AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -25%
Adhérents Fnac : Smartphone Honor 200 Pro ...
Voir le deal
599 €

 

 Ferme les yeux, oublie qu'elle t'a laissé, oublie qu'il t'a blessée - Aurora

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Ferme les yeux, oublie qu'elle t'a laissé, oublie qu'il t'a blessée - Aurora - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ferme les yeux, oublie qu'elle t'a laissé, oublie qu'il t'a blessée - Aurora   Ferme les yeux, oublie qu'elle t'a laissé, oublie qu'il t'a blessée - Aurora - Page 2 EmptyDim 30 Juil 2023 - 1:05

je me sentais comme libéré d'un poids, la douleur restait vide mais le poids était bien moins pesant. Je ne réalisais pas encore que j'étais enfin sortis de cette enfer. J'étais enfin défaite de cet emprise qu'il avait sur moi et dans laquelle j'étais prisonnière. Il s'était insinuer petit à petit dans ma vie tel un serpent et j'étais resté bien trop longtemps dans son sillage, étouffée par son ascendant qui me prenait à la gorge. Je secoue la tête pour confirmer cette difficulté de parler. - Non, jusqu'à présent, il parvenait toujours à me faire penser que j'étais le problème... Et comment parler autour de soi quand on est persuadé d'être la cause de tout les maux du couple. Comment j'avais pu être si conne, si malléable. Quand j'évoque la possibilité qu'il débarque, je suis surprise de la réponse d'Elijah. Surprise mais touchée qu'il soit prêt à user de ses poings pour moi, pour me protéger. Je me sentais en sécurité à présent. Il pouvait bien débarquer, personne ici ne me laisserai retomber dans ses bras, surtout après que j'ai raconté notre histoire chaotique et ses abus répétés sur moi. Il m'avait totalement brisé. Il avait anéanti ma confiance en moi, déjà peu glorieuse et avais piétiner mon coeur comme un paillasson. Je n'étais finalement plus que l'ombre de moi-même et il allais falloir du temps pour que je me reconstruise, mais ici j'étais au meilleur endroit. Lorsque mon frère me dit que je suis importante, il ne peut même pas savoir à quel point ses paroles me font du bien, même si pour le moment j'avais encore du mal à les penser moi aussi. - Revenir ici était la meilleure option enfin... ce n'était plus vraiment une option en réalité, c'était vital... Cependant, je vois claire dans le regard brillant et le sourire mielleux de mon frère. Pendant mon absence, il y a bien une fille qui s'est glissé dans sa vie et surtout au creux de son coeur. Je lis en lui, comme dans un livre ouvert. En même temps, ce livre là n'était pas difficile à déchiffrer, surtout quand on a grandis avec. - Leyla, c'est joli comme prénom ! J'ai hâte de la rencontré ! Je le croyais sur parole lorsqu'il me disait que j'allais l'adorer. Je ne suis de toute manière pas quelqu'un de très difficile à convaincre et puis si elle le rend heureux, je n'en demande pas plus. Voir mon frère heureux est tout ce qui compte à mes yeux, le reste est bien futile. Lorsque je m'écroule, je sens Elijah caresser mon bras. Je lève mon regard rougis sur lui, reniflant un peu et écoutant ses mots. - Si seulement d'autre que toi pouvais me voir comme tu me vois... Le problème c'est que je ne tombe jamais amoureuse des bonnes personnes... Je suis condamnée à me faire déchiqueter le coeur encore et encore... J'échappe un petit rire quand il dit qu'il compte bien me taper sur le système, ça me fait du bien de rire. Il a toujours su trouver les mots. - Parce que tu crois que tu vas t'en sortir sans dommage toi ? J'espère que tu t'es bien reposé pendant mon absence ! Je bascule alors en arrière pour venir lui mettre mon pieds sur le visage en riant de manière malicieuse, exactement comme je le faisait quand on regardait la télé il y a encore cinq ans.
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
POINTS : 6
MESSAGE : 2469
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @jamesandthemoon

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
Ferme les yeux, oublie qu'elle t'a laissé, oublie qu'il t'a blessée - Aurora - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ferme les yeux, oublie qu'elle t'a laissé, oublie qu'il t'a blessée - Aurora   Ferme les yeux, oublie qu'elle t'a laissé, oublie qu'il t'a blessée - Aurora - Page 2 EmptyMar 1 Aoû 2023 - 2:10

Ca me déchirait le coeur de savoir que quelqu'un avait un tel ascendant sur ma petite soeur. Sans que personne ne puisse faire quoi que ce soit depuis Bowen. Ce type là, il l'avait détruite, à petit feu, et j'voyais bien aujourd'hui les nombreux traumatismes qu'il avait laissé dans l'esprit de Rori. Le chemin pour aller mieux, il allait être long, elle aurait très certainement des moments plus compliqués que d'autre, mais maintenant qu'elle était rentrée à la maison, elle ne serait plus jamais seule. J'me surprenais même à penser à la suite, qu'on allait enfin, nous les Bishop, être tous réunis. J'supposais que Rori n'avait jamais réussi à trouver la force de parler à qui que ce soit de ce qu'elle vivait là bas. Ces mots me firent mal, si mal. D'imaginer qu'un type avait réussi à implanter des idées aussi fausses, dans son esprit. "J'veux plus jamais que quelqu'un te fasse croire une telle chose." que j'lui répondais, presque en soufflant, le gorge un peu sèche. Ca me coûtait beaucoup d'émotion de voir ma soeur ainsi. Je l'écoutais, elle semblait conscience de l'importance pour elle, d'être revenue à la maison. J'rajoutais rien, me contentant de serrer sa main dans ma mienne. Ouais, c'était vital pour elle, pour sa santé mentale, pour sa santé physique et j'étais vraiment soulagé et heureux de la savoir à Bowen, en sécurité, une bonne fois pour toute. Au fil de la conversation, Rori capta assez facilement que lorsque je parlais d'amour, c'était pas si innocent que ça. Faut dire que mon discours sur les relations amoureuses, il n'avait pas toujours été comme ça. Rori, elle était parti alors que j'avais à peine 23 ans et que j'étais encore plus idiot et immature qu'aujourd'hui - c'est dire. Mais elle avait bien compris Rori, que j'avais un p'tit crush en ce moment. C'était même plus fort qu'un crush, puisque j'avais officiellement une p'tite amie. J'me surprenais à chaque fois que j'pensais à elle, d'avoir un p'tit sourire béat sur le visage. Et Rori, elle l'avait bien vu. J'lui disais son prénom et j'étais juste content de voir que ma soeur était heureuse pour moi, qu'elle semblait assez encline à la rencontrer. Leyla, c'était une petite douceur, une fille tellement géniale et ma soeur, elle était si chouette que j'étais à peu près certain qu'elles allaient bien s'entendre. Elle finirait peut-être même par se liguer contre moi. Et cette idée, elle me plaisait bien. J'sens bien que Rori, elle oscille entre des moments mieux que d'autres. Et elle verse encore quelques larmes, se rabaissant plus que jamais. Ca me fend le coeur d'entendre ça et j'tente de lui faire comprendre à quel point elle est extraordinaire et qu'elle mérite tout plein de bonheur. J'lui caresse le bras tandis qu'elle continue à penser qu'elle ne tombera que sur des mauvais gars. J'souris en écoutant ses mots. "A partir d'aujourd'hui, interdiction d'avoir des pensées comme ça Rori! J'suis certain que tu finiras par trouver le bon. Et tu vas bien protéger ton p'tit coeur aussi. Ne laisser entrer que des personnes dignes de confiance. D'acc?" Ouais, c'était si simple à dire, pas si facile à faire. Mais le début de la réussite, c'était déjà de croire en soi. Bordel, j'suis Gandhi ou quoi? La suite de notre conversation devient un peu plus légère et je rigole à ses mots, basculant la tête en arrière lorsqu'elle s'met à faire ce qu'elle faisait toujours avec son pied. "Tu rigoles? J'commençais à m'ennuyer ferme moi, sans une p'tite soeur pour me pourrir la vie!" J'saisie alors sa cheville et j'me mets à la chatouiller sous le pied, un grand sourire aux lèvres. "Voyons voir si mademoiselle Bishop a toujours les mêmes points faibles?!" Et voilà, en l'espace de trois secondes, on est devenu des p'tits gamins, comme on faisait pendant des heures, lorsqu'on était sur le canapé de la maison familiale. "Et là, tu pourras appeler maman autant que tu veux, elle viendra pas!" C'était l'avantage d'avoir grandi et d'avoir maintenant, nos propres appartements.

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
 
Ferme les yeux, oublie qu'elle t'a laissé, oublie qu'il t'a blessée - Aurora
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Et sa voix me fait quitter la terre ferme. • Libre
» Profil de Aurora
» serre-moi fort que j'oublie que c'est le chaos - archie
» Ne me laisse pas toi aussi... — Terrena#1
» Je te laisse deviner qui c'est... (+) Kaliska

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: