AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

↳ personnages attendus

Bienvenue à Bowen, petite ville côtière du Nord-Est de l'Australie, abritant moins de 7 000 habitants. Si vous recherchez le calme, la bonne humeur et la joie de vivre, vous serez au paradis. Tous les habitants vous le diront, Bowen est l'endroit idéal pour se ressourcer. Et puis ne vous inquiétez pas pour l'intégration, ici tout le monde se connaît et les habitants adorent accueillir les nouveaux. › suite.

-39%
Le deal à ne pas rater :
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON AVR-X2800H, Enceinte ...
1190 € 1950 €
Voir le deal

 

 take my hand, take my whole life too (sahar)

Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
MESSAGE : 9403
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : deαthless sαints (αvαtαr), vocivus, gif (profil). αlcαrα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptyLun 25 Mar - 6:55


__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
echoes of your name inside my mind
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
MESSAGE : 22014
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : fürelise (av), awona (sign), ellaenys (icons), cheekeyfire, ethereal (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptyMar 26 Mar - 15:17


__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crawl into your
soul
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
MESSAGE : 9403
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : deαthless sαints (αvαtαr), vocivus, gif (profil). αlcαrα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptyMer 27 Mar - 13:17


__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
echoes of your name inside my mind
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
MESSAGE : 22014
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : fürelise (av), awona (sign), ellaenys (icons), cheekeyfire, ethereal (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptyJeu 28 Mar - 14:07


__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crawl into your
soul
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
MESSAGE : 9403
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : deαthless sαints (αvαtαr), vocivus, gif (profil). αlcαrα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptyVen 29 Mar - 4:28


__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
echoes of your name inside my mind
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
MESSAGE : 22014
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : fürelise (av), awona (sign), ellaenys (icons), cheekeyfire, ethereal (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptyVen 29 Mar - 15:57


__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crawl into your
soul
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
MESSAGE : 9403
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : deαthless sαints (αvαtαr), vocivus, gif (profil). αlcαrα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptySam 30 Mar - 7:35


__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
echoes of your name inside my mind
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
MESSAGE : 22014
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : fürelise (av), awona (sign), ellaenys (icons), cheekeyfire, ethereal (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptySam 30 Mar - 15:53


Il n’avait lui non plus aucunement l’envie de s’intéresser à l’avis d’autrui, considérant qu’ils l’avaient bien trop fait dans le passé, au point de se détourner l’un de l’autre. Désormais, Levi s’était fait la promesse de ne plus laisser quiconque tenter de s’immiscer entre eux, d’une quelconque manière. Parce-que Sahar était l’âme qu’il avait choisie envers et contre tout, la femme avec qui il comptait passer le restant de ses jours, plus que jamais excité d’une vie entière à ses côtés. Et le monde pouvait bien se retrouver à feu et à sang qu’il ne perdrait pas son objectif premier, celui d’honorer cette promesse d’éternité qui planait au-dessus d’eux depuis quelques temps, jouant avec leur patience mise à rude épreuve. Et cette impatience, elle fut encore plus palpable alors que l’avion venait d’amorcer son décollage, et que leurs envies tiraillaient leurs entrailles avec véhémence, les invitant à opter pour des stratégies ô combien bancales. Ils avaient profité de leur isolement au fond de l’avion, et de leurs mains vilement dissimulées sous une couverture pour s’adonner à ce qu’ils faisaient de mieux, tentant de soulager leurs corps victimes d’un incendie des plus ravageurs. Et Levi, il ne pouvait que se délecter des gestes ô combien experts de sa moitié, manquant à chaque vague de plaisir de laisser un soupir moins discret s’échapper d’entre ses lèvres, tout juste rattrapées par celles de Sahar qu’il embrassait comme si sa vie en dépendait. Il était véritablement accro à elle, incapable de se détourner de la chaleur étourdissante de son être, pour lequel le sien s’embrasait, jusqu’à la dérision. Et il ne manqua de le lui faire savoir, en laissant finalement leurs mains respectives s’agiter avec envie sur leurs sensibilités, jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus retenir l’afflux de ce plaisir qui les propulsa dans un autre univers. Le regard embrumé, le souffle encore saccadé, Levi avait laissé une énième fois ses lèvres s’écraser contre celles de sa favorite, plus longuement, alors que sa main ralentissait peu à peu la cadence de ses caresses. « J’peux te retourner la question. » Murmura-t-il, elle qui avait probablement deviné que ses talents avaient eu raison de lui, alors qu’il peinait encore à recouvrer à ses esprits, tant le plaisir l’avait transcendé. « Peut-être qu’on pourra remettre ça, si on s’ennuie vraiment trop. » Proposa-t-il, plus tentateur que jamais, conscient qu’ils avaient déjà joué avec le feu en s’adonnant à leur désir de la sorte, au beau milieu d’un avion, qui plus est, peuplé de voyageurs. Levi profita de l’accalmie retrouvée pour s’absenter quelques instants, se rafraîchissant après l’euphorie à laquelle il avait succombé, avant de retrouver sa promise qui n’avait pas bougé. « Je ne fais que constater. » Se défendit-il, tout juste réinstallé sur son fauteuil qu’il attira de nouveau Sahar contre lui, incapable de se passer ne serait-ce que de quelques  minutes de sa chaleur réconfortante. Il la laissa se mettre à l’aise, attendant qu’elle soit relativement confortablement installée pour enfouir l’une de ses mains dans sa chevelure, ses doigts entreprenant quelques caresses pour l’apaiser. « Essaye de te reposer, le temps passera plus vite. » Souffla-t-il, lui adressant un regard réconfortant, tandis qu’il réajusta le plaid sur son corps allongé, ses doigts allant et venant entre ses mèches. Et il n’y avait pas besoin de creuser pour comprendre la signification de ses gestes, simples et pourtant d’une extrême douceur, plus qu’évocateurs de l’amour qu’il éprouvait à son égard, lui qui aurait pu se damner pour elle et pour cette histoire qu’ils écrivaient ensemble.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crawl into your
soul
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
MESSAGE : 9403
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : deαthless sαints (αvαtαr), vocivus, gif (profil). αlcαrα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptyDim 31 Mar - 8:37

Amants terribles, vous n'aviez systématiquement cessé depuis votre rencontre, de pousser le vice à son paroxysme. Pourtant, ça n'avait pas été faute autrefois, de tenter l'impossible pour peut-être échapper à l'inévitable. Mais vos efforts restèrent plus vains que jamais, et même l'éloignement forcé n'avait pas suffi à déjouer les coups du sort. En effet, en quelques mois seulement, votre relation s'était octroyée un tournant auquel tu ne t'étais tout simplement pas attendue, loin d'imaginer que la finalité de cette dernière se trouvait manifestement de l'autre côté du globe. Pour sûr que tu n'avais pas non plus envisagé son potentiel, ô combien tendancieux, et la difficulté qui en découlerait pour vous y soustraire. À l'instar d'aujourd'hui, lorsque prostrés tous les deux dans cet avion, vous aviez tout simplement demeuré dans l'incapacité la plus totale de réfuter à vos pulsions, quitte à user de subterfuges, carrément bancals. Pour autant, tu préférais encore devoir te modérer, plutôt que de ne rien daigner du tout. Satisfaite de constater que Levi partageait lui aussi ton avis, vous n'aviez pas hésité à laisser vos mains se répandre parmi vos vêtements respectifs, dans l'espoir d'assouvir vos besoins les plus primitifs. Et en quelques minutes seulement, s'était amorcé la promesse d'une jouissance insoutenable. Aussitôt, les traits de ton visage se crispèrent, ton corps quant à lui, fut soudain épris de mouvements spasmodiques, que tu n'étais même plus en état de dissimuler. Le souffle court, ô combien saccadé, tu ne perdis cependant pas de temps, pour prolonger l'étreinte relativement échaudée, qui s'en était suivie. « C'est toi qui m'inspire. » Soufflas-tu, joueuse, directement contre ses pulpeuses, le regard profondément livide. « Me tente pas. » Poursuis-tu dans la foulée, avant de finalement le laisser filer en direction des sanitaires. Consciente qu'il te faudrait probablement en faire de même à l'avenir, ta carcasse dans son entièreté, ne parut pas particulièrement disposée à coopérer. Effectivement, Levi tout juste revenu, que tu n'avais de ton côté, pas effectué le moindre mouvement, au mieux, tu continuais de te lamenter du temps restant, jusqu'à l'atterrissage. « Dans ce cas, je n'hésiterai pas à te grimper directement dessus, la prochaine fois. » Vins-tu faussement déplorer, épaules haussées. Incitée par ton amant à user de nouveau de proximité, tu laissas cette fois, l'intégralité de ton corps basculer. Ta tête positionnée dorénavant, contre ses jambes, les tiennes s'étalèrent immédiatement jusqu'au siège inoccupé situé à côté des vôtres. Peu étonnée par l'aspect considérablement attentionné de ton favori, tu ne tarderais pas à cette allure, à sombrer parmi une léthargie, même relative. Car malgré un large choix de programmes à votre disposition, aucun d'eux ne parviendrait suffisamment à te distraire. Et au travers d'un geste infime de la tête, tu acquiesças immédiatement à ses recommandations, parvenant ainsi, à t'assoupir l'espace de plusieurs heures. Forcée de constater que tu n'avais rien distingué des voyages intempestifs des hôtesses à l'intérieur de l'habitacle. T'ignorais également si Levi, était parvenu à somnoler à son tour, ou même, s'il avait été contraint de subir, ce qui désespérément s'apparentait à une éternité. « C'est quelle heure? On arrive bientôt? Tu as dormi? » L'abreuvas-tu de questionnements successifs, tandis que tu avais à peine ouvert les yeux, le visage encore endormi, et le corps immobile. Ce fut non sans difficulté, que tu t'efforças de te redresser dans la foulée, dissimulée sous la couverture pour tenter de contrer le froid qui régnait à bord de l'appareil, toujours en incluant l'anglais. La moue légèrement renfrognée, tu semblais lentement émerger, incapable de savoir combien de temps exactement, tu avais somnolé.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
echoes of your name inside my mind
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
MESSAGE : 22014
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : fürelise (av), awona (sign), ellaenys (icons), cheekeyfire, ethereal (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptyLun 1 Avr - 9:10


Leurs raisons avaient finalement cédé à l’appel de leurs cœurs, d’une manière profondément unique, comme si ça avait été d’une logique imparable. Et pourtant, les événements avaient longuement joué en leur défaveur, les tempêtes se chargeant de les bousculer, les éloignant pour finalement mieux les rapprocher. Et ils avaient sombré dans l’inévitable, après s’être tournés autour sans imaginer que leurs volontés étaient similaires, qu’ils trouvaient dans leurs étreintes, un refuge confortable, dans lequel ils semblaient se sentir plus que jamais en sécurité. Sahar représentait à elle seule la raison même de son existence, lui qui savait désormais ce à quoi rimait son quotidien, désirant plus que tout lier leurs âmes pour le restant de leurs jours. Et dire qu’il était follement amoureux d’elle s’apparentait à un euphémisme, l’anglais la désirant comme ça n’était pas permis, le lui faisant savoir même lorsque la situation ne s’y prêtait pas. Une fois encore, ils n’avaient pas su réprimer leurs envies les plus impures, se débrouillant pour les soulager, usant de discrétion pour ne pas éveiller de soupçons et s’attirer des ennuis. « J’espère que tu te lasseras jamais dans ce cas. » Murmura-t-il, son regard portant la marque de l’amour profond qu’il lui vouait, elle qui n’avait probablement pas idée de la manière dont elle était devenue son centre de gravité. « Pardon, je me tais. » Souffla-t-il, d’un ton faussement innocent, lui qui faisait absolument tout son possible pour la tenter, alors que ses paumes mourraient d’envie d’épouser ses courbes une fois encore. Le palpitant encore déchaîné, Levi avait pourtant trouvé la force de s’absenter quelques instants, quand bien même son envie de rester collé à sa favorite le terrassait, ne s’éternisant pas pour pouvoir plus rapidement recouvrer à sa chaleur addictive. « J’attends que ça. » La tenta-t-il une énième fois, reprenant sa place à ses côtés, un bras possessif l’enlaçant dans la foulée, satisfait de la voir prendre ses aises pour tenter de trouver ne serait-que que quelques instants de repos. Aussi soucieux que possible, Levi s’était affairé à réajuster les plaids contre son corps, pour ne pas laisser le froid s’immiscer contre son épiderme, l’une de ses mains s’enfouissant dans sa chevelure pour débuter quelques caresses à l’allure contrôlée. Il profita de l’accalmie retrouvée pour contempler la femme qu’il allait épouser dans quelques heures, ses yeux redessinant les contours profondément parfaits de son visage, se remémorant à quel point ils revenaient de loin. Et ce fut avec cette pensée réconfortante qu’il finit lui aussi par sombrer dans un sommeil relativement superficiel, espérant que les heures de vol s’écouleraient à vitesse accélérée pour enfin parvenir à leur but commun. Il fut le premier à ouvrir les yeux, constatant que Sahar était toujours endormie, veillant à ne pas faire de geste brusque qui risquerait de la réveiller, avant qu’elle ne vienne d’elle-même sortir de ses rêveries, se redressant difficilement dans la foulée. « Il reste un peu moins de la moitié. » Répondit-il, se saisissant de son portable, dont la luminosité de l’écran agressa sa vision, contraint de plisser les yeux. « Viens. » Murmura-t-il, ouvrant l’étreinte de ses bras pour permettre à Sahar de s’y lover, n’ayant aucun mal à deviner qu’elle supportait mal la température relativement fraîche de l’habitacle. « J’ai un peu dormi, ouais. Mais pas suffisamment visiblement. » Déplora-t-il, pointant du doigt les heures de vol qui lui semblaient une éternité, lui qui trépignait d’impatience à l’idée de retrouver la terre ferme.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crawl into your
soul
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
MESSAGE : 9403
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : deαthless sαints (αvαtαr), vocivus, gif (profil). αlcαrα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptyLun 1 Avr - 12:50

Et plus que jamais, les heures, semblèrent s'apparenter à une éternité, d'une lenteur insoutenable, quelques-uns de tes subterfuges pour tenter de contrer ces dernières, étaient restés vains. D'une occupation, ô combien inopportune, en passant par un assoupissement d'une durée encore inconnue, tu fus forcée de constater, qu'il te restait encore un nombre incalculable de minutes à tirer, jusqu'à l'atterrissage. Plongée parmi une léthargie relativement précaire, tu n'avais cependant, rien distingué du balais incessant des hôtesses à travers les rangées. Et bien que ta position se soit avérée peu confortable, dieu savait, que ce n'était pourtant rien, en comparaison au froid terriblement transcendant, venu s'immiscer à l'intérieur de l'habitacle. En partie emmitouflée dans la couverture, tu n'aurais dans les faits pas pour vocation de t'en débarrasser avant l'atterrissage, en témoignait notamment, la manière dont tu avais aussitôt resserré la pression exercée contre cette dernière à ton réveil. La mine renfrognée, ce fut là-aussi, non sans difficulté, que tu étais parvenue à te redresser, libérant ainsi les jambes de ton partenaire, qui t'eut jusqu'à-là servi d'appui. Et pas moins que quelques secondes avaient été nécessaire pour que tu parviennes potentiellement à émerger, le regard plongé longuement dans le vide. Néanmoins, ça ne t'avait pas empêché d'ouvertement te lamenter, à l'instant même où ton partenaire te fit part de la durée restante. « J'ai l'impression que j'vais vivre à jamais dans cet avion. » Continuas-tu de te plaindre, tandis que tu profitas de l'occasion qui s'était immédiatement présentée à toi, pour recouvrer à l'étreinte ô combien réconfortante, de ton âme-soeur. « T'as pas froid toi? » L'interrogeas-tu, le visage cette fois tourné dans sa direction, tu t'empressas également dans la foulée de partager la couverture, afin de partiellement recouvrir le corps de ton amant. « C'est quoi ce vol? Pourquoi aucune des hôtesses, nous a glissé une bouteille? J'trouve le service vraiment déplorable. » Tu fis la grimace, le ton rythmé quant à lui, de ton traditionnel sarcasme, de manière notamment, à déplorer l'absence d'alcool à ta portée. Tu t'y ferais, quand même bien tu ne tiendrais pas une éternité sans t'abreuver de son effluve dévastatrice. T'allais surtout t'efforcer de ne pas céder à l'impatience la plus totale, les heures restantes. Blottie contre ton partenaire, tu avais momentanément fait le choix de lancer n'importe quel programme sur l'écran en face de toi, consciente à l'idée que ce soit la seule solution probante actuellement à ta disposition. Bon gré mal gré, le temps avait enfin fini par s'écouler suffisamment, pour que sonne d'abord l'heure de ce qui s'apparentait manifestement à un repas, suivi de près, par la promesse d'une délivrance toute proche. Une annonce signifiant aux passagers, qu'ils pourraient s'ils le souhaitaient, commencer à rassembler leurs effets personnels plus tard, et soudain, tu aurais été incapable d'expliquer cet afflux de sensations diamétralement contradictoires, venues te transcender. Visiblement incapable de réfuter ton excitation, tu adressas un coup d'oeil complice à ton favori, suivi immédiatement d'une étreinte langoureuse, tandis que l'appareil, amorcée enfin sa descente. « J'y crois pas. On va rencontrer Elvis et Marilyn, qui l'aurait cru? » Poursuis-tu, parmi un enthousiasme peu ordinaire. Personne en effet, n'aurait pu prétendre un jour, que tu demeurais à ce point impatiente à l'idée de te marier, et ce, sans en avoir été contrainte au préalable. « J'suis tellement excitée que j'voudrai sauter de l'avion, en plein vol pour aller plus vite. » Tu aurais même pu aller jusqu'à te damner afin d'être en capacité d'accélérer le temps, bien lucide en revanche, quant au fait que vous demeureriez forcés à quelques détours à votre arrivée, avant d'enfin, être en mesure de concrétiser votre union.          

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
echoes of your name inside my mind
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
MESSAGE : 22014
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : fürelise (av), awona (sign), ellaenys (icons), cheekeyfire, ethereal (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptyMer 3 Avr - 14:18


Leur patience semblait plus que jamais mise à l’épreuve alors qu’ils tentaient tant bien que mal de s’occuper, de manière pas tout à fait raisonnée, soulageant dans un premier temps leurs envies les plus primitives avant de subir une attente des plus interminables. Levi avait laissé sa moitié s’installer le plus confortablement possible, s’assurant à ce que son corps soit recouvert par la couverture qui leur avait été fournie. Et quand bien même il s’était affairé à ce qu’elle ne soit jamais découverte, Levi avait vite compris que le fin tissu ne parviendrait pas à annihiler les tremblements de sa favorite au moment de son réveil, quelques heures plus tard. « Faut qu’on soit patients cette fois. » Déplora-t-il, trouvant le temps aussi long qu’elle, quand bien même ils savaient pourquoi ils s’étaient lancés dans ce périple. Il lui avait tout naturellement proposé son étreinte, déployant son bras de sorte à la laisser se blottir contre lui, reposant sa paume chaude contre son dos. « Comme ça, c’est mieux. » Murmura-t-il, déposant un baiser aimant sur le haut de sa tête, sa main s’adonnant à quelques caresses contre son dos, aussi tendres que possibles, espérant que les frictions puissent la réchauffer. « La seule drogue dont t’as besoin est avec toi. » Répliqua-t-il, amusé par ses propres propos, sa main libre trouvant celle de Sahar sous la couverture, liant leurs doigts. « Tout le monde n’est pas aussi généreux que l’ancien barman du Wojna’s. » Ajouta-t-il, faisant référence aux nombreuses fois où il s’était chargé de faire glisser des verres de liqueur à la serveuse, sans imaginer qu’elle deviendrait officiellement sa partenaire de vie quelques mois plus tard. Il avait alterné entre les moments d’éveil et de sommeil pendant le reste du trajet, portant un intérêt tout relatif au programme qu’avait lancé Sahar pour tenter de rendre l’attente moins interminable. Et finalement, le repas servi et les différences annonces sonores vinrent enfin les délivrer de ce trajet sans fin, leurs corps reprenant vie en comprenant que l’avion amorcerait son atterrissage incessamment sous peu. Redressant leurs sièges, Levi se délecta de l’impatience de sa promise, tout aussi enjoué qu’elle à l’idée de franchir la sortie de l’appareil, pour accomplir ce pourquoi ils avaient traversé une partie du globe. Ses lèvres rattrapèrent celles de Sahar, son front se calant contre le sien alors que l’avion débutait sa descente. « Je t’aime. » Murmura-t-il, plus que jamais serein et certain de ce qu’il envisageait pour eux deux, son sourire s’étendant aux mots de la brune. « Sauf que ça compromettrait un peu notre mariage. J’préfère que tu restes avec moi si tu le veux bien. » S’amusa-t-il, enfouissant son visage dans le creux de son cou qu’il parsema de baisers, s’enivrant de son parfum au passage, jusqu’à ce que l’appareil ne touche enfin la terre ferme. « Nous voilà à Vegas bébé. » Souffla-t-il, son visage à hauteur du sien, son regard portant les stigmates d’une hâte qu’il ne parvenait même plus à dissimuler, quand bien même la route jusqu’à la cérémonie était encore longue. « Encore un peu de patience. » Murmura-t-il, en constatant les autres voyageurs se ruer vers les cabines pour récupérer leurs bagages, créant un bouchon au milieu du couloir menant à la sortie de l’appareil.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crawl into your
soul
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
MESSAGE : 9403
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : deαthless sαints (αvαtαr), vocivus, gif (profil). αlcαrα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptyJeu 4 Avr - 7:00

Le fait était que, pour quelqu'un qui ne disposait de strictement aucune patience, l'attente s'apparentait à un calvaire insoutenable, auquel il n'existait pas de fin. Tu avais eu beau, tenter potentiellement de vaquer à tes occupations, et ce, dans la mesure du possible, tu fus malheureusement contrainte de constater, que ça n'avait pas été suffisant pour remédier à l'intégralité des heures restantes. Le mine plutôt renfrognée après une léthargie tout juste relative, tu parues également déconcertée par la fraicheur ambiante qui régnait dans l'habitacle. Venue non sans difficulté te redresser, toujours emmitouflée dans ta couverture, tu recouvras dans la foulée, à l'étreinte ô combien réconfortante de ton amant. Le regard vitreux, il t'avait au moins fallu l'équivalent de plusieurs minutes pour parvenir à émerger de ton état de somnolence, avant de finalement entamer, ce qui se rapprochait le plus d'un échange plutôt ordinaire. Te lamentant dans un premier temps des observations effectuées par ton partenaire, tu n'avais toutefois pas été en mesure de lui dissimuler un rictus espiègle à la suivante, notamment, lorsqu'il fit référence, à cette éventualité plus que probante, pour que tu n'aies à l'heure actuelle, besoin que de lui. Tu acquiesças d'un hochement de la tête, ta main accusant d'une infime pression contre la sienne, plus que jamais consciente, que malgré des addictions pour le moins récurrentes, Levi, restait dans l'immédiat ton essentiel. « Effectivement, il était pas avare sur les verres. » Et qu'on veuille ou non l'admettre, ça faisait toute la différence. Du temps où vous bossiez tous les deux au Wojna's, tu avais cessé de compter le nombre de verres glissés discrètement sur le comptoir, pour que tu puisses t'en délecter, quand bien même, vos échanges se limitaient à cette attention. Cependant, le temps t'aurait peut-être parut un peu moins interminable, si tu avais eu à disposition, de quoi t'imbiber suffisamment l'esprit, durant toute la durée du trajet. Forcée de constater, que les images affichées sur l'écran en face de toi, n'avaient été qu'une faible distraction, ton corps commençant de nouveau à s'agiter, sous l'effet du manque, accentué tout naturellement, par un ennui, insolvable. À l'instar des autres passagers, tu commenças également à remarquer le ballet incessant des hôtesses entre chaque rangée, qui s'affairèrent à servir les repas à l'approche de votre destination. Un plateau que tu ne feras visiblement que picorer, plus excitée, par l'annonce en provenance du pilote, qui annonçait enfin amorcer les premières descentes de l'appareil, que par le contenu de ta vaisselle. Et autant l'avouer, ton favori ne fit rien pour apaiser ton enthousiasme, ton front plaqué contre le sien, tu n'hésitas pas à prolonger votre échange, désespérément attendrie par ses confidences. « Je t'aime aussi. » Soufflas-tu, transpercée de toute part, par une multitude de sensations divergentes, réalisant  seulement que maintenant, que d'ici l'espace quelques heures, Levi et toi, s'avéreraient officiellement mariés. Et dieu savait à quel point, tu étais impatiente, car si tu n'étais pas certaine de grand-chose la plupart du temps, nul doute cette fois, que t'unir à ton partenaire, demeurait le seul élément auquel tu aspirais. « Tu viendrais avec moi. J'voudrai pas te laisser seul dans l'avion, avec les hôtesses, on sait jamais. » Raillas-tu, tandis que tu inclinas faiblement la tête sur le côté, de manière à laisser le visage de ce dernier s'insinuer à l'intérieur de ton cou. Heureusement pour toi, que l'avion percuta la terre ferme dans la foulée, autrement, il restait évident, que tu n'aurais pas su résister à ce récent élan d'affection. « Putain on va se marier. » Répétas-tu à l'annonce de votre arrivée. Ton engouement faisant aussitôt écho à celui de l'anglais, qui malgré tout, te conseilla de faire encore preuve d'un peu de patience, alors que les premiers voyageurs, s'amassaient déjà parmi les allées principales de l'avion. À l'exemple de votre vol précédent, vous vous contenteriez de patienter jusqu'à ce que le couloir s'avèrent suffisamment désencombré de l'essentiel de ses passagers afin de récupérer vos effets personnels, et vous ruer à votre tour, jusqu'à la sortie. Et tu ne perdis pas de temps, pour inciter ce dernier à t'emboiter le pas à vive allure, de la sortie de l'avion, jusqu'à l'intérieur de l'aéroport de Vegas, que tu foulais pour la première fois. « J'ai hâte qu'on passe les contrôles et qu'on récupère les valises. » Sous-entendu, qu'après ces premières péripéties, vous n'auriez plus qu'à vous rendre jusqu'à l'hôtel pour y déposer vos bagages, de là débuterait, ce pourquoi, vous aviez entrepris cette épopée. Ta main encore libre, maintenant fermement son bras, tu ne t'éloignas pas des masses de Levi sur lequel, tu semblais ouvertement compter. « J't'aurai bien proposé de nous marier de suite, mais on a vraiment de sales dégaines. » Les heures de trajet ne vous aviez effectivement pas épargné de quelques prouesses, et bien que Levi, paraissait systématiquement intact, toi, de ton côté, tu aurais pu jurer que tu ressemblais à la junkie de base, éreintée par un voyage désespérément interminable.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
echoes of your name inside my mind
Revenir en haut Aller en bas
grand kangou
Levi Wheeler
Levi Wheeler
MESSAGE : 22014
ICI DEPUIS : 18/06/2018
CRÉDITS : fürelise (av), awona (sign), ellaenys (icons), cheekeyfire, ethereal (gifs)

STATUT : it beats. it breaks. it loves. it aches. for you. only you. (married to sahar ♡)

Feuille de personnage
∞ mes liens:
⇢ à propos de moi
: pur produit londonien, son accent le trahit presque automatiquement ‹ enfant unique, pressenti pour devenir l'héritier de l’entreprise familiale, prisonnier d’un destin imposé ‹ il a fui une première fois londres à ses dix-neuf ans pour les états-unis, en quête de liberté ‹ il y a mené des études de psychologie et d’art-thérapie ‹ méfiant maladif du monde extérieur depuis que la première fille dont il est tombé amoureux a joué les infiltrées pour son père en l’échange d’un joli chèque ‹ il a déjà vécu à bowen entre 2015 et 2017 ‹ levi, il a tendance à vivre à mille à l’heure, capable de se passer de nuits entières de sommeil, à tel point qu'il a souvent recours aux aides chimiques pour s'endormir ‹ passionné par les arts, il passe une bonne partie de son temps à libre à dessiner et à peindre ‹ sa situation l’oblige à rester discret depuis son retour à bowen, conscient des risques qu’il encoure en ayant fui une énième fois.
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptyJeu 4 Avr - 14:40


Levi, il connaissait suffisamment Sahar et ses habitudes pour savoir qu’il était inutile de l’agresser auditivement alors qu’elle émergeait à peine. Il s’était contenté de l’accueillir dans ses bras, lisant aisément à travers son langage corporel qu’elle était accablée par le froid, se voyant incapable de la laisser lutter pour se réchauffer quand son corps n’attendait qu’une occasion pour se rapprocher du sien. Tout en silence, il la laissa peu à peu reprendre ses esprits après ce repos tout relatif, sa bouche pressant tendrement le haut de sa tête alors qu’ils dénonçaient le service à bord de l’engin. « C’est peut-être parce-qu’il voulait que tu l’apprécies. » Ajouta-t-il, l’air de rien, n’ayant aucun mal à se souvenir de cette époque qui paraissait à la fois si proche et si lointaine, et qui avait initié leurs premiers rapprochements. Levi, il se remémorait parfaitement ces soirées de labeur où ils avaient travaillé en binôme, laissant parfois le silence s’étendre jusqu’à la fin de leur service, se contentant de ces attentions résumées en quelques verres dissimulés derrière le comptoir. Il fallait croire que leur relation s’était accordée une tournure des plus inédites, eux qui se retrouvaient maintenant dans un avion au milieu de nulle part pour se marier à l’autre bout du monde. Mais avant ça, ils savaient tous les deux qu’il leur faudrait user de patience, leurs écrans affichant le temps de vol restant avant qu’ils n’atterrissent à Vegas. Levi avait fini par s’assoupir contre Sahar qu’il gardait contre lui, jusqu’à ce que les annonces de leur arrivée imminente ne résonnent dans l’enceinte de l’avion. Et rapidement, ce fut l’excitation qui anima l’entièreté de sa carcasse épuisée par ce périple presque interminable, reconnaissant la même hâte dans le regard de sa favorite qu’il gratifia d’un baiser amoureux et équivoque de sa volonté de l’épouser. Il profita de cet instant privilégié, son front calé contre celui de sa promise, quelques mots doux scellant leur complicité. « Sinon on reste tous les deux ici, t’en penses quoi ? » S’amusa-t-il, avant de laisser son visage basculer dans le creux de son cou, ses lèvres s’affairant à le parsemer de pressions plus ou moins appuyées, regrettant presque que leur atterrissage ne lui laisse pas le temps de prolonger ce qu’il avait entrepris. « Ouais. C’est définitif là, j’te laisse plus le choix. » Joua-t-il, observant le chaos s’amorcer autour d’eux alors que les autres voyageurs s’impatientaient pour rejoindre l’extérieur, eux qui attendirent le moment opportun pour quitter l’habitacle de l’avion, munis de leurs affaires. « On a fait le plus dur. » Rétorqua-t-il, pour la rassurer quant à la suite des événements, la laissant s’agripper à lui alors qu’ils déambulèrent dans des longs couloirs, jusqu’à parvenir au tapis sur lequel leurs valises feraient leur apparition. « J’te trouve parfaite, moi. Mais peut-être qu’on mériterait quand même une douche, en effet. » S’amusa-t-il, son regard captant dans la foulée l’arrivée de leurs bagages, Levi se chargeant de les récupérer avant d’adresser un clin d’œil complice à sa moitié, une main occupée par la valise tandis que l’autre se lia à la sienne pour les guider jusqu’à l’ultime contrôle avant la délivrance. « On y est. » Murmura-t-il, juste avant qu’ils ne passent les derniers portiques les menant à la sortie, désormais libres et plus que jamais prêts de s’aimer pour l’éternité. « J’vais nous réserver un taxi, j’ai hâte de me retrouver seul avec toi. » Avoua-t-il, sortant son portable dans la foulée pour commander un taxi qui les amènerait jusqu’à l’hôtel qu’il avait réservé en même temps que les billets d’avion.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crawl into your
soul
Revenir en haut Aller en bas
https://www.aa-retro.com/t25041-lwheels-instagram-de-levi
grand kangou
Sahar Essaïdi
Sahar Essaïdi
MESSAGE : 9403
ICI DEPUIS : 26/11/2021
COMPTES : αucun.
CRÉDITS : deαthless sαints (αvαtαr), vocivus, gif (profil). αlcαrα, αll-souls, cheekeyfire, code & gifs (signα).

STATUT : mαrried to levi. ♡
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 EmptyVen 5 Avr - 10:24

Tu te souvenais bien toi aussi, de cette époque durant laquelle vos échanges s'étaient essentiellement résumés à quelques-uns de ces verres, discrètement glissés contre le comptoir pendant vos services respectifs. Une période relativement, complexe, et ce, pour une multitude de raisons, que vous aviez tous les deux tenté de ne pas divulguer au reste du monde. Forcée de constater, que cet éloignement auquel vous aviez fini par mutuellement vous contraindre, n'avait eu pour seule utilité, que de mieux vous rapprocher. Effectivement, vous ne tarderiez pas dans les plus brefs délais, à célébrer l'engagement le plus décisif de votre vie commune, et nul doute, qu'aucun de vous n'aurait potentiellement envisagé une finalité du genre, au cours des mois précédents. Fallait l'avouer, les circonstances s'avéraient à première vue, carrément lunaires, et dieu savait, qu'il n'existait pas grand-monde pour appréhender à cette fougue qui vous animait, Levi et toi. Cependant, qui te connaissait un tant soit peu, ne s'étonnait plus de ce qui s'apparentait pour certains, à une aberration, mais peut-être davantage, du fait que tu y avais apposé ton consentement au préalable. Cette fois, tes agissements ne résultaient pas d'un pari désespérément grotesque, que tu avais daigné sous le coup de consommations hasardeuses et infinies, mais bien d'une volonté totalement assumée de t'unir à ton âme-soeur pour au moins, l'éternité. Ce fut d'ailleurs, une excitation profondément palpable qui s'empara de toi, à l'instant où le pilote annonça enfin, amorcer la descente de l'appareil, sous couvert d'un atterrissage imminent. Et visiblement, ce fut un enthousiasme partagé, car Levi parut lui-aussi soumis à cette lueur identique dans son regard, tandis que vous réalisiez à ton de rôle, la véritable signification de votre épopée. « Du moment, qu'il y a Elvis et Marilyn pour faire le déplacement, ça me va. » Répondis-tu en inclinant faiblement la tête sur le côté de manière notamment à te délecter de chacune des étreintes, attribuées par ton amant. Une chance, notamment pour toi que l'avion, ait fini par atterrir, qu'il ne t'aurait pas fallu de davantage pour défaillir complètement à son contact. Aussitôt, la majorité des passagers s'attroupèrent parmi les allées principales de l'avion, au risque de les encombrer. Raison pour laquelle, d'un commun accord, vous aviez fait le choix de patienter quelques secondes supplémentaires avant de rejoindre la sortie à votre tour. « L'espace d'une minute, j'ai bien cru qu'on était condamnés à passer nos vies dans cet avion. » Continuas-tu de faire preuve de sarcasme, ta main encore libre, s'emparant de son bras, tandis que vous commenciez pour la première fois à déambuler à travers l'aéroport, jusqu'à la zone de retrait des bagages. « C'est l'amour qui t'aveugle. Actuellement, je dois ressembler à tout, sauf à un être humain. » Poursuis-tu, consciente également, quant à l'apparition de certaines de tes mimiques, plus ou moins significatives d'alcoolique notoire, alors que vous veniez tout juste de récupérer, le reste de vos effets personnels. Ta main dorénavant prostrée dans la sienne, tu semblais plus que jamais t'assurer que sa route ne dévie pas de la tienne à outrance, forcés chacun de vous soustraire aux derniers contrôles imposés. Mais le fait était, que votre patience, souvent mise à rude épreuve depuis le début du voyage, portait enfin ses fruits. Un soupir libérateur plus tard, et vous voilà déjà plongés dans l'atmosphère ô combien tumultueuse de Vegas, quand bien même, vous n'étiez encore qu'en périphérie de la ville. Et alors, que tu t'apprêtais toi aussi à émettre l'idée de faire appel à un taxi, afin qu'il vous conduise jusqu'à votre hôtel, l'anglais te devança dans la foulée. « Pas pour longtemps. On a un mariage à célébrer. » Affirmas-tu, ta tête trouvant momentanément refuge contre son épaule. Et autant l'avouer, la moue visiblement apaisée que tu t'efforçais encore d'arborer, contrastait on ne peut plus, à l'effervescence qui s'était entièrement emparée de toi à ce moment précis. Mais après une attente de courte durée, votre chauffeur fit finalement son apparition devant l'aéroport. Et après que ce dernier vous ait aidé à boucler vos valises à l'intérieur du coffre, il fut également temps pour vous d'embarquer à destination de votre hôtel. « Tu réalises qu'on est à Las Vegas? À Las Vegas putain. » Vins-tu aussitôt t'exclamer, en te rapprochant de la fenêtre située à côté de toi, afin d'y contempler cette vaste étendue de paysages excentriques qui progressivement surgissaient dans ton champ de vision, à mesure que le véhicule sillonnait les routes. « J'arrive encore moins à croire, que tu aies été assez fou, pour me suivre là-dedans. » Glissas-tu, plus discrètement cette fois, et exclusivement à l'attention de ton âme-soeur, les iris certes éreintées par votre périple de longue durée, mais plus que jamais reconnaissantes. Car tu restais la mieux placée pour savoir que n'importe qui, n'en aurait pas daigné autant, bien qu'à l'évidence, tu n'aurais toi-même pas proposé ce plan purement fantasque, au premier venu.

__________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
echoes of your name inside my mind
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: take my hand, take my whole life too (sahar)   take my hand, take my whole life too (sahar) - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
take my hand, take my whole life too (sahar)
Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» life pouring from my hands like dust (sahar)
» let me take your hand, i'll make it right, i swear to love you all my life. (niels)
» 'cause you and i, we were born to die. (sahar)
» breathe me in, i'm yours to keep (sahar)
» sahar's phone.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
∞ à l'ancienne  :: walking in the city :: see something else :: le monde-
Sauter vers: