile ou p'tête qu'elle en avait marre et donc, me donnait ce que je recherchais : son ouverture. Difficile à dire, mais ce que je retenais surtout, c'était que Sierra, elle continuait à me parler, à me répondre, à relancer au minimum la discussion. Ça m'indiqua bien, en tout cas, que c'était pas personnel. J'décidai de m'assoir aux côtés de Sierra pour poursuivre la discussion, creuser un peu sur son état, son humeur. J'savais pas à quel point c'était l'idée du siècle vu ma maladresse avec ce genre de sujets plus sérieux, mais ça me sembla être la chose à faire. J'la connaissais pas vraiment Sierra, mais j'avais quand même envie de la savoir bien et si je pouvais y contribuer un minimum en lui offrant une oreille, ce serait au moins ça. « Mouais. Vous pouvez être là l'un pour l'autre aussi. C'est à ça que ça sert la famille. Puis lui, il doit bien se douter que t'es pas bien, ça sert à rien de prétendre j'pense. Il est petit, mais il n'est pas con non plus. » dis-je avec un mince sourire. J'essayais d'me projeter un peu, de repenser à comment c'était avec Cooper et moi quand y'avait des disputes avec notre père. Il avait toujours tenté de me protéger, de prendre sur lui et tout ça, mais au final, j'pouvais quand même toujours sentir s'il allait bien ou pas. La beauté de la famille, c'était l'honnêteté, pouvoir être soi-même et être aimé quand même. L'attention de la blonde se reporta bien vite sur mon chien, bien trop énergique pour la vibe du matin. « Trempette. Elle est encore petite, c'est pour ça qu'elle ne se gère pas comme ça. » dis-je avec un petit rire. Il essayait de bien l'élever la Trempette, mais elle pouvait être têtue quand il s'agissait de s'exciter avec les autres. J'croisai le regard de Sierra et tentai d'y lire quoi que ce soit, sans succès. Elle n'était plus complètement fermée, mais elle restait bien distante, comme si elle se protégeait de quelque chose. Son regard, par contre, il ne m'incitait plus trop à partir et ça me rassura bien dans ma décision de m'assoir par terre avec elle. « Mon frère vit ici. Après la fac et les voyages, j'avais pas spécialement envie de retourner à Seattle et de m'y établir. L'Australie ça m'avait bien plu et puis il me manquai alors... Ouais me voilà donc ici depuis bientôt deux ans. » dis-je avec un sourire. Et j'regrettais absolument pas ma décision, c'était top Bowen. Ça prenait juste un moment d'adaptation. « Quand t'es pas ici par choix, c'est normal de détester l'endroit. » dis-je finalement avec un petit sourire crispé, faisant à nouveau référence à sa situation. « Y'a tout de même une expo au musée du centre-ville qui pourrait t'faire sourire et apprécier l'endroit quelques instants. » lui proposai-je avec un petit sourire complice. On s'était quand même rencontré dans un endroit similaire, ça la réconforterait peut-être. Je ne la connaissais pas beaucoup Sierra, mais on avait bien ce petit truc nommé l'amour de l'histoire en commun, que ce soit du monde ou de l'art.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
POINTS : 6
MESSAGE : 263
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : @icemacklin (av), alcara (sign&ban), sebegifs (gif)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty
MessageSujet: Re: take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)   take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) EmptyMar 5 Déc 2023 - 18:41

C'était elle, la grande soeur. De son point de vue, c'était à elle de veiller sur son petit frère. A elle de s'assurer qu'il vive toute cette situation le moins mal possible. Après tout, lui aussi avait été déraciné de sa vie, du jour au lendemain. Lui aussi avait perdu sa mère, il y a quelques années. Lui aussi venait de voir son père être envoyé derrière les barreaux. Il était jeune mais assez âgé pour tout comprendre. Assez âgé pour souffrir de tout ça. Alors dans l'esprit de la blonde, il était hors de question d'infliger en plus à Toby son propre mal-être. Elle devait se gérer, Sierra. Et veiller sur lui. C'était le plus important, qu'il aille le mieux possible. Mais Will ne semble pas spécialement d'accord avec cette idée. Elle hausse les épaules. "Non, il est pas con mais je veux pas rajouter à toute la merde qu'il a déjà du subir. Je veux qu'il soit le plus heureux possible. Le savoir heureux... C'est ça qui m'aide. Pas de lui confier mes problèmes." Elle est convaincue par sa manière de penser, Sierra, bien qu'au fond, il se pourrait bien qu'il ait un peu raison, Will. Changement de sujet qui semble naturel mais bel et bien désiré par la blonde lorsqu'elle l'interroge à propos du chien qui est assurément bien plus heureux qu'elle d'exister, en ce moment. "Ah c'est une madame. Elle est mignonne. Trempette en référence à Pokémon ? Ou juste parce qu'elle aime bien l'eau ?" demande-t-elle, l'air un peu amusée. La référence Pokémon était peut-être un peu surprenante de sa part, si on oubliait qu'elle avait un petit frère de dix ans, clairement accro aux jeux vidéos, parfois. Elle écoute ensuite Will répondre à sa question, lui expliquer la raison de sa présence ici. Elle hoche la tête. Une raison qu'elle pouvait comprendre. Son frère lui manquait. Après tout, son propre frère était aussi une des raisons pour lesquelles elle ne tentait pas de voler de ses propres ailes. Pourquoi elle se laissait déraciner de sa ville natale à vingt-quatre ans, partant vivre aux crochets de ses grands parents. Elle ne voulait pas le laisser. Bon ça et puis probablement une peur panique de prendre son envol, maintenant que tout ses privilèges de petite riche étaient partis en fumée. Mais ça, pas vraiment question de l'avouer à voix haute. "Je comprends." se contente-t-elle de répondre alors. Avant de souffler un petit rire ironique devant sa réflexion suivante. "Ouais, j'suppose." L'air vaguement amer de retour. Elle pince les lèvres et hoche encore la tête. Ouais, l'expo. "Ouais, je sais. Mais je t'avoue ne pas avoir osé y aller, pour l'instant. J'ai... C'est un peu comme si en partant de chez moi j'avais enterré toute cette partie là. Mon futur il était... Tout tracé, Will. Conservatrice dans un grand musée à New-York. C'était mon rêve depuis toujours et j'y étais presque. Maintenant c'est... Parti en fumée." Elle regarde l'horizon en parlant, ne sait pas vraiment ce qui la pousse à se confier ainsi au garçon qui, après tout, est presque un inconnu pour elle. Une connaissance, de vacances. Un amour partagé pour l'histoire, oui. Peut-être était-ce ça qui provoquait cette confidence qu'elle n'avait encore jamais partagé à voix haute depuis son arrivée ici. Elle n'avait pas seulement perdu sa famille, son argent et sa vie de princesse, Sierra. Elle avait en cet instant l'impression d'avoir perdu tout ce dont elle avait toujours rêvé. Tout ce pourquoi elle avait étudié dur, pour avoir les meilleures notes, les meilleurs diplômes.

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
bowenien
Will Hughes
Will Hughes
POINTS : 3
MESSAGE : 334
ICI DEPUIS : 01/06/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, olive, kenzie, riley & phoebe
CRÉDITS : itsamooncalf

STATUT : if you're falling or even if you're flying i'm gonna be next to you, i'll go anywhere for you. (poppy)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty
MessageSujet: Re: take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)   take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) EmptyJeu 18 Jan 2024 - 19:56

J'pouvais comprendre la position de Sierra vis à vis son frère. J'lui faisais part de ma propre opinion seulement selon mes expériences, mais être à sa place, je réagirais peut-être de la même façon. De toute façon, j'avais pas de réels conseils à lui donner, j'essayais juste qu'elle se sente à l'aise et aille un tout p'tit peu mieux. C'était bien là le maximum que je pouvais faire vu mon niveau de connaissances de sa personne et de sa situation, c'est-à-dire quasi nul. « J'comprends. Tu fais ce qui fonctionne pour vous. » lui dis-je simplement avec un petit sourire et un hochement de la tête. Mon statut de petit frère m'empêchait de bien comprendre son raisonnement de toute façon, j'avais toujours été dans l'autre position, celle qu'elle n'avait pas le privilège d'avoir. P'tête que ça avait été comme ça pour Coop aussi, compromettre son bonheur pour le mien. Ça remettait les chose en perspectives, c'était certain. Le sujet divergea sur Trempette, parce que mine de rien elle volait assez facilement la vedette celle-là. « Ah! J'avais jamais pensé à Pokemon, bien joué. Trempette juste parce qu'elle aime l'eau puis... Parce que c'est cute. » dis-je avec un sourire amusé. J'avais pas trop réfléchi, c'était le premier nom qui avait surgi dans mon esprit à ce moment-là. L'ambiance un peu tendue disparaissait lentement pour faire place à des p'tites confidences, comme on avait pu le faire sans aller trop loin lors de notre première rencontre. Sierra, à la première impression que j'avais eu, c'était une fille fun et facile à côtoyer, c'était chouette de retrouver ça brièvement. Ce fut tout de même d'assez courte durée, mais pas pour retourner vers où on était y'a quelques minutes de ça, juste pour laisser place à d'autres confidences, à une Sierra qui s'ouvrait finalement un peu plus. Ça me faisait de la peine de la voir comme ça, j'avais pas voulu déclenché d'autres émotions négatives en lui parlant de l'expo. J'avais pas réalisé ce que ça impliquait pour elle. J'savais pas vraiment comment réagir, j'étais pas le plus à l'aise avec les discussions difficiles et tout ça. Mon premier réflexe aurait été de passer mon bras autour d'elle pour la réconforter un peu, mais on était pas proches et comme elle était déjà réticente à ma présence, ça me semblait être une très mauvaise idée. J'étais pas le plus doué à lire entre les lignes, mais ce message là il était assez clair merci. « C'est pas totalement disparu Sierra... Ça peut encore se faire, juste pas... Maintenant. » lui dis-je doucement avec une petite moue désolée. « Y'a des belles choses qui t'attendent, faut juste laisser le temps passer un peu. » rajoutai-je confiant que Sierra, elle réaliserait son rêve éventuellement ou trouverait un moyen de l'adapter. Voir le verre toujours à moitié plan, ça pouvait être agaçant pour certain, mais ça avait toujours fonctionné pour moi. « Si tu veux, quand tu seras prête, on ira ensemble. J'pourrai commenter tout ce qu'on voit pour rendre ça moins pénible et peut-être même... Attention, je sais que c'est audacieux.... Te faire rire. » dis-je avec une touche de mystère, juste pour détendre l'atmosphère un peu. C'était aussi pour lui montrer que même si elle avait cette impression, elle n'était pas toute seule ici.

__________________________



‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Kiss your forehead when you're leaving, call when you get home. I just got the strongest feeling that you're all I want and more. I thought that I should let you know, girl, you're unforgettable, something in the chemicals ☾☾
Revenir en haut Aller en bas
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
POINTS : 6
MESSAGE : 263
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : @icemacklin (av), alcara (sign&ban), sebegifs (gif)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty
MessageSujet: Re: take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)   take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) EmptyLun 22 Jan 2024 - 19:34

Sûrement que Will pensait bien faire en mentionnant l’exposition au musée de Bowen. Il savait probablement mieux que personne dans ce maudit bled à quel point Sierra était passionnée d’histoire puisque c’était le point commun qui les avait facilement lié, lorsqu’ils s’étaient rencontré. L’histoire et les voyages. Deux passions communes. Deux passions qui n’inspiraient désormais que tristesse à la blonde. Plus d’argent pour voyager. Même plus l’envie, honnêtement. Et un diplôme en poche qu’elle estimait inutile, maintenant. Aux yeux de Sierra, sa future carrière et plus largement sa vie, étaient parties en fumée au moment où elle avait quitté New-York. C’est l’expression qu’elle utilise en réponse à la suggestion de Will d’aller voir le musée de Bowen. Parti en fumée. À quoi bon ? À part raviver des souvenirs douloureux. Et qui resteront des souvenirs. Oui, Will pensait sûrement bien faire en mentionnant le musée et en vérité, Sierra ne le blâme pas. Elle lui en est même plutôt reconnaissante, de s’être assis sur le sable à côté d’elle ce matin, de bien vouloir l’écouter. Et ça alors même qu’elle n’a pas spécialement été agréable, dans les premières minutes de leur échange. Il aurait pu battre en retraite, sans demander son reste. Mais il est resté. Et la reconnaissance de Sierra s’accentue encore lorsque Will essaye de la réconforter. Il ne dit rien de bien extraordinaire mais en cet instant c’est agréable à entendre. Le temps. Elle ne le savait pas encore actuellement mais il se révélerait effectivement son meilleur allié, donnant raison à Will. Le temps guérissait tout. Elle détache son regard de l’océan pour trouver celui de Will. Elle fait du bien, la gentillesse du jeune homme. Sierra lui sourit légèrement, alors qu’il continue de parler, lui propose de l’accompagner au musée, le jour où elle sera prête. Ses derniers mots sont efficaces et elle souffle un rire, petit, mais un rire tout de même. « Oui pourquoi pas, ça pourrait être sympa. » répond-elle. L’idée était séduisante, en effet. C’était toujours agréable, de partager un moment pareil avec quelqu’un qui avait les mêmes passions. Elle pince les lèvres en un sourire un peu contrit. « Merci Will. Je suis contente de t’avoir croisé ce matin… Et de savoir que tu es dans le coin. » dit-elle doucement.

hj:

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
Contenu sponsorisé
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty
MessageSujet: Re: take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)   take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
take me back when it was all smiles and laughs, when reality was just a distant thought (sierra)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» as distant hearts begin believing (kajsa)
» Back to reality (Bonnie)
» haunted by the distant past ▽ (aelya)
» Back to the place, back to the room where it all began + Emersen
» satisfaction feels like a distant memory (Ramsay)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: