AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le ...
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
FNAC : Week-end adhérents, 10€ offerts tous les 100€ d’achat
Voir le deal

 

 #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 11
MESSAGE : 26252
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptySam 9 Déc 2023 - 13:31

La porte se referme sur la chambre de Zoé et tu soupires de fatigue. En ce moment, c'est compliqué de l'endormir et avec William qui se réveille encore parfois en pleine nuit pour boire, tu ne dors pas beaucoup. Mais tu ne changerais ta vie pour rien au monde. Tu te plais tellement dans ce rôle de maman, tu t'y sens bien et comme si tu avais toujours été faite pour être là. Au même moment, tu vois Tahlia sortir de la chambre de Thaïs, le même air que toi sur le visage. Des visages de mamans fatiguées, tout simplement. Pourtant, tu es sûre qu'elle non plus, elle n'échangerait sa place pour rien au monde. « Dure journée ? » Chuchotes-tu avec un sourire au coin des lèvres. Doucement, tu prends la direction de la cuisine pour ranger tout ce que tu as laissé trainer pour le repas du soir de ta fille. Alors que ta colocataire arrive derrière toi, tu t'occupes de ranger les différentes affaires qui trainent dans le lave-vaisselle. Au 17, vous n'avez pas vraiment de charges établies si ce n'est ranger ce que vous prenez et faire le ménage quand c'est possible pour vous. Cela a toujours bien fonctionné même si, Perry a moins tendance à prendre le pli que Tahlia, Conchobáhr et toi. Mais vous l'aimez comme ça. « Quand j'aurai terminé de ranger ça, » dis-tu en montrant le plan de travail, « ça te dit d'ouvrir une petite bouteille de vin ? » Tu supposes qu'elle n'a pas d'autres plans étant donné que Thaïs est au lit.

@Tahlia Wates #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) 2269043814

__________________________

losing game
a broken heart is all that's left, i'm still fixing all the cracks. Lost a couple of pieces when i carried it home.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 0
MESSAGE : 10542
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Murdock (ava) / Stardust (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : All I want is nothing more to hear you knocking at my door

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptyJeu 14 Déc 2023 - 15:46

Mais oui, je te le promets, je serai juste à côté. Après avoir murmuré cette phrase pleine de douceur, à plusieurs reprises, avoir rappelé que la veilleuse était là, allumée, que son doudou était là, tout contre elle, Tahlia vit les petits yeux remplis de fatigue de sa fille se fermer doucement. Elle embrassa le front de Thaïs et s'éclipsa de la chambre, sur la pointe des pieds, en espérant que cette fois-ci, c'était la bonne. En sortant de la chambre, elle croisa Freja, lancée elle aussi dans la dure tâche du sommeil de leurs petits monstres. Elle hocha doucement la tête à sa question, haussant les épaules : « Oh oui ! Thaïs n'est pas facile en ce moment... Je ne sais pas si c'est l'excitation des fêtes qui approchent ou non, mais elle lutte pour dormir. » Elle montra d'un signe de la tête la chambre de Zoé. « Je suppose que c'est la même chose pour toi ? » Les deux fillettes avaient le même âge. Freja et Tahlia traversaient les mêmes choses en même temps, et ça, c'était un soutien indéniable. Elle suivit la norvégienne jusqu'à la cuisine et l'aida à ranger le bazar ambiant qui traînait dans la pièce, comme à chaque fin de journée. A la proposition de Freja, les lèvres de la brune s'étirèrent en un large sourire : « Toi, tu as toujours les mots qu'il faut ! Je ne peux pas dire non à une bouteille de vin. » Un petit remontant pour des mamans fatiguées, il n'y avait pas mieux. Elle se dirigea vers le réfrigérateur afin de sortir de quoi grignoter avec leurs verres de vins. Alors qu'elle s'affairait à couper quelques légumes à tremper dans le guacamole qu'elle avait déjà préparé en fin d'après-midi, elle regarda Freja : « J'ai l'impression que ça fait des plombes qu'on ne s'est pas accordées une petite soirée comme ça. » Pourtant, elles vivaient sous le même toit, mais elles vivaient à mille à l'heure,entre les boulots, les sorties et les enfants qui prenaient beaucoup de temps. Encore plus pour Freja qui avait Zoé et le petit Will. « Comment ça se passe pour toi, avec l'allaitement, tout ça ? » Elle releva ses yeux verts, pleins de douceur vers elle. Parce qu'au fond, la fatigue de Freja, elle la ressentait, Tahl. Elle savait ce que c'était. Et même si pour rien au monde, elle savait que Freja ne changerait rien à sa vie, elle savait aussi que parfois, ce n'était pas si simple de tout gérer...

__________________________

love me
like you do



Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 11
MESSAGE : 26252
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptySam 16 Déc 2023 - 21:09

Tu vois exactement ce que Tahlia veut dire, lorsqu’elle parle de « lutte pour dormir ». C’est ce que tu vis, actuellement, avec Zoé. Tu as lu sur internet que c’était courant à cet âge alors ce n’est pas étonnant que ton amie vive la même chose avec ta filleule. Thaïs est vraiment adorable et tu te sens chanceuse de la voir grandir, maintenant que vous vivez à nouveau sous le même toit. En plus, Zoé a presque l’impression d’avoir une sœur de son âge avec qui elle peut jouer quotidiennement. « Oui, elle a du mal à me quitter en ce moment. C’est toujours « encore un câlin » ou « encore une histoire ». Ce n’est pas facile. » Soupires-tu en arrivant dans la cuisine. Difficile de trouver l’équilibre entre la compréhension et la fermeté dans ces moments-là. Mais bon, tu l’acceptes, cela fait partie de ton rôle de maman d’accompagner ton enfant dans les moments plus difficiles. Alors que tu t’occupes de ranger le plan de travail de la cuisine, tu proposes à Tahlia d’ouvrir une bouteille de vin pour entamer votre soirée. « Je ne prenais pas trop de risques avec ces mots-là. » Plaisantes-tu en terminant de mettre la vaisselle dans le lave-vaisselle. Puis, tu attrapes une bouteille de vin dans l’armoire. « Vin rouge ? » Demandes-tu en montrant la bouteille à la brune. « Ce n’est pas une impression malheureusement… » Vous peinez à trouver du temps pour vous retrouver mais, heureusement, ça arrive parfois sans qu’on s’y attende, comme ce soir. « Tu t’inquiètes parce que je vais boire du vin alors que j’allaite ? » Demandes-tu en riant, sachant fort bien que ce n’est pas pour cette raison que Tahlia pose la question. De toute façon, étant donné que William est parti pour quelques heures de sommeil, tu as le droit de boire un ou deux verres. Au pire, tu tireras ton lait dans deux heures et tu le jetteras. Mais ce n’est pas quelque chose qui t’inquiète car tu as été suivie pendant longtemps par une conseillère en lactation. « Cela se passe toujours aussi bien. En tout cas, au point de vue de l’allaitement. J’espère continuer jusqu’au sevrage naturel, enfin on verra bien, je ne mettrai jamais la pression à Will pour ça. Pour ce qui est des nuits, il réclame encore beaucoup ma présence mais je sais que ça ne dure pas, alors je profite. Malgré tout, la fatigue est présente, ça fait plus de neuf mois que je dors moins de six heures par nuit. » Expliques-tu à la brune sans aucune intention de te plaindre pour autant. Enfin, vous pouvez aller vous poser sur le canapé. Tu sers deux verres de vin avant d’en tendre un à ton amie et de t’installer en face d’elle. « Et toi, alors ? » Demandes-tu, ayant trop de choses à rattraper, sans doute.

__________________________

losing game
a broken heart is all that's left, i'm still fixing all the cracks. Lost a couple of pieces when i carried it home.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 0
MESSAGE : 10542
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Murdock (ava) / Stardust (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : All I want is nothing more to hear you knocking at my door

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptyLun 18 Déc 2023 - 22:20

C'était l'heure des mamans. Cette heure où elles pouvaient se confier sur leurs enfants. Leurs filles étaient dans la même tranche d'âge et c'était rassurant de voir qu'elles traversaient les mêmes fiertés comme les mêmes épreuves. Là, c'était le sommeil qui posait problème. Zoé ne voulait pas lâcher sa mère. "C'est aussi le moment où elle a sa maman que pour elle, elle fait durer le plaisir." Freja assurait en tant que maman de deux enfants, elle était présente pour l'un comme pour l'autre, mais pour Zoé, même si elle adorait son petit frère, c'était un chamboulement de voir qu'il y avait un autre petit être qui comptait dans la vie de sa maman. Mais maintenant que les problèmes de mamans étaient abordés, il était temps de redevenir aussi des femmes. "Vin rouge." confirma-t-elle. C'était parfait pour se retrouver, entre filles ! Alors qu'elle demanda pour l'allaitement, Freja la taquina sur le fameux coctkail alcool/allaitement, ce à quoi Tahlia répondit aussitôt : "Oh non, pas du tout ! Je sais bien qu'un petit verre ne fait pas de mal. On se prive pendant 9 mois, on ne va faire durer le calvaire après, quand même !" Elle rit joyeusement, le regard complice. Elle avait pratiqué l'allaitement, Tahlia, elle aussi, et elle savait qu'un verre ne ferait pas de mal. Surtout que, sur ce plan-là, Freja était au top. Elle s'était faite accompagner et elle connaissait plus que bien le sujet. Elle continua de disposer quelques amuse-bouches dans des récipients, écoutant attentivement son amie. Un sourire tendre prit place sur les lèvres de la brune, en entendant les mots de Freja. C'était ne maman fascinante. Elle gérait avec brio ses deux enfants, l'allaitement et son entreprise. Mais elle savait aussi que ce n'était pas toujours rose et Tahlia espérait juste qu'elle n'ait pas trop de charge mentale sur les épaules. "Non, ça ne dure pas." confirma-t-elle d'abord sur la présence de la mère demandée par les nourrissons. ça grandissait trop vite ! "Mais je crois que le sommeil, c'est mort... au moins jusqu'à l'adolescence." la taquina-t-elle en riant. Elles prirent le vin et de quoi grignoter, et se dirigèrent vers le canapé. Une fois installée, Tahlia reprit, plus sérieuse : "Si tu as besoin d'une bonne nuit, tu me dis, tu tires le lait et je gère le petit. Faut que tu penses aussi à toi et que tu recharges les batteries, Frej'..." Etre maman solo, ce n'était pas simple, même si elle savait que Milo était parfois présent. "Ou même si tu veux t'octroyer une soirée et découcher, je peux aussi gérer les petits." ça aussi, c'était important, de temps en temps. Alors qu'elle lui retourna la question, Tahlia haussa les épaules : "Pas grand chose. Ah si... j't'ai pas dit, j'ai commencé à travailler avec mon pote Andrew. Il tient la boutique de disques au centre-ville. C'est cool et puis au moins, je peux avoir des horaires décents vis-à-vis de Thaïs." C'était cela qui l'animait vraiment. Puis elle ajouta, en lâchant un soupir : "Sinon, avec Percy, ce n'est pas trop ça, en ce moment." Ah les histoires de coeur. L'une comme l'autre étaient bien connues sur ce plan-là.

__________________________

love me
like you do



Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 11
MESSAGE : 26252
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptyMar 19 Déc 2023 - 21:22

Oui, cela semble évident que Zoé tente de grappiller quelques minutes supplémentaires avec toi en fin de journée, juste avant de se coucher. Seulement, toi, tu gardes toujours en tête tout ce que tu dois ranger dans l'appartement mais aussi - et surtout - l'envie de souffler un peu. De retrouver du temps pour toi alors que ta vie est réglée comme une horloge entre les enfants et le travail. Une fois le vin rouge décidé, Tahlia s'affaire en cuisine pour vous faire quelques petits amuse-bouches pendant que tu termines de ranger la pièce. « C'est clair, neuf mois d'attente, c'était suffisant. » Plaisantes-tu. En réalité, cela n'a pas semblé si long, lorsque tu étais dedans. Tu as vraiment apprécié être enceinte et tu t'es faite à l'idée que ça n'arriverait plus. Alors, quelque part, ça t'a semblé même un peu trop court. Si tu pouvais remettre ça, tu n'hésiterais pas évidemment. Pas tout de suite, bien sûr, tu as bien l'intention de profiter de William un maximum. Puis, tu n'as surtout personne avec qui concrétiser cette envie. « L'adolescence ?! Sérieux, tu le penses vraiment ? » Demandes-tu d'un air choqué. Tu n'es clairement pas prête à ne pas dormir correctement durant aussi longtemps. La fin de grossesse plus le début de vie de William ont déjà été pas mal éprouvants de ce point de vue là. Aujourd'hui, ce n'est clairement pas encore acquis mais c'est tout à fait normal. On dit qu'il faut attendre cinq ans pour que ça le soit. Une chance, Zoé approche tout doucement de cet âge-là. Une fois dans le canapé, tu vous sers deux verres de vin avant d'en tendre un à Tahlia. « C'est gentil. » Réponds-tu avec un sourire sincère. « Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd. Mais tu as aussi ta fille à gérer et ta vie, tout simplement. » Tes enfants, tu les as voulus. C'est à toi de les gérer. Malgré tout, au niveau familial, tu es bien moins entourée que d'autres. Heureusement, tu as construit une toute nouvelle famille au #17. « Oh mais c'est génial ça ! Puis, bosser avec un ami, ça a du bon. » Cela permet de moduler ses horaires un peu comme on le veut, puis de ne pas se prendre la tête avec son boss pour un rien. « Pas trop ça ? Comment ça ? » Demandes-tu afin d'avoir davantage d'informations. Tu vois bien que ça chiffonne la brune et qu'elle ressent le besoin d'en parler.

__________________________

losing game
a broken heart is all that's left, i'm still fixing all the cracks. Lost a couple of pieces when i carried it home.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 0
MESSAGE : 10542
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Murdock (ava) / Stardust (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : All I want is nothing more to hear you knocking at my door

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptyJeu 21 Déc 2023 - 14:55

La brune esquissa un sourire amusé quand Freja affirma que les neuf mois de grossesse avaient été suffisants. Au fond, l'une comme l'autre savaient à quel point cela était court – Tahlia n'étant même pas allée réellement au bout de ses deux grossesses- mais c'était une expérience grisante. « Ceci dit, si je pouvais le revivre un jour, je crois que je sacrifierai ces 9 mois avec plaisir. » Mais elle vieillissait, Tahlia, et même si elle avait encore quelques années devant elle, normalement, cela la travaillait quand même un peu. Mais pour l'instant, elles avaient chacune leurs enfants et les soucis qui allaient avec, comme le sommeil. « Non, je plaisante. Enfin... je crois. Je ne demande pas des grasses matinées, mais juste un réveil à 9h, au moins le dimanche. » Ils allaient tous grandir. Ces réveils tardifs finiraient bien par arriver, bien avant l'adolescence. Espérons-le ! Alors qu'elles s'installèrent sur le canapé, Freja a confia à Tahlia la fatigue qui rythmait son quotidien. Aussitôt, l'ex-policière lui proposa une nuit de repos. Une vraie nuit de repos. Elle s'attendait à la réponse de Freja, ce qui fit sourire Tahlia : « Si je le propose, c'est avec plaisir, Frej'. Ça ne changera rien à ma vie. Et si ça peut te déculpabiliser, on le fera quand Thaïs sera avec Carter. » Elle posa un regard sur son amie, ajoutant : « Tu as été là quand ce n'était pas facile avec Thaïs. Je veux aussi être là pour te soulager un peu. Parce que je vois que tu n'es pas en forme, dernièrement, et je n'ai pas envie que tu craques. La maternité, c'est beau. Le lien avec nos enfants, ça éveille une force que l'on ne soupçonnait pas, oui. Mais il ne faut pas s'oublier dans tout ça. » Elle savait ce que c'était d'être une maman solo, bien que Tahlia, elle, avait la chance d'avoir ses parents à côté d'elle, et que Carter était un père présent. La norvégienne s'intéressa ensuite à la vie de Tahlia, qui connaissait quelques petits changements, notamment sur le plan professionnel. Le plan personnel, quant à lui, n'était pas en reste. Alors qu'elle avoua que ce n'était pas trop ça avec Percy, en ce moment, Freja tenta d'en savoir plus. Tahlia attrapa un bâtonnet de légume qu'elle trempa dans le guacamole, comme pour gagner quelques secondes : « J'ai quelques doutes sur notre relation. » commença-t-elle à dire. « J'ai l'impression de l'intégrer plus dans ma vie que lui ne m'intègre dans la sienne. Sans oublier que son ex lui court après, sans qu'il ne mette vraiment un stop. Forcément, là dedans, ça tourne en boucle. » Elle tapota sa tempe pour montrer que dans sa tête, c'était question sur question. « Je pense que je vais freiner un peu. » dit-elle en haussant les épaules. « Dans quelques mois, ça fera un an qu'on est ensemble. On sait à quel point je fais toujours capoter mes relations entre 6 mois et un an. C'est la période maudite pour moi. Celui qui arrivera à passer les un an, ça sera le bon ! » Elle rit jaune à ses mots, pourtant criant de vérité. « Et toi ? Tu en es où ? »

__________________________

love me
like you do



Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 11
MESSAGE : 26252
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptyJeu 25 Jan 2024 - 11:46

Neuf mois ce n'est rien dans une vie et c'est ce qui est incroyable quand on réalise ce que le corps peut faire en si peu de temps. Toi aussi, tu sacrifierais ces neuf mois avec plaisir si l'occasion se présentait à nouveau. Malheureusement pour toi, tu penses être arrivée au bout sur ce point. Tu as déjà eu beaucoup de chance de tomber enceinte alors qu'on t'annonçait stérile, il y a quelques années de cela. Finalement, il s'agissait d'une erreur de diagnostic qui t'a ruiné de belles années. Aujourd'hui, tu relativises mais sur le coup, tu en as beaucoup voulu à tes médecins. « On se comprend. » Finis-tu par dire avec un sourire sincère. Oh, toi aussi, tu donnerais tout pour te réveiller à neuf heures le dimanche. Tout. Rien qu'une fois, une seule. Mais tu savais, en devenant maman, que tu devrais faire beaucoup de concessions et d'adaptations. Tu ne regrettes pas, bien au contraire. Ce que tes enfants t'apportent vaut tout l'or - et toutes les heures de sommeil en moins - au monde. « Merci Tahl', je vais y penser. » Affirmes-tu en souriant chaleureusement à la brune. « C'est justement ce que je trouve le plus difficile dans la maternité : ne pas s'oublier. Est-ce que tu en es arrivée à ce stade, toi ? » Demandes-tu. Tahlia a peut-être plus de facilités que toi - ou pas du tout. Dans tous les cas, tu apprécies toujours avoir son opinion et ses conseils que tu trouves toujours aussi précieux et justes. Une fois dans le fauteuil, vous prenez enfin du temps, du vrai temps, pour vous, pour vous confier et vous mettre à jour sur vos vies respectives. Avec un petit verre de vin et de quoi grignoter, le combo parfait. L'australienne est l'une de tes plus vieilles amies et bien que vous soyez passées par des phases compliquées, tu as l'impression qu'aujourd'hui, votre amitié est plus forte que jamais. « Comment ça, il ne lui met pas vraiment un stop ? » Oses-tu demander en fronçant légèrement les sourcils. « Ne dis pas ça. » Souffles-tu, peinée pour elle. Peinée qu'elle pense cela. Elle a tout pour être aimée, Tahlia. Il faut simplement qu'elle trouve la bonne personne. Et un homme qui ne l'intègre pas dans sa vie, qui ne fait pas tout ce qu'il peut pour elle, ne la mérite pas. Ou alors, a de gros progrès à faire. « Qu'est-ce qui te fait dire qu'il ne t'intègre pas autant dans sa vie ? Tu as l'impression d'être mise de côté ? » Ce n'est peut-être pas qu'une impression mais une vérité. Néanmoins, tu sais que, dans une histoire, il y a toujours deux opinions, deux façons de voir les choses. Et tu as l'impression que Tahlia aime réellement Percy, alors il ne faut peut-être pas baisser les bras si vite.

__________________________

losing game
a broken heart is all that's left, i'm still fixing all the cracks. Lost a couple of pieces when i carried it home.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 0
MESSAGE : 10542
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Murdock (ava) / Stardust (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : All I want is nothing more to hear you knocking at my door

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptyLun 5 Fév 2024 - 15:15

Elles avaient bien changé, Freja et Tahlia. Si avant, elles planifiaient toutes les soirées possibles que ce soit en dehors ou dans la colocation, maintenant elles rêvaient de grasses matinées le dimanche matin. C'était ça d'être maman. Bien sûr, cela leur arrivait encore de sortir. C'était juste moins souvent. Passer du temps avec leurs enfants étaient devenus leur priorité. Mais en parlant de grasses matinées, c'était aussi l'occasion de faire le point avec Freja, de voir comment elle se portait. On parlait toujours des enfants mais quand parlait-on des mamans ? Tahlia la trouvait fatiguée. Resplendissante et épanouie, oui, mais fatiguée. Il fallait dire que Freja portait énormément sur ses épaules et si ce train de vie lui correspondait, elle voulait aussi qu'elle prenne du temps pour elle et rien que pour elle. Et pour cela, elle avait son entourage, dont Tahlia. La brune esquissa un léger sourire aux mots de la norvégienne : « Il faut dire que ces petits bouts de nous prennent tout notre temps et sont toujours là-dedans. » Elle tapota sa tempe pour montrer qu'elle vivait maman, mangeait maman, dormait maman. Retrouver sa condition de femme prenait un peu de temps. D'ailleurs, Freja la questionna à ce sujet :  « Je pense que c'est plus simple pour moi, dans le sens où une semaine sur deux, Thaïs est avec Carter. Forcément, quand je ne l'ai pas avec moi, je peux prendre du temps pour moi. » C'était une situation différente. « Mais ça m'a quand même pris du temps. Au début, quand ce n'était pas ma semaine, il fallait que je la vois, que je demande toujours comment elle allait, ce qu'elle faisait, si elle avait bien dormi, bien mangé. Et quand c'était ma semaine et que je la laissais à mes parents pour un moment entre amis ou autres, ou juste pour aller chez l'esthéticienne, je culpabilisais. Maintenant, ça va mieux. » Elle rit légèrement. Tahlia avait compris qu'elle pouvait allier sa vie de femme et sa vie de maman. Et qu'en étant une femme bien dans ses bottes, elle devenait une maman bien dans ses bottes. C'était juste un équilibre à avoir. Une fois installés sur le canapé, finies les discussions de mamans, bonjour les confidences de femmes. Et cela passait forcément par les histoires de cœur. La dernière soirée avec Percy avait causé quelques questionnements chez Tahlia. Même s'ils en avaient parlé, elle n'était pas totalement sereine. « Elle lui a envoyé des messages, en mode grande déclaration, à coup de je t'aime et reviens. Il n'a pas répondu aux messages, il a juste attendu que je tape ma crise pour qu'il la bloque. J'aurai bien voulu qu'il la recadre, qu'il dise qu'il est avec quelqu'un. J'aurai préféré ça plutôt qu'il fasse le mort. » Elle était peut-être trop exigeante ou elle se prenait trop la tête, elle n'en savait rien. Aux questions de Freja, Tahlia réfléchit : « Un petit peu. Il me dit qu'il ne me cache pas, mais au fond, c'est l'impression que ça donne. C'est tout bête ce que je vais dire mais la dernière fois, il m'a dit que sa mère était tout le temps en train de lui balancer son célibat en pleine figure. Sans avoir à faire mon CV, il pourrait simplement dire qu'il a quelqu'un. J'aurai aimé être plus concrète dans sa vie. » Elle s'arrêta un instant : « Je sais qu'il m'aime, il me l'a dit. Mais j'ai peur de mettre des barrières et, finalement, de stagner. Tu penses que j'abuse ?  » Freja savait que Tahlia était une femme de passion. Un peu comme elle. Elle but une gorgée de vin et ajouta : « Dis-moi que pour toi c'est plus passionné... » Histoire de rendre le tout plus croustillant.

__________________________

love me
like you do



Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 11
MESSAGE : 26252
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptyMar 13 Fév 2024 - 15:04

Tu te retrouves totalement dans les mots de Tahlia. Toi aussi, lorsque tu fais garder tes enfants, tu ne peux t'empêcher de prendre de leurs nouvelles, de culpabiliser de ne pas profiter de ton temps libre avec eux ou encore de penser au moment où tu les retrouveras. Lorsque William est chez Milo, tu as toujours Zoé à la maison pour compenser un peu le manque de ton fils. Mais la vérité, c'est que tu ne te sens jamais aussi complète et épanouie que lorsqu'ils sont dans les parages tous les deux. Pourtant, tu as aussi ce besoin de te retrouver en temps que femme et de t'épanouir à ce niveau-là. Tu as besoin de voir du monde, de sentir que tu plais encore et que la grossesse n'a pas enlevé une partie de ton charme. Bref, ce sont deux mondes qui se bousculent dans ta tête continuellement et ce n'est pas facile à gérer. Heureusement, tu peux compter sur Tahlia pour en parler et pour comprendre ce que tu vis. « Oui, peut-être. Mais même si Thaïs est chez Carter, je sais bien que tu ne cesses jamais d'être maman pour autant. » Dis-tu avec un léger sourire. Tu le sais parce que c'est la même chose pour toi lorsque Milo s'occupe de votre fils. « Mais je vais finir par parvenir à franchir ce pas, je le sais. J'en ai besoin, quelque part. J'aime plaire, ce n'est pas une surprise et depuis la naissance de Will, je le ressens moins. Et c'est peut-être bête mais ça me manque. » C'est tellement futile comme pensée mais c'est ce que tu ressens. Puis, tu sais qu'avec Tahlia tu ne seras jamais jugée mais plutôt épaulée et écoutée. Ce n'est pas pour rien qu'elle fait partie de tes meilleurs amis et même qu'aujourd'hui, elle fait partie de ta famille. De coeur, mais ta famille quand même. En plus, quand on voit la famille biologique que tu possèdes, tu es bien plus chanceuse en amitié. Après quelques minutes à parler de votre vie de maman, c'est votre vie de femme qui prend le dessus. L'australienne t'explique où elle en est dans sa relation avec Percy et tous les doutes qu'elle peut ressentir en ce moment. Tu comprends totalement qu'ils soient apparus, vu ce qu'elle t'explique. « Ah ouais, elle est vraiment accro. » Réponds-tu à propos de l'ex de Percy. Toi, tu ne te serais jamais permis de faire ça avec Woody, par exemple. Lorsqu'il s'est mis en couple avec Charlie et presque marié avec elle, tu n'es pas venue à coup de grandes déclarations. Tu n'aurais jamais osé quand bien même tu l'aimais toujours. « Non, je ne pense pas que tu abuses. » La rassures-tu en rassemblant tes idées. « Je pense qu'à cause de tes relations passées, tu as besoin d'être rassurée pour t'investir davantage. Je pense que tu as peur de souffrir et que c'est ta façon à toi de te protéger, en quelque sorte. » C'est ton avis mais tu peux te tromper. « L'important c'est de savoir si tu as réellement envie de construire quelque chose avec Percy ou non. Si la réponse est oui alors c'est qu'il vaut la peine qu'on se batte pour lui. » Mais lui, de son côté, vu la pépite qu'il a entre les mains, il devrait vraiment se battre pour elle aussi. Tahlia n'est pas le genre de femmes qu'on laisse filer. « Plus passionné pour moi ? » Tu ris en pensant au néant de ta vie sentimentale en ce moment. « Si une partie de jambes en l'air par-ci par-là est passionné pour toi, alors j'peux t'en parler. » Ajoutes-tu en haussant les épaules, le sourire au coin des lèvres. « J'en ai eu une récemment assez exceptionnelle d'ailleurs. » Du genre qui pourrait se retrouver dans ton top cinq.

__________________________

losing game
a broken heart is all that's left, i'm still fixing all the cracks. Lost a couple of pieces when i carried it home.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 0
MESSAGE : 10542
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Murdock (ava) / Stardust (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : All I want is nothing more to hear you knocking at my door

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptyMer 14 Fév 2024 - 18:34

Avoir un enfant, ça bouleversait la vie d'une femme. Soudainement, on passait au second plan. La maternité n'était pas une expérience des plus simples. Il fallait allier la vie des enfants, la tenue de la maison, la vie professionnelle et la vie de femme. C'était ce dernier point qui était le plus sensible. Il fallait toujours un temps pour trouver le bon équilibre entre la condition de mère et celle de femme. Le plus dur était de ne pas s'oublier. Tahlia, elle, considérait que c'était sûrement plus simple pour elle puisqu'il y avait la garde partagée. « Je serai maman jusqu'à mon dernier souffle. » dit-elle d'abord. « Mais ce que je veux dire, c'est que du point de vue organisationnel, avoir une semaine sans enfants, ça aide à avoir d'autres activités. » Elle était toujours maman, mais elle avait le temps d'être une femme aussi. Elle trouvait le temps de prendre du temps pour elle, de se faire chouchouter, de sortir aussi. Tout ce qui permettait de renouer avec son estime de soi. C'était d'ailleurs ce que Freja voulait retrouver. Elle voulait retrouver les lueurs dans les regards des autres, sentir qu'elle plaisait, charmer de nouveau. « Tu le ressens moins par rapport à quoi ? Tu trouves que les regards ont changé sur toi ? » demanda-t-elle, attentive. Elle était persuadée que ce n'était qu'une impression, mais elle avait besoin d'avoir tous les tenants et aboutissants pour lui dire ce que, elle, elle pensait vraiment de la situation. Elle aimait ces conversations où l'une et l'autre se confiaient, sans jugement, et se rassuraient mutuellement. Dire qu'elles auraient pu tout faire capoter avec leurs anciennes histoires de mecs... D'ailleurs, en parlant d'homme, Tahlia parla de son histoire avec le sien, qui n'était pas si rose en ce moment (et sans savoir que ce n'était que le début des tumultes). « Complètement accro. » dit-elle en parlant de l'ex de Percy. En soit, cela pouvait se comprendre, mais c'était surtout l'attitude de Percy qui lui avait déplu. Avoir l'avis de Freja était donc important pour Tahlia, afin de savoir si elle n'était pas trop excessive dans ses réactions. Elle tapa droit dans le mille, Freja, ce qui détendit Tahlia, qui l'écoutait avec attention. « Cette putain de carapace, elle me cause bien des misères. » dit-elle en soupirant. Elle avait besoin d'être rassurée, c'était certain. Parce que sa confiance en elle et en l'autre étaient au plus bas, ce qui l'empêchait de se projeter. Quand elle commençait à mettre des barrières, il devenait alors très difficile de les briser. Aux mots de Freja, elle resta songeuse quelques instants : « C'est le genre de réflexion qui me fait peur et à laquelle je n'ai pas de réponse, là, maintenant. Et c'est horrible parce qu'il a tout pour lui, Percy. Il est doux, attentionné, bienveillant. Il n'a pas peur de parler d'avenir, de projets de vie, il n'a pas peur d'aimer. C'est le gendre idéal !  » C'était sûrement là que ça contrastait. Ils étaient opposés. Tahlia, elle pouvait être fleur bleue, mais c'était aussi la fougue, la passion, l'impulsivité. Elle aimait parler d'avenir mais elle était capable de tout plaquer sur un coup de tête. Elle était le paradoxe à l'état pur. Viendrait un moment où il allait falloir s'accorder. Pour l'instant, elle devait juste trouver sa place dans la vie de Percy et inversement, elle devait lui donner une place. Elle avait le temps de réfléchir à tout cela. Alors quand elle détourna le sujet vers Freja, dont elle espérait une vie bien plus fougueuse, Tahlia se mit à rire : « Je veux des potins ! » Et apparemment, Freja avait de quoi dire. Si sur le plan des sentiments, ça semblait louper, sur le plan charnel, il y avait de quoi dire. « Exceptionnelle ? Bah dis donc ! Des parties de jambes en l'air exceptionnelles, ça ne court pas les rues. C'était avec qui ? » demanda-t-elle en repliant ses jambes sur le canapé, verre en main, prête pour les potins.

__________________________

love me
like you do



Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 11
MESSAGE : 26252
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptyJeu 15 Fév 2024 - 21:07

Je serai maman jusqu'à mon dernier souffle. C'est bien une phrase que tu aurais pu dire, toi aussi. Même lorsque tes enfants seront grands et en âge de gérer leur vie complètement seuls, tu garderas un oeil sur eux. « Oui, je comprends ce que tu veux dire. » Dis-tu en hochant légèrement la tête. En effet, Tahlia a sans doute un peu plus de temps pour se retrouver en tant que femme et pour évoluer, avancer, point de vue amoureux. Contrairement à toi qui stagne à ce niveau-là depuis quelques années maintenant. « Je ne dirais pas que les regards ont changé mais, clairement, une femme avec deux enfants, ça crée un blocage chez les autres. Tout le monde n'a pas envie de s'engager dans une relation en connaissant le background qui va avec. Et j'peux le comprendre. » Toi non plus, il y a quelques années, tu n'aurais peut-être pas été capable d'accepter quelqu'un avec deux enfants et un passé déjà bien chargé. Aujourd'hui, à presque trente ans, les choses sont différentes. Puis, tu as l'impression d'avoir été tellement perdue dans tes relations passées que tu ne t'es pas donné la chance de voir autre chose. De connaitre autre chose. Ce qui fait qu'actuellement, tu ne sais plus comment aborder une relation. Ni ce que tu veux réellement. Certains jours, tu aurais bien envie d'avoir une présence quotidienne et rassurante. D'autres, tu aimes ton indépendance et le fait que tu n'aies de compte à rendre à personne. Tahlia, elle, est dans un tout autre schéma actuellement. Elle a décidé de donner une chance à son histoire avec Percy bien que les doutes planent toujours au-dessus de sa tête. Des doutes que tu peux comprendre mais qui ne doivent pas entacher sa relation avec l'homme qu'elle aime. « M'en parle pas. » Dis-tu à propos de cette carapace dont elle parle. Toi aussi, tu connais ça. Toi aussi, tu t'es souvent refermée sur toi-même par peur d'aimer ou d'être blessée. Aujourd'hui, Tahlia en fait les frais bien qu'elle décrive Percy comme l'homme idéal. Ou du moins, le gendre idéal. « Mais, est-ce l'homme idéal pour toi ? » C'est ça, finalement, la vraie question et celle qui compte. Il peut avoir toutes les qualités au monde, si ce n'est pas ce que Tahlia recherche, ça ne collera pas. Ou peut-être pas dans la durée. « C'est peut-être encore un peu tôt pour voir plus loin ? Pourquoi tu te mets la pression avec toutes ces questions ? » Ces questions d'avenir, tout du moins. A cause des années qui avancent ? A cause de la société et du regard des gens ? Ou à cause de Percy, lui-même ? Tu portes ton verre à tes lèvres avant de rire aux paroles de la brune. Elle lance un sujet peut-être moins épineux mais bien moins passionné qu'elle ne l'imagine. Tu t'amuses, tu virevoltes, tu te fais plaisir. Ni plus ni moins. « J'suis désolée de te décevoir mais je n'ai pas vraiment de potins à te raconter. » Du moins, rien qui te vient à propos de ta vie sentimentale. « Alors il a un petit nom... womanizer. » Ajoutes-tu avant d'exploser de rire. Lui aussi, il est exceptionnel mais ce n'est pas lui qui se retrouve dans ton top cinq. « Figure-toi que j'n'ai aucune idée de son prénom. On l'a fait en one shoot dans sa voiture. On n'a quasiment pas parlé, nos regards parlaient pour nous. C'est fou à expliquer mais on a su, dés les premières secondes, qu'on devait répondre à cette attirance. » Et ça n'a pas manqué. C'était explosif.

__________________________

losing game
a broken heart is all that's left, i'm still fixing all the cracks. Lost a couple of pieces when i carried it home.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 0
MESSAGE : 10542
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Murdock (ava) / Stardust (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : All I want is nothing more to hear you knocking at my door

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptyLun 19 Fév 2024 - 23:20

Avec Freja, les discussions profondes étaient choses communes. Encore plus depuis qu'elles étaient devenues toutes les deux mamans. Il y avait des réalités qu'elles pouvaient comprendre toutes les deux, comme la place de femme dans la vie d'une mère. La belle norvégienne avait l'impression de stagner à ce sujet-là, notamment sur le plan sentimental. Alors qu'elle donna ses raisons, Tahlia hocha la tête, comprenant parfaitement où elle voulait en venir : « Pour une histoire qui n'est pas sérieuse, ça peut le faire. Mais c'est sûr que si tu espères plus, ça peut vite causer un décalage, à moins de tomber sur la personne qui a des projets de vie similaires. » Elle regarda son amie avec douceur et demanda : « Tu as envie de quoi, justement ? De sérieux ou non ? » C'était de là que tout partait. Son sourire se fit plus taquin alors qu'elle ajouta : « Sinon, je te signale que les divorcé(e)s vont bientôt faire leur apparition. S'ils ont des enfants, y a moyen qu'une femme avec deux enfants ne les effrayent pas, parce qu'ils sont dans le même cas de figure que toi. » Qu'elles deux, en vérité, bien que Tahlia, elle, avait déjà quelqu'un. Mais ce n'était pas simple pour autant. Les doutes la pétrifiaient. Et c'était terrible parce que Percy, il avait tout pour lui. Il s'en fichait qu'elle soit une femme avec un enfant, qu'elle ait un background compliqué. Il était gentil. Il était bienveillant. Pourquoi se minait-elle avec toutes ces questions ? Freja mit le doigt sur quelque chose d'important. Etait-ce son homme idéal ? « Pour la partie de moi qui veut être rassurée, je dirais oui. Pour celle qui veut vibrer, un peu moins. » Elle avait honte de l'avouer, de le dire à haute voix. Mais cette partie d'elle qui voulait vibrer, c'était au moins 60% de Tahlia. Freja la bousculait clairement avec toutes ces questions, mais c'était peut-être ce qu'il lui fallait. « Bien sûr que c'est trop tôt pour voir plus loin ! Mais j'ai l'impression d'être à un tournant de ma vie, celui où je me rends compte que oui, peut-être, ça me dirait bien de construire quelque chose avec quelqu'un, de peut-être donner un petit frère ou une petite sœur à Thaïs, mais en contrepartie, la société te fait comprendre que tu n'as plus beaucoup de temps de réfléchir à ces peut-être. » Sans oublier les questions redondantes à coup de alors les amours ? Toujours personne ? , A quand le bébé ? « Je crois que je fais la crise de la trentaine, en vérité. » conclut-elle en riant, histoire de rendre la chose moins lourde à porter. Elle espérait que pour Freja, c'était bien moins complexe. Si au niveau de sa vie sentimentale, ça n'avait pas l'air bien rose, sur le plan charnel, elle lâcha une petite information bien croustillante. Une partie de jambes en l'air qui était clairement dans son top 5. Mais d'abord, elle la fit marcher un peu en parlant du womanizer, ce à quoi Tahlia éclata de rire. « Mais je le connais bien, ce petit nom ! » répondit-elle en haussant les sourcils d'un air entendu, l'air de dire qu'elle le connaissait aussi personnellement. Aucun tabou. Mais non, le top 5, ce n'était pas le womanizer, mais plutôt un one shot particulièrement mémorable. Les lèvres de Tahlia s'étirèrent en l'entendant en parler, lâchant un : « Oui, je vois ce que tu veux dire. C'est mettre le cerveau en off et juste laisser les corps parler. » Elle demanda alors : « Tu espères le ou la revoir ou tu préfères que ça en reste là, sur une si belle note ? »

__________________________

love me
like you do



Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 11
MESSAGE : 26252
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptyVen 8 Mar 2024 - 13:07

C'est là, la grande question. Qu'est-ce que tu veux ? Tu n'as pas encore réussi à trouver réponse à cette question depuis ta rupture avec Kirra. Avec la jeune femme, tu pensais que vous étiez en train de construire quelque chose, un avenir, toutes les deux. Malheureusement, après quelques mois, vous vous êtes rendues compte que ça ne pourrait pas fonctionner. Vous n'aviez pas la même façon de voir les choses ni d'envisager l'avenir. Alors aujourd'hui, la vraie question est : que recherches-tu ? De la stabilité ou de l'amusement ? Ou les deux ? Pendant des années, tu as vécu à travers des relations tumultueuses, compliquées, remplies de hauts et de bas. Tu n'as pas réellement connu la solitude ni la routine et c'est sans doute ce qui t'effraie, aujourd'hui. De tomber là-dedans. Que ce soit avec quelqu'un ou en étant célibataire. En fait, tu voudrais juste trouver un équilibre. Mais tu es obligée de reconnaitre que tu n'as pas totalement tiré un trait sur certaines relations passées et que, sans ça, tu ne pourras probablement pas avancer. « Je ne sais pas ce que je veux. Je crois que, comme tout le monde, j'ai envie d'une histoire qui me fasse vibrer, qui me donne l'impression d'être vivante et de vivre à mille à l'heure. » C'est ce que tu as connu avec certaines anciennes relations. Mais si tu en es là aujourd'hui, c'est peut-être la preuve que ça ne fonctionne pas. « C'est vrai. Mais... tu imagines si cette personne a deux enfants ou plus ? On va se retrouver avec une tribu. » Ajoutes-tu en riant. Cela ne te dépayserait pas trop vu le nombre d'enfants qui vivent au #17. Ici, vous avez une grande famille et vous adorez, tous sans exception, vivre comme cela. La conversation dévie finalement sur la relation amoureuse de Tahlia avec Percy. Tu sais qu'elle l'aime réellement mais tu sais aussi que, comme toi, elle a besoin d'imprévisible et d'inattendu. Vous vous ressemblez sur bien des points, ce n'est pas pour rien qu'elle fait partie de tes meilleurs amis. « Aïe. » Réponds-tu simplement aux dires de la brune. Ce n'est pas franchement un bon point pour sa relation amoureuse. « Oh Tahl'... on s'en fout complètement du regard des gens et des qu'en-dira-t-on. » Toi, tu as toujours fonctionné comme ça, seul le regard de tes proches compte. « Je comprends totalement ton envie d'avancer, là-dessus, je te rejoins. Pour moi, il n'y a pas de peut-être lorsque tu es avec la bonne personne. Pour moi, ça vient naturellement et tu n'as pas à te questionner dessus. » Lorsque tu étais en couple avec Woody, tu ne t'es jamais demandée si tu voulais des enfants avec lui. Tu le savais, c'est tout. Mais toutes les relations ne peuvent pas être aussi passionnelles que les tiennes et ça, tu as du mal à le concevoir et même le comprendre. En réalité, tu n'es pas la mieux placée pour donner des conseils à Tahlia, lorsqu'on voit tes relations amoureuses passées. Tu ris lorsque la brune finit par dire qu'elle fait la crise de la trentaine. Sans doute que vous passez tous par là. Alors que tu remplis vos verres de vin fraichement vides, tu expliques à Tahlia que tu as passé l'une des meilleures nuits de ta vie. Une nuit qui entre dans ton top 5 sans hésitation. Un coup d'un soir, un seul. Une nuit incroyable avec une alchimie presque palpable. « C'est ça. » Dis-tu, le regard brillant alors que tu repenses à cette nuit. « Je n'ai pas son numéro, rien. Alors, si l'occasion se présente, je serais contente de le revoir mais sinon, c'est bien aussi. Autant garder ce souvenir intact. » Finis-tu par dire avec un sourire au coin des lèvres. « Et toi, c'est comment au lit avec Percy ?  » Demandes-tu, du tac au tac, complètement curieuse.

__________________________

losing game
a broken heart is all that's left, i'm still fixing all the cracks. Lost a couple of pieces when i carried it home.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
membres du mois
Tahlia Wates
Tahlia Wates
POINTS : 0
MESSAGE : 10542
ICI DEPUIS : 20/12/2021
COMPTES : Livio, le papa italien
CRÉDITS : Murdock (ava) / Stardust (sign) / Strangehell (icon)

STATUT : All I want is nothing more to hear you knocking at my door

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptyVen 8 Mar 2024 - 18:04

Une histoire qui faisait vibrer, qui faisait se sentir vivante et qui donnait l'impression de vivre à mille à l'heure. Cela faisait tellement écho chez Tahlia. C'était pour cela qu'elles se comprenaient tellement, toutes les deux. Parce qu'elles rêvaient de la même chose. « Je pense que ça, ça reste compatible avec une histoire sérieuse. Ça serait houleux, mais fougueux. » Fallait juste trouver la bonne personne, son double, la personne qui complétait et opposait à la fois. Si l'on regardait leurs histoires communes, elles avaient déjà trouvé ces personnes-là, Freja et Tahlia. Mais cela s'était soldé par un échec pour les deux. Ce n'était pas le bon moment, probablement. Sinon, il y avait toujours les futurs divorcés qui allaient revenir. La remarque de Freja fit rire Tahlia : « Il y a cinquante gamins au 17 et tu oses dire qu'une tribu pourrait t'effrayer ?! » Elle la taquinait, évidemment, mais c'était un moyen de lui ouvrir les horizons, de lui montrer qu'avoir deux enfants n'enlevaient en rien la femme qui méritait d'être aimée, désirée, mise sur un piédestal. Ça, Tahlia, elle, elle l'avait. Mais elle n'arrivait pas à s'en contenter totalement. Elle était à un tournant de sa relation où les questions et les doutes subsistaient. Elle était à un âge de la vie où elle posait un premier bilan. Et les mots de Freja tournèrent en boucle dans sa tête. Pour moi, il n'y a pas de peut-être lorsque tu es avec la bonne personne. « Tu ne t'es jamais posée de telles questions quand tu étais avec Woody ? » Parce qu'elle savait que son histoire à elle, c'était celle avec Woody. Plus légèrement, Tahlia conclut qu'elle faisait la crise de la trentaine. Il y avait de cela, bien sûr, mais il y avait aussi des regrets qui subsistaient là, en elle. Elle repensait à sa PMA abandonnée, à ses choix amoureux, rien qui l'aidait vraiment à voir plus clair. Elle remercia Freja qui remplit son verre, la remerciant aussi intérieurement quand elle détourna la conversation sur sa nuit, sa fameuse nuit digne d'un Top 5. Elle ne savait presque rien de cette personne. Pas de prénom. Pas de numéro de téléphone. Juste le souvenir indélébile d'un corps-à-corps magique. « Si tu le revois, faudra voir si l'alchimie est toujours là ou si c'était juste le coup d'un instant. Ce serait con que vous sortiez déçus. » Ce n'était peut-être pas plus mal, le coup d'un instant. Rien de plus. Alors qu'elle but une gorgée de vin, elle manqua de s'étouffer en entendant la question de Freja. Elle toussa et se mit à rire : « Je ne m'attendais pas à cette question ! » Mais c'était Freja. Freja, pleine de surprises. Freja avec qui il n'y avait pas vraiment de tabous. Mais pour le coup, Tahlia avait envie de la taquiner : « On ne couche pas ensemble, avec Percy. On a opté pour la carte de l'abstinence. » Elle hocha la tête, semblant si sérieuse, avant qu'un sourire ne se dessine sur ses lèvres et qu'elle dise, enfin : « C'est... bien. C'était plus passionnel quand on n'était pas ensemble, parce que c'était la découverte de l'autre et la fin d'un jeu qui a duré des années. Mais pour une relation de couple, ça va, ce n'est pas trop routinier. » Elle grignota un morceau avant de reprendre : « Dans tes relations de couple, tu avais senti une différence sur ce plan-là au fil des mois ? » Y avait pas que ça, bien sûr, mais c'était quand même important de préserver la petite étincelle.

__________________________

love me
like you do



Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t23682-tahlia_wts-instagram
grand kangou
Freja Ivanova
Freja Ivanova
POINTS : 11
MESSAGE : 26252
ICI DEPUIS : 24/10/2013
CRÉDITS : emy (av) awona (s)

STATUT : libre sur le papier mais son esprit ressasse toujours le passé.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) EmptyVen 8 Mar 2024 - 22:12

Il est là, le problème, cette relation que tu décris, tu l'as déjà trouvée par le passé et pourtant, elle t'a filé entre les doigts, te laissant un goût amer dans la bouche. Cette personne, avec qui tu partageais cette relation vibrante, folle, imprévisible et te donnant l'impression d'être plus vivante que jamais, c'était Woody. Ce sentiment, tu l'as aussi ressenti avec Conchobáhr ou encore Landon, bien qu'on ne puisse pas vraiment parler de relation sérieuse avec ce dernier. Bref, tu as eu la possibilité de vivre cette fameuse relation et pourtant, ça s'est toujours soldé par un échec. N'est-ce pas le signe que ce genre de relation ne peut durer ? Ne peut fonctionner sur du long terme ? Tu n'en sais rien. « Tu crois qu'une histoire peut durer en étant si passionnel ? » Demandes-tu sérieusement. Sans doute que la brune n'a pas plus la réponse à cette question que toi mais étant donné que c'est le genre de relations que vous recherchez, toutes les deux, vous pouvez l'espérer. Sinon, il y aura toujours les divorcés comme le souligne si bien ta colocataire. « Oui mais les enfants du #17 sont adorables. Ce sont les enfants les plus parfaits au monde. » Réponds-tu en souriant bien que tu le penses un peu. Que ce soit les enfants de Perry, de Concho ou bien de Tahlia, tu les aimes tous d'un amour profond. Ces liens que vous créez n'ont pas de prix et les voir grandir au quotidien est une vraie chance, à tes yeux. Tu as toujours voulu créer une belle et grande famille et c'est totalement le sentiment que tu as lorsque vous êtes tous réunis à l'appartement, autour d'un bon repas, le dimanche midi. Tu n'envisages plus une autre façon de vivre que celle-ci à présent. Tu as quitté une fois le #17 par le passé mais n'y penses même plus à présent. Pour toi, vous allez vivre de cette façon pour toujours ou du moins, dans tes rêves les plus fous. Car tu n'es pas bête, tu te doutes bien que l'un ou l'autre finira bien par quitter le navire un jour afin de créer sa propre vie de famille ou de couple. « Non, il a toujours été évident que je voulais qu'il soit le père de mes enfants. L'homme qui partagerait mon lit pour toujours. » Expliques-tu à propos de Woody, ressentant une légère boule se former dans ta gorge. Aujourd'hui encore, c'est difficile de parler de ce que tu as perdu lorsque ta relation avec l'australien s'est définitivement terminée. Mais c'est comme ça, tu finiras bien par l'accepter. Heureusement, tu peux compter sur des relations éphémères mais qui mettent du baume au coeur. Qui te permettent de te sentir désirée. « Oui, il faudra y réfléchir à deux fois avant de retenter quoi que ce soit. » Dis-tu en riant, à propos de cette fameuse relation d'un soir qui fut parmi tes meilleurs coups. En parlant de sexe, tu es curieuse de savoir comment les choses se passent entre Percy et Tahlia car cela peut totalement jouer dans son questionnement. Quoi qu'on en dise, le sexe, c'est important dans un couple. Alors, avec ton franc parler, tu lui poses une question qui manque de lui faire recracher son vin. Tu ris en voyant sa réaction, haussant doucement les épaules. Seulement, sa réponse te laisse complètement sur le cul. Tu la regardes, dubitative, ne sachant pas si tu dois y croire ou non. « Sérieusement ? » Oses-tu demander avant que la brune ne rétablisse finalement la vérité. Tu ris à nouveau avant de te concentrer sur ses dires. « Cela fait combien de temps que vous êtes ensemble ? T'as vu une différence lorsque vous avez officialisé ? Je veux dire, au lit. » Demandes-tu avant de réfléchir sérieusement à sa question. « Mmmh, non, je ne crois pas. Mais on ne peut pas dire que mes relations de couple aient été simples. Puis, après, je suis quelqu'un qui a besoin de faire beaucoup l'amour. » Dis-tu avec un naturel déconcertant. Mais c'est la vérité et il n'y a pas cinquante façons de le dire.

__________________________

losing game
a broken heart is all that's left, i'm still fixing all the cracks. Lost a couple of pieces when i carried it home.
Revenir en haut Aller en bas
https://myfukingmemories.tumblr.com
Contenu sponsorisé
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty
MessageSujet: Re: #17 - you'll believe god is a woman (tahlia)   #17 - you'll believe god is a woman (tahlia) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
#17 - you'll believe god is a woman (tahlia)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» the day she becomes a woman - ft. enzo
» persuasive woman + joe
» I can be your woman || PV Hugo
» OH PRETTY WOMAN. - Oona.
» (+18) Hazel&Teddy + Only a woman like you can love a man like me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: southern district :: appartements-
Sauter vers: