AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-40%
Le deal à ne pas rater :
Forfait mobile sans engagement 200 Go en France + 15 Go en UE
15 € 25 €
Voir le deal

Partagez
 

 one, two, three, four...close your eyes and let it go.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 2724
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) vellichor
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, liam.
statut : Parfois, j’aurais envie que tu sois là chaque soir (Juliann)
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptyJeu 5 Nov 2020 - 22:43

Plus tard, ils auront le temps de discuter de ce sujet qui semblait réellement agacer le pompier. Pas maintenant, pas alors qu'ils étaient bien tous les deux, pas devant Pippa et Liam, pas à un apéro, pas alors qu'il leur restait une nuit ensemble avant que la brune ne retrouve son appartement vide et que le pompier retrouve sa colocataire. Ils auraient tout le temps d'en discuter. Pour l'instant, la brune reportait son attention sur la conversation menée par Pippa qui traitait de ses talents en cuisine. Contrairement à la meilleure amie, la blonde n'avait pas été doté d'un talent culinaire. Et si Nevaeh portait de douces attentions à Juliann et aux membres de sa famille, Pippa n'était pas étrangère aux attentions de la journaliste. Juliann mentionna le mot hôpital et la chaire de Nevaeh se hérissa. « Il y a assez eu d'hôpital pour les prochains mois, non? », demandait-elle ironiquement en jetant un regard à ce bras cassé. « Encore heureux que personne ne soit mort », gloussa-t-elle avant de sourire à son petit ami qui faisait, réellement, un effort cette fois, remerciant Liam pour son attention. Il était beau. Elle se perdit à l'admirer un moment, avant de se concentrer sur l'histoire de la rencontre des jeunes mariés. « Pippa est pleine de surprise, mais elle a aussi une tête sur les épaules.. Enfin, la plupart du temps », lâchait la brune en adressant un clin d'oeil à sa meilleure amie. La main de Juliann faisait de doux ronds sur sa cuisse, laissant un sourire s'étirer sur ses lèvres. Elle en aimait la sensation, mais elle se sentait aussi plutôt mal à l'aise face à Pippa. Et encore plus quand cette question tomba : étaient-ils amis depuis toujours. Juliann y répondit avec diplomatie, alors qu'en réalité il ne disait pas tout juste. « Pippa et moi, nous sommes copines depuis toujours. C'est limite si nous nous connaissons depuis le jardin d'enfant. ». Elles avaient toujours été un duo, du plus loin qu'elles se souviennent. « Juliann et Pippa étaient high school sweetheart... » Et bien plus encore, mais, ça, elle ne le dirait pas. « Mais entre mes voyages et mes départs de Bowen, on a jamais eu vraiment la chance d'être proche... »


__________________________

    please have mercy on me, take it easy on my heart. even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. would you please have mercy, mercy on my heart? @mars - mercy.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Wojcik-Reyes
Pippa Wojcik-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: Si ses soeurs et elle étaient les super-nanas, Pippa sera Rebelle, sans hésiter ! ‹ Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ Pippa est engagée dans la cause féministe, et la thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle a récemment créer un groupe de parole pour les femmes, un cercle comme elle préfère l'appeler ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel, et donc les patisseries orientales ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
messages : 1086
ici depuis : 21/02/2020
crédits : doom days (avatar)
comptes : Lys, Zak, & Aura
statut : En osmose avec Liam.
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptyJeu 5 Nov 2020 - 23:50

Je voulais bien reconnaitre que notre cinéma à Liam et à moi, nos sous-entendu douteux, n’étaient pas forcément la meilleure entrée en matière imaginable. Ce n’était pas vraiment malin, c’était même tout l’inverse et je regrettai d’avoir mis mes amis dans l’embarras. Pourtant, je n’avais pas su resister à Liam qui savait exactement comment attiser les braises chez moi. Il avait déjà compris mon fonctionnement bien avant que le mariage ne soit prononcé et savait exactement comment me faire craquer. Une seule personne me connaissait aussi bien, même s’il m’était difficile de comparer mes deux relations. Juliann et Liam étaient si différents et les liens que j’avais avec l’un ou l’autre l’étaient tout autant, mais il existait également une complicité avec Liam, une complicité qui se renforçait de jour en jour. Les plaisanteries à propos de mon manque de talent culinaire continuèrent et je les accueillis avec humour et décontraction.
Non, tu ne crains rien tant que tu ne me laisses pas toucher à une casserole, enchéris-je à mon tour.
Je captais le clin d’oeil complice de Juliann et lui souris. J’avais sentis le malaise depuis qu’il avait passé la porte de mon appartement avec Nevaeh, et nous étions rarement si distants, sans doute nous fallait-il un temps d’adaptation à l’un comme à l’autre, et puis aucun de nous n’avait encore sorti la carte du « rutabaga ». Je racontais, à la demande de mon ex, la façon dont Liam et moi nous étions rencontré, la version qui pouvait convenir à des oreilles chastes du moins. Je lâchai un rire à la remarque de Juliann qui n’avait toujours vu que la partie immergé de l’ice-berg concernant ma relation avec Juliann, mais ma relation avec l’espagnol n’avait pourtant pas commencé le jour où nous nous étions retrouvé sur le sol australien.
La plupart du temps, c’est vrai, répondis-je à Nevaeh, mais je crois que je préfère l’avoir dans les étoiles. C’est bien plus sympa par là-bas.
On m’avait souvent dit, enfant, que je passais mon temps à rêvasser et c’était vrai. Pour autant, cela n’avait jamais été un handicape pour moi, bien au contraire. Ce fut ensuite au tour de Juliann de raconté notre histoire commune à Nevaeh, lui et moi. Ma meilleure amie ajouta, elle aussi, sa version, un peu plus précise que celle de Juliann.
C’est assez…résumé, notai-je, mais c’est à peu près ça.
Je m’accrochai au contact rassurant de Liam, à sa main dans la mienne et attrapai de ma main libre, mon verre sur la table pour en boire une gorgée.

__________________________

i never did learn how to follow the rules
I never was good at sleeping while the moon was full

     — brandi carlile ; hard way home
Revenir en haut Aller en bas
Liam Reyes
Liam Reyes
messages : 593
ici depuis : 11/04/2020
crédits : (c) sweet disaster
comptes : violet + blanche + bella + brooke + beth + gisella + nevaeh
statut : marié à pippa pour éviter l'exil, amoureux de charlie
baby kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptyVen 6 Nov 2020 - 0:59

« Ne pas la laisser toucher aux casseroles », répétait Liam en riant, comme une incantation. « Ça sera difficile lorsque j'aurai repris le boulot, mais d'ici là, interdiction de toucher à la cuisine », se moquait gentiment l'Espagnol. Pippa avait d'autres qualités. Entre autre, elle savait comment satisfaire notre homme. Mais pas que. Depuis quelques jours, ils s'étaient surpris à s'ouvrir un peu plus, à discuter, à découvrir des choses qu'ils ignoraient l'un sur l'autre. Il lui avait confié ses sentiments, mais aussi des informations sur son passé, ses passions, comment il se sentait au travail, quels étaient ses projets de vie. Et ça, ça valait tout.

Alors que Pippa racontait la version chaste de leur rencontre, Juliann, lui, s'étonnait de la durée de leur relation. « Pippa est vite retourné vadrouiller dans le monde. Quand j'ai décidé de faire le grand saut et de quitter l'Espagne pour ouvrir ma boîte et que j'ai choisi Bowen, bien vanté par mon cousin, je n'ai pas su résister à l'envie de retrouver Pippa », précisait l'homme avant de regarder Juliann. « Je ne suis pas un inconnu qui est venu d'Espagne pour vous arracher Pippa », lançait-il. Pourquoi avait-il l'impression que Juliann le voyait comme le grand méchant loup qui lui enlevait sa meilleure amie? Pippa pouvait voir son ex autant qu'elle le voulait, ce n'était pas le danseur qui l'en empêcherait.

Écoutant le récit de leur amitié, une question subsistait. « Mais, du coup, vous êtes ensemble? », demandait Liam en regardant Nevaeh et Juliann tour à tour avant de se tourner vers Pippa. « Je ne suis pas certain de tout comprendre », fit-il dans un rire léger avant d'embrasser la joue de sa femme. « Pas que c'est bien important, j'vois pas l'importance de mettre des étiquettes sur tout, mais histoire de ne pas créer de malaise... », se justifiait-il. Il avait bien vu le malaise qu'il avait créée un peu avant.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Juliann-A. Rosebury
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
» anecdotes: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
messages : 2399
ici depuis : 26/05/2019
crédits : schizophrenic (a) strangehell/mel (i) edelweiss (s) gwen ♡ (gif)
comptes : freja, ciàran, alix & noa.
statut : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)
adm h
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptyVen 6 Nov 2020 - 10:34

« Oui, assez d'hôpital. » Dis-tu en souriant à Nevaeh pour la rassurer. Tu sais que c'est un sujet sensible puisque vous en avez discuté la veille. La journaliste a vraiment été affectée par ce qu'il t'est arrivé alors autant éviter le sujet au maximum. Alors que tu interroges Pippa et Liam sur leur rencontre, tu sens le regard de Nevaeh se poser sur toi. Tu tournes la tête vers elle, plongeant tes yeux dans les siens pendant quelques secondes. Alors que vous vous détaillez du regard, sans vous lâcher, tu sens toute cette attraction qui passe entre vous. C'est puissant mais à l'image de cette connexion qui vous lie. C'est finalement Nevaeh qui revient à la conversation initiale, soulignant que Pippa est une femme pleine de surprises. « Ton cousin a bon goût. » Réponds-tu à Liam à propos de Bowen. Ce n'est qu'après avoir prononcé ces quelques mots que tu te rends compte que ça peut paraître tendancieux étant donné ce qu'il s'est passé entre Jackson et toi. Heureusement, personne n'est au courant de cette histoire. « Ce n'est pas ce que je pense de toi. Et puis Pippa est une femme forte et indépendante, si elle n'en avait pas eu envie, tu n'aurais pas pu l'arracher à qui que ce soit. » Dis-tu en souriant à la blonde. Alors que l'Espagnol vous retourne la question, vous demandant si vous êtes amis depuis toujours, tu résumes très fortement la situation qui vient, par la suite, à être complétée par Nevaeh. Elle en dit un peu plus sur ton histoire avec Pippa mais pas trop. « C'est très résumé, oui, mais je ne suis pas certain que Liam veuille en connaitre tous les détails. Cela prendrait des heures. » Réponds-tu en riant légèrement. Autant en ce qui concerne ton histoire avec Pippa, que l'amitié entre les deux femmes. Cela remonte à si longtemps qu'il y a tant à dire. « Oui, on est ensemble. Moi aussi j'ai choisi une vradouilleuse tu vois. » Tu souris, les yeux brillants, en regardant Nevaeh. « Qu'est-ce que tu ne comprends pas ? » Demandes-tu à Liam, ne voyant pas ce qu'il y a de compliqué à comprendre dans toute cette histoire.

__________________________


you're too good to be true
Heaven sent you to me
MY LOVE IS INFINITE
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 2724
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) vellichor
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, liam.
statut : Parfois, j’aurais envie que tu sois là chaque soir (Juliann)
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptyVen 6 Nov 2020 - 13:16

Ils en avaient discuté la veille, elle voulait bien reconnaître la dangerosité de son métier et la possibilité qu’il se brise à nouveau quelque chose, qu’il s’effrite ou qu’il se brûle, mais si on ajoutait en plus de ça un emploi sèment alimentaire, la brune ne pourrait survivre plus longtemps avec cette angoisse constante. Elle avait un répit de trois semaine, le temps de la convalescence de Juliann, et c’était bien comme ça. Pas de visite supplémentaire aux urgences. De toute façon, elle savait bien que Pippa n’aurait pas cuisiné ce soir. Non pas parce qu’elle les aurait tous empoisonnés, mais plutôt parce qu’elle aurait choisi l’option d’un traiteur et qu’elle se serait d’autant plus concentrer sur un punch ou des cocktails. Nevaeh toirna la tête vers Juliann, cherchant réconfort en plus de ses paroles. Ce qu’elle trouva, et bien plus encore. Elle ne put s’empêcher de lui sourire, son cœur flanchait, ses jambes auraient pu se mettre à trembler. Et il l’a regardait de la même façon. Ça en était électrisant.

Liam renchérit sur leurs retrouvailles à Bowen. Et il parla de son club, de sa relation actuelle avec Pippa. « En effet, on connaît tous le caractère libre de notre Pippa » plaisanta la brune. C’était dur de dire qui connaissait le mieux Pippa entre elle et Juliann. Mais tous les deux s’entendaient pour dire que personne n’enchaînait la blonde. « Du coup, j’ai jamais eu la chance de passer une soirée au Tabù, mais Pippa en parle beaucoup », dit-elle en se tournant vers Juliann. « Ça te dirait d’y aller un soir? » Juliann était attiré et par les hommes et par les femmes, et ce genre de soirée pourrait raviver des flammes, non pas perdues, mais différentes. Elle se tourna sur Pippa « On pourrait y aller toutes les deux, aussi, si Juliann n’est pas trop jaloux », plaisantait la brune pour le faire rire. La discussion tomba ensuite sur eux, sur leur relation particulière en vu le lien qu’ils avaient avec Pippa. Juliann parlait de son caractère nomade et regardait la brune attendrit. A cet instant, elle aurait pu l’embrasser. Mais par respect, elle ne serra que davantage sa main sur la cuisse de l’homme.


__________________________

    please have mercy on me, take it easy on my heart. even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. would you please have mercy, mercy on my heart? @mars - mercy.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Wojcik-Reyes
Pippa Wojcik-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: Si ses soeurs et elle étaient les super-nanas, Pippa sera Rebelle, sans hésiter ! ‹ Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ Pippa est engagée dans la cause féministe, et la thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle a récemment créer un groupe de parole pour les femmes, un cercle comme elle préfère l'appeler ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel, et donc les patisseries orientales ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
messages : 1086
ici depuis : 21/02/2020
crédits : doom days (avatar)
comptes : Lys, Zak, & Aura
statut : En osmose avec Liam.
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptyVen 6 Nov 2020 - 14:40

Le bras de fer entre Juliann et Liam s’adoucissait quelque peu, même si je ne pus m’empêcher d’éprouver une pointe de tristesse lorsque l’espagnol se sentit forcé de mentionner qu’il n’était pas venu « m’arracher » à mes proches, à Juliann, à Nevaeh. Mais Juliann le rassura de suite, en lui assurant qu’il ne pensait pas ça de lui. Je souris à mon ex, reconnaissante des efforts qu’il faisait et si je le taquinai sur le fait qu’il avait un peu résumé notre histoire, je hochai la tête quand il souligna qu’une version longue pouvait nous prendre plusieurs heures. En ce qui concernait les détails en revanche, je n’avais aucun objection quant au fait que Liam les entendent. Je lui avais déjà parlé de Juliann, de notre histoire si particulière, du mariage avorté, et même si je ne m’étais pas étendu sur le sujet, je savais que tout cela ne poserait aucun problème à mon mari. Ce que j’avais omis de raconté, je m’en rendis compte lorsque Liam posa la question, était le fait que Juliann et Nevaeh vivait désormais leur propre idylle. Je ne savais pas ce que cet oubli voulait dire, mais je me sentis tout à coup un peu pensive. Que voulez-vous, quand on a un diplôme en psychologie, même s’il n’a jamais servi, on passe beaucoup de temps à analyser les non-dits, en particulier les siens.
Mais c’est…récent, je veux dire…que c’est officiel, vous deux.
La déculpabilisation. Merde, je rentrais dedans pile poil. Si Nevaeh et Juliann ne se déclaraient être en couple que depuis quelques jours, ils se tournaient autour depuis plus longtemps que ça. Pour quel raison n’en avais-je jamais parlé à Liam ? Il me fallait encore creuser au plus profond de moi pour trouver la réponse. Cet apéro était-il le prétexte que j’avais trouvé, inconsciemment, pour officialiser la chose, pour l’assimiler et l’accepter ? Peut-être. En tout cas, j’étais forcée de constater que d’entendre Juliann affirmer qu’il était bel et bien en couple avec Nev ne me dérangeait pas. Ne me dérangeait plus. Ce constat fit naitre un sourire sincère sur mon visage, je me penchai et posai ma main sur celle que Nev avait devant elle, tenant son verre.
En tout cas, je suis contente pour vous, déclarai-je en plantant mon regard dans celui de ma meilleure amie, vraiment.  
Oui, j’étais heureuse. Sincèrement. J’avais fait mon chemin. Il n’avait pas été facile, j’étais passée par toutes les phases, mais aujourd’hui était un jour nouveau qui laissait place à l’acceptation. Cela ne réduisait en rien les sentiments que j’avais pour Juliann, car j’avais de toute façon la certitude que j’aimerais toujours cette homme, d’une certaine façon. Mais je n’avais plus peur de le perdre à présent, et cela changeait beaucoup de chose. Nevaeh, malgré tout, ne semblait pas encore tout à fait à l’aise d’évoquer son couple que Juliann devant moi, ça aussi, cela viendrait. Il fallait laisser le temps au temps. Elle changea donc de sujet et évoqua Tabù, la boite de strip-tease de Liam et je ne pus m’empêcher de rire.
C’est vrai que je t’avais déjà proposé de venir, Ju…t’as jamais trouvé le temps !
Je bus une gorge de mon verre en riant. Puis me penchai vers Liam pour l’impliquer dans la conversation, lui qui n’avait pas tout les tenants et les aboutissant.
Juliann est bisexuel, lui soufflai-je, D’ailleurs, repris-je à voix haute, je me souviens lui avoir envoyé quelques photos de toi, pour validation, après qu’on se soit revu pour la première fois…
J’adressai un clin d’oeil à Juliann puis me concentrai à nouveau sur Nev.
Mais oui, il faut qu’on s’organise ça. Normalement, j’amène ma copine Jamie samedi soir, si tu…vous (je lance une oeillade taquine à Juliann) voulez venir, ce serait avec plaisir. Ou bien, une autre fois, ça peut se faire aussi.

__________________________

i never did learn how to follow the rules
I never was good at sleeping while the moon was full

     — brandi carlile ; hard way home
Revenir en haut Aller en bas
Liam Reyes
Liam Reyes
messages : 593
ici depuis : 11/04/2020
crédits : (c) sweet disaster
comptes : violet + blanche + bella + brooke + beth + gisella + nevaeh
statut : marié à pippa pour éviter l'exil, amoureux de charlie
baby kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptyVen 6 Nov 2020 - 18:26

Alors que Liam mentionnait avoir choisit d'abord Bowen parce que son cousin y vivait, Juliann lâcha un phrase qui le fit sourciller. S'il ne fallait pas comprendre de double sens, c'était foutu pour l'Espagnol. Jackson lui avait fait part qu'il avait déjà eu une histoire entre lui et l'ex de Pippa, au mariage. Il haussa les sourcils, regardant Juliann. « Il a très bon goût, oui », lâcha-t-il dans un sous entendu. Il n'était pas dupe. Et personne ne l'était réellement.

Ce qui lui fit reprendre la discussion, c'était plutôt son questionnement en lien avec cette relation qui unissait les trois amis. Il connaissait le passif de Juliann et Pippa, non pas en détail, ils ne s'étaient pas attardé sur ça parce que ce n'était pas le plus important à savoir, mais il savait l'essentiel. Amoureux à l'adolescence, fiancé dans le début de leurs années d'adulte, mariage qui s'était terminé le jour J venu. Tout ça, il savait. Et il savait que Pippa et Nevaeh étaient bonnes copines. Mais qu'est-ce qui les unissait tous les trois, alors qu'une drôle d'ambiance flottait dans l'air, ça, il ne le savait pas. Ou, du moins, il s'en doutait, sans pour autant le savoir réellement. Pippa lui avait mentionné que ses meilleurs amis venaient prendre l'apéro. Pas qu'ils étaient ensembles. C'était un détail, certes, mais il s'était déjà mis les pieds dans les plats en évoquant Jakcson une fois. Le ferait-il à nouveau? Pippa intervint, laissant entendre que c'était récent, leur relation. Liam hocha la tête. Pourquoi bégayait-elle ainsi? La main de la blonde toujours dans la sienne, il la resserra pour lui donner un peu de sa force. « Je ne comprenais pas le time line », fit-il avec tout honnêteté. Parce qu'il avait cru comprendre autre chose, le soir du mariage. Mais, ça, il le garda pour soi. Le but, ce n'était pas de se faire détester d'avantage par Juliann.

Nevaeh mentionna ensuite le Tabù. Il se sentit réellement bien, dès qu'on parla de son club. Pippa lui souffla à l'oreille que son ex était bisexuel. Il hocha la tête, s'en fichant royalement du genre qui pouvait l'intéresser. Il n'avait aucun problème avec ça. Et les hommes étaient les bienvenus dans son club, s'ils venaient pour regarder les autres hommes danser. « Je crois que Juliann a bon goût, lui aussi. Ce n'est pas qu'un don chez les Reyes », lâcha-t-il, taquin alors que Pippa l'informait que son ex avait approuvé sa fréquentation à son arrivée à Bowen. Nevaeh proposa de passer au club de l'Espagnol. Elle proposa une sortie à son petit ami et une à sa meilleure amie. Cela plaisait à Liam. Cependant, samedi, il avait promis à Pippa de la faire monter sur scène. Il sourit à sa femme. « Samedi, ce n'est peut-être pas une bonne idée », lançait-il à la blonde, espérant qu'elle se souvienne de la promesse faite.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Juliann-A. Rosebury
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
» anecdotes: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
messages : 2399
ici depuis : 26/05/2019
crédits : schizophrenic (a) strangehell/mel (i) edelweiss (s) gwen ♡ (gif)
comptes : freja, ciàran, alix & noa.
statut : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)
adm h
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptySam 7 Nov 2020 - 10:41

Si Nevaeh et Pippa ne réagissent pas à ta remarque sur les goûts de Jackson, Liam, lui, n'y manque pas. Sans doute parce qu'il a senti, au mariage, que les choses étaient ambiguës entre son cousin et toi. Tout ça parce que tu essayais de sortir Nevaeh de ta tête et que flirter avec Jackson te semblait être une belle échappatoire. Tu ne réponds rien, cependant, afin d'éviter de devoir en reparler. A la place, tu te concentres sur Pippa qui bégaye sans que tu ne comprennes réellement pourquoi. « Oui l'officialisation est assez récente mais ça fait quoi... neuf mois qu'on a commencé à se voir ? » Demandes-tu en fronçant légèrement les sourcils et en tournant la tête vers Nevaeh. Neuf mois. C'est là que tu te rends compte que la journaliste a été vraiment patiente. Elle qui n'envisageait pas les relations comme toi, tu les envisages, a tout de même accepté de te voir pendant au moins six mois sans que vous soyez exclusifs. « Disons qu'on a eu des hauts et des bas, c'est pour ça qu'au mariage tu ne nous as pas vus ensemble. » Précises-tu à Liam pour clôturer une bonne fois pour toutes le sujet du mariage et l'embarras que tu ressens à chaque fois que le jeune marié l'évoque. Heureusement pour toi, ta petite-amie change rapidement de sujet ce qui te permet de souffler à nouveau. De laisser ce souvenir compliqué de côté. Parce que si pour Pippa et Liam, leur mariage a été une belle journée, ce n'est pas le cas de tout le monde. « Je travaille beaucoup, que veux-tu. » Plaisantes-tu en regardant Pippa même si ce n'est pas totalement faux. « On pourrait y aller, oui. » Dis-tu en souriant à Nevaeh avant de déposer un baiser sur la paume de sa main. « Ton club c'est le genre d'endroits où on ne fait que regarder ou y'a quelques extras en plus ? » Tu ne juges pas, tu veux juste savoir à quoi t'attendre si Nevaeh s'y rend avec Pippa. Tu sais que le couple des jeunes mariés est assez libre mais ce n'est pas votre cas avec la journaliste. Alors tu ne voudrais pas qu'un autre homme la touche peu importe si c'est pour le show ou que sais-je. « Si tu as envie d'y aller avec Pippa, je ne t'en empêcherai pas... » Murmures-tu pour Nevaeh avant d'entendre ta meilleure amie expliquer qu'elle t'a montré quelques photos de Liam au début de leurs retrouvailles. « Qui te dit que j'ai validé ces photos ? » Demandes-tu en arquant un sourcil. Même si tu n'avais pas approuvé les photos, Pippa ne se serait pas gênée pour le retrouver quand même. Elle qui est totalement indépendante. Mais tu le taquines gentiment parce que tu es bien obligé de reconnaitre que Liam est vraiment très beau. Et qu'un certain sex appeal émane de lui. « Je vous laisserai entre filles. » Réponds-tu à Pippa quand elle parle de samedi. Même si visiblement, samedi, selon Liam, ce n'est pas une bonne idée.

__________________________


you're too good to be true
Heaven sent you to me
MY LOVE IS INFINITE
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 2724
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) vellichor
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, liam.
statut : Parfois, j’aurais envie que tu sois là chaque soir (Juliann)
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptySam 7 Nov 2020 - 14:17

Oui, c’était plutôt récent. Si on ne comptait que l’officialisation de leur couple. Mais eux, c’était une histoire qui durait depuis des mois maintenant. Et même s’ils avaient été discrets, qu’ils ne s’étaient pas affichés ensemble devant la blonde, Pippa en était bien au courant. Nevaeh afficha un sourire désolée à sa meilleure amie, voyant le mal-être qu’elle vivait face à tout ça. Son ex, son ex et son sex fiancé, dans les bras de sa meilleure amie... C’était douloureux. Juliann posait un regard chercher la confirmation sur la brune, elle hocha la tête, réalisant elle aussi à cet instant qu’ils s’étaient tourné autour pendant presque un an. Et pas seulement elle. D’autres lui avait aussi fait de l’ombre. Entre cette pensée et le mariage qui était encore douloureux pour elle, Nevaeh souhaitait changer de sujet, bien que Pippa lui donnait sa bénédiction. La brune croisa le regard de sa meilleure amie, hochant la tête avant de parler du club de Liam.

« Tu fais l’occuper », la charriait-elle avec plaisir. La proposition de Nevaeh n’était pas pour le piéger. Ni pour le rendre mal à l’aise. Bien au contraire, il y avait quelque chose d’excitant dans tout ça. Mais alors que Juliann demande qu’est-ce qui est permis dans le club de Liam, Nevaeh ressentait bien une pointe de jalousie. Elle accorda un clin d’œil à sa meilleure amie avant de poser son attention sur Juliann. « Tu es jaloux? », demandait-elle amusée, que pour lui, avant de reprendre la discussion avec Pippa. « Samedi... C’est impossible », dit-elle en secouant la tête. « Je dois bosser. Ce grand blessé me retient depuis deux jours, m’empêchant de toucher à mon ordinateur! », lâcha-t-elle pour rire. Elle tait incapable de faire autre chose devant Pippa. Si Juliann ´ couvrait de douces attentions, Nevaeh se sentait bien trop intruse. Et, pourtant, c’était elle qui l’avait convaincu que ce ne serait pas malaisant tout ça. Bravo Nevaeh...


__________________________

    please have mercy on me, take it easy on my heart. even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. would you please have mercy, mercy on my heart? @mars - mercy.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Wojcik-Reyes
Pippa Wojcik-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: Si ses soeurs et elle étaient les super-nanas, Pippa sera Rebelle, sans hésiter ! ‹ Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ Pippa est engagée dans la cause féministe, et la thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle a récemment créer un groupe de parole pour les femmes, un cercle comme elle préfère l'appeler ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel, et donc les patisseries orientales ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
messages : 1086
ici depuis : 21/02/2020
crédits : doom days (avatar)
comptes : Lys, Zak, & Aura
statut : En osmose avec Liam.
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptySam 7 Nov 2020 - 15:06

Neuf mois…c’était passé si vite. Cela me fit faire automatiquement le parallèle avec mon intervention de grossesse, puisque j’avais appris l’attirance que mes deux meilleurs amis avait l’un envers l’autre à ce moment là. Si j’avais choisi de le garder, je serais mère à l’heure qu’il était. La pensée me traversa, mais je ne la laissais pas m’envahir. Je n’avais plus pensé à cet évènement depuis et cela n’avait pas de réel influence sur ma vie, mais je n’étais pas complètement insensible non plus. Je ne remettais pas en cause mon choix, j’étais parfaitement en phase avec ce dernier et je savais pertinemment que je n’étais pas fait pour être mère, mais cela me toucha un court instant. Du pouce, je caressai le dos de la main de Liam pour m’ancrer à nouveau dans la réalité et le sujet de la conversation qui tournait autour de Tabù, le club de strip tease de Liam. L’Espagnol me fit remarqué que faire venir mes amis samedi, alors qu’il m’avait promis de me faire monter sur scène avec lui, n’était pas une si bonne idée. Je souris.
Oui, c’est vrai…tu as raison.
J’avais hâte de danser avec Liam et en éprouvais une certaine excitation à l’avance, mais, en effet, je n’étais pas sûre que Juliann et Nevaeh apprécient le spectacle. Juliann toutefois ne rejeta pas l’idée en bloc mais j’entendis au son de sa voix qu’il n’était pour autant convaincu à 100% qu’à à une éventuelle virée au club de Liam. Nevaeh d’ailleurs mit le doigt dessus et son intervention me fit rire, tandis que je prenais une nouvelle gorgée de ma boisson.
Juliann ? Jaloux ?…oh, ça se saurait, le charriai-je. Mais t’inquiète pas, on y va juste pour le plaisir des yeux, si ça peut te rassurer. Enfin…quand on n’est pas privilégiée, commentai-je en me tournant vers Liam avec un air malicieux dans le regard.
Je savais, bien sûr, qu’il arrivait aux danseurs, Liam inclut, de faire monter des femmes sur scènes, et qu’il y avait parfois quelques collés-serrés mais cela n’était pas systématique et jamais forcé.
Bon ! m’exclamai-je, en frappant dans mes mains, et si on passait aux choses sérieuses ?
Du dessous de la table basse, je sortis une petite boite colorée, un petit jeu de cartes qui m’avais servi maintenant fois durant mes années d’universités. Sur le paquet, en lettres violettes était inscrit « Truth or Dare »
Liam, tu commences ? fis-je en tirant une carte pour la lire. Je te pose la question, si tu ne peux ou ne veux pas y répondre, tu dois te soumettre au gage, ça te va ?
Je me raclai la gorge.
Alors… « Quelle est ta plus grande peur ? » Et le gage…pff (je levai les yeux au ciel)…c’est tellement facile « tu dois retirer un vêtement  ».
 

__________________________

i never did learn how to follow the rules
I never was good at sleeping while the moon was full

     — brandi carlile ; hard way home
Revenir en haut Aller en bas
Liam Reyes
Liam Reyes
messages : 593
ici depuis : 11/04/2020
crédits : (c) sweet disaster
comptes : violet + blanche + bella + brooke + beth + gisella + nevaeh
statut : marié à pippa pour éviter l'exil, amoureux de charlie
baby kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptySam 7 Nov 2020 - 15:31

À la question de Juliann, Liam étouffa un rire. Pippa se lançait dans une explication peu précise du Tabù à laquelle il hocha la tête. « Le plaisir des yeux, c'est ce qu'on sait faire de mieux », acquiesça l'Espagnol. Mais il ne s'arrêta pas là. « Les clientes n'ont pas le droit de toucher. Sauf, peut-être, le torse des danseurs », précisait l'homme en passant son regard sur les trois amis. « Mais il nous arrive de faire monter des filles sur scène, de danser sur elles dans le publique.. Enfin, tout pour faire un bon spectacle », ajoutait-il par la suite. Il regarda Juliann. « L'avantage d'être le patron, c'est de pouvoir décider de toute la chorégraphie. Et on peut très bien éviter une fille en particulier. » Il hochait la tête, gentiment. Espérant qu'il ait rassurer l'homme. Si Liam était assez ouvert, il savait pertinemment que les autres ne l'étaient pas tout autant. Et, alors qu'il avait blessé Charlie en ne voulant pas ce que la majorité des gens cherchaient dans leur vie sentimentale, il se promettait de ne pas briser d'autres espoirs amoureux autour de lui. S'il fallait éviter que Nevaeh reçoive une danse de la part d'un de ses danseurs, il pourrait très bien le faire.

Ce fut à Pippa de changer de sujet, proposant un jeu qui fit lever les yeux au ciel de Liam. « Vraiment, tu sors ce jeu d'universitaires? », gloussait-il. En vérité, il trouvait ça assez marrant. Surtout qu'il était partant pour faire, disons-le, tous les gages. La question posée par Pippa le fit réfléchir. De quoi avait-il peur? Tomber amoureux. C'était ce qui lui venait en tête. Et, bien malgré lui, il l'était. De deux femmes. Il sourit à sa femme. « J'enlève le bas ou le haut? », demandait-il dans un rire avant de déboutonner sa chemise, laissant son torse dénudé prendre toute la place. « C'est trop facile, ce jeu », décrétait-il en prenant une carte pour Juliann. « Qu'est-ce qui te déplait chez ton ou ta partenaire? Le gage.... » Il osa regarder les trois amis. « C'est d'embrasser la personne de ton choix avec la langue. »

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Juliann-A. Rosebury
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
» anecdotes: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
messages : 2399
ici depuis : 26/05/2019
crédits : schizophrenic (a) strangehell/mel (i) edelweiss (s) gwen ♡ (gif)
comptes : freja, ciàran, alix & noa.
statut : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)
adm h
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptySam 7 Nov 2020 - 16:07

En tout cas ce qui est sûr, c'est que du temps, tu vas en avoir à revendre durant les trois semaines à venir. Sauf si la journaliste accepte que vous passiez tout votre temps l'un chez l'autre. A ce moment-là, tu risques d'être bien occupé. « Je ne suis pas jaloux. » Te défends-tu avec un sourire au coin des lèvres. Tu ne l'es pas beaucoup, en tout cas. Mais l'idée que des hommes à moitié nus dansent tout contre Nevaeh ne t'enchante pas beaucoup. « Non, garde ton show comme d'habitude. » Affirmes-tu à Liam. « J'ai confiance en Nevaeh. » Tu sais très bien qu'elle ne te trompera pas et qu'elle ne laissera pas n'importe qui la toucher. Ou qu'elle-même, ne se permettrait pas de toucher un homme à des endroits inappropriés. Regarder, par contre, c'est autre chose. Comme on dit, ce n'est pas parce qu'on est au régime qu'on n'a pas le droit de regarder le menu. « Je ne t'empêche pas de toucher ton ordinateur... On a juste mieux à faire. » Murmures-tu rien que pour elle. Finalement, Pippa propose de passer aux choses sérieuses et quand elle sort cette petite boite colorée, tu ne peux pas t'empêcher de rire. « Sérieux ? Encore ce jeu ? » Tu te rappelles plutôt bien de ce jeu, ayant déjà joué plus d'une fois avec elle et d'autres personnes quand tu lui rendais visite à l'université. Puisque toi, tu t'es tout de suite lancé dans une formation de pompiers. La blonde commence par son mari, qui évite la question et exécute son gage. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est bien foutu. Qu'est-ce qui te déplait chez ton ou ta partenaire ? Tu fronces les sourcils, réfléchissant réellement à la question. « Rien ne me déplait chez toi bébé. » Dis-tu en te tournant vers Nevaeh, prêt à exécuter ton gage. Tu déposes ta main libre sur sa joue avant de venir capturer ses lèvres avec douceur. Lentement, ta langue s'insinue dans sa bouche pour rejoindre la sienne dans une danse endiablée. Tu sens toute la chaleur de ton corps remonter jusque ton visage. Quand tu arrêtes votre baiser, tu as chaud et tu dois rassembler toutes tes forces pour ne pas montrer aux autres que, là, tout de suite, t'as juste envie de plaquer Nevaeh contre le canapé pour lui faire l'amour. « Euhm... à ton tour, Nev. » Tu pioches une carte sur la pile avant de la lire à haute voix. « Quelle est la personne que tu aimes le plus dans cette pièce ? » Tu arques un sourcil avant d'énoncer le gage : « Si tu refuses de répondre, tu vas devoir lécher le cou d'une personne du même sexe que toi. » Tu te racles la gorge, tout en attendant de voir si Nevaeh choisira la franchise ou le jeu.

__________________________


you're too good to be true
Heaven sent you to me
MY LOVE IS INFINITE
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 2724
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) vellichor
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, liam.
statut : Parfois, j’aurais envie que tu sois là chaque soir (Juliann)
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptySam 7 Nov 2020 - 16:42

Nevaeh arquait un sourcil à la réponse de Juliann. Je ne suis pas jaloux. Il ne l'était pas vraiment, dans la vie de tous les jours. En même temps, Nevaeh ne lui donnait pas la chance de l'être. Elle passait le plus clair de son temps avec lui et quand ils n'étaient pas ensemble, c'était par sms qu'ils discutaient. Dans ses yeux, et depuis longtemps, il n'y avait personne d'autre que lui. Mais elle se mettait dans la situation inverse. Savoir qu'une fille le touchait, même si ce n'était que pour un show sans intérêt, ça ne lui plaisait pas plus que ça. Elle caressa avec douceur la main du pompier, celle qui n'était pas plâtrée. « Ce n'est pas trop mon truc, de toute façon, d'attirer l'attention », fit-elle à l'égard de Juliann qui demandait à l'Espagnol de ne pas changer son show, mais aussi à Liam. « Je préfère regarder de loin... », fit-elle en souriant à son petit ami, espérant adoucir la tension que ce sujet pourrait laisser entre eux. Et, de toute façon, elle n'éprouvait que du désir pour lui. Quant bien même que les danseurs du Tabù soient séduisants, Juliann restait le plus beau à ses yeux.

Nevaeh refusa poliment l'invitation de Pippa pou ce samedi. Ce n'était pas une fausse excuse, elle avait réellement du travail à faire. Ce n'était cependant pas la faute de Juliann. Elle se mettait en retard elle-même. Puis, la vérité, c'était que ce weekend, ce n'était pas un travail écrit qu'elle devait produire, mais une recherche sur le terrain alors qu'elle avait été invité à la Melbourne Cup. Juliann se pencha vers la brune, murmurant qu'ils avaient mieux à faire quand ils se retrouvaient tous les deux. Il la fit rougir, montant la tension d'un cran, elle qui avait des images en tête de leurs deux petits jours ensemble. Elle se racla la gorge, retrouvant de la contenance en s'adressant à Pippa. « Mais je dis pas non pour une soirée à votre retour... Enfin, si vous en avez la force! », laissa-t-elle sous-entendre. Cette lune de miel, à en croire ce que Pippa lui avait raconter, serait tout sauf reposante. Excursions, visites, découvertes.. Et sans doute beaucoup d'évasions sous la couette. Ou partout ailleurs. Elle connaissait le caractère fou de Pippa.

Pour amener un peu de légèreté dans la soirée, Pippa ressorti son vieux jeu de gage ou vérité. Nevaeh y avait parfois joué, mais elle était le plus clair de son temps à l'extérieur de Bowen, elle pouvait donc compter sur ses doigts le nombres de fois qu'elle avait dû tirer des cartes. Elle ne connaissait donc pas toutes les questions à l'avance... Pas comme Pippa et Juliann. Le premier gage fut pour Liam : retirer son haut. Il le fit sans un soucis. Nevaeh lança un regard amusé sur Pippa, lui faisait comprendre qu'il était pas mal, son Liam. Pas mal mieux qu'en photo, même. Elle ne s'attarda pas trop longtemps sur ce point, de toute façon la prochaine question arriva rapidement. Qu'est-ce que Juliann aimait le moins chez elle. Il l'avait déjà dit, il n'aimait pas qu'elle se fasse passer derrière tout le reste de Bowen, qu'elle s'oublie. Elle s'attendait à ça, comme réponse, compte tenu qu'elle le savait déjà et que le gage impliquait qu'ils se montrent plus qu'amoureux devant la blonde. Mais Juliann répondit que rien ne lui déplaisait. Nevaeh roulait des yeux. « C'est ça, oui », soufflait-elle avant que l'homme s'approche d'elle pour poser sa main non-blessée contre sa joue. Son regard était foudroyant. Merde, il allait l'embrasser... Elle fondait sur place. Encore plus alors qu'il vint poser ses lèvres contre les siennes et que sa langue se mêla à la partie, laissant Nevaeh haletant et rouge tomate sur le canapé. Elle se racla à nouveau la gorge. « Eumh.. » Cette question, elle était cruelle. Si on parlait d'amour, c'était Juliann. Mais ce qu'elle ressentait pour Pippa, c'était plus fort que seulement de l'amitié. Elle ne pouvait choisir. « Liam! », gloussait-elle avant de se lever pour faire son foutu gage. « On envoie du lourd », fit-elle à sa meilleure amie, se penchant vers le cou de la blonde pour le lécher le plus sensuellement possible, sans quitter le pompier des yeux.

__________________________

    please have mercy on me, take it easy on my heart. even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. would you please have mercy, mercy on my heart? @mars - mercy.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Wojcik-Reyes
Pippa Wojcik-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: Si ses soeurs et elle étaient les super-nanas, Pippa sera Rebelle, sans hésiter ! ‹ Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ Pippa est engagée dans la cause féministe, et la thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle a récemment créer un groupe de parole pour les femmes, un cercle comme elle préfère l'appeler ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel, et donc les patisseries orientales ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
messages : 1086
ici depuis : 21/02/2020
crédits : doom days (avatar)
comptes : Lys, Zak, & Aura
statut : En osmose avec Liam.
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptySam 7 Nov 2020 - 17:25

Liam préféra exécuter son gage et cela ne m’étonna pas le moins du monde. Déjà parce qu’enlever sans chemise était un jeu d’enfant pour lui et ensuite parce que je savais la question trop intrusive à son gout pour qu’il ne donne une réponse en public. Je n’étais même pas certaine qu’il me la donnerait en privé, ou du moins pas tout de suite. Un jour, il me ferait confiance, entièrement, et m’ouvrirait son coeur sur tous les sujets mais c’était encore un peu tot pour ça. Juliann du choisir entre le fait de donner un élément qui lui déplaisait chez sa partenaire ou bien embrasser quelqu’un avec la langue. Son choix fut vite fait aussi. S’il y avait des choses plus agréable que de regarder son ex embrasser langoureusement une autre femme, ce ne fut pas si terrible pour moi. Je lançai même un regard complice à Liam, j’avais encore en mémoire le baiser renversant qu’il m’avait donner juste avant l’arrivée de les amis. Nevaeh esquiva la question à son tour, me faisant rire au passage en déclarant aimer Liam plus que nous. C’était faux bien sûr, mais je savais quel dilemme se passait dans sa tête. Quand je la vis se lever, je haussai les sourcils avec malice et passait mes cheveux vers l’arrière pour lui tendre mon cou.
Come on babe ! lançai-je en riant.
La langue chaude de Nevaeh glissa sur mon cou, je levai alors les yeux vers Liam. Je savais ce qui lui passait par la tête, aussi quand ma meilleure amie reprit sa place, je tapai doucement le genoux de l’espagnol.
Remets-toi, mon chéri, pouffai-je avant de regarder Nev, je t’ai troublée au point que t’as zappé ma question, baby !
Je partis d’un rire franc tout en piochant ma propre carte. À la lecture, je sentis mes muscles se figer. Il fallait que ça tombe sur moi. J’aurais aimé que cela se passe autrement, mais en même temps…
Euhm…alors, je vais lire le gage d’abord, parce que…j’annonce, je vais changer un peu et prendre la vérité. Le gage me demandait de boire autant de shot que mon prénom comporte de lettres et, la question…
Je pris une longue inspiration.
« Es-tu amoureux-se ? »
Je me tournai doucement vers lui et lui souris. Je levai la main vers son visage et lui caressai doucement la joue.
Je l’ai compris y’a peu de temps, mais…oui.  
Je laissai ma réponse flotter un instant. Mon coeur lui aussi, était léger comme s’il s’ouvrait à nouveau après être resté endormi pendant longtemps. Si j’avais cru que mes sentiments amoureux à l’égard de Juliann s’était réveillée il y a peu, je comprenais aujourd’hui que tout ça n’avait été que de la peur, la peur de perdre le seul homme que j’avais aimé jusque là. Aujourd’hui, avec Liam, je découvrais quelque chose de nouveau et de revigorant. Quelque chose de différent et beau. Deposant un baiser chaste sur ses lèvres, j’attrapai finalement sa carte puis la lu à voix haute.
Pour toi, la question c’est « S’il y avait quelque chose dans ta vie que tu aimerais changer, qu’est-ce que ce serait ? » et le gage…
J’écarquillai les yeux en lisant.
Ok, non. C’est mort, tu fais pas ça. « Allez frapper à la porte d’un voisin complètement nu(e) pour demander du sucre ». Non, Liam…j’te dis de suite…tu le fais pas.
Je me mis à rire, sachant pertinemment que cela ne lui posait aucun problème.
C’est une vieille dame toute mignonne, tu vas lui faire avoir une crise cardiaque !

__________________________

i never did learn how to follow the rules
I never was good at sleeping while the moon was full

     — brandi carlile ; hard way home
Revenir en haut Aller en bas
Liam Reyes
Liam Reyes
messages : 593
ici depuis : 11/04/2020
crédits : (c) sweet disaster
comptes : violet + blanche + bella + brooke + beth + gisella + nevaeh
statut : marié à pippa pour éviter l'exil, amoureux de charlie
baby kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 EmptySam 7 Nov 2020 - 18:06

Quelle image sensuelle avait-il devant ses yeux. Il en oublia le baiser chaud que Juliann et Nevaeh venaient d'échanger et qui avait véritablement réchauffer la pièce. Mais alors là, Pippa et Nevaeh, ensemble, Liam souriait déjà à sa femme. Quand la brune lécha sensuellement le cou de la blonde, il ne les lâcha pas des yeux. Des idées folles lui passa par la tête. Et il aurait eu besoin d'une douche froid pour les lui enlever, pas de la main de Pippa sur sa cuisse. « Ça, c'était... » Il ne commenta pas, Juliann étant le petit ami de Nevaeh. Mais il n'en pensait pas moins, ça avait été bandant. « Je commence à aimer ce jeu, moi », lâchait-il dans un rire avant de Pippa ne lise la question qu'elle s'était auto-pioché. « Cinq shots, c'est trop pour toi? », fit-il en riant. Mais Pippa lu la question à haut voix, et il se tu. Il la regardait, intrigué. Lui, il avait fait part de ses sentiments. Ça n, avait pas été simple, il n'était pas le meilleur pour s'ouvrir, et elle ne l'avait pas fait. Il ne l'avait pas forcé non plus, d'ailleurs. Si elle en avait envie, elle le ferait. Et si elle ne l'aimait pas en retour, c'était tout aussi bien. Liam n'avait pas été honnête avec elle pour recevoir un retour d'appareil. Mais voilà qu'on lui forçait à le faire. L'aimait-elle? Ou aimait-elle quelqu'un d'autre? Elle répondit à l'affirmative, sans pour autant répondre qu'elle l'aimait lui. Mais par son attitude, Liam le comprit. Et il répondit à son baiser avec plus de douceur que celui qu'il lui avait donné avant l'arrivée des invités.

Quand fut le temps de piocher la question de Liam, ce dernier fronça les sourcils en l'entendant. Pas certain qu'il avait envie de s'ouvrir à ce point, pas devant Nevaeh et Juliann. Devant Pippa, à la rigueur, mais pas devant des gens qu'il ne connaissait pas vraiment. Il était prêt à faire le gage... Mais Pippa l'en arrêta avant qu'il ne puisse choisir. « Arrête, la voisine est fan de moi... Elle serait flattée... », gloussait-il avait de se résigner. Il regarda Pippa, seulement Pippa. « Je ne blesserais pas autant de gens », répondit-il avec sérieux, piochant rapidement la prochaine question. « Juliann. Alors, soit tu nous dit comment tu réagirais en surprenant ta partenaire se masturber, soit tu passes le reste de la soirée nu sous un tablier. »

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
one, two, three, four...close your eyes and let it go.
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: appartements-
Sauter vers: