AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-36%
Le deal à ne pas rater :
Kit Mémoire PC Corsair Vengeance RGB PRO – 2 x 8 Go à 47,90€
47.90 € 74.99 €
Voir le deal

 

 #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
POINTS : 21
MESSAGE : 2482
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
#227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla Empty
MessageSujet: #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla   #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla EmptySam 6 Jan 2024 - 15:21

J’crois qu’entre Leyla et moi, ça roulait. On avait connu quelques petits embrouilles, des mésententes, mais c’était toujours des trucs que j’prenais comme normaux. Des ajustements. Des trucs nécessaires pour construire une vraie histoire. Un vrai truc solide. Et ça en prenait le chemin. Clairement, j’me sentais bien. Et bizarrement, depuis que j’étais avec Leyla, j’étais devenu un peu plus sérieux dans mon travail. J’prenais un peu moins de jour, j’étais plus ponctuel, j’étais devenu sérieux quoi. Enfin, dans la limite du possible avec moi bien sûr. J’avais un peu calmé sur les soirées aussi, mais p’tete pas suffisamment. C’était encore assez régulier que j’envoie un message à Leyla pour lui dire que finalement, je restais traîner au bar avec des potes. Elle semblait pas trop regardante avec ça. Enfin du moins, elle le tolérait. J'crois. Après tout, on avait aussi chacun notre indépendance. J’en avais besoin de cette liberté aussi. Les quelques semaines qu’on avait fait ensemble quand Alexis avait libéré l’appartement, ça avait été vraiment cool. Ca avait scellé un peu plus notre relation, on savait qu’on était un peu près capable de vivre ensemble plusieurs jours de suite sans s’étriper. Et ça, c’était un très bon point. Parce que si Leyla était plutôt simple à vivre, de mon point de vue, je savais parfaitement que moi, j’pouvais avoir une tendance épuisante, un peu. Et j’avais pas eu la sensation que ça avait coûté à Leyla d’évoluer dans le même espace que moi. On était fait l’un pour l’autre que voulez vous. Ouais non, vraiment là, j’étais dans un bon mood et depuis qu’on s’était dit je t’aime, j’me sentais encore mieux. On s’était revu, des tas de fois, profitant de la maison de sa tante Selma et son oncle Leonel qu’elle habitait seule maintenant. En fait, j’me posais le moins de questions possibles, parce que tout me paraissait simple et évident. Ce soir là, j’avais terminé le travail vers 19h et il était convenu qu’on passe la soirée ensemble. C’est elle qui avait insisté pour qu’on se voit chez elle, tranquille. Moi ça m’allait. J’étais repassé rapidement au #23 pour prendre une douche et enfiler des fringues propres – pour éviter de sentir l’essence What a Face. Puis, vers 20h, j’remontais l’allée de la maison, le skate sous le bras. L’air léger. Heureux. Et j’entrais sans frapper, comme je faisais absolument partout, tout le temps. « Est-ce que la plus merveilleuse des petites amies est lààà ? » que j’disais assez fort le sourire aux lèvres, en déposant mon skate dans l’entrée et en commençant à retirer ma veste pour la poser sur le porte-manteau, cherchant des yeux Leyla, quelques parts, dans l’espace du salon.

@Leyla Alvarez

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
baby kangou
Leyla Alvarez
Leyla Alvarez
POINTS : 9
MESSAGE : 804
ICI DEPUIS : 01/03/2023
COMPTES : alexis, arielle, will, olive, mackenzie, summer & phoebe
CRÉDITS : cheekeyfire

STATUT : everything just makes sense, even when it don't, when you know you know. (elijah♥)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla Empty
MessageSujet: Re: #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla   #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla EmptySam 6 Jan 2024 - 19:02

J'étais complètement stressée depuis plusieurs jours. J'avais une boule au ventre, une boule de culpabilité, une boule qui avait le prénom d'Alan. J'me sentais malhonnête, prise entre deux, clairement dépassée par les événements aussi. J'avais une belle relation avec Elijah, tout allait merveilleusement bien même. On évoluait tranquillement et il me rendait heureuse. J'avais rien demandé, rien cherché et pourtant. Le retour d'Alan dans ma vie, il avait chamboulé bien des choses. Quoi exactement? J'savais pas. J'avais l'impression d'être dans le néant, de nager dans l'obscurité et j'savais pas ce que ça voulait dire, que je me sente comme ça. Alan, il ne me rendait pas indifférente, ça n'avait jamais été le cas. Mais c'est aussi qu'il me rappelait le Chili, de meilleurs jours, de beaux sentiments. Notre relation, elle n'avait jamais vraiment eu de point, juste une petite virgule et des années qui s'étaient accumulées. Je savais pas où j'en étais ni quoi en faire, mais je me devais d'en parler avec Elijah. Il comprendrait, non? Je l'espérais, en tout cas. La dernière chose que j'avais envie, c'était de le perdre et j'avais l'impression que l'honnêteté, c'était un peu ma seule carte à jouer. La seule qui valait la peine d'être exposée, en fait. Alors j'lui avais donné rendez-vous chez tante Selma. Chez moi, maintenant. Plus pour longtemps, par contre. La maison serait bientôt mise en vente, j'allais devoir bouger. Ça s'ajoutait à la pile de soucis que j'avais en tête en ce moment. Pour l'instant, j'devais me concentrer sur un seul et la priorité, c'était Elijah. Alors je l'attendais en faisant les cent pas, en me répétant ce que j'avais en tête, ce que je voulais lui dire. J'aurais pu répéter ce discours des centaines de fois, j'étais bien certaine que ça ne sortirait pas du tout comme ça au moment où je voudrais lui dire. J'entendis la porte d'entrée s'ouvrir au loin et je figeai un peu dans la cuisine. J'étais pas prête, mais en même temps, j'le serais jamais. Mon coeur se serra en entendant sa voix, ses mots. J'me sentais certainement pas comme merveilleuse, en tout cas. « Hey, je suis là. » lui dis-je en allant le rejoindre au salon, avec un petit sourire en coin. Je savais même pas comment agir. Mon but, c'était pas qu'on rompre, juste de lui mentionner la vérité sur Alan, sans plus. Ça devait pas créer de vagues digne d'un tsunami non plus. Ou p'tête juste que j'me voilais la face. « Ça va? » lui demandai-je en gardant une petite distance un peu awkward entre nous. J'avais vraiment aucune idée comment agir.

__________________________

- it breaks my heart that you can't let go. you say you're fine, but girl, I know you've been dancing with your shadows
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
POINTS : 21
MESSAGE : 2482
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
#227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla Empty
MessageSujet: Re: #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla   #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla EmptyLun 8 Jan 2024 - 18:38

J'crois que c'était bien la première fois que j'me sentais aussi bien dans une relation. C'était vraiment simple, c'était tranquille, et j'crois qu'on était vraiment en train de construire quelque chose de beau tous les deux. Sans pression, sans gros projets vertigineux pour l'avenir, non, juste on profitait, on vivait, on s'laissait porter et j'aimais bien ce rythme qu'on avait tous les deux. J'arrivais le coeur vraiment léger chez Leyla ce soir là. J'savais qu'elle avait parfois des p'tites angoisses qui venaient ternir son joli visage. J'm'efforçais toujours d'être bien positif, quitte à parfois descendre un peu en bonne humeur pour tenter d'accompagner Leyla au mieux dans ces périodes de stress. Et là, alors que j'venais de m'annoncer non sans grandiloquence, j'entendais à sa voix que quelque chose n'allait pas. J'commence à la connaître Leyla, en presque neuf mois de relation, alors j'me mets en mode "petit ami compréhensif" et lorsque je la vois arriver au salon, ouais, j'ai plus aucun doute, il y a un truc qui tourne pas rond. Et ça m'serre toujours un peu le coeur de voir Leyla stressée ou angoissée. Moi ce sont deux notions que j'connais pas, ça m'traverse vraiment jamais le coeur ce genre d'émotions, mais je sais à quel point, pour Leyla, ça peut être envahissant. Elle maintient aussi une grande distance entre nous. Ca pour le coup, c'est plutôt étonnant. Généralement, quand elle allait pas très bien Leyla, à cause des cours, du boulot, d'un p'tit coup de blues vis à vis à Chili, elle venait toujours se réfugier dans mes bras. Pour chercher le réconfort physique. Mais là, c'était pas le cas. Elle laisse presque un mètres et demi entre nous. J'sais pas trop si ça veut dire quelque chose, à ce moment là, j'me dis juste que Leyla est vraiment bouleversée par un truc, mais nous, notre histoire, notre couple, ça m'vient même pas à l'idée qu'il puisse vaciller. J'lui souris tendrement. "Ouais ça vaa, par contre, toi, j'te connais, y a un truc qui va pas." J'm'approche d'elle, lentement, attrapant ses mains dans les miennes, mêlant nos doigts. J'sais que j'étais pas le type le mieux qualifié pour remonter le moral, j'sais que j'trouvais rarement les bons mots, mais en revanche, serrer mes doigts dans les siens, lui montrer que j'étais là, c'était ce que je savais faire de mieux. "Tu veux en parler?" que j'lui demande doucement. J'plonge mon regard bleu dans le sien, qui me semble si sombre ce soir. J'le vois dans le fond de ses iris que c'est un peu la panique en elle, j'le ressens, et j'commence un peu à flipper. J'sais pas pourquoi, à ce moment là, j'ai l'impression qu'elle va m'annoncer qu'elle retourne au Chili, et la simple idée de la perdre, ça me glace le coeur.

@Leyla Alvarez

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
baby kangou
Leyla Alvarez
Leyla Alvarez
POINTS : 9
MESSAGE : 804
ICI DEPUIS : 01/03/2023
COMPTES : alexis, arielle, will, olive, mackenzie, summer & phoebe
CRÉDITS : cheekeyfire

STATUT : everything just makes sense, even when it don't, when you know you know. (elijah♥)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla Empty
MessageSujet: Re: #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla   #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla EmptyMer 17 Jan 2024 - 21:12

J'me tortillais les doigts de nervosité, me sentant un peu impuissante devant le tsunami que je m'apprêtais à déclencher. J'voulais tellement pas le blesser, Elijah. Il ne méritait pas ça. J'avais rien fait, rien pour me sentir aussi mal, mais ces sentiments là qui résidaient au fond de moi, j'avais pas le choix de les reconnaître, d'admettre qu'ils existaient, même sans avoir act on it. C'était une chose d'être consciente de tout ça, c'en était une autre de me retrouver face à Elijah pour transformer toutes mes pensées en mots. J'voyais son sourire bienveillant, son attitude positive et moi, j'étais là à un peu mourir de l'intérieur. J'étais déjà pas une bonne menteuse à la base, c'était encore pire jumelé à de l'anxiété. Puis Elijah, il me connaissait bien maintenant, il arrivait à me lire, à savoir si ça n'allait pas. C'est bien pour ça qu'en quelques minutes à peine, il avait déjà décelé qu'un truc tournait pas rond. Il m'fit un sourire qui se voulait rassurant, s'approchant et prenant mes mains et si normalement ça aurait eu un effet magique, là c'était plutôt le contraire. Ça ne faisait qu'accroître ma culpabilité. « On peut rien te cacher. » dis-je avec un sourire bien faible. C'est un sourire qui se transforma bien vite en moue un peu triste tandis que mes yeux se baissèrent vers le sol, incapable de bien le regarder dans les yeux. Elijah, il n'était pas doué avec les sujets trop sérieux, mais là, il faisait de son mieux, il faisait l'effort et j'le voyais. Ça me déchirait un peu plus le coeur. J'hochai la tête à sa question, évidemment que j'voulais pas en parler, mais j'avais pas le choix. « Ouais... On peut s'asseoir? » lui proposai-je en l'attirant avec moi vers le canapé. J'savais même pas par où commencer. Une fois bien installé, je levai la tête vers lui, n'ayant pas trop le choix de me lancer. « Y'a un truc dont je dois te parler. Et ce sera probablement pas facile à entendre, mais j'trouve important d'être honnête avec toi. » lui dis-je d'abord. Bon, c'était probablement un début assez inquiétant. S'il ne stressait pas jusqu'à présent, ça devait bien avoir fait son effet maintenant et j'me sentais horrible parce que c'était pas le but. « Y'a quelques années, au Chili, j'ai rencontré quelqu'un pendant un été. Un touriste. Un mec et ses potes. Tout ce qu'il y avait de plus banal. Puis ce quelqu'un, on est devenu assez proches là-bas, il est resté plus longtemps et on a développé une belle amitié, un peu plus même... Puis on s'est quitté, il rentrait dans son pays, j'restais et... Ça s'est terminé comme ça, des adieux à l'aéroport, sans plus. » commençai-je d'abord. J'lui épargnais bien des détails là à Elijah parce que c'était pas nécessaire qu'il en sache bien plus, il devait bien comprendre de toute façon. « J'avais développé des sentiments pour lui, puis... Ben il est sorti de ma vie alors je suis passée à autre chose, tu comprends. » clarifiai-je tout de même. Je bloquai un peu pour la suite, hésitante à continuer. « C'était y'a quatre ans de ça, ça fait longtemps... J'y avais pas spécialement repensé mais... J'ai appris y'a pas très longtemps qu'il vivait à Bowen. J'l'ai appris parce que je suis tombée face à face avec lui, en fait. » lui dis-je en guettant sa réaction. Je m'arrêtai là, lui laissant le temps de juste process cette information d'abord, sachant très bien que le pire était à venir.

__________________________

- it breaks my heart that you can't let go. you say you're fine, but girl, I know you've been dancing with your shadows
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
POINTS : 21
MESSAGE : 2482
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
#227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla Empty
MessageSujet: Re: #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla   #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla EmptyMer 24 Jan 2024 - 0:36

L'ambiance dans cette maison, elle était pas exactement celle à laquelle je m'attendais en franchissant la porte. J'retrouve une Leyla vraiment pas comme d'habitude. Du moins, j'la sens pas détendue et heureuse d'me voir, comme j'pouvais le lire dans ses yeux normalement. Là, elle est fuyante, elle est distante et bordel, elle commence vraiment à me faire flipper. Elle m'adresse à peine à sourire et j'tarde pas à souligner que j'suis certain que ça va pas. Cela dit, fallait pas être Sherlock pour le deviner et elle ne me contredis pas. Sa mine triste, ses yeux baissés vers le sol, c'est pas normal, et j'commence à sentir mon palpitant s'emballer. J'le sens que quelque chose ne va pas. Mais c'est pas les mêmes inquiétudes qui la traversent, c'est nouveau. Et ça me déboussole. Leyla me propose de s'assoir. J'la suis en silence, m'installant à côté d'elle sur le canapé. J'reste silencieux, parce que j'commence à bien flipper. J'ai plein de trucs qui me traverse l'esprit et c'est rien de bien positif. Moi qui généralement voit tout du bon côté, là, avec l'air de Leyla, sa nervosité, j'ai comme l'impression qu'elle va m'annoncer qu'elle s'en va, ou qu'elle veut plus être avec moi. J'suis clairement pas prêt pour ce genre de nouvelles, on n'y est jamais prêt, mais là j'ai juste hâte de l'écouter, pour comprendre. Elle commence, plongeant son regard dans le mien, et les premiers mots qu'elle prononce, ne font qu'accroître mes craintes. J'fronce un peu les sourcils. "Je t'écoute." que j'dis simplement, le plus calmement possible mais j'me sens pas ultra bien là. Et là, elle s'met à me parler du Chili, d'une histoire d'il y a quatre ans. Avec un gars. Un touriste. Pour l'instant, je l'écoute, j'comprends bien que ça avait été une histoire d'amour entre eux, qui remonte tout de même. Alors j'comprends pas bien où elle veut en venir. Pourquoi elle me parle de ça? J'avais toujours de l'appréhension vis à vis du Chili, parce que j'savais qu'elle y avait vécu des traumas et j'avais toujours peur que ça lui revienne en plein visage. C'était délicat son passé là bas. Mais là, elle me parlait surtout de ce gars, de sentiments qu'elle avait développé pour lui. Mais elle finit bien par souligner qu'elle est passé à autre chose. Ok, juste que là, j'la suivais. Même si j'voyais toujours pas où elle voulait en venir. J'étais pas le gars le plus malin, alors lire entre les lignes, c'était pas mon fort. Elle continue ses explications et termine en me disant qu'elle l'avait revu là, à Bowen, ces derniers temps. Je hoche la tête, attendant une suite. Mais elle semble s'arrêter là. J'la regarde, sans la juger, tentant toujours de comprendre où elle veut en venir. "Ok, j'vois." que j'dis alors que j'voyais pas tellement. "Tu sais Leyla, c'est totalement ok que t'es eu des gars par le passé, fin j'veux dire c'est un truc normal. J'suis ok avec ça." que j'dis avant de peut-être commencer à connecté des fils dans ma tête. - il me faut du temps oui. "Entre lui et toi, c'est terminé de toute façon, right ?" que j'lui demande en regrettant presque instantanément ma question, j'trouvais ça un peu offensant et en même temps, j'voyais pas pourquoi elle m'en parlait avec autant de gravité. J'rajoutais quand même quelques mots, pour pas qu'elle pense que j'la soupçonnais d'un truc qu'elle aurait pas fait. "Est-ce qu'il a été désagréable avec toi? Enfin, j'veux dire, ça te pose un problème qu'il soit de nouveau dans ton espace?" J'me trouvais pas clair dans mes questions et dans mes interventions, mais en fait, j'étais perdu. J'arrivais pas à lire la situation. Et j'comptais bien tenter d'éclaircir ça. Pourquoi ça semblait si lourd pour elle à m'annoncer ça? J'étais perdu.

@Leyla Alvarez

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
baby kangou
Leyla Alvarez
Leyla Alvarez
POINTS : 9
MESSAGE : 804
ICI DEPUIS : 01/03/2023
COMPTES : alexis, arielle, will, olive, mackenzie, summer & phoebe
CRÉDITS : cheekeyfire

STATUT : everything just makes sense, even when it don't, when you know you know. (elijah♥)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla Empty
MessageSujet: Re: #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla   #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla EmptyMar 30 Jan 2024 - 3:20

Les relations, c'était quelque chose de nouveau pour moi. Un truc que j'maîtrisais pas totalement, Elijah étant la première vraie personne que j'laissais entrer dans ma vie. Ce qui s'était passé avec Alan, ça n'avait jamais atteint ce stade, ça n'avait jamais été une vraie relation. C'est peut-être pour ça que dans ma tête, j'avais du mal à faire une croix là-dessus, parce que j'savais pas ce que ça aurait pu être. J'me doutais pourtant très bien que ça n'aurait jamais pu être à la hauteur de ce que j'avais là avec Eli. Ça, c'était parfait. Alors pourquoi j'ressentais le besoin de tout gâcher? En fait, c'était pas mon but, j'voulais juste être honnête, mais ça avait un goût drôlement amer cette honnêteté là. Surtout qu'Elijah, il était hyper bienveillant, à l'écoute sans un once de jugement dans ses yeux. J'savais pas s'il comprenait bien où j'essayais d'en venir, sûrement pas parce qu'il avait peu de réaction. Ça rendait le tout encore pire. Une fois la première partie de mes aveux terminée, Elijah semblait tout à fait ok avec mes paroles. Évidemment, j'avais rien admis, réellement. « J'ai pas vraiment eu de... » commençai-je avant de m'abstenir de terminer ma phrase. Je grimaçai, pas certaine d'où continuer à partir de là. J'avais pas eu de gars par le passé, comme il le disait. Enfin, pas comme il le pensait. J'savais pas où se situait Alan dans tout ça, pour être franche. Sa question me laissa tout de même bien silencieuse, pensive, un peu surprise. Heureusement, Elijah ne capta pas trop mon silence, bien trop occupé à ajouter d'autres questions par la suite. Je secouai tout de même bien vite la tête, pas du tout prête à jeter Alan sous le bus. C'était pas sa faute et il était tout sauf désagréable avec moi. « Non, non. Il est ok. Pas désagréable. » dis-je finalement. Parce que pour être agréable, Alan, il l'était. « Le problème c'est plutôt moi. » dis-je finalement en baissant les yeux, incapable de fixer mon petit-ami dans les yeux. Je soupirai lentement, tentant de trouver le courage de dire ce que je pensais à voix haute et ce, de façon adroite. « C'est juste que... En le revoyant, j'ai eu l'impression que c'était pas totalement terminé. Enfin, si ce l'est. Mais qu'il y avait encore quelque chose. » tentai-je d'expliquer. C'était définitivement maladroit. Mes mains tremblotaient, probablement que tout mon corps tremblait en fait. « Je ne pourrais pas te dire que j'ai plus aucun sentiment pour lui. » admis-je finalement, levant mes yeux humides vers Elijah. J'me sentais si mal, si coupable. J'avais l'impression de le trahir et c'était un peu ça en fait, même si dans mes gestes y'avait rien eu, c'était pas totalement le cas dans ma tête. J'pouvais voir ce que ça lui causait juste à regarder son visage. Je fis un petit pas vers lui, tenta de prendre l'une de ses mains dans la mienne. « Je suis tellement désolée Elijah. C'est pas volontaire, c'est pas que je veux que ce soit comme ça... J'voulais juste être honnête avec toi parce que je t'aime et parce que... Tu mérites ça. J'suis juste un petit peu perdue. » admis-je finalement avec une petite moue, baissant finalement le regard. C'était dur de soutenir le sien quand j'avais l'impression d'être en train de lui arracher le coeur. Je l'aimais réellement Elijah, beaucoup d'ailleurs, c'est bien pour ça que je ne pouvais pas lui mentir sur la confusion qu'il y avait lieu dans ma tête.

@Elijah Bishop  #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla 4026759991

__________________________

- it breaks my heart that you can't let go. you say you're fine, but girl, I know you've been dancing with your shadows
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
POINTS : 21
MESSAGE : 2482
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
#227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla Empty
MessageSujet: Re: #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla   #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla EmptyVen 2 Fév 2024 - 0:23

Qu'est ce qui était en train de se jouer dans le salon du #227 ? J'en avais foutrement aucune idée. J'sentais bien que ça roulait pas comme d'habitude, j'sentais bien que Leyla, elle avait pas le mood qui la caractérisait en temps normal. Elle était distante et elle semblait quand même bien inquiète. J'savais tellement pas à quoi m'attendre quand elle m'avait fait asseoir sur le canapé. J'avais juste l'impression que ça allait être un sale quart d'heure et pourtant, j'voyais pas. J'tentais de réfléchir, de trouver des red flags que j'aurais p'tete loupé dans le passé mais j'voyais pas. Ca semblait bien se passer entre elle et moi. Plus que bien même. Les semaines ensemble qu'on avait passé, quand Alexis n'avait pas été là, elles avaient été belles. Ca faisait presque un an qu'on évoluait dans l'espace de l'autre et en fait, j'voyais pas où ça avait merdé. J'me mettais à me remettre en question moi même, considérant que j'étais probablement pas à la hauteur. J'avais jamais été un très bon petit ami. J'multipliais les erreurs, mais j'avais quand même le sentiment qu'on communiquait bien elle et moi, qu'on apprenait au contact de l'autre, alors pourquoi tout foutait le camp là? J'en savais rien. Leyla, elle commençait à me faire peur, puis elle s'était mise à parler de son ex qui était de retour. J'voyais pas tellement de problème pour le moment, alors j'tentais d'me montrer compréhensif, c'était ok qu'elle ait eu d'autres gars avant moi. Mais ça semblait pas être ça le problème. Alors j'tentais de comprendre. Est-ce qu'il la faisait chier? Non plus, Leyla balayait rapidement cette idée. Alors j'la regardais, un peu interloqué. Genre "aide moi à comprendre, là c'est putain de flou". Finalement, elle me lâche que le problème c'est elle. J'bats des cils, lentement, tentant de comprendre ce que ça pouvait bien dire. Et puis, elle détourna le regard, moi j'la quittais pas des yeux, concentré sur ses lèvres qui étaient en train d'me dire tout un tas de trucs que j'arrivais pas tellement à encaisser. Elle ressentait encore quelque chose pour lui. C'était ses mots. J'sentais mon coeur qui se serrait. J'restais silencieux, bien trop sonné pour dire quoi que ce soit. Et là, le coup de grâce. Les mots qu'elle prononça, me parlant de sentiment pour lui, ça me terminait. Elle relavait ses yeux baignés de larmes dans les miens, et j'restais là, comme un con, immobile. C'était comme si tout s'était arrêté, comme si l'horloge de la cuisine avait cessé d'avancer, comme si le vide dans mon coeur prenait un peu plus de place, chaque micro seconde. J'disais rien, aucune expression sur mon visage, j'essayais juste d'ingérer ce qu'elle venait de me dire. Des sentiments, pour un autre. C'était pas de la jalousie, c'était juste une putain d'immense tristesse qui s'immisçait dans mon être là. Leyla, elle reprit la parole, prenant mes mains dans les siennes. J'me laissais faire, un instant, en écoutant ce qu'elle avait à me dire. Mais tout ce qu'elle disait là, c'était comme un brouhaha, j'en comprenais pas le sens. J'voulais pas l'entendre j'crois. J'retirais mes mains des siennes, ce contact là, à cet instant, j'pouvais pas. "J'sais pas quoi te dire." que j'lâchais, toujours dans le vide. J'me sentais pas en colère. J'ressentais pas grand chose à vrai dire. Comme si on m'avait donné un gros coup derrière la tête, j'étais juste assommé. "J'suis pas mal perdu moi aussi, j't'avoue. C'est .. inattendu." J'pouvais plus la regarder dans les yeux. J'avais juste mon regard porté vers ailleurs, devant moi. "Et tu comptes dealer comment avec ça maintenant? Parce que moi, j'en sais rien." C'était le genre d'information qui faisait mal. C'était même pas de la tromperie, y avait rien de tangible, c'était juste des sentiments. Et j'crois que c'était encore pire.

@Leyla Alvarez #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla 4026759991

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
baby kangou
Leyla Alvarez
Leyla Alvarez
POINTS : 9
MESSAGE : 804
ICI DEPUIS : 01/03/2023
COMPTES : alexis, arielle, will, olive, mackenzie, summer & phoebe
CRÉDITS : cheekeyfire

STATUT : everything just makes sense, even when it don't, when you know you know. (elijah♥)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla Empty
MessageSujet: Re: #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla   #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla EmptyLun 12 Fév 2024 - 3:57

Évidemment que ça soulevait beaucoup de questionnements chez Elijah, toute cette discussion. J'aurais dû m'y attendre, c'était logique, j'étais pas clair, j'amorçais le sujet lentement avec beaucoup de non-dits, mais non je n'avais pas pensé que ça créerait juste plus de confusion chez lui. C'est en essayant de m'expliquer que je me rendais compte du chaos que j'étais en train de créer dans sa tête. Autant juste tout dire et être honnête plutôt que de tourner autour du pot. J'voulais pas l'assaillir d'informations et qu'il interprète mal ce que j'lui disais, mais en même temps fallait bien que ça finisse par sortir. Alors j'lui dévoilai l'essentiel : y'avait encore des sentiments pour Alan qui baignaient au fond de moi. Je m'en n'étais juste pas rendu compte parce que je ne l'avais pas revu depuis longtemps. Une fois la bombe larguée, je guettais avec appréhension le visage d'Elijah, mais j'y trouvais rien. Il était neutre, comme s'il ne ressentait aucune émotion, comme si j'avais rien dit ou... Comme s'il venait de se fermer complètement. J'avais jamais vu Elijah de cette façon. Lui qui était toujours si joyeux, si solaire, si drôle. J'lui avais pris les mains pour établir un contact physique, lui faire savoir que j'étais bien là, devant lui, mais toujours rien. Il les retira après un moment, comme si plus il réfléchissait, moins il avait envie de ma présence. J'saurais dire s'il était triste ou en colère, probablement les deux, mais j'savais pas, j'arrivais pas à le lire. Son regard était fuyant et j'pouvais dire que je nous avais jamais senti aussi loin l'un de l'autre que maintenant. « Je sais... » répliquai-je un peu penaude en baissant le regard. C'était vrai que c'était inattendu. Pour moi aussi. Sa question aussi l'était. « Je sais pas Elijah, j'ai vraiment pas amené la réflexion aussi loin, je voulais juste t'en parler et être honnête. » lui dis-je doucement. Je tentai d'établir un contact visuel avec lui, mais ça s'annonçait difficile, surtout que je sentais l'émotion me gagner et mes yeux s'humidifier. « J'le sais que ça te blesse... J'suis tellement désolée Eli. » rajoutai-je en avalant ma salive. Je pris une petite pause, tentant de réfléchir parmi tous le bordel qui envahissait mon esprit. J'lui devais bien ça, lui apporter une solution, une suite, une prochaine étape, quelque chose quoi. C'était la moindre des choses. « Je pense que j'aurais besoin d'un peu de temps? Je ne sais pas. J'sais pas si c'est la meilleure solution, mais ça me semble juste... Ça me semble être plus juste pour toi et logique pour moi. » tentai-je complètement incertaine des mots qui sortaient de ma bouche. C'était parsemé d'hésitations ci et là, de petites pauses, j'essayais de réfléchir en même temps. Les petites larmes qui bordaient mes yeux au départ roulaient sur mes joues, cette situation là était juste tellement triste et je m'en voulais terriblement de la provoquer. J'ressentais tout de même un besoin profond de le rassurer. « Sache qu'il ne s'est rien passé avec lui... J'te le promets, il ne s'est rien passé du tout. Je t'aime tellement j'te ferais pas ça. » soufflai-je doucement, prenant son visage entre mes mains.





__________________________

- it breaks my heart that you can't let go. you say you're fine, but girl, I know you've been dancing with your shadows
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Elijah Bishop
Elijah Bishop
POINTS : 21
MESSAGE : 2482
ICI DEPUIS : 10/01/2023
COMPTES : maddie - ramsay - orso - poppy - joan
CRÉDITS : @GOLD ANTHEM

STATUT : rejoins-moi au bord des falaises, allonge-toi à côté des braises. et déjà, on se sent à l’aise avec toi sans qu’on le voit le jour est là. (leyla♥)
#227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla Empty
MessageSujet: Re: #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla   #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla EmptyVen 16 Fév 2024 - 1:03

Est-ce que tout ça, c'était réel? Bordel, j'en savais rien. Ca m'semblait tellement lunaire comme situation. J'peinais à mettre du sens sur ce que me disait Leyla. Comme si une partie de moi refusait de comprendre, d'y croire. J'étais incapable de vraiment définir mes émotions, là tout de suite. Moi qui voyait toujours le bon côté des choses, moi qui parvenait à faire briller la moindre lueur d'espoir, là, c'était juste sombre. J'voyais bien que Leyla, elle était loin d'être ravie de cette situation. Et j'voyais aussi qu'elle avait trouvé ça juste de m'en parler, tout de suite. J'me fermais un peu à elle. J'la regardais pas et j'lâchais ses mains quelques secondes après qu'elle ait établi le contact. J'étais pas capable là, de l'avoir aussi proche de moi. J'la repoussais pas, mais j'allais pas vers elle. J'ressentais beaucoup de vide en moi. J'trouvais ça terriblement injuste que ce gars là, il débarque dans sa vie et qu'il gagne des sentiments de Leyla, aussi facilement. J'avais pas envie d'les partager moi, ses feels, j'les voulais pour moi tout seul, parce que j'étais complètement amoureux d'elle. J'lui demandais à quoi ressemblait la suite, et elle semblait tout aussi perdue que moi. J'le voyais à ses yeux baignés de larmes que c'était difficile, qu'elle s'en voulait vraiment et j'la connaissais suffisamment bien pour savoir qu'elle avait pas prévu tout ça, qu'elle était juste submergée et qu'elle voulait pas me faire du mal. Elle s'excusa et j'restais toujours impassible. "T'excuse pas, t'y es pour rien. J'le sais bien. Les sentiments, ça se contrôle pas." Comment j'pouvais lui en vouloir en fait? C'était impossible. J'allais pas l'accuser d'un truc sur lequel elle n'avait aucun pouvoir. Les sentiments, c'était le truc le plus intangible du monde. Et là, alors que même si j'voyais pas tellement d'issue, et que rien me semblait acceptable, Leyla voulait avoir un peu de temps. J'relevais les yeux vers elle. J'les voyais ses larmes qui roulaient sur ses joues. Ca me déchirait le coeur. Tout, absolument tout à cet instant, me déchirait le coeur. Ses larmes, ses sentiments pour un autre, cette issue, cette proposition, cette pause. Je hochais la tête, gardant le silence. J'peinais à ravaler ma salive, j'peinais à parler, parce que tout était bien coincé en dedans. "Ouais, c'est le mieux." que j'disais doucement. Non, c'était clairement pas le mieux, mais c'était le plus logique. J'réalisais pas, j'savais pas exactement ce que ça voulait dire. Leyla reprenait la parole et je l'écoutais, silencieusement. J'étais pas bien causant là. Disparu le p'tit Jaja qui fait le clown à chaque occasion. Là, j'avais tout, sauf envie de rire. "J'te crois." que j'dis lentement. Ses derniers mots, le fait qu'elle m'aimaient tellement, c'était difficile à entendre et pourtant, paradoxalement, ça m'faisait du bien. Elle avait pris mon visage entre les mains, j'plantais mon regard dans le sien. "Moi aussi je t'aime, Leyla." que j'dis tristement. J'étais perdu. Et pourtant, j'étais éperdument amoureux d'elle. Ca j'en étais certain. J'me sentais mal à l'aise là. J'me sentais plus du tout bien dans mes baskets et j'avais besoin d'air. D'être ailleurs. Parce qu'à chaque fois que j'regardais dans le fond de ses iris, j'voyais l'ombre de ce gars. Ce putain de gars que j'détestais. Profondément. Sans savoir qui il était. "J'ai pas envie de rester plus longtemps Leyla. C'est trop dur." Lentement, je me détachais d'elle. Me relevant, j'croisais plus son regard. J'allais devoir process tout ça, et j'sais pas si j'allais en être capable. Alors que j'prenais la direction de l'entrée, j'me retournais. "Nous deux, j'y crois vraiment." que j'trouve la force de dire. J'avais hésité à utiliser le passé, mais non, c'était qu'une passage hein? Une pause, une toute petite pause. Je l'espérais vraiment. J'me voyais pas évoluer sans Leyla. Elle était devenue tellement importante, elle m'avait tellement apporté, que j'pouvais pas envisager que tout s'éfrondre, aussi vite, aussi facilement. Nous, on était plus solide que ça non?

@Leyla Alvarez #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla 4026759991

__________________________


☽☽ Si c'était si facile, tout le monde le ferait, qui tu serais pour réussir où tous les autres ont échoué? Oublie tes rêves prétentieux, redescend sur terre ou tu n'en reviendras jamais

Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t26213-eli-bish-instragram
baby kangou
Leyla Alvarez
Leyla Alvarez
POINTS : 9
MESSAGE : 804
ICI DEPUIS : 01/03/2023
COMPTES : alexis, arielle, will, olive, mackenzie, summer & phoebe
CRÉDITS : cheekeyfire

STATUT : everything just makes sense, even when it don't, when you know you know. (elijah♥)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla Empty
MessageSujet: Re: #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla   #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla EmptyVen 16 Fév 2024 - 15:28

C'était dur de se rendre là avec Elijah. C'était pas quelque chose qui avait été prévu, c'était pas mon intention d'le blesser, encore moins d'en arriver à une pause. C'était comme si tout m'avait échappé en quelques secondes, j'avais rien pu contrôlé. Y'avait suffit d'revoir Alan pour que je me rende compte que c'était pas normal ces p'tits papillons, c'était pas dû qu'à l'effet des retrouvailles, y'avait un peu plus et j'devais creuser, résoudre tout ça. J'avais besoin de faire le point. J'le savais bien que j'étais amoureuse d'Elijah, mais c'était pas honnête de ma part de faire comme si de rien était et tenter d'ignorer mes sentiments bien présents pour Alan. J'savais pas elle consistait en quoi, cette pause. Est-ce que c'était comme une rupture? Est-ce que j'avais envie d'explorer mes autres sentiments? Est-ce que c'était pour passer du temps seule et fiare le point avec moi-même? J'en avais aucune idée, mais c'était l'idée qui m'avait semblé la plus juste sur le coup et j'devais donc stand by it. Le pire dans tout ça, c'était certainement qu'Elijah, il restait hyper compréhensif. Il était un peu froid, distant, c'était normal, mais y'avait pas de colère en lui, il semblait vraiment comprendre son dilemme. Il était vraiment parfait sur tous les aspects et ça faisait bien en sorte que j'me sentais encore plus horrible. '' Merci de comprendre... Je sais que c'est dur, c'est tellement dur pour moi aussi. '' lui dis-je avec toujours, bien trop de larmes qui me roulaient sur les joues. Incapable de le laisser s'imaginer le pire, je tenais tout de même à préciser qu'il ne s'était rien passé avec Alan, j'lui aurais jamais fait ça et évidemment, il me cru. C'était comme s'il en s'agissait même pas d'un doute possible ça et ça m'faisait du bien. Dans toute la douleur, sa confiance me faisait du bien. Son amour aussi, me faisait du bien, comme toujours. C'est bien pour ça que même en sachant que la pause était la meilleure décision, ça restait tellement difficile de le laisser aller, de briser son coeur comme ça. J'comprenais tout de même qu'il n'ait aucune envie de rester, j'aurais fait la même chose à sa place. '' Je comprends... '' lui dis-je doucement avec ma voix qui se brisait peu à peu. Le regarder s'en aller comme ça, ça aurait dû me mettre la puce à l'oreille que c'était pas ce que je voulais, cette pause. Mais comment j'pouvais rester dans notre couple comme si de rien était, même en l'aimant plus que tout, quand mon coeur s'emballait en en voyant un autre? Impossible. J'le regardai donc franchir la porte, ne le lâchant pas des yeux avant de me laisser tomber au sol en pleurant à la seconde où la porte se ferma.

rp clos. #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla 4026759991

__________________________

- it breaks my heart that you can't let go. you say you're fine, but girl, I know you've been dancing with your shadows
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
#227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla Empty
MessageSujet: Re: #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla   #227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
#227 - ma terre s'arrêtera bientôt et c'est la faute de quelqu'un d'autre - leyla
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gus - Si je suis tombé par terre, c’est pas la faute à Voltaire
» Bientôt l'heure d'un dédoublement ?
» Maman va bientôt arriver - Asher
» sun comes up (leyla)
» When you need to change your mind, you end up here ! | Leyla

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: