AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

Le Deal du moment : -47%
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
Voir le deal
7.99 €

 

 Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 11:26

Une semaine qu'on s'est parlé. Une semaine que j'me retiens d'fouiller dans son sac... Mais il faut qu'je sache... J'dois lire une page... C'la m'travaille trop... Ça devrait pas et pourtant c'est l'cas. C'est une vraie sorcière cette... Abigail. Ouais j'connais son nom, facile quand on écoute c'qui s'passe autour de soi. Son collègue l'a appelé la dernière fois. Mais elle ignore toujours l'mien. J'ai pas bossé la nuit dernière et j'bosse pas c'soir non plus. J'me suis donc dit qu'j'irais la voir ce soir... Un peu avant la fermeture. Il est environ 18h30 quand j'arrive. Porcelaine est occupée avec un client. Elle m'a pas vu entrer. J'me glisse telle une ombre vers le portemanteau et j'vole son foutu carnet. Direction les chiottes. J'm'installe et j'bouquine. Une page. Rien qu'une. Quand j'ai fini, j'me r'tiens d'lire la suite. J'en veux plus mais non... Faire durer l'plaisir. Elle écrit bien c'te conne. Attendez... Elle parle de quoi ? Son sauveur ? Elle a été adopté ? J'comprends rien... Qui arrache les pages ? Bien sur qu'la vie est une torture, mais pas douce du tout. Serais-tu un peu brisée ? Une enfance pourrie ? Ne me fais pas m'poser des questions, j'ai horreur de ça et j'vais vouloir les réponses par tous les moyens... Faut qu'j'pense à autre chose, qu'je passe à autre chose. Alors, sans réfléchir, j'sors de ma poche mon stylo feutre noir. J'écris à mes heures perdues, j'écris sur cette pierre tombale. J'évacue c'que j'ressens pour passer à autre chose de cette façon. Et là... J'dois la mettre en garde. Elle m'regarde trop. Elle s'met trop en danger... Non pas qu'ça m'déplaise mais c'est un jeu bien trop dangereux. J'ai perdu mon âme y a bien longtemps, j'm'en tape de tout perdre mais... Elle est si parfaite, si... Innocente... J'suis un monstre... J'dois la noircir... Ou la fuir... J'me met à écrire de ma belle écriture dans la bordure de page en tout petit pour avoir assez d'place.

- J'exècre tout ce que tu représentes. La paix, l'amour, la pureté. Une blanche colombe ou poupée de porcelaine. Je pourrais te faire voler en éclat tellement facilement, te briser d'un claquement de doigt... Salir ce blanc de rouge et de noir... Détruire ton âme par ma noirceur. Oublie cet homme sur le trône du Diable. Parce que je suis pire que Satan... Pire que tout ce que tu peux imaginer. Fuis pendant qu'il est encore temps... Pauvre petite chose fragile... Avant de devenir ma cible...

J'crois qu'j'me suis laissé emporter. Mais j'dois la mettre en garde, tout en lui faisant peur. Dommage de n'pas voir sa réaction lorsqu'elle lira ces mots. Voir la peur se glisser lent'ment en elle, son regard qui change et qui m'cherche dans la salle pour voir si j'la surveille... Je r'ferme le carnet et l'cache dans ma veste. J'sors des chiottes et après une petite vérification, j'replace discrètement le carnet et j'm'approche du comptoir. Le bar à chats ferme dans deux minutes.

- Un café noir porcelaine.

Pas d'bonjour, rien. J'veux juste mon café et voir sa tête se tourner vers la porte en comprenant qu'elle m'a pas entendu arriver... Se d'mander depuis quand j'suis là...

@Abigail Meers <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 11:52

Cette semaine a été compliqué. Les propriétaires du site où je dépose des nouvelles régulièrement attendent avec impatience la nouvelle, ma soeur est plus qu’occupé et je ne peux pas lui parler de mes doutes, si j’ai l’habitude d’être silencieuse, là j’ai bien besoin d’échanger quelques mots plus intense qu’un simple « Bonjour , bienvenue, vous désirez? » Mais c’est hélas le discours que je tiens face à cette cliente qui repart bien rapidement une fois que j’ai finis de lui préparer son cappuccino sans sucre, avec son cookie trois chocolat. C’était toujours drôle, le cappuccino sans sucre, pour déculpabiliser de la dose qu’il y aurait dans le cookie… C’était un moyen humain de ne pas prêter attention aux écarts d’un régime, d’un rééquilibrage peut-être. Cette cliente était loin d’en avoir besoin, peut-être juste une envie de sucre mais de pas dénaturer sa boisson, comme elle l’aime habituellement…

« Bonne soirée Abi, à demain. » Un sourire se dessine sur les lèvres, ce client là, c’est particulier. « À demain Ray. » Un petit papy qui vient toujours boire son thé ici, matin et soir. Et parfois même avec des amis. Un torchon en main, mon dernier client est parti, j’allais pouvoir fermer, mais…
Je sursaute à la voix que j’entends sur le côté. IL est là. Je regarde la porte, il est passé inaperçu en entrant alors que.. Que là un froid souffle sur ma peau rien qu’en croisant brièvement son regard. « Bonsoir. » Je prends un gobelet à emporter et fais couler le café demandé, je ferme dans deux minutes, après vérification sur ma montre, une. Et il ne pourrait pas le boire si vite. Sans sucre, sans chocolat… Je ferme le couvercle et le glisse devant lui, attendant l’argent pour que j’encaisse rapidement avant de partir pour nettoyer les tables. « On va fermer. Ce sera donc à emporter. » On ... Je, il n'y avait plus personne ici. Au cas où il ne comprendrait pas pourquoi un gobelet avec couvercle, et non une tasse. Je ne m'attendais pas à le voir ici, pas le soir, le matin oui... C'était une habitude pour lui, mais là... Seule avec lui ici, il y avait comme une vague étrange qui se jouait en moi, une mélodie lugubre et en même temps rassurante. Tu déconnes encore Abi, à chaque fois qu'il est là....


@Bastian Kavinsky <3


Page que Bastian a lu:




Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 12:01

Elle semble seule. C'est parfait. Personne n'a vu mon manège. J'ai pu lui voler tell'ment facil'ment son carnet... J'fait r'marquer ma présence et elle sursaute. Parfait. Elle ressent quand même la peur. Bon point... Elle m'dit bonsoir mais j'prend pas la peine de répondre. C'est ni un bon ni un mauvais soir. Pas la peine d'faire semblant d'être poli. Elle m'prépare un café à emporter. Donc j'peux pas rester. Mais j'fais c'que j'veux après tout... J'prend mon temps pour sortir le billet, sans la quitter du r'gard.

- J'suis bien là. Et le client est toujours roi non ? Surtout quand il siège sur l'trône du roi des enfers.. Pressée d'rentrer r'trouver son chat ?

J'suis même pas sur qu'elle en ait un, pas b'soin y en a plein ici. J'ouvre le gob'let et commence à l'boire lentement.

- Toute seule pour fermer et rentrer dans la nuit... Petite brebis qui va attirer le loup...

Sauf que le loup est déjà là... Et le loup a envie de jouer ce soir... A envie d'en savoir plus sur cette p'tite chose fragile... Un besoin pressant d'la faire chier, d'lui faire peur... De repousser ses limites. J'ai b'soin d'une distraction... B'soin d'partager ma noirceur... J'ai juste choisi la mauvaise cible mais tant pis pour elle.

@Abigail Meers <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 12:24

On ferme… Mais lui il semble décidé à rester ici. Je prends le billet et encaisse, je lui rends sa monnaie et le regard retirer le couvercle de son café. Je ne sais pas combien de temps il va rester mais être là … Seule avec lui. Je ne sais pas si c’était de très bonne augure. Je l’écoute mais un petit soupir s’échappe d’entre mes lèvres, en même temps qu'un frisson le long de mon échine, roi des enfers... Il cherchait juste à me faire craindre sa présence, et il n'avait pas besoin de ça, la chaleur qui se mêlait d'une manière vicieuse au froid en moi était déjà bien suffisant. « Je dois juste fermer à l’heure. »

Je prends un torchon de quoi nettoyer les tables et fais le tour du comptoir pour commencer. Il voulait rester. Très bien, mais moi je devais faire mon travail. Je ne pouvais pas me permettre de rester après l’heure, les assurances seraient pas ok s’il arrivait quelques choses et que j’étais là après les horaires notifiés. Il continue de parler. Toute seule… Il le sait. Il le sent, je suis pas accompagné de mon collègue, je suis seule. Je détestais ses soirs de fermeture, je les repoussais, et les haïssais comme la peste, mais je ne pouvais pas toujours les donner à mon collègue. Je stoppe mon geste, ma main posée sur la table que j’étais en train de laver. « Je vais juste rentrer chez moi, pas faire une randonnée en forêt. » Je sais qu’il a raison, et c’est ce qui m’inquiète, je sais qu’il peut arriver n’importe quoi. C’est pas pour rien que je mets un casque sur mes oreilles les gens qui semblent occupés se font moins aborder dans la rue. Evidemment il n’y aura aucune musique dedans. Mais ça tout le monde l’ignore.

Un chat monte sur la table pour venir chercher une caresse, il a le droit à un sourire et une gratouille sur la tête. « Oui oui, je te donne à manger en partant. » Il n’était pas dans la salle de restauration la nuit, je devais les mettre dans une chatterie spéciale, mais j’attendais toujours le dernier moment pour me sentir moins seule.


@Bastian Kavinsky <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 12:35

La monnaie. Qu'est-ce que j'm'en branle mais j'ui laisserai pas. J'veux pas qu'elle pense qu'j'ui laisse un pourboire. J'la prends donc et la met dans ma poche avant d'boire tranquillement. Il est bouillant c'café, il réchauffe mon âme gelé. Ou comment elle a dit déjà ? Mon regard acier ou j'sais plus quoi. J'prend toujours autant mon temps.

- Tu peux bien attendre qu'ton client ait fini. J'suis arrivé avant la fermeture donc tu dois attendre...

J'm'installe à une table et pose les pieds sur la chaise en face d'moi. J'étire mon dos et r'tire ma veste. J'suis pas pressé et j'teste ses limites. Elle continue d'ranger comme la p'tite fille sage qu'elle est. J'éclate de rire. Elle tente d'avoir d'la répartie mais c'est raté.

- Oh tu sais le loup s'balade partout... Il peut apparaître de n'importe où... Surtout quand le soleil a enfin disparu. La froide lumière d'la lune l'attire surtout quand elle s'reflète sur d'la porcelaine...

Et le loup est déjà là... Le loup rôde, guète... J'ai flairé ma proie... Et des fêlures vont apparaître dessus ce soir...

- J'ai l'droit moi aussi à une p'tite caresse ? J'te grifferais pas... Mais j'pourrais t'mordre...

J'me lève et m'approche d'elle, la boisson dans ma main. J'en bois encore une gorgée. J'repère l'matou noir qui m'tient compagnie et j'le caresse en la regardant avec un p'tit sourire en coin. Tellement près d'elle...

@Abigail Meers <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 12:52

Il avait raison sur le principe, mais je n’avais pas tord. Je réponds alors dans un soupir. « Pas après 19h30. » Je fermerais qu’il soit dedans où non. Déjà normalement il n’y a plus d’assurance à partir de 19 heures pour les clients, tant pis , s’il devait lui arriver quelque chose, je trouverais le moyen de le traîner jusque sur le trottoir pour dire qu’il était pas dans les lieux. Même si … En le regardant retirer sa veste une nouvelle fois, prendre ses aises alors qu’on était tout les deux seuls ici. Mon esprit se mit à vagabonder, il devait peser son poids, surtout en muscle vu ses bras, et … Le glisser jusqu’au trottoir ne serait pas simple, pas seule en tout cas. Je repris ma tâche en comprenant le double sens cette fois de ses mots. Il était le loup… La porcelaine, c’était moi… Je déglutis avec difficulté. « Jolie métaphore. » murmurais-je.

Si j’avais pu entrer dans un trou de souris à ses mots je l’aurais fais, mais c’est un fard que je pique, mes joues d’un rouge vif, je secoue la tête. Il est déjà si près de moi... Trop près, je dois m'éloigner. Mon regard se perd dans le sien, un instant trop long, un moment qui me coupe la respiration et en même temps me brûle de l'intérieur. Le chat met un petit coup de tête dans ma main. Je reviens vite à la réalité, reculant. « Je ... Je crois pas, j’ai.. J’ai du travail. »

Je le laisse seul un instant le temps de préparer la chatterie et mettre des croquettes et de l’eau à disponibilité de nos petits pensionnaires, ils ont tous accourus alerté par le bruit, je ferme la porte, et reviens vers la salle. Les tâches quotidiennes que je connais sur le bout des doigts sont vite expédiées, mais toujours avec mon regard qui dévie souvent , bien trop souvent, vers l'homme... Un sac avec un cookie dedans et un muffin et un autre avec une part de cheese-cake. Un café long couler en plus à emporter, et un chaï latte. Sur la route, je prenais toujours de quoi offrir à une femme qui travaillait dans cette petite libraire d'occasion où j'adorais acheter mes bouquins, et je prenais aussi de quoi profiter le soir devant mon ordi, avec cette page blanche qui me hantais. Le tout dans deux sacs, je les posais sur le comptoir, mon sac à dos à côté et mon manteau les accompagna.

Je retirais mon tablier, et regardais ce client encore présent. « Je ... Je vais devoir fermer… » J’ouvrirais plutôt demain, mais ici avec lui… Je n’étais pas encore assez bizarre pour rester trop longtemps seule.


@Bastian Kavinsky <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 13:04

J'la fixe. Pas après 30... Comme si j'en avais que'qu'chose à foutre. Elle va faire quoi ? M'enfermer ? Elle sait qu'j'hésit'rais pas à péter une fenêtre pour sortir ? En piquant p't'être la caisse au passage.  

- Sinon t'vas m'enfermer là ? Comme tes matous ?

J'rigole et allant m'installer. Oh... P'tite chose est moins conne qu'elle en a l'air...  

- Tu connais l'loup ? Tu l'as déjà vu ? Tu n'en as pas peur ? Tu devrais...

Question à double sens. Qu'elle la prenne comme elle veut. J'parle du danger et p'être bien de baise là. Juste pour voir sa réaction... Elle est fascinante. Et j'crois qu'je peux pousser l'vice plus loin. J'demande une caresse en m'approchant lentement et sa réponse me fait rire. J'ui fais un clin d'oeil.

- Parce qu'après l'boulot tu voudras bien m'caresser ? J'vais attendre alors porcelaine...

Mais elle file. J'me balade dans la pièce. L'matou que j'caressais m'a abandonné... J'regarde autour de moi. J'me tourne quand elle réapparait avec deux sacs.

- On s'fait des réserves ? Ça sent l'café j'pense pas qu'c'est ton genre...

Donc elle a un Jules... Non impossible. Et ses parents sont clamsés donc pas pour eux... Eurk... c'est une de celles qui donnent aux sans abris... Trop d'bonté en elle, j'en ai la gerbe. J'm'approche à nouveau d'elle, laissant sur ma table mon gob'let et ma veste qui r'pose sur le dossier d'la chaise.

- T'as donc fini d'bosser... Où est ma caresse... J'dois la prendre tout seul ?

J'm'approche encore et passe ma langue sur mes lèvres. J'm'approche... Nos corps se touchent presque... Et j'ne bouge plus. Mon regard se plongeant dans l'sien, ou l'sien dans l'mien plutôt... C'est elle qui finira par s'noyer...  

@Abigail Meers <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 13:22

J’hausse les épaules, sinon je vais faire quoi? Evidemment les plans que j’avais en tête semblent aussi clair que de l’eau de roche pour lui, mais c’est pas ce qui serait le plus judicieux. Appeler la police, oui peut-être … Ou attendre, à l’usure, qu’il veuille bien décamper d’ici.

Je préfère ne pas répondre et commencer autre chose, pour m’avancer, malgré que ce client soit là. Le loup… J’ai fais le lien, et cette fois je rougis. « Ça ne vous regarde pas. » Je n’avais pas à répondre à cet homme, il était client non… Et tout dévoiler comme ça… À un inconnu ! Non impossible , mais des souvenirs de ma conversation avec Elijah me revienne. Pour embrasser pour la première fois, et les autres d’ailleurs la personne doit être spéciale… C’était sur que lui n’en avait probablement rien à faire de ce genre de conseil. Et s’il s’agissait de peur, c’était pareil, avouer ses peurs…Je ne pouvais pas.

Il approche, trop vite, trop près, ma bulle est compresser, mais visiblement elle aime ça. Traitresse, elle se plait à sa proximité. Je recule subitement, réalisant que nos regards étaient trop longtemps l’un dans l’autre et que... J’avais du travail. Sa question me fait froncer les sourcils. Peut-être que j’ai trouver un moyen de le faire sortir d’ici. Pas en le caressant non.. Mais en lui disant que peut-être une fois dehors… Et en partant en affirmant que j’avais dis peut-être… Ok technique totalement nulle, mais je devrais tenter le tout pour le tout s’il avait décidé de passer sa nuit ici.

Porcelaine, ce surnom.. Je caresse un chat avant de fermer la porte et me demande si c’était un surnom avantageux dans le bouche d’un autre. Plus doux, comme un bien précieux. Ne rêve pas trop Abi, ça fait mal après. Mes deux sacs sur le comptoir, j’attends qu’il daigne se lever et partir. « Tu.. Vous ne savez pas ce que j’aime. » Et puis c’était pas pour moi, mais ça il n’avait pas besoin de le savoir.
Je recule dos au comptoir quand il s’approche, il n’a pas mis sa veste il ne compte pas partir.. « Je … Une fois dehors peut-être. » Abi t’es ridicule, ton plan est visible à des kilomètres. Mais je ne soutiens pas son regard, je détourne rapidement.. Il est trop près, son odeur chatouille délicieusement mes narines, comme la pluie sur le goudron, le matin qui s’éveille, cette odeur si particulière âcre et douce à la fois. Les mots se chamboulent dans ma tête, ce soir je devrais les écrire. Je passe sur le côté pour tenter de lui échapper. Je ne peux pas rester si près, je vais étouffer. De gêne..? Non.. Si.. Peut-être d’autre chose. « Je dois vraiment fermer. » J’insiste toujours sans trop le regarder.



@Bastian Kavinsky <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 14:03

Elle ose même pas répondre. Elle sait qu'elle peut pas m'enfermer. C'est totalement stupide. Elle est trop faible... Elle m'laissera gagner... Donc j'en profite. Mes questions tombent dans l'mille elle pense direct au sexe. J'le vois bien à sa façon d'rougir.   

- Détends toi porcelaine. J'parle pas d'cul. Tu verrais ta gueule... Pâle et d'un coup rouge pivoine... Ca s'voit qu't'as pas vu c'loup là. Tu sens pas l'sexe. Trop pure... J'te parlais d'celui qui guette la nuit, qui surveille...

Moi... Celui qui t'observe chaque soir, qui t'espionne au boulot et qui ce soir va trouver où tu vies... Qui va t'faire peur encore plus... Cet homme sombre, cruel, sans pitié... Ma présence proche de son corps semble la perturber. Elle s'décale et fuit mon regard. J'ui d'mande si elle va m'caresser après son taff. Elle répond pas... J'prend ça pour un oui. Un petit rican'ment se fait entendre. Tu... Vous... J'la trouble. J'sais très bien c'qu'elle aime.   

- T'aime le sucre mais pas trop, tu bois pas d'café c'est trop amer. Tu prends toujours la même chose à ta pause. Besoin d'réconfort, b'soin d'une routine. Toujours les mêmes gestes, les mêmes actions. Bien trop prévisible. T'as b'soin d'être cadrée pour t'rassurer.

J'dois viser dans l'mille. C'est que j'l'observe vraiment... J'peux pas m'en empêcher... J'la coince entre le comptoir et mon corps. J'penche un peu ma tête sur l'côté.

- Mais bien sur porcelaine. Tout ça pour m'virer... C'la pourrait t'couter plus cher... P't'être un baiser... Voir si tes lèvres sont sucrées... Ce s'rait tellement dommage... J'aime que l'amertume...

Elle tente de s'échapper mais j'place mon bras pour la coincer et j'm'approche pour souffler à son oreille.

- J'te suis dehors... Mais fais attention au froid... Il pourrait se glisser en toi... Tout comme l'obscurité pourrait t'avaler toute crue dehors... Tu préfères que le loup te mange ou que ce soit ce qui se cachent dans la nuit noire ?

Je souffle sur sa nuque et me décale comme si d'rien était pour attraper ma veste et ma boisson. J'ui ouvre la porte et j'attend qu'elle sorte.

 

@Abigail Meers <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 14:23

Je crois que j’ai jamais eu autant envie de disparaitre, il me trouvait déjà niaise, à gerber, c’était ses mots. Et là… Il avait vu en moi comme un livre ouvert. Je ne pouvais pas rester près de lui. Je ne pouvais pas continuer à parler à des inconnus, à CET inconnu, il allait me faire tomber ma confiance était en train de flancher encore plus et pourtant, quand il n’était pas là, ce traitre de cerveau ne pensait qu’à ses encres qui parcouraient son corps. Je me tends, reste calme Abi. « Ça ne vous regarde pas. » J’affirme de nouveau, je ne pouvais pas me dévoiler, même s’il lisait en moi. S’il savait que je craignais la nuit, ça lui donnerait un pouvoir de plus sur moi, et je crois que mon coeur et mon cerveau était déjà tout les deux assez au sol, l’un devant lui, manquant la crise cardiaque, l’autre quand il était absent à rêvasser de cet homme. Je devais m’éloigner, une semaine et il était déjà en train de prendre possession de mes mots, ceux de mon livre, de ce truc que j’écrivais sans vraiment savoir pourquoi, ceux de mon carnet, et … Et mon esprit.

Je recule quand il est trop près , je veux fuir, je ne peux pas être à la merci de son regard glacial, de son odeur envoutante, non.. Non je suis pas une biche devant les phares d’une voiture, je dois être plus forte que ça. La Abi qui ne dit jamais rien doit mettre un masque, être une autre, normale… Pour une fois, une toute petite fois.
Il ne sait pas ce que j’aime… Mais j’ouvre le bouche légèrement surprise quand il énonce ces choses de mon quotidien… « Ça ne veut rien dire, des tas de gens aiment le sucre, et ont des routines. » Même si pour le coup, chez moi tout était calé, et j’aimais pas trop l’imprévu, je détestais ça, et ça faisait déjà deux fois qu’il en créait. Il était trouble dans mon quotidien bien ficelé.

Mon plan échoue dans l’oeuf. Je le savais, Et je sais que je ne peux pas mettre ce géant dehors comme ça, sans sa volonté. Ses mots me font rougir encore plus, il est trop près je dois respirer mais son bras me bloque, me capture, mes iris remontent , de son avant bras, suivant les lignes de ses tatouages vers son regard. Il peut alors lire dans le mien la panique, il est trop près..

« Re.. Recule… S’il te plait. » La panique m’envahit bien plus vite que prévu, la crise n’est pas loin, j’ai beau tenter de la refouler elle allait m’exploser à la figure. Ses mots, gouter ses lèvres… Non je devais embrasser un homme dont j’avais envie, qui me plaisait.. Il était.. Pas déplaisant. Avoue tu aimerais tenter.. Son souffle dans mon oreille, je ferme les yeux, frémit à cette proximité, et coupe ma respiration, de peur qu’il l’entende siffler alors que la crise monte dans ma gorge.
La mélodie des syllabes qu’il prononce est belle malgré la dureté de ses mots. Je n’ose pas répondre, trop peur que ma respiration me fasse défaut, qu’il sente qu’en plus d’être faible, je suis en proie à ce genre de crise. Je veux le pousser, m’échapper, partir en courant… Mais quand il souffle et recule, je garde un instant les yeux fermer… Je tremble..

Je prends rapidement mon manteau que je peine à enfiler , mon sac sur le dos, les clefs et mes deux sacs, Je sors, respirant par le nez pour ne pas qu’il entende ma respiration, je sens mes jambes fébriles, je veux que tout s’arrête. Je tente de rentrer la clefs dans la porte une fois qu’on est sorti, mais je tremble bien trop… Que je dois m'y reprendre à deux fois. Reprends toi Abi, aller !




@Bastian Kavinsky <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 14:35

Elle ne sait dire que ça. Qu'ça m'regarde pas. Elle a raison, mais j'prend le droit de découvrir c'qui s'cache en elle. Tant pis, cette fois-ci elle répondra pas, mais au moins, j'fais germer d'la peur en elle, d'la colère... Tout du moins quelque chose d'négatif. J'ui souris encore une fois en coin. Pauvre petite chose si naïve...   

- Pas comme toi... Et tu l'sais. J't'ai cerné porcelaine... Tu l'sais qu'j't'observe quand j'viens boire mon café. J't'ai à l'oeil. Et tu fais toujours pareil... C'est d'l'obsession, t'es maniaque à ta façon.

Et ça m'perturbe, j'comprends pas pourquoi elle est comme ça, pourquoi elle agit pareil... Et voilà... Voilà ce que je cherchais... La peur... Enfin... Je m'en nourri, j'continue de la fixer, le regard pétillant. J'pourrais la gouter qu'je sentirai cette peur qui l'envahie grâce à moi. J'ui fait cet effet... Mais j'continue d'la provoquer. J'ne bouge pas d'un pouce. Je viens même en rajouter en soufflant sur sa nuque pour montrer à quel point j'suis près, pour la faire frissonner... Si fragile... Elle tremble... Je l'ai terrorisé... C'est bien. Il le faut.   

J'vais récupérer mes affaires. Elle parle pas. Elle tente de fermer en s'y reprenant deux fois. Je soupire et lui arrache les clefs d'la main pour fermer à sa place et j'ui tends.

- Respire porcelaine. Le loup veille sur toi. Il te mangera pas ce soir, sauf si c'est c'que tu veux... Parce qu'il a les crocs...

J'attrape sa main pour poser moi-même ses clefs dedans et je l'aide à la fermer autour. Je caresse ses doigts et je ressens une décharge électrique. Je la relâche et j'attends. Il semblerait qu'j'ui ai vraiment fait peur et je savoure cette victoire.

@Abigail Meers <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 19:27


Il a raison, j’étais obsessionnel sur certain point, mais c’était … Un réflexe, un trouble que j’avais appris à tourner en ma faveur, tout était parfaitement organisé , ranger, même dans mes livres, dans mes vêtements, dans mon quotidien, mais depuis qu’il était là, mes pensées étaient sans dessus dessous, c’était une chose que je ne pouvait contrôler, et pourtant j’avais cette envie de sentir encore ses perturbations. Arggh ! Je ne voulais pas de tout ça… Il m’observait… Depuis quand? Pourquoi? Menace ou juste un constat? Je me demandais ce qu’il me voulait réellement… « Et alors je vois pas en quoi c’est dérangeant… » Je murmure. Ok remarque qui ne sert pas à grand chose, mais je devais montrer que j’étais là. Que son avis ne me touchait pas… Enfin en tout cas qu’il ne me blessait pas.
Mais il arrive , il est trop près, il me fait peur…Non il me perturbe, il m’angoisse, je sens la panique monter, et c’est une boule qui gonfle dans mon estomac, qui monte petit à petit et vient se nicher dans ma trachée, sifflante si j’ouvre la bouche, je le sais, mais je ne peux pas. Je ne veux pas lui montrer ce pouvoir qu’il a sur moi. Je tremble légèrement et ne me sens qu’un peu soulagé quand il s’éloigne pour prendre ses affaires… Sauf que cela ne suffit pas, je n’arrive pas à fermer cette fichue porte. Mes mains tremblent, mon corps tout entier est si tendu, que j’en ai mal.

Son soupire est presque collé à mon oreille, je sens les clefs m’échapper et me tourne vers lui. Sauf que je suis si proche de lui que je reprends aussi vite ma position initiale, avec cet homme dans mon dos. Un faible mouvement de tête. Non. Non je ne voulais pas être manger, non je ne voulais pas qu’il reste près de moi… Même si mon cerveau s’agiterait à la suite, je ne voulais pas… Pas maintenant. Pas encore…
Sa main prends la mienne, mon regard sur nos deux paumes liées, je les fixe statique, il referme mes doigts sur les clefs, et je sens de nouveau cette brûlure, celle de ses doigts tatoués froids, sur ma main chaude et si pâle. Iris qui se relèvent vers ses azurs… Je ne tremble plus. Juste le temps de cet échange de regards, je respire normalement, je sens la boule redescendre…Comme soulagée...

Une voiture passe derrière nous et ma bulle éclate, trop proche de la sienne, je recule arrachant presque ma main de la sienne. Je tire mes écouteurs de ma poche et sans un merci, je les branche à mon téléphone, commençant à marcher avec mes sacs à la main. Ignorant s’il s’en va, s’il reste là. De toute façon, il reviendra demain… Et moi je devais vite rentrer chez moi, je ne pouvais pas rester là… Trop d’émotions , trop de chose, trop de proximité, et mon monde était en train de subir un tremblement de terre bien plus puissant que l’échelle de Richter ….


@Bastian Kavinsky <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 19:56

Je fais mouche encore une fois. Elle n'aime pas qu'on la mette sur l'fait accompli, qu'on parle d'choses qui semblent pas lui plaire. Je soupire en levant les yeux au ciel.   

- Est-ce qu'j'ai dit qu'c'était dérangeant ? C'est toi qui l'dit... Pas moi... Donc t'aime pas être comme ça, alors change !

Mais ne deviens pas une mauvaise personne... Faut qu'elle reste innocente... Naïve... Qu'elle garde cette candeur le plus longtemps possible. Jusqu'à c'que j'détruise ses rêves, sa vie, son âme... Parce que tôt ou tard, c'est c'qui va arriver... C'est c'qui arrive toujours... Et parfois on crève de trop m'voir.

Allez on s'barre. J'récupère mes affaires et la laisse respirer deux s'condes. J'ferme la porte à sa place. J'tente de la rassurer tout en la menaçant... Fuck la logique. Son p'tit mouvement d'tête me fait sourire. Bien sur qu'elle veut pas qu'j'la bouffe. Elle est trop parfaite et prude pour ça. J'ui prend la main pour lui rendre les clefs. J'la quitte pas des yeux. On reste comme ça jusqu'à c'qu'elle panique et r'tire sa main d'la mienne. Elle vient d'prendre conscience qu'elle est en danger... Elle vient de s'faire envouté par les flammes de l'enfer... J'l'ai senti. J'sais pas c'qui s'est passé mais j'aime pas... J'la regarde mettre ses écouteurs. Elle dit même pas au revoir... J'la rattrape et pose ma main sur son épaule avant d'vite la retirer. Encore une décharge...

- Merci, au revoir, à demain... Décidément... La politesse et toi ça fait deux. Tu récites tes phrases apprises par cœur pour les clients mais en dehors d'ça... Tu m'brises le cœur d'me quitter comme ça... Ah non pardon j'ai pas d'coeur... Allez à demain porcelaine... Mais fais attention à qui traine dehors... Y a pas mal d'histoires sordides et j'suis pas l'coupable...

Enfin... Ça dépend des histoires... J'suis coupable pour certaines... J'fais un signe de tête et j'fais mine de regarder dans mon téléphone. Attendant juste qu'elle s'remette en route...

@Abigail Meers <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 20:51

Change… Ce ne serait plus vraiment moi… Et je n’y pouvais surtout rien, si je laisse traîner un vêtement, je ne peux pas descendre au salon sans y penser, sans embrumer mon cerveau de cette idée que c’est une chose que je dois remettre à sa place. Et… C’était comme ça que j’avais toujours fonctionné, même petite, quand un jouet, je ne jouais plus avec, je le rangeais. Sur ce point j’étais très carré, trop peut-être et … Je ne pourrais jamais changé ça. Je laisse un soupir bruyant m’échapper, j’ai plus envie de répondre à ses questions, et puis c’était pas le but, pour qu’il parte je devais arrêter de lui papoter et qu’il quitte les lieux.

Quand enfin ça arrive, je ne suis pas en état de marcher, de fermer cette porte, mon corps tout entier à ce besoin d’air, de reprendre vie, de prendre surtout conscience que cette situation est loin d’être bonne pour moi, peu importe les idées, les fantasmes que cet homme entraîne dans mes pensées.
Regards qui se croisent, qui me perce jusqu’à l’âme, qui entre en moi pour brûler vif de par le froid mon souffle… Je suis rattacher à ces iris comme une bouée, la boule que mes angoisses nourrissaient s’apaise. Mais je réalise vite que ce n’est qu’une illusion.

Mes écouteurs vissées sur mes oreilles je repars vite, loin de lui. Sursaut quand une main se pose sur mon épaule, je n’ai pas entendu ses pas me rattraper. Je n’ai pas de sons dans mes oreilles, je sais donc exactement ce qu’il dit. Briser son coeur… Sombre illusion selon lui. Mais je me serais bien passé des histoires sordides, car dans mon regard la panique s’invite de nouveau et elle noue mon estomac. J’hoche la tête avec une fausse confiance. « À demain.. » murmurais-je d'une voix un peu hésitante, tremblante. Je me tourne rapidement et repars, je dois rentrer vite parce qu’il a raison, traîner dehors, je n’aime pas ça, c’est dangereux,…

Mon regard dévie de gauche à droite, parfois rapidement derrière moi, je ne suis pas sereine... Au final il était une compagnie, pas celle rêvé mais j'aurais pas été seule pour mon retour. On le sent à ma posture qui se replie sur moi, je ne suis pas à l'aise, je stresse... Vite que je sois chez moi.



@Bastian Kavinsky <3
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) EmptyJeu 13 Avr 2023 - 21:11

J'sais pas pourquoi j'ui ai dit d'changer car j'veux pas qu'elle change. Cela arriv'ra tôt ou tard car à mes côtés on n'peut que s'assombrir... Que faire des choses qu'on aurait jamais fait en temps normal... J'vais la pousser à agir comme jamais elle ne l'aurait fait... J'pourrais la pousser à s'droguer... Et elle en crèverai... Non putain... Pas une autre... Mais cela arrivera. J'sais pas faire autrement. Le chang'ment opère déjà. Elle ferme plus tard, elle ressent d'la colère, d'la peur. J'lai déjà noirci un peu... J'ai insinué en elle des trucs dont elle ne voulait pas. Et ce moment où le temps s'retrouve en suspens... Yeux dans les yeux... Regard chaud, regard gelé... Pétillant, mort... Plein de vie, juste le néant... Tout nous oppose, tout nous sépare, même notre façon de voir le monde.

Elle s'échappe, j'devrais la laisser faire mais j'en suis incapable... J'la rattrape, la touche encore mais dégage ma main. Encore cette décharge... Le mal ne peut toucher c'qui est pur... Cela fait mal, c'la rappelle qu'j'ai pas ma place auprès d'ce genre de personne. Faut qu'j'en rajoute, que je glisse un peu plus la peur en elle... P't'être pour qu'elle m'demande de la raccompagner... C'que j'vais faire dans tous les cas, mais en secret. Elle flippe... J'la laisse filer sans dire un mot d'plus. J'la regarde marcher. Elle a peur... Elle regarde un peu trop d'chaque côté. Mauvaise idée d'montrer qu'on a peur... Cela pourrait attirer n'importe qui. Mais le pire démon veille... J'la suis en restant à l'ombre. M'cachant parfois quand j'vois qu'elle r'garde autour d'elle. Vous allez m'trouver cruel mais la voir ainsi... Aussi flippée, aussi angoissée... C'la m'plait... J'pousse une poubelle pour la faire tomber et j'me cache bien, gardant un œil sur elle. Noir sur noir, elle m'verra pas... M'étant baissé, j'ramasse quelques cailloux. J'vais m'en servir pour la terrorisée... La prochaine fois elle m'acceptera pour faire l'chemin ensemble... Mais pour l'instant... Direction chez elle...

@Abigail Meers <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty
MessageSujet: Re: Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)   Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Méfie toi de la nuit... Les masques tombent si facilement... (pv Abi)
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parfois même les étoiles tombent...(Kyle&Gemma)
» Les péchés par omission sont ceux que l'on oublie le plus facilement FEat AZRIEL
» Nuit Blanche Ft. Ted
» Nuit nocturne... Ou pas [PV]
» Avant la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: playground :: stories have been told-
Sauter vers: