AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-11%
Le deal à ne pas rater :
SAMSUNG 55Q70C – TV QLED 55″ (138 cm) 4K UHD 100Hz
549.99 € 619.99 €
Voir le deal

 

 Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
adm h
Orso Luciano
Orso Luciano
POINTS : 372
MESSAGE : 1224
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy - joan
CRÉDITS : @ineffablepremades

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso)   Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 EmptyLun 11 Mar 2024 - 16:45

Ca partait dans tous les sens notre conversation. J'sais même pas si on pouvait vraiment dire que c'était une conversation. C'était pas constructif, on tournait en rond, on s'lançait les mêmes trucs qu'à cette soirée en boîte. J'lui en voulais toujours, j'le ressentais cette rage que j'avais en dedans, j'lui en voulais de m'avoir menti, j'avais comme l'impression qu'elle avait joué sur un tableau différent du mien, qu'elle m'avait caché des trucs, qu'elle s'était joué de moi. Et ça, j'aimais pas. Parce que j'avais eu la réelle sensation d'me faire avoir dans l'histoire. Comme si, sciemment, Sierra, elle s'était infiltrée dans ma vie, dans mes pensées, me laissant avoir des sentiments pour elle que j'pensais contrôlable, puisqu'éphémère. Mais c'était pas le cas. Elle allait resté Sierra et j'm'étais retrouvé au pied du mur. Alors, c'que je savais faire de mieux, c'était de réagir comme un con, me rendre détestable, pour l'éloigner. Parce que je savais pas dealer avec ça. Elle avait tout rendu compliqué, elle avait mis du flou là où normalement, c'était clair. J'sais pas tellement pourquoi j'avais fini par lui dire, avec des mots, ce que je ressentais. J'crois que ça me plaisait pas tellement qu'elle pense que j'voulais juste vivre en paix ma p'tite vie de tombeur. Parce que j'étais pas que ça. Ouais, j'me laissais aller à certaine luxure, parce que j'm'amusais, mais il y avait aussi des sentiments. J'crois pas que j'étais amoureux de Sierra, c'était beaucoup trop fort comme émotions, mais elle me laissait pas indifférent. Alors ça avait été comme un p'tit électrochoc. Etre honnête, juste une fois, juste pour voir que ça faisait. C'était ça le plan. J'savais pas où ça nous mènerait mais pour une fois, j'prenais le lead, pour faire avancer les choses. Alors j'lui avais dis à Sierra, qu'elle me plaisait. Et que le fait qu'elle soit dans mon espace, à Bowen, ça me troublait. J'lui avais dis tout ça sans la quitter des yeux. J'voyais qu'elle semblait assez surprise. Elle me laissait parler. Elle lâcha même un p'tit rire, à la fin, lorsque je ponctuais le tout d'un "tu saisis?" déjà devenu un running gag entre nous. Et, finalement, elle reprit la parole. Je hochais la tête à sa première question. "Bien joué Sherlock, elle était pas évidente celle là." que j'dis avec un p'tit sourire. Ouais, c'était exactement ça que j'avais voulu dire, quand j'lui disais qu'elle savait pas lire entre les lignes. J'le savais que j'étais pas très lisible comme gars, j'brouillais les pistes, sciemment, pour me protéger. Je l'écoutais me dire que je l'avais blessé, avec mes mots, à cette fameuse soirée. Je souris tristement, sans la lâcher des yeux. "J'voulais pas te faire de mal. J'ai p'tete un peu overeact, c'est ma p'tite tendance à tout prendre un peu trop frontalement." que j'dis un peu embêté. Est-ce que c'était une manière détournée de faire des excuses? Très probablement. Elle allait encore devoir lire entre les lignes, parce que dire "désolé" ça c'était pas dans mes capacités de têtu. Sierra repris la parole et .. m'avoua que j'lui plaisais aussi. Ok. On était à égalité là dessus. Et elle aussi elle flippait de ça. On était définitivement à égalité alors. Et le mieux déjà, c'est que c'était verbalisé, on avançait. Vers où, ça j'en savais rien, mais on était en mouvement, c'était déjà pas mal. J'la regarde, sans sourciller, sans être capable de me détacher d'elle. La tension, elle continue de s'accumuler. "Y a deux options Sierra, enfin, j'en vois deux. Ou on quitte cet endroit sans que rien ne change et on fait comme si tout ça n'avait pas existé." Cette première option, c'est pas la plus fun. Mais probablement la plus raisonnable. J'reprends la parole. "Ou alors, j'viens t'embrasser, et on verra pour l'après." J'suis très sérieux, j'fais un pas vers elle, sans la quitter des yeux. J'crois que là, j'ai plus tellement envie de réfléchir. L'embrasser à cet instant, ça m'semble une bonne idée. Mais j'sais aussi, au fond, que ça ne ferait que compliquer tout le reste.

@Sierra Miles

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28132-orsoluci-insta
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
POINTS : 9
MESSAGE : 265
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : mcximoffs. (av), alcara (sign&ban), sebegifs (gif)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso)   Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 EmptyVen 15 Mar 2024 - 22:31

Sierra n’était pas du genre à s’ouvrir. Elle avait une sacrée fierté, la princesse. Une carapace. Elle n’aimait pas se montrer vulnérable. Montrer ses failles, ses faiblesses. Encore plus face à un mec. C’était d’ailleurs une chose assez rare, qu’un mec lui plaise. Pourtant, les prétendants ne manquaient pas lorsqu’elle habitait encore à New-York. Et certes, elle avait eu plusieurs flirts et quelques histoires plus ou moins longues. Mais elle n’était pas du genre à se laisser séduire facilement, Sierra. Principalement car il était rare qu’elle trouve quelqu’un de suffisamment captivant pour garder son intérêt très longtemps. Surtout chez les hommes qui essayaient de la séduire. Mais avec Orso, elle s’était laissée aller. Les deux fois où elle l’avait laissé rentrer dans sa vie. Il y a plusieurs années à Florence et il y a quelques mois à Bowen. Elle s’était laissée tomber dedans. Un lâcher prise peut-être facilité par la dimension éphémère de leur relation à Florence. Dimension qui était censée se retrouver à Bowen également. Mais ça n’avait pas été le cas, comme on le savait déjà. Elle était là pour rester, Sierra. Malheureusement. Ou non ? Le discours d’Orso est clair. Aussi clair qu’il peut l’être. Aussi clair que les sentiments du garçon le sont dans son propre esprit. C'était parfaitement lisible, là. Pas besoin de le faire entre les lignes. Elle roule des yeux devant la réponse du brun à ce sujet. Mais ne peut retenir un petit sourire en coin, malgré tout. Clairement, l'ambiance était en train de s'adoucir, si elle était capable de sourire en réponse à ses taquineries. Elle s'applique alors à s'ouvrir à son tour, lui rendre l'honnêteté dont il vient de faire preuve. Quand elle explique avoir souffert de ses mots ce soir-là, en boite de nuit, il s'excuse. Enfin, pas vraiment, mais la blonde comprend bien que c'est surement le maximum qu'il peut lui donner, admettre qu'il a peut-être sur-réagi. Elle hoche la tête simplement. Elle a lu entre les lignes cette fois-ci. Plantée devant lui, elle termine sa tirade. C'est réciproque. Elle lui plait. Il lui plait. C'est dit. Ils se font face un instant. En silence. La tension remonte. Car au final, ça les mène où, ces aveux ? Ce n'est pas parce que tout est clair que ça en est moins flippant. C'était surement encore plus flippant en fait. Terrifiant, même. Leurs regards ne se quittent pas. Et toujours cette fichue tension. Plus teintée de colère, désormais. Mais plutôt teintée de peur. Finalement, Orso reprend la parole. Sierra l'écoute. Première option. Oui, ça en était une. Une partie d'elle lui criait que c'était peut-être la plus judicieuse. Ils s'étaient expliqués. Ils s'étaient excusés, à leur manière de têtes de mules trop fières. Ils avaient avoué leurs sentiments. Faire comme si cette dernière partie n'avait jamais eu lieu, c'était tentant. Car rassurant. Plus simple. Mais terriblement peu attrayante. Cette perspective lui serrait le cœur, plus fort que la peur que lui inspirerait une autre option lui tordait les entrailles. Et la voici, l'autre option. Pas raisonnable. On verra pour l'après. Absolument pas raisonnable, cette option. Mais terriblement attrayante. Orso fait un pas. Il est proche, trop proche pour que ça n'ait pas d'effet. Elle sent son odeur l'assaillir et c'est agréable. Trop agréable. Elle relève la tête, ne quitte pas ses yeux une seconde. Elle sent presque son souffle sur ses joues. Sur ses lèvres. "On verra pour l'après." s'entend-elle chuchoter, avec une lueur nouvelle dans ses yeux. Elle lui sourit et pour une fois dans sa vie, elle fait le premier pas. Réduit à néant la distance entre leurs lèvres.

@Orso Luciano

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
adm h
Orso Luciano
Orso Luciano
POINTS : 372
MESSAGE : 1224
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy - joan
CRÉDITS : @ineffablepremades

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso)   Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 EmptyMar 26 Mar 2024 - 23:02

Dire qu'on avait ramer pour en arriver jusque là, j'crois que c'était un putain d'euphémisme. J'crois que l'un et l'autre, on avait comme voulu repousser le plus loin possible le moment où on allait être contraint d'avouer nos ressentis à l'égard de l'autre. Parce que oui, Sierra, elle me plaisait. Et c'était là tout le problème. J'étais pas du genre à me laisser emporter par une histoire. C'était plus mon genre. On m'y avait pris une fois et j'voulais pas recommencer. D'autant plus que ma dernière histoire en date, celle d'avec Maxine, c'était soldé d'un échec cuisant. J'sais pas encore tellement où on était elle et moi, c'était le bordel. Alors forcément, rajouter Sierra dans l'équation, ça ne faisait que troubler un peu plus les lignes. J'sais pas exactement ce que j'avais envie avec elle. Je m'interdisais de me questionner moi même sur ce genre de question. J'préférais faire la fameuse technique de l'autruche. Faire comme si tout ça, n'existait pas. Ca rendait les choses moins tangibles quoi que, du coup, beaucoup plus illisible. J'avais pas bien agit avec Sierra, j'avais overeact, et j'lui disais, à demi mot que j'étais un peu désolé de cette réaction là. Ca avait pas été très malin de ma part de la rejeter comme ça, d'la traiter de menteuse et de manipulatrice. Dans cet ascenseur là, toujours bloqué entre deux étages, c'est comme si le temps s'était arrêté. On s'était aboyé dessus, on avait campé sur nos positions, avant de finalement, baisser un peu les armes. Parce que l'évidence elle était là. Même si notre histoire n'avait pas été basée sur la vérité, même si j'm'étais senti un peu trahi, les sentiments, ils étaient bien là. C'était pas de l'amour. J'crois pas. C'était juste une vraie attirance, le genre qui m'fait dire : tiens, j'suis bien quand elle est là. Et Sierra, elle était aussi têtue, voire plus que moi. Alors on était pas dans un mind set très stable. J'annonçais les solutions. Elles étaient pas nombreuses. Ou tout ce qu'on s'était dit, ça comptait pas, on faisait comme si ça existait pas et on continuait de vivre notre vie, tranquille, loin l'un de l'autre, ou alors on réduisait l'espace entre nous, on s'embrassait et on aviserait ensuite. Clairement, la deuxième option, elle était plus dangereuse mais diablement plus tentante. J'm'approchais d'elle, comme si mon bodylangage lui indiquait que moi, j'avais déjà fait mon choix. J'étais proche d'elle, tellement que nos regards se connectaient, sans que j'puisse plus rien voir d'autre hormis elle, ses beaux yeux, ses lèvres attirantes. Quelques secondes s'écoulent avant que finalement, quelques murmures de Sierra ne me parviennent avant que je sente ses lèvres se poser sur les miennes. Bordel, que c'est libérateur. Encore plus que toutes les autres fois. Instinctivement, ma main trouve sa joue avant de glisser dans ses cheveux blonds. Son parfum, le goût de ses lèvres, ça m'avait bien, bien manqué, soyons honnête. On s'embrasse comme ça, quelques dizaines de secondes, alors que notre baiser devient un peu plus langoureux. J'la fais reculer d'un pas, contre la paroi de l'ascenseur, simplement pour être certain que la distance entre nous ne s'agrandira pas de ci tôt. J'oublie un peu tout là, contre ses lèvres. J'oublie que tout ça, ça résout rien. J'me détache de ses lèvres, sans pour autant quitter son espace. "C'est maintenant l'après, ou on attend encore un peu?" que j'dis en souriant contre ses lèvres. J'ai pas envie d'arrêter de l'embrasser, juste pour ne pas penser à l'après, justement.

@Sierra Miles

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28132-orsoluci-insta
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
POINTS : 9
MESSAGE : 265
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : mcximoffs. (av), alcara (sign&ban), sebegifs (gif)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso)   Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 EmptyMar 2 Avr 2024 - 15:18

Là, on était sur un changement d'ambiance. Les armes enfin déposées. La colère évaporée ou du moins transformée en tout autre chose, un désir ardent de tout oublier, ses lèvres contre celles d'Orso. A quoi bon se crier dessus et prétendre se détester ? La vérité avait éclaté. Ils ne se détestaient pas. C'était même plutôt l'inverse. Surement que ça impliquait tout un tas de questions compliquées à répondre et c'était bien pour ça qu'il était plus facile de laisser ça pour "l'après" comme le nomme Orso. Leurs lèvres se trouvent enfin et c'est bien trop agréable. Un feu d'artifice. Libération. Elle glisse ses mains dans le dos du brun, l'attire un peu plus contre lui alors que leur baiser s'intensifie. Ouais, là elle oublie tout, Sierra. Tout l'énervement, toutes les fois où elle l'a maudit. Elle oublie cet ascenseur et toute sa raison. Il n'y a plus qu'eux. Il n'y plus que les lèvres d'Orso sur les siennes, ses mains dans ses cheveux, son corps contre le sien. Ils reculent légèrement et Sierra sent l'acier de la paroi dans son dos. Coincée. Mais pas dans une prison dont elle a hâte de s'échapper. Elle n'y pense même plus, à cette histoire d'ascenseur bloqué. Ils pourraient bien rester là toute la nuit qu'elle n'est pas sure que ça la dérangerait. C'est maintenant l'après, ou on attend encore un peu ? Elle sourit en retour, se mordillant légèrement la lèvre alors qu'elle relève le regard pour capter celui de l'italien. "Tu veux la réponse raisonnable ou la réponse pas raisonnable ?" dit-elle, tout en se doutant très fortement du choix qu'Orso aimerait faire. Du choix qu'elle aimerait faire aussi. Pas raisonnable. Pourquoi être raisonnable ? Elle reprend leur baiser et ça lui fait tourner la tête, un peu. Il lui fait cet effet, le garçon. "L'après..." murmure-t-elle entre deux baisers. "Est-ce que... ça a besoin d'être compliqué ?" Ses lèvres ne quittent celle d'Orso que quelques secondes à peine, le temps d'articuler les mots. "Peut-être..." Elle s'écarte légèrement, plus longtemps cette fois-ci. "Peut-être que ça peut être comme Florence et... Comme ces deux semaines quand on s'est recroisé ici... On profite et... On verra." Elle plonge son regard dans celui d'Orso. Profiter. Sans réfléchir. Se laisser porter. Pas besoin de trop en discuter ? Quel plan brillant, non ?

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
adm h
Orso Luciano
Orso Luciano
POINTS : 372
MESSAGE : 1224
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy - joan
CRÉDITS : @ineffablepremades

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso)   Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 EmptyLun 8 Avr 2024 - 18:18

Voilà, j'crois qu'on y était en fait. Pile au bon endroit. Parce qu'entre Sierra et moi, fallait pas se mentir, il y avait un truc. Déjà à Florence, on avait vraiment connecté, on avait vécu un truc et j'm'en étais rappelé longtemps après de Sierra. J'l'avais jamais vraiment oublié d'ailleurs, elle était un délicieuse souvenir, la p'tite touche sucrée, la parenthèse. Et pis, là, d'se retrouver à Bowen, de renouer avec notre histoire, ça avait rajouté des feels. Tout ça, c'était difficile d'aller contre, même si j'avais eu la sensation d'me retrouver au piège, de pas avoir maîtriser ces sentiments, ils étaient bien là et plutôt que de lutter, on avait choisi la solution de facilité. Clairement pas la plus maline, la plus stable, clairement pas la plus raisonnable mais j'avais pas réfléchis plus et nos lèvres s'étaient retrouvé. L'après, voilà ce qui m'importait le moins maintenant. L'instant présent, notre baiser qui devient plus intense, mes mains qui glisse dans ses cheveux, puis dans sa nuque, ses mains à elle dans mon dos, nos corps qui se resserrent l'un contre l'autre, voilà ce qui avait de l'importance. Rien d'autre. On s'embrasse, langoureusement et j'me trouve pas si mal dans cet ascenseur que j'avais bien maudit jusque là. Pourvu qu'il ne soit pas réparer de si tôt. J'quitte ses lèvres pour répondre à sa question, raisonnable ou pas raisonnable? Bien évidement qu'elle connaissait déjà ce que j'avais répondre et je savais aussi parfaitement que c'était le même choix que le sien. "y a qu'une seule option d'envisageable, j'crois bien." que j'dis avant de l'embrasser à nouveau. Elle ponctue ensuite chacune de ses parties de phrases par des baisers, ou peut-être l'inverse, comme si à présent, c'était plus possible de faire autre chose que de s'embrasser. La frustration accumulé, j'la ressentais bien là, qui se libérait. J'écoutais Sierra en tentant de me concentrer sur ce qu'elle disait plutôt que sur ses lèvres. Elle propose un plan, qui sonne plutôt bien sur la papier. Nos lèvres se sont séparés, parce que là, on parle sérieusement. Enfin, on s'met d'accord sur "on s'laisse porter", j'sais pas si c'est bien sérieux, mais c'est définitivement très tentant. "L'absence totale de réflexion, ça m'charme bien j't'avoue." que j'dis avec un p'tit sourire en coin. "Donc, pas de prise de tête, pas de plan, et on avise. J'suis partant." Ca veut dire qu'on réfléchit pas, à si on est ensemble ou pas, on réfléchit pas à ce qu'on engage tous les deux, on réfléchit à rien et on vit tout à l'instinct. J'le sais dans le fond que ça risque de bien merder, de mal de terminer, mais là, dans le principe, on est d'accord tous les deux. Je l'embrasse à nouveau, parce que c'est clairement devenue mon activité favorite de ce jour. On est littéralement seul au monde, j'oublie tout le reste et c'est terriblement agréable de sentir le corps de Sierra contre le mien, de pouvoir balader mes mains le long de ses hanches et de son fessier. Ouaip, c'est assurément un très bon plan qu'on est en train d'effectuer là, tous les deux. Finalement, quelques minutes plus tard, on sent sous nos pieds des mouvements qui indiquent que l'ascenseur se remet en marche. J'me détache de ses lèvres, lui souriant.. "Elle était pas si mal que ça, cette panne d'ascenseur, finalement." Juste avant que les portes ne s'ouvrent, j'lui attrape le menton entre les doigts, plongeant mon regard malicieux dans le sien. "J'en ai définitivement pas fini avec toi." que j'dis dans un souffle, l'embrassant une dernière fois avant qu'on se reconnecte à l'extérieur.

@Sierra Miles

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t28132-orsoluci-insta
bowenien
Sierra Miles
Sierra Miles
POINTS : 9
MESSAGE : 265
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : mcximoffs. (av), alcara (sign&ban), sebegifs (gif)

STATUT : officiellement célibataire, situationship avec Orso

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso)   Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 EmptyLun 15 Avr 2024 - 19:20

On profite et on verra. Cette idée est séduisante sur l’instant. Elle ne voit pas, Sierra, toutes les emmerdes qui pourraient découler de cette stratégie. Peut-être qu’elle les voit, au fond, mais choisit de les ignorer. De remettre à plus tard ces inquiétudes. Ces instants dans l’ascenseur ont déjà été éprouvants, à se balancer leurs quatre vérités pleines de ressentiments. Mais, enfin, la tension a fini par se relâcher. De la plus délicieuse des manières. Elle n’avait pas envie de compliquer à nouveau les choses, Sierra. Pourquoi tout devait être compliqué, tout le temps ? Pourquoi ne pouvait-elle pas apprécier pleinement les petites éclaircies dans sa vie ? Les retrouvailles avec Orso à Bowen en avaient été une. Et avec cette stratégie, profiter et aviser après, il pouvait le redevenir. Une belle éclaircie. Elle méritait des rayons de soleil, Sierra. Elle méritait de ne pas se poser de questions. Alors ça serait le plan, et elle en fait la suggestion contre les lèvres d’Orso, apparemment incapable d’arrêter de l’embrasser plus de quelques secondes. Sans grande surprise, mais pour le plus grand plaisir de la blonde, l’Italien approuve. Les lèvres de Sierra se courbent un bref instant en un sourire, avant d’être à nouveau capturées par celles du brun. La température commence à monter dans l’ascenseur alors que leurs mains respectives s’aventurent sur leurs corps, celles de Sierra finissant par se glisser derrière la nuque et dans les cheveux du garçon pour intensifier leur baiser. Soudainement, et assurément au grand dam de Sierra, la cabine de l’ascenseur s’ébranle. Ils sont en mouvement, de nouveau. « Un joli retournement de situation. » approuve-t-elle en rendant son sourire à Orso. Elle se perd dans les yeux du brun, juste avant que les portes ne s’ouvrent. Ils s’embrassent une ultime fois. Elle se mordille la lèvre, s’écartant de la paroi de métal avant de reculer dans l’ouverture, sourire malicieux sur le visage. « À bientôt, Orso. » Un au revoir aux allures de promesse. Elle tourne les talons, tendant de mettre un peu d’ordre dans ses pensées. Qu’est ce qu’elle était venue acheter, déjà ?

@Orso Luciano

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
you're an all star
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
Contenu sponsorisé
Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso)   Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tant mieux si la route est longue, on pourra faire un peu plus de détours (orso)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» de mon mieux, j'essaye de faire de mon mieux (liviana)
» et quand mon cœur ne pourra plus faire fondre un cœur, il sera l’ère de glace à lui seul (aïnhoa)
» #222 - alexis - Il m'reste quelques battements pour faire c'que j'fais d'mieux.
» j'sais rien faire de mieux, me dis pas que tout est possible j'sais même pas ce que je veux - maxso
» nous allons faire éclater la civilisation en morceaux pour faire du monde quelque chose de meilleur. (Thad)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: