AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
NIKE : 25% SUR TOUT LE SITE
Voir le deal

Partagez
 

 one, two, three, four...close your eyes and let it go.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Juliann-A. Rosebury
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
» anecdotes: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
messages : 2399
ici depuis : 26/05/2019
crédits : schizophrenic (a) strangehell/mel (i) edelweiss (s) gwen ♡ (gif)
comptes : freja, ciàran, alix & noa.
statut : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)
adm h
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptySam 7 Nov 2020 - 20:33

Tu te doutais bien que Nevaeh n'apprécierait pas forcément être sur scène avec un strip-teaseur et des dizaines de paires d'yeux braqués sur elle. Et quelque part, ça t'arrange. Le sujet du club est laissé de côté même si, tu dois bien le reconnaitre, ça ne te déplairait pas d'y passer un moment avec ta petite-amie. Cela a un côté excitant finalement. Pour garder cette atmosphère plutôt légère, Pippa propose de jouer à action ou vérité. Un jeu vieux comme le monde auquel vous jouez depuis que vous avez quoi... dix-neuf ans ? Mais bon, malgré les années, il reste plutôt efficace. Alors que tu attends la réponse de Nevaeh, curieux de voir ce qu'elle va faire, tu n'es pas réellement étonné quand elle décide de réaliser le gage. Tu sais fort bien que sa relation avec Pippa est importante, elles sont presque comme des soeurs. Alors devoir choisir entre Pippa et toi, ça semble impossible. Tu lèves les yeux au ciel quand elle annonce Liam avant d'être captivé par sa langue qui glisse le long du cou de Pippa. Son regard ne se détache jamais du tien, il est électrisant et réveille ton bas ventre en une fraction de seconde. Ce que c'est érotique. Tu apprécies le moment jusqu'à ce que Liam commente ce baiser et ajoute apprécier le jeu. Là, tu n'apprécies plus du tout qu'il fantasme sur ta copine. Quand Nevaeh revient s'installer à côté de toi, tu lui adresses un sourire complice avant de récupérer sa main dans la tienne. Alors que Pippa lit son gage, tu ris mais quand elle lit sa question, tu t'arrêtes net, curieux de connaitre sa réponse. Tu lui as dit qu'elle devait se laisser aller avec Liam si elle est heureuse à ses côtés mais ça fait toujours un petit quelque chose d'entendre son ex dire qu'elle aime un autre. Ce n'est pas de la jalousie, juste un pincement au coeur que votre histoire soit définitivement terminée. Néanmoins, tu fais l'impasse sur sa "déclaration" en te concentrant sur la main de Nevaeh dans la tienne. Il en est de même pour Liam, que tu écoutes à peine, même si sa phrase je ne blesserais pas autant de gens te fait froncer légèrement les sourcils. Quand c'est ton tour, tu souris d'un sourire malicieux. Celle-là, tu peux y répondre sans problème. « Je la regarderais faire... Ce n'est pas comme si je n'avais jamais vu Nev se masturber, en plus. » Dis-tu en tournant la tête vers elle, sûr de voir du rouge apparaître sur ses joues. « Pas de chance, je ne mettrai pas le tablier. » Plaisantes-tu avant de piocher une carte pour lire la question de Nevaeh. Tes yeux se dirigent vers le gage et inconsciemment, tu arques un sourcil. « Alors y'a deux questions. Une pour les célibataires, une pour les personnes en couple, j'te pose donc celle-là. Quelle est ta plus grande peur à propos de ton couple ? » Tu jettes un regard vers elle avant de poursuivre avec le gage. « Tu dois retirer deux vêtements, si tu refuses de répondre. » Hors de question qu'elle se retrouve en soutien-gorge ou en culotte devant Liam. Néanmoins, tu n'es pas certain qu'elle ait envie de répondre à cette question devant Pippa et Liam.

__________________________


you're too good to be true
Heaven sent you to me
MY LOVE IS INFINITE
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 2724
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) vellichor
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, liam.
statut : Parfois, j’aurais envie que tu sois là chaque soir (Juliann)
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptySam 7 Nov 2020 - 21:13

Elle n’en avait que faire de la réplique de Liam. Nevaeh ne l’avait même pas regardé. Son regard n’avait pas quitté celui de Juliann, le provoquant sans rien dire. Ce soir, ce serait son cou qu’elle lècherait de cette façon. Et là, il en avait un avant goût extérieur avant de pouvoir en profiter. Mais quand elle se remit aux côtés de son petit-ami et qu’il reprit possession de sa main, elle le sentit tendu. Cherchant son regard, elle coula sur lui un sourire doux. De ses yeux, elle tentait de lui faire comprendre qu’elle ne voyait que lui, que ces attentions n’étaient réservées qu’au pompier, que si Pippa et Liam avaient une relation peu orthodoxe, eux n’en avait pas une. Et que même s’il se permettait un commentaire, elle, elle n’en avait rien à faire.

La réponse de Liam à sa question la fit réfléchir. Que voulait il dire par là? Elle détourna son regard vers Pippa, la sonda pour voir si elle allait bien jusqu’à ce que l’attention soit porté sur Juliann. Répondre à une question personnelle ou se déshabiller... le choix était difficile. Elle espérait presque qu’il refuse de jouer. Mais sans hésitation, il se lança non pas sans embarrasser la journaliste. « Juliann! », fit-elle en frappant gentiment son bras valide. Répondre à la question, d’accord.. Sans donner de détails! Elle regarda à nouveau Pippa, murmurant un désolée muet alors que Juliann piochait la question qui s’adresserait à la brune.

Son visage devint dubitatif alors qu’il fallait dire à haute voix que ce qui lui faisait le plus peur dans son couple, c’était de surprendre Juliann et Pippa ensemble.. C’était ça ou retirer ses vêtements, ce qui ne la rendait pas plus à l’aise. Puis, une idée lui vint. « Je suis désolée... Je ne peux pas répondre à cette question », affirma-t-elle en regardant Juliann. Elle attrapa sous sa robe la dentelle de sa culotte qu’elle retira. Puis, dégrafant son soutif au travers de son vêtement, elle se contorsionna pour le faire passer par les manches de sa robe, donnant les deux vêtements à son petit ami. « Tu mets ça dans ta poche, s’il te plaît? », fit-elle dans un sourire. « Quoi? C’était pas précisé ce que je devais retirer! », lâcha Nevaeh en riant. Piochant une carte, elle se tourna vers Pippa. « Oh, intéressant! Qui dans cette pièce est ou serait le meilleur coup? Si tu n’as pas envie de répondre, il faudra aller emprunter un préservatif à un voisin. » Mais la voisine, elle devait avoir 108 ans. Pas certain qu’elle en avait, des préservatifs!


__________________________

    please have mercy on me, take it easy on my heart. even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. would you please have mercy, mercy on my heart? @mars - mercy.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Wojcik-Reyes
Pippa Wojcik-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: Si ses soeurs et elle étaient les super-nanas, Pippa sera Rebelle, sans hésiter ! ‹ Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ Pippa est engagée dans la cause féministe, et la thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle a récemment créer un groupe de parole pour les femmes, un cercle comme elle préfère l'appeler ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel, et donc les patisseries orientales ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
messages : 1086
ici depuis : 21/02/2020
crédits : doom days (avatar)
comptes : Lys, Zak, & Aura
statut : En osmose avec Liam.
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptySam 7 Nov 2020 - 23:10

Je sentais l’excitation de Liam grimper dangereusement. Il n’avait rien besoin d’exprimer oralement, je le sentais dans son attitude, au son légèrement rauque dans sa voix. Voir Nevaeh passa langoureusement sa langue dans mon cou avait eveillé chez lui un envie, c’était plutôt clair. J’avouais, moi-même, ne pas en être restée complètement de marbre. Je répondis à ma question, et le regard de Liam se fit tendre.
8, pas 5…mon prénom, c’est Philippa, rigolai-je. Ça commence à faire 8 shots, mais…dans tous les cas, j’avais envie de répondre à cette question.
Et c’était vrai. C’était arrivé un peu tôt, et clairement pas dans le contexte idéal mais dire, ou du moins insinuer, que j’aimais Liam avait eu quelque chose d’assez libérateur. Juliann à son tour choisi la vérité, rendant folle ma meilleure amie en dévoila un morceau de leur intimité, je ne pus m’empêcher d’en rire. Alors quand ma meilleure amie s’excusa silencieusement, je secouai la tête. Il ne fallait pas qu’elle s’en fasse pour moi, je le vivais bien, bien mieux que je ne l’aurais cru en fait. Quand Juliann lu la question pour Nev, je restai attentive à la réaction de ma meilleure amie, appréhendant ce qu’elle allait dire. Mais quand je la vis glisser sa main sous sa robe et retirer habillement sa culotte, puis son soutien-gorge, je ne pus retenir mon rire.
Mais t’es ma queen, Nev ! Bien joué !m’exclamai-je.
Je tournai le regard vers Juliann et mon rire redoubla.
Respire, Ju…ça va bien se passer.
Je faisais la maligne, mais je ne savais pas encore à quelle sauce j’allais être mangé moi-même. Quand Nevaeh eut fini de lire la carte qui m’était destinée, j’eus un petit rire.
Non mais sans déconner ! m’exclaffai-je. Il fallait que ça tombe sur moi !
Je secouai la tête, ne sachant quoi répondre. Je n’avais sincèrement aucune idée de qui était le meilleur coup. Ce n’était pas ma manière de voir les relations sexuelles, tout ça n’avait rien à voir avec la performance pour moi. Ce que j’échangeais avec Liam était intense, et il savait faire réagir mon corps au quart de tour, comme savait également le faire Juliann mais ce n’était comparable en rien. C’était différent et tout aussi intense. Merde. Je ne savais pas quoi faire. Si je me levai pour aller toquer chez la voisine demander un préservatif, Liam serait vexé, si je déclarai ouvertement que Liam était mon meilleur coup, Juliann risquait d’en prendre un coup, et je ne pouvais décemment pas dire Juliann par respect pour Liam et Nevaeh. Décidant de jouer le jeu jusqu’au bout, je me penchai vers lui.
T’auras le droit de me mettre une petite fessée pour ça, lui murmurai-je discrètement.
Après mon mea culpa, je me levai du canapé, puis me dirigeai vers la porte d’entrée. Après un instant, je revins avec un chapelet de préservatifs que je brandis fièrement. Je les jetai sur la table basse en revenant vers le salon, puis reprit place à côté de Liam, passant affectueusement une main sur sa cuisse.
Si jamais ça tourne en partouze cette histoire, on est couvert ! plaisantai-je.
Je me raclai la gorge, légèrement gênée puis piochai une carte pour Liam.
Euh…question :  « Quel est ton plus grand fantasme ? » et action « embrasser le pied nu de la personne de votre choix », alors ? Tu choisis quoi ?

__________________________

i never did learn how to follow the rules
I never was good at sleeping while the moon was full

     — brandi carlile ; hard way home
Revenir en haut Aller en bas
Liam Reyes
Liam Reyes
messages : 593
ici depuis : 11/04/2020
crédits : (c) sweet disaster
comptes : violet + blanche + bella + brooke + beth + gisella + nevaeh
statut : marié à pippa pour éviter l'exil, amoureux de charlie
baby kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 3:53

Ça en était presque excitant. Ce jeu, il l'aimait vraiment. Jusqu'à devoir répondre à ce qu'il changerait dans sa vie. Là, il ne se sentit plus en osmose, lui qui n'avait pas cette facilité à s'ouvrir, celle que Pippa avait, elle. Elle était belle et tellement libre et tellement en symbiose avec ce qu'elle ressentait, elle le rendait fou. Ce fut au tour de Juliann de répondre à sa question, une question qui lui demandait de parler de leurs pratiques sexuelles ou de retirer ses vêtements. Sans surprise, il répondit à la question. Liam s'en était douté. Il se pencha alors vers Pippa, glissant à son attention, mais assez fort pour qu'on l'entende : « C'est terriblement excitant, pourquoi on l'a jamais fait? » Il se permit de rire, voulant détendre l'atmosphère, Nevaeh qui était bien trop timide de ce dévoilement. Il voulait lui montrer qu'il n'y avait rien là, de parler de leurs pratiques sexuelles. Pas avec lui, en tout cas. Et s'il paraissait froid et sûr de lui, Liam ne l'était pas réellement. Il était ouvert, sans jugement, attentif à ce qu'on avait à raconter.

Au tour de Nevaeh, Liam ne commenta pas. Il s'attirait déjà bien assez les regards foudroyants de Juliann, il ne cherchait pas non plus à se faire sauter à la gorge. Mais quand vint le tour de Pippa, là, il se sentit d'autant plus interpelé. Sûr de lui, il pensait connaître sa réponse. Mais Pippa hésita. Elle hésita trop longtemps, même. Liam fronça les sourcils alors qu'elle se retourna vers lui, lui murmurant qu'il pourrait lui mettre la fessée. Il ne répondit rien. Et elle quitta la pièce. « Un refill? », proposait Liam alors qu'il se retrouvait seul avec Juliann et Nevaeh. Et à cet instant, Pippa refit irruption dans la pièce, fière, des préservatifs pour l'année en main. Touché dans son ego, Liam se leva alors que sa femme venait reprendre place près de lui, tentant de caresser sa cuisse, allant chercher d'autres Tapas à servir. Pippa l'avait déçu. Et il ne savait pas comment interpréter l'évitement à la question. N'était-il pas son meilleur coup? Ou cherchait-elle à protéger son ex? Dans tous les cas, il avait besoin d'une vérité. Il fonctionnait avec honnêteté, ils fonctionnaient avec honnêteté. Mais ce n'était pas le cas pour cette question. Dans la cuisine, il entendit la question de Pippa. Et il attendit d'être de retour près des convives pour aviser de son choix. « Nevaeh, retire ta chaussure. » Il aurait pu choisir Pippa, mais à cet instant il lui en voulait. Et la colère montait en lui. Il se pencha vers la brune qui regardait son petit ami avant de l'aider à retirer sa chaussure. Sans la lâcher des yeux, il posa un long et doux baiser sur la plante de son pied, se fichant bien de ce que Juliann ou Pippa pouvaient en penser. Il retourna ensuite s'asseoir à sa place, attrapant une bouchée de tartare au saumon sur un petit four puis piocha une nouvelle carte. « Raconte-nous ta meilleure baise à vie ou bien écrit l'alphabet avec ta langue sur la partie du corps de ton choix d'une personne qui n'est pas ta partenaire. »

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Juliann-A. Rosebury
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
» anecdotes: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
messages : 2399
ici depuis : 26/05/2019
crédits : schizophrenic (a) strangehell/mel (i) edelweiss (s) gwen ♡ (gif)
comptes : freja, ciàran, alix & noa.
statut : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)
adm h
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 11:29

Tu ris quand Nevaeh s'exclame et frappe ton bras valide en guise de protestation. Sans doute est-elle gênée vis-à-vis de Pippa mais cette dernière doit bien se douter que vous n'enfilez pas des perles tous les soirs. Et puis, se masturber, tout le monde le fait, il n'y a rien de gênant là-dedans. C'est juste que tout le monde ne l'assume pas. Quand c'est au tour de Nevaeh de répondre à sa question, tu te doutes bien qu'elle doit être partagée entre la peur de répondre et la peur d'enlever des vêtements. Tu fronces les sourcils alors qu'elle affirme ne pas pouvoir répondre à cette question. Est-ce qu'elle va vraiment se mettre à moitié à poil, là ? Devant Liam et Pippa ? Tu es prêt à utiliser le mot d'alerte établit avec Pippa mais la journaliste est futée et le prouve une fois de plus. Tu souris en la voyant se contorsionner pour enlever ses sous-vêtements un à un. Tu te mordilles la lèvre quand elle te tend ses sous-vêtements, t'intimant de les mettre dans ta poche. Ce que ne manque pas de remarquer Pippa qui te taquine. Tu lui tires la langue, comme un enfant avant de rire. « La prochaine carte qui te demande de retirer un vêtement je la brûle. » Murmures-tu à Nevaeh, un sourire au coin des lèvres. Maintenant, il ne reste plus que sa robe à enlever et elle sera complètement nue. Sauf qu'il est hors de question qu'elle soit en tenue d'Eve devant Liam. Quand c'est au tour de Pippa de répondre à sa question, tu arques un sourcil, étonné de voir ce qu'elle va répondre. En tête, te revient cette fameuse discussion que vous avez eue à propos de son numéro un. Maintenant qu'elle a reconnu être amoureuse, tu t'attends à ce qu'elle le choisisse lui mais elle ne le fait pas. Tu croises son regard en fronçant légèrement les sourcils, étonné mais agréablement surpris. « J'veux bien, oui. » Réponds-tu à Liam quand il propose de remplir vos verres. Pippa revient quelques minutes plus tard avec un attirail de préservatifs ce qui t'arrache un rire. Mais alors que tu bois une gorgée de ton verre nouvellement rempli, tu manques de t'étouffer quand la blonde parle d'une partouze entre vous. L'idée d'une partouze ne te déplait pas mais pas avec ton ex et son nouveau mari. Ce serait bien trop bizarre à tes yeux. Ce n'est que lorsque c'est au tour de Liam que tu remarques son malaise et son... agacement ? Visiblement, lui, n'a pas apprécié du tout le manque de réponse de Pippa. Et comme pour se venger de sa femme, il décide d'embrasser le pied de Nevaeh. Tu soupires, serrant un peu plus la main de la journaliste alors que tu essaies de ne pas t'énerver en le voyant embrasser son pied sans détacher son regard de celui de Nevaeh. Il est vraiment en train de se venger de sa femme en chauffant ta copine, là ? Tu lui jettes un regard noir quand il retourne à sa place et lit ta question. Eh merde. D'un côté, tu ne peux pas parler de ta meilleure baise devant Pippa et Nevaeh car il y aura forcément une déçue. Et de l'autre, tu ne peux pas non plus écrire l'alphabet avec ta langue sur Pippa. Il ne reste donc plus que Liam même si, après ce qu'il vient de faire, ça ne t'enchante pas du tout de laisser ta langue trainer sur son corps. Néanmoins, c'est la seule issue possible à tes yeux. « Liam, penche-toi en arrière. » Ordonnes-tu avant de te pencher au-dessus de lui et de dessiner l'alphabet avec ta langue sur son torse. Cela te semble long et interminable mais tu es joueur alors tu vas jusqu'au bout. « Raconte-nous un truc que tu n'as jamais osé dire à qui que ce soit ou... » Tes yeux s'écarquillent légèrement en lisant le gage. « Fais une lap dance sur une personne du sexe opposé et qui n'est pas ton ou ta partenaire. » Hors de question qu'elle fasse ça. Jamais de la vie.

__________________________


you're too good to be true
Heaven sent you to me
MY LOVE IS INFINITE
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 2724
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) vellichor
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, liam.
statut : Parfois, j’aurais envie que tu sois là chaque soir (Juliann)
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 12:18

Impossible de répondre. Impossible de se montrer vulnérable à ce point. Impossible d’avouer devant Pippa qu’elle reste sa plus grande peur, malgré tous les efforts de Juliann pour la rassurer. Elle l’était, rassurée. Mais c’était la seule peur qu’elle avait. Juliann était exemplaire avec elle, elle ne craignait ni les autres ni qu’il la blesse. Il avait promis. Mais le passif de Pippa et du pompier rendait le tout compliqué. Une soirée arrosée, un manque? Un baiser vite arrivé... juste à y penser, Nevaeh sentait l’émotion. Impossible de répondre. Alors il fallait penser vite, montrer qu’elle n’était pas mauvaise joueuse. Et quand elle eut l’idée du siècle de retirer ce qu’il y avait sous ses vêtements, elle se sentit plutôt futée. Nevaeh rit à la remarque de Pippa. « Ça te fait de l’effet? » demandait-elle clairement à la blague avant de se tourner vers Juliann pour le rassurer. « Ça va » lâchait la brune dans un sourire. Être sans petite culotte dans un lieu publique, elle l’avait déjà fait avec lui. Ça n’avait rien de différent que cette fois à Brisbane. Il ne fallait effectivement pas qu’elle doive retirer sa robe, par contre.

Au tour de Pippa, qui refusa de répondre à la question. Nevaeh n’y comprenait rien. Elle regarda Juliann avec des questionnements dans les yeux. C’était donc lui, son meilleur coup? C’était une délicate attention de ne pas l’avoir raconté. Et Nevaeh pouvait facilement comprendre, pour elle aussi, le meilleur était Juliann. « Non merci, mais je prendrais de l’eau. T’inquiète, je sais me servir », gloussait la journaliste. Elle connaissait l’appartement de Pippa par coeur, privilège de la meilleure amie. Quand Pippa revint avec ses préservatifs plein les mains, Nevaeh planta un regard noir sur elle. « Non, ça va aller... » Pas de partouze. Encore moins avec Liam et Pippa. Elle revint s’asseoir à temps pour le défi de Liam qui l’impliquait, elle aussi. Et merde. Juliann la regardait, furieux. Elle ne lâchait pas sa main, laissant Liam lui embrasser langoureusement le pied jusqu’à pouvoir le retrouver. Elle caressa le dos de la main de son petit-ami avec tendresse. « A ta place, j’aurais pété un câble », lui murmurerait-elle pour lui faire comprendre qu’elle le comprenait. Et vint sa question. Sa meilleure baise. Évidemment, il ne répondit pas. Nevaeh lâcha sa main avant qu’il se lève. Si elle connaissait la réponse de Pippa parce qu’elle partageait son meilleur coup, elle était aussi certaine de ne pas être son meilleur souvenir au lit. il avait eu plus de relation intime avec blonde, plus de moments incroyable. Merci de ne pas l’avoir raconté, elle avait envie de dire, mais dommage pour elle. Juliann se leva, prêt pour son gage. Avec délicatesse, il avait choisi Liam.

Le tour de Nevaeh n’était pas plus simple. Mais elle connaissait bien les limites de l’homme. Il avait accepté le pied, mais une danse contre Liam, ça, c’était non. Nevaeh n’avait donc pas le choix de répondre à la question. Elle se racla la gorge. « Le jour de votre mariage, j’étais extrêmement contente pour vous, mais une partie de moi... celle de la Nev gamine... était soulagée de votre décision... » se vit-elle forcée de raconter. Quoi dire d’autre que ni Pippa ni Juliann ne savait déjà? Ils la connaissaient bien, tous les deux. Elle évita leur regard, piocha une carte et poursuivit. « Pippa... As-tu déjà fait semblant de jouir avec ton partenaire actuel? Ou bien, tu dois retirer un morceau de vêtement avec tes dents à la personne de ton choix. »


__________________________

    please have mercy on me, take it easy on my heart. even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. would you please have mercy, mercy on my heart? @mars - mercy.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Wojcik-Reyes
Pippa Wojcik-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: Si ses soeurs et elle étaient les super-nanas, Pippa sera Rebelle, sans hésiter ! ‹ Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ Pippa est engagée dans la cause féministe, et la thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle a récemment créer un groupe de parole pour les femmes, un cercle comme elle préfère l'appeler ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel, et donc les patisseries orientales ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
messages : 1086
ici depuis : 21/02/2020
crédits : doom days (avatar)
comptes : Lys, Zak, & Aura
statut : En osmose avec Liam.
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 12:43

L’atmosphère avait beaucoup refroidie, il ne fallait pas être très clairvoyant pour décelé le froid intersidéral qui s’était glissé entre Liam et moi. Je repensai avec douleur à la réponse qu’il avait donné à la question précédent. « Je blesserais moins de monde », voilà que je venais moi-même de le blesser. Mon intention n’avait jamais été celle-ci, au contraire. Mais en voulant éviter le malaise, j’avais créer une faille chez mon partenaire, et je m’en voulais terriblement. Dans un état second, rongé de culpabilité, je ne suivais le jeu que d’une oreille. Liam se leva pour embrasser le pied de Nevaeh et une pointe douloureuse me perça le coeur. Ca n’était en rien de la jalousie, mais je savais que Liam agissait ainsi, m’ignorant royalement pour me blesser, ou du moins pour me montrer que lui l’était. Je n’aimais pas cela. Juliann ne dit rien, lui non plus. Il avait compris lui aussi, sans doute. Je croisais le regard de mon ex, cherchant du réconfort. En exécutant le gage, je n’avais désigné personne comme étant mon meilleur coup. Je n’avais choisi ni Liam, ni Juliann, tout simplement parce que j’en étais incapable. Je ne voyais pas les rapports sexuels de la sorte. Chaque moment était différent, et si j’avais pu prendre un pied dingue avec Juliann par le passé, ça n’enlevait rien au fait que Liam me rendait folle actuelle. Liam était mon meilleur coup, actuellement. Comme Juliann l’avait été, à une époque. Je n’avais simplement pas envie de les comparer. Mon tour revint sans que je ne m’en rende compte et quand Nevaeh me posa sa question, je relevai la tête, comme sortie d’un rêve. Je soupirai. Ce jeu commençait à m’agacer en réalité. J’avais besoin de parler à mon mari, j’avais besoin de lui expliquer pourquoi j’avais choisi le gage plutôt que la réalité. Je n’avais plus envie de jouer. Malgré tout, je devais répondre à cette question, sans quoi je risquai de creuser une brèche plus profond.
Bien sûr que non, je n’ai jamais simulé un orgasme avec Liam. Il me fait jouir comme c’est pas permis, je prends tellement mon pied que j’ai parfois l’impression que je ne pourrais jamais redescendre tellement c’est bon.
Je me tournai vers Liam, une expression agacée sur le visage.
Là, t’es content ? Ton putain d’égo de mâle mal placé est rassuré ?

__________________________

i never did learn how to follow the rules
I never was good at sleeping while the moon was full

     — brandi carlile ; hard way home
Revenir en haut Aller en bas
Liam Reyes
Liam Reyes
messages : 593
ici depuis : 11/04/2020
crédits : (c) sweet disaster
comptes : violet + blanche + bella + brooke + beth + gisella + nevaeh
statut : marié à pippa pour éviter l'exil, amoureux de charlie
baby kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 13:01

C’était une vengeance. Pure et dure. Il n’avait pas de désir pour Nevaeh. C’était une très belle femme, elle avait été délicieuse lorsqu’elle avait retiré ses sous-vêtements ou lorsqu’elle avait embrasse la musique de Pippa. Mais Liam n’était pas qu’un homme assoiffé. Et il n’éprouvait pas de désir envers cette femme, prise, meilleure amie de sa femme. Ça n’avait pas été désagréable, mais tel un enfant il l’avait surtout fait pour faire comprendre à sa femme qu’il était vexé. Ce n’était pas de la jalousie, Liam n’en éprouvait pas, il ne connaissait que très peu ce sentiment. Mais une pointe d’agacement le prenait de ne pas être le meilleur. Et qu’elle ne soit pas honnête. Il lui avait toujours demandé transparence, cette union en avait besoin pour fonctionner. Et, pourtant, là il avait l’impression d’être trahi. L’action suivante fut pour Juliann qui choisi le gage plutôt que de raconter sa meilleure baise. Tant mieux, au fond, elle impliquait sans doute Pippa et comme elle venait de confirmer par son silence que Juliann était son meilleur coup, l’ego de Liam n’aurait pu supporter une nouvelle confession. Dans d’autres circonstances, il en aurait clairement été allumé. Mais pas maintenant. Impulsif, colérique, il restait de marbre alors que Juliann léchait son torse. Il n’éprouvait aucun plaisir. Et l’homme non plus, d’ailleurs.

Au tour de Pippa, Liam se montra distant. S’il n’était pas son meilleur coup, avait-elle feinté avec lui? Il ne voulait pas entendre la réponse. Sur un ton condescendant, Pippa répondit. Et l’Espagnol roulait des yeux au ciel. « Non. », répondit-il sèchement avant de piocher sa propre carte. « Quand t’es-tu masturbé pour la dernière fois? Je dirais ce soir. », répondit-il par exprès au futur. Il piocha une carte pour Juliann, mauvais joueur. « Quel était ton fantasme le plus dingue à devenir réalité ou excite ta partenaire avec seulement ta bouche » Il n’en avait que faire de ce que Juliann choisirait de raconter ou pas. Là, il bouillonnait.


__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Juliann-A. Rosebury
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
» anecdotes: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
messages : 2399
ici depuis : 26/05/2019
crédits : schizophrenic (a) strangehell/mel (i) edelweiss (s) gwen ♡ (gif)
comptes : freja, ciàran, alix & noa.
statut : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)
adm h
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 20:25

L'ambiance s'est clairement dégradée durant les dernières minutes et si tu pensais que ce serait toi, le premier à faire foirer la soirée, finalement, c'est le couple en face de vous qui refroidit votre apéro entre amis. Liam, pour se venger de Pippa, utilise clairement Nevaeh et ça ne te plait pas. Quel crétin. Tu es soulagé que ta petite-amie ait gardé sa main dans la tienne durant le gage de Liam et qu'elle t'avoue, qu'à ta place, elle aurait pété un plomb. Tu souris du coin des lèvres. « Tu m'as demandé de bien me tenir... » Murmures-tu rien que pour elle. Pour Nevaeh, tu es prêt à faire tous les efforts du monde. Malheureusement, même en faisant un maximum d'efforts, de concessions, votre soirée n'est pas celle dont vous rêviez. Quand c'est à ton tour de raconter la meilleure baise de ta vie, tu décides de ne pas répondre pour éviter que quelqu'un soit blessé. Mais en évitant de répondre, justement, tu blesses Nevaeh qui retire sa main de la tienne. Tu soupires avant d'aller exécuter ton gage, écrire l'alphabet avec ta langue, sur le torse de Liam. Cela ne te fait ni chaud ni froid alors tu réalises le gage au plus vite pour pouvoir retourner auprès de la journaliste. Soulagé de voir que Nevaeh ne prend pas le risque de danser sur Liam, tu l'es un peu moins en entendant sa réponse. Tu imagines sans difficultés que ça n'a pas dû être évident pour elle de se livrer comme ça. Alors, tu lui offres un sourire sincère avant de déposer un baiser sur le haut de son crâne. « Merci d'avoir choisi la vérité. » Lui dis-tu sans réellement t'attarder sur Liam et Pippa qui semblent au bord de l'explosion. Tu lances un regard compatissant à ta meilleure amie avant de détourner le regard vers son mari qui te pose déjà la question et t'annonce le gage. « Je dirais que mon fantasme le plus dingue que j'ai réalisé, c'était un plan à quatre. » Et ce n'était ni avec Pippa ni avec Nevaeh, par chance. « Mais j'en ai plein d'autres dans ma tête pour nous deux. » Dis-tu à ta petite-amie, un sourire malicieux aux lèvres. « On fait une pause ? J'ai envie de prendre un peu l'air. Tu viens ? » Demandes-tu en te levant et en tendant la main à Nevaeh. Au moins, vous pourrez laisser le couple s'engueuler un bon coup si nécessaire pendant que vous serez sur le balcon, au calme et isolés.

__________________________


you're too good to be true
Heaven sent you to me
MY LOVE IS INFINITE
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 2724
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) vellichor
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, liam.
statut : Parfois, j’aurais envie que tu sois là chaque soir (Juliann)
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 21:15

Ça n'allait plus. L'ambiance de légèreté que ce jeu était supposé amener, détournant des malaises qu'ils auraient pu avoir à discuter tant bien que mal de la pluie et du beau temps, n'y parvenait plus. D'abord, il y avait eu la question de Pippa qui avait visiblement vexé son mari, puis sa réaction puéril de vengeance à deux francs. Oh, il ne savait pas encore à qui il s'en prenait, Liam. Il ne devait pas s'être beaucoup disputé avec Pippa pour oser la narguer ainsi. Nevaeh avait pitié pour lui. Elle se tourna ensuite vers son petit ami, lui exprimant sa surprise concernant le calme avec lequel il acceptait le jeu qu'ils avaient tous lancé. « Tu es adorable », lui glisses-tu à l'oreille avant de porter ton attention sur Liam qui adressait une nouvelle question à Juliann. Une question qu'il choisi d'éviter, sans doute pour limiter le mal qu'elle pourrait causer. Involontairement, il en avait fait. Ce n'était pas bien grave, Nevaeh passerait l'éponge, ce n'était qu'une déception à la constatation qu'elle n'arrivait sans doute toujours pas à la cheville de la blonde au niveau sexe. Elle s'en doutait, de toute façon. Pippa était bien plus ouverte qu'elle. Il lui fallait deux minutes, deux minutes pour avaler la pilule et reprendre sur elle, sa main qui quittait celle de Juliann. De toute façon, il devait se lever pour exécuté son action.

À son tour, ce fut la vérité qu'elle choisit. Pour elle, pour Juliann, pour Pippa, elle ne pouvait pas faire le gage. Sa vérité, elle était douloureuse à avouer et elle était franchement égoïste. Puis, plus encore, elle la forait à se rendre vulnérable devant plus d'une personne à la fois, elle qui voulait se montrer forte, résiliante, droite. C'était peine perdue, à présent. Le pompier s'approchait à nouveau de Nevaeh, posant sur son front un doux baiser, satisfait de son choix. « J'aurais voulu dire la même chose pour toi.. », fit-elle d'une toute petite voix alors que devant eux, le volcan Reyes/Wojcki se réveillait. Cela commençait par une Pippa condescendante et un Liam bien trop fier, deux personnalités qui allaient exploser rapidement s'ils ne mettaient pas les choses au clair. Elle croisa le regard de Pippa. « Doucement », murmura-t-elle, lui demandant de respirer, de calmer ses ardeurs à elle aussi. Juliann, quant à lui, répondit à la question posée par Liam. « Ce n'est pas le moment pour en parler », reprit la brune en trouvant son regard. Elle aussi, elle avait été blessée dans son ego de femme. Et bien qu'elle n'arriverait pas à lui résister longtemps, pour le moment, elle n'avait pas envie de sous-entendu. Elle voulait respirer. Et c'est ce que Juliann proposa à tout le groupe. « Bonne idée. Je te suis », fit-elle en se levant. Elle passa devant Pippa, lui colla un baiser sur la joue avant de sortir sur le balcon. Elle s'accrocha à la rambarde, regardant au loin. « Un plan à quatre, dis donc? », demanda-t-elle en tentant d'ignorer la faille qu'elle avait dans le coeur.

__________________________

    please have mercy on me, take it easy on my heart. even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. would you please have mercy, mercy on my heart? @mars - mercy.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Wojcik-Reyes
Pippa Wojcik-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: Si ses soeurs et elle étaient les super-nanas, Pippa sera Rebelle, sans hésiter ! ‹ Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ Pippa est engagée dans la cause féministe, et la thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle a récemment créer un groupe de parole pour les femmes, un cercle comme elle préfère l'appeler ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel, et donc les patisseries orientales ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
messages : 1086
ici depuis : 21/02/2020
crédits : doom days (avatar)
comptes : Lys, Zak, & Aura
statut : En osmose avec Liam.
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 21:32

La colère était en train de grimper doucement en moi, si bien que je perdis le fil du jeu, n’ayant plus en tête que l’entêtement de Liam qui me faisait bouillir. Je captais un cours instant le regard de Juliann qui tenta de me transmettre un peu de force, mais j’étais hermétique. Je savais que seule une explosion en bonne et due forme m’aiderait dans une situation comme celle-ci. J’avais besoin d’extériorisé, d’hurler, de laisser parler ma colère. C’était rare, très rare. D’ordinaire, je ne me mettais jamais en colère, il fallait redoubler d’effort pour me faire sortir de mes gonds. Mes l’attitude de Liam devant mes amis était inacceptable. Tout ça parce que je n’avais pas formuler à voix haute qu’il était mon meilleur coup, vraiment ? Nevaeh et Juliann nous donnèrent de l’espace. Ils avaient probablement senti que nous en avions besoin. Bordel, ça me faisait chier ! J’avais souhaitais que cet apéro se passe sans accro…et en même temps, c’était ma faute, c’était moi qui avait sorti le « Action ou Vérité » pensant que cela nous permettrait de crever des abcès et d’avancer. Une fois seule avec Liam, j’explosai littéralement.
De quel droit tu te conduis comme ça devant mes amis ? Tout ça parce que j’ai refusé de répondre à cette foutue question. C’est si important pour toi que je dises devant tout le monde que t’es mon meilleur coup ? Tu veux que je fasse une déclaration publique ? Putain mais t’as quel âge ? Tu veux que je me trimbale avec un t-shirt « mon mec a la plus grosse queue de tout Bowen et il me fait jouir comme une truie » pour rassurer ton égo ?
Liam observait le silence et il n’y avait rien qui puisse me mettre davantage en colère.
Tu ES mon meilleur coup, d’accord ? J’ai juste eu la délicatesse d’épargner l’information à mon ex. Tu sais ce que Juliann représente pour moi, bordel ! Puis en vrai, non, t’sais quoi, y’a aucune comparaison à avoir ! Tout ne tourne pas autour de votre queue, putain !
Je pris un moment pour me calmer, sans y arriver.
MAIS PARLE BORDEL !

Un discours si fleuri dans une bouche si délicate, oui je sais je sais :14:

__________________________

i never did learn how to follow the rules
I never was good at sleeping while the moon was full

     — brandi carlile ; hard way home
Revenir en haut Aller en bas
Liam Reyes
Liam Reyes
messages : 593
ici depuis : 11/04/2020
crédits : (c) sweet disaster
comptes : violet + blanche + bella + brooke + beth + gisella + nevaeh
statut : marié à pippa pour éviter l'exil, amoureux de charlie
baby kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 22:28

La porte du balcon adjacent au séjour se referma derrière le couple, laissant Liam et Pippa seuls. Il ne fallu pas longtemps à la blonde avant d'exploser, elle était littéralement au bout des nerfs. Un nombre incalculable de mots sortaient de sa bouche sans qu'elle prenne une seule respiration, sans même se montrer à bout de souffle. Silencieux, Liam encaissait. Il n'avait pas envie de parler, pas envie que sa colère ne gronde à son tour. Quand il s'emportait, il ne se rendait pas compte du poids de ses mots. Il sentait la colère monter, monter, mais il respirait, tentant de se calmer du mieux qu'il pouvait.

Elle l'accusait, pour tout. Et il n'était pas prêt à l'entendre. Elle avait vrai, mais tellement faux à la fois. Oui, il aurait voulu qu'elle le dise. Mais il n'était pas à ce point égocentrique. Avec impatience, elle hurla de plus belle. Il ferma la yeux, inspirant et expirant de colère. « Arrête de crier », demandait-il sur un ton calme, beaucoup trop calme pour quelqu'un qui se faisait hurler dessus. « Tu m'embrasses, tu me touches la cuisse devant lui, on se lance des sous-entendus pas trop discrets qui ne bernent personne, Pippa. Le mal, il est déjà fait. C'est pas cette vérité qui l'aurait blessé. », soupirait-il en se levant. « Tu as préféré me faire du mal », lâcha-t-il avec dégoût, commençant à ranger les verres vides. « T'es pas heureuse avec moi? J'suis pas assez là pour toi alors tu veux te venger? »

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Juliann-A. Rosebury
Juliann-A. Rosebury

Feuille de personnage
» anecdotes: Juliann n'est pas né à Bowen mais il y a passé presque toute sa vie. Néanmoins, il aimerait beaucoup retourner en Nouvelle Zélande pour renouer avec ses origines car il n'a que trop peu de souvenirs de son pays natal ‹ Son père est mort dans un accident de voiture quand il avait quatre ans ‹ Un an plus tard, sa mère a décidé de déménager pour l'Australie et pour Bowen, plus précisément, où elle avait de la famille ‹ Sa mère n'a jamais refait sa vie, pourtant, Juliann a essayé plus d'une fois de l'aider à retrouver un peu de bonheur dans les bras d'un homme mais elle n'a cessé de répéter que le grand amour, elle l'avait déjà trouvé ‹ Il a grandi seul avec sa mère et il a souvent regretté d'être enfant unique ‹ Sa mère est toute sa vie bien qu'il soit assez pudique sur ses sentiments ‹ D'aussi loin qu'il se souvienne, il a toujours voulu être pompier et une fois qu'il a eu dix-huit ans, il a foncé faire la formation de sapeur-pompier dans laquelle il a brillé ‹ Quand il s'investit, Juliann est capable de donner le meilleur de lui-même ‹ Avec ses proches, il donne tout mais ne se laisse pas marcher sur les pieds pour autant ‹ Il fait beaucoup de sport, dont le sport de chambre ‹ Il a toujours consommé de la drogue mais à petit dose enfin, jusqu'à il y a un peu près un an où c'est devenu beaucoup plus fréquent ‹ Le déclencheur ? Un incendie qui a tourné au drame où deux enfants sont morts sans qu'il ne puisse les sauver ‹ Depuis, il utilise la drogue pour faire taire les hurlements des enfants qui tournent en boucle dans sa tête ‹ Il a les deux bras pratiquement recouverts de tatouages, colorés pour la plupart. Son dos est recouvert, lui aussi et il n'est pas prêt de s'arrêter ‹ Il adore les animaux et aimerait beaucoup tenir un refuge quand il sera l'heure de la pension ‹ Voyager le fait vibrer ‹ Il est flexitarien ‹ Il n'est pas du tout matérialiste ce qui fait qu'il pourrait partir vivre à l'autre bout du monde en abandonnant toutes ses affaires ‹ Juliann a pris une pause carrière durant deux ans, période durant laquelle il a fait pas mal de voyages humanitaires, ça l'a changé ‹ Il a un petit côté bagarreur mais heureusement, il ne survient que rarement ‹
messages : 2399
ici depuis : 26/05/2019
crédits : schizophrenic (a) strangehell/mel (i) edelweiss (s) gwen ♡ (gif)
comptes : freja, ciàran, alix & noa.
statut : i tasted heaven, now i can't live without it, i can't forget you and your love is the loudest (nevann)
adm h
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 22:42

Alors que ton regard croise celui de Pippa, tu vois qu'elle est là mais pas là en même temps. Tu vois que sa tempête intérieure menace de tout emporter avec elle. Elle est au bord de l'explosion et ce n'est pas bon du tout. Tu la connais, il faut qu'elle laisse ses émotions sortir sinon les choses risquent d'empirer. J'aurais voulu dire la même chose pour toi. Tu fronces légèrement les sourcils en regardant Nevaeh, confus. Puis, tu comprends qu'elle fait allusion à "ta meilleure baise", une question que tu as préféré sauter. Pour toi, ce sont des choses qui ne se comparent pas. Tu as probablement eu une meilleure baise avec Pippa mais tu en as également eu une avec Nevaeh. Et avec Alejandro. Ce sont des choses incomparables. Et puis, quel est le but derrière tout ça ? Qu'est-ce que ça apporte de dire qu'une baise est meilleure qu'une autre ? Tant qu'on prend son pied ? Alors que tu parles de tes fantasmes, quand c'est à ton tour de répondre à la question, tu sens encore une certaine frustration - voire même déception - chez la brune. Tu décides de laisser ça de côté pour l'instant, parce que là, tout de suite, tu sens qu'il faut vous éclipser. Tu attrapes Nevaeh par la main puis l'emmènes à l'extérieur, sur le balcon, en refermant les portes-fenêtres derrière toi. Néanmoins, à peine celles-ci sont-elles fermées, que vous entendez déjà Pippa hurler. Les vitres ne sont visiblement pas assez épaisses. « Ouais... ça remonte à un moment maintenant... » Expliques-tu sans donner de détails pour autant, imaginant que ça n'intéresse pas du tout la journaliste. Sentant une certaine distance s'installer entre vous, tu demandes : « Tu m'en veux ? De ne pas avoir répondu à "ma meilleure baise" ? » Tu t'appuies sur la rambarde à ton tour, tournant la tête vers la jeune femme pour tenter de capter son attention, son regard.

__________________________


you're too good to be true
Heaven sent you to me
MY LOVE IS INFINITE
Revenir en haut Aller en bas
Nevaeh Rutkowski
Nevaeh Rutkowski

Feuille de personnage
» anecdotes: Ses cheveux sont d'ordinaire brun assez foncés. Seulement, il lui arrive (trop) souvent de jouer avec leur couleur. Pour l'instant, elle vacille entre le blond et le caramel, couleurs qui semblent adoucir son visage et lui donner un air plus jeune que les rides de la presque trentaine laisseront vite apparaître sur son minois. ‹ Elle est la deuxième d'une famille de quatre enfants. Et la plus vieille des soeurs. Ça lui a valu plusieurs altercations avec sa petite soeur, d'ailleurs, qui lui volait ses vêtements, en particulier ses favoris. ‹ Elle est extrêmement maladroite. Il n'est pas étonnant de la voir un bras ou une jambe dans le plâtre. Malgré tout, elle demeure une personne surprenamment courageuse. ‹ Elle a fort caractère. En même temps, pour survivre dans la famille Rutkowski, il s'agit presque d'un prérequis. ‹ Elle est une horrible conductrice. Or, elle utilise plus souvent qu'autrement le taxi pour se déplacer en ville et n'hésite surtout pas à mettre la facture sur le compte des dépenses du journal. ‹ Elle est accro au café, si bien que la caféine n'a plus aucun effet sur elle. Un, deux, trois, quatre par jour. Elle peut même en prendre un avant de dormir. ‹ Dormir, c'est superflu pour elle. Son cycle de sommeil est complètement bousiller entre les rédactions tard le soir et les réveils tôt pour la couverture de nouvelles imprévues. ‹ Elle est allergique aux chats. Pourtant, sa meilleure amie d'enfance en avait un qu'elle trouvait adorable comme tout. Dommage qu'elle n'ait jamais pu le caresser. ‹ Elle a été fiancé à un mec qui ne faisait pas l'unanimité dans sa famille. En effet, son grand frère, Woody, l'a toujours détesté. ‹ Elle déteste prendre des autoportraits, elle ne peut pas supporter sa tronche sur les photos de famille, autant pour dire qu'elle ne se trouve pas photogénique du tout et qu'elle préfère nettement être derrière que devant la caméra. ‹ Elle est un peu anti réseaux sociaux, qu'elle qualifie d'inventions du démon à la blague. C'est à peine si elle les utilise pour promouvoir ses articles, sur une page professionnelle. On a cependant réussi à la convaincre, par un miracle qu'elle ne connait pas encore, à s'inscrire sur une appli de rencontre, une fois.‹ Elle est dévouée. Pour sa famille, pour ses amis, pour ses relations amoureuses. Elle donne sans compter. ‹ Elle rêve d'un chien. Seulement, son mode de vie nomade et son travail pu orthodoxe ne le lui permettent pas. ‹ À l'école, elle était une plaie en français. Avec beaucoup de travail, d'acharnement et de cours supplémentaires, elle est devenue une pro. L'orthographe et la grammaire n'a plus de secret pour elle. Sauf, peut-être pour le mot accueil. Elle confond toujours l'ordre destiné pour le u et le e. ‹ Elle est nulle en astrologie, elle n'y a jamais cru même. Ni même aux cartes de tarots et ce genre de trucs. Son premier emploi dans un journal consistait à créer la partie horoscope, ce qu'elle a fait avec un humour caché. Si vous relisez ses vieilles chroniques, vous pourrez sentir l'ironie dans son ton. Ses patrons sont tout de même bien dupes, cependant. Ils n'y ont vu que du feu et l'ont fait monter en grade assez rapidement. Ou alors, ils n'en pouvaient plus de la voir écrire n'importe quoi. ‹ Elle n'a jamais eu de caries. Difficile à croire, avec la quantité de sucre qu'elle ingère. Elle cache des bonbons dans les tiroirs de son bureau, au travail, comme récompense.
messages : 2724
ici depuis : 18/02/2020
crédits : (c) vellichor
comptes : violet, blanche, bella, brooke, beth, liam.
statut : Parfois, j’aurais envie que tu sois là chaque soir (Juliann)
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 23:31

À l'intérieur, tout grondait. La tornade Pippa était réveillée. Nevaeh fit un grimace en entendant, par moment, deux ou trois mots poignants, sans pour autant entendre l'intégralité du discours. C'est pas beau à entendre, c'est pas beau du tout. Mais ce n'était pas de ses affaires, ça ne la concernait pas réellement. Tout ça, c'était entre elle et Liam. Et Juliann avait vu juste de vous éclipser. De leur côté, eux aussi avait des choses à régler ensemble. Pas aussi dramatiques que Liam et Pippa, mais ils devaient crever l'abcès. Évidemment, la brune le ne fit pas d'emblée. Elle commenta plutôt la dernière information qu'il avait donné dans ce jeu qui avait mal tourné. « Je ne pensais pas que tu étais attiré par ça. » Non, elle l'imaginait beaucoup trop attentif au plaisir de son ou sa partenaire pour devoir en satisfaire deux autres à la fois. Elle le connaissait dévoué, mais elle le connaissait aussi seulement amoureux d'une personne à la fois. Elle ne connaissait pas toutes ses facettes. Néanmoins, elle appréciait les découvrir. Seulement, à l'instant, quelque chose qui lui pesait l'empêchait d'être cent pour cent investie dans la découverte. Il vint se poser près d'elle, s'appuyant à la rambarde à son tour. Nevaeh tournait la tête vers lui. « Non », mentit-elle. « Je comprends que tu n'aies pas envie d'en parler devant moi. Si tu n'étais pas mon plus beau souvenir, moi aussi je n'aurais pas envie de le dire devant toi. » Elle soupira, baissant les yeux. « C'est juste que ça fait beaucoup... Pippa qui, par son silence, suppose que tu restes son meilleur coup à ce jour et, ensuite, ton absence de réponse.. C'est dur à encaisser. Mais ça va. Ça fini toujours pas aller, pas vrai? », lâcha-t-elle en relevant les yeux vers lui. « Je t'ai promis de ne plus être jalouse. »

__________________________

    please have mercy on me, take it easy on my heart. even though you don't mean to hurt me, you keep tearing me apart. would you please have mercy, mercy on my heart? @mars - mercy.
Revenir en haut Aller en bas
Pippa Wojcik-Reyes
Pippa Wojcik-Reyes

Feuille de personnage
» anecdotes: Si ses soeurs et elle étaient les super-nanas, Pippa sera Rebelle, sans hésiter ! ‹ Pippa a un tempérament très extravertie, elle porte la joie sur elle, il est assez rare de la voir pleurer, ou en colère ‹ Pippa aime voyager, elle voyage autant qu'elle le peut ‹ C'est une personne créative et touche-à-tout, elle peut décider du jour au lendemain de se lancer dans la poterie, et un mois plus tard décréter qu'elle préfère la broderie ou bien le macramé ‹ Elle est très indépendante, mais sa famille est très importante pour elle, elle a besoin d'avoir de leur nouvelle très régulièrement ‹ Elle possède un appartement à Bowen, mais n'y vit pas toute l'année, il lui arrive souvent de passer plusieurs mois à l'étranger ‹ elle a la chance de pouvoir travailler de n'importe où, elle est autrice de roman, et également animatrice de podcasts sur divers sujets ‹ Elle est diplômée de psychologie mais n'a jamais exercée en tant que psychologue ‹ Elle est passionnée d'écriture depuis qu'elle est petite ‹ elle dévore les livres comme d'autres des pâtisseries ‹ Pippa est une personne très spontanée, elle peut se décider à partir à l'autre bout du monde sur un coup de tête par exemple ‹ Pippa est engagée dans la cause féministe, et la thématique du féminin et de la féminité en général la passionne, certain de ses podcasts sont d'ailleurs orientés sur ce thème ‹ elle a récemment créer un groupe de parole pour les femmes, un cercle comme elle préfère l'appeler ‹ elle adore les animaux mais n'en possède pas, elle voyage trop souvent pour ça ‹ elle adore le miel, et donc les patisseries orientales ‹ elle a failli se marier à vingt-quatre ans, avant de se rendre compte que cet engagement ne lui convenait pas ‹ Son audace, son esprit d'indépendance et sa franchise sont selon elle ses plus belles qualités ‹ ses soeurs vous diront qu'elle est très généreuse aussi. ‹ Fan de séries, elle peut vous donner les répliques de How I met your mother qu'elle connait par coeur. ‹ elle joue peu aux jeux vidéos, mais lorsqu'il est question d'Assassin's Creed elle ne répond plus de rien. ‹ Pippa a la main verte, son appartement est rempli de plante, une vraie jungle urbaine.
messages : 1086
ici depuis : 21/02/2020
crédits : doom days (avatar)
comptes : Lys, Zak, & Aura
statut : En osmose avec Liam.
grand kangou
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 EmptyDim 8 Nov 2020 - 23:43

Cela fait très longtemps que je ne suis pas sortie de mes gonds avec autant de facilité, et je ne comprends pas ce qui a pu me faire dégoupiller de la sorte. La colère était montée en moi trop vite pour que je ne puisse simplement la contrôler. Etait-ce simplement le comportement de Liam ? Etait-ce autre chose ? Un sentiment que je n’arrivais pas à gérer et que je devais extériorisé ? Je n’arrivais pas à faire le clair dans mon esprit et j’avais besoin d’en découdre. J’hurlai et exprimai tout l’agacement que j’avais contenu dans le jeu, tandis que Liam recevait sans broncher, refermant un peu plus sa coquille. Quand j’eus terminé, il me demanda d’arrêter de crier, son ton était calme mais je pouvais ressentir sa colère. Elle sembla me heurter en plein visage.
Ca n’a rien à voir, Liam ! Il y a une différence entre avoir des gestes affectueux, montrer qu’il y a de l’amour et envoyer au visage de son ex qu’on prend son pied comme jamais avec un autre. Tu mélange tout, Liam, c’est pas…
Avant que je n’aies pu finir ma phrase, Liam exprima la peine que je lui avais fait subir et cela me coupa net dans mon élan. Je restai coite et l’observai un instant. Tu as préféré me faire du mal , disait-il. Non, je n’avais jamais rien voulu de tel. Je pensais agir de sorte à éviter les pots cassés, mais je m’étais trompée, et je m’en voulus terriblement tout d’un coup. Merde.
Liam, je…
L’espagnol se saisit des verres vides et se dirigea vers la cuisine, me laissant seule avec mes pensées et ma culpabilité. Je soupirai longtemps, puis, me frotant le visage, je me relevai pour le rejoindre, un plateau vide à la main. Je le déposai sur le plan de travail et lui fit face.
J’ai pas voulu te faire de mal, Liam. Et je me venge pas. Je te le jure. J’ai aucune raison de le faire. Tu me rends heureuse. Je savais même pas que tu pouvais me rendre heureuse comme ça…
Embarrassée, je me mordillai la lèvres inférieur pour retenir mon émotion. Cela fait longtemps que je n’avais pas ressenti quelque chose d’aussi pour pour quelqu’un, et cela me chamboulai complètement.

__________________________

i never did learn how to follow the rules
I never was good at sleeping while the moon was full

     — brandi carlile ; hard way home
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: one, two, three, four...close your eyes and let it go.    one, two, three, four...close your eyes and let it go.  - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
one, two, three, four...close your eyes and let it go.
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  ::  :: southern district :: appartements-
Sauter vers: