AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -22%
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming ...
Voir le deal
139.99 €

 

 #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
baby kangou
Aaron A. Grant
Aaron A. Grant
POINTS : 15
MESSAGE : 640
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : Tyffon formé, après plus de cinq année à ce l'imaginer
#33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.)   #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 EmptyDim 12 Mai 2024 - 17:40

Bon allé Aaron!
Il faut agir
courage
&
risque
Ce baiser m'a fait regretter d'avoir besoin de respirer. Ça a figé le monde entier, ça a mis en pause tout ce qui pouvait arriver. Ça a genre... Tout réglé d'un seul coup comme s'il n'y avait jamais eux de problème. Ça donne complètement l'impression d'être drogué, mais en moins dangereux, enfin, je crois bien. Je suis complètement incapable d'imaginer la moindre chose de négatif avec mes lèvres contre les siennes. Et un peu comme si la drogue fait effet que lorsque nos lèvres se touchent. Dès le moment même ou le rompt le baiser histoire qu'on ne meurt pas connement d’asphyxie. Je commence déjà à me poser mille et une question. Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? C'est réel tout ça ? Qu'est-ce qui va nous tomber dessus la maintenant de suite ? Est-ce que Cosima a vu ? Entendue ?

Est-ce j'ai envie d'être en couple ou pas ?

J'en savais fichtrement rien, et je sors alors machinalement ce qui me sort par la tête. Que ce baiser m'a fait me sentir bien, mais que je voulais savoir si savoir ça la faisait flipper ou pas. Je sais qu'on est plutôt du genre similaire sur certains points, mais par précaution, je ne préférai franchement pas parier là-dessus. Déjà que j'avais faux sur toute la ligne concernant ses sentiments pour moi... J'enroule mes bras autour d'elle comme mon l'inviter, lui demander, de rester contre moi. Pas grave si elle sent mon cœur exploser, je la veux contre moi, c'est tout. Comme ça si jamais tout ça n'étais qu'un mirage, une hallucination ou quoi que ce soit d'autre, j'en aurais au moins profiter à fond.

Seulement voilà, ses paroles son contact, me fait de plus en plus douter sur l'hypothèse de l’irréelle. Tout colle, le seul truc qui me fait buguer, c'est la réalité de ses sentiments pour moi. Puis ce regard, ce regard qu'on a l'air d'être incapable de lâcher comme si l'un et l'autre voulaient s'assurer que ce qu'on vit est bien réel. Que ni l'un ni l'autre à l'air de blaguer. Je lâche un rire lorsqu'elle évoque qu'on n'emménagera pas ensemble de suite. Avant même de déclarer quoi que ce soit, je lui avais fait cette proposition après tout, j'comprends complètement en quoi à a pu la faire flipper maintenant. Surtout si... Si ses sentiments sont arrivés à ce moment-là ? Ou avant ? Ou après ? Bouarf... Ça n'a aucune importance.

Machinalement, je lui caresse le dos et l'écoute signaler ses difficultés à être démonstrative sur quoi que ce soit. À quoi ça servait de l'être non-stop d'un côté ? Le mieux c'est de vivre comme on veut l'instant présent avec la personne qu'on aime nan ? Pourquoi faire autrement ? Ce serai beaucoup trop prise de tête...

Puis vient le sujet du couple, la grande et dernière question qui m'est venue à l'esprit après notre premier baiser. Quej'aidéjàhatederecommencermaiscen'estpaslemoment.

Je prends donc enfin la parole tout en la gardant contre moi.

« Les prises de tête ce n'est franchement pas mon truc, ça n'a pas changé. »

Je pince les lèvres et lâche un soupir comme légèrement contrarier par ce que je vais annoncer là de suite.

« Et... J'n'ai eu aucune relation amoureuse genre en mode couple adulte sérieux tout ça... »

Même ados en fait, je ne prenais absolument pas au sérieux les relations que j'avais avec les filles. Car je préférai avant tout m'amuser avec les potes plutôt que de m'encombrer d'une copine. Je n'ai jamais connu de relation sérieuse en fait... Mais j'avais pour le toute première fois cette envie que ça fonctionne, que tout se passe bien. Je lâche un rire nerveux amusé et honteux à la fois.

« Et t'es genre la première femme avec qui j'ai des gestes affectueux comme ça depuis genre quoi... Plus de 20 ans...? »

Du coup, vu qu'on été dans le sujet, je décide de jouer franc jeu, être un peu beaucoup cash.

« L'avis des autres j'm'en cogne, qu'ils sachent ou pas pour nous n'a aucune importance. J'veux bien tenter une relation amoureuse avec toi, mais sans les prises de tête ou interdit absurde. Chacun fait ce qu'il veut et lui plaît, sans embrouille ou de jeux style : devine ce que je souhaite... »

Est-ce que Tiff' serait du même avis que moi là-dessus ? Comment est-ce qu'elle peut interpréter mes dires ? J'me vois mal faire des crises de jalousie ou autre connerie dans le genre ou nous interdire certaines choses pour l'autre. Je conclus donc histoire de savoir où on va maintenant.

« T'en pense quoi ? Ce genre de relation te botterait ou tu aimerais moins ? Ou plus ? »

La grande question, c'est est-ce que je serai à la hauteur ? Est-ce qu'une fois nos sentiments révélés pour l'un et l'autre nous fera pas un petit peu changer au final ?


__________________________


Heureuse probabilitéPeu importe pourquoi la vie à décider de tes sentiments pour moi. Dans tous les cas, ça me rend heureux.
KoalaVolant

le thème....:

Chronolotruc - Tout sur ma tronche - Les gens que je connais - Mon portable
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Tiffany Sawyer
Tiffany Sawyer
POINTS : 179
MESSAGE : 8040
ICI DEPUIS : 01/04/2013
COMPTES : Maxwell, le coeur d'artichaut
CRÉDITS : whovian

STATUT : i never dreamed that I'd meet somebody like you (tiffon)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.)   #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 EmptyLun 13 Mai 2024 - 6:31

Tu étais la première vraie relation amoureuse d’Aaron. Tu étais surprise et en même temps pas tellement. Tu savais qu’il avait toujours eu du mal avec la gente féminine mais tu pensais que c'était arrivé avec la mère de Cosima, tu ne pensais pas qu’il n’avait jamais eu de vraies relations au cours de sa vie. Tu te demandais en quoi ça pouvait avoir de l'importance, au final ce qui en avait c'était maintenant. Il était là, t’attirant contre lui pour te serrer dans ses bras, te caresser le dos du bout des doigts, le regard plongé dans le tien. Tu n’avais jamais connu ce genre d’affection de sa part. Et toi même tu ne lui avais jamais manifesté ce genre d'envie. Tu te sentais bien contre lui, c'était tout ce qui importait dans cet instant. Il ne voulait pas de prise de tête et toi non plus. Tu avais passé l'âge d'être une ado en furie et tes relations s'étaient souvent finies parce que ton partenaire n’avait pas l’impression que tu étais autant investie que lui. Tu n’avais jamais trouvé personne comprenant que tu ne voulais pas d’effusion d’amour, ni vivre de grandes démonstrations. A croire que tu étais toujours tombé sur les plus romantiques. Et pourtant c'était pas fait exprès. Avec Aaron ce serait différent. Il allait découvrir pour la première fois ce qu’implique une relation amoureuse mais pour autant vous le ferez à votre manière. Il te propose une relation sans embrouilles, sans pièges, une relation libre de toute contrainte. « Juste pour être certaine de ne pas comprendre de travers et de mal interpréter tes paroles, on part sur une relation libre ? » Une moue dubitative se dessinait sur ton visage. Tu sentais que tu te prenais déjà la tête pour rien. Tu fermais les yeux une seconde, profitant de cet instant pour souffler, pour prendre le temps de savoir ce que tu voulais. Tu l’avais découvert lors de ton grand voyage, la seule chose que tu voulais c'était passer du temps avec Aaron. Il t'avait manqué et c'était pour ça que tu étais rentrée en Australie. L’opération n'était que secondaire dans cette histoire mais tu n’avais jamais pu le lui dire. C'était maintenant l’occasion de le faire. Tu ouvrais les yeux, pour le regarder, prête à te dévoiler. « Je ne veux pas être une prise de tête, ni même que ça en crée entre nous, je veux continuer de faire des balades en moto, de boire de la bière avec toi et profiter des quelques avantages que la relation offre. » Un grand sourire venait s'étirer sur ton visage lors de ces derniers mots et tu te hissais à nouveau sur la pointe des pieds pour venir déposer tes lèvres contre les siennes et lui voler un baiser. La première fois la sensation était si douce, tu avais envie de la revivre. De connaître le goût de ses lèvres, l’odeur de sa peau, la sensation de douceur qui s’en dégage, la chaleur de cette étreinte. Découvrir combien de temps vous pouviez tenir en apnée avant de devoir reprendre votre souffle. Cette fois-ci le baiser te donnait le tournis, l’impression d'être complètement ivre. Pourtant la sensation n'était pas du tout la même que la veille. Ce n'était pas l’alcool mais l’amour qui te faisait tourner la tête. A la fin du baiser tu venais poser ta tête contre son torse, profitant pour reprendre ton souffle, tout doucement. Te mordant la lèvre car la suite serait peut-être moins plaisante. « Par contre je crois qu’il va falloir en parler à Cosima, avec ou sans moi. Ça c'est important ! » Loin de toi l'idée de lui mettre la pression, il le ferait quand il sentirait que c’est le bon moment mais il était hors de question que la jeune femme s’en prenne à toi comme elle avait pu le faire ce matin. Elle voulait protéger son père et tu comprenais parfaitement la situation mais vous étiez deux adultes et vous étiez libres de faire ce que vous voulez. Et pour autant, tu ne voulais pas être une entrave dans sa relation avec sa fille. Et s’il devait la choisir plutôt que toi, ça te ferait mal, mais tu comprendrais.  

__________________________

the love of my life :44:
Aaron, mécano passionné, tes mains expertes redonnent vie aux moteurs avec amour. Mais par-dessus tout, c'est ton amour inconditionnel pour les deux-roues qui fait battre mon cœur. Lorsque tu virevoltes sur les routes, savourant l'adrénaline, tu deviens la quintessence du motard, un être libre et passionné.  Ton authenticité et ta dévotion pour tes passions - la mécanique, la moto et la bière artisanale - sont un modèle inspirant que je chéris éperdument  #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 2826614466
Revenir en haut Aller en bas
http://emydca.tumblr.com/
baby kangou
Aaron A. Grant
Aaron A. Grant
POINTS : 15
MESSAGE : 640
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : Tyffon formé, après plus de cinq année à ce l'imaginer
#33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.)   #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 EmptyJeu 16 Mai 2024 - 22:07

Bravo Aaron!
Il faut mettre les choses au clair
courage
&
risque
Contre toute attente, une fois de plus, le fait qu'elle soit la première relation que j'ai n'a pas l'air de la déranger, ni peu être même carrément de la surprendre. Tant mieux en soit, j'avais déjà presque l'impression que pas-grand-chose change, hormis le contact physique que nous avons en ce moment même. J'explique comme je peux que je veux qu'on ne change pas des masses que chacun fait ce qu'il veut. Mais j'étais loin de m'imaginer qu'elle le comprenne comme une proposition de relation libre. En vrai, je n'y ai jamais réfléchi, mais si on part sur ce genre de relation amoureuse... Bah, c'est plus elle qui va pécho que moi ! Je ne me vois franchement pas avoir une relation avec plusieurs femmes ! Déjà que j'ai galéré rien qu'avec Tiff de comprendre ce qui se passe... Alors m'ajouter des femmes en plus... Nan nan nan, c'est mort. Je me contenterai vraiment de Tiffany ! Sauf que maintenant, que je commence enfin à envisager le fait que nous allons être un couple. L'idée de la voir avec quelqu'un d'autre ne me plaît pas plus que ça. En fait, j'en sais fichtrement rien. C'est à peine si je sais ce que c'est qu'une relation libre. Un blanc s'installe sur le coup, mon temps de réflexion est un peu long. Qu'est-ce que je peux bien répondre à ça.

« Ouais... Non, enfin... Moi en tout cas, j'me vois très mal aller voir d'autres femmes. J'parlais plus de libre dans le sens euh... Mh... »

Bordel, mais comment je peux expliquer ce que j'ai en tête sans que ce soit mal interprété comme là à l'instant ? Chaud.

« Tu vois les gens qui se privent parce qu'ils sont en couple pour être absolument romantique en mode culcul gnon-gnon? »

J'n'ai pas trouvé mieux. J’attends sa réponse et tente de continuer mon explication.

« Bah ça, j'en serai incapable. Et je trouve que c'est prise de tête. J'ne serai pas capable de retenir les anniversaires de couple ou autre truc dans le genre. »

Déjà que j'ai galéré à mort à retenir la date d'anniversaire de Cosima...

« Après, en vrai, si c'est ce que toi, tu veux pourquoi pas. Juste que moi de mon côté, c'est sûr que je n'irai pas voir ailleurs. »

Ouais, trop prise de tête sinon, je n'ai pas envie que trop de choses change. Hormis le fait que maintenant si je veux l'embrasser ou autre truc affectueux du même style, je peux. Sur ça, elle a l'air d'être d'accord, pas de prise de tête, vivre comme d'hab '. Bref, exactement ce à quoi je pensais. Sauf qu'elle contrairement à moi, elle a mieux formulé que moi. Un peu comme un gamin, je souris en lâchant un bref rire.

« Ah, bah, t'as mieux expliqué que moi ce que je voulais. C'est exactement ça que je veux. »

Puis, on s'embrasse de nouveau, mais cette fois par son initiative à elle. Et franchement, c'est aussi bon que le premier baiser que nous nous sommes échangé. Ce qui me fait presque demander si mon cœur tiendra le coup s'il tambourine à ce point à chaque contact physique charnel que nous avons. Je finirai bien par m'habituer non ? Une fois ce second long baisé terminé, vient le sujet le plus délicat : Cosima. Je fais un oui de tête pensif commençant déjà à réfléchir à ce qui serai le mieux à faire.

« J'vais commencer à lui parler moi, seul. »

Maintenant, que j'ai réalisé deux trois choses, il fallait que je lui en parle et que je mette enfin certaines choses au clair. Et voir même que je m'excuse pour mes erreurs passées.

« Ensuite, je pense que le mieux ce soit qu'après notre conversation, nous discutons tous les trois. Comme ça, tout sera clair pour tout le monde. »

Il faut que je fasse comprendre à ma mouflette que je suis un adulte, que je n'ai pas besoin d'être protégé. Que c'est même plutôt à moi de prendre soin d'elle et de la protéger, car je suis son père.


__________________________


Heureuse probabilitéPeu importe pourquoi la vie à décider de tes sentiments pour moi. Dans tous les cas, ça me rend heureux.
KoalaVolant

le thème....:

Chronolotruc - Tout sur ma tronche - Les gens que je connais - Mon portable
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Tiffany Sawyer
Tiffany Sawyer
POINTS : 179
MESSAGE : 8040
ICI DEPUIS : 01/04/2013
COMPTES : Maxwell, le coeur d'artichaut
CRÉDITS : whovian

STATUT : i never dreamed that I'd meet somebody like you (tiffon)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.)   #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 EmptySam 18 Mai 2024 - 0:43

Tu avais bien compris de travers et le savoir te fit sourire. Aaron voulait simplement une relation tranquille et tu étais assez d’accord avec lui. Il semblait juste avoir plus de mal à l'exprimer que toi. Ce qui était aussi compréhensible, il expérimentait la relation de couple avec toi alors peut-être que pour la première fois, c’est difficile de dire avec exactitude ce que l’on veut. Mais ce n'était pas grave, tu tacherais d'être aussi patiente que possible. « Je suis nullement intéressée par ce genre de relation. » Tu avais toujours été fidèle dans tes relations, et puis pourquoi aller voir ailleurs quand on a déjà ce qu’il faut ? Et puis ta relation avec Aaron venait à peine de se concrétiser alors c'était pas le moment pour penser à ça. « Et je suis plutôt contente de savoir qu’on est sur la même longueur d’onde. Ce n’est pas parce qu’on est ensemble qu’on doit s’empêcher de vivre, je veux garder une certaine indépendance et c’est pareil de ton côté, tu es tout à fait libre de faire ce que tu veux avec qui tu veux sans que je sois là ! » C'était un point d’honneur pour toi et il n'avait pas toujours été bien entendu et compris dans tes relations passées. Même si tu étais en couple, ça ne voulait pas dire que tu devais absolument tout faire avec l’autre et ça c'était important pour toi. Tu ne te voyais pas forcer la main à Aaron pour qu’il vienne avec toi s’il n’en avait pas envie. Pareil pour toi. Le sujet avait dévié sur la conversation qu'il devait avoir avec Cosima et il semblait plutôt d'accord là aussi. A croire que tout roulait comme sur des roulettes entre vous. « Je serais là, tu n’auras qu'à me dire quand. Mais sache tout de même que je ne veux pas m’imposer dans sa vie, si elle ne veut pas me voir, ou me parler, je n’insisterais pas. C’est ta fille, elle semble vouloir te protéger, c’est tout à fait normal et je ne veux pas que notre relation ait un impact sur la vôtre. » Tu avais relevé ton regard vers le sien, toujours blottie dans ses bras. Ta main venait caresser doucement sa joue tandis qu’une petite moue prenait place sur ton visage. « Il va falloir que je rentre. » Depuis la veille, tu n’avais pas mis les pieds chez toi et tu avais une pensée fugace pour Jasper qui devait attendre ton retour afin de faire sa balade et ses besoins. Mais c'était le cœur léger que tu allais rentrer chez toi parce que la vérité avait vu le jour et elle était plutôt joyeuse. Un bel avenir semble s’offrir à vous maintenant. Tout de même, tu te sentais si bien que tu n’avais pas envie de le quitter, pas aussi vite. C'était un sentiment étrange, pour toi. Tu avais en général plus de facilité a te détacher des autres, mais cette fois c'était un peu différent. Peut-être parce que tu savais qu'avec lui, la relation serait tout autre. Ou du moins tu osais l'espérer. Et puis il y avait aussi le fait que c'était tout récent, les joies d'un amour naissant, c'était toujours quelque chose d'intense.

__________________________

the love of my life :44:
Aaron, mécano passionné, tes mains expertes redonnent vie aux moteurs avec amour. Mais par-dessus tout, c'est ton amour inconditionnel pour les deux-roues qui fait battre mon cœur. Lorsque tu virevoltes sur les routes, savourant l'adrénaline, tu deviens la quintessence du motard, un être libre et passionné.  Ton authenticité et ta dévotion pour tes passions - la mécanique, la moto et la bière artisanale - sont un modèle inspirant que je chéris éperdument  #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 2826614466
Revenir en haut Aller en bas
http://emydca.tumblr.com/
baby kangou
Aaron A. Grant
Aaron A. Grant
POINTS : 15
MESSAGE : 640
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : Tyffon formé, après plus de cinq année à ce l'imaginer
#33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.)   #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 EmptyJeu 30 Mai 2024 - 20:52

Happy End
A voir si c'est un rêve?
courage
&
risque
Je soupire de soulagement sans retenue quand elle déclare qu'une relation libre ne l’intéresse pas. En soit, je ne trouvais juste pas les bons mots pour dire ce que je voulais. Et malgré ça, on a quand même fini par se comprendre... Pourquoi, comment j'n'en sais rien du tout. Mais pas la peine d'y réfléchir plus, on s'est compris et en soit c'est l’essentiel. Même si bon... Comme souvent, c'est Tiff qui gère et a fait tout le travail. Même si je ne suis pas vraiment sûr que l'on peut considérer ça comme un travail ? Un peu comme un gosse devant une glace, ou moi devant une bière ? Ouais, non, on va garder la comparaison du gosse et de la glace. Donc, comme un gamin devant une friandise, je la regarde avec un grand sourire quand elle déclare que nous étions en effet sur la même longueur d'onde. En soit, on l'a toujours été non ? Sauf pour la fois de l'hosto, mais j'avoue que ça, je l'ai déjà complètement zappé. Même si je viens de le citer en exemple. OUAIS BON VOILÀ QUOI, C'EST OUBLIER ! Les choses ont déjà été mises au clair et c'est ironiquement en mettant les choses au clair qu'on a enfin fini par réaliser que l'on se tournait autour. Ce qui me met plus à l'aise encore, c'est de savoir qu'on a l'air de s'être secrètement aimé de la même manière. C'est plutôt une bonne chose, enfin, je crois.

Reste plus qu'à convaincre Cosima, lui faire intégrer que son papa-pote a une petite amie maintenant. Que genre oui, j'ai une super nana maintenant et c'est bien parti pour que ça roule bien, mais je ne l'abandonne pas pour autant. Elle reste ma mouflette à moi. Et j'espère franchement que l'entente entre elle et Tiff' se fera de nouveau. D'un air beaucoup plus sérieux, je hausse la tête prenant en compte son désir de ne pas s'imposer à elle, et encore moins de nuire à notre relation entre ma mouflette et moi. Je sais que quoi qu'il arrive et malgré la compréhension de Tiffany, ça va être prise de tête pour moi. Mais ça vaut franchement le coup au final, je l'ai bien compris. On ne peut pas toujours avoir ce qu'on veut sans complication ou confrontation.

« Pas de soucis Tiff', je ferai tout pour que ça se passe bien. »

Si moi, j'ai bien été convaincue par ses dires, ma fille finira bien par l'être aussi pas vrai ? Ça ne serait pas vraiment ma mouflette sinon... Toujours l'un contre l'autre, je savoure et réalise ce qui m'arrive. Puis la réalité me rattrape, ça ne pouvait pas durer éternellement, il fallait qu'elle rentre. Les lèvres légèrement pincées, je lui fais quand même un petit oui de tête.

« Ouais pas de soucis. »

Je laisse un court blanc et ose proposer.

« Tu veux que je te dépose ? »

La mouflette est grande, elle n'a pas besoin que je la garde, elle peut largement rester seule à la maison. Avec un peu de chance, ça lui laissera le temps de se calmer un peu ? De se changer les idées et tout, ce genre de chose quoi. Et vu comment Tiff' avait bu, elle est à tous les coups venue à pied. Bon elle n'habite pas trop loin, mais avec la gueule de bois et EN PLUS tout ce qui vient de se passer là de suite, c'est peut-être plus prudent que je la ramène. Et c'est aussi, on ne va pas se mentir, une excellente excuse pour reste encore un peu plus avec elle.

Bon après si elle préfère marcher pour se remettre les idées en place ce n'est pas grave. Au moins, j'aurais proposé, pas imposé, non jamais. On vient d'en parler en plus.


__________________________


Heureuse probabilitéPeu importe pourquoi la vie à décider de tes sentiments pour moi. Dans tous les cas, ça me rend heureux.
KoalaVolant

le thème....:

Chronolotruc - Tout sur ma tronche - Les gens que je connais - Mon portable


Dernière édition par Aaron A. Grant le Sam 1 Juin 2024 - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
adm f
Tiffany Sawyer
Tiffany Sawyer
POINTS : 179
MESSAGE : 8040
ICI DEPUIS : 01/04/2013
COMPTES : Maxwell, le coeur d'artichaut
CRÉDITS : whovian

STATUT : i never dreamed that I'd meet somebody like you (tiffon)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.)   #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 EmptySam 1 Juin 2024 - 13:08

Si on t’avait dit hier soir qu’en te retrouvant chez Aaron ce matin, ta vie allait prendre un nouveau tournant, tu ne l’aurais pas cru. Pas une seule seconde. Hier soir tu t'étais mis une caisse parce que tu étais triste en le voyant si loin de toi et en ne comprenant pas pourquoi sa fille te fusillait du regard. Ce matin la raison est apparue beaucoup plus évidente et c'était grâce à Cosima. Sans ses mots, il aurait été impossible pour vous de faire le premier pas parce que la peur de perdre l’autre était trop importante pour oser avouer vos sentiments. Surtout qu’il y avait la peur que ce ne soit pas réciproque. Lui le premier en était persuadé. Mais pour une fois les mots sont venus facilement et vous avez su échanger avec beaucoup de tranquillité. Maintenant que c'était fait, tu prendrais le temps de ressasser vos moments passés ensemble pour essayer de savoir s’il y avait eu des signaux avant et si tu étais juste passé à côté. Même si ça ne semblait pas être le genre d'Aaron de glisser des messages subliminaux. Déjà qu’il avait eu du mal à être aussi clair que toi. « Jamais une telle conversation ne m'a semblé aussi facile et fluide. » Ton mal de crâne s'était depuis longtemps dissipé mais tu ne saurais dire si c'était le médicament donné plus tôt qui avait fait son effet ou si c'était votre conversation qui avait eu le don d’alléger tous tes maux. Quoi qu'il en soit, tu te sentais beaucoup plus en forme qu'il y a une heure. Tu lui annonçais devoir rentrer chez toi et sa petite moue te fit sourire. Il n’avait jamais cherché à te garder autant auprès de lui. Ce petit changement t'amusait beaucoup. « Si tu me ramènes en moto, ce serait avec grand plaisir ! » Cette fois-ci tu n'auras pas besoin d'avoir une bonne raison pour venir te plaquer contre lui et le serrer autant que tu voulais. Même si ça ne l’avait jamais dérangé par le passé. Maintenant tu avais le droit de le faire, et d'être heureuse. Tu ramassais tes affaires, jetant un dernier coup d'œil dans la pièce, comme si tu voulais vérifier que Cosima ne vous espionnait pas. Il n’y avait personne. Tu lui emboitais le pas jusqu'à sa bécane, avant de mettre la casque qu’il te prêtait et de prendre place derrière lui. Les mains autour de sa taille, tu venais poser ta tête contre son dos et tu profitais du paysage qui défilait sous tes yeux. La route ne serait pas très longue, tu ne vivais pas trop loin. Une fois devant chez toi, tu lui rendais le casque ainsi que la veste qu’il t’avait prêté pour la route et tu t’approchais une nouvelle fois vers lui, vers son visage pour venir l’embrasser et apprécier ce moment doux. Les aboiements de Jasper te sortaient de ta bulle, et tu te détournais de lui pour rentrer chez toi et t’occuper de ton chien qui était heureux de te retrouver.

__________________________

the love of my life :44:
Aaron, mécano passionné, tes mains expertes redonnent vie aux moteurs avec amour. Mais par-dessus tout, c'est ton amour inconditionnel pour les deux-roues qui fait battre mon cœur. Lorsque tu virevoltes sur les routes, savourant l'adrénaline, tu deviens la quintessence du motard, un être libre et passionné.  Ton authenticité et ta dévotion pour tes passions - la mécanique, la moto et la bière artisanale - sont un modèle inspirant que je chéris éperdument  #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 2826614466
Revenir en haut Aller en bas
http://emydca.tumblr.com/
baby kangou
Aaron A. Grant
Aaron A. Grant
POINTS : 15
MESSAGE : 640
ICI DEPUIS : 11/06/2016
STATUT : Tyffon formé, après plus de cinq année à ce l'imaginer
#33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.)   #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 EmptyDim 2 Juin 2024 - 20:02

Happy End
A voir si c'est un rêve?
courage
&
risque
Toute chose avait une fin, mais je mentirai si je commence à déclarer que ce n'était pas trop tôt. Ce moment irréel, j'avais envie qu'il dure. Un peu comme si la laisser partir, aller mettre fin à tout ça. C'est con et idiot dit comme ça, mais je suis sûr que vous comprenez le principe. Et ce sentiment s’intensifie encore plus quand on constate ensemble que pour la première fois, d'un seul coup, la conversation était fluide et sans philtre. Je lâche un bref rire à la déclaration de Tiff' à ce sujet.

« Ouais, c'est clair ! »

Après réflexion, c'est peut-être moi qui compliquais les conversations... À éviter de lui parler par ma crainte des femmes... Refuser de m'ouvrir pensant que ça m’éviterait des problèmes. Comme quoi... Enfin, ce n'est franchement pas le moment d'y réfléchir là de suite. Elle dit devoir rentrer et pour plus la voir, je lui propose de la raccompagner, même si en soit, elle n'habite pas bien loin. Et avec mon plus grand plaisir elle accepte. Mieux encore, elle met la simple condition que ça soit à moto. Fallait franchement pas me le dire deux fois ! Mon sourire s'élargit et je la mène au garage.

« Allez, ça roule, on fait comme ça ! »

Nous allons donc au garage, je lui prête le même casque que d'habitude avec une veste en cuir pour la protéger, je sors la moto puis nous sommes partie. C'est dans ce genre de petit moment que je commence déjà à voir et sentir des différences entre notre relation amicale et la nouvelle relation que nous avons à présent. Le simple fait qu'elle s'accroche à moi, blottit, me rend heureux. Ce n'est pas grand-chose pourtant et encore moins la première fois que ça arrive. Mais voilà, va savoir, la maintenant de suite, ça me rend comme quand je me bois une bonne bière. Je n'aurais jamais cru. J'espère que je ne ferais pas merder quoi que ce soit par mon manque d'expérience...

Bref.

On arrive un peu trop rapidement chez elle. Tiff' me rend le casque et la veste et je retire le mien pour pouvoir s'embrasser de nouveau pour se dire au revoir. Heureusement que j'ai eu ce réflexe en soit à retirer le casque, j'avais presque oublié avec le trajet qu'on était maintenant ensemble. Ce baiser me fait un bon rappel que je ne refuserais pour rien au monde. Je me sens léger et heureux comme un gosse jusqu'à ce que je retourne chez moi, le cœur un peu plus lourd cette fois.

En soi, la situation est idyllique avec Tiff', impensable. Jamais je ne me suis imaginé que ce genre de chose pouvait arriver. Mais pour la mouflette en revanche... Je commence déjà à culpabiliser sur ce que je lui ai inculqué sur l'amour et la méfiance qu'on doit y mettre nous les Grant. Cette connerie va vraiment compliquer la conversation qui va suivre entre elle et moi. Chuis même pas sûr que je parviendrai à lui faire comprendre que j'ai été dans les tords tout ce temps et que c'est Tiff' qui a fini par me le faire comprendre... Quoi qu'il en soit, j'ai promis que j'allais arranger les choses, et je viens d'apprendre qu'il y a plus de chances que les choses se passent bien en discutant avec sincérité, plutôt que de toujours fuir comme je l'ai longtemps fait.


__________________________


Heureuse probabilitéPeu importe pourquoi la vie à décider de tes sentiments pour moi. Dans tous les cas, ça me rend heureux.
KoalaVolant

le thème....:

Chronolotruc - Tout sur ma tronche - Les gens que je connais - Mon portable
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
#33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.)   #33 tell me what you wanna do right now ? (-r.) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
#33 tell me what you wanna do right now ? (-r.)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» do i wanna know ? -r.
» Girls just wanna have fun now and the boys they wanna have fun | Pv Hugo
» I wanna be yours - (igloo #9)
» How much you wanna bet ?
» There's a lot that I wanna say But that's for another day |ft Edd

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: