AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-50%
Le deal à ne pas rater :
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif à 270° Full HD 9000 ...
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

 

 #04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
POINTS : 0
MESSAGE : 699
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus)   #04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus) - Page 2 Empty12/2/2024, 20:58


Olive & Gustavo


Ils étaient encore à ce stade, tous les deux, où c’était nécessaire de mettre des mots sur les choses. Encore trop habitué à être amis, ils ne connaissaient pas l’autre de façon assez intime pour anticiper les changements de comportement. Forcément que la dynamique allait changer. Gus était le premier à savoir comment il pouvait être une fois en relation, il se savait bien forcément plus présent que dans une amitié. Mine de rien, il savait aussi que ce n’était pas le cas pour tout le monde, mais il devait encore découvrir la façon de faire d’Olive pour pouvoir s’y adapter. La communication, c’est le nerf de la guerre. Heureusement, ça, ils arrivaient plutôt bien à le faire. Les non-dits n’étant pas vraiment dans le style de l’un ou de l’autre, c’était même assez évident de se parler sincèrement. Ça évitait d’attendre bien trop longtemps que le manque de mot devienne un problème et créer un fossé entre eux. Le problème ce coup-ci, ce n’était pas forcément le manque de mot, mais bien la sur-interprétation de Gustavo. En raison de tout ça : des sentiments qui avaient évolué bien plus vite que ce qu’il avait imaginé au préalable. Sans être certain à cent pour cent de ce qu’ils étaient en train de faire tous les deux, le Cubain savait au moins ce qu’il ne voulait plus et c’est une relation trop casual. Il préférait nettement laisser le choix du terme à Olive. “Pire ? Nan, j’ai foi en toi, t’es la plus créative de nous deux.” Dit-il avec un petit sourire amusé. Au fond, mettre des mots sur cette relation ce n’était pas nécessaire. Tant qu’ils gardaient ça pour eux, en tout cas, ça ne semblait pas nécessaire. Là où ça deviendrait plus compliqué, c’est le jour où ils allaient devoir l’annoncer à Victoria. Il grimaça quand Olive mit le doigt sur cette partie de sa phrase. Il le savait depuis le début que le plus compliqué dans cette relation, quelle qu'elle soit, serait de dealer avec Victoria. On ne se lance pas dans une relation avec une mère célibataire comme on se lance dans une relation avec une fille sans attache particulière. Quand c’est votre amie et que vous avez une bonne relation avec son enfant, c’est encore pire. La décision, d’en parler ou non, elle revenait surtout à Olive. Forcément que Gus avait un peu son mot à dire, mais la décision finale était quand même pour Olive. “C’est pas con du tout. Je comprends tes doutes…” Dit-il en soupirant. “Cela dit, je pourrais aussi comprendre les siens, si ça arrive.” Ajouta-t-il. Peut-être bien que Vic aura la sensation qu’on lui prend son ami, elle peut aussi avoir peur de le perdre si jamais ça venait à ne pas marcher entre eux. Puis elle pouvait aussi ne pas en avoir et être blessée si elle venait à mettre trop d’espoir dans cette relation. “Quoi qu’il arrive, je pense qu’il faut qu’on soit sûr à 100% de ce qu’on fait le jour où on lui annonce.” Son ton était bien solennel tout d’un coup. Là, ils n’arrivaient pas encore à mettre de mot précis à voix haute. Ils étaient bien incapable l’un comme l’autre de vouloir se mouiller et se dire en couple, alors aller annoncer ça à un enfant, ce n’était même pas envisageable pour Gus. Victoria, elle apporterait la pression ultime sur leur relation. Qu’elle soit pour ou contre, Gus savait très bien que sa dynamique avec elle allait changer et il n’avait pas envie de la décevoir. “Avant que tu ne décides... Ou qu’on décide quoi que ce soit… Qu’est-ce que tu penses de l’idée de faire un vrai date ?” Proposa-t-il en souriant, plantant son regard dans celui de la blonde. Après la discussion un peu sérieuse, il avait envie de quelque chose de doux. “Toi. Moi. À l’extérieur, en public… Je meurs d’envie de te revoir dans ta robe de la dernière fois.” Ajouta-t-il avec un sourire charmeur sur le visage. Il parlait bien évidemment de cette soirée où tout avait dérapé. Il était aussi plus que sérieux, Gus. “Pas que te rejoindre ici me déplaise, mais ce serait pas mal de ne pas faire attention à tout, juste pour un soir.” Entre Vic et le boulot, ils devaient constamment faire attention à ne pas être vu. Ça devenait un peu fatigant. C’était marrant au début, mais là, Gus, il avait bien envie de faire les choses bien.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
POINTS : 6
MESSAGE : 386
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, summer, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
#04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus)   #04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus) - Page 2 Empty20/2/2024, 23:59


Olive & Gustavo

Même s'ils avaient un peu de mal à se situer et bien saisir l'autre dans cette relation nouvelle qui s'établissait entre eux, c'était tout de même une bien bonne chose qu'ils aient bâti cette amitié entre eux avant. Ça avait instauré les bases de leur communication, une certaine confiance aussi, bien plus que s'ils avaient directement commencé avec une relation amoureuse où ils devaient apprendre à se connaître en même temps. Là, Olive elle pouvait dire qu'elle connaissait Gus et vice versa. Évidemment, ils avaient encore des choses à apprendre, pas mal même et ils devaient aussi s'apprivoiser sous un autre jour, mais la base, elle restait là. C'est bien ce qui leur permettait d'sen tirer sans dommages aujourd'hui, enfin, surtout grâce à Gus. Olive, elle avait encore des p'tits trucs à travailler pour être à son niveau au sujet d'la communication, mais avec du temps elle y serait. Pour l'instant, elle préférait prendre exemple sur le Cubain, apprendre tranquillement et surtout, ne pas se lancer dans le fait de nommer cette relation. La dernière fois qu'ils avaient tenté ça, ça n'avait pas été trop réussi et ça avait créé plus de mal que de bien. Elle secoua la tête vivement, contredisant au passage le fait qu'elle était la plus créative du duo qu'ils formaient. Nommer cette relation, ça impliquait aussi d'en parler avec sa fille. Ça, c'est pas qu'elle n'y était pas prête, c'est surtout qu'elle redoutait un paquet de chose. Quand elle avait connu Liam, ça avait été plus simple. Victoria était plus jeune et y'avait pas de précédent avec lui, elle ne le connaissait pas du tout. Au final, ça s'est avéré être une belle erreur, mais au moins Vic a pu se faire une opinion pendant la relation et être bien du côté de sa mère. Là, avec Gus, y'avait une belle relation de confiance entre les deux. Olive, elle ne voulait pas empiéter là-dessus, ni risquer de mettre Victoria dans une position inconfortable. « Évidemment que j'comprendrais ses doutes. Puis, j'voudrais pas la forcer à mettre une croix sur toi si jamais ça ne fonctionnait pas. » mentionna Olive avec une petite moue. Elle ne voulait pas voir trop loin là et être négative, mais c'était le genre de trucs auxquels elle devait absolument penser en étant maman. Dans tous les cas, ils étaient d'accord : ils n'étaient pas prêts à lui en parler tout de suite. « Oui j'suis d'accord, faut prendre le temps. » conclut Olive avec un petit sourire. Ça lui semblait la seule chose à faire. Elle avait été habituée à tout dire à sa fille, à se reposer pas mal sur elle pendant sa relation avec Liam parce qu'elle était un peu tout ce qu'elle avait, mais là, sa relation, elle lui appartenait et fallait qu'elle fasse la paix avec ça, Olive. Elle lui cacherait pour leur bien à toute les deux, pour que ce soit clair et plus prudent. Mis de cette façon, elle était bien plus confiante que la première fois qu'elle avait discuté de ça avec Gus. Puis là, en décidant qu'ils n'étaient pas que casual, Gus semblait ne plus avoir envie de garder ça secret. Olive, elle était surprise, mais pas de façon négative. « Toi et moi? En date? » répéta-t-elle avec un sourire. Il lui confirma bel et bien son intention, mentionnant la robe de la dernière fois. Son sourire charmeur, elle n'y était pas insensible la blonde. « Si tu m'amènes quelque part, j'ai certainement pas l'intention de remettre le même seul truc classe dans lequel tu m'as déjà vu Castillo. » souligna-t-elle avec un grand sourire. Olive, sa garde-robe ne débordait pas de jolies robes, mais elle en avait quand même plus qu'une. En date avec Gus, elle allait certainement faire un effort supplémentaire. « Juste pour un soir, hein? Une soirée à ne pas faire attention, à ce qu'on me voit avec toi... Nan moi j'vais vouloir des dates tout le temps. » dit-elle avec une note d'exagération. Elle finit tout de même par reprendre du sérieux, regardant Gus dans les yeux. « J'aimerais beaucoup une soirée comme ça avec toi. » confirma-t-elle finalement avec un sourire juste avant de déposer ses lèvres sur celles de Gus, une nouvelle fois. Elle se recula quelques secondes après, frappée par une interrogation. Reste que si Vic allait chez une amie pour la soirée, y'avait quand même la possibilité de croiser des collègues de l'hôtel. « Puis le boulot? On se dit que c'est pas grave si ça se sait? » demanda-t-elle en fronçant les sourcils. Olive, elle s'en foutait un peu même si les gens pensaient qu'elle était favorisée. Elle savait que c'était pas le cas et Gus était assez droit pour que ça s'essouffle vite, mais en étant le patron, il pouvait avoir d'autres concerns.



__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
POINTS : 0
MESSAGE : 699
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus)   #04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus) - Page 2 Empty14/3/2024, 01:57


Olive & Gustavo


Un début de relation, c’est suffisamment compliqué à gérer à deux. Trouver le bon rythme, être sur la même longueur d’onde que l’autre, ne pas s’enflammer et brûler les étapes… Tant de choses qui devraient se gérer tout seul avec un peu de temps et de communication. Sauf qu’Olive et Gus, ils n’avaient pas vraiment le loisir de laisser couler les choses et de juste faire des petits dates et attendre de voir si ça fonctionne ou non. Il y a un facteur important dans cette équation et c’est Vic. Forcément, qu’elle allait avoir un avis sur la situation, mais qu’elle soit contre ou pour, elle allait forcément être impactée par tout ça. “On ne peut jamais être sûr de rien, mais si on fait bien les choses, rien de tout ça ne devrait arriver.” Dit-il avec un sourire positif aux lèvres. Dans un monde idéal, même si leur histoire s’arrête pour une raison ou une autre, Gus espérait bien être capable de faire ça en adulte. En fait, la rupture avec Haley s’était tellement bien passée qu’il avait en lui une espèce de confiance peut être naïve. Comme s’il avait trouvé la recette que les autres n’ont pas. Comme s’il avait passé un stade dans sa vie d’adulte. C’est pas un gars naïf, Gustavo, mais sûrement un peu trop confiant. Plus de l’arrogance que de la naïveté à ce stade. Dans tous les cas, ils allaient avoir le temps de cogiter sur tout ça et d’essayer de profiter un peu avant de se poser de trop grosses questions. L’occasion peut être de faire un vrai date, pas cachée au détour d’un bureau ou un instant volé à la vas vite en redoutant de se faire prendre. “Je pourrais te voir dans n’importe quoi de toute façon…” Dit-il en affichant un large sourire niais. Bien évidemment que de la voir dans une robe de soirée ça le charmait pas mal, mais ce n’est pas ça qui créait son attirance pour elle. Olive, elle est belle, peu importe ce qu’elle porte et ça, il n’était pas prêt de le sortir de sa tête. “Ouais… T’imagines, un soir où on pourrait faire ça en public.” Répliqua-t-il entre deux baisers. Il tentait de profiter de l’instant, mais elle le ramenait bien vite à la réalité en parlant du boulot. Le Cubain grimaçait, pas certain de ce qu’ils devaient faire. Il n’avait pas forcément envie de réfléchir à ça non plus, même si ça devenait nécessaire. Lui, tout ce qu’il voulait, là, c’est embrasser Olive, encore et encore, sans se prendre la tête sur les avis des collègues ou des ressources humaines. Des préoccupations partagées au final, parce que la partie collègues, elle était réservée à Olive, Gus se fichant pas mal des messes basses et des bruits de couloir. Lui, il devait simplement faire les choses bien dans les règles, juste par son statut de patron. “Ça dépend de toi, un peu.” Annonça-t-il tout en réfléchissant à la marche à suivre. “Moi, je n'ai rien contre, il faudrait juste qu’on le déclare aux ressources humaines, juste pour faire ça dans les règles. Si t’es ok pour que ça sorte, moi, je ne vois pas de soucis.” Ajouta-t-il en souriant. Il était bien plus factuel qu’il ne l’aurait voulu. Il aurait préféré ne pas gérer ça, faire comme bon lui semble et advienne que pourra, mais encore une fois, cette relation se retrouvait challenger par leur environnement et les gens qui gravitent dedans. “Ce n'est pas comme si on allait faire une grosse annonce ou qu’on allait soudainement s’exposer aux yeux de tous. Mais je n'ai pas envie de te mettre dans une position compliquée.” Au fond, lui, ça n’allait rien changer à sa vie au travail. Il a son statut, il sait quand remettre les gens à leur place, ce n’est pas lui qui allait avoir le droit aux commérages et aux regards potentiellement réprobateurs. “Ce qu’on peut faire, c’est peut-être déclarer au service HR et juste continuer comme maintenant sans s’embêter. Si jamais ça fuite ou que quelqu’un remarque, on pourra remettre au clair. T’en penses quoi ?” Pas de problème, toujours des solutions. Il réfléchissait presque à voix haute à ce stade. Une chose est sûre, vu la taille de Bowen et comment les informations se propagent, c’est bien en dehors de la ville qu’il comptait bien organiser ce fameux date. Aux abris des regards, comme s’ils avaient pu être dans une grande ville, perdus dans la masse.

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
bowenien
Olive Parker
Olive Parker
POINTS : 6
MESSAGE : 386
ICI DEPUIS : 24/07/2023
COMPTES : alexis, leyla, arielle, summer, phoebe, mackenzie & will
CRÉDITS : thequickthunder

STATUT : every day, every moment apart, only makes me want you more, yeah i'm catching feelings (gus)
#04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus)   #04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus) - Page 2 Empty20/3/2024, 01:02


Olive & Gustavo


Gus, il avait vraiment une approche positive face à tout ça, face à comment gérer la portion Victoria dans l'histoire. Ça rassurait Olive, mine de rien. Ça la rassurait sur la possible réaction de sa fille, mais aussi sur la continuité de leur relation à eux deux si jamais ça ne fonctionnait pas, finalement, entre les deux adultes. C'était tout de même pas ce à quoi elle voulait penser, Olive. Ça venait à peine de commencer avec Gus et elle y tenait beaucoup, même si elle avait pu démontrer le contraire. Intérieurement, elle savait tout le bien que ça lui apportait d'être avec lui et tout le positif que cette amitié lui avait amené. Ça ne pouvait qu'être décuplé maintenant qu'ils dépassaient le stade de simple amis. Enfin, il restait à dépasser ce stade en public surtout, parce que pour l'instant, Gus et Olive n'avaient été plus l'un pour l'autre que dans la plus grande intimité. C'était pas ce qu'il y avait de plus normal pour une relation, fallait explorer tout ça dans une sphère plus public, plus réelle. C'était souvent quand le quotidien et l'entourage s'en mêlait que ça pouvait foirer, après tout. Elle n'était tout de même pas trop inquiète, la blonde. Elle était bien prête pour une date en sa compagnie, comptant bien porter autre chose que cette seule robe dans laquelle il l'avait vu et son uniforme de réceptionniste. « Me dit pas ça, je pourrais changer d'avis et décider de ne pas faire d'efforts. » lui dit-elle avec un sourire amusé. C'était clairement qu'une blague. Olive, elle ferait tous les efforts nécessaires pour être à la hauteur de Gus. Elle avait envie de les faire et de bien paraître à côté de lui. Son commentaire suivant lui arracha un plus grand sourire encore tandis qu'elle lui rendait ses baisers. « Oui mais pas trop sinon ce sera plus du domaine public cette date. » lui dit-elle avant de rire. Ben oui parce qu'avec Gus, il y avait ça aussi, cette espèce d'attirance physique complètement incontrôlable la plupart du temps. C'était bien ce qui avait commencé tout ça d'ailleurs. C'était tout de même pas mal plus que juste physique leur truc et c'est pour ça qu'elle aborda le sujet du boulot. Olive, c'était une fille transparente, elle aimait pouvoir être elle-même et vivre sa vie sans se cacher alors, obviously, le fait qu'elle était son employée ça venait compliquer le truc. « Déclarer aux ressources humaines. Ça fait tellement officiel. » souligna la blonde avec un petit rire. C'était pas le genre de truc avec lequel elle était habituée, Olive. Elle avait l'habitude de vivre ses trucs comme bon lui semble sans avoir à prévenir qui que ce soit. Là, ça n'avait pas le choix d'être différent. Si c'était le prix à payer pour pouvoir fréquenter Gus par la suite, elle était ok avec ça. « Moi j'imaginais bien un baiser passionné sur le comptoir de la réception à l'heure des check in comme type d'annonce. Un peu déçue qu'on partage pas la même vision. » dit-elle avec une petite moue. Trêve de plaisanterie, elle s'arrêta de rire après quelques secondes quand même, réglant le sujet avec un peu de sérieux. « Mais oui on peut faire ça. Se déclarer pis vivre notre vie. » approuva la blonde en hochant de la tête. Elle fit mine de réfléchir un peu, puis vint à une conclusion. « Honnêtement, je m'en fiche un peu si tout le monde le sait. J'vois pas trop quels genres de commentaires on pourrait dire. »  Gus, il était bien connu pour être professionnel en plus, puis Olive elle pensait être plutôt appréciée de ses collègues, elle voyait pas comment ça pourrait changer. « Maintenant que le côté business est réglé... On peut juste profiter du moment sans devoir se cacher de Vic? » demanda-t-elle avec un sourire. Fallait aussi oublier que par sa faute, ils auraient très bien pu ne pas en avoir de moment.





__________________________



I've been holding my breath, I've been counting to ten over something you said. I've been holding back tears while you're throwing back beers, I'm alone in bed.

Revenir en haut Aller en bas
animateur
Gustavo Castillo
Gustavo Castillo
POINTS : 0
MESSAGE : 699
ICI DEPUIS : 05/07/2023
COMPTES : Tommy, Kay & Cooper
CRÉDITS : av. (cheekeyfire) sign. (magma & cheekeyfire)

STATUT : You swim all through my mind, just give me one more sign (olive)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus)   #04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus) - Page 2 Empty2/4/2024, 23:48


Olive & Gustavo


Cette relation, même si elle ne pouvait pas suivre le cours normal d’une relation classique, elle allait prendre forme au fur et à mesure. Que ce soit avec Victoria ou avec les autres, ils allaient faire au fur et à mesure. L’un demandait certainement plus de réflexion que l’autre, mais pour le moment, s’ils pouvaient juste passer du temps ensemble sans se cacher, ce serait déjà pas mal. L’envie de pouvoir l’embrasser comme il le veut, être tactile et surtout de moins se prendre la tête sur les gens autour, c’était bien ça la prochaine étape. C’était la partie fun en tout cas. L’autre partie l’était beaucoup moins. Beaucoup plus formelle et administrative, mais en étant patron, il se devait bien de le faire. “C’est chiant, mais c’est le protocole.” Annonça-t-il en grimaçant. Ça ne tiendrait qu’à lui, il ne le ferait pas, le personnel n’étant pas corrélé au professionnel. Pourtant, c’est un protocole fait pour tout le monde, encore plus dans sa position à lui, et il ne pouvait pas passer à côté. Surtout, que vis à vis d’Olive, c’était sûrement mieux que ça se fasse comme ça, plutôt que de laisser les gens parler et que des rumeurs et des messes basses s'enchaînent dans leurs dos. Il riait tout de même de bon cœur quand elle lui expliquait son faux plan d’annonce. “Je suis peut-être vieux jeu, mais mon bureau, c’est suffisant pour ce genre de baiser.” Dit-il en riant avant qu’il ne revienne sur le sujet plus sérieusement. Cette partie protocole scellait la discussion et serait sûrement suffisante pour annoncer les choses. Les nouvelles vont vite, surtout dans ce genre d’environnement. Pas de doute que ce petit potin allait faire le tour de l’hôtel bien vite rien qu’en informant les ressources humaines. Avec un peu de chance, cette nouvelle allait rester à Bowen. Les services étant parfois en contact, Gus n’avait pas forcément envie que ses parents l’apprennent comme ça, mais là, c’était bien le dernier de ses soucis. “Si t’es ok avec ça, je le suis aussi.” Déclara-t-il tout souriant. Il pensait d’abord à elle avant de penser à lui, se réconfortant naïvement en se disant que les nouvelles de Bowen n'allaient pas tant intéresser les autres hôtels. Et pourtant… Des potins sur le fils du PDG, ça pourrait bien aller vite. Cette contrainte, il allait y réfléchir plus tard, pour le moment, son focus était bien trop sur la blonde et l’impact que tout ça aurait sur elle. “Faisons ça oui… Je vais pouvoir te montrer à quel point tu m’as manqué.” Annonça-t-il avec un grand sourire charmeur. S’ils avaient toute la fin d’après-midi et la soirée devant eux, autant en profiter. Après deux semaines sans se voir, c’était bien le minimum d’ailleurs et Gus était fin prêt à être aux petits soins avec Olive pour tenter de lui faire oublier ses blessures.  Ils pouvaient tous les deux remercier la plus jeune des Parker parce que sans elle ils n’en seraient certainement pas là. Au lieu de passer la fin de journée tous les deux, bien cosy à l’appart, Gus l’aurait passé à bosser et se prendre la tête sur ce silence radio et Olive… Olive aurait sûrement fini son bouquin, mais il avait suffisamment d’ego, Gustavo, pour se dire que sa présence et sa chaleur valait bien tous les bouquins du monde.

rp clos :coeur:

__________________________



ஃ Finally got my head right, it's a new me. It's like I got heaven in my sights now, beauty I see when it seems it's all too much. And your soul, it can't be rushed
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26937-gussy-castillo#979679
Contenu sponsorisé
#04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus)   #04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
#04 - i'd like to be my old self again, but i'm still trying to find it (gus)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» i find only you away -r.
» i had to find you -r.
» you'll never know what you'll find ▽ Aisling
» We find out what we're made of • Giulia
» (#111) Can't find my way home.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: