∞ à l'ancienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
↳ les scénarios attendus

— la météo en septembre —

Le printemps s'installe doucement ... Les températures sont fraîches mais le temps est relativement sec ! Il fait en moyenne 17 °C.


tahlia wates & ari coleman
sont nos membres du mois ♡

-38%
Le deal à ne pas rater :
Samsung TV QLED 4k 55″ 138cm
589 € 949 €
Voir le deal

Partagez
 

 le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Orso Luciano
Orso Luciano
adm h
MESSAGE : 661
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy
CRÉDITS : @cheekeyfire

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
MessageSujet: Re: le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso)   le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso) - Page 2 EmptyJeu 3 Aoû 2023 - 20:16

Le mood dans lequel j'me trouve là, il est bien agréable. Entre p'tite tension palpable et séduction sur fond de vin blanc, accompagnée de Sierra, j'peux difficilement rêver mieux à cet instant. L'ivresse que j'ai déjà accumulé ici, depuis le début de la soirée, il m'donne la sensation d'être comme invincible. Le jeu qui s'instaure, entre elle et moi, à coup de regards insistants et de sous-entendus, il est vraiment agréable. Dans l'idée, vivre quelques jours d'idylle avec Sierra, c'est bien plaisant. Comme à l'époque. D'autant plus si elle est simplement de passage. Ca rend le tout encore plus excitant, j'dois bien avouer. Alors qu'elle ouvre cette bouteille de vin blanc, un p'tit moment de trouble s'installe quand elle renverse l'alcool sur mon t-shirt et que j'lui fais une sortie, digne de moi-même. J'vois bien que ses joues s'empourprent un peu. J'suis bien satisfait de l'effet que j'lui fais. Sa main sur mon torse, elle est très appréciée. J'la quitte pas des yeux, pendant quelques secondes, avant finalement de prendre la bouteille entre les mains, et entreprendre de servir les verres. Sierra ne se fait pas prier. J'lui lance un p'tit regard en coin avant de me re-concentrer sur les verres tandis que je m'étonne de sa surprise lorsqu'elle avait réussi à ouvrir la bouteille. Son argumentaire tient la route, je hoche la tête. "C'est bien défendu." que j'dis le sourire aux lèvres. "J'me souviens effectivement d'ta petite tendance à aimer qu'on soit à ton service." J'laisse mes quelques mots en suspens, en souvenir de ce qu'on avait vécu elle et moi. Puis finalement je lui tends le verre, et on trinque à nos retrouvailles. J'souris lorsqu'elle serait presque tenté de trinquer à Bowen. "C'est pas si terrible, ici, quand même?" que j'lui demande presque amusé. Apparement, Sierra, elle préfère l'effervescence de New-York, ce que je peux comprendre, mais peut-être que ma présence ici, auprès d'elle, pourrait pencher dans la balance. On déguste ce délicieux vin blanc et j'peux que approuver ce que dit la jeune femme. J'plante mon regard dans le sien, et j'perçois que ses yeux se posent sur mes lèvres. Juste une demi-seconde. Ouais là, j'ai bien envie de l'embrasser. Mais la tension qui s'installe entre nous, elle n'est pas bien désagréable au contraire. C'est un p'tit jeu assez intéressant qui est en train de s'installer définitivement. "Si j'me souviens bien, toi aussi tu as très bon goût." Est-ce que je parle du délice de ses lèvres? Oui assurément. Est-ce qu'elle va le comprendre? Très certainement. Du moins je l'espère.

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Sierra Miles
Sierra Miles
bowenien
MESSAGE : 123
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : nukaven (av), @antmackies (sign), midnightmidsommar (ban)

STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso)   le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso) - Page 2 EmptyDim 6 Aoû 2023 - 23:36

Elle élabore son mensonge, Sierra. Plonge un peu plus dedans, bonté de l'âme, service au grand père et toutes ces conneries. C'est si facile de mentir ce soir, beaucoup plus facile que d'avouer la vérité. Cette soirée fait l'effet d'une échappatoire, une pause dans sa vie pourrie dernièrement. Ce soir, elle est toujours Sierra Miles, riche héritière new-yorkaise, destinée à une grande carrière. Pas Sierra de Bowen, fauchée, effondrée et qui vit chez ses grands parents. Et putain ça fait du bien. Il y a d'ailleurs fort à parier que la soirée aurait pris une tournure complètement différente si elle avait été honnête avec Orso. Il n'y avait rien d'excitant dans la vérité. Rien qui aurait pu réchauffer l'atmosphère. Rien qui les aurait mené à ces moments là, Orso et Sierra. A se retrouver seuls dans le bar après le service, avec cette tension entre eux qui ne faisait que grandir. Elle souffle un petit rire pour toute réponse, il est sur qu'Orso avait bien cerné son  tempérament de petite princesse à l'époque. Tempérament qui lui joue désormais des tours dans le monde réel, à la princesse déchue qu'elle est. Ils triquent et Sierra grimace légèrement à la question du jeune homme. "C'est pas New-York. Ou Florence d'ailleurs..." répond-t-elle avec un petit sourire amusé. De tous les pays qu'elle a visité, l'Italie tient assurément une place de choix dans son cœur. Elle goûte le vin, Sierra, apprécie le choix de l'italien, les yeux rivés aux siens. Et y a ce regard, furtif, qui se perd un instant sur les lèvres du beau brun. C'est tentant, beaucoup trop. C'est à se demander ce qui serait le plus agréable, continuer ce petit jeu enivrant ou bien rompre la tension et céder à l'appel des lèvres d'Orso. Mais c'est une décision qu'elle ne prendra pas seule, Sierra, vieux jeu surement ou peut-être qu'elle aime juste un peu trop se faire désirer. Elle voudrait pas paraitre trop sous le charme en faisant le premier pas alors que son regard parle déjà pour elle. Et la tension monte d'un cran lorsqu'Orso reprend la parole, puisqu'elle saisit bien ce qu'il sous-entend, la blonde. Elle porte le verre à ses lèvres mais suspend son geste, le verre à quelques millimètres de sa bouche, un sourire malicieux toujours collé dessus. "Ah oui ? Tu es sûr que tu t'en souviens bien ? Parfois une piqûre de rappel ça fait pas de mal." murmure-t-elle avant de prendre une gorgée du vin, fixant toujours l'italien, un air de défi sur le visage.

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
Orso Luciano
Orso Luciano
adm h
MESSAGE : 661
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy
CRÉDITS : @cheekeyfire

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
MessageSujet: Re: le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso)   le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso) - Page 2 EmptyMar 8 Aoû 2023 - 1:11

D'avoir retrouvé Sierra ici, ça m'avait vraiment étonné. Elle était beaucoup plus genre New-York, vie mondaine, et petite bourgeoisie, plutôt que ville tranquille et bord de mer pittoresque. Mais, d'après ses dires, elle n'était pas là pour longtemps. L'histoire se répétait. Faut croire. Et l'idée qu'elle soit là quelques semaines, comme à l'époque de Florence, ça me donnait tout un tas d'envie, d'idées que j'comptais bien mettre en oeuvre. J'étais pas bien compliqué à berner moi. J'étais pas le genre à me méfier. J'voyais d'ailleurs pas tellement pourquoi Sierra irait me mentir. Elle semblait avoir le même aplomb qu'à l'époque, avec ses petits regards charmeurs, sa lèvre inférieure qu'elle se mordait parfois et ses sourires un peu espiègles. Oui, vraiment, c'est la même Sierra assez joueuse que je retrouvais. Et tout ce qui se passait là, de regards, contacts et petits sous-entendus, ça me plaisait énormément. J'étais assez faible quand il s'agissait de ce genre de petit jeu. Mon sang italien, mon p'tit égo, mon assurance concernant mon propre charme, ça m'aidait à me sentir bien, à pouvoir faire des p'tites remarques en coin, ou à soutenir son regard, sans défaillir. Même si là, j'dois bien avouer que de regoûter à ses lèvres, ça me plaisait fortement comme idée. Alors qu'on goûte ce vin, on dérive du goût de l'Italie à celui des lèvres de Sierra. C'est sous-entendu, mais suffisamment clair pour que Sierra entre dans mon jeu. Elle sait se faire désirer, elle sait faire monter la pression. Et clairement, j'suis jamais le dernier quand il s'agit de poursuivre ce genre de petit manège. Sierra, suspendant son verre à ses lèvres, d'humeur taquine, suppose qu'une piqure de rappel serait peut-être la bienvenue. J'la regarde boire sa gorgée de vin, ce qu'elle est belle et désirable. Je m'approche alors d'elle. Sierra est dos au comptoir tandis que je pose mes mains de part et d'autre de son corps, la surplombant un peu de ma carrure. J'la défis du regard. "J'crois ouais, que j'ai pas tellement oublié." J'approche un peu mon visage du sien. "Mais peut-être que j'voudrais juste m'assurer.." Ma voix est presque un murmure. La tension continue de s'accumuler. "..que c'est toujours aussi délicieux que dans mes souvenirs." J'approche encore d'elle, nos lèvres sont clairement à quelques centimètres. Mes yeux malicieux sont toujours plongés dans les siens. Ma main glisse lentement dans ses cheveux et j'approche encore mes lèvres des siennes. Elles se frôlent. Encore quelques secondes. Puis, finalement, fermant les yeux, je dépose lentement mes lèvres sur les siennes, lui donnant un baiser doux, mais pas timide. Au contraire, il est même assez langoureux. J'redécouvre le plaisir de l'embrasser. Quelques instants. Ma main glisse un peu plus loin dans ses cheveux puis, après quelques secondes, je quitte ses lèvres et reconnecte avec son regard. "Mmh, ouais, c'est vraiment pas si mal de t'embrasser..." que j'lui dis, avec un p'tit sourire amusé au coin des lèvres.

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Sierra Miles
Sierra Miles
bowenien
MESSAGE : 123
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : nukaven (av), @antmackies (sign), midnightmidsommar (ban)

STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso)   le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso) - Page 2 EmptyDim 20 Aoû 2023 - 23:06

Le petit jeu s’intensifie entre les deux anciens amants. En cet instant elle ne saurait dire, Sierra, ce qui serait le plus agréable entre continuer encore de faire monter la tension ou céder et sentir enfin les  lèvres d’Orso sur les siennes. Une sensation qui la renverra directement quatre ans en arrière probablement. Et dans ses souvenirs, c’était plutôt divin, comme sensation. Elle le provoque un peu peut-être, à laisser en suspens son verre contre ses lèvres étirées en un sourire malicieux, tandis qu’elle lui murmure sa question. Se rappelle-t-il réellement du goût de ses lèvres ? Elle se contente du goût du vin pour l’instant, Sierra, reprend une gorgée tout en fixant l’italien. Elle recule un peu lorsqu’il s’avance, sent le comptoir dans son dos. Pas d’échappatoire. Et pour le coup, c’est plutôt une sensation agréable, en cet instant, puisqu’elle souhaiterait en réalité ne s’échapper nulle part. Il la surplombe, Orso, une lueur de défi dans le regard qu’elle lui rend bien. Elle souffle un rire, la princesse, lorsqu’il prétend ne pas avoir oublié, et elle se demande s’il va encore faire durer le jeu. Elle a vite sa réponse, Sierra, lorsqu’il se penche petit à petit vers elle. Si c’est encore possible, la tension monte d’un cran. Elle perd son sourire, la blonde, retient presque son souffle alors que leurs lèvres ne font que se rapprocher. Se frôler. Sans réellement se toucher. C’est une exquise torture. Elle sent la main du brun glisser dans ses cheveux et elle sourit alors à nouveau, l’air malicieux de retour, car elle sait ce qui s’apprête à se passer. Elle ferme les yeux et les voici qui s’embrassent enfin, les deux amants éphémères. Elle profite du baiser, délivrance après tant de pression accumulée. Le verre de vin abandonné sur le comptoir, à côté d’eux, elle glisse ses mains dans le dos de l’italien et l’attire un peu plus contre elle. Les gestes sont doux mais intenses. Leurs lèvres se séparent et elle souffle un nouveau rire à sa remarque, les yeux rivés aux siens. « Pas mal ? C’est tout ? » qu’elle murmure, air faussement offensé sur le visage. Elle rapproche à nouveau son visage du sien, leurs lèvres se frôlent. « Ça serait dommage de s’arrêter en si bon chemin, non ? J’crois que j’ai besoin d’une autre piqûre de rappel, moi. Une ou deux, peut-être. » souffle-t-elle, le regard de nouveau brillant d’une lueur de défi, avant de l’embrasser, encore. Il est un peu plus pressant que le premier, ce baiser, elle lève une main pour la glisser derrière la nuque de l’italien, presse ses lèvres un peu plus fort contre les siennes.

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
Orso Luciano
Orso Luciano
adm h
MESSAGE : 661
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy
CRÉDITS : @cheekeyfire

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
MessageSujet: Re: le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso)   le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso) - Page 2 EmptyMar 5 Sep 2023 - 1:17

J'mentirais si je disais que j'avais pas eu envie d'embrasser Sierra à l'instant où mes yeux s'étaient posés sur ses lèvres. Mais l'idée de faire grimper un peu la pression, d'échanger quelques regards en coin, de se sourires avec malice, ça rajoutait de la tension, et ça rendait l'instant du baiser encore un peu plus libérateur. Retrouver ses lèvres, après plus de quatre ans, c'était délicieux. J'retrouvais la même fougue chez Sierra, ses regards insistants, ses airs un peu provocateur mais toujours dans l'élégance, elle avait su m'attirer à elle lentement, et maintenant que mes lèvres avaient pris possession des siennes, je n'avais plus tellement envie de les quitter. Les souvenirs de notre idylle revenaient comme des bribes agréables. Ma main avait glissé dans sa chevelure blonde et alors que mes lèvres quittaient les siennes, ma main elle, restait bien en place. Comme si je ne voulais pas rompre trop de contact simultanément. Et pourtant, avec d'la malice dans les yeux, j'avais préciser que ce baiser n'était pas si mal. Juste pour la piquer un peu. Ca a le mérite de la faire rire et un sourire étire mes lèvres. Je hoche la tête à sa question, toujours mes yeux connectés dans les siens. "Peut-être un peu mieux que pas si mal. Pour être honnête." Elle se rapproche alors. C'est vrai, faudrait pas s'arrêter en si bon chemin. Elle a totalement raison Sierra et à en voir l'air dans mes yeux, elle sait parfaitement ce que j'en pense. Je sens alors ses lèvres se poser à nouveau contre les miennes et sa main glisse dans ma nuque. Mes deux mains glissent le long de son corps jusqu'à venir se poser au creux de ses reins, pour la rapprocher encore un peu plus de moi. Nos langues se mélangent, sensuellement, ce deuxième baiser est encore un peu insistant, plus fougueux que le premier. Et en moi s'éveil tout un tas de sensation, les mêmes que je pouvais ressentir avec elle, alors qu'on était encore à Florence. Sierra, elle a toujours ce p'tit pouvoir de me rendre dingue. Et elle y parvient à la perfection. Mes mains continuent de glisser jusqu'à ses hanches et dans un mouvement pas aussi délicat que je l'aurais voulu, j'la soulève pour qu'elle vienne s'assoir sur le rebord du comptoir. Mes lèvres quittent les siennes pour venir se loger dans son cou, remontant vers son oreille. J'lui murmure quelques mots, entre deux baisers. "Tu me dis si jamais tu as eu assez de piqures de rappel. Au quel cas, je m'arrêterais." J'ai comme un p'tit sourire au coin des lèvres, tandis que mes mains, toujours dans son dos, s'aventurent à présent sous le haut de Sierra, à la recherche de sa peau.

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Sierra Miles
Sierra Miles
bowenien
MESSAGE : 123
ICI DEPUIS : 18/05/2023
COMPTES : ari coleman
CRÉDITS : nukaven (av), @antmackies (sign), midnightmidsommar (ban)

STATUT : célibataire
MessageSujet: Re: le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso)   le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso) - Page 2 EmptyJeu 14 Sep 2023 - 1:44

Ils avaient fait monter la pression, les deux anciens amants. Tout aussi joueur l’un que l’autre, c’est à se demander qui des deux avait trouvé son maître dans cette histoire. Petit à petit, l’envie était montée. La tension s’était accumulée, à coup de regards enjôleurs et de sourires malicieux. Jusqu’à la délivrance, enfin, exquise, lorsque leurs lèvres s’étaient touchées. Soudainement désintéressés des verres de vin italien, les voilà qui s’embrassent, redécouvrent mutuellement leurs lèvres. Lorsqu’il prétend que ce baiser s’élève seulement au rang plutôt moyen de « pas mal », elle affiche un air offensé la blonde. Mais son sourire éternellement malicieux trahit la taquinerie derrière cette fausse offense. Elle le cherche et c’est vraiment trop agréable, ce petit jeu de piques. C’est peut-être un peu étrange mais l’attirance n’en est que plus grande. Leurs lèvres se frôlent alors qu’il admet que c’est sûrement un peu mieux que « pas mal » et les voici qui s’embrassent à nouveau. C’est plus intense, cette fois-ci, leurs langues se caressent et leurs corps se collent un peu plus, les doigts de Sierra s’enfoncent dans la nuque de l’italien. Le désir s’empare d’elle toute entière lorsque le brun la soulève pour l’asseoir sur le comptoir. Elle oublie où elle est, Sierra, elle oublie ce fichu bar qu’elle est censée avoir fermé depuis un moment déjà. Elle oublie sa vie pourrie des dernières semaines. Elle se moque bien, en cet instant, du lieu dans lequel ils sont ou des mensonges servis un peu plus tôt. Il n’y a plus qu’Orso et elle. Un frisson la parcourt lorsqu’il quitte ses lèvres pour venir embrasser son cou, ses mains à elle enserrent le bassin du jeune homme pour venir le coller encore un peu plus à elle, ses jambes de part et d’autre de lui. En cet instant, elle pourrait maudire le choix de porter un jean ce soir et non une jupe ou une robe. Son murmure lui arrache un sourire alors qu’elle ferme les yeux un instant, savoure les lèvres d’Orso contre sa peau. « T’avise pas d’arrêter. » L’ordre sort de ses lèvres presque comme un réflexe, au diable le petit jeu et prétendre que tout ça est simplement « pas mal » quand c’est tout le contraire. Le sourire malicieux n’est plus là quand elle raccroche son regard à celui d’Orso pour venir à nouveau embrasser ses lèvres avec passion. Son cœur bat fort, à Sierra, elle sent les doigts de l’italien caresser son dos et le désir monte encore d’un cran. Elle s’aventure à son tour sous le t-shirt du brun, le soulève rapidement pour le lui retirer. Emportée par le moment, elle ne réfléchit plus vraiment. Alors qu’elle a adoré faire durer leur petite danse de séduction, voilà qu’elle ne pourrait presque plus attendre tant elle a envie de lui.

__________________________

You'll never know if you don't go. You'll never shine if you don't glow. And all that glitters is gold. Only shooting stars break the mold. @SMASH MOUTH
https://www.aa-retro.com/t26546-sierra_mls
Orso Luciano
Orso Luciano
adm h
MESSAGE : 661
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy
CRÉDITS : @cheekeyfire

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
MessageSujet: Re: le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso)   le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso) - Page 2 EmptyMar 19 Sep 2023 - 2:56

tw : tension sexuelle.

Ca aurait un mensonge de dire que j'étais pas attiré par Sierra. Dès l'instant où je l'avais vu, j'avais eu de nombreuses bribes de souvenirs, des moments torrides qu'on avait pu vivre ensemble par le passé et j'crois que j'avais bien envie de replonger là dedans. J'prenais ça comme un p'tit coup du destin qui avait décidé de nous faire se recroiser. C'était presque incroyable quand on réfléchissait bien. Mais j'tentais pas d'analyser. Tout ce que je savais c'est qu'on avait à nouveau deux petites semaines devant nous et j'étais bien décidé à re-goûter à ses lèvres. Elle avait ce p'tit don Sierra pour me rendre assez dingue. Tout dans ses geste, dans ses regards, dans son attitude, tout me rendait fou et comme des aimants, on avait fini par céder à cette tentation, on avait fini par s'embrasser, renouant avec des sensations délicieuses du passé. On s'mentait un peu, disant que c'était pas si mal, que c'était juste pour comparer avec ce qu'on avait connu, mais force est de constater que c'était bien plus que ça. On s'dévorait du regard, on se cherchait et finalement, on s'embrassait à nouveau, j'glissais mes lèvres dans son cou à mesure que mes mains passaient sous son haut. On oubliait bien vite l'endroit dans lequel on se trouvait. Il n'y avait que elle et moi à cet instant et à entendre les quelques mots de Sierra, elle non plus n'avait pas envie que ça s'arrête. Au contraire, j'crois que nos intentions elles étaient bien précises. Sierra passa ses mains sous mon t-shirt avant de me l'enlever. D'me retrouver comme ça, devant elle, sa montait l'excitation d'un cran. J'avais plus envie de faire semblant. J'croisais son regard alors que mes mains caressaient toujours son dos. J'prenais possession de ses lèvres une fois de plus, beaucoup plus langoureusement, avec encore plus de passion. "Tu me rends dingue, Sierra" que j'lui soufflais entre deux baisers. J'avais terriblement envie d'elle, et j'crois que c'était bien réciproque. Mes mains se posaient sur ses hanches, pour la rapprocher encore un peu plus du bord du comptoir. J'commençais à me sentir bien à l'étroit dans mon boxer et cette envie ne faisait que grimper. Mes mains passèrent entre nous, et j'commençais à déboutonner le jean de la jeune femme. Sur le moment, j'eus comme une illumination. J'avais strictement rien sur moi pour se protéger, et l'idée c'était pas d'se mettre en danger. Habituellement, j'avais toujours au moins un préservatif dans mon porte-feuille, mais pas aujourd'hui. J'détachais mes lèvres de celles de Sierra, décalant mes lèvres à nouveau vers son cou. "Si tu veux continuer encore, va falloir bouger jusqu'à chez moi.." que j'dis dévorant toujours sa peau de dizaines de baiser rempli de désir. "J'ai rien pour s'protéger." A moins que Sierra est ce qu'il faut, il allait falloir qu'on patiente encore un peu. A ce stade là, attendre quelques dizaines de minutes ça me semblait déjà beaucoup trop. C'était presque de la torture à ce niveau, mais la raison, sur ce coup là, elle l'emportait. D'autant plus si on prévoyait avec Sierra de vivre ces deux prochaines semaines sur le même modèle que notre ancienne idylle.

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso)   le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso) - Page 2 Empty

 
le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages (orso)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages - kaz
» #17 tu m'trouveras toujours dans ton sillage, dans les lignes droites, et les virages. (tahlia)
» laissez-moi, j'suis dans ma zone - orso luciano
» Attention de la glace, c'est glissant (Ruby A. Phelps)
» you broke me first (orso)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: northern District :: rues festives :: le elm street-
Sauter vers: