AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal

 

 Whisper - Neven Monroe

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyDim 11 Juin 2023 - 14:37

Toute la nuit j'avais pensé à ce qu'elle m'avait dit au bar, à cette demande d'avoir plus avec moi... Je n'avais pas été à la hauteur de la jolie blonde, j'avais paniqué en mettant autant de distance que possible entre elle et moi. Une belle erreur que j'avais pu constater immédiatement dans le regard de Lullaby, avant que celle ci ne mette un terme à notre soirée.

Je n'avais pas beaucoup dormi et les cernes qui maquillaient le dessous de mes yeux en étaient les témoins. Je devais l'accompagner à la clinique, je savais que je n'en avais pas le choix, mais ce n'était pas aussi simple que ça ne paraissait. Même si je ne voulais pas d'enfant, avec personne, en déloger un alors qu'il était déjà installé... C'était difficile. Surtout qu'en la rejoignant, elle avait une petite mine. Ni elle ni moi ne semblait d'humeur à parler et pendant plus de deux heures je ne fis rien mis à part la regarder prostrée sur son lit. Elle semblait misérable et j'aurais aimé pouvoir prendre sa place pour lui épargner ça, mais ce n'était malheureusement pas possible.

Lullaby n'avait pas voulu que je la suive jusqu'à chez elle, mais je ne lui avais pas laissé le choix. Je l'avais forcé à monter à l'arrière de ma moto et je l'avais ramené. Ses mains autour de mon corps me semblaient lointaines. J'étais distrait. Des oiseaux zinzinulaient en haut d'une branche, mon regard fixé sur eux, je ne vis pas le feu passer au vert. Les klaxons furieux des voitures derrière moi me firent sursauter et je démarrais en trombe, manquant de peu un chat rubigineux qui avait les yeux bloqués sur les oiseaux que j'observais il y a quelques secondes de ça à peine. Me reprenant de justesse, je mis une main sur la jambe de Lullaby pour m'assurer qu'elle allait bien. J'avais besoin qu'elle aille bien...
Seulement en arrivant chez elle, je vis bien qu'il y avait plus que l'avortement qui la tracassait. Elle ne me regardait pas, elle ne parlait pas, elle était bien loin de la Lully que je connaissais. J'étais dépassé et conscient que je lui étais inutile. Je restais dans un coin de la pièce, silencieux, jusqu'à ce qu'elle me regarde enfin avec les yeux luisants de larmes pour m'annoncer que sa nana était décédée.

Oh sweety... Dis-je en allant la rejoindre sur le fauteuil. Il n'y avait pas beaucoup de place, mais je réussis à la prendre contre moi, calant mon visage dans sa chevelure bénéolente. Ma blondie n'avait pas la famille la plus aimante du monde, mais j'avais cru comprendre que sa nana avait été une personne importante dans sa vie. I'm so sorry.

Je ne pouvais pas la laisser repartir seule là bas. Assez égoïstement, j'avais peur qu'elle ne revienne plus jamais, que sa mère lui mette la main dessus et que je la perde pour toujours. J'avais merdé hier en n'acceptant pas ses avances et à présent ce n'était plus le moment, mais... Mais c'était ma Lully.

Look at me. It's going to be okay. You're going to be okay. We... I'll always be there for you. Timing pourri ! On ne pouvait pas faire pire, mais Lullaby commençait à me connaitre et savait que je n'étais pas doué en sa présence. Sauf lorsque l'on dansait. Je ne la lâchais pas pour autant, accroché à ce petit bout de femme que j'aimais beaucoup trop. Je n'ai jamais été en Colombie. Dis-je, m'invitant soudainement à son voyage.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyLun 19 Juin 2023 - 10:21

MONROE
Neven

NANGALA
Lullaby

Whisper
Fatiguée et seule, je me blottis contre lui, posant ma tête contre son épaule, me laissant aller contre lui, comme si je ne venais pas de faire ce que j'ai fait.

- I'm so alone, so tired, si unlucky... gosh... Soufflais-je contre lui, fermant les yeux pour me noyer dans son odeur et contre son corps si fort.

Il me fit rouvrir les yeux et le regarder, et je plongeais mon regard dans le sien, de grands yeux bleus tendres et déterminés pourtant. C'étaient les hormones, je le savais, c'étaient les hormones qui faisaient tout ça, la chute de celles ci dans mon corps, même après que quelques semaines à baigner mon corps là dedans.

- If you say so.
M'étais-je entendu dire, pas fortement convaincue que tout irait bien, mais il fallait bien répondre quelque chose selon moi. What ?! J'avais entendu ce qu'il venait de dire, mais spontanément, se fut la première chose que j'avais dite, en me redressant.

--

Dans l'avion qui décollait direction Bogota. Neven a côté de moi, j'étais la plus tendue des deux à dire vrai. Je n'avais refusé qu'il vienne parce que j'avais besoin de ne pas être seule.

- Je ne sais pas si tu es fou ou suicidaire...
soufflais-je à Neven, en secouant la tête. Ou les deux. Mais la Colombie est un beau pays, malgré ma famille over présente et toxique.

J'avais posé quelques règes, 48h seulement sur place, et prendre l'avion ailleurs que de Bogota pour le retour. Sans doute du Mexique, ou du Venezuela, pour visiter autre chose, et semer les possibles suiveurs. J'avais réservé tout un tas d'Hotels, pour brouiller les pistes, dans tous les pays limitrophes. Nous ne dépenserions que de l'argent en cash, et utiliser de faux passeports sur le retour si jamais ma famille voulait nous court-circuiter.

Mais en attendant, nous étions partis pour 26h de vol... 26h. Ma tête endormie tomba sur l'épaule de Neven, et je m'y blottis instinctivement. Son odeur me berçant délicieusement. Finalement c'est la bave sortant de ma bouche et humidifiant sa chemise qui me réveilla. Je m'essuyais la bouche d'un revers de main, et essuyais sa chemise en m'excusant. Dommage, j'aurais voulu être un peu sexy, mais c'était pas d'actualité on dirait... Je souris en pinçant les lèvres, alors qu'on nous apportait un repas.

- Buen provecho. Dis-je simplement en croquant dans un beignet.

Après un repas, je lui proposais de partager un casque pour regarder un film. Et dans ce film... un passage érotique me gêna, à m'en faire rougir comme une pivoine, mais c'était à cause de sa présence proche c'était clair, comme une ado rougissante, alors que nous nous étions envoyés en l'air plusieurs fois et la dernière fois dans les toilettes d'une boîte de nuit ! Nous n'étions pas des puceaux en chaleur, et pourtant, l'absence de son contact, de sa peau chaude, me rendait fébrile.

Enfin il restait 4h de vol, j'avais lutté pendant 26h contre mon envie de lui sauter dessus dans l'avion, de l'emmener dans les toilettes pour lui faire sa fête. J'avais lutté corps et âme, et c'était sans doute mieux non ?


@Neven Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyMar 20 Juin 2023 - 7:20

Lullaby avait absolument tout organisé, les fausses identités, les multiples hôtels, les itinéraires. Tout. Elle n'avait pas laissé place à l'imprévu et pourtant... Pourtant je vivais le pire moment de ma vie bloqué à plus de 10 000 mètres d'altitude dans une boite en métal. Une gamine à quelques sièges de nous avait mis Frozen sur sa tablette et s'était mis à chanter à tue tête toutes les chansons, alternant entre l'anglais et l'espagnol. Elle n'avait aucun filtre et allait même parfois jusqu'à réciter les paroles au fur et à mesure du film. Putain tout ce qu'elle avait en commun avec Elsa, c'était sa connerie. J'avais envie d'aller secouer ses parents qui ronflaient à côté d'elle, car j'en avais raz le bol. Mon baromètre de tolérance envers les gamins était atteint. J'y serais allé si le corps de Lully n'avait pas été posé sur le mien, son visage sur mon torse. Elle s'était endormie après quelques heures de vol et avait progressivement migré jusqu'à moi. Elle était adorable, et en la voyant ainsi, je n'arrivais pas à ne pas craquer un peu plus pour elle. Quoi qu'il arrive, elle ferait toujours partie de mon cœur, de moi.

Elle s'était réveillée, toute mignonne, encore piégée par son sommeil. Elle semblait gênée, alors qu'il n'y avait pas raison de l'être. Mais avant que je puisse dire quoi que se soit, les hôtesses nous apportaient nos plateau repas. Ce n'était pas de la grande gastronomie, mais c'était mangeable. Et la gamine ne chantait plus maintenant qu'elle avait la bouche pleine, enfin !

Buen provecho. Répétais-je en supposant que ça voulait dire bon appétit. J'allais devoir me mettre à l'espagnol si je voulais m'en sortir en Colombie, fin au moins la base. Tu vas devoir tout me traduire.

Après le repas, Lullaby me proposa de regarder un film. J'aurais dit oui à tout pour faire passer le temps. 26h d'avion, c'était long. Elle choisit ce qu'elle voulait voir, et coller l'un à l'autre, nous regardions le film. C'était un moment agréable, simple, jusqu'à ce qu'une scène de cul vienne perturber notre équilibre. La cabine pris 20 degrés et sans vraiment y prêter attention, je dus me replacer pour gérer les changements physique que cela m'avait procuré. Mes yeux quittèrent l'écran pour courir le long du corps de la jeune femme. J'avais envie, mais non... Je fis comme si je regardais derrière elle, vers le hublot, seulement je dus vite changer de plan en réalisant que je ne voyais pas le sol. Mon vertige eut le don de me faire redescendre bien vite en pression, même si la panique s'occupait de faire battre mon cœur à une vitesse folle. Fuck ! Jusque là j'avais réussi à lui cacher que j'avais le vertige, ça allait être compliqué si je pétais un plomb au beau milieu de la cabine.

Je vais aller faire un tour. Dis-je en m'extirpant de notre rangée de siège, un peu dans la précipitation. J'avais besoin d'air et après trois pas, je revins vers Lully. Viens. J'ai besoin de toi. Parce que c'était déjà trop tard, je paniquais et il n'y avait qu'elle pour me changer les idées. Marcher, parler, baiser, je voulais sortir de cette boite de fer qui était bien trop loin du sol. J'aurais du prendre les deux comprimés que le médecin m'avait prescrit pour me détendre, mais non, j'avais préféré jouer au cowboy et je n'en avais pris qu'un.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyMar 20 Juin 2023 - 8:04

MONROE
Neven

NANGALA
Lullaby

Whisper
- Hein quoi ?

Il était partit pour se dégourdir les jambes, me laissant là, et puis il revint pour me dire qu'il avait besoin de moi. Je me détachais en fronçant les sourcils, et le suivis vers l'espèce de couloir entre les deux classes, on croisa une hôtesse de l'air qui nous demanda si tout allait bien.

- Si gracias.
Répondis-je avant de me rendre compte qu'il était bien pâle.

Je posais une main, puis deux sur son visage.

- ¿Por qué no tomaste sedantes? lui dis-je en espagnol. Attends j'ai des calmants dans ma poche, faut pas croire, je suis pas tranquille en avion. Dis-je en cherchant mes pilules.

Sauf que c'est à ce moment là, qu'il choppa ma bouche de ses lèvres, que mon cœur bondit dans ma poitrine, et que l'avion se transforma en fournaise à faire rôtir tous les passagers. Le dos collé contre un truc en plastique dont je n'avais rien à foutre en cet instant précis, j'accentuais notre baiser passant les bras autour de son cou. Corps en fusion dans un avion grand et pourtant trop petit, et avec l'impossibilité d'entrer tous les deux dans les toilettes - trop grands, trop larges allez savoir, en tout cas ce fut proprement impossible, et on dû se séparer assez vite, parce déjà les stewards nous faisaient la moral.

J'aurais pu leur répondre, mais j'étais rouge écarlate et je gloussais comme une ado, en repartant vers nos sièges. J'attendis qu'il ne soit assis...

- Je vais t'embrasser jusqu'à ce qu'on atterrisse Neven... Je n'ai que ça à te proposer...

Je me mordis la lèvre, avant de retourner me perdre sur sa bouche. Pour sûre que je ne vis pas le reste du temps passer. Nous quittâmes l'habitacle, rejoignant la réception des bagages. Je souriais comme une conne, avec impossibilité de faire tomber ce sourire... quoique...

Dehors, devant l'aéroport de Bogota, se tenait une grande voiture aux vitres teintées noires, et un chauffeur attendait, avec à côté une grande femme rousse feu, aux courbes avantageuses malgré son âge de mère et de possible grand mère.

Là j'avoue mon sourire retomba, le sac sur le dos, tenant la main de Neven, je me figeais.

- Hola madre. No tenías que moverte. Lui dis-je froidement. Je te présente Neven, bien que tu le connaisses sans doute déjà.

Je tournais légèrement la tête vers Neven, resserrant ma main autour de la sienne.  

- Je te présente ma mère. Adrianna Maria.

Ma mère le regarda de haut en bas, et me regarda ensuite de haut en bas. En jean slim et croc top fluo, les cheveux attachés, des baskets aux pieds, je ne ressemblais certainement pas, à son idéal de fille. Elle portait une robe moulante noire, fendue sur une jambe, une paire de hauts talons à semelles rouges, et un fichu en soie noué à son cou. Ma mère était une bomba latina, et elle en jouait si bien depuis des années.

- el no habla español creo... te llevo a lo de nona. Dit elle.

Je refusais de lâcher la main de Neven, et nous grimpâmes dans la voiture bon gré mal gré. De mes expériences passées, une voiture n'était pas dangereuse, le reste plus. Elle s'assit en face de nous, les jambes croisées pour montrer sa suprématie.

- Elle nous emmène chez ma grand mère, on va y rester jusqu'à l'enterrement. C'est une hacienda sur les hauteurs de Bogota, là où j'ai grandit.

Ils se garèrent devant la maison, et ma mère m'indiqua qu'ils reviendraient nous chercher dans 4h, le corps de Nana se trouvant dans la maison de famille maintenant.

- Bon ma famille n'a pas essayé de te tuer, il y a du mieux. Dis-je en regardant Neven, alors que la voiture s'éloignait en nous laissant devant l'immense maison.

la maison :  
https://cdn.fazwaz.com/wbr/zQA7baVJbXKtd1BwCfrTiRG3XIc/355x240/unit/572160/casa-venta-boyaca-villa-de-leyva-273048887.jpg

@Neven Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyMer 21 Juin 2023 - 7:50

Les calmants ne seraient jamais assez puissants pour réussir à me calmer, j'étais dans un été proche de la crise d'angoisse. Il n'y avait qu'elle pour me soulager, m'apaiser et je ne réfléchis pas longtemps avant de fondre sur elle. Nos baisers brulants auraient pu être les prémices de bien plus si nous avions réussi à entrer dans les wc de l'avion, malheureusement nous étions bien trop imposants, et devant les réprimandes du personnel nous étions retournés à nos places. J'étais perdu entre la panique et le bien être que je ressentais avec Lullaby. C'était étrange. Alors quand elle se proposa de m'embrasser jusqu'à ce que l'avion se pose, je ne me fis pas prier pour retourner voler ses lèvres.

Ses joues étaient rouges, son sourire énorme, nous avions survécu à ce vol jusqu'à Bogota. Maintenant que j'avais les deux pieds sur terre, j'étais bien plus détendu et je reprenais mon rôle de support en lui tenant fort la main. Je ne la lâchais plus.

Après avoir récupéré nos bagages, nous trouvions la sortie et Lullaby me guida vers une voiture au vitre teinté. Deux personnes nous attendaient, un chauffeur et une femme fatale endimanchée dans une robe moulante. Elle était belle et je compris sans difficulté qu'il s'agissait de la mère de ma Blondie. Le pouvoir suintait de cette femme. La malaisance aussi et un malaise s'installa presque aussitôt que nous arrivions à sa hauteur. Le discours était tantot en espagnol, tantot en anglais, je ne comprenais pas tout, mais je suivais le mouvement. Surtout que je n'osais pas ouvrir ma bouche après avoir été détaillé de la tête au pied par Miss Adrianna Maria en personne. Elle ne semblait pas du tout approuver ma personne.

Le trajet en voiture avait été spécial... J'étais resté auprès de Lullaby et j'avais regardais le paysage défiler. J'avais vu un hurluberlu aux chicots manquants, des chiens sauvages et pas mal de pauvreté. La Colombie était bien différente de l'Australie, mais quand je voyais les forets autour de Bogota, je me disais qu'il y avait beaucoup à découvrir, beaucoup de beauté caché. La spécialité du pays, non ?

Ils nous avaient déposé dans une hacienda pour quelques heures si j'avais bien compris et une fois loin de sa mère, la tension put un peu redescendre. Elle est... intense. Dis-je une fois la porte refermée derrière nous. Une belle femme, mais cinq minutes avec elle et tu comprends qu'elle peut être fatale d'un simple claquement de doigts. Elle était terrifiante.
Sa main était toujours dans la mienne alors dans un mouvement fluide je la fis venir contre moi pour une petite danse improvisée, sans musique. C'est un premier rendez vous un peu différent de la normale, mais est ce qu'on fait les choses comme les autres d'habitude ? Tentais-je de dire pour la faire parler un peu. Je la sentais beaucoup plus tendue que dans l'avion, le poids de sa madre, mais aussi des funérailles de sa nona. Puis ce n'était pas vraiment un premier rendez vous, mais ça l'était quand même un peu... I want you Lully...

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyMer 21 Juin 2023 - 9:40

MONROE
Neven

NANGALA
Lullaby

Whisper
Intense. C'est le mot qui décrit assez bien ma mère, ainsi que toute ma famille et donc toute mon enfance qui en a découlé. Je ris en pouffant, me disant que le mot était mine d erien parfaitement bien choisit, et non rire de joie.

- Oui... oui c'est le terme approprié. Dis-je finalement, en voulant aller jusqu'à la porte, mais Neven me ramena à lui.

Je ris alors qu'il dansait contre moi, et je secouais la tête en remerciant tous les saints de l'avoir mis sur mon chemin. Me mordant la lèvre, me laissant danser contre lui, j'observais son visage, son regard profondément bleu, et sa bouche à ma portée.

- You don't know all the truth, not even the horrible truth about my family... and i want to tell you, something very, very hard to know...

Je me mordis fort la lèvre, posant une main sur son épaule, l'endroit où ma balle l'avait touché et meurtris.

- I shoot you on the shoulder, not us, me... to protect you from another bullet on your head. They said... if you don't love him, shoot him... it was reckless, stupid, and so untrue... I felt in love for you, everyday you're around, and i must tell the truth... I'm so sorry Neven.

On s'était arrêté de danser, et je savais qu'il pourrait m'en vouloir, hurler contre moi, tempêter, et me larguer là comme une grosse conne. Mais je préférais qu'il l'apprenne de moi, plutôt que de ma mère.

- I tell you now, because i don't wanna something stand between us, this country, my family, the danger is around us now, and i want unity between us, instead of secrets which create desorder.


@Neven Monroe


Dernière édition par Lullaby Nangala le Mer 21 Juin 2023 - 11:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyMer 21 Juin 2023 - 10:30

La danse déliait souvent nos mots, nos âmes, alors lorsqu'elle se mit à vider son sac, je ne pus que l'écouter en essayant de faire la part des choses. Cette balle que j'avais reçu dans mon épaule, c'était elle qui l'avait tiré. Elle m'avait blessé. Mais cette balle m'avait sauvé d'un destin bien plus sombre. Lullaby m'avait sauvé la vie dans un sens. Alors quand elle s'arrêta de danser et qu'elle se mit à fuir mon regard, je compris qu'elle s'attendait au pire de ma part. J'étais bien trop bourru, grande gueule et pourtant aujourd'hui je n'avais envie que d'être rassurant avec elle. Je mis un doigt sous son menton pour la forcer à me regarder dans les yeux et quand je réussis à capter son regard, je me pencha pour l'embrasser. D'abord très doux, je me fis vite rattraper par les sentiments que j'avais pour elle. Je me rattachais à ce baiser, à elle, je me greffais à son corps pour ne faire plus qu'un et bientôt elle se retrouva soulevée du sol, ses jambes autour de mon bassin.

I fucking love you too. Elle était tellement importante pour moi, c'était toujours autant incompréhensible pour moi, surtout après tout ce qu'on avait vécu ensemble. Quand je parlais d'elle à ma sœur, elle n'était pas vraiment favorable à ce que je continue de voir Lullaby, mais je n'arrivais pas à me passer d'elle. She was broken, but I was broken too. No matter what.

Quelqu'un toqua à la porte et ça ne faisait clairement pas 4h. Nous étions sensés avoir encore un peu de temps. Je la reposais à contre cœur par terre, un peu hésitant à aller ouvrir la porte. Je préférais y aller plutôt que de la laisser prendre ce risque. Un peu frileux, je fis tourner la poignet de l'immense porte et je me retrouva nez à nez avec le chauffeur de tout à l'heure. Il n'était pas menaçant et ça m'aida à me détendre, même s'il se mit à me parler dans un espagnol très rapide et incompréhensible pour moi. Il tenait deux housses de vêtements sur son bras, alors même si je n'avais pas la moindre idée de ce qu'il me racontait, je comprenais l'essentiel avec le reste. Je pris les housses avant de rentrer.

Ta mère n'a pas été séduite par nos choix vestimentaire je crois. Je plaisantais, mais le premier regard de la madre de Lullaby avait pourtant été plutôt clair sur ce qu'elle pensait de mon jean tee shirt. You want to share a shower ?

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyMer 21 Juin 2023 - 18:10

MONROE
Neven

NANGALA
Lullaby

Whisper
Waouh ! Je m'attendais à tout sauf à ça, et je répondis à son baiser sans une once d'hésitation. bien partis pour se la donner dans l'hacienda de Nona, et malgré l'enterrement de cet après midi et tout le reste, j'étais chaude chaude comme la braise. Et tout s'arrêta, encore une fois, quand on toqua à la porte, je le laissais y aller, et il revint avec des housses de vêtements. Un soupir plus tard, je savais ou presque, ce qu'il y avait dedans. La diversion de Neven, me parut complètement folle.

- si quiero ir a ducharme contigo, ver tu cuerpo, tocarte, olerte, lamerte, chuparte... Lui dis-je de manière lascive, en lui retirant les poches de vêtements. Dommage tu ne parles pas espagnol Amor... je te dis pleins de cochonneries présentement, et tu n'en comprends rien.

Je ris, courant dans les escaliers pour rejoindre la douche et lui échapper, et puis je me retournais, l'attrapais, l'enlaçais, et l'embrassais. Les vêtements volaient, et rapidement nus l'un contre l'autre, tout avait un sens. Son odeur, sa tendre force, sa volonté de me faire jouir et puis de frottements en frottements, la jouissance me soulève et m'emmène loin de cette mascarade cruelle et familiale. Un cri gémit à son oreille attentive, mon corps couvert de soubresauts...

- Merci...
soufflais-je avec un sentiment de paix réel.

On sortit de la douche, se séchant mutuellement, et puis je retournais sur la pointe des pieds humides, vers les vêtements qu'on nous avait apporté.

- En Colombie, pour les enterrements, il n'y a que la famille, qui a le droit de d'habiller en noir, les autres doivent porter des couleurs vives. C'est pour différencier la famille des amis, et savoir de laquelle tribu tu fais partie...

J'ouvris le zip de son costume, il était noir contre toutes attentes, il était noir. Puis j'ouvris le zip de ma robe, noire tout autant.

- La puta... la puta, cree que puede comprar nuestra membresía. O bien es decisión de Nona. Dis-je dans un souffle, en réfléchissant à ce que je disais pourtant. C'est Nona, c'est sûr c'est elle qui a du insister pour la couleur.

Je poussais un soupir, en me tournant vers Neven.

- Prêt à entrer dans la bouche de l'enfer ?

--

Portant une sublime robe noire longue, fendue sur la cuisse gauche, portant des talons de danse à paillettes dorés, la crinière propre, coiffée sur une épaule, des boucles d'oreille dorées longues, et une pochette contenant un leatherman, mais aussi des cigarettes et un briquet tempête, je rejoignis Neven dans le salon, alors que la porte d'entrée était ouverte sur l'extérieur.

Je montais dans la voiture, non sans avoir reluqué Neven de la tête au pieds, il était à tomber dans ce costume. Glissant le bras sous le sien, assis tous les deux à 'l'arrière de la voiture, qui nous emmenait jusqu'à l'hacienda, demeure ancestrale de la famille, domaine immense et verdoyant avec une écurie attenante.

- Normalement, Nona sera enterrée dans le cimetière familiale, sur la propriété de ma mère en d'autres termes, et après une cérémonie religieuse, on devra suivre le cercueil jusqu'à sa dernière demeure.


@Neven Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyVen 23 Juin 2023 - 18:01

Cette douche... Lullaby m'avait abandonné sous l'eau tiède et ça n'était pas plus mal, j'avais besoin d'une seconde pour refroidir mon corps. Elle savait le pouvoir qu'elle avait sur moi, même lorsqu'elle me parlait espagnol et que je ne comprenais rien, j'étais quand même à sa merci. Nous étions pourtant en Colombie, probablement en danger d'une manière ou d'une autre, mais ensemble nous semblions capable de surmonter tout cela.

Je sortis à mon tour de sous l'eau et pendant que je mettais une serviette autour de mes hanches, je la regardais ouvrir les housses de vêtements que sa mère nous avait envoyé. Elle se remit à rager en espagnol, et mis à part "puta" je ne compris rien. J'étais perdu, mais pas assez fou pour lui demander de me traduire ce qu'elle venait de dire. La relation qu'elle avait avec sa mère leur appartenait, je ne voulais pas m’immiscer entre elles.

Comment ta Nona savait que je viendrais ? Demandais-je. Mais encore plus, comment sa Nona connaissait mon existence ? Je n'avais été là qu'une demi seconde dans la vie de Lullaby. Pas assez important pour être mentionné à sa famille.

***

Je m'étais préparé en enfilant le costume noir qu'elle m'avait donné avant de monter en voiture à ses côtés pour rejoindre la maison familiale. J'avais perdu mes mots, je ne savais plus vraiment quoi faire ou quoi dire. Et à peine étions nous arrivés qu'une foule opaque de personnes était venu vers la Blondie. Tout le monde parlait espagnol, je ne comprenais absolument rien et ça n'aidait pas à faire baisser ma garde. J'avais l'impression que le regard de sa mère pesait sur nous, bien qu'elle ne soit pas là. Pas que je sache.

Lullaby ? T'es passée où ? J'avais tourné la tête deux secondes et elle avait disparu. J'étais entouré d'étranger qui essayer de me faire la conversation, mais ou je ne comprenais rien. Je me mis à pousser les gens pour la chercher et je finis par me retrouver dans un petit salon vide de monde, fin il n'y avait que la madre Nangala... J'étais un homme mort, son regard en disait long. Je cherche Lully ? Juste Lully...

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyVen 23 Juin 2023 - 19:45

MONROE
Neven

NANGALA
Lullaby

Whisper
- La nona savait pour moi... le costume c'est ma mère, elle a du le prendre à un de ses gardes ou quelque chose du genre. Et si tu portes du noir... c'est qu'elle t'a inclus dans la famille. Venant d'une autre famille ce serait flatteur, venant de ma mère... c'est courage fuyons. lui avais-je répondu alors en toute transparence.

A quoi ça servait de mentir, de toute façon j'avais essayé, et il avait été enlevé, alors maintenant, il devait savoir la vérité. Dans la voiture, j'étais tendue et lui aussi, forcément, comme deux vases communicants. Et une fois sortie, ce fut un ras de marée, les femmes me touchaient le front, les épaules, et priaient en espagnol, m'appelaient Santa Maria Lullaby, comme si j'avais besoin de ça.

Mes cousines vinrent me chercher toutes en noires, toutes magnifiques, certaines que je pouvais apprécier, d'autres pas le moins du monde. On m'offrit un verre, que je ne bus pas, trop peur de finir empoisonnée, je balançais le verre dans les plantes vertes de ma mère. Et Neven semblait avoir été emporté aussi par la foule. Je le cherchais du regard, plus grande d'une tête, que la plupart des membres de ma famille. Sans savoir qu'il était en proie avec la Madre en personne...

---

Il entra dans le petit salon, et je me tournais vers lui, détaillant ce nouveau choix de mon indigne fille. Un léger pincement de lèvres, alors qu'il parlait en anglais, avec ce très fort accent australien.

- Elle n'est pas là... visiblement. Lui dis-je d'une voix trainante certes, mais digne.

Prenant la coupe de champagne entre mes doigts, je marchais vers lui, telle la panthère en chasse, et lui tournais autour à bonne distance.

- Première fois en Colombie je présume ? Dis-je en anglais pour qu'il me comprenne. Comment trouvez vous les paysages ?

Je reviens me positionner proche de la cheminée, qui depuis fort longtemps n'est pas utilisée. En réalité, son conduit sert de cachette à des armes de guerre, il faut bien qu'une femme se protège non ?

- Neven Monroe, j'ai trouvé peu de choses sur vous, vous êtes un homme secret ils semblerait... Je suis fort désolée pour votre chienne à ce propos. Continuais-je, posant mon regard sur lui, sur ce banal homme, qui n'a pas l'envergure de suivre Lullaby selon moi. Mais bon, vous avez retrouvé la compagnie d'une chatte... elle a les griffes de sa mère.


@Neven Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyDim 25 Juin 2023 - 20:33

Oh putain ! Qu'est ce que je n'ai pas fait en m'écartant de la foule sans Lullaby... Déjà la perdre de vue avait été une erreur, mais m'enfermer dans une petite pièce avec sa mère, je pouvais difficilement faire pire. Je n'étais pas à l'aise et elle devait le sentir, parce que son regard était de plus en plus étouffant. Elle savait contrôler un homme d'un simple regard - et je comprenais mieux les pouvoirs de sa progéniture maintenant que j'étais en tête à tête avec elle -.

Beau pays, mais les habitants ne sont pas commodes. Je jouais clairement avec le feu. Je savais pourtant à qui je m'adressais, mais je ne pouvais pas la laisser me marcher dessus comme ça. Reculant d'un pas, j'allais partir lorsqu'elle osa me parler de ma chienne. Qui était elle pour aborder ce sujet si délicat ? Elle était celle qui avait ordonné ce coup et elle... Les mots dépassèrent ma pensée. Je vous conseille de fermer votre grande gueule ! Le sujet Pepper était encore trop frais, il le serait probablement pour toujours, même si j'avais déjà un nouveau chien. You killed my dog for what ? Your own daughter does not want to be with you. She wanted to be with Pepper and me. Ce n'était pas vraiment vrai. A cette époque, la Blondie n'avait envie que d'une chose, que je ne sois plus dans sa vie. Les choses évoluaient plus lentement depuis quelques jours, mais il y avait les prémices de quelques choses entre elle et moi.

Stay away from us.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyMer 28 Juin 2023 - 17:40

MONROE
Neven

NANGALA
Lullaby

Whisper
Elle se mit à sourire mais sans joie.

- I didn't do anything... Dear, dear... Stupid Man, always the same story... once upon a time, there was a little man, in a little city, who stay with an ugly lady who beat him... and one day, because he can't save him alone, a very strong and beautiful woman save him...

Elle secoua la tête.

- Vous n'avez pas les épaules, ni la carrure pour être avec ma fille. Elle se lassera de vous. Ainsi se terminera l'histoire. Dit elle toujours en anglais.

Elle balaya d'une main sa menace à peine voilée et c'est à ce moment là que Lullaby fit son entrée.

--

- Mother. Neven everything's fine ? dis-je en les regardant tour à tour, bien que plus inquiète encore quand je posais le regard sur Neven. On va suivre le cortège... C'est l'heure.

Je marchais vers Neven, et passais mes bras autour du sien, ma mère me regardant un peu, mais beaucoup plus Neven, avec un petit sourire qui n'était pas sympathique. Lorsqu'elle sortit enfin du petit salon, je forçais Neven à me regarder.

- Qu'a t-elle dit ? T'a t-elle menacé ?

J'étais inquiète, et sans doute beaucoup trop maternelle avec Neven, mais dans l'instant T, je ne m'en rendais pas compte du tout.


@Neven Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyVen 30 Juin 2023 - 5:29

La mère de Lullaby était la personne la plus effrayante que j'avais eu l'occasion de rencontrer de toute ma vie. Je faisais le fort face à elle, mais je tremblais intérieurement, mes mains étaient toutes moites... J'étais à deux doigts de m'effondrer tellement j'étais stressé, heureusement pour moi Lully arriva à ce moment là. Ses bras passèrent autour d'un des miens et elle m'entraina hors de la pièce pour rejoindre le cortège. A peine passait on la porte que tout mon corps se mettait à trembler, la pression redescendant d'un coup. J'aurais aimé pouvoir lui parler, mais je ne pouvais pas lui dire ce que sa mère m'avait dit, je ne pouvais pas lui ajouter ce poids en plus surtout avec la journée qu'elle devait affronter.

Rien. On parlait juste de la Colombie. Mentis-je en la fuyant du regard. Pour compenser, mon étreinte autour d'elle se resserra et je l'embrassais sur le haut du crâne. Tout va bien. Putain, qu'est ce que c'était dur de lui cacher ce qu'il venait de se passer... Elle était en train de me presser du regard et quand je sentis ses mains agripper mes bras, je ne réussis pas à garder un visage neutre. Fuck ! Qu'est ce qu'il y avait dans le sang de ces femmes pour me faire m'écraser comme ça ? Ou c'était peut être comme ça que j'étais en général avec les femmes de caractère. Ce n'était définitivement pas le moment de faire une rétrospective de moi même. on devrait y aller, tout le monde va t'attendre.

Je marchais à ses côtés, lui serrant fort la main pour lui transmettre tout mon soutien. Je ne comprenais rien à ce qu'il se passait autour de moi, mais elle était là et c'était ce qui importait. Lullaby. La marche était longue, la propriété immense, beaucoup de personnes s'étaient rendues disponibles pour accompagner la nana de Lully. Tout ce petit monde semblait éprouvé par une tonne d'émotions, ma Blondie tout particulièrement. I'm sure you brightened her days...

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyLun 3 Juil 2023 - 16:01

MONROE
Neven

NANGALA
Lullaby

Whisper
Je pleure, parce qu'il ne reste plus que ça à faire, je pleure avec dignité et droiture, pas comme mes cousines qui se jettent sur le cercueil fermé sur le point d'être ensevelit. J'apprécie les mots de Neven, et je garde bien son bras contre moi, il me soutien, il cache ses angoisses, il reste digne aussi malgré le marasme ambiant. Et puis le silence fait place aux chants, en colombien, chants que je reprends avec la foule. Le cercueil disparait sous la terre et les fleurs, et ne reste qu'une procession d'inconnus et de famille, qui vont manger et boire.

Etonnement, le repas se passe sans heurt, sans guérilla, sans couteau tiré, c'est plutôt appréciable. Les mets sont délicieux, l'alcool coule à flot, on chante, on se rappelle des souvenirs heureux, et on pleure un peu encore en se prenant les mains. A la fin de la soirée, ma mère vient me demander un instant de discussion dans le petit bureau. Je laisse Neven à table et je la suis. Elle passe une main sur mon visage, et sourirait presque, c'est intimidant et ça ne lui ressemble pas.

Elle va chercher dans un meuble une boite en bois, et elle l'ouvre.

- Nona a été très claire sur la suite, sa fortune en entier te revient, l'hacienda aussi. voici les documents à signer.
- ça ne m'engage sur son héritage ou... sur plus.
- Ne penses pas que je puisse être si fourbe ma fille, Nona était droite dans ses escarpins, c'est juste son héritage et la maison. ça ne t'engage à rien concernant la famille. D'ailleurs... Tu seras sans doute heureuse d'apprendre que j'ai légué les affaires à Pasqual.
- Ton filleul ?
- Oui, je voudrais prendre le temps de vivre.
- T'es mourante ?

Elle rit.

- J'ai passé ma vie seule en haut de cette tour d'ivoire, et heureuse que je suis d'avoir construit tout ça, j'ai décidé de freiner. Pour me consacrer à d'autres activités.
- Est ce qu'elles incluent encore du trafic d'armes et de drogue ? lâchais-je de but en blanc, comme si nous parlions cuisine et repassage.
- Non. Et j'aimerais venir te voir en Australie.

Je m'arrêtais un instant, arquant un sourcil.

- Pour... faire quoi...
- Pour que l'on puisse trouver un terrain d'entente.
- Ha! lâchais-je un brin sarcastique. Je ne veux pas de relation avec toi, je pense avoir été claire.
- La vie est courte.
- Parles en aux victimes de la famille.

On ne trouvera pas d'accord, ce n'était pas si facile après la vie de fuite à laquelle elle m'avait confronté. Mais je signais les documents, attestant être propriétaire des biens de Nona et de sa petite fortune. C'est en silence, que je quittais le petit bureau avec les originaux sous le bras, que je mis dans ma pochette. Un dernier regard à ma mère, et je lui glissais quelques mots. Les derniers.

- A 12 ans, j'aurais aimé avoir une mère. A 27 ans, je n'en ai plus besoin.

--

Nous nous endormîmes dans le grand lit, lit qui avait été mien bien avant la mort de Nona, rincés de cette journée, de ce voyage aussi. Allongée contre Neven, la tête posée contre son torse, bercée par les battements de son cœur.

Et nous partîmes le lendemain, sacs sur le dos, en jean baskets, repartant avec les clés dans ma poche, consciente que je reverrais cette maison que plus tard, quand je n'aurais sans doute plus peur, de retourner en Colombie, plus peur d'y être enfermée de force. Nous primes une jeep direction le Mexique, traversant des contrées plus ou moins sauvages, non suivis, et ayant le temps de sans doute visiter un peu.

@Neven Monroe
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 EmptyDim 16 Juil 2023 - 19:28

Lullaby venait de s'endormir avec son visage posé sur mon coeur. Je sentais son poids sur moi et il ne m'en fallait pas plus pour me sentir bien. La journée avait été longue... Les obsèques de sa Nona s'étaient déroulées dans le plus grand calme, un moment de paix dans cette famille en crise, une cérémonie magnifique pour dire au revoir à celle qui avait élevé la Blondie. Cette dernière avait baissé sa garde, m'avait laissé entrevoir une facette plus sensible et pour une fois j'avais pu être cette épaule solide pour la soutenir. Même la madre Nangala s'était bien tenue après l'altercation que j'avais eu avec elle.
Le sommeil me happa rapidement et je finis par suivre Lully dans les bras de Morphée.

Au petit matin, nous nous étions mis en route pour le Mexique dans une Jeep noire. Elle avait pris le volant et je restais silencieux de mon côté. J'observais le paysage avec attention, je découvrais un nouveau monde qui jusqu'à présent ne m'avait jamais intéressé.
Arrête toi ! Stop, attend, recule ! Lui dis-je après plusieurs heures de route. Je venais de voir un oiseau magnifique, aux couleurs vives et uniques. C'était mon élément. Mon bonheur. Mes animaux me manquaient, même si j'avais des nouvelles plusieurs fois par jours, ils me manquaient... Surtout Riri, Fifi et Loulou. Regarde le, il est magnifique. Je n'osais pas m'aventurer dans la jungle luxuriante, je ne savais pas ce qu'il pouvait s'y cacher, alors j'observais de loin avec un regard d'enfant. J'étais fasciné et ma mâchoire se décrocha lorsque je vis un oiseau similaire se poser à côté du premier. C'est un couple...

J'avais demandé à Lullaby de faire un break pour manger devant les oiseaux. J'étais comme un gosse à Disneyland. Il y avait beaucoup d'oiseaux autour de nous, je regardais partout en oubliant de manger. A vrai dire, même si elle s'était mise nue devant moi, je pense que je ne l'aurais pas vu. J'étais hypnotisé par l'environnement. On a passé la frontière du Panama ou pas encore ? On peut rester quelques jours ici ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Whisper - Neven Monroe   Whisper - Neven Monroe - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Whisper - Neven Monroe
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cuidado - Neven Monroe
» Back Of My Mind - Neven Monroe #2
» we've come too far to turn back, you're just a whisper away (théia)
» night breezes seem to whisper "i love you" (juliet)
» cold breeze, knowingly whisper close to me (andrea)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: