AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -25%
Machine à café KRUPS Nescafé ...
Voir le deal
59.99 €

 

 c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano

Aller en bas 
+9
Penelope Russell
Aura Luciano
Fede Luciano
Andrew Parish
Arielle Walker
Lewis Lockwood
Manny Garcia
Emilia Manzoni
Orso Luciano
13 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
adm h
Orso Luciano
Orso Luciano
MESSAGE : 976
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy
CRÉDITS : ©aeroplvne

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyMer 29 Mar 2023 - 22:00


orsoni luciano

feat. rené grincourt

me, myself & i
› NOM : Luciano. Ca sent bon l'Italie, le soleil et le basilic. Ouais, je sais, c'est très cliché, mais il n'y a rien qui me ramène plus en arrière que l'odeur du basilic. (petit ref à Orelsan, j'peux pas m'empêcher, ça sera pas la dernière!) Le basilic donc, qui trônait constamment sur le plan de cuisine de la maison familiale. Et le soleil, forcément. Compagnon indissociable de mon enfance.
› PRÉNOM : Sur le papier, je m'appelle Orsoni. Mais aussi loin que j'me souvienne, on m'a toujours appelé Orso. Tout comme mon frère et soeur, on a contracté nos prénoms originaux en quatre lettres. C'était même pas fais exprès, c'est le destin, faut croire.
› ÂGE : J'ai 29 ans. J'approche de le trentaine, dangereusement. Ca me fait un peu flipper alors j'évite d'y penser. J'vis chaque jour comme si c'était le dernier. (la deuxième réf, elle est évidente, vous l'avez?) Mais, j'ai l'impression d'avoir déjà eut tellement de vies différentes depuis mon arrivée sur terre, que j'trouve ça presque chouette d'avoir 30 ans. Statistiquement, j'ai pas encore vécu la moitié. Ca r'monte le moral.
› NATIONALITÉ : J'suis italien. J'suis très accroché à ce pays. Mais j'dois avouer que depuis que je suis ici, j'vis une vie tellement douce, entouré de la mer, de la nature, que j'pense de plus en plus à demander la nationalité Australienne. Surtout que ça me permettrait de vraiment repartir à zéro. Mais, plus j'y pense, et plus j'me dis que j'aurais du mal à renier ma patrie. Woo ça sonne tellement chauvin. Faut pas faire attention, des fois, je sors des conneries.  
› ORIGINES : Italien pure souche. J'ai grandi en Sicile, cette île qui regorge de trésors. Ca fait longtemps que j'y suis pas retourné. Mais j'manque jamais d'appeler ma mère, chaque jour. C'est mon côté un peu grand enfant, qui a besoin d'entendre la voix d'sa mère pour se sentir bien. Entendre de l'italien chaque jour, ça m'réchauffe le coeur.
› JOB/ETUDE : Niveau étude, j'ai rien. Juste le minimum. Un petit peu d'éducation, histoire de pas être trop idiot. Mais pour le reste, j'ai pas fais d'études supérieures. Rester assis, apprendre des trucs, c'pas pour moi. J'suis un homme en mouvement, j'ai besoin de bouger, de faire du sport, de vivre en connexion avec la nature. Alors, aujourd'hui, j'suis guide de canyoning. C'est parfait. C'est au contact de l'eau, on fait de l'escalade, on saute depuis des petites falaises, on fait des descentes en rappel. Ca permet d'me maintenir en forme et le contact avec d'autres personnes que j'peux guider, ça aussi ça me plait. J'suis assez sociable, toujours le sourire.
› STATUT : J'vous le dis tout de suite, c'est un sujet sensible. Très sensible. Alors j'voudrais pas jeter un froid. J'voudrais pas attirer la pitié. Donc j'vais répondre très simplement : célibataire. (Ah, on me dit dans l'oreillette que le froid s'est quand même installé.)
› GENRE : J'suis un mec. La nature m'a doté d'un physique plutôt avantageux. Cela dit, j'le maintiens volontairement. Et ma soeur me répète constamment que j'suis pas obligé de vivre torse nu. Mais c'est un autre débat. J'me suis bien égaré là.
› SEXUALITÉ : J'suis attiré par les filles. Depuis toujours. C'est un peu ma kryptonite. Enfin, oui et non, parce que quand j'suis à leur contact, j'essaye pas forcément de fuir. C'est plutôt l'engagement que j'évite. Il y a un passif, vous l'aurez compris, mais soyez patients, bande de petits curieux. Tout vient à point à qui sait t'attendre. (hmm, j'fais des ref beaucoup trop intellos là, j'ai pris la confiance.)
› TES FINANCES : Suffisamment bonne pour voir venir. Ca n'a pas toujours été le cas. J'ai frôlé de graves ennuis financier par le passé, mais encore une fois, j'vous en dirais plus après. Mais aujourd'hui, mon travail de guide me rapporte ce qu'il me faut pour être en colocation, et pour me payer des verres en boite. Et accessoirement des clopes. Et accessoirement quelques joints, aussi.
› GROUPE : J'suis passé un peu par tous les stades, pour être honnête. Mais aujourd'hui, j'crois que j'suis plutôt summer. J'perds jamais une occasion pour faire la fête, le monde de la nuit a toujours été mon péché-mignon et j'ai pas l'impression que ça s'estompe avec le temps. Bien au contraire.
› CREDITS : av @rosewater icons @BALACLAVA

what about me
je sais jamais trop comment écrire des anecdotes pertinentes. Mais j'vais mon max ok ? Parce que j'suis du genre à me donner à fond dans les trucs qui sont importants pour moi. Autant, j'peux être très négligeant pour tout ce qui attrait à la vie quotidienne, autant quand j'me mets une idée en tête, j'suis instoppable. ‹ je suis au milieu de la fratrie des Luciano. Alors ouais, au milieu suivi de très près par Aura, ma jumelle. Mais j'étais là avant. Et j'lui manque jamais de lui rappeler que je suis son grand-frère. Elle aime pas ça et plus elle râle plus je continue. Parce que je suis un grand gamin, j'aime bien taquiner. ‹ Quand j'ai besoin de lire un truc ou de regarder un écran, j'suis obligé de porter des lunettes. Ca me donne un espèce de flow d'intello, et j'vous cache pas que j'aime bien. Par contre, méfiez vous des apparences. ‹ Si je pouvais, je ne vivrais que la nuit. J'suis vraiment un couche tard, en toute circonstance et le matin, le réveil là, c'est le pire moment pour moi. ‹ J'ai un penchant très prononcé pour tout ce qui attrait aux addictions. De toutes sortes. D'abord, l'alcool, la drogue, tout ça, c'est un peu mon péché-mignon. J'dis jamais non à un verre, un joint et plus rarement à de la cocaïne. Je sais que c'est pas bien, mais j'ai toujours eu ce côté un peu fougueux, téméraire. Et ça m'a pas toujours beaucoup réussi. J'essaye de me contrôler au maximum déjà parce que c'est pas bon pour la santé et puis parce qu'à 29 ans, on s'en remet pas aussi facilement qu'à 20. ‹ La famille pour moi, c'est l'essence même de mon existence. Même si j'aime embêter ma soeur, c'est parce que je l'aime profondément. Et mon grand-frère, c'est pareil. C'est un exemple pour moi. J'le respect au plus profond de mon âme. Mais, tout comme Aura que j'aime taquiner à longueur de temps, j'peux pas m'empêcher d'me mesurer à lui. Même après toute ses années. J'sais pas si ça changera un jour. J'espère que non. ‹  J'ai passé ma enfance, sous le soleil de la Sicile. Et depuis que j'ai retrouvé cet air vivifiant de la nature, je passe le plus clair de mon temps dehors. Je suis rarement vêtu d'un t-shirt. Torse nu presque constamment. Le contact du tissu sur ma peau, ça m'étouffe. Et puis, j'peux me permettre d'me montrer ainsi, askip j'suis pas dégueu à regarder. ‹ Je sais parfaitement que mon corps, mes muscles, mon côté dragueur, c'est un genre de carapace que j'me suis fais. Comme ça, les femmes, elles comprennent que j'suis dispo que pour du fun. J'ai vraiment pas envie de m'embarquer dans une histoire sérieuse. J'ai déjà donné, merci bien. ‹ J'parle couramment le français et l'anglais, et ma langue maternelle c'est l'italien. Promis, j'parle pas avec les mains, mais c'est indéiable, l'accent italien ne me quittera jamais. ‹ J'ai passé ma vie presque entière collé à Aura. On était tout le temps ensemble. Ca m'a fait tout drôle quand elle est partie s'installer avec Livio. Mais j'le sens au fond de mes tripes quand Aura elle a besoin de moi. Les autres sont persuadés qu'on a un lien spécial, du fait de notre gémellité. On a jamais creusé mais c'est vrai que j'sais, j'sens quand ça va pas. Et c'est pareil pour elle. ‹ J'ai pas fais d'études, mais j'suis assez débrouillard, alors j'ai toujours su allier mes passions et mon travail. Ca m'a pas trop réussi à Florence, mais ici à Bowen, j'sens que j'ai trouvé ma place. ‹
Y'a très peu d'raisons d'foutre la merde dans sa propre maison Ca c'est bien vrai. Et même si parfois, c'était pas tout rose, avec le recul, j'me dis que j'ai vécu vraiment une belle enfance. Cinq Luciano dans une maison, ça peut faire des étincelle, c'est certain. Mais très sincèrement, j'crois que c'est une partie de ma vie où j'étais vraiment bien. Notre maison bordait la mer, dans un petit village de Sicile. On allait à l'école à pied, sous le soleil. Les ruelles étaient fleuries, c'était beau. Et on était vraiment heureux. Nos parents, ils nous ont tout donné. De l'amour, de l'affection, de la tendresse. On s'chamaillait parfois. Faut dire que j'étais le roi pour emmerder mon frère et ma soeur. J'devais sans cesse canaliser mon énergie. Alors très vite, mes parents ils m'ont autorisé à pratiquer tous les sports qui me faisaient de l'oeil. Ceux que j'aimais le plus, c'était ceux où j'étais dehors. J'crois que c'est de là qu'est née ma passion des sports d'extérieurs. Comme disait ma mère, "j'avais toujours une fesse en l'air" façon de dire que j'tenais pas en place. J'savais pas rester plus de dix minutes assis. Ca m'a pas tellement quitté ça.  Ca m'arrive souvent, d'être assez nostalgique de cette période. J'me dis qu'on était bien là, tous les cinq, sur notre île.

La plupart des conseils d'adultes sont des clichés d'merde Plus j'ai grandi, et plus j'me suis senti à l'étroit en Sicile. Au collège, ça se passait pas hyper bien. J'étais trop remuant, bavard, j'en avais un peu rien à faire des cours et des diktats des professeurs. On nous comparait constamment avec Aura. Elle était brillante, beaucoup plus calme, douce, et moi j'étais le vilain petit canard qui donne un du fil à retorde à mes parents. Mais ils m'en ont jamais voulu. J'crois qu'il s'était fait une raison. J'serais celui le plus à la marge des trois. Celui qui a besoin de vivre son existence à fond, pour se sentir vivant. J'ai commencé un peu les conneries, mais ça restait bon enfant. J'ai commencé l'escalade aussi à cette période là. Et j'crois que j'aimais l'idée de gravir une pente escarpée, et plus elle était raide, plus j'voulais la défier. Aucune montagne n'a jamais été trop haute pour moi. C'est comme dans la vie, j'ai toujours trouvé une voie, un chemin possible pour m'en sortir. Alors même si j'étais pas l'élève modèle, j'crois que j'me suis forgé un bon caractère durant cette période de ma vie. Adolescent, c'est aussi le moment où mon frère a décidé de voler de ses propres ailes. Et il est parti de la maison. Nous on était encore trop jeunes avec Aura pour penser à ça. Mais son absence a créée un petit vide à la maison. J'crois que tous les deux, on avait hâte aussi de grandir pour découvrir le monde.

Plus tu cherches à prouver quelque chose, plus ça fait l'contraire Et puis, comme Fede, à notre tour, avec Aura on a quitté la Sicile. On est pas parti très loin. A Florence. On était de très jeunes adultes, inséparables. Alors quand Aura a voulu se lancer dans des études supérieures, je l'ai suivi. J'avais pas les mêmes ambitions. Alors le deal, il était assez simple. Nos parents nous donnaient un peu d'argent, Aura étudiait et moi j'trouvais des petits boulots à côté. J'sais pas rester à glander sur le canapé. Alors j'ai trouvé des trucs, j'étais animateur auprès de jeunes, je livrais des pizzas, je faisais tout ce qui me passait sous la main pour m'occuper et pour ramener un peu d'argent aussi. A cette période, on vivait ensemble avec Aura, on avait pas su se résigner à se séparer. C'était même pas envisageable d'ailleurs. A Florence, j'suis pas mal sorti aussi. J'pouvais moduler mes petits boulots alors très vite, j'ai découvert un monde qui me fascinait. Celui de la nuit, de la musique puissante qui bourdonne dans les oreilles, celui de l'alcool et de la drogue aussi. Livio, il a croisé mon chemin à cet instant. C'était le gars le plus cool de l'univers, on était sur la même longueur d'onde et très vite, c'est devenu un indispensable de mes soirées. C'est à Florence que j'ai vécu toutes mes premières fois. J'avais la sensation de découvrir un univers jusque là assez inconnu, mais c'était comme si j'trouvais quelque chose qui m'avait toujours manqué, au fond. A ce moment là, je maîtrisais encore pas mal les choses, mais j'sentais que ça pouvait vite devenir une pente glissante. J'étais entre deux eaux. Et puis Aura, elle réussissait ses études, haut la main. J'étais fier d'elle. Et j'étais prêt à la suivre jusqu'au bout du monde.

Le passage à l'âge adulte est glissant dans les virages Le bout du monde, c'était pas si loin. Mais c'était la première fois que je vivais en dehors de l'Italie. Paris. Ah Paris. Deux années fabuleuses de ma vie. J'étais comme un dingue. Comme si je me sentais enfin adulte. Libéré. Ca m'a fait du bien de changer d'endroit, j'commençais un peu à m'enfoncer dans des trucs extrêmes à Florence. Alors, j'suis parti d'un meilleur pied à Paris. J'avais trouvé une structure qui avait besoin d'un encadrant pour des groupes d'escalade. C'était en intérieur. Mais c'était déjà ça. Sur le papier, c'était le rêve. J'pouvais m'entraîner autant que je voulais. Mais très vite, j'me suis rendu compte que la pédagogie, c'était pas tellement mon truc. Vous savez, quand quelque chose est trop évident pour vous et que vous arrivez pas à l'expliquer? C'était ce que je ressentais. J'étais pas très patient non plus. Mais j'me suis accroché, parce que ça me faisait une espèce de stabilité rassurante. A Paris, j'suis un peu sorti aussi, mais moins. J'ai rencontré des personnes fréquentables, on s'amusait, mais c'était pas dans l'excès. Aura, elle poursuivait ses études. Elle bossait comme une dingue. J'crois que ça aussi ça me canalisait. J'ai appris le français aussi, cette langue ma fascinait. Et puis, on profitait beaucoup avec Aura pour s'imprégner vraiment de toute l'effervescence artistique de Paris. J'ai pris goût aux musées et aux expos. J'ai commencé un peu à faire de la photographie aussi. C'était un truc qui me plaisait bien. Mais avec le temps, j'me suis rendu compte qu'il fallait être trop précis, trop patient pour savoir saisir le bon instant. Ca collait pas avec le bouillonnement constant qui s'agitait au fond d'moi. Je garde un précieux souvenir de ces deux années parisiennes. Ca m'a un peu pincé le coeur de quitter cette ville. Surtout que c'était pour retourner à Florence. J'savais ce qui m'attendait là bas, les profondeurs de la nuit et de tout ses excès. Mais Aura, elle avait trouvé le boulot de ses rêves, et encore une fois, j'pouvais pas me résigner à la laisser. Ma soeur, ma jumelle, c'était tout ce qui comptait.

Même musclé, ça fait toujours mal de prendre une droite Là. Ce retour à Florence. Ca m'a pas réussi du tout. J'le sentais au fond de moi que j'allais déconner en revenant ici. Parce que j'avais plus cette impression de découverte. Il n'y avait rien de nouveau. Alors j'ai recontacté les mêmes personnes et j'suis retombé dans les travers de la nuit. Au début, j'ai commencé gentil. J'me mettais la tête à l'envers, mais je maîtrisais. Et puis, une mauvaise rencontre en emmenait toujours une autre.. pire que la précédente. Et j'ai fini dans des bars clandestins qui avaient des salles cachées. Alors, non, j'vous arrête tout de suite. C'était pas à base de bails chelous violents. C'était juste.. du poker. Et ça m'a fait vriller. Littéralement. J'passais mes nuits à jouer, toujours plus grand, toujours plus risqué. J'perdrais totalement la notion des choses avec ces deux cartes entre les mains. J'étais jamais clean, toujours défoncé, alors j'faisais les mauvais choix. Aura, elle voyait bien que j'perdrais pied. Mais j'lui cachais un peu les choses. Chaque nuit, ma dette s'allongeait. Sauf que, le soucis principal dans tout ça, c'est que le bar clandestin, il était tenu par des mecs de la mafia. J'le savais pas trop au début. Mais j'ai très vite compris qu'ils rigolaient pas. J'ai vu des gars s'faire défoncer pour quelques milliers d'euros manquant. Moi, ma dette, elle frôlait les 50 000€. Je sais. J'ai merdé. Totalement merdé. Et quand les gars ils ont compris que j'me referais pas, que j'étais trop accro au jeu et que j'avais plus aucune raison, ils ont commencé à me menacer. Ils me donnaient des deadlines pour rembourser. J'ai commencé un peu dealer, pour tenter d'éponger mes dettes. Mais ça faisait que décaler le problème. Parce que les gars qui me fournissaient en cocaïne, c'était pas des tendres non plus. J'pensais toujours que j'pouvais m'en sortir, jusqu'au jour où, dans ma défonce, j'ai perdu les cinq-cent grammes de cocaïne que j'devais écouler. Ma dette venait littéralement de doubler en l'espace d'une nuit. J'étais cuit. Alors, j'ai trouvé une seule solution. Tout raconter à ma soeur. Ca n'a pas été facile d'm'avouer vaincu de cette manière. Mais, l'unique échappatoire que j'avais à ce moment là, c'était la fuite. Il fallait que je me barre, le plus loin possible. Aura, elle m'en a un peu voulu à cet instant. Parce qu'elle était bien à Florence. Mais, elle a compris que là, c'était pas pour rigoler. Que j'étais vraiment dans la merde. Alors, pour la première fois, c'est elle qui m'a suivi. On a rejoint Fede à Bowen. Une petite ville d'Australie, tranquille, à l'abris des regards et surtout très loin des yeux de ceux qui voulaient ma peau.

T'es au moment d'ta vie où tu peux devenir c'que tu veux J'ai mis pas mal de temps avant de redescendre en pression. J'avais toujours l'impression que ces gars allaient me retrouver. J'suis aussi passé par une grosse phase de désintoxication. Les premières semaines à Bowen, elles ont été vraiment galère. Mais grâce à ma soeur et à mon frère, j'ai tenu bon. Et j'me suis remis sur pied. On vivait toujours ensemble avec Aura. C'était ma boussole. Les mois ont défilé et j'ai trouvé ce boulot de guide en canyoning. Il y avait cette association qui s'était installée dans le coin et j'avais le bon profil. Depuis, ce boulot, il m'éclate. J'ai pas le côté trop pédagogique qui m'avait fait défaut à Paris. Les gens, ils viennent là juste pour s'amuser, dépasser leurs limites et j'aime les accompagner la dedans. Entre temps, Aura, elle est tombée amoureuse de Livio. Ca a été assez chaud pour moi d'accepter cette relation. Aura, c'est mon trésor. J'pourrais pas supporter qu'il lui arrive quelque chose de mal. Et Livio, je le connaissais. J'avais écumé les boites de nuit à Florence avec lui, je savais son côté charmeur. J'avais pas confiance au début. J'étais retissant et ça avait foutu un petit froid entre nous. Il touchait à ma soeur quoi! Et puis, le temp est passé et j'me suis rendu compte qu'entre eux, c'était vraiment de l'amour, que c'était beau. Et c'est arrivé à peu près en même temps que ma route ait croisée celle de Gisèlle. J'ai pas encore abordé ce sujet. En vrai, j'le repoussais ce sujet. Parce que, j'peux pas en parler sans ressentir une boule de rage et de tristesse au fond du ventre. Gisèlle, c'était une belle italienne qui vivait à Bowen. J'croyais pas que ça pouvait exister, mais j'suis tombé fou amoureux d'elle. J'étais comme un dingue, j'avais trouvé la femme de ma vie. J'me surprenais à rêver d'avenir avec elle. En parallèle, Aura elle vivait le bonheur avec Livio alors j'me disais qu'on avait chacun trouvé nos places. Mais, autant Livio c'est un gars sûr. Autant la Gisèlle, là, elle a disparu de ma vie, en un claquement de doigt. Du jour au lendemain, elle était introuvable. Au début, j'ai flippé, je pensais que c'était les gars d'la mafia qui m'avait retrouvé et qui l'avait kidnappée. Ouais, j'regarde trop de films. Mais j'étais un peu parano. Et puis, non, rien. Pas de messages, pas de menaces. Elle était juste partie. Sans rien dire. Et moi, j'me suis retrouvé avec mon coeur gonflé d'amour qui était sur le point d'exploser. J'ai eu un gros passage à vide. J'me suis remis à boire à outrance, j'voulais me détruire. Et puis, du coup, j'suis resté dans cet entre-deux. Entre l'envie de plus jamais aimer pour ne plus jamais souffrir et l'envie d'être toujours à deux doigts de retomber dans mes travers. J'essaye de trouver l'équilibre comme ça. Le temps, il fait bien les choses. J'me suis remis de mon histoire avec Gisèlle mais j'me suis promis que plus jamais j'me laisserais avoir avec cette connerie qu'est l'amour. T'as quoi a y gagné en vrai ? Rien. Absolument rien. Alors j'me pose plus aucune question. Je fonce, tête baissée. Comme je l'ai toujours fait, finalement.



and behind the computer...
› PSEUDO Lou/Loulou/Louloute selon les humeurs des autres What a Face › PRENOM Louise › AGE : suffisamment pour être majeure et vaccinée. avec toutes les bêtises que mes pauvres oreilles entendent sur la cb, il vaut mieux ! bibi › COMMENT AS-TU CONNU LE FORUM? oh bah j'le connais bien à force. A la base, c'était par partenariat, je crois. Hum  › COMMENT LE TROUVES-TU? J'hésite entre plusieurs adjectifs : Génial, réconfortant, sublime, une safe place, (oui je sais c'est pas un adjectif), accueillant .. impossible de choisir entre tout ça.   › PRÉSENCE : comme d'hab', du lundi au vendredi. Et après, le week-end je ne suis pas là. d'ailleurs, durant ces deux jours, vous me manquez terriblement :coeur:  › SCÉNARIO/INVENTE : Le magnifique PL de Aura & Fede. Merci à vous deux me m'accueillir dans la famille :11: › DOUBLE-COMPTE : c'est pas un double, c'est un quadruple. c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano 909211931 Mais là, c'est la dernière fois. (j'crois que j'avais dis pareil pour Ramsay mais là, pour de vrai de vrai. c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano 1956959691 ) › AUTRE CHOSE? JE VOUS AIME. :coeur:

Code:
<b>RENÉ GRINCOURT</b> - @"orso luciano"

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.



Dernière édition par Orso Luciano le Jeu 30 Mar 2023 - 23:09, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Emilia Manzoni
Emilia Manzoni
MESSAGE : 8278
ICI DEPUIS : 24/05/2021
CRÉDITS : av (c) whovian // sign (c)magma

STATUT : And I might be okay but I'm not fine at all (heart broken.... again)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyMer 29 Mar 2023 - 22:03

Qu'ils sont beaux dans cette fratrie Luciano quand même aha
Bon courage pour ta fiche ma Loulou :coeur:
Love you !!

__________________________

all too well


Maybe we got lost in translation maybe I asked for too much but maybe this thing was a masterpiece 'til you tore it all up running scared, I was there I remember it all too well

(c) by daylight
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t22394-emimanzoni-instagram
grand kangou
Manny Garcia
Manny Garcia
MESSAGE : 3964
ICI DEPUIS : 17/02/2019
COMPTES : perry, vega, darren, kirra
CRÉDITS : rainbowstars (a) & KLM (crackship) & mendes-shawn

STATUT : des papillons dans le ventre dès qu'il pense à lui (malias)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: est très curieux, il aime bien tester et découvrir plein de choses ‹ est souvent la tête dans les étoiles, un peu perdu par la rapidité du monde qui l'entoure ‹ timide, il a parfois du mal à aller vers les gens ‹ toujours puceau il n'a jamais réussi à aller plus loin qu'un simple baiser ‹ adore la musique, fait de la guitare, de la basse et du chant ‹ aime dessiner sur son temps libre ou lorsqu'il n'écoute pas en cours ‹ a envie de travailler dans un laboratoire pour concevoir la nourriture du futur ‹ n'a pas beaucoup d'amis mais ils lui sont chers ‹ aime quand les choses sont bien rangées et peut être assez maniaque sur les bords ‹ peut parfois réagir comme un enfant en boudant ‹ sensible, il n'hésite pas à montrer ses émotions et à pleurer parfois ‹ va régulièrement faire du sport, il espère qu'en étant plus musclé il arrivera enfin à trouver quelqu'un ‹ a une tortue qui s'appelle Aquaman ‹ est flexitarien, il évite de manger de la viande mais se fait parfois quelques petits plaisirs ‹ il a toujours adoré mélanger des trucs et faire des expériences ‹ sort en soirée que lorsqu'il est sur que des amis seront là pour ne pas avoir à parler qu'à des inconnus ‹ essaie de garder une bonne hygiène de vie ‹ il peut parfois se montrer envieux et jaloux quand les autres ont plus d'intérêts pour d'autres personnes que lui, il a peur d'être délaissé parce qu'il n'est pas si extraverti ‹ est très câlin avec ses amis
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyMer 29 Mar 2023 - 22:03

rebienvenue officiellement aha je viendrais sûrement te demander un lien avec ce nouveau perso HA (mais bon j'te déteste un peu parce que maintenant la quête dans la tête :14: )

__________________________



now i see fire inside the mountain
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t19128-mannyadventure-instagram
bowenien
Lewis Lockwood
Lewis Lockwood
MESSAGE : 398
ICI DEPUIS : 24/02/2023
COMPTES : Beckham, Leewana, Detlev, Lilyann
CRÉDITS : Prettigirlavatar

STATUT : Le cœur au vif qui tourne à l’infection. Plus l’envie de s’ouvrir ou de souffrir…
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyMer 29 Mar 2023 - 22:39

Rebienvenue HA avec ce beau mossieur ! 

Tu as tellement bien fait de craqué! Ça nous fait un peu plus de toi à aimer ! 

:coeur: sur toi :coeur:  Love uuuu

__________________________

I'm with you
You now I see
Keeping everything inside (with you)
You now I see
Even when I close my eyes
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Orso Luciano
Orso Luciano
MESSAGE : 976
ICI DEPUIS : 29/03/2023
COMPTES : elijah - maddie - ramsay - poppy
CRÉDITS : ©aeroplvne

STATUT : garde le sourire, plus rien est grave tant qu'il nous reste une seconde de souvenir dans le crâne. nos deux corps pourraient mourir, j'ai déjà fait le deuil. maintenant, pars loin de moi une larme cachée dans l'œil. (maxso)
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyJeu 30 Mar 2023 - 1:00

@Emilia Manzoni , merci mon petit chat :coeur:
c'est vrai que les Luciano sont plutôt BG :01:

@Manny Garcia Merci Cassou :11:
avec plaisir pour le lien et ouups pour la musique dans la tête :14:
(en vrai, elle est bien alors ça vaaaa What a Face)

@Lewis Lockwood mercii Jess :11: t'es adorablee ,
j'espère qu'il vous plaira ce petit Orso :11:

__________________________


☽☽ tu vois l'genre de cercle vicieux? le genre de trucs qui donne envie d'tout faire sauf de mourir vieux. tu peux courir à l'infini à la poursuite du bonheur. la Terre est ronde, autant l'attendre ici.

Revenir en haut Aller en bas
baby kangou
Arielle Walker
Arielle Walker
MESSAGE : 570
ICI DEPUIS : 22/03/2023
COMPTES : alexis, leyla, will, olive, riley, mackenzie & phoebe
CRÉDITS : nereidestuff

STATUT : you brought the sun and I brought the moonlight, we were just two souls in a world set to collide (zach)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyJeu 30 Mar 2023 - 1:19

WESH :gus: rebienvenue avec cette tête ma louloute d'amour :coeur: :coeur:

askip j'suis pas dégueu à regarder. t'as bien raison What a Face
je t'aime sous toutes tes formes donc forcément, je l'aime déjà ton orso aha bien hâte de lire cette fameuse histoire, mais aussi de jouer avec toi love u

__________________________

Let's fast forward to three hundred awkward blind dates later, ff she's got blue eyes, I will surmise that you'll probably date her. you dream of my mouth before it called you a lying traitor, you search in every model's bed for something greater
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Andrew Parish
Andrew Parish
MESSAGE : 1086
ICI DEPUIS : 17/09/2022
CRÉDITS : Hedgekey (vava) solosands ( signa)

STATUT : Célibataire , le coeur prit mais brisé...

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyJeu 30 Mar 2023 - 8:34

Rebienvenue chez toi c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano 649379823 :coeur:

__________________________


 
what things ☩
Full of colors to my face
Colors to our faces We were burning with the sun We were smiling at the devil
We were dancing in the sea Playing with the poison I confess to my demons We were smiling at the devil
Thousand Suns ~ Talisco
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyJeu 30 Mar 2023 - 9:10

Ce prénom !!!! Je passe sur ordi dans la matinée pour lire cette fiche qui a l'air extra !!! Re bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Fede Luciano
Fede Luciano
MESSAGE : 5707
ICI DEPUIS : 06/06/2018
COMPTES : zach, april, milo , haley, percy & eliot
CRÉDITS : rp-ressources (avatar), annaëlle (signature), selly_ (crackship)

STATUT : en instance de divorce alors qu'il était marié depuis janvier '22, papa de jumeaux né à l'été '22

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: t'as quitté l'Italie pour tes études d'art à Bowen ‹ pour payer ton école, t'étais barman dans les bars du coin et t'as fini par adorer ça ‹ c'est toi l'ainé de la famille, tu as un frère et une soeur, des jumeaux ‹ tu les appelles quasiment tous les jours, parce qu'ils te manquent beaucoup ‹ tu fumes énormément, c'est un sale vice, un peu comme l'alcool ‹ quand tu es énervé, il t'arrive de jurer dans ta langue natale ‹ tu es un adepte du sport, tu fais du mma et du free fight depuis que tu es arrivé dans ce pays ‹ t'as un petit accent italien quand tu parles anglais, et ça charme plus d'une fille ‹ t'enchaines les conquêtes, depuis que tu es célibataire ‹ tes études d'art t'ont permises de devenir tatoueur, et t'as un petit salon improvisé chez toi, dans ta chambre ‹ t'es un mec qui vit la nuit, de part ton métier surtout ‹ t'as un gros groupe d'amis, sans eux tu ne pourrais pas vivre ‹ t'es quelqu'un d'assez sociable, t'aime beaucoup faire de nouvelles rencontres ‹ tu te déplaces en moto, ou en vélo, t'aime bien la sensation des deux roues ‹ t'as reçu ton visa permanent il y a 10 ans, et depuis tu n'es retourné que très rarement en Italie ‹ tu es addict aux sodas, il est rare que tu boives de l'eau sans rien ajouter avec ‹ tu pourrais te nourrir exclusivement de Pringles, c'est ton petit plaisir ‹ t'adores la cuisine pourtant, surtout les plats typiques de ton pays, on dit de toi que tu es un vrai chef ‹ tu es très souvent avec tes écouteurs dans la rue, parce que la musique c'est ton truc ‹ tu joues d'ailleurs de la guitare et du ukulélé depuis ton plus jeune âge
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyJeu 30 Mar 2023 - 11:07

toi et tes titres d'orelsan, j'm'en lasserai jamais :01:
tellement heureuuuuuuuuse que tu rentres dans la famille Luciano :07: :07:
rebienvenue chez toi mon chat :coeur:

__________________________

we're meant to be
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18596-ilmafiosofede-insta
grand kangou
Aura Luciano
Aura Luciano
MESSAGE : 4015
ICI DEPUIS : 08/08/2019
COMPTES : Pippa & Elias
CRÉDITS : doom days (avatar) & Gwen (crackship) & drake (signature)

STATUT : divorcée et le coeur brisé, maman de deux enfants.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyJeu 30 Mar 2023 - 12:11

Je t'ai déjà dis à quel point j'étais heureuse que tu reprennes le personnage ohh Mais j'te le dis quand même...I'm happyyyyyy !!! Je sais que tu seras carrément à la hauteur du jumeau Luciano et ce que je lis déjà me fait kiffer ! Donc, j'ai hâte de lire la suite et de rp avec toi ! :coeur:
Les Luciano au complet, Bowen ne peut que trembler :07:

__________________________

I'll leave my heart at the door
"I won't say a word
they've all been said before, you know
so why don't we just play pretend
like we're not scared of what is coming next
or scared of having nothing left”
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t18652-astra-aura-insta
baby kangou
Penelope Russell
Penelope Russell
MESSAGE : 502
ICI DEPUIS : 04/01/2022
CRÉDITS : Eilyam (av) | EndlessLove (sign)

STATUT : Divorcée, depuis Janvier 2023, après dix ans et quelques mois d'un mariage aux allures de vaste blague.

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
:
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyJeu 30 Mar 2023 - 14:41

Re-bienvenue ici :coucou:

__________________________

the way i cry ♒︎You've been starring down this road forever hoping there's a way you'll try, but right now I need you more than ever. You won't see it in the way I cry.©️ endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyJeu 30 Mar 2023 - 14:57

Oooh tu m'as donné envie d'écouter la quête maintenant :rire:
Re-bienvenue avec ce nouveau bébé (qui ne sera surement pas le dernier) aha :14: :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyJeu 30 Mar 2023 - 15:12

Re bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
adm h
Léo Emerson
Léo Emerson
MESSAGE : 9467
ICI DEPUIS : 19/03/2013
COMPTES : Marcus & Charlize & Sara
CRÉDITS : @Selly ♡ (gif @constellation)

STATUT : It's you, it's always been you - Alba

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Il a un fils, Jonah, de 5 ans, il s'est séparé de sa mère, Alba, avant sa naissance. ‹ il part régulièrement aux quatre coins du monde pour son travail ‹ il est passionné par le dessin, la peinture et la photo depuis tout petit, c'est la photo qui es devenu son métier ‹ il aime les gens, profondément, le contact humain, les rencontres ‹ il a déjà pris part à plusieurs projets humanitaires et tente de faire un voyage par an dans ce but ‹ il voyage un peu moins depuis qu'il a son fils, ça lui manque mais c'est un choix pour rester proche de lui ‹ il aime quitter Bowen mais aussi y revenir, il y trouve ses racines, ses plus proches amis, sa famille et ses repères ‹ il a horreur des soirées de galas et autre mondanités mais y assiste par correction envers sa famille, il a une vraie dent contre le Maire ‹ il est cinéphile ‹ il ne connait pas le rasoir et prend grand soin de sa barbe ‹ il est mauvais dans ses relations avec les filles, doué pour les séduire, il a un don pour tout gâcher et perdre les seules qui pourraient compter ‹ il n'est pas matérialiste, il pourrait vivre dans le luxe, il pourrait tout avoir, mais ça ne l'intéresse pas, il aime consommer de façon raisonnée ‹ il est plus ou moins sportif, ça dépend des moments mais il a un abonnement à la salle de sport, il lui arrive de courir sur la plage et il se débrouille en surf, il est fan de rugby, supporter de l’équipe locale ‹ il cuisine, il est gourmand et aime goûter les plats de différents pays ‹ il ne se considère pas comme fumeur mais il ne refuse jamais une clope surtout en soirée ‹ il est amateur de bons whiskys
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyJeu 30 Mar 2023 - 15:25

Bon retour avec ce chouette pl :11:

__________________________

"Is that alright ?"
Maybe it's time to let the old ways die. It takes a lot to change a man, it takes a lot to change your plans. And a train to change your mind.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t17647-whereischarles-leo-instagram
grand kangou
Adelita Sanchez
Adelita Sanchez
MESSAGE : 1182
ICI DEPUIS : 17/08/2022
COMPTES : Terry
CRÉDITS : moi

STATUT : celibataire

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: Elle est arrivée en Australie à 10 ans. ‹ Elle a vécu à Sydney, à Botany bay, à l'ambassade de Porto Rico depuis ses 10 ans. ‹ Ses parents travaillaient à l'ambassade de Porto Rico. ‹ Elle a un grand frère et une petite sœur. ‹ Elle est arrivée à Bowen il y a 5 ans. ‹ Elle déteste les insectes. ‹ Elle ne fume pas ni ne se drogue. ‹ Elle est gauchère. ‹ Elle a le vertige. ‹ Elle a un accent hispanique assez prononcé qui lui donne un charme fou. ‹ Elle est très proche de son frère et de sa soeur. ‹ Elle parle couramment espagnol, anglais et français. ‹ Elle adore les dessins animés mais aussi les films d'horreurs des années 90. ‹ Elle adore les séries télés (merci netflix et les autres plateformes) ‹ Elle n'a jamais été très douée en sport, même si elle aime bien en regarder. ‹ Elle adorerait apprendre à surfer.
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano EmptyJeu 30 Mar 2023 - 19:16

Très sexy le brother ! J'adore ! Amuse toi bien avec ce beau mâle !

__________________________

Adelita Sanchez
The Life ▬ “La vie est une découverte de chaque instant.”
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25188-adelita-s-insta#901345
Contenu sponsorisé
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty
MessageSujet: Re: c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano   c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
c'qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - orso luciano
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» laissez-moi, j'suis dans ma zone - orso luciano
» c' qui compte c'est pas l'arrivée, c'est la quête - vega
» En Quête de Fleurs [ avec Cannelle ]
» En quête de nouveaux trésors | Teddy
» orso's phone.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: let me know you :: because you have a story :: validées-
Sauter vers: